Divulgation Cosmique

Un document déclassifié du KGB parle d’un engin de type VIMANA tombé dans la République des Komis

Lentement mais sûrement, sont révélés les documents précédemment classifiés et les récits de ceux qui les ont vus et en ont eu connaissance. Aujourd’hui, nous allons parler d’un épisode des archives, qui concerne le travail du département Lotus pour l’étude des ovnis sous le KGB.

En 1974, dans la République des Komis, un événement étrange s’est produit dans plusieurs colonies près de la rivière Vashka.

République des Komis

Au milieu de la nuit, le ciel devint clair comme le jour. De nombreux résidents se souviennent que la vaisselle et les articles ménagers vibraient sensiblement à cause d’un certain type d’impact. L’illumination du ciel a duré environ 3 minutes. Des foyers résiduels ont été enregistrés à Usogorsk, Vozhgor, Sosnovka, Kushkopal, Leshukonsky. Selon les informations reçues, l’impact a été ressenti à Kotlas et Arkhangelsk. Cependant, ces données diffèrent. Néanmoins, un phénomène mystérieux a été enregistré sur une zone assez étendue.

Le matin du 14 juin, des résidents locaux, des rangers, des chasseurs, des pêcheurs se sont rassemblés et se sont rendus à l’endroit présumé où est tombé un objet non identifié qui a explosé dans le ciel, ce qui a provoqué un éclair lumineux. Initialement, plusieurs fragments noirs ont été trouvés. En raison de la température élevée, ils se sont transformés en une structure en mousse. Les autorités locales ont signalé l’incident au bureau central. Trois jours plus tard, des experts étaient sur les lieux.


La première version de ce qui s’est passé est parue dans le journal local deux jours plus tard – des témoins oculaires ont enregistré la chute de l’étage du lanceur lancé à Plesetsk. Deux jours plus tard, une réfutation a été faite. La deuxième hypothèse était la chute d’une météorite, mais elle a été rapidement, comme on dit, « enveloppée ».

Malgré la réfutation des deux hypothèses les plus logiques, pendant près de 40 ans, les gens n’ont pas pu découvrir la vérité. Enfin, en 2012, des informations sur l’incident survenu en 1974 sont apparues dans le domaine public. Il s’est avéré qu’avant la chute près de la rivière Vashka, plusieurs témoins oculaires de Vorkuta, puis d’Ust-Tsilma, ont parlé d’observations d’un objet mystérieux. C’était un avion sans queue. A cette époque, l’URSS n’avait pas de tels développements. Dans le même temps, les systèmes radar et de défense aérienne n’ont pas réagi à l’apparition de l’objet.


D’étranges OVNIS ont été observés pendant plusieurs centaines d’années.

Probablement, l’OVNI était d’origine extraterrestre ou était un appareil de reconnaissance des américains. Mais la version du drone américain est difficile à croire. Le fait est que le métal qui s’est avéré mousser sur le site de l’accident était un alliage d’aluminium, d’acier et de molybdène. Un tel alliage n’a jamais été utilisé dans l’aviation américaine ou soviétique pour créer des coques d’avions.

²

Les restes de l’OVNI ont été livrés à la région de Perm dans un laboratoire fermé, où des recherches supplémentaires ont eu lieu. Il convient de noter que le carburant de l’appareil était très probablement de l’eau lourde avec les éléments tritium, deutérium et protium. De plus, des capsules contenant du mercure ont été trouvées dans la composition de la substance radioactive. Des traces de radiation ont été trouvées sur le site de l’accident, et plus tard quatre habitants du village de Yortom, qui ont passé beaucoup de temps à chercher l’épave, sont morts du mal des radiations en quelques jours.

En 1976, les fragments et les conclusions ont été transférés dans la région de Moscou, où ils se trouvent toujours. En 2014, cela a été confirmé par deux experts sur le sujet des ovnis – A. V. Myagchenkov et A. A. Anfalov. Sur la base de l’étude de l’épave de cet objet, des tentatives ont été faites pour créer un appareil terrestre similaire. Mais, le principe d’utiliser de l’eau lourde avec l’ajout de capsules de mercure comme combustible n’a pas été étudié.

out porte à croire que l’objet en 1976 est d’origine non humaine.

En guise de conclusion, voyons l’avis d’un des ufologues du Kazakhstan.

Il a consacré sa vie à l’étude des ovnis et des mythes anciens. 

Il dit que l’eau lourde additionnée de mercure était le carburant des anciens vimanas indiens.

Selon lui, l’un des pays a les connaissances nécessaires pour construire de véritables vimanas ou appareils qui fonctionnent sur un appareil similaire. Cependant, le problème est que de tels projets sont extrêmement peu rentables, compte tenu de l’énorme investissement qu’ils impliquent.

 Il existe une autre opinion selon laquelle ces appareils n’appartiennent pas à la civilisation terrestre. Reste alors à comprendre qui les envoie sur notre Terre et pourquoi ?


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 20 408 fois, 2 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page