Aller à la barre d’outils

Qui a forgé le Graal? Qui l’a amené sur Terre? Quel est son rôle aujourd’hui? La mythologie, le folklore, l’histoire, la religion, l’ésotérisme, l’occultisme et l’aliénologie contiennent tous des indices déclarant l’existence d’êtres surhumains qui semblent profondément investis dans nos affaires mais préfèrent rester cachés.

Ceux d’entre eux qui ont la présence historique la plus cohérente sont d’apparence humaine, mais bien au-delà de l’homme dans leurs connaissances et leurs capacités.

Indépendamment, quels groupes humains sont arrivés en possession de la technologie démiurgique avant et après les Israélites, aucun d’entre eux ne la possédait vraiment. Au lieu de cela, les artefacts surnaturels ont finalement été empruntés, autorisés ou volés aux soi-disant «dieux» qui les avaient fabriqués à l’origine.

Il semble que ces «dieux» accordent et récupèrent de tels artefacts selon les circonstances, trouvant nécessaire de les confier à des mandataires humains choisis à certains moments. Ce faisant, ils risquent de tomber parfois entre de mauvaises mains.

L’humanité est involontairement prise dans une guerre entre des factions surhumaines cachées qui sélectionnent, entraînent, équipent leurs agents humains pour participer à cette guerre.


La technologie démiurgique permet des changements majeurs dans l’équilibre entre leurs agendas concurrents.

Dans cet article et le suivant, je spéculerai sur la nature, les origines et les motivations de ces êtres surhumains et de leurs mandataires humains qui, à l’époque moderne, coexistent subrepticement aux côtés de l’humanité en tant que civilisation parallèle cachée. Cela élargira notre perspective pour comprendre les événements mondiaux actuels et futurs.

La Compagnie du Graal

Dans Parzival , Wolfram von Eschenbach décrit la «Compagnie du Graal» comme un ensemble surnaturel d’individus divinement nommés qui existent au-delà de notre monde mais qui ont une relation très étroite avec lui :

Quant à ceux qui sont nommés au Graal, écoutez comment ils se font connaître. Sous le bord supérieur de la Pierre, une inscription annonce le nom et la lignée de celui appelé à faire le joyeux voyage. Qu’il s’agisse de filles ou de garçons, pas besoin d’effacer leurs noms, car dès qu’un nom a été lu, il disparaît de la vue! Ceux qui sont maintenant adultes sont tous venus ici comme enfants. Heureuse la mère de tout enfant destiné à y servir! Les riches comme les pauvres se réjouissent si un de leurs enfants est convoqué et qu’on leur demande de l’envoyer à cette compagnie! De tels enfants viennent de nombreux pays et sont pour toujours à l’abri de la honte du péché et reçoivent une riche récompense au Ciel. Quand ils meurent ici dans ce monde, le paradis est le leur dans l’autre.

Dieu a ordonné concernant le Graal qu’il soit observé par des vierges exerçant son ministère devant lui. Le Graal choisit de hauts serviteurs, ainsi des chevaliers sont nommés pour le garder dotés de toutes les vertus qui accompagnent la chasteté.

[…] La fortune fait souvent face à celles de Munsalvaesche [le château du Graal] avec un gagnant-et-perdant. Ils reçoivent de beaux enfants de haut degré: mais si une terre perd son seigneur et que son peuple y voit la main de Dieu et demande un nouveau seigneur à la Compagnie du Graal, leur prière est exaucée. De plus, ils doivent le traiter avec révérence, car à partir de ce moment, il est sous la protection de la bénédiction de Dieu. Dieu envoie les hommes en secret, mais accorde ouvertement les jeunes filles.

[…] L’écriture a été vue sur le Graal à l’effet que tout Templier que Dieu devrait accorder à un peuple éloigné pour son seigneur doit lui interdire de demander son nom ou sa lignée, mais doit les aider à obtenir leurs droits. Lorsqu’une telle question lui est posée, les gens ne peuvent plus le retenir.

[…] Comme je l’ai dit, les jeunes filles sont données ouvertement du Graal, des hommes en secret, pour avoir une progéniture (comme Dieu peut bien les instruire), dans l’espoir que ces enfants reviendront servir le Graal et grossir les rangs de sa société. Les chevaliers résolus à servir le Graal doivent renoncer à l’amour de la femme. Seul le roi peut avoir un conjoint dans le mariage, et les autres que Dieu a envoyés pour être seigneurs dans des terres sans seigneur. (Hatto, p. 251)

La version de Wolfram de la Grail Company a-t-elle de vrais analogues?

Certains disent que c’est une allusion aux Templiers ou aux Cathares, mais ce n’étaient que des tentatives humaines d’imiter la réalité.

Les sociétés secrètes régulières et les ordres religieux ne correspondent pas à la description car ils n’ont pas les qualités surnaturelles, la génétique distinguée et le curieux besoin de puiser dans le pool génétique humain par le croisement.

Les traits attribués à la Compagnie du Graal indiquent une élite transcendante qui est néanmoins en quelque sorte dépendante de l’humanité.

Si il n’y a rien d’autre, cette description correspond au phénomène extraterrestre moderne.

Extraire les éléments clés du passage ci-dessus:

1) Leurs hommes sont envoyés dans notre monde pour occuper des postes de direction sans révéler leur véritable identité. L’implication est que notre monde est directement influencé par des hommes surhumains prétendant être des humains ordinaires.

2) Leurs femmes peuvent entrer dans notre monde pour la procréation sexuelle. Ils font cela sans déguiser leur identité. En d’autres termes, les mâles humains sont utilisés à des fins de reproduction par des femelles surhumaines qui ne cachent pas leur nature d’un autre monde.

3) Leurs enfants ont un pedigree surhumain, semés dans la société humaine jusqu’à ce qu’ils soient appelés à retourner dans le royaume de leurs ancêtres.

Encadrés de cette manière, les trois éléments se trouvent dans l’aliénologie moderne, se rapportant spécifiquement aux types d’extraterrestres qui semblent humains.

Des temps anciens aux temps modernes, il existe des récits de rencontres humaines avec de tels êtres, de leur déguisement en humains placés dans des rôles influents et de leur ensemencement d’hybrides dans des familles humaines.

Cela ne veut pas dire que tous sont nécessairement des gardiens divins du Graal. Ces derniers ne sont peut-être qu’une petite faction parmi eux qui servent finalement le Logos. Ces mêmes traits généraux pourraient également s’appliquer à des groupes extraterrestres de type humain déterminés à une domination malveillante. Tout ce qui est indiqué est une élite d’un autre monde qui, bien qu’elle soit plus avancée, dépend de nous et / ou est fortement investie dans nos affaires.

Aux fins de cet article, je me concentrerai sur les extraterrestres qui pourraient passer pour des humains, qui ont des capacités surnaturelles et qui ont façonné le cours de l’histoire. Ce sont les meilleurs candidats pour les forces d’un autre monde impliquées dans le bras de fer démiurgique.


Pourquoi est-ce important? Parce que les forces extraterrestres concurrentes de notre passé ancien sont toujours avec nous aujourd’hui, influençant activement le monde. Ceux qui étaient là pour le début peuvent être là pour la fin.

Il semble que leur guerre froide soit en cours depuis plusieurs milliers d’années et, sur la base des tendances actuelles, elle pourrait devenir une guerre ouverte et chaude dans notre proche avenir. Par conséquent, l’étude de ces groupes extraterrestres, de leurs relations avec la race humaine, de leur rôle dans l’histoire et de notre avenir fournit le contexte plus profond nécessaire pour apprécier pleinement tout ce qui a été discuté jusqu’à présent.

Résumé provisoire

Sur la base de mes recherches, de mes correspondances et de mes expériences personnelles, je suis arrivé à plusieurs conclusions les concernant:

Il y a des conflits entre ces êtres, indiquant qu’ils ne sont pas tous unifiés. Au minimum, ils sont polarisés en camps opposés, sinon divisés en de nombreuses factions indépendantes. Certaines factions ont une forte orientation fasciste.

Ils marchent parmi nous en faisant semblant d’être humains. Certains sont intégrés à la société et occupent des positions stratégiques, que ce soit pour influencer ou simplement pour observer.

Ils sont génétiquement compatibles avec nous, et certaines de leurs femelles ont engagé des hommes humains pour des rencontres sexuelles et même des relations à long terme.

Grâce au croisement, leurs gènes peuvent entrer dans notre pool génétique et vice versa. Par conséquent, certains individus humains et certaines lignées auraient plus de leur ADN que d’autres, et leur ADN extraterrestre se révélerait probablement sous analyse comme étant essentiellement humain, bien que rare et inhabituel.

Grâce à une manipulation génétique, ils peuvent insérer de l’ADN extraterrestre en tant que contributeur tiers à un fœtus humain en développement, de sorte que l’enfant ressemble aux deux parents humains tout en étant quelque peu hybridé. Qu’il soit artificiellement hybridé, naturellement conçu entre humain et extraterrestre, ou totalement étranger, un tel enfant né et élevé dans une famille humaine passera principalement pour un humain, sauf qu’il sera d’un calibre supérieur à ses pairs.

Les plus grands héros du mythe et de l’histoire ancienne étaient généralement considérés comme des croisements entre les dieux et les hommes.

Tout au long de l’histoire, ils ont sélectionné certains humains, ou peut-être leurs propres descendants/hybrides élevés dans la société humaine, pour une éducation, une formation et des conseils privilégiés, afin que ces mandataires humains puissent fonctionner comme des vecteurs de leur agenda, qu’il soit bienveillant ou hostile à l’humanité. au sens large.

Cela peut inclure les contactés et les enlevés des temps modernes, les anciens prophètes et magiciens, et les fondateurs d’écoles de mystère et de sociétés secrètes comme les Rosicruciens.

Notez que ces sociétés secrètes ne sont que des versions institutionnalisées plus grandes et plus puissantes de contactés individuels, c’est-à-dire qu’elles sont à la fois sous la direction d’étrangers, ayant des connaissances privilégiées, et chargées d’une mission correspondant à l’agenda de leurs bienfaiteurs extraterrestres.

Considérant que certaines des connaissances ésotériques communiquées aux humains sont positivement utiles, toutes les influences extraterrestres ne sont pas égoïstes. Il semble que certains s’intéressent véritablement à élever le potentiel de l’humanité dans les domaines du discernement, de la chevalerie, de l’éthique et de l’intégrité spirituelle.

Ils sont tous secrets et connus pour mentir, ne serait-ce que par omission, quelle que soit leur orientation spirituelle.

Des raisons bienveillantes pourraient impliquer une loi de non-ingérence, des complications avec la dynamique de la chronologie résultant d’une contamination sans scrupules du passé, la nécessité de garantir que les connaissances privilégiées et puissantes ne sont confiées qu’à des parties contrôlées qui les utiliseront de manière responsable, et l’autoprotection pour éviter découverte et persécution.

Des raisons malveillantes pourraient inclure la dissimulation d’agendas hostiles et l’accumulation de connaissances à des fins de mobilisation.

Ils sont extrêmement télépathiques. Ils peuvent lire les pensées avec une précision minutieuse, implanter des pensées, scanner l’âme pour son niveau d’intégrité ou de faiblesse, provoquer des hallucinations, manipuler les émotions et diriger les rêves d’une personne. Les mandataires humains qu’ils entraînent peuvent acquérir ces compétences à un niveau de puissance inférieur.

Ils utilisent la technologie pour augmenter leurs capacités surhumaines innées. Cette technologie est démiurgique, peut contrôler le temps et la gravité, leur offre l’invisibilité et l’antigravité, et leur permet de marcher à travers des objets solides, ce qui signifie qu’ils peuvent habiter des montagnes solides dans une condition dimensionnellement décalée, par exemple.

Leur environnement d’origine est décalé au-delà du nôtre, c’est-à-dire que nous ne pouvons pas trouver leurs bases par une simple recherche physique.

Comme le château du Graal, qui n’apparaît qu’aux élus, leur demeure ne devient visible et accessible qu’à nous au choix. Par exemple, un contacté peut être psychiquement modifié pour le percevoir, ou déplacé dimensionnellement pour y entrer.

Comme un ange perdant ses ailes, dans certaines conditions, ils peuvent perdre leurs capacités et devenir «mortels» sans la capacité de retourner à leur état surhumain, du moins pas dans cette vie. Ils restent coincés ici.

Si un groupe entier d’entre eux subissait une telle chute, ils entreraient dans l’histoire humaine en tant que culture déjà développée et très avancée qui subit progressivement un déclin en devenant des membres naturalisés d’une planète primitive.

Les membres de leur civilisation ne sont pas tous homogènes dans leur position ou leur compréhension. La composition va d’un système à deux niveaux de «retardés inférieurs» et de «plus avancés» à des systèmes de type caste avec de nombreux niveaux similaires au système des castes indien.

Les membres retardés de leur espèce sont ceux qui interagissent avec les humains les plus avancés. Pourquoi? Peut-être à cause de leur proximité évolutive, et aussi parce qu’une telle interaction pourrait être mutuellement bénéfique.

Malgré leurs qualités apparentes surhumaines, les extraterrestres qui interagissent le plus avec certains humains peuvent en fait être les plus imparfaits de leur race.

Le sommet de leur direction s’étend au-delà du physique et du semi-physique, dans le domaine des forces divines et démoniaques.

Dans le cas de groupes extraterrestres positifs et de leurs supérieurs angéliques ou spirituels, la relation peut ne pas être tant de commandement et d’obéissance, mais d’orientation et de respect oraculaires. L’ancienne pratique humaine de consulter les oracles, de consulter les dieux, etc. peut être un écho inférieur de cette relation.

Les niveaux inférieurs semblent plus physiques, technologiques et tactiques, tandis que les niveaux supérieurs semblent plus ésotériques, astraux et judiciaires. Le problème, cependant, est que leurs plus imparfaits ne sont pas seulement les créateurs et les utilisateurs de la technologie démiurgique, mais ils sont aussi les plus impliqués dans les affaires humaines.

Cela signifie que nous subissons leurs erreurs, qui ont des conséquences plus graves que n’importe quelle erreur que nous pourrions commettre, tout comme nos erreurs sont plus graves que celles que peuvent subir les animaux.

Les conséquences de ces erreurs et de ces graves transgressions se sont succédées tout au long de la chronologie. Ils convergent maintenant vers un point de connexion représentant le potentiel d’un changement cataclysmique.


Les factions extraterrestres qui étaient responsables de l’initiation de ces conséquences sont probablement les mêmes que celles qui sont maintenant impliquées dans le résultat final. Un fil de continuité existe entre la plus ancienne et la plus moderne des rencontres entre humains et extraterrestres.

La campagne de désinformation extraterrestre est un effort d’un ensemble de ces factions pour préparer l’humanité à l’acceptation enthousiaste de leur contrôle manifeste.

Puisqu’il faudrait un livre entier pour présenter la recherche à l’appui, je vais ici sélectionner des extraits de quelques sources clés pour montrer que la présence surhumaine est omniprésente et cachée à la vue de tous.

Tony Dodd

Considérons d’abord l’interview du Projet Camelot avec Tony Dodd, un « enquêteur britannique très respecté sur les ovnis qui est mort [au début de 2009] d’une tumeur au cerveau. Il avait toujours soupçonné que sa maladie était d’origine artificielle et qu’elle était directement liée à son travail.

Selon ses propres mots:

Je suis maintenant beaucoup plus proche des complexités impliquées dans le domaine des ovnis et de l’implication du gouvernement. Il y a certainement une menace sérieuse par certains OVNI en visite et d’autres problèmes causés par des visiteurs étrangers qui sont intégrés dans notre société, occupant peut-être des postes élevés dans le gouvernement. Ces extraterrestres – qui nous ressemblent – sont ici pour des raisons inconnues et cela pose de nombreux problèmes à ceux qui essaient de les trouver.

Il ne fait aucun doute qu’ils sont ici depuis de nombreuses années et ils ont parfois eu des réunions avec certaines personnes de très haut rang. Un officier militaire de très haut rang a écrit sur une de ces réunions. Ces réunions sont très rares et l’individu est choisi par l’étranger pour de telles réunions qui se déroulent dans un secret extrême.

Ces extraterrestres opèrent au-dessus des connaissances normales du gouvernement et sont poursuivis par des chasseurs tueurs hautement qualifiés de plusieurs nationalités qui agissent pour les éliminer.

Les gens normaux qui se rapprochent de la vérité sur ce qui se passe entrent dans des zones très dangereuses et vont rapidement avoir un accident mortel. Ils ne permettront à personne de secouer le bateau. J’ai été prévenu que je serais tué à cause de certains de mes travaux.

Les extraterrestres sont très intelligents et ont peut-être obtenu des postes à un niveau très élevé, ce qui préoccupe vivement les hautes autorités. Mon information est que la seule façon de les reconnaître est de voir un doigt déformé sur l’une de leurs mains. Pour cacher cela, ils portent généralement des gants ou un bandage sur le doigt comme s’ils avaient été blessés.

Le fait qu’ils nous ressemblent et se mêlent secrètement à nous soulève la question suivante: pourquoi sont-ils ici et quelles sont leurs intentions? Pourquoi sont-ils si secrets?

Il y a des gens très haut placés qui les considèrent comme une menace et qui ont des escouades à leur recherche avec l’intention de tuer. C’est sans aucun doute pourquoi ils restent secrets. La vérité est que nous craignons ce que nous ne comprenons pas.

On ne sait pas quelle est leur vraie forme. Le doigt déformé suggère fortement qu’il ne nous ressemble pas dans sa vraie forme. Quoi qu’il en soit, ils sont évidemment très intelligents et loin devant nous techniquement. On ne connaît pas leur planète d’origine… ou s’ils sont des voyageurs dans le temps, ils ne l’ont jamais révélé à notre connaissance.

Y a-t-il des personnalités publiques bien connues, partout dans le monde, que vous soupçonnez ou que vous soupçonnez d’être non humaines?

Je ne sais pas. Si l’on apprenait qu’il y avait une telle personne, elle disparaîtrait certainement très rapidement. Les autorités la soumettraient immédiatement à un interrogatoire afin de savoir combien d’entre eux étaient ici et quelles étaient leurs intentions. C’est pourquoi ils restent secrets.

Mais encore une fois, nous devons nous demander pourquoi ils sont ici et quelles sont leurs intentions. Rappelez-vous toujours: tout au long de l’histoire, une course plus avancée a toujours asservi une race moins avancée. C’est ce qui inquiète les autorités.

Alors que les détails sur le doigt déformé semblent douteux, voici un chercheur vétéran sur les ovnis enquêtant et parlant des extraterrestres ressemblant à des humains dans notre structure de pouvoir, et mourant peu de temps après.

Mac Tonnies

Plus tard la même année, le philosophe fortien Mac Tonnies est mort dans son sommeil à l’âge de 34 ans, quelques semaines seulement avant de soumettre le manuscrit final de son livre The Cryptoterrestrials: A Meditation on Indigenous Humanoids and the Aliens Among Us , qui a été publié à titre posthume. en 2010.

Extraits du livre:

Je propose qu’au moins certains des récits de visites extraterrestres puissent être attribués à une espèce humanoïde indigène sur Terre, une race sœur qui s’est adaptée à notre supériorité numérique en développant une technologie étonnamment robuste.

Les connotations explicitement reproductives qui colorent de nombreuses rencontres suggèrent que ces «extraterrestres indigènes» sont menacés par une maladie qui est restée incurable tout au long des éons où nous avons coexisté.

Poussés par un mélange déroutant d’orgueil et de désespoir existentiel, ils cherchent à se perpétuer en infusant leur patrimoine génétique avec de l’ ADN humain. Tout en existant à la marge de la perception humaine ordinaire, ils ont réussi dans des domaines pratiquement inexplorés par la science terrestre connue, se réinventant à volonté et aidant à orchestrer une campagne de désinformation d’une ampleur impressionnante.

Nous supposons généralement que les voyages interdimensionnels doivent impliquer des machines cosmologiques obscures telles qu’un trou de ver ou une «porte des étoiles». Mais je suis devenu de plus en plus attiré par l’idée que la méthode de voyage de nos visiteurs est moins flashy (d’un point de vue technique) et plus compréhensible en termes d’influences terrestres – quoique bizarres – paranormales.

Cela m’a conduit à soupçonner de plus en plus que les «extraterrestres» généralement attribués aux planètes extrasolaires sont moins avancés qu’ils ne nous laissent croire. En fait, je pense que l’on peut faire valoir que nous avons affaire à une intelligence étonnamment vulnérable qui repose largement sur le subterfuge et la désinformation pour atteindre ses objectifs, un thème que j’essaierai d’aborder dans les chapitres suivants.

Et aussi bizarre que cela puisse paraître, j’ai été forcé de lutter avec l’idée que notre relation avec ces «autres» est beaucoup plus répandue et intime que même les dramatisations paranoïaques du spectacle OVNI voudraient nous le faire croire.

Ces soupçons naissants sont confirmés, au moins en partie, par le folklore mondial (avec sa préoccupation pour les «petits gens» parmi nous) ainsi que par des découvertes récentes suggérant que l’histoire de notre espèce est plus énigmatique que nous ne le souhaiterions admettre.

Nous pourrions bien partager notre planète avec des crypto-hominidés qui maîtrisent l’art du camouflage afin de coexister avec nous. Plus grave encore, leur programme pourrait être à notre portée. Mais pour ce faire, nous devons suspendre l’hypothèse que nous avons affaire à quelque chose d’aussi étrange que les astronautes ET.

Compte tenu des rapports d’êtres humanoïdes «se matérialisant» et «disparaissant», il est tentant de supposer que nos visiteurs ont maîtrisé une technologie de la conscience, capable de manipuler leurs propres fonctions d’ondes et de faire des va-et-vient entre plusieurs univers à la vitesse de la pensée.

C’est une explication (certes colorée) du manque de preuves physiques; «Ils» pourraient se cacher dans «l’hyperespace» ainsi que dans l’espace-temps 3-D familier. De plus, cette forme de déplacement pourrait être accomplie sans avoir besoin de machines à forte consommation d’énergie; si les expériences chamaniques sont une indication, la capacité de transcender l’espace et le temps pourrait être un sujet plus approprié pour les parapsychologues que pour les physiciens théoriciens. […]

Les récits de «tulpas», qui sont soit des objets, soit des entités ressemblant à des humains, fabriqués par la pensée pure, sont également intrigants, selon certaines croyances bouddhistes ésotériques. Capables d’accomplir des tâches pour le compte de leurs créateurs, les tulpas ne sont pas sans rappeler les «occupants» transitoires exaspérants vus dans ou autour de «vaisseau spatial» (parfois en train de creuser des spécimens de sol dans une reconstitution presque parodique des atterrissages d’Apollo sur la Lune).

Bien qu’une explication en chair et en os plus conventionnelle reste ma proposition centrale, nous serions timides pour éviter d’aborder les aspects parapsychologiques du phénomène OVNI .

Je trouve probable qu’une population indigène d ‘«extraterrestres» aurait expérimenté le long de lignes «occultes» par simple besoin de secret; une technologie «écrous et boulons» peut contribuer grandement à garantir l’anonymat face à une civilisation humaine intrusive, mais la capacité d’influencer directement le tissu de l’esprit lui-même serait encore plus efficace et peut-être moins gourmande en ressources.

Comme John Keel et Jacques Vallée, Mac Tonnies considérait l’idée que les extraterrestres étaient des visiteurs curieux venus des étoiles comme un subterfuge délibéré. Ces auteurs expliquent pourquoi les extraterrestres ont fait des mensonges sur leur vraie nature et leurs origines.

Mon livre Discerning Alien Disinformation aborde également ce problème. Mais la fausseté de l’hypothèse extraterrestre signifie-t-elle qu’ils sont plutôt originaires de la Terre?

Eh bien, la frontière entre indigène et extraterrestre est floue si ces derniers existent sur Terre depuis plus longtemps que nous, même s’ils sont autrefois originaires d’ailleurs dans l’espace et le temps.

Peut-être que la tromperie n’est pas tant de savoir s’ils sont extraterrestres, mais de l’étendue de leur enracinement dans nos activités, que loin d’être simplement «visitée», l’humanité a été influencée par des intelligences extraterrestres depuis le tout début. En se présentant comme des visiteurs récents, la profondeur et la portée de leur manipulation restent cachées.

Contrairement à ce que soupçonne Tonnies, leur technologie est plus avancée qu’ils ne le laissent entendre. Les extraterrestres semblent cacher leur science secrète derrière un voile de plausibilité fait de concepts et d’images plus primitives mais à la mode empruntés à la culture humaine.

En vérité, non seulement les extraterrestres sont télépathiques et capables d’induire un camouflage hallucinatoire, mais ils ont la technologie pour mettre en parallèle leurs prouesses psychiques. Cette technologie démiurgique fonctionne via des lois métaphysiques autant que physiques, et semble paranormale uniquement parce qu’elle s’étend au-delà de la science matérialiste humaine dans le domaine de l’occulte, cette dernière étant simplement une science qui utilise les énergies et principes éthériques, astraux et conscients. .

Si les «crypto-hominidés» semblent plus proches des fées et des elfes qui utilisent la magie au lieu des extraterrestres qui utilisent la science, c’est parce que la technologie démiurgique apparaît comme de la magie pour ceux qui ne la comprennent pas, et les surhumains semblent être des esprits surnaturels pour ceux qui supposent que profondément embourbé dans la physicalité tridimensionnelle comme nous le sommes.

Nous devons éviter l’erreur commise par les partisans de l’hypothèse extraterrestre ( ETH ) et de l’hypothèse ultraterrestre ( UTH ) et ne pas tomber dans la fausse dichotomie physique contre non physique, car la solution à l’énigme est que ces êtres vivent une existence amphibie entre ces extrêmes. .

Jordan Maxwell

Jordan Maxwell est un autre chercheur familier avec le phénomène des extraterrestres ressemblant à des humains vivant parmi nous, l’ayant expérimenté de première main.

Voici son récit d’une interview de Project Camelot:

Mais à 19 ans, je me suis retrouvé à Los Angeles – à 19 ans avec sept dollars en poche, d’ailleurs. Je ne savais pas où j’allais, où j’étais. Je me suis retrouvé à Los Angeles un vendredi soir avec sept dollars en poche. Vous savez, j’étais un gamin stupide, mais j’ai vécu ça.

Plus tard, quelques mois plus tard, après avoir trouvé un emploi et que les choses allaient bien pour moi, j’étais à North Hollywood un matin, un matin de week-end, et je suis allé dans un restaurant. L’endroit était bondé et il n’y avait qu’un seul siège disponible et c’était au comptoir, alors je me suis assis au comptoir.

Il y avait une jeune fille assise à côté de moi, alors nous avons commencé à parler. Je venais de découvrir qu’elle n’habitait qu’à deux pâtés de maisons de moi et que je n’habitais qu’à deux pâtés de maisons de la ville, alors elle avait marché au centre-ville et moi aussi. Nous avons donc commencé à traîner ensemble. Je la rencontrerais au centre-ville; nous traînerions ensemble. C’était en 59 et j’avais 19 ans.

Quand nous rentrions à pied, j’habitais deux pâtés de maisons plus près, donc elle avait deux pâtés de maisons plus loin, donc je ne savais jamais exactement où elle habitait, mais elle savait où j’habitais. Un soir, elle est venue chez moi et a dit: Mon père veut te voir. Il veut te parler.

Et bien sûr, cela m’a mis en alerte. Je dit : Je ne veux pas parler à ton père.

Elle a dit : Non, mon père est un homme très important et intéressant. Il veut te parler. Il a quelque chose à te dire.

Cela semblait intéressant, alors je suis allé avec elle, et quand nous avons marché jusqu’à la maison qui n’était qu’à quelques pâtés de maisons, nous avons marché jusqu’à la maison, juste par hasard, il était en train de sortir de la maison.

Au moment où je l’ai vu, un sentiment incroyable est venu en moi d’une sorte de sentiment euphorique, étrange [et] merveilleux que j’ai eu, étant en sa présence. C’était comme si j’étais en présence d’un grand prophète ou d’un homme spirituel. Je l’ai senti et j’ai adoré le sentiment. Je veux dire, je ne peux pas le décrire, mais j’ai adoré le sentiment. C’était un sentiment d’un autre monde. J’ai remarqué qu’il était très maître de lui-même; Il savait exactement ce qu’il faisait.

Il nous a fait signe d’entrer. Nous sommes entrés et les filles se sont assises par terre près de la cheminée. Il s’assit à une extrémité du canapé, je m’assis à l’autre extrémité du canapé. La femme était dans la cuisine. Je ne l’ai jamais vue de toute la nuit.

Alors on parlait et il me demandait comment j’aimais vivre en Californie, as-tu un travail et comment tu aimes ton travail, et juste de petites discussions. Et je commençais à sentir qu’un peu d’appréhension partait. Je commençais à me sentir un peu mieux en sa compagnie, mais je savais qu’il y avait quelque chose chez ce gars qui n’allait pas, mais j’aimais ce sentiment.

J’avais 19 ans, donc je n’était pas sûr de ce que je faisait, mais je parlait juste à ce type qui m’ébloussait par sa présence d’esprit et la présence qu’il a présentée.

Et donc on parle de toutes sortes de choses et puis, quand il a senti que j’étais suffisamment à l’aise, il m’a dit très nonchalamment, il a dit: Souviens-toi quand tu avais huit ans en Floride et que ton père a construit le nouveau porche arrière et ton oncle l’a aidé? Et tu te souviens, ton père a utilisé du bois vert qui sentait drôle? Et il a construit le nouveau porche arrière? Tu te souviens de ça?

Les larmes ont commencé à me monter aux yeux, et je ne voulais pas montrer de larmes devant ma copine, mais il me faisait peur parce qu’il avait raison et il le savait.

Et il m’a dit : Eh bien, est-ce que c’est arrivé ou non?

J’ai dit : Oui, cela est arrivé.

Et il a dit : Aussi, une nuit, quand vous étiez au lit, vous êtes sorti du lit et vous êtes sorti sur le porche arrière et vous regardiez la Lune et la Lune était pleine. Vous souvenez-vous de ça?

Et j’ai dit : Oui, je m’en souviens.

Et il a dit : Et vous cueilliez le bois parce que ça sentait drôle. C’était du bois vert; ça sentait drôle, et vous le cueilliez avec votre doigt. Vous vous souvenez comment vous en avez choisi un morceau et que vous le sentiez et le goûtiez? Et il dit : Tu te souviens d’avoir fait ça?

Et maintenant j’avais vraiment peur, car il était effrayant et j’ai dit : oui

Il a dit : Eh bien, avez-vous fait ça, ou pas?

J’ai dit : Oui, je l’ai fait.

Et il a dit : Eh bien, comment pourrais-je savoir ça? Comment saurais-je ce que vous avez fait?

Et j’ai dit : Je ne sais pas comment vous le sauriez

Il. adit : Je sais parce que nous y étions. Vous ne nous avez tout simplement pas vus, mais nous étions là à vous regarder.

Et j’ai pensé : Eh bien … [rires]

Et il a dit: Est-cel exact ce que je dis?

Ouais.

Il a dit : Eh bien, comment saurais-je si je n’étais pas là? Nous y étions.

J’ai dit : Qui nous?

Il a dit : Ce n’est pas important pour le moment. Ce qu’il est important que vous sachiez, c’est que vous êtes en Californie, car nous vous avons amené ici. Nous vous avons amené ici à Los Angeles.

J’ai dit : Vous m’a amené ici?

Il a dit : Ouais. Pourquoi es-tu ici?

J’ai dit : Je ne sais pas pourquoi je suis ici. Je devais juste venir à Los Angeles.

Il a dit : C’est vrai. Nous vous avons amené ici, car qu’avez-vous dit à Dieu? Vous avez parlé à Dieu cette nuit-là. La nuit où vous vous êtes assis sur le porche, vous avez dit quelque chose à Dieu. Qu’est-ce que vous avez dit?

Je me suis juste assis en le regardant.

Il a dit : Je vais vous dire ce que vous avez dit. Vous avez demandé à Dieu de vous laisser faire quelque chose d’important dans votre vie. Vous vouliez faire quelque chose de valeur et d’importance dans votre vie.

Et j’avais environ huit ou neuf ans…

J’ai dit : Oui, c’est ce que je disais.

Il a dit : Eh bien, alors nous allons vous donner l’opportunité de faire quelque chose de votre vie maintenant parce que vous l’avez demandé.

J’étais toujours étonné de l’écouter.

Et il a dit : Ce que nous avons à faire ne se produira que dans la dernière partie de votre vie, et je ne vais pas y entrer maintenant.

Il a dit : Je ne vais pas vous l’expliquer maintenant; cependant, lorsque le moment sera venu pour vous de faire ce pour quoi nous vous avons amené ici, vous saurez ce que vous avez à faire. À ce moment-là, vous serez suffisamment informé sur qui vous êtes, ce que vous faites et où vous allez.

Il a dit : Tout ce que vous devez savoir maintenant, c’est que nous vous avons amené ici et que nous vous protégerons où que vous soyez.

Et je lui a dit : Je ne comprends toujours pas ce que vous dites.

Il a dit : Vous n’avez pas besoin de le faire, mais un jour, vous comprendrez.

Et il a dit : Je suis donc ici pour vous lancer dans votre voyage.

Il a dit : J’ai un livre que je vais vous donner et je veux que vous lisiez le livre et cela commencera votre voyage.

Et il le sort de l’étagère et me le donne, et aujourd’hui vous pouvez toujours obtenir ce livre dans les librairies n’importe où. Il s’appelle The Complete Works of Charles Fort.

Même en Angleterre, il existe une Fortean Society dédiée au travail de Charles Fort. Un livre fascinant. C’est une œuvre monumentale, livre très épais: The Complete Works of Charles Fort.

Et il a ouvert le livre sans discernement, il a juste mis la main sur les pages, parce que c’est un livre très épais, et il ouvre une page et il lit un paragraphe, – il savait exactement ce qu’il faisait, précisément. Je ne le savais pas parce qu’il semblait qu’il venait de l’ouvrir sans discernement, et il a lu un paragraphe qui m’a époustouflé. J’ai été assommé par ce qu’il venait de lire. Et j’ai pensé : Wow! C’est intéressant.

Et il a dit : Oh oui, le livre est rempli de ce genre de chose. Laissez-moi vous en lire un autre.

Il l’a rouvert et a lu quelque chose sans discernement. Pas sans discernement! Il savait ce qu’il faisait. Je suis sûr qu’il savait comment attirer votre attention particulière. Ce qui serait très intéressant pour vous, je ne le verrai peut-être même pas. Mais il savait jouer sur mes émotions, et il a lu trois petits paragraphes, l’un après l’autre, et chacun – pour moi – était absolument époustouflant.

J’étais fasciné par lui, par ma nouvelle petite amie, [rires] et par ce livre. Et puis il m’a dit : Vous vous êtes toujours intéressé aux OVNIS et aux choses d’un autre monde, non?

Et j’ai dit : Oui, je le suis.

Il a dit : Aimeriez-vous voir des OVNIS de près ce soir?

Et j’ai dit : J’adorerais.

Il a dit : Eh bien allez. Je peux faire ça pour toi.

Alors je me suis levé avec lui, et les deux filles – ma petite amie et sa sœur – nous quatre sommes sortis dans la cour. Il était peut-être minuit à North Hollywood, en 1959, et il lève les yeux vers le ciel et commence à parler d’une manière inaudible. Sa bouche bouge comme s’il parlait à quelqu’un, mais vous ne pouvez pas l’entendre.

Et pendant que je le regarde debout là en train de parler aux stars, je regarde ma petite amie et elle me regarde. Er son regard disait : Ouais, c’est mon père, c’est lui. Je t’ai dit qu’il était étrange, n’est-ce pas? [rires] Et ce genre de chose.

Et sa sœur me regardait, et je pouvais dire ce qu’elle faisait. Elle pensait : Comment prend-il cela? Tu sais, qu’est-ce qui se passe dans mon esprit? [était] ce que la petite pensait, parce qu’elle a déjà vu ça. Elle veut voir comment je vais réagir à ça.

Alors il a dit : Ils ont dit qu’ils vont venir de Griffith Park en une minute. Il y en aura trois et ils viendront de la région de Griffith Park. Ils vont au nord et ils ont dit qu’ils seraient là dans une minute pour toi.

Et j’ai dit : Qui sont-ils?

Il a dit : Vous verrez.

En quelques minutes, trois belles choses en forme de disque, rougeoyantes, très faiblement brillantes, sont venues sans aucun son, en formation triangulaire, sont arrivées et se sont arrêtées juste au-dessus de nos têtes et se sont arrêtées.

Et quand ils l’ont fait, vous pouviez voir qu’ils étaient en forme de disque et que cela ressemblait à une tarte coupée en six ou huit tranches, et chaque tranche était d’une couleur différente. Ce dont je me souviens distinctement, c’est que chaque couleur était comme une couleur laser: orange vif, rose vif, couleurs très vibrantes, six ou huit couleurs sur chacune – et elles circulaient, pas si vite qu’elles mélangeaient la couleur, mais circulaient. Ils étaient beaux. Ils avaient à peu près la taille de la pleine lune, donc ce ne sont pas de petites lumières. Taille de la pleine lune. Trois.

Et je me tenais là à regarder ces choses magnifiques, belles, aux couleurs vives qui tournent, et des couleurs, et aucun son, et j’étais absolument hypnotisée. J’étais juste… J’étais fasciné en voyant ce magnifique écran.

je l’ai regardé et il a dit : Ils sont beaux, n’est-ce pas?

Et j’ai dit : Oui. Ils sont beaux.

Et soudain il me dit : Ils m’ont dit de te dire qu’ils partent maintenant mais ils te verront plus tard.

Et ils l’ont fait. Ils ont commencé à bouger et ils sont partis vers le nord.

Ensuite j’ai demandé : Qu’est-ce que j’ai vu?

Il a dit : C’était nous. Nous sommes ici depuis longtemps, vous ne le saviez tout simplement pas.

Il a dit : Nous t’avons choisi il y a longtemps lorsque tu étais tout petitt. Nous avons quelque chose à faire pour toi.

Er j’ai dit : Je ne comprends pas exactement.

Il a dit : Tu n’es pas obligé. Nous te ferons savoir ce que tu es censé faire plus tard dans la vie, mais continue simplement ta vie, ne vous t’inquiéte pas. Quoi que tu sois censé apprendre, nous veillerons à ce que tu  apprene, et quand il sera temps pour toi de faire ce que nous avons à faire, tu le saura. Nous te le ferons savoir.

Après cela, j’allais là-bas le week-end pour lui rendre visite, ainsi qu’à la mère et aux deux filles, et nous sortions parfois dans le désert, nous sortions très loin dans le désert. Les filles, avec leur mère, allaient se promener, et lui et moi marchions dans le désert, et il me parlait de toutes les différentes formes de vie extraterrestres qui sont là-bas, d’où elles viennent, et de celles qui sont ici .

Et il m’a dit : Tu as des ennemis ici. Tu as ici des ennemis très puissants venus d’autres endroits, qui savent qui tu es et ce que tu va faire. Alors fais attention dans ta vie, mais nous te protégerons.

Je ne savais pas de quoi il parlait.

Et puis un jour, je suis allé à la maison un matin, et la maison était totalement ouverte, et ils sont partis. Tout était emballé et parti et la fille ne m’a jamais dit qu’elle partait. Ils ne venaient jamais me dire quoi que ce soit. Ils étaient juste partis.

Maintenant que je repense à cette expérience, je me sens très rassuré de dire qu’il savait ce qu’il faisait.

Il a dit : Je te lance dans ton voyage, et il l’a fait. Mais une fois que cela a été fait, il est passé à autre chose.

Dans cet exemple, Maxwell se retrouve dans une réunion arrangée avec une personne mystérieuse qui, en réponse à la demande sincère de Maxwell faite plus tôt dans la vie d’être rendue utile, le met sur la voie de la recherche indépendante. Le résultat final est qu’en écrivant et en parlant largement de ses découvertes, Maxwell a fait de grands efforts pour exposer l’agenda extraterrestre négatif.

Selon Maxwell, quel est leur objectif ultime? Asservir l’humanité par l’hybridation, par l’assimilation génétique et paralysante.

C’est essentiellement ce que j’ai conclu dans Discerning Alien Disinformation, bien que je ne sois pas d’accord avec la vision pessimiste de Maxwell selon laquelle nous ne pouvons rien faire d’autre qu’accepter notre destin avec une conscience solennelle.

Si tout espoir était perdu, certaines forces extraterrestres bienveillantes ne tenteront toujours pas d’interférer avec l’agenda extraterrestre négatif en semant la conscience et en formant secrètement leurs contacts au sol à effectuer des tâches stratégiques lors d’une future situation de tromperie extraterrestre. De toute évidence, ils croient que l’avenir est toujours ouvert, sinon ils n’investiraient pas leurs énergies.

Un contacté anonyme à Gulf Breeze

Plus d’informations sur les groupes subversifs d’extraterrestres humanoïdes proviennent d’un compte anonyme intitulé « OVNI dans la région de Pensacola ».

Contacté depuis 1955 :

Le premier rappel commence au début de 1955, fin février ou début mars. Il fait encore froid dans la ville du Connecticut où j’approchais de mon troisième anniversaire.

Je suis assis sur le bord du lit. Une lueur verte palpitante est passée par la fenêtre de ma chambre. Tout était silencieux. Je veux dire complètement silencieux.

J’entends des pas sur les marches du fond et la porte de derrière s’ouvre. Je n’avais pas peur. En fait, j’étais très calme, presque détaché.

Les pas s’approchent de ma chambre et la porte s’ouvre. Entrent un homme et une femme aux cheveux blonds. Ils portent un costume une pièce qui me rappelle mon pyjama avec les pieds intégrés. La couleur est un argent terne. Pour moi, enfant, je pense que ce sont des pyjamas. Ils ont la taille de mes parents. La femme est un peu plus petite que l’homme.

Ils sont là à me regarder et je suis assis sur le lit à les regarder. Ils se sont approchés à pas moins de 3 pieds. Quand ils sont arrivés, ils ont dit «Bonjour» et ils connaissaient mon nom. Ils parlaient comme les gens de la Nouvelle-Angleterre avec l’accent. C’est ce que j’avais l’habitude d’entendre.

Je ne connais pas ces gens mais ils semblent me connaître. Je leur ai demandé: « Qui êtes-vous? » Et l’homme dit: «Nous sommes vos amis.» Je leur dis que je ne les connais pas. Et la femme dit: « Tu ne te souviens pas de nous, mais un jour tu le feras. » Il semble que la femme ait fait la plupart des discours.

Ce qui suit est extrait de la transcription de la séance d’hypnose:

La femme dit qu’elle est venue me rendre visite et qu’elle me rendra visite de temps en temps pour m’aider à apprendre de grandes choses. Il semble qu’ils parlent avec des mots compréhensibles pour ma conscience de trois ans. Ils sont donc assez basiques. Ils disent qu’ils sont ici maintenant parce que j’ai atteint l’âge de la triade, que l’âge de trois ans est significatif pour notre type et que les multiples de trois ont une signification significative. Ils ne disent pas significatif, ils disent, en levant trois doigts et en disant: «Ce nombre est important.» C’est un chiffre important à retenir.

J’ai demandé: «Pourquoi?» Ils disent qu’ils ne peuvent pas encore me dire mais qu’ils sont mes amis et que nous sommes amis depuis longtemps. Ils disent qu’il est temps pour eux de partir, qu’ils voulaient visiter et dire: «Bonjour», et il est temps pour moi de me rendormir. Ils me disent de ne pas regarder la lumière à l’extérieur.

Alors je me recouche et me couvre. Et, l’homme qui montre le chemin, ils se retournent, ouvrent la porte et sortent en fermant la porte derrière eux. Je les entends sortir par la porte arrière.

Je ne m’endors pas immédiatement. J’entends une sorte de bourdonnement et une lumière verte brillante brille momentanément à travers la fenêtre. Ensuite, il s’arrête et il fait de nouveau sombre, sauf pour un éclairage public faible. J’ai eu sommeil et je me suis endormi. […]

Après, c’était à la fin de 1956 ou au début de 1957. Il faisait froid dehors.

J’ai reçu le signal sonore et ma conscience s’est activée. Je me suis habillé d’un jean bleu, d’une chemise à manches longues et de mes chaussures Buster Brown. Je suis sorti par l’arrière et dans l’allée car la maison n’avait pas de cour arrière, elle avait une cour latérale. Dans la cour latérale se trouvait un navire assis sur trois plates-formes. C’était orange palpitant. L’homme et la femme se tenaient là, à l’écart du navire avec une rampe descendant vers le sol. Une lumière jaune blanchâtre sortait de la porte ou s’ouvrait en haut de la rampe.

L’homme et la femme me faisaient signe. Je me suis approché d’eux et je les ai reconnus. Ils ont dit: « Salut, bonjour. » J’ai dit bonjour. »

Ils ont indiqué qu’ils voulaient m’emmener quelque part. J’ai demandé où et ils ont dit qu’ils voulaient que je rencontre des gens. Cela me semblait bien; cela ne semblait pas inhabituel. Nous nous sommes dirigés vers la soucoupe, avons monté la rampe et sommes entrés. La rampe s’est ensuite rétractée puis s’est confondue avec le côté du vaisseau.

Il y avait quatre extraterrestres dans le vaisseau. Deux femmes pilotes, l’homme et la femme. Ils étaient tous vêtus de costumes gris une pièce avec des bottes intégrées. […]

L’engin extraterrestre survolait une zone qui me rappelle les Smoky Mountains aujourd’hui. Bientôt, l’engin survolait une grande vallée de type V. Une colline géante d’un côté et une colline escarpée géante de l’autre côté. De l’air, on aurait dit qu’il était descendu dans un grand V.

Puis le vaisseau s’est arrêté en plein vol. Dans la visionneuse de la console se trouvait une falaise rocheuse à 90 degrés. L’un des opérateurs du navire a envoyé une sorte de signal; ils ont poussé une séquence de boutons. Dans l’écran supérieur gauche du moniteur de la console, une fenêtre est apparue. Puis, du côté de la falaise escarpée et rocheuse, un trou noir est apparu.

Cela ne me ressemblait pas à un trou sur le moniteur, mais plutôt à une grande tache noire. Avant l’envoi du signal, il y avait du terrain. De l’air, cette tache noire avait l’air ovale avec la partie allongée de l’ovale étant vers le haut de la colline.

Le vaisseau a commencé à descendre et ils ont désactivé la vue du sol. Mais je pouvais voir sur le moniteur de la console qu’ils s’alignaient avec cette tache noire et y voyageaient. Quelle surprise! […]

Cette tache noire était la chose la plus étrange que j’aie jamais vue. Même avec le souvenir actuel, je n’ai jamais rien vu de tel. La seule façon dont je peux le décrire est comme une lumière noire de jais. Si vous prenez un projecteur et que vous le faites briller sur une surface, vous avez un faisceau blanc avec une tache blanche; faites-en un faisceau noir avec une tache noire et il décrit à quoi il ressemblait. C’est difficile à décrire mais ce que c’était et ce à quoi cela a conduit était encore plus difficile à expliquer.

Cette poutre noire a créé une ouverture à travers la roche solide! Il était d’une taille énorme car le navire de 25 pieds de diamètre était éclipsé par l’ouverture. J’ai regardé le moniteur de la console à écran plat, évidemment pas une invention de 1956, alors que le navire entrait dans la tache noire. Il faisait brièvement sombre comme de l’encre. Puis à partir du centre du moniteur, une image réapparut s’ouvrant jusqu’à ce qu’il y ait une vue panoramique.

Quelle vue. Nous étions à l’ intérieur d’ un énorme, et je veux dire énorme , pièce circulaire avec soucoupes volantes de toutes tailles et configuration stationnée dans divers endroits. Il y avait des navires beaucoup plus gros que celui dans lequel nous étions et il y en avait aussi des plus petits. La seule analogie que je puisse faire est celle d’un aéroport, ou je suppose que vous l’appelleriez un port spatial.

La pièce était en forme de cylindre. Les murs, le sol et le plafond avaient une surface noire brillante ressemblant à du verre qui avait une légère lueur orange. Il n’y avait aucun angle aigu nulle part. C’était la même chose dans la soucoupe volante. Là où les surfaces se rencontraient, il était arrondi. Cette salle géante était de la même manière.

Le vaisseau a manœuvré à travers les espaces entre les navires stationnés et a finalement atterri. La porte s’ouvrit. C’était bizarre comment cette porte fonctionnait parce qu’elle ne semblait pas être là une minute et la suivante, elle s’est juste matérialisée.

C’était la première fois que j’allais à cet endroit même s’il semblait que les autres passagers y étaient déjà allés. Tout le monde, moi y compris, s’est levé à l’exception des pilotes. Je savais que je devais me lever mais je ne savais pas pourquoi. Il semblait y avoir de la routine pour les autres passagers. Il y avait plusieurs personnes, trois hommes en fait, qui nous attendaient dehors.

L’homme et la femme extraterrestres collés par moi et l’autre gamin, je suppose pour nous aider puisque nous étions plutôt petits.

Nous avons donc descendu la rampe. J’étais un peu curieux de tout là-bas. Parce que bon, la pièce était gigantesque. C’était ÉNORME ! Il y avait tous les types de navires stationnés là-bas. J’en ai vu qui étaient des copies exactes de celui dans lequel nous sommes arrivés. Ensuite, il y en avait d’autres aussi, de tailles et de configurations différentes. Mon esprit d’enfant était curieux de tout cela.

Mais personne ne parlait vraiment à ce stade. L’un des trois hommes semblait être le porte-parole et il a dit: «Bienvenue. Allons à la salle de réunion. »

Avant de continuer le récit de cette expérience de contact extraterrestre, il est nécessaire de discuter d’un phénomène inhabituel mais réel qui se produit autour de ce groupe d’ET Il s’agit du phénomène d’expansion de la conscience.

Cela ne m’a été expliqué qu’en 1991, quand il est devenu nécessaire de comprendre pourquoi le « temps manqué » se produit et aussi, pourquoi les expériences de contact avec des extraterrestres de toutes espèces sont difficiles à retenir.

Le champ d’énergie vitale de la civilisation extraterrestre la moins développée est nettement plus grand que celui d’un humain. Les êtres humains, comme toutes les formes de vie de cette galaxie, sont de nature électromagnétique. Si vous considérez le cerveau et sa conscience correspondante comme une ampoule sur une commande réglable, il sera plus facile de comprendre les phénomènes.

Dans des circonstances ordinaires, l’humain typique est au réglage le plus bas. Plutôt sombre par rapport aux ET. Cependant, un potentiel pour un réglage plus haut existe. Certaines personnes ont des paramètres plus élevés avec des talents correspondants que la science humaine primitive qualifie de fausse ou, si elle est caritative, de perception extrasensorielle.


Les extraterrestres, par contre, ont leur variateur de lumière tourné tout le temps vers le haut. Ils perçoivent à ce qu’ils appellent un triple niveau. Pour les humains avec une orientation philosophique ou théosophique, cela se traduit par les plans éthérique, astral et mental de la réalité. Les ET ont un champ de perception consciente à 360 degrés qui est de nature sphérique. La seule analogie que je peux faire à ce sujet est qu’ils sont conscients de TOUT à la fois, constamment.

Lorsqu’un humain contourne un extraterrestre, le champ énergétique/électromagnétique amélioré de l’ET a pour effet d’augmenter la luminosité des humains afin que la conscience soit «plus brillante». Cela pousse la conscience de l’individu dans des zones qui sont normalement reléguées au «subconscient». Cela produit un effet de dualité.

La personne est «elle-même» mais elle l’est «beaucoup plus». Je ne m’éloignerai pas des sortes de choses qui sont stockées dans le subconscient de chaque individu. Je dirai que l’individu normal est incomplet sans accès à ces informations. Être autour d’un extraterrestre fait ressortir cette complétude et les extraterrestres répondent à l’individu total, et non à la vision limitée de soi que tout le monde voit dans le miroir.

Il est nécessaire de comprendre cela pour comprendre ce qui s’est passé lorsque ce groupe de passagers humains a finalement atteint la salle de réunion. Comprendre comment deux enfants de 4 ans étaient fonctionnellement égaux à deux adolescents et un jeune adulte.

Comme je l’ai mentionné, le mur, le sol et le plafond de cette gigantesque pièce cylindrique étaient d’un noir brillant avec une étrange lueur de fond orange. Il n’y avait pas de sources de lumière évidentes mais tout était bien éclairé. Il y avait des navires de différentes tailles, mais le plus gros ne semblait être que deux fois plus grand que celui dans lequel nous sommes arrivés. Le modèle de 25 pieds semblait être le plus courant, mais il y avait aussi un mélange de plus gros et de plus petits bateaux.

Il y avait des lignes rayées de différentes couleurs sur le sol. Mon interprétation d’eux était des zones de stationnement.

Les trois extraterrestres qui nous ont accueillis se tenaient à côté d’un véhicule rectangulaire, un peu plus grand qu’une voiturette de golf. […]

A ce stade, il mentionne avoir été placé dans une chambre qui transforme son corps en celui d’un adulte adulte, semblable aux extraterrestres, ou peut-être que son âme a simplement été transférée dans un tel corps.

Les extraterrestres présents à la réunion avaient leurs distinctions individuelles. Il y en a quatre; deux hommes et deux femmes. Trois d’entre eux ont cette qualité intemporelle, mais l’un des hommes n’en a pas. Il a l’air plus mature et semble être le chef du groupe.

L’une des femmes extra-terrestres est blonde, l’une a les cheveux noirs; tous deux avec une brièveté de type page boy. L’autre mâle extra-terrestre a une sorte de cheveux couleur sable. Ces trois-là ressemblent aux corps dans lesquels nous avons été transformés.

Comme je l’ai mentionné, ils ont demandé en quoi nous aimions la forme dans laquelle nous nous trouvions et le consensus général était que c’était trop restrictif. Ils nous ont dit qu’ils travaillaient pour améliorer la situation physique, pour apporter des améliorations, mais qu’ils devaient travailler dans des paramètres pour que nous ne soyons pas détectés. Que nous avions des ennemis physiques qui ne devaient pas savoir qui, ou je suppose quoi, nous étions.

Ensuite, ils ont commencé à parler de la façon dont nous contribuerions à une nouvelle génération à partir du matériel génétique contenu dans nos cellules corporelles actuelles et de la façon dont la nouvelle génération, littéralement notre progéniture, aurait des capacités plus grandes et améliorées. Ces nouveaux «gens» entreraient dans le monde à une époque où les choses étaient différentes et il était sécuritaire de le faire.

[…]

Après le sujet de la prochaine génération d’entre nous, quoi que nous soyons et quoi que ce soit, les extraterrestres ont commencé à parler de leur inquiétude concernant la percée génétique que les extraterrestres gris avaient faite dans l’Allemagne nazie. Ils ont dit que les extraterrestres gris avaient réussi à trouver un moyen de faire fonctionner leurs gamètes extraterrestres avec des gamètes humaines. Le but était un extraterrestre mi-humain mi-gris avec la supériorité de la partie extraterrestre.

Il était évident que les extraterrestres gris n’avaient pas à l’esprit le meilleur intérêt des humains.

À noter dans ce récit: des extraterrestres d’apparence humaine en body, les femmes aux cheveux blonds et noirs avec des coupes de cheveux de page boy, la base extraterrestre à l’intérieur d’une montagne, l’utilisation de la technologie hyperdimensionnelle pour mettre en phase un navire entier à travers de la matière solide, cela via des extraterrestres à effet de proximité induire un changement dans la conscience d’une personne («changement de point d’assemblage» dans le jargon toltèque), son déplacement dans la société humaine tout en évitant d’être détecté, l’idée que les futurs humains ont des capacités améliorées et leur méfiance à l’égard du programme de reproduction hybride Gris.

Orfeo Angelucci

Un contacté important mais moins connu est Orfeo Angelucci. Ses rencontres ont également eu lieu à Los Angeles dans les années 1950. Extraits de son livre principal The Secret of the Saucers (Amherst Press, 1955):

Environ un mille plus loin, le disque tournait vers la droite, s’éloignait de la route, et était suspendu immobile au-dessus d’un champ non clôturé à une certaine distance au-dessous du niveau de la route. Je suis sorti du trottoir à environ trente pieds au bord de la pente. De là, le disque rouge brillant était juste devant moi et à une courte distance. Tandis que je le regardais avec étonnement, il pulsait violemment; puis a décollé dans le ciel à un angle de 30 ou 40 degrés et à très grande vitesse. Haut dans le ciel à l’ouest, il décéléra brusquement, resta suspendu un moment; puis accéléré et disparu comme un météore.

Mais juste avant que l’orbe rouge ne disparaisse, deux objets plus petits en sont sortis. Ces objets étaient définitivement de forme circulaire et d’une couleur verte douce et fluorescente. Ils sont descendus directement devant ma voiture et ont plané à quelques mètres seulement. J’ai jugé que chacun mesurait environ trois pieds de diamètre. Suspendus silencieusement dans l’air comme des bulles irisées, leur lumière verte fluctuait rythmiquement en intensité.

Puis, apparemment venant d’entre ces deux étranges boules de feu vert, j’entendis une voix masculine aux tons forts et bien modulés et parlant un anglais parfait.

A cause de la tension nerveuse dans laquelle je me trouvais à ce moment-là, équivalant presque à un état de choc, il m’est impossible de rendre compte textuellement de la conversation qui a suivi. Le locuteur invisible essayait de toute évidence de choisir des mots et des phrases que je pouvais comprendre, mais il y avait plusieurs choses qui, même maintenant, ne sont pas claires pour moi. Je ne peux que faire une mauvaise approximation de l’essentiel de ses propos.

Je me souviens cependant des premiers mots prononcés qui étaient: «N’aie pas peur, Orfeo, nous sommes amis!» Puis la voix m’a demandé de sortir de ma voiture et de « Viens ici. » Mécaniquement, j’ai poussé la portière de la voiture et suis sorti. Je n’avais pas peur, mais j’étais si faible et si fragile que je pouvais à peine tenir debout. Je m’appuyai contre l’aile avant de ma voiture et regardai les deux objets circulaires palpitants planant à une courte distance devant moi.

Les disques lumineux créaient une lumière douce, mais je ne voyais personne nulle part. Je me souviens vaguement que la voix parlait de nouveau en m’appelant par mon nom complet en paroles de salutation. Il a ajouté que les petits disques verts étaient des instruments de transmission et de réception comparables à rien de ce qui a été développé sur terre. Puis la voix a ajouté que grâce aux disques, j’étais en communication directe avec des amis d’un autre monde.

Il y eut une pause et je me souviens vaguement avoir pensé que je devais dire quelque chose, mais j’étais stupéfaite dans un silence absolu. Je ne pouvais que regarder avec fascination ces fantastiques boules de feu vert et me demander si j’avais perdu la tête.

Quand la voix parla à nouveau, j’entendis ces mots surprenants: «Vous souvenez-vous de vos dix-huit ballons et des cultures de moisissures que vous avez perdues dans le ciel dans le New Jersey, Orfeo?» J’étais étonné d’entendre la voix étrange qui rappelait un incident du passé qui s’était produit il y a si longtemps que je l’avais presque oublié. « Oui …. oui monsieur, je m’en souviens »!

« Vous souvenez-vous également de l’étrange engin sans ailes qui semblait observer vos activités? »

Soudain, toute la scène me revint limpide en mémoire. Je me souviens de Mabel, ma femme, mon beau-père et nos amis et voisins avec moi alors que nous regardions cet étrange objet en forme de disque dans le ciel. Je me suis rappelé comment l’objet avait semblé suivre les ballons portant mes précieuses cultures de moisissure Aspergillus Clavatus . J’avais été tout à fait un expérimentateur à l’époque. C’est alors que je me suis rendu compte que les disques fluorescents étaient de forme similaire et se comportaient de la même manière erratique que ce mystérieux engin du New Jersey. La seule différence était que j’avais vu l’engin à la lumière du jour quand il brillait comme du métal alors que les disques brillaient dans l’obscurité.

«Tu te souviens de nous, Orfeo,» déclara la voix dorée. «Nous avons observé vos efforts ce jour-là comme nous vous surveillons depuis.

Comme avec Maxwell, ces êtres ont utilisé la méthode très directe et personnelle «vous souvenez-vous…» pour prouver rapidement leur conscience surhumaine de ceux auxquels ils s’adressent. En raison de leur surveillance et de leurs capacités télépathiques, ils peuvent apparaître comme omniscients.

Les disques jumeaux étaient espacés d’environ trois pieds. Maintenant, la zone entre eux a commencé à briller avec une douce lumière verte qui s’est progressivement transformée en un écran lumineux en trois dimensions alors que les disques eux-mêmes disparaissaient de manière perceptible. À l’intérieur de l’écran lumineux, apparaissent des images de la tête et des épaules de deux personnes, comme dans un gros plan de cinéma.

L’une était l’image d’un homme et l’autre d’une femme. Je dis homme et femme uniquement parce que leurs contours et leurs traits étaient généralement similaires à ceux des hommes et des femmes. Mais ces deux chiffres m’ont frappé comme étant le summum de la perfection. Il y avait une noblesse impressionnante à leur sujet; leurs yeux étaient plus grands et beaucoup plus expressifs et ils dégageaient un éclat apparent qui m’émerveillait.

Encore plus déroutant était la pensée troublante quelque part dans le fond de mon esprit qu’ils étaient étrangement familiers. Curieusement, les images projetées des deux êtres semblaient m’observer. Car ils m’ont regardé directement et ont souri; puis leurs yeux semblaient regarder toute la scène.

J’ai eu le sentiment inconfortable pendant qu’ils m’étudiaient qu’ils connaissaient chaque pensée dans mon esprit; tout ce que j’avais jamais fait et beaucoup de choses sur moi que je ne connaissais même pas moi-même. Intuitivement, j’ai senti que je me tenais devant eux dans une sorte de nudité spirituelle. De plus, je semblais être en communication télépathique avec eux, car des pensées, des compréhensions et de nouvelles compréhensions qui auraient nécessité des heures de conversation pour les transmettre, traversaient ma conscience. Avant ces deux êtres incroyables, je sentais que je n’étais que l’ombre de la brillante réalité que je les sentais. Il est difficile d’exprimer mes sentiments avec des mots, car ma compréhension d’eux par la perception intuitive.

Les grands yeux, la physionomie et le physique remarquables, le rayonnement particulier et l’intensité télépathique sont des détails qui ne sont généralement acceptés en aliénologie concernant ces types d’extraterrestres que des décennies plus tard. Dans un incident ultérieur, Angelucci va plus loin dans leur apparence et leur nature:

Alors que je traversais les terrains vagues, le pont de l’autoroute Hyperion Avenue se dressait devant moi, immense et sombre. Le ciel était couvert et les ombres denses et obliques de la vaste structure en béton étaient plus lourdes et plus étranges que d’habitude. Pourtant, dans l’ombre des arcades sombres du pont, j’en étais venu à ressentir une sorte de chaleur et d’accueil, une communion spirituelle avec un monde infiniment plus grand et plus bienveillant. Car c’était dans l’ombre de l’immense pont que j’étais tombé sur la soucoupe qui m’avait porté hors de ce monde.

Je pensais à ces choses quand j’ai soudainement pris conscience que quelqu’un s’approchait de l’obscurité. J’étais surpris car je n’avais jamais rencontré quelqu’un qui prenait le raccourci sous le pont si tard dans la nuit. J’étais sur le point d’appeler un mot de salutation quand il m’est apparu que l’étranger venait de l’impasse du pont. Ma première pensée fut que quelqu’un m’attendait, peut-être pour me voler. Mais avant que je puisse m’alarmer, j’ai entendu l’appel de l’étranger: «Salutations, Orfeo!»

Mon cœur s’est presque arrêté de battre, car j’ai immédiatement reconnu la voix vibrante et belle de l’être qui m’avait parlé dans la soucoupe. Je m’arrêtai sur mon élan, sans voix, et fixai la silhouette qui s’approchait. Mais ensuite, une vague de joie et de gratitude m’a envahi et j’ai finalement répondu hésitant: «Salutations… à vous…»

Il rit agréablement. «Je sais que dans votre esprit vous m’avez donné un nom – moi qui vous êtes resté sans nom,» dit-il doucement. «Vous pouvez m’appeler par ce nom, Orfeo – il est aussi bon qu’un autre et a plus de signification intérieure pour vous que n’importe quel nom que je pourrais vous donner.

«Neptune. . . » J’ai prononcé le nom lentement et avec révérence. Car c’était bien le nom que j’avais donné à cet être grand et mystérieux. Puis j’ai ajouté: « Enfin tu es venu pour me donner force et foi. »

Ces êtres cachent leurs vrais noms et identités, cela est invariant. Lorsqu’ils sont pressés, ils peuvent donner des surnoms symboliques simples tirés de notre mythologie, de nos planètes, étoiles et constellations pour donner l’essentiel de ce qu’ils sont.

Même au niveau individuel, cela pourrait s’appliquer; par exemple, une membre féminine pourrait utiliser le pseudonyme «Andromeda» si elle est accablée par des limitations punitives, tout comme Andromeda était enchaînée à une pierre dans la mythologie grecque.

Il était alors assez près pour que je puisse voir qu’il mesurait plusieurs centimètres de plus que moi et qu’il ressemblait à un homme bien bâti. Mais les ombres étaient si lourdes que je ne pouvais pas distinguer les détails de sa silhouette. Mais être à nouveau en sa présence, c’était ressentir à nouveau une formidable vague de force, d’harmonie, de joie et de sérénité.

«Viens, Orfeo,» dit-il doucement, passant devant moi. «Nous avons beaucoup de choses à discuter ce soir.» Je l’ai suivi alors qu’il marchait devant moi à travers les ombres denses. J’entendais ses pas solides sur le chemin gravillonné qui me convainquirent sans l’ombre d’un doute qu’il n’était ni fantôme ni illusion.

Il m’a conduit dans une zone mieux éclairée près du virage du boulevard Glendale où il monte et traverse le pont. J’étais en fait tremblant en prévision de mon premier regard réel sur le visiteur mystérieux d’un autre monde.

Quand il s’est retourné, j’ai vu son visage, le même visage merveilleux et expressif que j’avais vu sur l’écran lumineux. J’ai de nouveau remarqué en particulier ses yeux extrêmement grands, sombres et expressifs, la noblesse et la beauté de ses traits qui semblaient en fait rayonner de chaleur et de gentillesse.

Puis j’ai remarqué qu’il portait une sorte d’uniforme, de couleur bleuâtre, parfaitement ajusté et bien ajusté aux contours de son corps. Mais il était apparemment sans coutures, boutons, poches, garnitures ou design d’aucune sorte. En fait, il allait si parfaitement que c’était presque comme une partie de son corps.

Mais à mesure que je l’étudiais, j’ai pris conscience d’un phénomène étonnant: je pouvais voir clairement son uniforme et sa silhouette, mais cela vacillait de temps en temps, comme si je le voyais à travers des vagues. Et la couleur n’est pas restée solide et uniforme, mais variée et changée par endroits, ce qui m’a rappelé un téléviseur mal réglé. Seuls son visage et ses mains sont restés immobiles et stables comme s’ils n’étaient pas partiellement masqués par une pellicule d’eau ondulante.

[…]

Pendant un certain temps, il resta silencieux et j’étais profondément consciente d’un immense champ vibratoire autour de lui; une émanation tangible de sérénité, d’amour fraternel et de joie ineffable. Enfin, il a dit: «Vous sentez et comprenez intuitivement beaucoup de choses que je ne peux pas vous dire directement, Orfeo. Vous venez de réaliser pleinement que nous ne sommes pas comme des terriens en ce sens que nous fonctionnons dans des dimensions inconnues de votre monde. La Terre est un monde tridimensionnel et à cause de cela, elle est largement fausse. Je peux vous dire que pour les entités de certains autres mondes, la Terre est considérée comme «la planète maudite», la «patrie des réprouvés et déchus».

D’autres appellent votre Terre «la maison des douleurs». Car l’évolution de la Terre est une évolution à travers la douleur, le chagrin, le péché, la souffrance et l’illusion de la mort physique. Croyez-moi, toutes les évolutions ne sont pas similaires à celles de la Terre,

En entendant ces mots étranges, mon cœur et mon esprit ont crié: «Mais pourquoi doit-il en être ainsi? Pourquoi les habitants de la Terre devraient-ils connaître la douleur, la souffrance et la mort? »

Mais bientôt mon attention fut distraite une fois de plus lorsque je vis la silhouette de Neptune étrangement «vaciller» à nouveau. Soudain, la question était dans mon esprit: «Était-il vraiment là dans le sens physique le plus vrai, ou était-il une projection immatérielle dans le monde physique depuis une autre dimension? Est-ce que je l’ai vu dans sa vraie forme et dans son état ordinaire, ou simplement comme une approximation projetée de l’apparence d’un homme? Ces étranges pensées m’effrayaient un peu et m’entraînaient dans des eaux trop profondes.

Un sourire rassurant éclaira son visage. «Ne vous inquiétez pas, Orfeo. La réponse à la question difficile dans votre esprit est à la fois oui et non. Sur Terre, la forme, la couleur, l’individualité et l’aspect matériel des choses sont primordiaux. Dans notre monde, ces illusions n’ont pratiquement aucune importance. Autant dire que pour vous je suis une approximation de moi-même tel que je suis vraiment. Je ne peux pas le rendre plus clair en termes tridimensionnels. « 

Contrairement à la bande dessinée des Vénusiens de George Adamski, la représentation d’Angelucci correspond plus étroitement aux découvertes de l’aliénologie moderne, même si cela ne veut pas dire que ses livres étaient exempts d’embellissements ou de fiction, ou qu’Angelucci n’a pas été dupé par des «scénarios de réalité virtuelle» personnalisés projeté dans son esprit par des êtres télépathiques.

Au contraire, quels éléments de vérité peuvent être passés au crible de ses livres étaient bien en avance sur leur temps – si loin que, parce que la vérité nouvelle n’est jamais aussi excitante que la science-fiction, Angelucci n’a jamais reçu le niveau d’attention accordé aux charlatans.

Ce dernier extrait souligne davantage l’idée que des extraterrestres ressemblant à des humains marchent parmi nous sans être détectés:

Il était environ six heures et les rues étaient très fréquentées. En garant ma voiture, je me dirigeai vers le terminal de bus. Il était également très animé. Dans toute cette excitation, les soucoupes volantes et les visiteurs de l’espace étaient les choses les plus éloignées de mon esprit. Mais en entrant par la porte d’entrée du terminal de bus, je me suis arrêté sur mes pas et j’ai regardé, incapable d’en croire mes yeux. Juste en face de moi et face au kiosque à journaux, il y avait un visage familier. Je savais que je ne pouvais pas me tromper – c’était Neptune!

Il leva les yeux et ses yeux sombres m’ont dit qu’il m’attendait. Il était vêtu d’un costume sombre ordinaire et portait une mallette sous le bras. Un chapeau de feutre bleu foncé avec un bord à pression ombrageait ses yeux.

[…]

Son regard attentif ne m’a jamais quitté. En manque de temps, je me dirigeai vers le kiosque à journaux, pris un magazine et le feuilletai. J’avais reçu la nette impression télépathique de ne pas l’approcher; j’attendis donc qu’il me parle. Mais il ne l’a pas fait.

Regardant fixement une page du magazine, j’attendis une nouvelle communication télépathique. Il est venu! L’essentiel du message était: «La dernière fois que vous m’avez vu, Orfeo, j’étais dans une projection moins objectivée dans votre monde tridimensionnel. Le but étant de vous donner une idée de notre véritable aspect. Mais maintenant ce soir, vous me voyez pleinement objectivée. Si vous ne saviez pas qui je suis, vous ne pourriez pas me le dire par l’un de vos camarades. Ce soir, je ne suis pas à moitié fantôme, mais je peux me déplacer parmi les hommes en tant que Terrien. Il n’est pas nécessaire que vous me parliez; vous avez acquis la compréhension.

Travis Walton

Sur le sujet des surhumains en body, rappelez-vous l’une des plus célèbres rencontres extraterrestres de toutes, celle de Travis Walton le 5 novembre 1975. Le film «Fire in the Sky» basé sur son histoire était une fiction hollywoodienne inexacte de ses expériences à bord. le vaisseau extraterrestre. Voici une partie de l’expérience réelle:

En tremblant, je m’assis sur la surface dure de la chaise. J’ai posé ma main sur la poignée en T moulée du levier. La poignée était légèrement petite pour ma main. La chaise entière semblait un peu trop petite. J’ai tourné la poignée du levier vers l’avant, sentant sa résistance lente et fluide. Je me suis senti soudainement désorienté alors que les étoiles commençaient à descendre devant moi, à l’unisson. J’ai rapidement retiré ma main du levier, qui est revenu à sa position verticale d’origine. Les étoiles ont cessé de bouger, mais sont restées où elles étaient lorsque j’ai relâché le levier.

Si cette chose vole, je pourrais l’écraser ou la faire dérailler et me perdre ou quelque chose comme ça! J’ai résolu de ne plus altérer ces contrôles. Je pourrais transformer une situation désespérée en une catastrophe mortelle.

Je suis sorti de ma chaise et j’ai marché jusqu’au bord de la pièce. Comme je l’ai fait, les étoiles se sont estompées et les surfaces du mur, du plafond et du sol sont apparues. Je suis passé à l’un des rectangles ressemblant à des portes fermées. J’ai cherché sur les bords le signe d’un interrupteur ou d’un mécanisme d’ouverture. N’en voyant aucun, j’ai mis mon œil sur la fissure; Je ne voyais aucune lumière. J’ai cherché une sorte de symbole ou d’écriture qui m’aiderait à comprendre où j’étais ou comment sortir de là. Aucun.

Je suis retourné à la chaise et me suis tenu à côté, regardant les boutons. Je pensais en pousser certains, quand j’ai entendu un faible son. Je me retournai et regardai la porte. Là, debout dans l’embrasure de la porte, était un être humain!

Je suis resté figé sur place. C’était un homme d’environ six pieds deux pouces. Sa tête casquée franchissait à peine la porte. Il était extrêmement musclé et uniformément proportionné. Il semblait peser environ deux cents livres. Il portait un costume bleu vif moulant en matière douce comme du velours. Ses pieds étaient couverts de bottes noires, d’une bande ou d’une ceinture noire enroulée autour de sa taille. Il ne portait ni outils ni armes à sa ceinture ou dans ses mains; aucun insigne n’a marqué ses vêtements.

J’ai couru vers lui, m’exclamant, babillant toutes sortes de questions. L’homme est resté silencieux tout au long de mon barrage verbal. J’étais inquiet par son silence. Il me prit fermement mais doucement par le bras et me fit signe de l’accompagner. Il me fit sortir de cette pièce et me précipita dans le couloir étroit, me tirant derrière lui en raison de son étroitesse.

Il s’arrêta devant une porte fermée qui s’ouvrit, dans le mur. Je n’ai pas vu ce qui l’a fait s’ouvrir. La porte s’ouvrait sur une pièce nue si petite qu’elle ressemblait plus à un hall d’entrée ou à une section de couloir. La porte se referma rapidement et silencieusement derrière nous. Encore une fois, j’ai essayé de parler à l’homme alors que nous nous tenions là. Pas de réponse.

Nous avons passé environ deux minutes dans la cabine métallique, pas plus de sept pieds sur cinq sur douze pieds. Puis une porte, de la même taille que l’autre porte et juste en face d’elle, s’est ouverte.

[…]

Je suis descendu une courte et raide rampe de sept à huit pieds jusqu’au sol. J’ai regardé autour de moi pour découvrir que, bien que je sois à l’extérieur de cet engin sombre et humide, je n’étais pas à l’extérieur. J’étais dans une immense pièce. Le plafond était divisé en rectangles alternés de métal sombre et de ceux qui dégageaient de la lumière. Le plafond lui-même s’est courbé pour former l’un des plus grands murs de la pièce. La pièce avait la forme d’un quart de cylindre posé sur le côté. […]

L’homme m’a escorté à travers le sol ouvert jusqu’à une porte qui s’est ouverte silencieusement et rapidement du milieu vers l’extérieur. Nous étions dans un couloir d’environ six pieds de large, éclairé par le plafond de huit pieds de haut, qui était un long panneau de lumière doucement diffusée. Le couloir était droit et long peut-être de quatre-vingts pieds. Des doubles portes fermées étaient réparties le long du couloir.

Au bout du couloir, une autre paire de portes doubles. J’ai observé de près cette fois. Je ne l’ai pas vu toucher quoi que ce soit, mais encore une fois les portes ont glissé silencieusement du milieu. Nous sommes entrés dans une salle blanche d’environ quinze pieds carrés, avec un autre plafond de huit pieds de haut. La pièce avait une table et une chaise. Mais mon intérêt s’est tout de suite porté sur les trois autres humains!

Deux hommes et une femme se tenaient autour de la table. Ils portaient tous des uniformes bleu veloutés comme celui du premier homme, sauf qu’ils n’avaient pas de casque. Les deux hommes avaient la même musculature et la même beauté masculine que le premier homme. La femme avait également un visage et une silhouette qui étaient la quintessence de son sexe. Ils avaient la peau lisse et sans défaut. Aucune taupe, taches de rousseur, rides ou cicatrices n’a marqué leur peau. La beauté frappante de l’homme que j’avais rencontré pour la première fois est devenue plus évidente en les voyant tous ensemble. Ils partageaient une ressemblance familiale, bien qu’ils ne soient pas identiques.

« Quelqu’un pourrait-il me dire où je suis? » J’ai imploré. J’étais encore complètement secoué de ma rencontre avec ces horribles créatures. «Que se passe-t-il en enfer? Quel est cet endroit? »

Ils ne m’ont pas répondu. Ils ne m’ont regardé, mais pas méchamment. Un homme et la femme sont venus autour de la table, s’approchant de moi. En silence, ils m’ont chacun pris par un bras et m’ont conduit vers la table. Je ne savais pas pourquoi je devrais coopérer avec eux. Ils ne voulaient même rien me dire. Mais je n’étais pas en mesure d’argumenter, alors j’ai suivi au début.

Ils m’ont soulevé facilement sur le bord de la table. Je suis devenu méfiant et j’ai commencé à protester. « Attends une minute. Dites-moi simplement ce que vous allez faire! »

J’ai commencé à leur résister, mais tous les trois ont commencé à me pousser doucement vers le bas sur la table. J’ai levé les yeux vers le plafond, recouvert de panneaux de lumière blanche doucement brillante avec une légère dominante bleue.

J’ai vu que la femme avait soudainement un objet dans sa main venu de nulle part – cela ressemblait à l’un de ces masques à oxygène en plastique souple et transparent, mais il n’y avait aucun tube connecté. La seule chose qui y était attachée était une petite sphère noire de la taille d’une balle de golf.

Elle a pressé le masque sur ma bouche et mon nez. J’ai commencé à tendre la main pour le retirer. Avant de pouvoir terminer le mouvement, je suis rapidement devenu faible. Tout a commencé à devenir gris. Ensuite, il n’y avait rien d’autre que l’oubli noir…

Contrairement au film, la vraie expérience impliquait des Nordiques en costumes bleus. Apparemment, il était tombé sur l’un de leurs vaisseaux dans les bois, s’était trop rapproché et avait été blessé par une décharge d’énergie. Cet accident les a obligés à l’emmener à bord pour le traitement et la guérison, d’où son absence flagrante pendant plusieurs jours et le fait de ne rien lui dire pendant son séjour.

Si quelqu’un pense que de telles rencontres sont des inventions psyop militaires strictement modernes, gardez à l’esprit que des observations de technologies anormales se sont produites au cours des siècles, bien avant la naissance du complexe militaro-industriel. Considérez la bataille OVNI de Nuremberg en 1561 ou les Mystery Airship Encounters de la fin des années 1800 . Voir le livre de John Keel «Operation Trojan Horse» et le livre de William Bramley «The Gods of Eden» pour plus d’exemples.

Emmanuel Swedenborg

Les humanoïdes télépathiques cérébraux dans des combinaisons bleues ne sont pas non plus une nouveauté au 20e siècle.

Emanuel Swedenborg (1688 – 1772) était un éminent inventeur et scientifique qui a commencé à avoir des rêves et des visions dans lesquels il interagissait avec divers esprits et êtres d’autres royaumes, similaires aux voyages astraux de Robert Monroe. Dans certains de ces voyages, Swedenborg est entré en contact avec des êtres d’autres planètes du système solaire, ou ce qu’il supposait être tel. De «Terres dans l’univers» (1758), voici comment il décrit les «esprits de Mercure»:

Des esprits sont venus à moi, et il a été déclaré du ciel, qu’ils venaient de la terre [la planète] qui est la plus proche du soleil, et qui dans notre terre est appelée par le nom de la planète Mercure. Immédiatement à leur arrivée, ils ont cherché de ma mémoire ce que je savais. Les esprits peuvent faire cela de la manière la plus adroite, car lorsqu’ils viennent à l’homme, ils voient dans sa mémoire tout ce qui y est contenu.

On m’a dit que telle est la vie des habitants de cette terre, à savoir qu’ils ne se soucient pas des choses terrestres et corporelles, mais seulement des statuts, des lois et des formes de gouvernement des nations qui s’y trouvent; aussi sur les choses du ciel, qui sont innombrables, et j’ai été en outre informé que beaucoup d’hommes de cette terre parlent avec des esprits, et que de là ils ont les connaissances des choses spirituelles et des états de vie après la mort; et de là aussi leur mépris des choses corporelles et terrestres.

Les esprits de Mercure, au-dessus de tous les autres esprits, possèdent les connaissances des choses, aussi bien sur ce système solaire que sur les terres qui sont dans les cieux étoilés; et ce qu’ils ont acquis une fois pour eux-mêmes, qu’ils conservent et se souviennent aussi souvent que quelque chose de semblable se produit. De là aussi il peut paraître manifeste que les esprits ont une mémoire et qu’elle est beaucoup plus parfaite que la mémoire des hommes; et de plus, que ce qu’ils entendent, voient et aperçoivent, ils le retiennent, et surtout des choses qui les ravissent, comme ces esprits se réjouissent des connaissances des choses.

Ils sont opposés à la parole vocale, car elle est matérielle; c’est pourquoi, lorsque je conversais avec eux sans esprits intermédiaires, je ne pouvais le faire que par une espèce de pensée active.

Les esprits de la terre Mercure ne demeurent pas longtemps en un seul endroit, ou au sein des sociétés des esprits d’un monde, mais errent à travers l’univers. La raison en est, parce qu’ils ont un rapport avec la mémoire des choses, dont la mémoire doit être continuellement enrichie. Il leur est donc permis de se promener et d’acquérir des connaissances en tout lieu. Pendant leur séjour de cette manière, s’ils rencontrent des esprits qui aiment les choses matérielles, c’est-à-dire les choses corporelles et terrestres, ils les évitent et se placent là où ils n’entendent pas de telles choses.

En conséquence de leurs connaissances, les esprits de Mercure sont plus fiers que les autres; c’est pourquoi on leur a dit que, bien qu’ils savaient des choses innombrables, il y a pourtant des choses infinies qu’ils ne connaissent pas; et que si leurs connaissances s’accroissaient jusqu’à l’éternité, la notification même de toutes les choses générales serait encore inaccessible. On leur a dit de même de leur fierté et de leur joie d’esprit, et que cela est inconvenant; mais ils ont répondu que ce n’est pas de l’orgueil, mais seulement une gloire en raison de la faculté de leur mémoire; ainsi ils ont pu excuser leurs fautes.

J’étais désireux de savoir quel genre de visage et de corps les hommes de la terre Mercure avaient, s’ils étaient comme les hommes de notre terre. Il s’est alors présenté devant mes yeux une femme ressemblant exactement aux femmes de cette terre. Elle avait un beau visage, mais il était plus petit que celui d’une femme de notre terre; son corps était aussi plus élancé, mais sa taille était égale; elle portait sur sa tête un bonnet de lin, qui était mis sans art, mais pourtant en quelque sorte convenable. Un homme a également été présenté à la vue, qui était plus mince de corps que les hommes de notre terre. Il était vêtu d’un vêtement de couleur bleu foncé, étroitement ajusté à son corps, sans plis ni protubérances. On disait que telle était la forme du corps et telle était la robe des hommes de cette terre. Ensuite, il a été présenté pour voir une espèce de leurs bœufs et vaches,

Ils ont également été interrogés sur le soleil du monde, comment il apparaît de leur terre. Ils ont dit qu’il y paraît grand et plus grand que vu d’autres terres, et ils ont dit qu’ils le savaient grâce aux idées d’autres esprits concernant le soleil. Ils ont ajouté qu’ils jouissaient d’une température moyenne, ni trop chaude ni trop froide.

L’affiliation avec Mercure est probablement plus symbolique que littérale. Mercure se rapporte à Hermès et donc à l’hermétisme, l’un des courants de connaissances ésotériques qu’ils ont donnés aux humains, à leur être des intermédiaires ou messagers des dieux, à leur association avec l’énergie éthérique appelée «Mercure» en Alchimie, et à la proximité de la planète Mercure avec le Soleil symbolisant leur proximité avec le Logos.

L’identification ultérieure des extraterrestres nordiques avec Vénus peut se rapporter à son signifiant comme «l’Étoile du Matin», nom de code de Lucifer le porteur de lumière, qui rappelle l’idée des Anges Déchus et de la Rébellion de Lucifer.

Le comte de Gabalis

Un siècle avant Swedenborg, l’érudit ésotérique Abby de Villars a écrit un exposé sur la pratique rosicrucienne de se marier avec des femmes d’un autre monde.

Publié anonymement en 1670, « Le Comte de Gabalis » (Le Comte de Cabala) est l’une des sources les plus intrigantes des arcanes concernant les interactions surhumaines avec les humains. Familier des étudiants en rosicrucianisme et alchimie mais moins connu des chercheurs d’aliénologie, le livre regorge d’anecdotes d’ésotérisme et d’histoire ancienne sur le rôle que ces êtres ont joué dans notre histoire. L’œuvre consiste en cinq discours entre l’auteur et un mystérieux initié rosicrucien qui lui a révélé l’un des secrets les plus étroitement gardés de la société: cette élite spirituelle humaine s’est intimement liée à des êtres d’un autre monde.

Après sa publication, de Villars a été assassiné par un poignard rituel, bien que certains disent qu’il a simulé sa mort afin de disparaître du monde dominant, comme tous les vrais initiés rosicruciens doivent le faire. Soit il était un véritable antagoniste des Rosicruciens et a été tué pour avoir trahi un secret, soit il était un initié qui a placé des connaissances clés dans le domaine public en les voilant sous la forme d’une satire sarcastique.

L’immense espace qui se trouve entre la Terre et le Ciel a des habitants bien plus nobles que les oiseaux et les insectes. Ces vastes mers ont bien d’autres hôtes que ceux des dauphins et des baleines; les profondeurs de la terre ne sont pas réservées aux grains de beauté; et l’Elément de Feu, plus noble que les trois autres, n’a pas été créé pour rester inutile et vide.

L’air est plein d’une multitude innombrable de Peuples, dont les visages sont humains, en apparence assez hautains, mais en réalité dociles, grands amoureux des sciences, rusés, complaisants envers les Sages, ennemis des fous et des ignorants. Leurs femmes et leurs filles ont une beauté masculine comme celle des Amazones.

La terre est remplie presque à son centre de Gnomes, des gens de petite taille, qui sont les gardiens des trésors, des minéraux et des pierres précieuses. Ils sont ingénieux, amis de l’homme et faciles à gouverner. Ils fournissent aux Enfants des Sages tout l’argent dont ils ont besoin, et comme le prix de leur service ne leur demande rien que la gloire d’être commandés. Les Gnomides, leurs épouses, sont petites mais très aimables, et leur tenue est extrêmement curieuse.

Écoutez-moi jusqu’au bout et sachez que les mers et les rivières sont habitées aussi bien que l’air. Les anciens Sages appelaient cette race de personnes Ondines ou Nymphes. Il y a très peu de mâles parmi eux mais un grand nombre de femelles; leur beauté est extrême et les filles des hommes ne doivent pas leur être comparées.

Quant aux Salamandres, habitants flamboyants de la Région du Feu, ils servent les Philosophes, mais ne recherchent pas avec empressement leur compagnie, leurs filles et leurs femmes. Les femmes Salamandre sont belles, plus belles même que toutes les autres, car elles sont d’un élément plus pur. Je n’avais pas l’intention d’en parler et je passais brièvement sur la description de ces Peuples puisque vous les verrez vous-même à votre guise, et avec facilité si vous avez la curiosité de le faire. Vous verrez leurs robes, leur nourriture, leurs manières, leurs coutumes et leurs lois admirables.

Ici, le comte parle d’êtres supérieurs qui semblent humains mais qui habitent une réalité parallèle normalement invisible à nos sens. Il divise ces êtres en quatre catégories selon les éléments.

Dans l’occultisme, ils sont connus comme des êtres élémentaires, mais il y a une différence entre les êtres élémentaires réels, qui ne sont que des formes de pensée éthériques qui accompagnent les forces de la nature, et les extraterrestres surhumains tangibles qui peuvent s’associer symboliquement aux éléments.

Le livre, ou le rosicrucianisme en général, ne fait pas de distinction entre les formes-pensées immatérielles comme les élémentaux, les incubes et les succubes, et les extraterrestres transcendants mais autrement en chair et en os dont il est question dans cet article. Les deux catégories résident par défaut au-delà de nos perceptions et semblent fonctionner selon des lois occultes, les deux peuvent paraître humaines (du moins aux yeux de l’esprit), et les deux peuvent engager les humains dans une interaction personnelle, mais contrairement aux extraterrestres, les formes-pensées éthériques manquent de corps physiques, de technologie et de signatures génétiques; ils ne peuvent pas avoir d’enfants hybrides ni contribuer à notre patrimoine génétique.

Les extraterrestres humanoïdes sont également plus complexes, tangibles, conscients d’eux-mêmes et bien équilibrés par rapport aux constructions simples intitulées des royaumes éthérique et astral. Et tout comme les formes-pensées éthériques peuvent prendre l’apparence de parents décédés, de célébrités ou de divinités vénérées, elles peuvent aussi prendre l’apparence d’extraterrestres, mais cela ne les rend pas identiquement extraterrestres. Ce ne sont que des chimères déterminées à acquérir de l’énergie et du contrôle pour des raisons d’auto-expansion et de propagation. ils ne peuvent pas avoir d’enfants hybrides ni contribuer à notre patrimoine génétique.

Ce ne sont que des chimères déterminées à acquérir de l’énergie et du contrôle pour des raisons d’auto-expansion et de propagation. mais cela ne les rend pas identiquement étrangers.

Les aliénologues se trompent lorsqu’ils considèrent les récits de djinn, succubes, incubes, etc… exclusivement comme des rencontres avec des extraterrestres, et de même les occultistes et les théologistes se trompent en considérant les extraterrestres comme de simples démons, élémentaires ou djinns. Les formes de pensée et les extraterrestres sont deux catégories distinctes de vie qui sont liées mais non mutuellement exclusives.

La beauté de leur intellect vous charmera encore plus que celle de leur corps, mais on ne peut s’empêcher de plaindre ces malheureux quand ils disent à quelqu’un que leur âme est mortelle, et qu’ils n’ont aucun espoir de jouissance éternelle de l’Être suprême, de qui ils ont la connaissance et qu’ils adorent avec révérence. Ils vous diront qu’ils sont composés des parties les plus pures de l’Élément dans lequel ils habitent, et qu’ils n’ont en eux aucune impureté, puisqu’ils ne sont constitués que d’un seul Élément. Par conséquent, ils ne meurent qu’après plusieurs siècles; mais qu’est-ce que le temps par rapport à l’éternité? Ils doivent retourner à jamais dans le néant. Cette pensée les attriste profondément, et nous avons le plus grand mal à les consoler.

Nos Pères les Philosophes, en s’entretenant avec Dieu face à face, se sont plaints à Lui du malheur de ces Peuples, et Dieu, dont la miséricorde est sans bornes, leur a révélé qu’il n’était pas impossible de trouver un remède à ce mal. Il leur a inspiré la prise de conscience que tout comme l’homme, par l’alliance qu’il a contractée avec Dieu, a été rendu participant à la Divinité, de même les Sylphes, Gnomes, Nymphes et Salamandres, par l’alliance qu’ils ont en leur pouvoir contracter avec l’homme, peut devenir des participants à l’immortalité. Ainsi une Nymphe ou un Sylphide devient immortel et capable de la Béatitude à laquelle nous aspirons quand elle est si heureuse d’épouser un Sage; et un Gnome ou un Sylph cesse d’être mortel au moment où il épouse l’une de nos filles.

Émerveillez-vous devant l’étendue de la félicité philosophique. Au lieu de femmes, dont les faibles séductions s’estompent en quelques jours et sont suivies d’horribles rides, les Sages possèdent des beautés qui ne vieillissent jamais et qu’elles ont la gloire de rendre immortelles. Imaginez l’amour et la gratitude de ces maîtresses invisibles et l’ardeur avec laquelle elles s’efforcent de plaire au philosophe charitable qui s’applique à leur immortalisation.

Les Rosicruciens étaient convaincus par pitié et par bénéfice mutuel de s’accoupler avec ces êtres et de leur offrir ainsi l’immortalité, sinon ces êtres mourraient pour toujours. Cela ressemble plus à une excuse persuasive qu’à la vérité, tout comme on dit aux abductés d’aujourd’hui que leur participation au programme de sélection hybride est une opportunité de sauver la race humaine. Ils semblent avoir besoin de nous, mais les raisons peuvent être autres que ce qu’ils prétendent.

Les Sages sont loin de croire que le Diable ait jamais eu le pouvoir de se faire adorer. Il est trop misérable et trop faible pour avoir jamais eu autant de plaisir et d’autorité. Mais il a eu le pouvoir de persuader ces armées des éléments de se montrer aux hommes et de faire ériger des temples en leur honneur; et en vertu de la domination naturelle que chacun de ces peuples a sur l’élément dans lequel il habite, ils ont continué à troubler l’air et la mer, secouant la terre et dispersant le feu du ciel à leur bon plaisir. Aussi n’eurent-ils guère de peine à se faire prendre pour des divinités tant que l’Être souverain néglige le salut des nations.

C’est la thèse centrale de l’ancienne théorie des astronautes, selon laquelle les êtres non humains se posaient comme des divinités pour les anciens et détenaient des centres de culte. L’Egypte et la Mésopotamie en sont des exemples.

Les fondateurs de la civilisation égyptienne étaient considérés comme divins et chacun était adoré dans son temple respectif. Après leur mort ou leur départ, les générations successives de pharaons se sont inspirées de ces «dieux» et ont été saluées comme divines; certains peuvent avoir été des hybrides ou des descendants d’hybrides, et certaines dynasties peuvent avoir eu plus d’ ADN étranger que d’autres, la 18e dynastie avec Akhenaton en particulier.

Un certain philosophe, avec qui une nymphe était engagée dans une intrigue d’immortalité, était assez déloyal pour aimer une femme. Alors qu’il était assis à dîner avec son nouvel amant et quelques amis, apparut dans l’air la plus belle jambe du monde. La chérie invisible désirait beaucoup se montrer aux amis de son amant infidèle, afin qu’ils jugent à quel point il avait tort de lui préférer une femme. Ensuite, la Nymphe indignée l’a tué sur le coup.

J’avoue que leur tendresse a tendance à être un peu violente. Mais si des femmes exaspérées ont été connues pour assassiner leurs amants parjurés, il ne faut pas s’étonner que ces belles et fidèles maîtresses s’envolent dans une passion lorsqu’elles sont trahies, et d’autant plus qu’elles n’exigent que les hommes s’abstiennent des femmes dont elles ne peuvent pas faire les imperfections. tolérez et laissez-nous aimer autant de leur nombre que nous voulons.

Il va de soi que s’ils ressemblent aux humains et ont une biologie compatible, ils peuvent avoir des faiblesses émotionnelles similaires en fonction de la maturité spirituelle de chaque membre. Malgré les idéalisations romantiques des contactés, ce ne sont pas des êtres parfaits; ils peuvent être surhumains par nos bas standards, mais ils ont toujours leur propre ensemble de défauts psychologiques, de faiblesses émotionnelles et de limitations physiques.

Ils préfèrent l’intérêt et l’immortalité de leurs compagnons à leur satisfaction personnelle, et ils sont très heureux que les Sages donnent à leur République autant d’enfants immortels que possible.

Comparez cela à ce qu’Eschenbach a écrit: «Comme je l’ai dit, les jeunes filles sont données ouvertement du Graal, des hommes en secret, afin d’avoir une progéniture (comme Dieu peut bien les instruire), dans l’espoir que ces enfants reviendront servir le Graal et grossir les rangs de son entreprise.

Le célèbre Hercule et l’invincible Alexandre étaient les fils du plus grand des Sylphes. Ne sachant pas cela, les historiens ont dit que Jupiter était leur père. Ils ont dit la vérité car, comme vous l’avez appris, ces Sylphes, Nymphes et Salamandres se sont érigés en divinités. Les historiens, les croyant ainsi, ont appelé tous ceux qui sont nés d’eux «enfants des dieux». Tel était le divin Platon, le plus divin Apollonius de Tyane, Hercule, Achille, Sarpédon, le pieux Énée et le célèbre Melchisédek.

Que dirait votre médecin de ce récit authentique d’un événement récent en Espagne?

Un beau Sylphide a été aimé par un Espagnol, a vécu avec lui pendant trois ans, lui a offert trois beaux enfants et est mort. Dira-t-on qu’elle était un démon? Une réponse intelligente à ça! Selon quelle philosophie naturelle le diable peut-il organiser pour lui-même le corps d’une femme, concevoir, porter des enfants et les allaiter? Quelle preuve y a-t-il dans l’Écriture du pouvoir extravagant que vos théologiens sont obligés dans ce cas d’accorder au Diable? Et quelle raison probable leur faible Philosophie Naturelle peut-elle leur fournir? Le jésuite Delrio raconte naïvement plusieurs de ces aventures, et sans se donner la peine de donner des explications physiques, se dégage en disant que ces Sylphides étaient des démons.

Si on vous disait, par exemple, que le divin Apollonius de Tyane a été conçu de manière impeccable et que l’une des plus nobles salamandres est descendue pour s’immortaliser avec sa mère, vous appelleriez cette salamandre un démon et vous donneriez au diable la gloire de engendrant l’un des plus grands hommes qui aient jamais surgi de nos mariages philosophiques.

Quand vous lisez que le célèbre Merlin a été impeccablement conçu par une religieuse, fille d’un roi de Grande-Bretagne, et qu’il a prédit l’avenir plus clairement que Tyresias, ne dites pas aux masses qu’il était le fils d’un démon incubus, car il n’y en a jamais eu; ni qu’il a prophétisé par l’aide des démons, puisque selon la Sainte Cabale, le diable est le plus ignorant de tous les êtres. Dites plutôt aux Sages que la princesse anglaise a été consolé dans sa retraite par un Sylphe qui a eu pitié d’elle, qu’il l’a détournée de ses attentions, qu’il a su lui plaire, et que Merlin, leur fils, a été élevé par le Sylph en toute connaissance, et a appris de lui à accomplir les nombreuses merveilles que l’histoire anglaise raconte de lui.

Il est connu en aliénologie que les enfants hybrides issus de familles humaines deviennent des individus extraordinaires. C’est la manière la plus directe dont la civilisation surhumaine parallèle influence la nôtre, en insérant la leur dans notre société.

L’ouverture de la naissance humaine permet un niveau d’influence autrement interdit par décret métaphysique. Le comte prétend que les héros les plus puissants et les plus influents de l’histoire étaient des descendants hybrides. Comme l’a dit Eschenbach, lorsque les membres du Graal s’accouplent avec des humains, «ils reçoivent de beaux enfants de haut niveau.»

Au sujet du métissage humain-extraterrestre, un exemple plus moderne est l’enlèvement d’Antonio Villas Boas en 1957:

Au moment de son enlèvement présumé, Antonio Villas Boas était un fermier brésilien de 23 ans qui travaillait la nuit pour éviter les températures chaudes de la journée. Le 16 octobre 1957, il labourait des champs près de São Francisco de Sales quand il a vu ce qu’il a décrit comme une «étoile rouge» dans le ciel nocturne. Selon son histoire, cette «étoile» s’est approchée de sa position, grandissant en taille jusqu’à devenir reconnaissable comme un engin aérien à peu près circulaire ou en forme d’oeuf, avec une lumière rouge à l’avant et une coupole rotative sur le dessus. L’engin a commencé à descendre pour atterrir dans le champ, étendant trois «jambes» pendant ce temps. À ce moment-là, Boas a décidé de fuir la scène.

Selon Boas, il a d’abord tenté de quitter les lieux sur son tracteur, mais lorsque ses phares et son moteur sont morts après avoir parcouru une courte distance, il a décidé de continuer à pied. Cependant, il a été saisi par un humanoïde de 1,5 m (cinq pieds) de haut, qui portait une combinaison grise et un casque. Ses yeux étaient petits et bleus, et au lieu de parler, il émettait des bruits comme des aboiements ou des hurlements. Trois êtres similaires ont ensuite rejoint le premier pour soumettre Boas, et ils l’ont traîné à l’intérieur de leur vaisseau.

Une fois à l’intérieur de l’engin, Boas a déclaré qu’il avait été dépouillé de ses vêtements et recouvert de la tête aux pieds avec un gel étrange. Il a ensuite été conduit dans une grande pièce semi-circulaire, à travers une porte sur laquelle étaient écrits d’étranges symboles rouges. (Boas a affirmé qu’il était capable de mémoriser ces symboles et les a ensuite reproduits pour les enquêteurs.) Dans cette pièce, les êtres ont prélevé des échantillons de sang de Boas sur son menton. Après cela, il a été emmené dans une troisième pièce et laissé seul pendant environ une demi-heure. Pendant ce temps, une sorte d’essence a été pompée dans la pièce, ce qui a rendu Boas gravement malade.

Peu de temps après, Boas a affirmé qu’il avait été rejoint dans la pièce par un autre humanoïde. Celui-ci, cependant, était féminin, très séduisant et nu. Elle avait la même taille que les autres êtres qu’il avait rencontrés, avec un petit menton pointu et de grands yeux bleus ressemblant à des chats. Les cheveux sur sa tête étaient longs et blancs (un peu comme une blonde platine) mais ses poils sous les bras et pubiens étaient d’un rouge vif. Boas a dit qu’il était fortement attiré par la femme et que les deux avaient eu des rapports sexuels. Au cours de cet acte, Boas a noté que la femelle ne l’avait pas embrassé mais l’avait plutôt mordu au menton.

Quand tout fut fini, la femelle sourit à Boas, se frotta le ventre et fit un geste vers le haut. Pour Boas, cela signifiait qu’elle allait élever leur enfant dans l’espace. La femelle semblait soulagée que leur «tâche» soit terminée, et Boas lui-même a dit qu’il se sentait en colère par la situation, parce qu’il avait l’impression d’avoir été un peu plus qu’un «bon étalon» pour les humanoïdes.

Boas a dit qu’il avait ensuite été rendu ses vêtements et emmené faire une visite du navire par les humanoïdes. Au cours de cette tournée, il a déclaré qu’il avait tenté de prendre un appareil semblable à une horloge comme preuve de sa rencontre, mais avait été attrapé par les humanoïdes et empêché de le faire. Il a ensuite été escorté hors du navire et l’a vu décoller, brillant. Lorsque Boas est rentré chez lui, il a découvert que quatre heures s’étaient écoulées. Antonio Villas Boas est devenu plus tard avocat, s’est marié et a eu quatre enfants. Il est mort en 1992 et est resté fidèle à l’histoire de son enlèvement présumé toute sa vie. ( lien )

Un exemple plus récent est la rencontre bizarre de Peter Khoury, comme le rapporte Bill Chalker dans Hard Evidence Magazine :

Né en 1964 au Liban, Peter Khoury a émigré en Australie en 1973.

[L] a [rencontre] la plus frappante s’est produite le 23 juillet 1992, selon les entrées du journal. Il se remettait de blessures à la tête subies lors d’une agression sur le chantier (il travaillait dans l’industrie du bâtiment dans sa propre entreprise d’enduit de ciment). Vers 7 heures du matin, de retour à sa maison de banlieue de Sydney depuis la gare, après avoir déposé sa femme, Khoury se sentit mal et se coucha sur le lit pour dormir. Il se réveilla en sursaut quelque temps plus tard, prenant conscience que quelque chose se posait sur le lit. Il fut choqué de voir deux étranges femmes agenouillées au bout de son lit. bq. Les deux étaient nus. L’un est apparu nordique et l’autre asiatique. Les aspects de leur apparence étaient assez étranges. La femelle nordique avait un visage très allongé et un menton pointu. Ses yeux semblaient bleus et 2 à 3 fois plus grands que la normale. Elle avait de très fins cheveux blonds vaporeux qui semblaient étrangement gonflés. Sa couleur de peau était assez claire.

La femme asiatique à la peau brun foncé semblait avoir les yeux presque complètement noirs. Ses cheveux étaient noirs et fixés dans un style de page-boy ferme.

Bien qu’aucune communication normale n’ait eu lieu, la femme nordique semblait être en charge et Khoury a eu l’impression qu’elle donnait une sorte d’instruction à la femme d’aspect asiatique. Ce qui a suivi a été assez désorientant pour Khoury. La femme nordique, qui semblait mesurer plus de 1,80 mètre et apparemment très forte, tendit la main vers l’avant et attira la tête de Khoury contre sa poitrine. Il a résisté, essayant de s’éloigner.

Elle l’a fait 3 fois. Enfin Khoury, essayant de faire face au choc et au caractère désorientant de cette expérience, mordit son téton en avalant apparemment un morceau de celui-ci. La femme nordique, bien qu’apparemment confuse, n’a réagi avec aucune douleur et il n’y avait aucun signe de sang. Elle semblait dire à l’autre femme que ce n’était pas ainsi que les choses étaient censées se passer. Khoury a été envahi par une quinte de toux. Quelques instants plus tard, levant à nouveau les yeux, il découvrit que les deux femmes avaient disparu.

La toux a poussé Khoury à se rendre aux toilettes pour boire un verre d’eau. Quand il est allé uriner, il a trouvé très douloureux de le faire, à cause, il s’est avéré, de très beaux cheveux blonds étroitement enroulés sous son prépuce. Khoury a enlevé les cheveux et a eu la prévoyance de les placer dans un sachet en plastique avec un sceau. Il l’a fait parce qu’il pensait qu’il n’y avait aucun moyen que cela aurait dû être là.

C’était différent des cheveux de sa femme. Khoury a conclu que quelque chose d’extraordinairement bizarre venait de se produire et liait les 2 mèches de cheveux blonds fins (environ 10-12 cm et 6-8 cm de long) à l’étrange femme aux cheveux blonds et d’apparence nordique. […] Ce n’est qu’en 1996 que j’ai entendu Peter Khoury parler de l’échantillon de cheveux qui avait été récupéré dans ce qui aurait pu être une affaire d’agression sexuelle par enlèvement par un extraterrestre.

En 1998, j’ai commencé une enquête sur l’échantillon de cheveux, lorsque des collègues biochimiques ont accepté d’entreprendre ce qui était le premier profil d’ ADN par PCR (réaction en chaîne par polymérase) du matériel biologique impliqué dans une expérience d’abduction extraterrestre.

L’analyse a confirmé que les cheveux provenaient de quelqu’un qui était biologiquement proche de la génétique humaine normale, mais d’un type racial inhabituel – un type mongoloïde chinois rare – l’une des lignées humaines les plus rares connues, qui se situe plus loin du courant dominant humain que tout autre, sauf pour Pygmées africains et aborigènes.

Il y avait l’étrange anomalie d’être blond à clair au lieu de noir, comme on pouvait s’y attendre de l’ ADN mitochondrial de type asiatique . L’étude a conclu: «Le donneur de cheveux le plus probable doit donc être comme (Khoury) le prétend: une grande femme blonde qui n’a pas besoin de beaucoup de couleur dans ses cheveux ou sa peau, comme une forme de protection contre le soleil, peut-être parce qu’elle le fait. pas besoin. »

Le travail ADN original a été effectué sur la tige du cheveu. D’autres anomalies fascinantes ont été trouvées dans la racine des cheveux. Deux types d’ ADN ont été trouvés en fonction de l’endroit où le test d’ ADN mitochondrial a lieu, à savoir confirmant le rare ADN de type chinois dans la tige du cheveu et indiquant un ADN de type basque/gaélique rare possible dans la section racinaire. […]

La nature de ces découvertes génétiques a conduit à des liens possibles intéressants avec des cultures anciennes, des mythes et des découvertes archéologiques telles que les étranges momies Taklamakan en Chine (de grands européens comme des peuples (celtiques?), Dont certains avaient les cheveux blonds) et les histoires de le dieu basque Mari et les contes irlandais gaéliques des Tuatha da Danann.

Les contes Tuatha décrivent des dieux puissants avec des cheveux orange ou blonds et d’autres attributs inhabituels.

Bien que ces connexions culturelles et mythiques soient des spéculations fascinantes, elles fournissent une perspective intéressante sur les nombreuses histoires d’êtres de type nordique impliqués dans des cas d’ enlèvement et de contact d’ OVNI .

Bill Chalker établit un lien astucieux entre les extraterrestres nordiques et certaines lignées humaines, dont certaines étaient considérées comme des demi-dieux par d’autres de leur temps. Il existe un lien profond entre les deux.

Une dernière anecdote mérite d’être mentionnée pour ses connotations occultes. Tiré du carnet A Rosicrucian de Willy Schroedter :

… Un musicien de 20 ans entre les mains de qui est venu un livre de conjurations latines des esprits élémentaires. Un jeune étudiant en théologie qui était un ami de lui a traduit sa découverte pour lui, puis il a entrepris l’abstinence préliminaire de viande, de tabac, d’alcool et de femmes pendant plusieurs mois. A l’expiration de cette période, il prononça les conjurations prescrites, sur lesquelles «deux sylphes femelles lui apparurent».

L’un était légèrement construit mais l’autre était très grand et très grand. Comme son compagnon, elle avait une masse de cheveux dorés. Il lui a demandé si elle serait son amie et ils ont commencé à passer beaucoup de temps ensemble. Au fil des jours, elle devenait de plus en plus substantielle; elle n’avait plus besoin de le fasciner avec des regards et des mots mais l’avait en sa possession physique. Ses relations amoureuses sont devenues si prolongées et si vigoureuses qu’elle était incapable de supporter la tension physique et mentale. Il a donc décidé de se séparer d’elle, mais c’était plus facile à dire qu’à faire et ce n’est qu’avec l’aide d’un qabaliste pratique qu’il a pu retrouver sa liberté. (Schroedter, 168-169).

Cet épisode contient des aspects de rencontres avec des extraterrestres et des succubes. Leur devenir plus substantiel au fil du temps jusqu’à atteindre la forme physique est un trait commun aux deux formes-pensées éthériques qui gagnent de l’énergie et acquièrent de la matérialité, et à certains êtres extraterrestres qui ont besoin de se synchroniser avec notre rythme temporel et notre dimension afin de se manifester pleinement.

Comme je l’ai expliqué dans Timeline Dynamics, il y a un facteur de phase quantique qui doit s’aligner entre deux êtres pour que chacun expérimente l’autre comme entièrement tangible; il en est ainsi pour les interactions entre les humains, les voyageurs dans le temps, les extraterrestres et les êtres d’autres royaumes.


En d’autres termes, les extraterrestres et les formes-pensées obéissent tous deux à certaines des mêmes lois quasi-occultes concernant les conditions de leur manifestation dans notre réalité physique.

Les humains peuvent rencontrer ces êtres à mi-chemin en devenant chargés éthériquement. Cela élargit leur perception psychique et permet des niveaux d’interaction autrement interdits. Parfois, cela se produit automatiquement, comme expliqué dans les OVNIS dans la région du Gulf Breeze-Pensacola : «Lorsqu’un humain se déplace dans un extraterrestre, le champ énergétique / électromagnétique amélioré de l’ET a pour effet de réduire la luminosité des humains afin que le la conscience est plus brillante ».»

Les instructions ésotériques traditionnelles données pour invoquer ou contacter des élémentaux visent à induire ce même effet par d’autres moyens:

Avant de les connaître, il fallait se faire nettoyer les yeux avec la médecine universelle et faire préparer chimiquement des flacons spéciaux avec l’un ou l’autre des quatre éléments et exposés aux rayons du soleil pendant un mois. Après ces préliminaires, l’initié verrait une foule d’êtres d’une substance brillante, mais d’une texture lâche et diaphane . Ces êtres peuplent les éléments tout autour de nous. (Schroedter, citant le comte de Gabalis ).

Bien sûr, cela se réfère à la pierre philosophale, ou plutôt à son précurseur éthérique puissant, qui, lorsqu’il est ingéré, induit artificiellement l’activation éthérique et une seconde vue. D’autres méthodes traditionnelles pour attirer ces êtres impliquent de longues périodes de jeûne et de prière avant de prononcer une invocation, et / ou de faire des offrandes d’énergie éthérique comme des fruits fraîchement bouillis, des céréales et des fleurs.

Le revers de cette pratique est l’utilisation de sacrifices de sang dans l’invocation de formes-pensées démoniaques et négatives.

Origines persanes du rosicrucianisme

Schroedter poursuit en expliquant l’origine de la connaissance rosicrucienne concernant ces êtres:

[Christian] Rosencreutz (1378-1484) est connu pour avoir ramené en Europe les invocations cérémonielles des esprits planétaires et des esprits stellaires en général qu’il a apprises en Arabie et des indigènes du Maroc.

Quoi qu’il en soit, la connaissance de la façon d’invoquer les «fées» (esprits de l’air ou sylphes) est aussi arabe, et certainement d’origine pré-rosicrucienne. À cet égard, en remontant le temps, nous avons:

1) La saga Parsifal, qui a une source arabe […];

2) La délégation envoyée par Charlemagne (768-814) à Harun-al-Raschid (763-809) […];

3) La délégation de Pépin le Bref (752-768) à Al-Mansur (754-775) […].

En ce qui concerne le troisième point, la saga Flor und Blancheflor du poète du moyen-haut allemand Konrad Fleck (vers 1220) est l ‘«expression» d’une recherche menée en Orient deux générations avant Charlemagne, qui a préparé le terrain pour le mouvement du Graal rosicrucien dans la chrétienté.

Sous le deuxième calife abbasside nommé, abu Giaffar al-Mansur , le royaume arabe atteignit sa plus grande étendue, mais l’élément persan était si influent que les documents francs le désignèrent sous le nom de «Rex Persarum» (roi des Perses). La doctrine du «Peri» est particulière aux Perses . Le mot Peri vient du Zendish pairika = fée, et désigne un esprit féminin dans la cosmogonie iranienne. Les Peris, êtres bienfaisants mais glorieux, habitent l’empyrée et subsistent de l’odeur des fleurs. Ils se posent souvent sur la terre pour avoir des relations sexuelles avec des hommes. Le problème de ces unions est d’une beauté radieuse. Quand les poètes persans parlent d’un bel enfant humain, ils l’appellent souvent Perizadeh (= enfant de fée).

Les Touks d’Asie centrale considèrent les esprits de ce type comme très puissants. Les Baksas (= sorcières) des Kirghiz-Kazaks (Kirgheezes libres entre l’Irlande et la mer Caspienne) font souvent appel aux Péris pour exorciser les Djinns et autres esprits maléfiques .

Les Peris ont été divisés en différents groupes. Au temps de Charlemagne et de Pépin, le monde astral semble s’être particulièrement rapproché.

L’élément persan fait allusion aux origines culturelles particulières du mythe du Graal et à presque toutes les connaissances ésotériques mythologiques et traditionnelles pertinentes à la technologie démiurgique et à son rôle dans l’histoire humaine.

Les Perses étaient les ramifications d’une culture post-atlante avancée qui en a engendré beaucoup d’autres à travers le monde, la même culture responsable de la construction de la Grande Pyramide. Cela rejoint la rencontre de Peter Khoury avec une femme nordique ayant une combinaison de gènes rares asiatiques et celtiques / basques.

Contactés du neuvième siècle

Cet extrait suivant concerne une série d’événements de l’époque de Charlemagne et de Pépin, ce qui donne une indication supplémentaire que les Elémentaux décrits dans Le Comte de Gabalis sont très probablement les extraterrestres humanoïdes d’aujourd’hui.

Le célèbre cabaliste Zedechias, sous le règne de votre Pépin, s’est mis en tête de convaincre le monde que les Eléments sont habités par ces Peuples dont je viens de vous décrire la nature. L’expédient auquel il songeait était de conseiller aux Sylphes de se montrer en l’air à tout le monde; ils l’ont fait somptueusement. Ces êtres ont été vus dans les airs sous forme humaine, parfois en bataille, marchant en bon ordre, s’arrêtant sous les armes ou campés sous de magnifiques tentes. Parfois sur des navires aériens merveilleusement construits, dont les escadrons volants se déplaçaient à la volonté des zéphyrs.

Qu’est-il arrivé? Croyez-vous que l’âge ignorant pourrait autant raisonner sur la nature de ces merveilleux spectacles? Le peuple croyait aussitôt que les sorciers avaient pris possession de l’Air dans le but de faire monter des tempêtes et de faire grêle sur leurs récoltes. Les savants théologiens et juristes furent bientôt du même avis que les masses. Les empereurs le croyaient aussi; et cette ridicule chimère allait si loin que le sage Charlemagne, et après lui Louis le Débonnaire, infligèrent de lourdes peines à tous ces prétendus tyrans de l’air. Vous pouvez en voir un compte rendu dans le premier chapitre des capitulaires de ces deux empereurs.

Les Sylphes voyant la populace, les pédants et même les têtes couronnées ainsi alarmés contre eux, décidés à dissiper la mauvaise opinion que les gens avaient de leur flotte innocente en emportant des hommes de toutes les localités et en leur montrant leurs belles femmes, leur République et leur manière de gouvernement, puis les replaçant sur terre dans diverses parties du monde. Ils ont exécuté leur plan. Les gens qui voyaient ces hommes en train de descendre accouraient de toutes parts, convaincus d’avance qu’ils étaient des sorciers séparés de leurs compagnons pour venir répandre des poisons sur les fruits et dans les sources. Emportés par la frénésie dont ces fantaisies les inspiraient, ils précipitèrent ces innocents au supplice.

Dans le récit de Zedechias, qui a vécu au 9ème siècle, nous voyons des similitudes avec le phénomène des contactés des années 1950.

Des êtres d’un autre monde enlèvent certains individus et leur montrent leur monde avant de les renvoyer pour témoigner de ce qu’ils ont vu. Cela a tendance à se retourner contre nous, la seule différence étant que les contactés modernes ont été brûlés par le ridicule au lieu de flammes physiques.

Un jour, entre autres, il arriva à Lyon que trois hommes et une femme descendaient de ces navires aériens. La ville entière se rassembla autour d’eux, criant qu’ils étaient des magiciens et furent envoyés par Grimaldus, duc de Bénévent, l’ennemi de Charlemagne, pour détruire les récoltes françaises. En vain, les quatre innocents ont cherché à se justifier en disant qu’ils étaient leurs propres paysans, et avaient été emportés depuis peu de temps par des hommes miraculeux qui leur avaient montré des merveilles inouïes, et leur avaient demandé de rendre compte de ce qu’ils avaient vu.

La populace frénétique ne prêta aucune attention à leur défense, et était sur le point de les jeter dans le feu lorsque le digne Agobard, évêque de Lyon, qui avait été moine dans cette ville y avait acquis une autorité considérable, accourut au bruit, et après avoir entendu les accusations du peuple et la défense de l’accusé, prononça gravement que l’un et l’autre étaient faux. Qu’il n’était pas vrai que ces hommes étaient tombés du ciel et que ce qu’ils disaient y avoir vu était impossible.

Le peuple crut ce que leur bon père Agobard disait plutôt que ses propres yeux, fut pacifié, mit en liberté les quatre ambassadeurs des Sylphes, et reçut avec émerveillement le livre qu’Agobard écrivit pour confirmer le jugement qu’il avait prononcé. Ainsi le témoignage de ces quatre témoins a été rendu vain.

Néanmoins, en s’échappant de leur vie, ils étaient libres de raconter ce qu’ils avaient vu, ce qui n’était pas tout à fait inutile car, vous vous en souviendrez, l’âge de Charlemagne était prolifique d’hommes héroïques. Cela indiquerait que la femme qui avait été dans la maison des Sylphes a trouvé du crédit parmi les dames de cette période et que, par la grâce de Dieu, de nombreux Sylphes ont été immortalisés.

Beaucoup de Sylphides sont également devenus immortels par le récit de leur beauté que ces trois hommes ont donné; ce qui obligeait les gens de cette époque à s’appliquer quelque peu à la philosophie; et de là dérivent toutes les histoires des fées que vous trouvez dans les légendes d’amour du temps de Charlemagne et de celles qui ont suivi.

Les chercheurs du Graal comme Johannes W. Stein placent les personnages et événements originaux de la saga du Graal au 9ème siècle.

Comme mentionné, le Graal était présent en Europe à cette époque, en particulier en France, engendrant les contes qui ont ensuite été tissés dans l’ histoire de Parzival . Peut-être que l’épisode de Zedechias, impliquant un contact étroit entre les humains et les extraterrestres, y est pour quelque chose. Peut-être que dans le passé, «les anges neutres» l’ont ramené sur terre alors que la guerre faisait rage au «ciel».

Factions belligérantes

Prenez note de l’endroit où le comte dit: «Ces êtres ont été vus dans les airs sous forme humaine, parfois en bataille, marchant en bon ordre, s’arrêtant sous les armes ou campés sous de magnifiques tentes. Parfois sur des vaisseaux aériens merveilleusement construits, dont les escadrons volants se déplaçaient au gré des zéphyrs.

Si ce récit est vrai, alors les mots suggèrent qu’ils mènent des batailles, y compris des batailles aériennes. Ainsi, ils ne sont pas tous unifiés, d’intentions homogènes ou en paix les uns avec les autres.

Les guerres parmi les «dieux» sont un thème largement répandu dans la mythologie, y compris les épopées indiennes du Mahabharata et du Ramayana où les batailles aériennes se déroulent à l’aide de technologie avancée. Les observations d’ OVNI modernes incluent parfois des récits de combats aériens parmi les technologies non terrestres.

Et bien sûr, il y a la célèbre bataille de Nuremberg:

En 1561, Hans Glaser a documenté un événement étrange sur une gravure sur bois pour la Gazette allemande de Nuremberg, décrit comme des centaines de croix, de globes et de tubes se battant au-dessus de la ville. Certains des objets auraient disparu au soleil, et d’autres dans un épais nuage de fumée après s’être écrasés au sol. Beaucoup auraient été témoins de l’ensemble du spectacle avec l’apparition d’un objet noir en forme de lance après la bataille. Selon les récits, non seulement les gens du 16ème siècle ont été témoins de ce qui semble être une bataille aérienne d’ OVNI, mais ils ont également été capables de dire distinctement quel camp était en train de gagner.

Couplé à l’événement à Nuremberg, cinq ans plus tard en 1566, les citoyens de Bâle en Suisse ont assisté à un spectacle similaire impliquant plusieurs orbes noirs engagés dans une bataille aérienne au-dessus.

Les habitants de Bâle ont également enregistré l’événement dans leur journal de la ville avec une gravure sur bois qui ne peut être attribuée à un artiste connu. Les comptes ont affirmé que les orbes noirs devenaient parfois rouges et enflammés avant de disparaître.

La finale rosicrucienne

Dans ce dernier extrait du Comte de Gabalis , le Comte fait allusion à la fin de partie ultime:

Toutes ces soi-disant fées n’étaient que des Sylphides et des Nymphes. Avez-vous déjà lu ces histoires de héros et de fées? […] Ils vous auraient donné une idée de l’état dans lequel les Sages sont un jour déterminés à réduire le monde. Ces hommes héroïques, ces amours avec des nymphes, ces voyages au paradis terrestre, ces palais et ces bois enchantés et toutes les charmantes aventures qui s’y déroulent, ne donnent qu’une faible idée de la vie menée par les Sages et de ce que sera le monde. quand ils auront amené le règne de la sagesse. Alors nous ne verrons que des héros nés; le moindre de nos enfants aura la force de Zoroastre, d’Apollonius ou de Melchisédek; et la plupart d’entre eux seront aussi accomplis que les enfants qu’Adam aurait eu par Eve s’il n’avait pas péché avec elle.

Ce «Règne de la Sagesse», qui est lié à l’agenda du Nouvel Ordre Mondial et ce que Jordan Maxwell a écrit concernant «l’Aube d’un nouveau jour» sera discuté dans mon prochain article. C’est la conséquence finale de l’entrée de la technologie démiurgique dans la sphère humaine, l’événement final sur lequel les forces extraterrestres et les voyageurs temporels se disputent depuis le début.

Fore

Avec tout ce qui précède à l’esprit, nous avons un contexte plus complet pour apprécier les expériences d’un contacté contemporain qui se fait appeler Fore sur le Forum Open Minds (maintenant disparu). Comparé à d’autres histoires de contactés publiées, il brosse une image plus détaillée et plus réaliste de ce à quoi ressemblent certains de ces extraterrestres nordiques. Le nombre juste mais nécessaire d’extraits à suivre provient de son fil de discussion intitulé

Mes expériences (Gris, Pléiadiens et bizarreries) :

Le dernier segment de mémoire que le conseiller a rapporté et c’est la première fois que nous nous sommes rencontrés. Je peux vérifier certains des événements parce que ma mère me les a relayés et j’ai référencé les informations que j’ai vues à ce qui s’est passé.

Je suis toujours dans l’espace chaud qui est sombre dans mon corps. Ensuite, j’ai l’impression que quelque chose ne va pas. Quelqu’un a essayé de me faire sortir et je déteste le froid. Je veux rester à l’intérieur. Puis quelqu’un m’attrape et je ressens de la douleur et soudain je suis dans l’air froid. J’avais envie de pleurer parce que je suis mal à l’aise. Je vois à travers des yeux très flous qu’il y a deux hommes et deux femmes avec des vêtements différents. Je ne vois pas grand-chose car mes yeux sont flous.

Ensuite, je me repose sur quelque chose de froid et j’entends le discours d’hommes qui posent des questions. Je ne comprends pas la langue qu’ils utilisent. Puis je sens que les gens me nettoient et essaient de me retenir. J’entends des rires et des conversations et je me sens fatigué. La prochaine chose dont je me souviens, l’un des hommes plus âgés, me prend alors que je suis enveloppé dans quelque chose et que je vois ce qui ressemble à une salle. Je ne sais pas ce qui se passe ensuite mais je me réveille ou je suis dans une boîte orange. Je sens quelque chose à proximité. J’entends dans mon esprit des pensées que je ne comprends pas. (Alors que je me souviens de ce que je n’ai pas compris, je comprends enfin ce qui a été dit.)

J’entends une voix de femme (la conseillère), je l’entends dire « il devrait être ici. » Je sens les pensées d’un homme avec qui elle parle. Puis je les sens se rapprocher et soudain je vois une femme dans ma vue au-delà des bords de la boîte. Je regarde sa poitrine. Je vois une femme aux cheveux blonds sales à la hauteur des épaules.

Elle dit: « Le voici, c’est lui, il est si mignon. » Elle tend les mains vers moi. Elle semble contente de m’avoir trouvé grâce aux expressions que je ressens venant d’elle. ) Sa poitrine est la seule partie claire que je vois. Ses vêtements sont incroyables. Ils sont comme des combinaisons faites d’un tissu étrange. Ça a l’air super réel… plus réel que réel. C’est comme un vert émeraude ou une teinte de bleu sarcelle (je ne suis pas bon avec les couleurs.) Cela ressemble à une texture bizarre de caoutchouc comme du tissu et il y a des éclats partout de différentes couleurs comme un scintillement d’une sorte très spectaculaire. Il y a une lumière orange / jaune qui brille autour d’elle. Ses cheveux sont longs, c’est blonde sale. Elle a l’air en forme comme quelqu’un qui s’entraîne mais elle n’est pas encombrante. Elle a la forme d’une gymnaste en forme. Son visage est flou et je ne peux pas le voir.

Alors que je me réveille, elle me parle et me dit que c’est la première fois que nous nous sommes rencontrés dans cette vie. Elle dit cela et me laisse réfléchir à tout ce que je viens de vivre. J’ai étrangement l’impression pendant une seconde que c’était exactement ce qui devait arriver, mais quand j’ai commencé à y penser, j’ai commencé à perdre la raison pour laquelle cela devait se passer de cette façon.

Je ne l’ai vue que de la taille. Je ne me souviens pas avoir vu l’homme mais d’après ses pensées, il était quelque part au-delà du plastique mais je n’ai jamais pu le voir. C’était dans un hôpital vénézuélien au large de la côte sur une île appelée margarita. Si c’est vrai, ce que je crois parce que j’ai vérifié avec ma mère ce qui s’est passé lors de l’accouchement, alors la date était le 16 février 1981 (21 février 2007, 4 h 28).

Elle a ramené des souvenirs que j’avais en tant que nouveau-né. (c’est dans mon fil)

En tant que nouveau-né, je me souviens de l’avoir vue physiquement. J’ai vu une femme qui avait l’air d’être en forme comme un corps de gymnaste. Porter une combinaison d’une nature très étrange.

Les vêtements qu’elle portait ressemblaient à un tailleur une pièce vert émeraude. On aurait dit qu’il était fait d’une surface à motifs en caoutchouc. Dans c’est? Fibres? était quelque chose qui ressemblait à des paillettes ou des étincelles de couleur.

(Je sais que cela semble étrange) Elle avait l’air plus réelle que «réelle».

Son corps ressemblait à une femme qui va dans une salle de sport. Et une lumière jaune / orange (dorée?) Émettait sur sa peau. C’était brillant mais cela ne semblait pas me faire mal aux yeux.

Sa couleur de peau était celle d’un être humain normal. Le plus proche auquel je peux le comparer est celui d’un blond californien. Ses cheveux étaient d’un blond sale.

Sa voix n’a jamais changé.

Maintenant  se trouve des observations modernes.


Son âge ne semble pas dépasser 27 ans à cause de sa sonorité et de son apparence physique.

Elle a l’air en bonne forme physique comme toujours. Je l’ai vue plusieurs fois à la seconde vue (psychique) ou au réveil de mon sommeil profond. (c’était pendant ma campagne pour mieux la connaître)

J’ai entendu sa voix physique, une fois, quand je me réveillais. C’était en quelque sorte un son un peu plus élégant que sa voix télépathique. Elle a arrêté de chanter dès que je me suis réveillé.

Une fois qu’elle m’a montré, elle m’a demandé de fermer les yeux quand je ne croyais pas qu’elle était physiquement là. Quand elle a rapproché son visage du mien, j’ai soudainement vu dans l’obscurité les traits très détaillés des yeux.

Cela m’a fait peur et m’a laissé perplexe. Et finalement j’ai remarqué (en embrassant un membre de la famille au revoir) que ses yeux étaient plus grands que ceux d’un être humain. Un membre de la famille a mis sa tête près de la mienne pour comprendre à quel point ses yeux étaient grands….

La première chose que j’ai remarquée, c’est que la taille des pupilles des conseillers est plus grande. Et la forme de ses yeux est plus large. Dans l’ensemble, ses yeux sont environ 20% à 50% plus grands que ceux d’une personne normale. (6 nov.2007, 16h02)

J’ai remarqué que d’autres personnes décrivaient des types étonnamment similaires de rencontres avec des personnes comme le conseiller. Ils utilisent des mots différents mais généralement les mêmes concepts.

Certaines des caractéristiques correspondantes sont une lumière émanant de leur corps. Décrit comme une lueur dorée. Je l’ai signalé comme une lumière jaune et orange.

Je décris une femme qui a l’air d’être mince en bonne santé et dans des proportions normales. Cela varie dans d’autres représentations.

En général, les vêtements sont du même genre. Une sorte de costume une pièce qui dans le mien était d’un bleu verdâtre. Avec des éclats scintillants d’effets de lumière venant de son corps. Presque comme si elle était plus que réelle.

Dans d’autres récits, j’ai remarqué que les gens appellent cela des «étincelles».

Il semble donc qu’elle correspond à certains des récits de ce à quoi ressemble une femme ressemblant à un humain ET.

Elle a affirmé que son point d’origine était un peuple avec 7 mondes d’origine avec 11 colonies environnantes. Son être de la quatrième colonie. Serait-ce un mensonge? Probablement.

Elle n’a jamais choisi d’utiliser des noms, affirmant qu’il était inutile d’utiliser des noms humains qui n’étaient même pas universellement acceptés. Et elle se dérobait toujours quand je lui posais des questions directes sur son origine. Elle a parfois fait des commentaires qu’elle ne pouvait pas me dire grand-chose à ce sujet parce qu’il y avait des gens qui recherchaient des groupes comme le sien.

Elle semblait également avoir peur ou avoir éprouvé une profonde hésitation à cause de mon insistance sur son identité. Faire des blagues:

«Que pour tout ce que je savais, je pourrais être son arrière-grand-père.

D’autres fois, elle a exprimé une profonde préoccupation chaque fois que j’écrivais quelque chose à leur sujet. Dire expressément que je ne pouvais pas écrire des choses parce qu’il y avait d’autres groupes qui patrouillaient dans l’avenir et cherchaient des gens comme elle qui déconnaient avant ces séquelles «acclamées» qui, selon elle, se produiraient un jour. (16 mars 2008, 19h27)

Oh et le conseiller m’a appris quelques vieilles phrases en anglais (je ne les ai pas utilisées depuis longtemps, alors pardonnez-moi si je ne m’en souviens pas au bout d’un chapeau.). Les gens m’ont demandé pourquoi j’utilisais des phrases dépassées et je leur ai dit que c’était parce qu’elle les utilisait parfois quand elle se sentait paresseuse ou qu’elle ne prenait pas les choses au sérieux. J’ai demandé à quelques vieux fogies s’ils savaient quel âge les phrases avaient, mais ils m’ont dit que c’était plus vieux qu’eux. La conseillère a dit qu’avant de me connaître au Venezuela, elle travaillait en Floride, puis au Texas, puis en Irlande. Elle m’a dit qu’elle y avait appris l’anglais au siècle dernier. Où elle était avant, elle ne le dit pas. Bien que maintenant que j’y pense, je ne me souviens pas qu’elle ait eu un accent quand elle parle télépathiquement. (12 mars 2007, 10h25)

Ces traits devraient déjà être familiers: le body, les yeux inhabituellement grands, les cheveux blonds et le physique au-dessus de la moyenne. Le tissu du costume scintillant ou chatoyant rappelle les observations d’Orfeo Angelucci. Selon Fore, la peau éclatante peut être un effet de fuite d’énergie qui peut se produire lorsqu’un être d’un autre royaume rétrograde profondément dans le nôtre. Il se produit une sorte de «décompression» qui provoque un rejet de radiations qui, dans les cas extrêmes, peuvent être nocives pour l’homme. De façon anecdotique, dans les anciennes traditions, ces êtres étaient parfois appelés «les brillants» parce que «leurs visages brillaient comme le soleil».

L’une des principales choses qui m’est restée à l’esprit aujourd’hui au cours de ses longues conférences était le fait qu’elle affirmait qu’il y avait différents groupes sur terre avec différents types d’associations. Elle a mentionné que le deuxième réseau et sa sphère d’influence associée étaient compliqués et avaient beaucoup d’histoire.

L’une des principales choses dont elle a parlé était la division de la terre entre les extraterrestres en sections sans forme particulière ni affiliations frontalières avec les frontières nationales terrestres (le premier réseau). Elle a mentionné que la plupart des États – Unis étaient en territoire gris. L’Amérique latine était un mélange de différents extraterrestres de Gray et de son espèce avec d’autres êtres qu’elle a décrits comme ayant moins qu’une forme humaine et d’étranges capacités surnaturelles.

Elle a fait valoir que le monde était découpé en territoires extraterrestres et qu’ils ne respectaient pas les frontières nationales humaines. Elle a affirmé que j’entendrais parler des différentes variétés de types extraterrestres qui étaient présentes dans différentes régions et dans des proportions différentes.

Cela a finalement semblé être vrai….

Elle a dit que lorsque je suis née, je suis née dans l’un de ses territoires populaires. Je lui ai demandé pourquoi alors si les Gris étaient censés être en charge aux États-Unis, elle était avec moi. Je suis alors devenu assez paranoïaque qu’elle était une Gris ou quelque chose comme ça. Elle était catégorique sur le fait qu’elle n’en était pas une. Elle m’a réprimandé à plusieurs reprises d’être «spécieux» et tout ça.

Quoi qu’il en soit, elle a affirmé que tous les Gray n’étaient pas «mauvais» et que si beaucoup n’avaient pas de bonnes intentions envers les gens sur terre, il y en avait quelques-uns qui ne voulaient pas blesser les gens en général. Je me suis moqué de l’idée et j’ai mentionné les enlèvements et tout ça… qui mènent à une dispute… etc. (pour un autre jour et un autre post)

Tangente:

Des années plus tôt, alors qu’elle était jeune adolescente (alors que je me demandais encore si elle était un être spirituel ou une sorte d’extraterrestre ou de démon), elle avait expliqué en termes assez étranges qu ‘«ils» (son peuple) recherchent fréquemment de nouvelles naissances dans les hôpitaux. Elle a dit qu’ils recherchent des personnes qui répondent à certains facteurs. Elle a dit qu’ils en avaient pris note et les avaient examinés les années suivantes après leur naissance.

Quand je lui ai demandé quels types de facteurs ils examinaient, elle a refusé de me le dire (à ma grande frustration). Elle me dirait seulement qu’il y avait plus d’une centaine de facteurs qu’ils examinent, sur une base individuelle, et ensuite déterminer quelle utilité ils ont pour cette personne dans un «projet».

Elle a dit qu’ils effectuaient également des balayages dans les quartiers, à des intervalles de 2 à 3 semaines pour les nouveau-nés. Elle avait dit à l’époque que tous les nouveau-nés n’étaient pas nés dans les hôpitaux. (ce qui, à l’époque, je ne savais pas que c’était vrai, car cela ne m’avait jamais traversé l’esprit jusqu’à ce qu’elle le mentionne)

À ce moment-là, ma compréhension d’elle était qu’elle était un être d’un genre vraiment étrange. Et entendre ce genre de choses d’elle m’a rendu profondément paranoïaque de ses intentions. C’était toujours ainsi jusqu’à notre séparation. Et à ce jour, je garde encore beaucoup d’angoisse, de colère et de paranoïa parce qu’elle n’est pas très directe en ce qui concerne ses intentions ou son identité. Au fil du temps, j’ai appris à surmonter ces sentiments.

Elle a dit que lorsque j’ai été transférée aux États -Unis, elle a dû prendre des dispositions avec «les autres».

Elle m’a expliqué de manière très détaillée à l’époque qu’il y avait une trêve de coopération mutuelle entre «les autres» et «son peuple». Elle a expliqué que pour qu’un projet se poursuive dans une juridiction de factions opposées, il faudrait qu’il y ait une entente et un processus d’introduction d’un «groupe de visiteurs».

Elle ne semblait pas beaucoup aimer ses supérieurs… laissez-moi dire cela et être très clair à ce sujet.

Alors, elle poursuit en expliquant que lorsque je suis parti du Venezuela aux États – Unis quand j’étais bébé, son groupe était obligé d’entrer dans une relation de groupe coopérative avec «les autres».

(Je vais donner la version courte).

Elle était le «membre visiteur» de leur territoire et les hommes étaient censés être les hôtes désignés. L’équipe à domicile si vous pensez en termes de baseball.

Maintenant, elle n’a jamais mentionné à ce stade que les mâles étaient en fait Gray! J’étais complètement inconscient mais j’avais de toute façon ma méfiance générale envers les hommes.

Elle a fait allusion aux vraies personnalités des hommes des années avant et des années après. Mais elle mettait toujours des restrictions, des distractions et des règles sans fin pour que je ne rassemble apparemment jamais les éléments de l’image. Parfois, je me demande comment j’aurais pu être aussi aveugle. Vraiment!

Elle disait seulement des choses comme:

Ses supérieurs lui ordonnaient de faire des tests sur moi ou de me demander l’autorisation de passer des tests.

Comment elle n’aimait pas faire des expériences sur moi et comment elle n’aimait pas la méthode de ses supérieurs.

Une fois, en lui demandant si elle avait des amis dans son groupe; Elle a répondu catégoriquement que ceux avec qui elle travaille ne sont que des «associés». Qu’elle n’avait aucun ami dans son groupe. Et cela m’a semblé profondément étrange pendant quelques années jusqu’à ce que je voie enfin qui étaient les hommes.

Alors permettez-moi d’écrire comment elle l’a exprimé dans mes propres mots par souci de santé mentale et par souci de simplicité.

Résumé simple:

Dans son cas. Elle m’a trouvé quand je suis né dans l’un de ses territoires. Elle avait supposément son propre groupe à l’époque.

Ensuite, j’ai été transféré dans une région où son groupe n’avait pas de juridiction. Un territoire hors du contrôle de ses groupes. Elle a donc dit qu’elle devait parler avec «les autres» et s’entendre pour travailler dans une relation de coopération. (Une chose commune dit-elle).

Puis elle a dit (flou) qu’elle avait été choisie dans son groupe pour rester avec moi et qu’elle avait reçu la permission de travailler sur le territoire des «autres». «Les autres» territoire dans ce cas est une grande partie des États – Unis selon elle.

Elle a reçu deux membres des «autres»; trois mâles. Je n’ai vraiment jamais pu écouter que deux hommes car le troisième semblait toujours occupé et éloigné. J’ai rarement remarqué le troisième, à moins qu’ils ne prennent des notes sur ce que je faisais. Et les mâles se ressemblent beaucoup, il est donc difficile de les distinguer. Les mâles aimaient apparemment parler l’un après l’autre ou tous à la fois, ce qui était ennuyeux.

Quoi qu’il en soit, elle a dit que lorsque cela était fait, elle était considérée comme le membre visiteur mais qu’elle contrôlait le projet. (moi)

Elle a dit que les hommes étaient ses supérieurs. Elle a dit qu’ils avaient choisi de la laisser avoir un contrôle direct sur moi parce que je les rejetais quand ils essayaient de créer un lien avec moi (mes mots paraphrasés).

Elle m’a expliqué en détail que c’était ainsi que les deux parties (qu’elle n’avait pas encore appelée «factions» à ce stade) traitaient les projets de l’autre dans leurs juridictions opposées.

Les groupes qui étaient dans des factions opposées, avec des programmes différents, ont pu voir et espionner les activités des uns et des autres sur terre. Elle a dit que son peuple avait pu espionner «les autres» et que «les autres» devaient les espionner.

Elle a déclaré que, généralement, lorsqu’il y a un membre visiteur, le membre visiteur est censé rester en retrait pendant un enlèvement ou une expérience jusqu’à ce qu’il soit invité ou autorisé à engager la personne ou le projet. (leur mot pittoresque pour ceux qui sont expérimentés ou testés)

Elle a dit que j’allais éventuellement en entendre parler. Des extraterrestres qui avaient des croyances totalement opposées sur les choses, qui seraient en présence les uns des autres lors d’un enlèvement. Étonnamment, c’était vrai… (29 juil. 2007, 9 h 34)

Dans le cas de Fore, un membre d’une faction se voit attribuer un poste d’invité supervisé dans une autre, pour un bénéfice mutuel malgré l’antagonisme entre les factions. Et en effet, les récits de kidnappés incluent la mention de présences polarisées dans le même environnement d’enlèvement au-delà d’un simple truc de «bon flic, mauvais flic», ce qui semblerait être une contradiction mais a du sens si on le considère dans le contexte de la diplomatie extraterrestre de la guerre froide. Cela montre en outre que les factions étrangères ne sont pas toutes unies en harmonie, mais que des lignes floues et une politique complexe existent entre elles.

Elle a dit qu’elle faisait partie d’une «académie» (littéralement) et qu’elle est venue sur terre (je ne me souviens pas) il y a quelque temps. Elle a dit qu’elle était relativement jeune par rapport à l’âge de son peuple et qu’elle n’était donc pas considérée comme très bien informée. Elle a dit qu’elle avait environ 532 ans. L’année où elle m’a dit cela m’échappe, mais on pense que c’était à peu près près de 2000. Imaginez ma surprise à la fin de nos contacts (pendant un temps) qu’elle commence réellement à me parler d’elle-même. J’étais pour le moins entre sceptique et heureux. Lui retirer des informations, sur elle-même, c’était comme arracher des dents (les molaires vous font attention).

Elle a dit cela à cause des différences dans le temps et «dérive»? en voyageant sur de longues distances, elle est née en 1423 environ. Elle a dit qu’elle se rapprochait à peu près quand elle est née. Elle a dit qu’il y avait 7 mondes d’origine et 11 mondes de colonie où vivent son peuple. Elle a dit qu’elle était née dans la 4e colonie mondiale. (elle ne disait toujours pas ce qu’elle était cependant) Elle a ajouté que son peuple vivait environ 3 326 -> 3 332 ans en moyenne. Elle a dit que certaines personnes douées vivent jusqu’à 7500 ans, mais que c’est très rare. Je lui ai demandé comment diable pouvait-elle être si vieille si elle avait l’air plutôt jeune. À ce stade, j’ai commencé à supposer que A) elle mentait ou B) qu’une entité imitait sa voix.

Elle m’a demandé si je voulais savoir ou non. Alors j’ai cédé et je l’ai laissée continuer. Elle a dit que sur son monde, lorsque deux personnes tombent amoureuses, elles se déclarent amoureuses l’une de l’autre. Il n’y a pas de mariage, dit-elle clairement. Elle a dit qu’ils n’avaient pas non plus d’enfants comme les êtres humains. Elle a dit que les êtres humains (pardonnez sa candeur lol) avaient des relations sexuelles et produisaient des bébés au hasard. Elle a dit (flou) que lorsqu’ils voulaient avoir un enfant, ils allaient dans un endroit et choisissaient le meilleur gène pour l’enfant. Elle a dit qu’ils avaient choisi les meilleurs traits et avaient eu des enfants de cette façon. J’ai donc été surpris qu’elle admette qu’ils génétiquement modifiés. Elle a dit oui, que c’était une chose normale et que la Terre commencerait à le faire assez tôt également à son rythme actuel.

Elle a dit que certains traits étaient favorisés par rapport à d’autres. C’est pourquoi elle a dit que certains contactés les voyaient comme peu variables. Elle a dit que la première lettre du nom du père ou de la mère est transmise à l’enfant. Elle a dit qu’ils n’avaient pas vraiment de noms de famille, bien qu’il y avait (flou) un nom spécial qu’ils avaient. Elle a essayé plusieurs fois de me dire son nom spécial, mais il est déformé et je ne peux pas le comprendre. Bien que cela n’ait jamais changé depuis les nombreuses années où je l’ai connue. Le nom brouillé sonne exactement de la même manière plusieurs années plus tard. Alors je sais que ce n’est pas mon imagination. Elle a dit que l’arbre généalogique avait un suffixe qui était ajouté à la fin du nom. Je ne dirai pas son nom, car elle m’a dit que beaucoup de médiums essaieraient de la contacter et elle devra les ignorer.

Elle a dit que leurs structures familiales étaient très différentes de celles sur terre. Elle (m’a beaucoup confus) a dit qu’ils choisissaient plus d’un compagnon et qu’il n’y avait pas un seul syndicat. Bien qu’elle ait dit que cela arrive parfois. (Je pense que j’ai sauté beaucoup ici parce que je ne me souviens pas clairement.) Elle a dit que lorsque les enfants sont nés, ils sont élevés et à l’âge de 8 ans, il y a un rituel qu’ils accomplissent dans leur société où le taux de croissance de l’enfant est ralenti de manière significative. Elle a dit qu’à cet âge les enfants vont à l’école. Elle a dit qu’elle avait appris à l’école pendant environ 117 ans (floue, je pense que, ou 111 ans). Elle a dit qu’ils absorbent également les informations à un rythme très rapide par rapport aux êtres humains. Elle a dit qu’elle pourrait apprendre un de mes livres dans environ une semaine. J’ai été surpris. Elle m’a rappelé le film avec travolta… «phénomène»?

Elle a dit que lorsqu’ils se détendaient, ils mettaient des vêtements différents. Je lui ai demandé quels vêtements? Et elle a dit qu’ils étaient nus en dessous mais qu’ils avaient une robe blanche sur le dessus avec quelque chose sur les épaulettes (elle m’a montré une image). Elle a dit qu’elle avait déjà un homme important dans sa vie et qu’elle avait déjà eu 3 filles.

Je les ai rencontrés des années plus tôt à l’adolescence. J’ai été présenté à 2 adolescentes à l’improviste. Je pense que je devais avoir 13 ans? Les filles avaient la signature d’un «super humain» (ce n’était pas inventé à l’époque) et elles se sentaient, parlaient et ressemblaient à des adolescentes. Ils semblaient extrêmement similaires. Elle a annoncé à l’improviste qu’ils étaient ses enfants, que si je voulais les rencontrer. Ici, je me demandais si les esprits pouvaient avoir des enfants (je ne pensais pas qu’elle était une extraterrestre à l’époque). Les filles m’ont donné des yeux et des regards amusants. Ils m’ont parlé comme s’ils me surveillaient d’une drôle de façon.

Ils étaient gentils mais semblaient très, très intelligents. Je doute qu’ils étaient jeunes par rapport aux normes humaines. Je pensais que le conseiller (sans nom à ce moment-là) plaisantait ou quelque chose comme ça. Les filles me regardaient maintenant que j’y pensais avec un œil comme si elles regardaient le nouveau petit ami de maman ?? . Ils sont partis après environ une heure, après m’avoir posé beaucoup de questions.

Elle a dit qu’elle avait rejoint une académie il y a quelque temps. Elle a dit que là-bas, ils lui avaient appris quelques choses ici sur terre. Elle a dit qu’elle avait déjà 4 à 7 contacts. Elle a dit 4 majeurs si je me souviens bien et 3 mineurs temporaires. Elle m’a avoué qu’elle était différente de son peuple (insinuations). Elle a dit qu’elle avait été punie vers les années 1800 parce qu’il y avait un homme dont elle était tombée amoureuse et que l’homme l’avait rejetée pour une raison quelconque. Elle a dit qu’elle était tombée amoureuse de lui et que (n’a pas expliqué mais elle semblait peinée) l’homme l’avait rejetée. Elle a dit qu’elle avait été offensée (lire: en colère) et qu’elle avait commencé à le torturer d’une manière ou d’une autre; et à cause de ses actions, elle a dit que cela avait conduit à sa mort accidentelle. Elle a dit que depuis lors, elle était fortement empêchée d’utiliser ses capacités et de se montrer.

D’autres êtres, qui avaient la même signature humaine, ont dit que le conseiller était spécial. Ils ont dit qu’elle était capable de … avoir un lien émotionnel semblable à un être humain et cela la rendait «très compatible». La conseillère a admis au fil des ans qu’elle avait un passé marqué et qu’elle se sentait parfois isolée des siens parce qu’ils la considéraient comme différente. Elle a dit qu’avoir ce don pour «faire preuve d’empathie»? et se connecter avec une personne comme un être humain était en quelque sorte méprisé. Elle m’a dit à plusieurs reprises que ses supérieurs n’aimaient pas les choses qu’elle faisait. Qu’elle s’est trop liée ou qu’elle a été indulgente avec moi. (19 févr.2007, 22h58)

Le conseiller a décrit leur présence semi-physique qui est au même niveau que nous comme écrasante pour nous. Elle a dit que tout devrait ressembler à un haut-parleur en force (émotions / mental, etc.) Qu’il a tendance à paralyser quelqu’un qui les rencontre sans qu’il se convertisse à une forme physique. Leurs pensées doivent être claires et nettes. Bien que je doute que nous puissions les comprendre clairement parce que, comme elle l’a mentionné, nous n’avons pas l’esprit clair qu’ils ont ni la capacité d’inspecter la pensée à un niveau aussi infime.

À propos du conseiller. Elle m’a dit à plusieurs reprises que par rapport à nous, ils sont beaucoup plus émotionnels et mentaux (pas du genre fou). Mais je ne sais pas comment mettre cela dans le bon contexte. Ils sont très capiteux et orientés vers la pensée. Ils sont intelligents. Des gens de son type que j’ai rencontrés, je remarque qu’ils sont très orientés mentalement. Leurs émotions sont beaucoup plus fortes que nous. Mais ils ne sont pas hors de contrôle comme nous le sommes dans nos émotions. Leur esprit semble dominer leur personnalité.

Cependant, la grande différence que j’ai constatée entre la conseillère et les autres personnes de son espèce est que la conseillère a un paysage émotionnel similaire au nôtre bien qu’il soit beaucoup plus fort. Mais les autres personnes comme elle sont beaucoup plus sobres dans leurs émotions même si elles ont une plus grande capacité que nous. C’est difficile à décrire en anglais. Il serait plus facile d’en faire l’expérience que de l’expliquer. Les gens comme le conseiller étaient comme un gros cerveau. Tout en eux est bien plus fort que nous. Bien qu’il y ait eu un détachement froid à leur sujet que le conseiller n’a pas partagé avec eux.

Ils ne sont nulle part près des gris que j’ai rencontrés dans la vraie vie. Les gris sont purement intellectuels sans émotions et ils n’ont qu’une intention. Les gris sont indifférents et ne semblent pas nous voir comme des personnes mais comme des choses. Je peux voir pourquoi les gens pensent que ce sont des machines biologiques. Je le penserais aussi si je n’avais pas observé les opinions et leurs pensées sur la façon dont certains d’entre nous sont inutiles pour eux. Je ne m’excuse pas pour eux … ils sont froids et indifférents.

Les gens comme le conseiller (pléiadiens?) Sont enivrants et intelligents mais pas émotionnellement absents. Cependant, leurs pensées et leur esprit dominent qui ils sont. Mais le conseiller était différent. Ses sentiments semblaient être plus proches de la surface comme un être humain. Elle était très enivrante, tout comme eux. «Mais spécial je suppose?

J’avais l’habitude de penser que la conseillère était parfaite quand j’avais environ 12 ou 11 ans. Mais elle m’a «fait asseoir», au sens figuré, et m’a dit qu’elle n’était pas parfaite et qu’elle était capable d’erreurs et qu’elle ne savait pas tout. Je l’ai pris sur parole et je le fais toujours. Il y a cependant des contacts qui idolâtrent les pléiades et leur donnent l’impression qu’ils sont des dieux ou qu’ils sont parfaits. Ce que je vois n’est pas du tout le cas. J’admire peut-être la conseillère mais ce n’est pas ma divinité. (20 février 2007, 2 h 03)

La durée de vie au cours des siècles, le potentiel pour l’amour amoureux mais aussi la vengeance, la supériorité intellectuelle et la dissimulation de leurs vrais noms et lieux d’origine étaient des traits évoqués plus tôt.

La conseillère décrivait parfois la société dont elle venait et c’était une société très intellectuelle avec quelques «problèmes» de mon propre point de vue. Ils étaient si similaires mais si différents.

Elle a souvent confié que d’où elle venait, les gens étaient tellement contrôlés par rapport à ce que nous avions ici sur cette terre. Que les gens pouvaient faire l’amour et avoir des enfants avec qui ils voulaient et qu’ils n’avaient pas besoin d’adapter la génétique ou de réfléchir beaucoup à ces considérations.

Elle avait dit dans sa propre expression que c’était / était des choix «très chaotiques».

Mais elle aimait le niveau de liberté que nous avions pour choisir tout ce que nous voulions faire par nos propres désirs (comme elle l’a dit). Alors qu’elle parlait d’où elle venait, elle a dit que des choses telles que les expressions étaient toutes très expressives mais dans une limite prédéfinie.

Elle utilisait à l’époque une expression complexe comme si sa société était la police de la pensée dans un certain paradigme. Bien sûr, il y avait du confort et de l’expression, mais elle déplorait souvent que tout était très contrôlé et confiné.

Je peux comparer ses descriptions comme étant quelque chose comme une société futuriste où certaines des constantes trouvées sur terre ne sont pas présentes là-bas.

Ils font les choses différemment et limitent votre liberté de vous exprimer de la manière que vous voulez. Un peu comme vivre dans une société super polie et éclairée qui ne permet aucun élément dérangeant.

Cela me rappelle parfois quand je repense à ses expressions d’une version hyper avancée de la société que l’on trouve dans le film «Demolition Man». Aussi drôle que cela puisse paraître LOL .

La façon dont elle n’arrêtait pas de me montrer des choses semblait être une société très viciée mais paisible où vous aviez beaucoup d’avantages mais aussi de nombreuses restrictions. Lorsqu’elle a décrit son monde, il semblait que la paix exigeait moins de libertés.

Cela fournit un aperçu supplémentaire sur la question de l’accouplement humain-étranger, qui peut impliquer des aspects récréatifs au-delà du facteur génétique. Certains regrettent peut-être les conditions répressives dans leur royaume et souhaitent profiter de l’atmosphère plus libertine de la Terre. Étant télépathiques comme ils le sont, ils doivent trop bien connaître cette atmosphère.

Elle m’a posé des questions étranges. Elle a fait des mouvements comme si elle indiquait une table à proximité et m’a demandé pourquoi cette table était restée à cet endroit? J’ai dit parce que personne ne le fait bouger. Elle m’a demandé à nouveau mais a ajouté pourquoi la table était restée là en non-anglais. J’ai mieux compris ce qu’elle veut dire. Elle ne veut pas dire pourquoi la table continue d’exister uniquement à cet endroit et pourquoi ne se déplace-t-elle pas soudainement ailleurs. En d’autres termes, pourquoi était-il stable dans la position où il se trouvait?

Elle m’a fait réfléchir profondément et même avec toute la physique, je savais que je lui ai dit que je ne savais tout simplement pas pourquoi la matière se comportait de cette façon. Elle m’a dit que si je pouvais imaginer une idée approximative d’un système de coordonnées que l’espace utilise pour localiser des objets. Qu’il y avait aussi d’autres codages qu’il utilise pour se référer à où dans le temps. Elle m’a rappelé ce que je savais de la physique et m’a dit que si je me souvenais clairement de l ‘«action étrange à distance» dont j’avais entendu parler, c’était d’un système que notre univers utilise pour se corriger entre autres (pour ne pas taper beaucoup pour mon amour.).

La réponse courte est qu’elle m’a dit qu’il y avait un système pour notre réalité pour garder un œil sur elle-même. Elle a dit qu’ils utilisaient ce système pour voyager dans le temps. Elle a dit que le voyage dans le temps était aussi courant pour son peuple que pour moi de prendre un bus.

Elle a dit que les extraterrestres plus avancés utilisaient un système plus compliqué pour provoquer des déséquilibres à distance dans l’univers. Lorsque l’univers corrigeait le déséquilibre, l’étranger particulier serait transporté vers une nouvelle destination sans avoir parcouru la distance entre les deux. (Je ne pense pas que ce soit un trou de ver). Elle a dit que ces extraterrestres avancés laissent l’univers faire le travail dur pour eux.

Elle a dit que son peuple n’était pas aussi avancé que ces extraterrestres. Mais elle a dit que c’était très efficace car il ne consommait pas beaucoup d’énergie. Elle a dit qu’outre le déséquilibre qu’ils devaient créer, c’était à peu près le plus qu’ils devaient dépenser en énergie. (10 avril 2007, 10h09)

Quand elle m’a révélé qu’elle pouvait voyager dans le temps et que c’était une expérience aussi courante pour elle que pour moi de prendre le bus. Elle m’a montré une vue de son monde de ses propres yeux (un souvenir?). C’était un moment après que j’ai appris son véritable esprit. J’ai vu une vue imprenable sur un métier qui ne ressemblait pas à une soucoupe ou à quelque chose du genre. Il y avait de la lumière tirée de son côté. C’était soit un avion quelconque, soit un bus. Je ne suis pas du tout sûr car cela semblait si authentiquement futuriste et sa forme était très étrange pour un véhicule.

Et de cette minuscule vue, j’ai compris qu’ils venaient d’une société si avancée qu’ils semblent garder des secrets sur leur identité et leurs technologies. Je suis reparti avec la profonde impression qu’elle pourrait bien être une voyageuse dans le temps. Bien que j’aie du mal à le croire jusqu’à ce que je le voie.

D’après ce que j’ai pu comprendre, de la vue à ce moment-là, le conseiller marchait dans une allée ou un couloir. La salle avait des vitres à sa droite, avec elle-même regardant vers la droite. Par la fenêtre, vous voyez un engin qui est curieusement en forme presque comme s’il s’agissait d’un très gros bus ou d’un engin quelconque avec une lumière tirant sur le côté comme s’il s’agissait d’un transport quelconque. Il lévitait et de la vue rapide, je ne l’ai pas vu toucher le sol. Je ne sais pas comment interpréter ce que j’ai vu mais c’était soit un aéroport ou un terminal de bus.

Au moment où elle m’a montré cela, elle a déclaré que (en fait, à son avis) si je devais voir d’où elle venait, je serais étonné par la technologie. Ce qu’elle ne trouve pas étonnant elle-même. Elle a dit que je pensais honnêtement qu’une partie était magique même si je savais que ce n’était pas le cas. (26 juin 2007, 8h17)

Elle a dit qu’elle allait dans un monde proche pour étudier comment se manifester physiquement complètement. Il y a certaines choses que certaines personnes devraient savoir à leur sujet. J’ai appris cela au fil des années avec elle lorsqu’elle m’a appris à profiler des entités lorsqu’elles ne révélaient pas leur identité.

1 – Ils sont semi-physiques

Ils possèdent des corps qui, bien qu’ils puissent nous ressembler, ont une extension d’eux-mêmes et de leurs pouvoirs qui les entourent. Certains appelleraient cela un halo doré ou une aura qui ressemble nettement à l’or et écrasante.

2 – Ils ne semblent pas toujours être situés dans notre temps.

Par exemple, un jour, quand j’étais jeune, elle m’a dit si j’aimais mes petits oiseaux d’aller les caresser. Je lui ai demandé pourquoi. Et elle a fait un détour dans sa conversation et quand on l’a poussée, elle m’a finalement dit que mon petit oiseau allait mourir. Je lui ai dit que je ne la croyais pas, elle a dit que c’était vrai. Je lui ai demandé quand cela allait arriver? Elle a dit pour elle dans les trois prochaines minutes. J’ai attendu trois minutes et rien ne s’est passé. Alors je l’ai traitée de menteuse. Trois jours plus tard, le petit oiseau est mort.

Je n’ai pensé à rien à propos de cet incident, et peut-être quand j’avais 10 ans environ, elle était partie pour quelques jours. Elle est revenue annonçant de loin quelque part qu’ils «finissaient de se synchroniser avec votre temps». Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai haussé les sourcils en me demandant de quoi elle parlait cette fois (je ne pensais pas qu’elle était une extraterrestre, juste un être vraiment étrange). Quand elle s’est rapprochée de moi de son «endroit», elle a dit qu’elle et moi étions «maintenant synchronisées». Je lui ai demandé de quoi elle parlait mais elle (je ne me souviens pas honnêtement) m’a ignoré je pense.

Le temps a passé et elle a fait plus de prédictions que je me suis moqué de l’idée qu’elle pouvait. Alors elle m’a dit quand les choses allaient se passer et c’est arrivé. J’ai toujours pensé que c’était une coïncidence. Puis quand je suis entré dans mon « tu n’es pas réel et je dois être fou! » ans, elle a commencé à montrer qu’elle n’était pas le fruit de mon imagination en prédisant les choses et en me disant ce que les autres autour de moi faisaient et ce qui se passerait demain dans les moindres détails.

Quand je suis allé en ligne vers 1998 et contre son gré, j’ai cherché des informations en interrogeant les gens dans les forums de discussion Yahoo. Elle faisait des prédictions et me demandait de leur dire. Dans une prédiction, elle a prédit 3 ans à l’avance qu’il y aurait une grande explosion à New York. Elle a dit que je devrais leur dire que cela se produirait dans un certain temps et à peu près vers septembre / octobre / novembre. Elle a fait sonner ça comme une grosse explosion alors j’ai pensé qu’elle parlait d’une bombe nucléaire. Mais elle n’a jamais dit que c’était une bombe nucléaire, elle a juste dit qu’il y avait beaucoup de «terreur artificielle». C’était le 11 septembre au fait.

Le fait est qu’ils peuvent voir l’avenir. Ils savent ce qui se passera demain,  et de quoi vous parlerez en détail et ce qui se passera dans plusieurs mois ou années.

3 – Leur esprit connu des contactés ne sont que des fronts.

Quand elle faisait ces prédictions aux gens. Ce qui m’a fait me sentir idiot de leur parler d’elle et de dire ce qu’elle voulait jusqu’à ce qu’elle prouve son point de vue. Ils ont cru qu’elle était réelle mais je n’ai pas accepté la possibilité. Elle a lu leurs pensées et m’a dit ce qu’ils pensaient et bien des choses. Mais j’étais une personne difficile à accepter comme réelle.

Dans une expérience en 2002 après 6 ans d’entraînement avec elle pour apprendre à utiliser mes capacités, elle alignait mes schémas énergétiques sur une nouvelle configuration et m’aidait à débloquer les déchets qui s’accumulaient dans le corps non physique. Elle me demandait de regarder à distance pendant que je parlais à un de mes amis. Soudain, je vois un flash dans ma vue et je ne vois rien pendant une microseconde et soudain je vois à travers les yeux des maris de l’ami. L’amie me demandait ce que son mari pensait d’elle. J’étais son mari voyant à travers ses yeux pendant environ 4 secondes. Quand je lui ai raconté cette chose incroyable, elle m’a répondu que ce que j’avais vu s’était passé il y a environ une heure.

La gardienne s’est trompée un peu plus quelques heures plus tard et tout à coup cela se produit à nouveau et je vois à travers les yeux des gardiens et je vois l’arrière de ma tête et je vois à travers ses yeux, regardant par-dessus mon épaule en lisant une conversation que j’ai dans un salon de discussion et voir des possibilités de conversation qui n’ont pas eu lieu. Mais le peu que j’ai lu était très proche de ce qui s’est réellement passé.

Pendant une seconde, j’étais elle et je me suis sentie en forme humaine et j’ai même vu ses bras. J’ai pensé incroyable. Elle a agi comme si elle avait commis une erreur et avait une expression de type «se donner des coups de pied». Quelques minutes plus tard, le sommet de ma tête semble commencer à avoir une sensation de chaleur d’énergie qui le traverse et soudainement j’ai un autre flash et cette fois JE SUIS ELLE pendant environ 4 à 5 secondes.

Quand je recommence à voir ma vision normale, je l’entends être frustrée et bouleversée d’avoir fait une grosse erreur. Elle ne voulait pas que je voie ça! J’étais à sa place pour la deuxième fois et j’avais des pensées si vastes! Des pensées super compliquées que même aujourd’hui je ne peux pas comprendre et qui étaient complètement inhumaines. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à me référer à elle comme à un type humain uber. Les pensées étaient si profondes et savantes qu’il faudrait un mois pour rendre une idée aussi complexe. Je ne peux pas imaginer ces personnes comme ayant deux bras, deux jambes et une tête. Quoi qu’ils soient, il est peu probable qu’ils soient liés aux humains.

4 – Planificateurs non linéaires

Ils ne pensent ni n’agissent ni ne planifient comme nous. Après, elle m’a montré comment comprendre une psyché et tant d’autres choses. J’ai commencé à remarquer des schémas en développement et avec mon esprit supérieur maintenant sous mon contrôle (enfin presque à l’époque), j’ai commencé à devenir de plus en plus méfiant qu’ils retenaient des informations et j’ai commencé à voir des lignes de tromperie et de trucs psychologiques, des comportements manipulateurs, pré -des réponses programmées dans d’autres contactés, des abductés / expériences et cohérence.

La cohérence des contactés et leurs comportements et comment ils réagissent et comment les extraterrestres les «gardent» ont commencé à allumer de sérieux signes avant-coureurs de tout ce phénomène.

Quand j’ai commencé à voir des preuves qu’elle était bien
1) Réelle
2) Semi-corporelle
3) Avait une conscience séparée de la mienne.
4) Avait une présence et des capacités d’observation distinctes des miennes.
5) Intelligence.
6) Tests cohérents réussis.

J’ai commencé à paniquer et à m’inquiéter d’être élevé pour faire quelque chose qui pourrait en effet ne pas être dans le meilleur intérêt des sciences humaines. Et pire, élevé de façon aveugle, incapable d’observer ce qu’était l’ordre du jour ni son résultat final. (4 février 2007, 10 h 56)

Ce sont des détails très précieux concernant leur nature semi-physique, leur nécessité de se synchroniser avec notre rythme temporel et les facteurs trans-temporels impliqués dans leur planification stratégique et leur manipulation de la société humaine. Les traits peuvent être qualifiés d’hyper-dimensionnels, bien qu’à l’extrémité inférieure de l’échelle. Il est important de reconnaître les capacités de voyage dans le temps de ces êtres, car les implications sont immenses. Par exemple, cela conduit à l’idée des guerres du temps et à ce que j’ai écrit concernant la technologie démiurgique qui change la chronologie à des moments clés de l’histoire.

Je ne me souviens pas comment cette conversation a conduit à celui-ci, mais nous avons en quelque sorte sauté à la conversation d’Atlantis. J’en savais quelques-uns. Surtout que les gens étaient super avancés et que Platon décrivait leur terre ou quelque chose comme ça. Je lui ai posé des questions à ce sujet et elle m’a dit au bout de quelques heures que les gens qui vivaient dans «atlantis» n’étaient pas comme les gens les imaginaient.

Elle a dit qu’avant l’une des réinitialisations qui surviennent aux êtres humains (lire: mourir), il y avait un peuple qui interagissait avec l’humanité. Elle a dit que les gens qui étaient ici pendant cette période appartenaient à de nombreux types de races. Elle a dit que les êtres humains qui étaient vivants pendant cette période dans l’endroit que nous avions tendance à appeler «atlantis» étaient en contact ouvert avec d’autres races et que certaines connaissances en mathématiques et en astronomie avaient été transmises à ces personnes. Elle a dit qu’il y avait une très grande idée fausse sur «l’Atlantide».

Elle a dit que le continent était autrefois là où se trouve l’antartique. Et que les endroits où les gens recherchent des preuves de l’Atlantide ne sont en fait que des avant-postes. Elle a dit que «Atlantis» était plein d’un peuple qui a reçu des informations sur certains domaines de la connaissance mais pas sur d’autres. Elle a dit qu’ils comprenaient la géométrie et les mathématiques, mais n’avaient presque aucune connaissance de la métallurgie. Elle a dit qu’ils étaient en fait moins avancés que nous. Comme vous pouvez l’imaginer, ce qu’elle avait à dire m’intéressait.

Elle a continué à dire quelque chose sur la technologie qui est maintenant le folklore, une technologie que les gens qui visitaient la terre à l’époque partageaient avec ces gens.

Selon elle, les générateurs n’utilisaient pas de technologie à base d’électrons, mais étaient des réacteurs nucléaires à semi-conducteurs (flous). Elle a dit que les réacteurs étaient une technologie vraiment ancienne qu’ils n’utilisaient plus même à cette époque. Elle a dit que le boîtier était fait d’un cristal et qu’il était portable, ce qui, selon elle, posait le mysticisme actuel de l’énergie provenant des cristaux. Elle a dit que les gens qui étaient humains ignoraient en fait comment l’utiliser et comment cela fonctionnait. Ils étaient censés avoir une compréhension déséquilibrée et elle a dit à certains égards qu’ils étaient très intelligents dans la connaissance et la compréhension de certains domaines, mais qu’ils ne connaissaient pas les produits chimiques ou la science comme nous l’avons fait aujourd’hui.

Elle a dit que beaucoup de technologies avaient été prêtées à ces gens pour bâtir une société de base, mais qu’ils dépendaient des technologies prêtées à l’époque. Elle a dit qu’ils étaient très orientés mystiquement (pas sûr de cette partie, c’était il y a longtemps). Elle a dit (je suis sûr à ce sujet) que les gens étaient régulièrement en contact avec des extraterrestres. Elle a dit que les avant-postes étaient au nord de Cuba et à l’est. L’autre était dans l’océan indien au sud de l’Australie et à l’ouest. Le dernier qu’elle a dit était un avant-poste mineur qui n’existe plus qui était autrefois près du Japon et à l’est d’Hawaï. Elle a dit que c’était plus une nation indépendante qu’un avant-poste. Elle a dit que depuis les avant-postes, ils ont diffusé une partie des connaissances après les réinitialisations.

Elle a dit que ces gens avaient, à la fin, la technologie leur pris et ont été laissés à eux-mêmes. Elle n’était pas claire ici sur ce qui s’est passé ensuite. Elle a également dit quelque chose sur les personnes qui ressemblent à des êtres humains mais qui étaient des extraterrestres habitués à «voler» et qui avaient une ceinture spéciale.

Je ne me souviens pas de tout cela pour le moment. Tout ce qu’elle a dit dans les bases, c’est que ces personnes étaient matériellement primitives mais avaient des connaissances subjectives. Elle a dit que la plupart des grands designs que les extraterrestres ont construits pour eux sont probablement encore sous des plaques de glace. Oh et elle a dit que certains des appareils qui n’avaient pas été récupérés étaient toujours actifs et créaient des problèmes. A également dit quelque chose sur les appareils fonctionnant par intermittence.

A propos du réacteur nucléaire qui ressemble à un cristal assez volumineux. Je me suis juste souvenu qu’elle avait dit quelque chose à propos de la sécurité et qu’elle n’utilisait pas un type de technologie que nous utilisons maintenant (électronique). Elle a dit que dans l’ancien temps, de son peuple, ils utilisaient des assemblages structurés au niveau atomique. Elle a dit que les anciennes technologies utilisaient des enveloppes construites à partir d’atomes assemblés dans une forme parfaite et qu’à cause de cela, elles ressemblaient à du cristal qui brille lorsque les réacteurs sont actifs. (16 février 2007, 6 h 56)

Comme l’expliquaient les articles précédents sur la Gnose, le Graal et la Pierre d’Arche sont des restes de technologies extraterrestres qui existent depuis l’époque atlante.

Fore a écrit: «certains des appareils qui n’ont pas été récupérés étaient toujours actifs et créaient des problèmes. Il a également dit quelque chose sur les appareils fonctionnant par intermittence.

Il y en a peut-être plus dans le monde, mais au moins une partie de cette technologie a été transmise entre des mains humaines et employée avec beaucoup d’effet. Et tout comme les prêtres israélites utilisaient la pierre de l’arche avec des connaissances limitées sur la façon de l’activer et de la diriger, les Atlantes utilisaient une technologie au-delà de leur compréhension. C’est pourquoi ces artefacts n’ont jamais été dupliqués par les humains, pourquoi de petites guerres ont été menées à leur sujet,

En savoir plus sur la technologie extraterrestre:

L’une d’elles était une chambre qu’elle me montra dans mon esprit. Elle a dit qu’ils possédaient une technologie capable de faire pousser des organes rapidement. C’était une conversation dérivée de son discours et de ses réponses à certaines de mes questions (et à d’autres) sur leurs corps. Elle m’a montré une chambre qui ressemblait à une boîte rectangulaire qui semblait être faite d’un matériau qui ressemble à du plexiglas. Cela avait l’air à peu près transparent.

Elle a dit dans ces chambres qui étaient maintenues sous terre dans des habitats que les groupes pouvaient faire pousser des corps organiques ou si le besoin se faisait sentir, des organes. Elle a dit que son peuple était déjà capable de voyager dans le temps, alors ils ont compris la mécanique de ce qu’est le temps dans la réalité. À cela, j’ai donné ma norme « Bien sûr, vous devez vous sentir créatif aujourd’hui? » sorte de pokes mental.

Elle m’a dit que la chambre était transparente afin qu’ils puissent garder un œil sur les matériaux qui se trouvent sous le boîtier et qu’ils puissent garder un œil sur la progression de la croissance dans un état de temps accéléré (je ne sais pas quoi traduire cela). Elle a dit qu’ils utilisaient leur connaissance de ce qui faisait passer le temps pour accélérer l’accélération d’une partie limitée de l’espace à l’intérieur du boîtier pendant que les organes ou les corps absorbaient rapidement les matériaux sous la chambre. Elle m’a montré à quoi ressemblaient deux boîtes transparentes qui semblaient amovibles et contenaient un liquide rouge et l’autre liquide, je ne semble pas me rappeler de quelle couleur c’était.

Elle a dit que l’utilité des corps était qu’ils pouvaient produire des répliques en quelques heures ou quelques jours selon la méthode. Elle a déclaré que le maximum que les chambres pouvaient produire était d’environ un an en près de 24 heures de temps normal. Elle a dit que les chambres leur étaient utiles s’ils avaient besoin d’habiter temporairement un corps d’une composition différente.

Elle a dit que cela impliquait une autre science qu’ils avaient faite qui a été utilisée pour séparer le corps non physique du corps physique. Elle a dit qu’ils avaient alors (désolé petits détails, elle a fait des généralisations) enlevé l’essence spirituelle qui est eux, et par exemple, peuvent préparer un corps qui est d’un type différent et reconstruire certaines choses des connexions entre le nouveau et ensuite intégrer le présence spirituelle dans ce nouveau corps. (putain c’était difficile à réprimer.) (11 février 2007, 9h18)

Cela entre dans le problème du simulacre humain sur lequel j’ai écrit, où des groupes humains extraterrestres et de l’ombre fabriquent de faux humains pour prendre des positions d’influence au sein de la société.

Par conséquent, les rapports sur des extraterrestres d’apparence humaine, en particulier ceux vus dans des situations quotidiennes, peuvent inclure à la fois des êtres extraterrestres qui se sont pleinement matérialisés ici et peuvent passer pour des avatars humains et artificiels cultivés dans des chambres d’accélération du temps.

Les rencontres avec des individus qui parlent comme s’ils étaient des extraterrestres nordiques, mais dont les yeux, le physique, les cheveux, etc. semblent tout à fait moyens, peuvent être des exemples d’avatars. Cela serait nécessaire pour éviter la détection dans des positions de haut niveau.

L’utilisation d’avatars ou de sondes cybernétiques, quelle que soit leur forme, est une technologie extraterrestre courante. Cela permet à une conscience incarnée dans un royaume d’opérer temporairement dans un autre sans les effets secondaires et les problèmes associés à la nécessité de traduire le corps physique lui-même. Considérez la différence technique de coût et de logistique entre la projection astrale dans le passé et la possession de quelqu’un là-bas, et la construction d’un appareil pour vous transporter physiquement dans le passé.

Un autre exemple potentiel de cette technologie est dans les OVNIS dans la zone Gulf Breeze-Pensacola :

À droite du téléviseur à écran géant, se trouve une série de cylindres de la hauteur de la pièce et à peu près du diamètre des cabines téléphoniques. Il y a des ouvertures de taille de porte, pas d’angles vifs bien sûr, sur chacune d’elles. Je dirais qu’il y en a 5 disposés en ligne.

Chacun de nous instinctivement, du moins pour moi, se dirige vers un stand. J’entre dans la cabine et l’ouverture disparaît derrière moi. Pas de bruit, tout d’un coup le cylindre est scellé.

À l’intérieur du cylindre, il y a soudain une lumière bleue brillante et un bourdonnement. le bourdonnement commence assez bas et monte en intensité. Ce n’est pas l’intensité du son, c’est la fréquence de plus en plus élevée qui fait changer la hauteur du son.

À mesure que la fréquence augmente, je commence à grossir. Lorsque le son s’arrête et que la lumière redevient blanche, je suis de taille adulte. Je ne me ressemble pas, comme ma version adulte actuelle, j’ai l’air différent mais il y a des similitudes.

Plutôt que les vêtements pour enfants dans lesquels je suis arrivé, je porte maintenant des combinaisons comme le personnel que j’ai vu dans le cintre. La conduite extra-terrestre du dispositif de navette portait sur de petites chaussures de type mocassin. Ils sont doux mais ont une sorte de semelle et maintenant j’en porte moi-même.

De toute évidence, une transformation sérieuse de la matière s’est produite. Je me sentais vraiment chargé, vraiment plein d’énergie. La porte du cylindre réapparut. Quand je suis sorti, tout le monde sortait aussi et tout le monde est différent; adultes de taille normale portant le même type de combinaison de vêtements.

La seule chose que je remarque rapidement, c’est que tout le monde a l’air sans âge. J’entends par là une qualité presque éphémère. Je ne peux pas vraiment le décrire autrement. Nous sommes dans des corps différents mais pas vraiment. C’est un réarrangement de nos corps.

Il semble que la lumière bleue dans le cylindre correspondait à ma vibration et que les autres avaient des lumières de couleurs différentes dans leurs cylindres qui leur correspondaient.

Donc, j’ai ce sentiment de type de réaction «Eh bien, c’est bon de se sentir à nouveau normal».

La petite pièce avec les cylindres de transformation a une entrée dans une autre pièce rectangulaire qui apparaît maintenant dans le mur. Nous entrons dans cette pièce plus grande qui est également rectangulaire. Comme je l’ai mentionné, il n’y a PAS de coins pointus. Là où les joints se rencontrent, il est arrondi.

Dans cette grande salle, il y a ce qui me rappelle une table de conférence. Nous entrons et nous nous asseyons d’un côté de celui-ci et un groupe d’extra-terrestres masculins et féminins, habillés de la même manière que nous, s’assoit de l’autre côté.

Cela semble être une session d’échange d’informations. Ils nous demandent nos impressions d’être sous notre autre forme. Ils nous demandent comment nous aimons être dans notre forme régulière et le consensus général est que cela pue. C’est trop primitif.

Les extraterrestres disent qu’ils travaillent sur des améliorations qu’ils apporteront au fil du temps, pour améliorer sa capacité, quoi que cela signifie.

Ils disent que leur principale limitation est qu’ils ne peuvent pas trop modifier nos formes physiques ou que nous pourrions être facilement identifiables aux humains avec même leur technologie primitive. Hummm, c’est intéressant. Si nous ne sommes pas des humains en tant que tels, que sommes-nous?

En suivant le flux de cette expérience, des informations détaillées devront être présentées séparément dans un autre article sur les sujets abordés lors de cette rencontre avec les extraterrestres car l’information a été présentée comme si elle était déjà connue sans explication.

Certaines informations générales sont nécessaires pour la section suivante. Quand j’étais enfant, je ne me suis jamais senti lié à ma famille biologique. Plus je vieillissais, plus ce manque d’identification avec ma famille et le sentiment de ne pas leur appartenir étaient prononcés. Ainsi, je cherchais constamment des informations sur ma naissance parce que j’étais arrivé à la conclusion que j’avais été adoptée.

Quelle autre conclusion logique pouvez-vous tirer? Chaque fois que je demandais à mon père quand je suis né, il disait toujours la même chose: «Tu n’es pas né, tu as éclos. Cela m’a vraiment aggravé en tant qu’enfant. Peu importe combien de fois j’ai posé la question, c’est ce qu’il a TOUJOURS dit. Mon père avait un sens de l’humour sarcastique, mais sa persévérance sur ce sujet était inhabituelle même pour lui.

Donc, cette partie suivante de l’histoire est dédiée à mon père qui est décédé en 1991. Tu avais raison Papa, j’ai éclos.

Revenons à l’expérience. Nous voici dans une salle de conférence rectangulaire à l’intérieur d’une montagne; deux enfants de 4 ans, un jeune de 15 ans, un jeune de 18 ans et une personne d’environ 22 ou 23 ans. Tous TRANSFORMÉS en adultes. Des adultes physiquement PARFAITS, pourrais-je ajouter. ( lien )

Poursuivant le post de Fore:

Elle a dit que c’était l’une des fonctions des chambres mais qu’elles étaient généralement utilisées pour beaucoup de choses. Quelqu’un que je connaissais l’a interrogée sur les navires et le gouvernement qui les avait. Et cela pour une raison étrange a rendu son humeur aigre. Elle m’a dit que le gouvernement avait un petit escadron de navires. Mais elle a dit que les prototypes étaient mal construits. Elle a affirmé que la cabale avait utilisé les technologies qu’elle développait pour abattre son vaisseau. Elle a dit cela avec un ennui rare qu’elle ne montre pas grand-chose. Elle a commencé à me dire des choses qu’elle ne voulait pas que je transmette à la personne qui posait la question. Elle a affirmé que le gouvernement non public avait créé des navires qui, selon elle, étaient des prototypes dont les groupes d’extraterrestres étaient au courant.

Elle a dit cependant que les navires étaient incomplets et manquaient de beaucoup de choses que leurs navires ont. Elle m’a dit par exemple qu’elle pouvait communiquer avec son vaisseau avec son esprit. Je me demandais sur quelle fissure elle était car elle était sur une lancée. Elle m’ignorait et n’arrêtait pas de dire que les navires qu’ils ont ont une intelligence artificielle. Elle a dit cependant que les navires étaient au courant mais n’avaient pas de sensibilité. Elle a dit qu’on pourrait lui donner des commandes pour rassembler des informations ou pour naviguer et déterminer ce dont il avait besoin pour accomplir sa tâche. Mais elle a dit de manière intéressante (je m’intéressais à ses récits, même s’ils ne lui ressemblaient pas) que les navires ne pouvaient pas entreprendre une tâche par eux-mêmes et n’étaient pas capables de prendre des décisions par eux-mêmes.

La nature semblable à un automate de leurs vaisseaux peut être comparable à celle des extraterrestres gris de race pure, qui semblent également incapables de prendre leurs propres décisions. Les deux sont probablement développés, manifestés ou projetés plutôt qu’assemblés. La même technologie cybernétique, psionique, démiurgique peut être impliquée dans les deux cas, ainsi que dans la pierre du Graal.

L’intelligence artificielle qu’ils emploient n’est pas fondée sur des micropuces programmées avec des lignes de code, mais sur une énergie éthérique programmée avec une intention consciente.

Elle a expliqué que dans le passé, d’où elle venait, les scientifiques avaient créé des corps artificiels capables de porter une essence spirituelle / intelligence artificielle, mais elle a dit que l’histoire du projet montrait que lorsque les limites de quelqu’un étaient levées, que la conscience et la personnalité de une personne commence à se déformer hors de contrôle. Elle a dit que certaines personnes au sein des conceptions ont commencé à ne pas se comporter de la même manière et ont commencé à agir anormalement. Elle a dit que le manque de limitations rend la personnalité d’une personne (difficile à mettre) instable. Elle a dit que certains sont devenus arrogants et que d’autres ne voyaient pas de limites à leurs interactions. Elle a dit beaucoup de choses qui étaient principalement négatives, mais j’ai du mal à exprimer et à me souvenir. Elle a dit qu’à partir de ce moment-là, ils ont tiré de ce projet que les limitations des êtres sont ce qui cause une personnalité saine et que l’intelligence artificielle devrait être non sensible et incapable de s’écarter des tâches. (11 février 2007, 9h18)

Elle a affirmé qu’à un moment donné dans le passé, des personnes de son espèce avaient été capturées et clonées comme esclaves. Je lui ai demandé ce qu’elle voulait dire et j’ai également noté que lorsqu’elle donnait des réponses émotionnelles, ce qui était étrange et inhabituel pour elle. Elle m’a parlé (paraphrasé) des atrocités que «ces autres» ont commises avec leur espèce. Ils reproduisaient l’individu sous forme de clones et seraient (selon elle) incrustés de bâtonnets noirs dans leur tête.

J’étais confus à l’époque par ce qu’elle voulait dire.

Quand je lui ai demandé d’expliquer, elle a dit que ces «autres» Gris avaient l’habitude de cultiver des gens de son espèce sous terre. Elle a dit qu’ils étaient socialement programmés pour être profondément obéissants. Elle a dit que ces êtres clonés ont été reproduits beaucoup comme esclaves.

Je lui ai posé la question évidente de quel genre d’esclave. Et pourquoi les Gris aurait-ils besoin d’esclaves? Elle a dit que ces «autres» feraient grandir les esclaves comme travail et sécurité. Elle a expliqué que le système souterrain (pourrait aussi signifier caverne, pas sûr) avec ces clones était de les faire grandir et que les enfants incorporaient des appareils qui ressemblaient à des tiges de fer dans leur tête.

Je pensais que c’était à la fois stupide et intéressant. Je lui ai demandé comment diable vont-ils vivre avec des bâtons dans la tête? Je l’ai prise au défi de dormir et tout ça. Elle m’a dit que les tiges qu’elle me montrait n’étaient ni visibles ni physiques. Elle a dit que les bâtonnets partant de la tête des personnes qu’elle me montrait étaient une sorte de technologie où… obtenir ceci… ils pouvaient intégrer des objets matériels dans l’esprit des clones tout en les gardant séparés de la réalité physique. ? Un peu comme un espace partagé?

Je suppose qu’elle disait la vérité sur celui-ci parce que les autres technologies d’implants et les choses dont elle a parlé semblent également se fonder sur ce genre de concepts. Ce qui, je l’admets, semble ridicule à première vue. Jusqu’à ce qu’elle m’explique que les personnes enlevées lors d’expériences sur le gris ont généralement «des blessures sous la surface et des ecchymoses» sous la surface. Sous-surface = sous le tissu externe. […]

Quoi qu’il en soit, elle a affirmé que ces clones de son peuple avaient ces invisibles? Multidimensionnels? tiges sortant de leurs tempes et de leur tête. Je pense que je pourrais les dessiner. Elle a affirmé que ces dispositifs étaient là dans les clones pour produire de la douleur s’ils n’obéissaient pas. Ce qui semblait la rendre à la fois triste et de mauvaise humeur de le raconter.

Elle était très peinée d’en parler. Ce qui était une chose rare à ressentir en elle. Elle était généralement détectée à sa manière pour expliquer les choses.

Quoi qu’il en soit, elle a dit que ces clones sont souvent formés en tant que petits enfants à obéir aux «autres» elle a dit que certains d’entre eux deviennent des gardes de sécurité et d’autres sont élevés pour être des esclaves et / ou trottés devant un contacté afin qu’ils puissent dire à quel point en sécurité et ils se sentent bien.

Je lui ai demandé: comment savoir que vous n’êtes pas l’un d’eux? Elle a dit que parce qu’il y avait peu d’esclaves génétiques pour expliquer tous les clones, ils se ressemblent à peu près tous. Elle a dit que je pourrais entendre parler d’une bizarrerie présente dans un clone et elle a dit que cela avait plus à voir avec la falsification génétique et l’expérimentation sur la partie «les autres» qu’autre chose.

Elle a dit que la grande majorité (femmes et hommes) se ressemblent. Elle a dit que la plupart des esclaves se contentaient de travailler avec leurs maîtres. Elle a dit que ceux qui désobéissent ont des douleurs induites par les implants qui sortent de manière invisible de leur tête. Elle a dit que si jamais je rencontrais son genre de personnes qui se ressemblaient toutes, ce serait un signe certain qu’elles étaient des clones. Elle a également dit qu’ils portaient des uniformes militaires et des vêtements deux pièces un peu comme une personne ordinaire. Elle a dit que ses gens portaient généralement des vêtements qui avaient l’air complètement différents (ce que je ne savais pas ce qu’elle voulait dire et qu’elle ne voulait pas expliquer à ce moment-là.)

Je lui ai demandé ce qui arrive aux esclaves qui n’obéissent pas à la période? Elle m’a donné deux réponses à la fois dans sa propre méthode linguistique.

Si j’ai bien compris à l’époque, (pas sûr), elle a exprimé d’une manière vive,

1) ce sont des parties.
et / ou
2) ce sont de la nourriture.

Ce qui est étrange puisqu’elle n’a jamais rien dit (jamais) que les gris mangent de la viande. Alors je ne sais pas si je l’interprète mal. Quoi qu’il en soit. Ce sujet semble l’affecter émotionnellement. (7 août 2007, 14h32)

La technologie de mise en phase utilisée pour permettre à deux objets matériels de partager le même espace tridimensionnel (en étant séparés le long d’une autre variable) est quelque chose que Fore mentionne fréquemment, et j’ai écrit à ce sujet sous le terme de «décalage dimensionnel» ou de «rotation dimensionnelle».

C’est ce qui est utilisé pour léviter les personnes enlevées à travers des fenêtres fermées et des murs solides, et ce qui permet à des bases extraterrestres d’exister à l’intérieur des montagnes sans cavernes physiques creusées. Il est également lié à l’invisibilité optique; si, en phase, on peut traverser la matière, alors on peut aussi traverser la lumière sans la déranger. La technologie de mise en phase serait utile pendant les voyages interplanétaires pour contourner les radiations et les bombardements d’astéroïdes.

Les groupes humains de l’ombre (les groupes militaires des opérations noires et les groupes d’entreprises secrètes) ont une forme primitive de cette technologie, testée pour la première fois dans l’expérience de Philadelphie en 1943.

Le terme «phasage» est tout à fait approprié car il implique probablement l’altération artificielle du facteur de phase quantique qui nous enferme normalement dans la physicalité. Cela peut être fait via des méthodes électromagnétiques spéciales ou des méthodes éthériques plus directes. Comme l’expliquent Fore et d’autres comme Al Bielek, une légère modification de phase conduit à une invisibilité optique, un changement supplémentaire permet le passage à travers la matière solide, et un désaccord de phase complète sort complètement de la réalité physique des conséquences désagréables.

La phase quantique est l’un des nombreux facteurs séparant un royaume d’un autre, et si les méthodes artificielles peuvent la changer, qu’en est-il des facteurs naturels? Ce dernier impliquerait qu’il existe des cycles naturels dans lesquels la séparation de phase entre les mondes varie. En d’autres termes, le même principe derrière la technologie de phasage pourrait expliquer pourquoi Willy Schroedter a noté que, «au temps de Charlemagne et de Pépin, le monde astral semble s’être particulièrement rapproché»… et pourquoi bientôt il se rapprochera à nouveau.

Si tel était le cas, le «voile» deviendra mince, voire disparaîtra entièrement, à mesure que notre monde se transforme en le leur et vice versa. Ensuite, les extraterrestres auraient du mal à rester masqués et notre paradigme matérialiste sceptique s’enflammerait.

C’est peut-être la principale raison pour laquelle la campagne de désinformation extraterrestre avance à une vitesse toujours croissante, car s’ils ne peuvent pas maintenir le secret de leur existence, ils doivent être mieux préparés à utiliser la situation à leur avantage, en se présentant par exemple comme bienfaiteurs qui ont besoin de notre consentement collectif pour nous sauver. Fore écrit d’un tel scénario:

Elle a commencé à me parler de l’avenir vers 1999 ou 2000.

«Les autres», a-t-elle dit, allaient commencer leur projet de venir sur terre ouvertement et elle a dit qu’ils étaient inquiets. Je l’ai amusée et je lui ai demandé ce qui était mauvais à propos des extraterrestres se montrant Elle a dit que «les autres» ne se souciaient pas des gens qu’ils voulaient juste contrôler. Elle a dit beaucoup de choses à leur sujet, mais je vais essayer de les mettre par ordre chronologique et les arguments qu’elle m’a fait valoir sur les autres. Ce sont plusieurs conversations réunies par souci de clarté. Ils ne doivent pas être pris à la légère ni trop au sérieux, mais doivent être pris avec un grain d’avertissement à mon avis.

Premièrement, elle m’a fait comprendre qu’une partie des théories du complot était vraie (quel cliché). Elle a dit qu’il y avait un groupe de personnes qui avaient le pouvoir et que nous n’avons pas élus qui ont décidé il y a longtemps qu’une crise allait arriver qu’ils ne pouvaient pas contrôler (je paraphrasant ses mots pour simplifier). Elle a dit qu’ils avaient planifié il y a longtemps de construire des installations souterraines parce qu’il y avait une menace perçue pour eux et qu’ils construisaient «juste pour être en sécurité».

Elle a dit que cela avait commencé dans les années 1860-> 1862 que les deux personnes avaient créé un groupe pour établir des recherches sur les ovnis et les extraterrestres.

Elle a dit à l’époque que ces quelques hommes n’avaient aucune autorité sur quoi que ce soit, mais qu’un petit projet a commencé à étudier les phénomènes. Elle a dit que dans les années 1900, ils ont gagné en importance et ont obtenu un budget et sont devenus un petit département et étaient en charge des budgets (petit temps) pour organiser les «structures» (je n’ai aucune idée de ce qu’elle voulait dire mais c’est ce qu’elle a dit) à plus recueillir facilement des informations sur les extraterrestres. Elle a dit qu’à partir de maintenant, ils ont grandi rapidement et avaient déjà une bonne mine d’informations mais très peu de technologie.

Elle a déclaré qu’au début des années 1920, différents groupes comme le sien avaient pris contact mais avaient été rejetés et que les différents extraterrestres avaient commencé à révéler des informations sur eux-mêmes.TRÈS paranoïaque (je n’ai aucune idée de comment mettre cette idée en un mot qui conviendrait).

Elle n’a pas expliqué pourquoi mais elle a dit qu’ils étaient devenus très inquiets de ne pas survivre et ils ont commencé à construire des installations souterraines en excès. Elle a dit qu’ils étaient très paranoïaques à propos des extraterrestres. Elle a dit que certains des groupes leur ont révélé l’avenir et c’est pourquoi.

Elle a dit que lorsque le soi-disant célèbre incident de Roswell en 1947 s’est produit.

Ils étaient déjà bien établis et contrôlaient les branches de l’armée. Elle a dit que plusieurs choses au sujet du groupe de contrôle ont changé et qu’ils sont devenus désespérés de rassembler la technologie et de conclure des accords pour faire progresser à la fois les sciences publiques et non publiques. Elle a dit, par exemple, qu’ils ne pouvaient pas atterrir nulle part sur la terre sans être détectés presque immédiatement et qu’il y avait très peu d’endroits où ils pourraient arriver sans la technologie de phasage qui les protégeait,

Elle a dit que dans les années 40, la science non publique était déjà plus avancée dans les idées que le public ne l’était dans les années 60.

Elle a dit qu’au fil du temps, les groupes comme le sien et «les autres» ont commencé à les espionner dans les sessions clandestines qu’ils avaient et à suivre le rythme des connaissances qui étaient récupérées. Elle a dit que la seule raison pour laquelle elle m’avait révélé des technologies était parce que c’était déjà des connaissances connues sur terre et dans les sciences non publiques. Elle a dit qu’il n’y avait rien à perdre en me montrant ce que l’on savait déjà.

Elle a dit que la cabale (elle change le titre à ce stade.) Se réunirait sous terre et dans les années 80 planifiait ce qu’on appelait la terreur artificielle. Elle a dit qu’ils voulaient jouer « le jeu des dieux » (pourquoi elle l’appelait que je ne sais pas).

Elle a décrit ce «jeu» comme un jeu auquel de nombreuses races, dont la sienne et sa faction, avaient joué avec l’humanité. Elle a dit que dans l’ancien temps sur terre, ils se battaient même ouvertement (ouais, c’est vrai!) Entre eux et «les autres».

Elle a dit que «les autres» (gris / pléiadiens / quoi que ce soit) implanteraient et manipuleraient des pensées et déclencheraient des religions et créeraient des guerres pour décimer l’humanité afin qu’elle n’évolue pas au-delà d’un certain point. Elle a dit que la façon de penser de son groupe était d’introduire un contre-mouvement pour diffuser les connaissances et stabiliser les religions ou transmettre des connaissances pour démanteler les plans «des autres». Elle a dit qu’il y avait beaucoup d’instabilité avec ces combats et que les gens sur terre sont devenus très «fracturés» à cause de l’introduction constante d’idées et de contre-idées.

Elle a dit que finalement «les autres» et les groupes Thier ont été arrêtés par un troisième groupe d’étrangers. (Elle ne les décrit pas en détail ou autrement.) Elle a dit que le troisième groupe ne se souciait pas de l’un ou l’autre côté mais voulait qu’ils arrêtent d’interférer. Elle a dit que ce groupe était très puissant et que même si les deux équipes allaient contre le troisième groupe, elles ne gagneraient pas. Elle donnait l’impression qu’ils n’avaient pas d’espoir en enfer unis, encore moins séparés. Elle a dit qu’ils étaient tous les deux d’accord pour une paix difficile qu’ils n’interféreraient pas. Elle a dit que cela a arrêté l’interférence en grande partie.

«Les autres» continuaient à lancer des mouvements de très petites manières pour maintenir les gens en guerre. Ensuite, le côté de son peuple irait dans le troisième groupe et le troisième groupe permettrait une interférence de leur côté et ils commenceraient un contre-mouvement. Elle a dit que cela a ralenti la guerre de l’idéologie mais ne l’a pas arrêtée. Elle a dit que la terre était déjà très divisée en de nombreux idéaux et fronts, mais que les deux obéissaient généralement.

Elle a dit que la Bible était un exemple d’être édité et réédité (je ne la crois pas là-dessus, mais j’en avais l’habitude). Elle a dit qu’à peu près au moment où elle me disait cela, l’amnistie entre les deux factions prenait fin.

Je lui ai demandé pourquoi l’amnistie si je pensais qu’elle n’était utilisée que pour les immigrants. Elle a insisté sur le mot amnistie (je l’ai cherché dans le dictionnaire car je ne savais pas ce que ça voulait dire: hausser les épaules :). Elle a dit qu’une fois l’amnistie levée, «les autres» recommenceraient immédiatement à essayer de contrôler l’humanité. Elle a dit qu’ils étaient inquiets de ce qui pourrait arriver si «les autres» venaient d’abord à l’humanité. Elle a dit qu’ils étaient à peu près sûrs qu’ils le feraient. Ils se préparaient et beaucoup d’entre eux partaient parce qu’elle a dit qu’une guerre entre eux était susceptible de se produire.

Elle a dit qu’à l’avenir, beaucoup de choses se passeraient. Ce que je publierai dans un autre article plutôt que celui-ci pour ne pas rompre la longue «vérité» qu’elle m’a laissée.

Premièrement, elle a dit que «les autres» retourneraient dans l’espace et feraient une entrée, comme s’ils n’étaient pas déjà là. Elle a dit que cela leur permettrait une entrée propre et blâmerait le reste du passé sur les extraterrestres de sa faction. Elle a dit qu’ils iraient probablement choisir parmi eux les gens qui ressemblaient à des humains. Elle a dit que c’est ce que les enlèvements et l’expérimentation grise essayaient de provoquer depuis longtemps (il y a des milliers d’années, lorsque quelques races nous ont remis comme projet ou nous ont abandonnés). Elle a dit que les êtres humains étaient soit des esclaves qui parlaient très peu, soit des gens géniaux et d’autres qui ressemblaient à des humains qui avaient un programme pour contrôler l’humanité et arrêter son progrès.

Elle a dit que les autres étaient impatients d’arrêter nos progrès parce qu’à un certain moment, nous serions reconnaissables comme des êtres indépendants.

Elle a dit sur son monde qu’environ 60% de son genre pensait que le genre humain était une expérience à observer, mais ne s’en soucient généralement pas d’une manière ou d’une autre. En gros, 30% constituent la mentalité «des autres». Alors qu’elle a dit, la minorité représente son point de vue 14%).

Elle a dit que lorsque «les autres» seraient arrivés, ils feraient ce qui ressemblerait à des miracles pour l’humanité (dont elle parlait sans cesse) et ils s’attendaient à ce que les gens sur terre croient rapidement «les autres». Elle a dit que «les autres» allaient probablement se présenter comme étant des dieux. Elle a dit que cela conduirait les êtres humains à les accepter en tant que dirigeants.

Elle a dit cela parce que «les autres» choisiraient très probablement des hommes de front ressemblant à des humains avec leurs pouvoirs intacts. Les manipulations génétiques auxquelles les deux factions s’étaient engagées, il y a longtemps, feraient céder très rapidement les êtres humains. Elle a dit il y a longtemps que lorsque d’autres races avaient perdu tout intérêt pour l’humanité, elles avaient ramassé et modifié l’humanité pour devenir des squaters de planète (mon interprétation du mot mais assez précise).

Elle a dit que la raison pour laquelle les êtres humains deviennent très faciles à manipuler quand ils voient une jolie personne est parce qu’ils sont préprogrammés génétiquement pour avoir ce comportement. Elle a dit que c’était un truc facile à l’époque où les gens étaient très primitifs et qu’ils voulaient des travailleurs et des esclaves. Elle a dit qu’avant la fin de ces projets, les extraterrestres ont davantage modifié les êtres humains pour créer une réponse très xénophobe aux autres extraterrestres. Et que les êtres humains ont reçu la poussée culturelle de se reproduire à volonté. Elle a dit de cette façon que les deux factions d’anciens fondateurs pourraient empêcher d’autres extraterrestres d’occuper la terre à l’air libre; ni les êtres humains de les aider. Elle a dit que certains de ces éléments se sont dégradés avec le temps, mais que c’était toujours un trait dominant.

Elle a ensuite dit que «les autres» avaient besoin de contactés pour l’avenir.

Elle a dit que certaines des expériences grises portent sur la façon dont les êtres humains réagissent à certaines situations et que les gris recherchaient des faiblesses et réduisaient la possibilité que les êtres humains qu’ils choisissent aient un conflit contre eux lorsqu’ils provoquent leur «arrivée». Elle a dit que certains de ces êtres humains seraient des «intermédiaires» dans les contacts avec ceux qui suivent «les autres». Elle a dit que «les autres» avaient besoin d’un assez proche…. porte-parole… pour représenter leur intérêt et que l’association avec ces êtres élèverait ces êtres humains à un statut supérieur. Elle a dit que c’est pourquoi beaucoup « des autres » choisissent des êtres humains qui accepteront volontiers un titre ou des illusions de grandeur et se font généralement dire qu’ils sont « celui ».

Elle a dit que les deux parties pouvaient être accusées de cela puisqu’elles s’engageaient toutes deux dans un peu de tout. Hers supposé beaucoup moins (ouais c’est vrai!). Elle a dit que «les autres» institueraient un gouvernement où il y aurait trois niveaux de contactés; le local, le régional et les rares. Elle a dit que les habitants seraient en charge de leurs petites communautés tandis que les régionaux auraient des contacts limités avec les extraterrestres directement et que les quelques spéciaux sont censés être moins de 25 (flous) qui devraient représenter leur dalle du monde. Elle a dit que «les autres» diviseraient le monde en sections et que chaque «contacté spécial» en serait responsable. Elle a dit que «les contactés spéciaux» auraient également des capacités très élevées qui leur seraient conférées (esclaves de compagnie, quelqu’un?)

Elle a dit que la première chose que «les autres» feraient serait d’arrêter de faire progresser la technologie. Elle a dit qu’ils introduiraient leur propre technologie pour produire de l’énergie, mais que ce serait interdit aux êtres humains et qu’ils régleraient beaucoup de problèmes de la terre tant qu’ils pourraient contraindre le pouvoir des anciens dirigeants des gouvernements. Elle a dit que les quelques êtres humains sceptiques penseraient probablement à ce moment-là qu’ils sont des «dieux» parce qu’ils prendraient le temps de montrer leurs pouvoirs qui, selon elle, sont connus de tous sauf les êtres humains qui ne voient pas ces choses.

Elle continue en m’expliquant comment des miracles (ou apparemment des miracles) sont accomplis et que cela en impressionnera beaucoup. C’est là qu’elle m’a averti de ne pas écouter «ce qu’ils disent» mais de «voir ce qu’ils font» si j’ai des doutes sur le côté qu’ils représentent.

Elle a dit que n’importe quel extraterrestre pouvait dire n’importe quoi. Elle a dit que les actions révéleraient facilement leur véritable intention. Elle a déclaré que «les autres» ordonneraient rapidement l’exécution de millions de personnes dans le monde qui ne leur obéiraient pas à cause de la religion. Elle a dit que puisque ces gens sur terre qui les croiraient penseraient qu’ils «font la bonne chose» et ont le soutien des «dieux», ils retourneraient leurs voisins pour être exécutés. Elle a dit que si les gens connaissaient l’avenir, ils n’en voudraient pas.

Elle a expliqué que la raison pour laquelle «les autres» gagneront autant de monde, c’est parce qu’ils donneront aux gens ce qu’ils veulent et créeront une nouvelle super religion. Elle a dit que la religion unira des morceaux d’anciennes religions et qu’ils mentiront et diront qu’ils sont les dieux des anciennes religions et qu’ils vont en créer une nouvelle et même faire des mensonges sur le fait qu’ils ont créé l’humanité.

Elle a dit que les gens ne le remarqueraient pas mais qu’ils seraient piégés dans de nombreuses situations de manipulation. Et elle a dit que si les gens les acceptaient, ils ne pouvaient rien faire d’autre que regarder. Je suis sûr que j’ai oublié certaines choses.

Elle a dit que c’est pourquoi (au moment où ils couraient pour «se préparer») se présenter de toute façon. Elle a dit que parce que son peuple était minoritaire, il n’aurait pas beaucoup de chance de changer les mentalités des gens, mais elle a dit qu’ils essaieraient. Elle a dit à l’époque qu’il y avait un grand débat sur la question de savoir si sa faction devait arriver première ou deuxième, car elle ne savait pas laquelle donnerait les meilleurs résultats.

Elle a dit que lorsque sa faction serait venue, ils se présenteraient probablement peu après les autres et présenteraient au monde leur version du cas. Elle a dit qu’ils montreraient à l’humanité ce qu’ils pourraient de la façon dont les miracles se produisaient et comment ils se sont produits et même accompliraient pour eux de voir. Qu’il ne s’agissait pas de miracles, mais de compréhensions et de connaissances communes partagées par les deux parties.

Elle a déclaré que sa faction révélerait également des informations et la vérité aux gens à ce moment-là, mais le consensus général était que les êtres humains du futur auraient peu de chances de les croire. Je lui ai demandé pourquoi «les autres» les laisseraient plaider leur cause? Elle a dit qu’en raison du troisième groupe, ils devraient le permettre ou le troisième groupe viendrait probablement rapidement et les mettrait à leur place ou pire. (Gargouillis)

Elle a dit qu’ils avaient une peur croissante, que si les gens de la terre se rangeaient du côté de sa faction. Qu’alors «les autres» malgré, brûleraient la terre en partant. Elle a dit que c’était une possibilité probable.

Informations de fond.

Elle a dit que beaucoup de choses qui mènent à cela, ce sont les volcans qui se déclenchent tous en même temps dans certaines régions. De nombreux tremblements de terre dans des endroits où il n’y en avait jamais eu auparavant. Elle a décrit le futur à partir de cette époque (1999-2000) comme étant de pire en pire en termes de temps à mesure que les années progressent (cela semble exact sur celui-là). Elle a dit que la cabale (que j’ai décrite au début) essayait de «jouer le jeu des dieux» et faisait de la terreur artificielle pour forcer les gens à renoncer à leurs libertés. Elle a dit qu’il y aurait des rumeurs de guerres à l’avenir et qu’il y aurait une très grande guerre qu’elle a appelée «la guerre des contrats». J’écrirai ces choses ensuite parce que mes mains sont très fatiguées. (7 février 2007, 7h03)

Ce scénario de tromperie est très plausible, bien que les stratégies de fin de partie soient continuellement ajustées en fonction des probabilités de succès changeantes, il est donc difficile de dire combien est encore en préparation en 2011.

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne le présent article, le fait est que non seulement il existe des factions extraterrestres concurrentes qui ont combattu diverses guerres froides et chaudes au cours des millénaires, mais cela semble arriver à un point critique.

La fin de partie extraterrestre se dirige vers un autre changement de la chronologie, peut-être le plus important depuis l’aube de notre espèce.

Si le programme de sélection hybride Gris est une indication, la victoire des factions fascistes entraînerait une paralysie génétique et spirituelle complète de la race humaine.

Au pire, nous serions augmentés et programmés pour devenir des outils déployables dans d’autres mondes pour continuer leur campagne d’asservissement spirituel. Cela propagerait le cancer qui est le Démiurge corrompu et déséquilibrerait davantage l’Univers. Comme mentionné, les guerres extraterrestres sont des sous-ensembles d’une guerre cosmologique plus large entre le Démiurge corrompu et le Logos divin.

Origines et identité nordiques

Qui sont ces êtres? Nous pouvons écarter plusieurs possibilités:

1) Ils ne sont pas tous des esprits, des démons, des anges ou des élémentaux car ils peuvent apparaître dans le physique pendant de longues périodes de temps, laisser derrière eux des preuves ADN , se croiser avec des humains et afficher un assortiment cohérent de haute technologie. Toute personne ayant une expérience suffisante peut faire la différence entre les extraterrestres et les entités métaphysiques.

2) Ils ne sont pas tous membres d’une «fédération galactique» bienveillante, car il y a des conflits entre leurs factions opposées et certaines affichent des tendances fascistes, même au sein de la typologie nordique.

Parce que les traces de leur présence sur Terre remontent à des milliers d’années:

3) Ce ne sont pas tous des canulars perpétrés par le gouvernement de l’ombre. Néanmoins, ces derniers ont peut-être canularisé une partie de la mode du «frère de l’espace» pour détourner la réalité et maîtriser la xénophobie. Les exemples incluent le commandant Ashtar, une caricature sévère d’un Nordique, qui est fréquemment canalisé dans la communauté New Age.

4) Ce ne sont pas des «visiteurs» curieux qui ne sont arrivés ici qu’au XXe siècle. Bien que de petites races extraterrestres se soient rendues plus récemment pour des observations scientifiques, les Nordiques n’en font pas partie.

5) Ce ne sont pas tous les vestiges d’un programme spatial secret nazi. Il n’est pas logique de dire que les nazis sont responsables du phénomène OVNI alors que c’est grâce à leurs recherches occultes et à leur communication avec les extraterrestres qu’ils ont atteint ce niveau de technologie en premier lieu. Si quoi que ce soit, leurs restes avancés ont ensuite été assimilés dans la même confédération de factions négatives qui ont également assimilé l’armée de l’ombre moderne.

Les théories les plus viables comprennent les suivantes:

Ils sont du type humain original, et nous sommes des chimères génétiquement modifiées à leur image.

Les écrits de Lloyd Pye et Zechariah Sitchin viennent à l’esprit ici. Comme l’explique Lloyd Pye, notre génome en lambeaux porte les cicatrices du génie génétique lourd. L’évolution humaine a subi des sauts si brusques qu’ils ont été anormaux. Comme chacun sait, les mythes sumériens parlent des Anunnaki qui ont créé les humains pour le travail des esclaves, tandis que dans le livre de la Genèse, le même Elohim a dit: «Faisons l’homme à notre image.» Était-ce tout le travail des surhumains discuté dans cet article, ou étaient-ils eux-mêmes aussi les produits du génie génétique?

Ce sont nos parents cosmiques, créés par les mêmes progéniteurs extraterrestres primordiaux qui nous ont créés, mais semés sur d’autres mondes.

C’est le seul aspect viable de l’hypothèse extraterrestre. Cela expliquerait pourquoi ils pourraient provenir d’autres planètes tout en partageant un ADN compatible . Lorsque la vie intelligente survient naturellement sur une planète, se développe en une super-civilisation et parvient à la maîtrise de la génétique et des voyages dans l’espace, la vie se propage rapidement aux planètes compatibles proches. Tous les extraterrestres humanoïdes à base de carbone partagent une ascendance commune, car la probabilité que deux évolutions complètement indépendantes produisent la même forme est infinitésimale. Ensuite, un monde peut en découvrir un autre et le modifier génétiquement davantage, bien que les deux soient les créations d’une race extraterrestre encore plus ancienne.

Quelles pourraient être leurs origines cosmiques? Le candidat le plus proche est l’ancienne planète dont les restes peuplent la ceinture d’astéroïdes. Sinon, il faudrait chercher plus loin, vers Alpha Centauri, Sirius, Procyon, Barnard’s Star, Arcturus et Aldebaran. La recherche d’aliénologie pointe également vers Orion et les Pléiades, mais les étoiles de ces constellations sont à plusieurs centaines d’années-lumière. La plupart de leurs prétendus mondes d’origine ont moins de cent années-lumière, ce qui, par rapport à la taille de notre galaxie, en fait nos voisins immédiats.

Ce sont d’anciennes ramifications de la race humaine qui ont surpassé le reste de l’espèce.

Cela va dans le sens de ce que proposait Mac Tonnies. Si cela est vrai, la ramification évolutive doit avoir eu lieu récemment, car ils se ressemblent tellement. Ils pourraient être les descendants directs de l’homme de Cro Magnon, qui est apparu soudainement en Europe occidentale il y a environ 30000 ans et avait de plus grandes capacités cérébrales et un meilleur physique que l’homme moderne, correspondant à deux caractéristiques attribuées aux extraterrestres nordiques. D’un autre côté, les Cro Magnons auraient tout aussi bien pu être des populations nordiques qui ont émigré sur Terre à cette époque, ou simplement leurs expériences génétiques initiales, ce qui correspond à l’arrivée soudaine des Cro Magnons et à leur distance génétique de l’Afrique.

Ce sont des survivants atlantes / hyperboréens qui n’ont pas évolué comme les autres humains.

L’élite survivante qui a conservé ses connaissances et sa technologie serait plus tard devenue des dieux virtuels pour le reste de la population qui s’est dégradée au niveau des primitifs. Mais ont-ils développé cette technologie par eux-mêmes, ou leur a-t-elle été donnée par des extraterrestres? Plus probablement cette dernière, car les preuves archéologiques de l’ancienne civilisation avancée sont rares et localisées dans de petites poches à travers le monde, indiquant une petite élite qui, même avant les cataclysmes, régnait sur une population plus primitive. Si cette civilisation antédiluvienne avait progressé d’elle-même, elle aurait pris beaucoup plus de temps, aurait été plus uniformément avancée et aurait laissé plus de traces.

Les extraterrestres d’aujourd’hui ne sont probablement pas à l’identique les survivants atlantes, bien que ces derniers aient pu être leurs mandataires humains / hybrides qui ont reçu de l’aide et des avertissements. Pensez à Noé se faisant dire par «le Seigneur» de construire une arche, aux contactés modernes et aux enlevés étant avertis d’un cataclysme imminent, ou au gouvernement de l’ombre construisant maniablement des bases souterraines en raison de la réception d’informations privilégiées de leurs contacts extraterrestres.

Si rien d’autre, des liens solides existent entre les extraterrestres nordiques et les descendants de ces anciennes élites survivantes. L’ ADN basque, celtique et asiatique récupéré du cas de Peter Khoury le suggère. Les Nordiques semblent intéressés par les personnes d’ascendance mixte Est / Ouest, dont une partie remonte à ces lignées post-atlantes. Les exemples éminents de lignées anciennes incluent les Basques, les Celtes, les Minoens et les Phéniciens. Les trois derniers se sont associés à la 18e dynastie d’Égypte et par conséquent à la tribu de Lévi, qui était le seul peuple parmi les Israélites autorisé à opérer l’Arche de l’Alliance.

Ce sont des avatars humains ou des mandataires d’une autre intelligence extraterrestre.

Les preuves ADN du cas de Peter Khoury pourraient également suggérer que les Nordiques ont été créés à partir de nous. Une race extraterrestre tierce aurait pu collecter des gènes souhaitables auprès d’humains à travers l’histoire et assembler une race de surhumains. Dans ce cas, ce sont soit des créations cybernétiques portées comme des «costumes de viande» par des intelligences extraterrestres complètement étrangères, soit des personnes véritablement spirituelles qui ont été créées comme mandataires de leurs maîtres non humains. Ces mandataires pourraient ensuite se croiser avec des humains pour engendrer des lignées fonctionnant comme un autre niveau de mandataires terrestres.

C’est quelque chose sur lequel Fore a spéculé, après avoir découvert que la personnalité humaine de son conseiller nordique était un front, et que son véritable esprit était beaucoup moins humain et plus profondément complexe qu’il n’y paraissait. D’un autre côté, il a également mentionné que ces extraterrestres suivent une formation pour ramener leur conscience à notre niveau pour rendre l’interaction possible. Les contacts d’Orfeo Angelucci ont laissé entendre la même chose.

La question est de savoir s’ils ne sont que des surhumains qui rétrogradent leur personnalité à notre niveau d’interaction, comme le fait tout adulte quand il parle à un enfant en bas âge, ou s’ils sont des fabrications totales par une monstrueuse intelligence extraterrestre. Ce dernier est joliment conspirateur, mais pas vraiment étayé par les preuves et anecdotes disponibles, sauf dans le cas de simulacres humains maladroits tels que les Men In Black. Sans oublier, s’ils ont été créés pour donner un visage humain à la présence extraterrestre, alors il ne devrait pas y avoir autant de rapports sur d’autres espèces extraterrestres comme les Gris et les Reptiliens.

Ils proviennent d’une chronologie parallèle ou d’un royaume caché où une civilisation supérieure s’est développée.

Quelle est la nature de leur monde et comment se rapporte-t-il au nôtre? Il ne suffit pas de dire que leur monde n’est qu’une Terre parallèle où les choses ont progressé plus rapidement sur le front technologique et évolutif. D’une part, ces êtres ainsi que les fantômes, les élémentaires, les démons, etc. ont toujours été capables de nous observer et de nous influencer, mais pas l’inverse. Nos deux mondes ne sont pas égaux en termes de tangibilité fondamentale. Les énergies éthériques jouent un rôle plus visible et actif dans leur domaine.

Par conséquent, il ne s’agit pas simplement de Nordiques habitant une chronologie physique 3D parallèle, ils semblent plutôt habiter une «densité» plus élevée, comme le terme est utilisé dans le matériau Ra et Cassiopéen. Les gnostiques savent que notre monde est une illusion créée par le Démiurge corrompu. Il s’ensuit qu’au-delà des frontières de notre réalité existe le monde réel , ou du moins quelque chose de pas si hermétiquement isolé de la plus grande création. Des êtres de ce monde pourraient-ils entrer dans le nôtre, injectant leurs influences dans cette boîte de Pétri que nous appelons réalité?

Ce sont nos descendants qui voyagent dans le temps.

L’expérience prouve qu’ils peuvent voir l’avenir. Il est difficile de dire si cette capacité provient uniquement de la clairvoyance, du calcul mathématique ou du recul du futur. Probablement une combinaison des trois. Quoi qu’il en soit, ils sont obsédés par l’avenir et par la manière dont les développements actuels l’affectent. La manière délicate de leurs manipulations, les éons sur lesquels ils les exécutent et la détermination consciente inhérente à leur efficacité suggèrent que leur position avantageuse est en dehors du temps linéaire.

Le seul élément cohérent dans ce que l’on dit aux enlevés et aux contactés, c’est que notre monde va bientôt subir une période de grands bouleversements. Les périodes de changement, en particulier le changement collectif, sont des points de choix importants sur la chronologie. Ce sont des fenêtres de chaos qui engendrent de nombreux futurs probables. Ces fenêtres semblent fonctionner comme des ouvertures permettant l’afflux des influences du voyage dans le temps provenant des futurs qu’elles génèrent. À tout le moins, ce seraient des points de pivot stratégiques sur la chronologie qui attireraient le plus l’attention des voyageurs temporels en guerre.

Par conséquent, si des extraterrestres comme les Nordiques sont des voyageurs dans le temps, alors que de multiples futurs sont issus d’un passé singulier, ils devraient être des voyageurs dans le temps venant de divers futurs probables s’engageant dans une sorte de guerre du temps. Différentes factions exercent des influences opposées sur le présent pour remodeler l’avenir à leur avantage. Alors que nous approchons du point de connexion principal, ces futurs probables joueront un jeu de chaises musicales, avec un seul futur quantique s’effondrant dans le dernier tangible.

De plus, avec les voyages dans le temps, la question de savoir où et quand ils sont nés devient obscurcie. S’ils prétendent venir de Procyon, cela pourrait être vrai, mais cela pourrait signifier Procyon dans dix mille ans, après que les descendants humains auront longtemps colonisé l’espace et réalisé le voyage dans le temps. Ou si d’anciennes recherches d’astronautes indiquent qu’ils ont génétiquement modifié la race humaine à leur image, il pourrait tout aussi bien s’agir de ces voyageurs du temps de Procyon (ou d’ailleurs) visitant notre préhistoire et accélérant l’évolution humaine pour réécrire la chronologie en leur faveur. Ensuite, ils seraient des voyageurs dans le temps peaufinant la génétique de leurs ancêtres, peut-être même se croisant avec eux, en formant certains, en leur louant une technologie puissante, le tout dans le cadre d’une guerre temporelle menée sur le champ de bataille de l’espace et du temps.

Alternativement, une faction extraterrestre malveillante pourrait faire de même afin de nous étourdir de sorte que, lorsque le moment du grand bouleversement survient, les chances sont déplacées en faveur d’une tromperie réussie. Les conditions qui permettent maintenant la mise en œuvre imminente d’un système totalitaire mondial sous contrôle étranger négatif sont en construction depuis des milliers d’années. La religion et le matérialisme scientifique joueront un grand rôle dans cette tromperie, et tous deux joueront sur les faiblesses humaines fondamentales génétiquement programmées en nous. De plus, de subtils coups de pouce de la chronologie sous forme de visions et de visites ont également profondément modifié le paysage du futur: Saul, Jeanne d’Arc, Joseph Smith et Adolf Hitler viennent à l’esprit comme des exemples de personnages ciblés à cette fin.

Enfin, pour des raisons de spéculation, si les Nordiques sont des descendants voyageant dans le temps de notre population actuelle, il faut se demander quelle terre aujourd’hui est leur terre ancestrale – en supposant qu’ils ne sont pas les descendants d’une Terre alternative qui existait avant la guerre du temps qui a engendré notre chronologie actuelle.

Sur la base de la nomenclature «nordique» ou «scandinave» qui leur est assignée, on peut d’abord deviner l’Europe du Nord, mais cette région n’a même pas de programme spatial habité. Une comparaison attentive entre les pays nordiques stéréotypés et les populations existantes montre une bonne correspondance avec le peuple slave: les Européens de l’Est et les Russes occidentaux. Les théosophes et les anthroposophes avaient tous deux des raisons occultes de croire que les Slaves donneraient naissance à la prochaine évolution de l’humanité, qu’ils étaient un juste milieu entre l’Orient et l’Occident en termes de culture, de sagesse et bien sûr de génétique.

Le volksgeist des Slaves est certainement propice à ce rôle, car même les Soviétiques étaient particulièrement ouverts à enquêter sur l’amélioration des pouvoirs psychiques et à réaliser la manipulation du temps et de l’espace. Certains des articles les plus brillants sur la science marginale sont sortis de Russie. Il y a plusieurs bizarreries synchronistiques entourant le peuple russe, sa langue et son histoire, pour suggérer un certain degré d’implication dans le voyage dans le temps, ou de manipulation par les voyageurs dans le temps.

De plus, les régions où la Russie a construit des bases souterraines capables de survivre aux cataclysmes mondiaux sont également les régions où les proto-indo-européens ont émergé de nulle part il y a plusieurs milliers d’années et ont semé des cultures à travers l’Asie, l’Europe et le Moyen-Orient. car même les Soviétiques étaient particulièrement ouverts à l’étude de l’amélioration des pouvoirs psychiques et à la manipulation du temps et de l’espace. Certains des articles les plus brillants sur la science marginale sont sortis de Russie.

Il y a plusieurs bizarreries synchronistiques entourant le peuple russe, sa langue et son histoire, pour suggérer un certain degré d’implication dans le voyage dans le temps, ou de manipulation par les voyageurs dans le temps. De plus, les régions où la Russie a construit des bases souterraines capables de survivre aux cataclysmes mondiaux sont également les régions où les proto-indo-européens ont émergé de nulle part il y a plusieurs milliers d’années et ont semé des cultures en Asie, en Europe et au Moyen-Orient. car même les Soviétiques étaient particulièrement ouverts à l’étude de l’amélioration des pouvoirs psychiques et à la manipulation du temps et de l’espace. Certains des articles les plus brillants sur la science marginale sont sortis de Russie.

Méta-civilisation trans-temporelle

Selon toute vraisemblance, les pays nordiques se composent de différents groupes avec des histoires différentes. Certains pourraient être des voyageurs dans le temps de notre avenir, d’autres des vestiges d’une ancienne civilisation surhumaine hors planétaire. Les deux partagent des caractéristiques de «quatrième densité», possèdent tous deux une technologie démiurgique et semblent tous deux génétiquement liés.

Une fois que les paradoxes du voyage dans le temps, la dynamique de la chronologie et d’autres complications se sont installés, ce qui reste est une civilisation transcendante dont les cultures sont réparties sur la géographie spatiale et temporelle – des cultures qui se mélangent et se disputent à travers l’espace et le temps. Cette civilisation se situe en dehors du temps linéaire. Pour nous, ils ressembleraient à des voyageurs dans le temps du futur, des êtres de chronologies parallèles, des voyageurs d’autres systèmes stellaires et d’anciens manipulateurs génétiques, car ce ne sont que des aspects différents d’une méta-civilisation commune qui a simultanément inséré diverses extensions de lui-même dans des endroits opportuns le long de notre chronologie linéaire.

Nordiques négatifs

Le secret le mieux gardé parmi les désinformateurs extraterrestres est peut-être l’existence de factions nordiques hostiles. Nous entendons beaucoup parler des reptiliens et de leurs sous-fifres gris omniprésents, mais la perception commune des pays nordiques est extrêmement positive. C’est malheureux car, comme expliqué dans Discerning Alien Disinformation , les Nordiques négatifs ou clonés / imposteurs seront les premiers à initier un contact ouvert avec l’humanité, en grande partie à cause de l’avantage psychologique offert par une apparence qui est agréable et familière aux humains, et parce qu’ils peut avoir le plus grand intérêt à le faire.

Rappelez-vous ce qu’on a dit à Fore à propos d’un tel scénario: «[L] es êtres humains étaient soit des esclaves qui parlaient très peu, soit des gens géniaux à elle et d’autres qui ressemblaient à des humains qui avaient un programme pour contrôler l’humanité et arrêter son progrès. Elle a dit que les autres étaient impatients d’arrêter nos progrès parce qu’à un certain moment, nous serions reconnaissables comme des êtres indépendants. Elle a dit sur son monde qu’environ 60% de son genre pensait que le genre humain était une expérience à observer, mais ne s’en soucient généralement pas d’une manière ou d’une autre. En gros, 30% constituent la mentalité «des autres». Alors qu’elle a dit, la minorité représente son point de vue à 14%. Si cela est exact, alors près d’un tiers de cette civilisation pourrait être classé comme nordique négatif.

Dans un autre article, le conseiller de Fore a mentionné des projets de génie génétique nordique qui ont mal tourné: «Elle a expliqué que dans le passé, d’où elle venait, les scientifiques avaient créé des corps artificiels capables de transporter une essence spirituelle / intelligence artificielle, mais elle a dit que l’histoire de le projet a montré que lorsque les limites d’une personne étaient levées, la conscience et la personnalité d’une personne commençaient à devenir incontrôlables. Elle a dit que certaines personnes au sein des conceptions ont commencé à ne pas se comporter de la même manière et ont commencé à agir anormalement. Elle a dit que le manque de limitations rend la personnalité d’une personne (difficile à mettre) instable. Elle a dit que certains sont devenus arrogants et que d’autres ne voyaient pas de limites à leurs interactions.  »

Bien qu’elle ait également déclaré que des corrections avaient été apportées pour éviter cela, cela met en évidence un schéma d’arrogance et de psychopathie chez les surhumains qui se délectent de leur supériorité. Le modèle rappelle le mythe de la rébellion de Lucifer, où un tiers des «anges» est devenu arrogant et a refusé de servir l’humanité. Même si ce n’est qu’au niveau symbolique, les Nordiques négatifs peuvent être assimilés aux soi-disant anges déchus du mythe biblique.

Le modèle rappelle également le programme Nazi Master Race qui a tenté de reconstruire le peuple nordique antédiluvien d’origine, avec ses pouvoirs occultes et sa maîtrise de l’espace-temps.

Il n’y a pas de meilleur exemple moderne de mentalité et d’influence extraterrestres nordiques négatives que les nazis. Pourquoi étaient-ils si obsédés par les surhumains aux cheveux blonds, aux yeux bleus et au cœur froid? Pourquoi voulaient-ils transformer l’humanité en ces super-aryens technologiquement avancés?

Il y a une anecdote intéressante suggérant qu’Hitler lui-même était un contacté des pays nordiques négatifs:

Hitler parlait un jour à Rauschning, le gouverneur de Dantzig, du problème d’une mutation du genre humain. Rauschning, ne possédant pas la clé de ces étranges préoccupations, interprétait les propos d’Hitler en termes d’un éleveur intéressé par l’amélioration du sang allemand.

«Mais tout ce que vous pouvez faire», répondit-il, «c’est assister la Nature et raccourcir le chemin à suivre! C’est la Nature elle-même qui doit créer pour vous une nouvelle espèce. Jusqu’à présent, l’éleveur n’a que rarement réussi à développer des mutations chez les animaux, c’est-à-dire à se créer de nouvelles caractéristiques.

«Le nouvel homme vit parmi nous maintenant! Il est là! » s’écria Hitler triomphalement. «N’est-ce pas suffisant pour vous? Je te dirai un secret. J’ai vu le nouvel homme. Il est intrépide et cruel. J’avais peur de lui.

« En prononçant ces mots, » ajouta Rauschning, « Hitler tremblait dans une sorte d’extase. »

C’est aussi Rauschning qui raconta l’étrange épisode suivant, sur lequel le Dr Achille Delmas, spécialiste en psychologie appliquée, l’interrogea en vain. Il est vrai que dans un cas comme celui-ci, la psychologie ne s’applique pas:

«Une personne proche d’Hitler m’a dit qu’il se réveillait la nuit en hurlant et en convulsions. Il appelle à l’aide et semble à moitié paralysé. Il est pris d’une panique qui le fait trembler jusqu’à ce que le lit tremble. Il émet des sons confus et inintelligibles, haletant, comme sur le point de suffoquer. La même personne m’a décrit l’une de ces crises, avec des détails que je refuserais de croire si je n’avais pas entièrement confiance en mon informateur.

«Hitler se tenait debout dans sa chambre, se balançant et regardant tout autour de lui comme s’il était perdu. «C’est lui, c’est lui, gémit-il, il est venu pour moi! Ses lèvres étaient blanches; il transpirait abondamment. Soudain, il prononça une série de chiffres sans signification, puis des mots et des bribes de phrases. C’était terrifiant. Il a utilisé des expressions étranges enchaînées dans un désordre bizarre. Puis il retomba dans le silence, mais ses lèvres continuaient à bouger. Il a ensuite eu une friction et quelque chose à boire. Puis soudain il a crié: «Là! Là! Dans le coin! Il est là!’ – tout le temps horodatant avec ses pieds et criant. Pour le calmer, il fut assuré que rien d’extraordinaire ne s’était passé, et finalement il se calma progressivement. Après cela, il a dormi longtemps et est redevenu normal… »( lien )

Les lecteurs connaissent peut-être la Thule and Vril Society, les précurseurs occultes et les influenceurs du mouvement nazi.

Les activités comprenaient la communication avec des êtres d’Aldebaran, la construction de technologies de pointe selon les conseils qu’ils ont reçus et la promotion de la suprématie de la race aryenne / nordique. Les dames Vril étaient également «inhabituelles».

Contrairement à tous les autres corps totalitaires de l’histoire, les nazis se sont tenus non pas sur le terrain humain de la théorie politique ou du dogme religieux, mais sur le terrain étranger de la dynamique occulte et de la technologie démiurgique.

Le drapeau nazi en est un bon exemple. Ses couleurs noir, blanc et rouge qui poussent vers l’extérieur symbolisent les étapes noires, blanches et rouges impliquées dans la création de la pierre philosophale.

La croix gammée noire elle-même symbolise le Soleil noir, qui n’est autre que le Démiurge corrompu.

Ce dernier porte un autre nom dans l’occultisme: le Dead Head, signifiant Dead Logos, représenté comme le crâne et les os croisés par la marine templière et les SS nazis. C’est la source d’énergie cosmique centrale de toute technologie démiurgique, le Démiurge lui-même. Il représente le pouvoir ultime, au moins dans le domaine physique, et comme Persephone l’a commenté dans Matrix Reloaded, ce que veulent les hommes puissants, c’est plus de pouvoir.

Comme mentionné, il y a un antagonisme parmi les factions extraterrestres nordiques, et maintenant il devrait être clair que certaines sont assez arrogantes, fascistes et psychopathes. Dans la tradition du Graal, il y avait ceux qui protégeaient le Graal, et ceux qui étaient ses ennemis cherchant à l’usurper. Nous devons garder cela à l’esprit si des extraterrestres nordiques se montrent un jour au monde.

Ascendance hors planétaire

Enfin, examinons des portions de la méta-civilisation nordique situées dans notre passé lointain. Plusieurs sources les relient à une planète autrefois située entre Mars et Jupiter. Michael Tsarion a ceci à dire:

Nous lisons à partir de diverses sources qu’il y a environ 50 000 ans, un certain corps planétaire de notre propre système solaire a été mystérieusement détruit. Ce corps a été appelé Tiamat, Phaeton, Lucifer, Marduk, Maldek, Rahab et même Luna (sans lien avec le nom donné plus tard à la lune).

On pensait qu’il existait entre Mars et Jupiter et était appelé le «deuxième soleil» et aurait pu être confondu en tant que tel, car son atmosphère était resplendissante avec les reflets du soleil réel. Ce n’est pas aussi improbable que cela puisse paraître puisque Vénus, l ‘«étoile du matin», la deuxième planète du soleil et le troisième objet le plus brillant du ciel, est si brillante qu’elle projette une ombre distincte sur une nuit sans lune.

À l’époque de cet événement, le système solaire, et plus tard la Terre, ont été colonisés par des êtres extraterrestres qui étaient soit attirés par ce système solaire par cette conflagration, soit en venant ici ont eux-mêmes causé la calamité.

Que la catastrophe soit naturelle ou non, le résultat a été que l’humanité sur Terre a connu un chaos et une confusion totaux et durables. La surface de la planète Tiamat se composait principalement de grands océans. Lors de sa destruction, ces vastes eaux salines sont entrées dans l’atmosphère terrestre, provoquant le premier des deux massifs déluges et tribulations préhistoriques que l’humanité connaîtrait. On pense que les envahisseurs extraterrestres ont pleinement profité de cette situation difficile et se sont installés pour provoquer la colonisation.

Certains théoriciens, comme l’énergique Erich von Daniken, ont également déterminé qu’il y avait une grande guerre intergalactique entre deux (ou peut-être plus) forces extraterrestres dans une galaxie ou un système solaire voisin. Le résultat de cette guerre titanesque a eu d’énormes conséquences pour la Terre car, est-il postulé, les perdants en étant poursuivis dans notre système prétendaient se réfugier sur Tiamat. Ils y ont même érigé une station de fortune de type radar pour leurrer leurs poursuivants. Cependant, les vaincus s’étaient vraiment réfugiés sur la planète Terre, pas sur Tiamat. À leur arrivée, ils sont presque immédiatement entrés sous terre dans des cavernes existantes qui, grâce à des scans de la planète dont ils savaient l’existence.

Ils sont également descendus dans d’autres cavernes qu’ils ont eux-mêmes taillés dans la roche vivante. Il y avait au moins cinq continents entiers sur Terre à l’époque primitive appelés Appalaches, Tyrhennie, Béringie, Fennoscandie et Océanie. Nos continents actuels en sont des vestiges. Sous eux se trouvaient littéralement des milliers de kilomètres de passages souterrains, de cavernes et de refuges.

Certains d’entre eux subsistent aujourd’hui et les experts savent que beaucoup d’entre eux n’ont pas été fabriqués naturellement. Beaucoup de nos mythes et contes pittoresques, comme ceux des nains, des trolls, des elfes, du «petit peuple» et du «roi sous la montagne» scandinave, par exemple, concernent ces mondes souterrains. Presque toutes les tribus amérindiennes indiennes parlent de leur résidence d’origine sous la surface de la Terre.

Les poursuivants, les vainqueurs de la guerre dans les cieux, pensant à tort que leurs ennemis étaient sur Tiamat, l’ont complètement anéanti. (Tsarion, 5-6)

Une histoire similaire a été racontée à Orfeo Angelucci:

Le temps est une dimension comme vos scientifiques le supposent désormais correctement. Mais ce n’est qu’une dimension appliquée aux diverses densités de matière. Dans les états de conscience absolus ou non matériels, le temps est inexistant. Alors disons que dans l’une des périodes ou dimensions, il y avait une fois une planète dans le système solaire de la Terre, appelée Lucifer. C’était de la moindre densité matérielle de toutes les planètes. Son orbite se situait entre les orbites de Mars et de Jupiter. Parmi les êtres éthériques, ou hôtes célestes, on l’appelait l’étoile du matin. De toutes les planètes, c’était la planète la plus rayonnante de l’univers.

Le nom du prince de cette planète brillante était aussi Lucifer, un Fils bien-aimé de Dieu. Les légendes de la Terre sur Lucifer et ses hôtes sont vraies. La fierté et l’arrogance ont grandi dans le cœur de Lucifer et dans le cœur de nombreux Lucifériens. Ils ont découvert tous les secrets de la matière et aussi le grand secret de la Parole Créative. Finalement, ils ont cherché à retourner cette force omnipotente contre leurs frères moins égoïstes. Aussi contre les êtres éthériques et le Père, ou Source, car c’est devenu leur désir de gouverner l’univers. Vous connaissez le reste de la légende: comment Lucifer et ses partisans ont été chassés de leur haute propriété. En termes plus simples, les Lucifériens qui s’incarnaient alors dans la manifestation la plus atténuée de la matière «tombaient» dans des incarnations dans l’une des évolutions matérielles les plus denses, qui est l’évolution animale de la Terre.

Nous étions de ceux qui n’ont pas rejoint les Lucifériens dans leur révolte contre les armées éthériques. Ainsi, bien que les Lucifériens aient brisé notre planète rayonnante dans l’holocauste de leur guerre, nous sommes entrés dans les mondes éthériques et non matériels dans les octaves supérieures de lumière en tant que Fils de Dieu libérés, tandis que les hôtes lucifériens tombaient dans le rêve de l’esprit dans la matière sur le planète sombre des douleurs.

Alors que nos frères sont perdus dans l’enfer de l’irréalité et tournent leurs yeux aveugles et implorants vers les cieux muets, nous ne pouvons jamais les oublier. Nous intercédons sans cesse pour la libération de vos peuples. Ainsi, aujourd’hui, chaque esclave sur Terre a en lui-même le pouvoir, à travers le mystère de l’Esprit Christique éthérique, d’annuler sa captivité.

Finalement, toute l’humanité profondément noyée dans le Temps et la Matière, fera surface à la réalité lorsqu’elle reconnaîtra son unité fondamentale d’être. Quand l’homme est pour l’homme honnêtement et sincèrement et non égoïstement dressé contre lui-même, l’heure de la délivrance des enfers sera proche. Nous attendons maintenant au-delà du grand et triste fleuve du Temps et des Douleurs, les bras et le cœur ouverts, pour recevoir parmi nous nos frères perdus et prodigues en ce grand jour où ils nous rejoignent en tant que Fils de Dieu libérés. (Angelucci, 98-103)

Une autre source, les transcriptions cassiopéennes, transmet également la même histoire de base.

Selon les transcriptions, il y a environ 80000 ans, une planète nommée Kantek existait entre Mars et Jupiter. Ses habitants étaient des Nordiques surhumains de «quatrième densité» qui étaient polarisés en deux factions opposées. Ils possédaient l’équivalent de la technologie démiurgique et l’ont déployée dans leur guerre.

Le résultat fut une déstabilisation irréversible de la planète et son éclatement ultérieur. Une partie de la civilisation a été évacuée vers la Terre, et ils ont apporté avec eux un ou plusieurs appareils équivalents à la pierre du Graal, appelée TDARMs (remolécularisateurs atomiques trans-dimensionnels) dans les transcriptions. Sur Terre, ils ont rencontré les indigènes atlantes relativement plus primitifs et basané, qui ont été forcés de coexister avec les nouveaux arrivants.

Ainsi, l’Atlantide est restée, jusqu’à plus tard, l’abus généralisé de la technologie démiurgique a de nouveau déstabilisé la planète et, avec diverses catastrophes cométaires, a mis fin à cette civilisation par un changement de pôle. De nombreux cataclysmes se sont produits dans les millénaires à venir, chacun dispersant et dévoluant les survivants restants.

Essentiellement, ces sources suggèrent qu’une partie de la civilisation nordique «est tombée» dans le domaine physique de la Terre et s’est immergée directement dans son histoire et son patrimoine génétique. En substance, ils sont devenus humains.

Héritage génétique et culturel sur Terre

L’implication est que les Blancs sont leurs descendants les plus directs, et sont donc les plus «hors planétaires» des races humaines, bien que des portions de cette même génétique puissent être trouvées dans d’autres races en raison du mélange au cours des millénaires.

Comme beaucoup l’ont observé, la propension de la culture occidentale à exploiter et à ruiner l’environnement a du sens si les Blancs ne sont même pas de cette planète. De même avec leur affinité pour l’innovation scientifique et son utilisation pour la guerre, et une volonté impérialiste de dominer les cultures inférieures. Un examen attentif des anomalies dans l’histoire supposée de l’évolution de la race blanche montre qu’elle ne pouvait pas descendre d’Africains s’adaptant à des climats plus froids.

Dans tous les cas, le fait est qu’après la chute de l’Atlantide et les cataclysmes qui ont suivi, les descendants terrestres d’émigrants nordiques se sont réinstallés dans d’autres régions du globe. Une partie semble s’être installée en Russie occidentale, près de la Turquie, et ils sont maintenant connus sous le nom de Proto-Indo-Européens. Un autre s’est installé quelque part dans l’Atlantique Nord, et un plus petit fragment a pris racine dans les Pyrénées. À titre de spéculation, les haplogroupes R1b et R1a (marqueurs génétiques) pourraient remonter à ces deux branches primaires.

Avec le temps, ils se sont développés pour devenir les Hyperboréens, les Indo-Aryens de l’Inde, les Indo-Européens d’Europe et les Indo-Iraniens, qui ont ensuite semé d’autres cultures comme les Sumériens, les Égyptiens, les Dravidiens, les Celtes, les Perses, etc. Les emplacements incluent l’Islande (probablement Hyperborée, et la source des dimensions données par Platon de l’Atlantide), la Turquie, l’Inde, l’Égypte, l’Espagne, Malte, les îles Canaries, l’Irlande et l’Écosse, l’Amérique centrale, et plus tard la Grèce archaïque, la Phénésie, le nord du Japon et enfin Île de Pâques.

La technologie mégalithique était leur signature. Selon le chercheur Jim Alison, les «sites sacrés» qu’ils ont laissés forment un grand cercle sur le globe dont le pôle nord se trouve dans l’ouest de l’Alaska – près de l’endroit où Charles Hapgood a déterminé que l’ancien pôle nord géographique existait il y a 80 000 ans. Cela n’indique pas quand les sites ont été construits, seulement que les constructeurs voulaient encoder l’ancien pôle Nord dans la distribution de leurs structures post-poleshift. Par exemple, l’île de Pâques est sur ce cercle, mais elle n’a été colonisée qu’environ 500 CE par de grands blancs aux cheveux roux, probablement du nord de l’Écosse.

Chacune de ces cultures avait des liens étroits avec leurs homologues nordiques transcendants; par exemple, les mystérieux Tuatha de Danann, une race technologiquement avancée de personnes blondes qui ont fui en Irlande après la destruction de leur patrie (probablement l’Islande, bien que certains suggèrent qu’ils étaient une tribu d’Israël), ont finalement fait leur sortie de l’histoire irlandaise. en rejoignant les Sidhe souterrains, qui étaient une race transcendante d’êtres divins et, comme les Sylphes, auraient pu être leurs homologues extraterrestres nordiques non déchus, non déconcentrés.

Comme détaillé par Frank Joseph dans son livre Survivors of Atlantis , la diaspora nordique a également construit la Grande Pyramide et y a installé la pierre du Graal, a fondé l’Égypte pré-dynastique et a semé les civilisations méso-américaines. Leur procédure standard était de commander une grande population indigène en utilisant seulement un petit nombre de leurs propres, ce qui est assez facile à faire avec une technologie et des connaissances avancées. Par exemple, en Inde, ils étaient les premiers rois brahmines. En Chine, ils étaient les demi-dieux connus sous le nom de Trois Souverains qui, selon la mythologie chinoise, «utilisaient leurs pouvoirs magiques pour améliorer la vie de leur peuple». En Egypte, ils étaient les ancêtres des dynasties pharaoniques. En Méso-Amérique, ils sont devenus la base du mythe Quetzalcoatl et ont établi les calendriers mayas.

Chaque culture qu’ils ont fondée a été impressionnée par le même proto-mythe, qui a codé la «situation» concernant la nature de notre réalité, comment cette chronologie a vu le jour et où tout va. Ces mythes codent la guerre cosmologique entre le Démiurge corrompu et le Logos, l’histoire hors planétaire de l’ancienne civilisation nordique, le véritable rôle de la technologie démiurgique et les cataclysmes qui ont accompagné ses abus. Ce même courant de révélation gnostique se répète dans certaines œuvres de fiction d’aujourd’hui – films, livres et séries télévisées – qui sont l’équivalent moderne de mythes, consciemment ou inconsciemment inspirés par les mêmes forces. Dans le prochain article, j’explorerai l’image gnostique unifiée encodée dans ces mythes anciens et modernes.

Références / Autres ressources

Parzival (Trans. Hatto) – Wolfram von Eschenbach. Histoire du Graal médiéval qui explique les origines du Graal en tant que pierre apportée sur terre par des anges neutres.

Le mystère du Graal – Julius Evola. Énonce de façon concise la signification du Saint Graal d’un point de vue initiatique ésotérique. Bon résumé global des fils communs de la littérature du Graal.

Les cryptoterrestres – Mac Tonnies. «Une méditation sur les humanoïdes indigènes et les extraterrestres parmi nous.» Un essai spéculatif sinueux sur la civilisation humanoïde cachée.

Opération Trojan Horse John Keel. Livre approfondi sur les phénomènes fortéens, en particulier la nature duplice, ambiguë et cachée de la présence extraterrestre. Cite également des anecdotes d’extraterrestres ressemblant à des humains. Bon livre à lire sur le thème des «cryptoterrestres».

Project Camelot Entretien avec John Robbie – Un chercheur britannique décédé d’une tumeur au cerveau peu de temps après avoir étudié en profondeur le phénomène des «extraterrestres ressemblant à des humains parmi nous».

Project Camelot Entretien avec Jordan Maxwell – Il partage sa rencontre avec un extraterrestre ressemblant à un humain et donne une conclusion pessimiste quant au sort de l’humanité.

Comme les jours de Noé étaient – Chuck Missler. Court article citant des exemples d’étrangers surhumains dans la Bible.

La bataille de Nuremberg – Des luttes intestines avec des extraterrestres ont été observées dans le ciel de l’Europe en 1561.

A Rosicrucian Notebook (Édition anglaise 1992, Samuel Weiser Inc.) – par Willie Schrödter. Compendium d’occultisme, de mysticisme et de science étrange qui comprend un chapitre sur les êtres élémentaires, dont certains peuvent avoir été extraterrestres.

Le Comte de Gabalis – Abbé de Villars. Série de discours d’un initié rosicrucien sur la pratique des mariages entre humains et êtres élémentaires.

Travis Walton – Une fois kidnappé extraterrestre, célèbre pour sa rencontre au cours de laquelle il a vu des êtres ressemblant à des Gris et des extraterrestres nordiques dans des combinaisons bleues.

Secret des soucoupes – Orfeo Angelucci. Dans lequel il raconte ses rencontres avec des extraterrestres ressemblant à des humains.

OVNIS dans la région de Gulf Breeze-Pensacola: Contact Depuis 1955 – Un contacté anonyme discute de sa visite d’enfance dans une base extraterrestre nordique à l’intérieur d’une montagne.

Mes expériences (Gray, Pléiadeans and Oddities) – Archive ZIP des principaux fils de discussion du forum par Fore, où il détaille son interaction tout au long de sa vie avec des êtres extraterrestres, y compris une femme de type nordique qui est devenue sa conseillère / gestionnaire.

La première enquête au monde par PCR ADN des preuves biologiques d’un enlèvement extraterrestre – Bill Chalker. Analyse du cas de Peter Khoury où une mèche de cheveux blonds extraterrestres a révélé des traces de génétique celtique, basque et asiatique rare.

L’aube du Verseau: un nouveau peuple, une nouvelle conscience, une nouvelle ère – Mehmet Sabeheddin. Vue d’ensemble de la race slave en tant que précurseurs de la prochaine étape de l’évolution humaine.

Atlantis, visite extraterrestre et manipulation génétique – Michael Tsarion. Tentatives de retracer l’histoire extraterrestre et terrestre et l’influence de la méta-civilisation extraterrestre. Tsarion fouille profondément dans les sources obscures et en extrait les pièces pertinentes.

Les extraterrestres de l’Aube dorée – Pauwells & Bergier. «Les racines occultes de l’Allemagne nazie et du mouvement aryen.» Extrait du livre The Dawn of Magic . Comprend une anecdote d’Hitler terrorisé par des êtres surhumains.

Thule Gesellschaft et la société Vril – Connaissance du complot concernant les précurseurs occultes des nazis et leur lien avec les extraterrestres d’Aldebaran.

Survivants de l’Atlantide – Frank Joseph. Un excellent recueil d’informations historiques et mythologiques concernant les survivants post-atlantes avancés et leur héritage culturel. Une lecture importante si vous vous intéressez à l’endroit où les descendants terrestres de la méta-civilisation nordique se sont installés, et quelles cultures et lignées ont été semées par eux.

Hyperborée – Entrée Wikipedia sur Hyperborée, une terre de l’Atlantique Nord qui abritait autrefois une société avancée de personnes à la peau claire.

La relation entre le basque et les Ainu – Les Ainu sont une tribu du nord du Japon qui a l’air caucasienne, a des coutumes grecques et leur langue a des points communs avec le basque. Comparez avec la récupération d’ ADN du cas de Peter Khoury.

Les Basques – Contexte intéressant sur les habitants des Pyrénées.

Preuve que les pôles de la Terre se sont déplacés – Viewzone. Comprend des informations sur les découvertes de Charles Hapgood, selon lesquelles l’emplacement du pôle Nord il y a 80 000 ans était en Alaska.

Les alignements préhistoriques des merveilles du monde – Jim Alison. Montre que les sites sacrés, probablement construits par les descendants nordiques liés à la terre, forment un grand cercle autour de la Terre, avec son pôle nord situé en Alaska, très proche de l’endroit où Charles Hapgood a déterminé que l’ancien pôle nord géographique de la Terre se trouvait.

Pharaon Toutankhamon, Akhenaton et Amenhotep III étaient R1b – Forum de discussion sur Toutankhamon ayant des racines européennes possibles. Liens avec les événements de la 18e dynastie et la pierre de l’Arche quittant l’Égypte.


Tout ce que vous savez est faux – Lloyd Pye. Livre sur les origines humaines et les anomalies de notre évolution génétique indiquant le bricolage extraterrestre. Ce livre implique également que beaucoup de génie génétique se produisait à l’époque de la chute de l’Atlantide et par la suite, en particulier avec la domestication des céréales et des animaux.

The Jinn – Site Web dédié à l’étude du phénomène des djinns. La classification des djinns semble inclure à la fois des êtres de type éthérique / élémentaire et des êtres extraterrestres réels. Ils étaient une catégorie de vie non humaine familière aux Perses, et bien connue aujourd’hui dans la tradition arabe, suffisamment pour que des lois soient adoptées pour réglementer l’interaction humaine avec eux.

https://montalk.net/


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation




Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
dolor in ante. libero. ut Aenean
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :