Secrets révélés

Les sept ans d’attente jusqu’en 2030

Le système mondial d'identification biométrique numérique ouvre la voie à un gouvernement mondial.

La technologie progresse à pas de géant et entraîne avec elle de nouveaux défis qui touchent les frontières de la souveraineté nationale et du système politique mondial.

L’un de ces défis est le système mondial d’identification biométrique numérique, un système avancé qui vise à remplacer les cartes d’identité traditionnelles par des informations biométriques numériques.

Ce système fait l’objet d’intérêt et de débats car il abolit essentiellement les frontières existantes et ouvre la voie à la création éventuelle d’un gouvernement mondial, ce qui sera réalisé grâce à l’intelligence artificielle.


L’idée derrière le système mondial d’identification biométrique numérique est de créer un système d’identification unifié basé sur des données biométriques telles que l’identification du visage, les données sur la rétine des yeux et d’autres données sur le corps humain. Cela permettra à une personne d’être reconnue mondialement sans avoir besoin de documents d’identification traditionnels tels que des passeports ou des cartes d’identité nationales.

Bien que ce système puisse apparaître comme une avancée technologique, il suscite également de sérieuses craintes et inquiétudes. L’une des principales craintes est que ce système abolisse les frontières entre les États-nations et conduise à la création d’un gouvernement mondial unique.

La suppression imminente des frontières aura des implications significatives pour la souveraineté nationale et la capacité des États à exercer un contrôle sur celles-ci. Les gouvernements se retrouveront dans une nouvelle position, où leur pouvoir sera fortement limité par une organisation mondiale qui contrôlera l’identité et la reconnaissance des citoyens.

Cela pourrait avoir de graves implications pour la démocratie et les libertés civiles, dans la mesure où le pouvoir serait concentré entre quelques mains et les possibilités de surveillance et de contrôle seraient limitées.


En outre, la création potentielle d’un gouvernement mondial ouvre la porte à de potentiels abus de pouvoir et à l’arbitraire. Si une organisation mondiale contrôle l’identité et la reconnaissance des individus, elle peut utiliser ce pouvoir à des fins politiques et idéologiques. Cela ouvre la voie à des abus potentiels et à une surveillance des citoyens sans moyens de contrôle démocratiques.

Nous devons prendre en compte ces craintes et garantir que le système mondial d’identification biométrique numérique fonctionne dans la transparence, le contrôle démocratique et le respect des droits de l’homme. Les décisions concernant l’utilisation et le développement de cette technologie doivent être prises avec prudence et en vue de protéger la liberté et la vie privée des individus.

La Fondation Bill & Melinda Gates va consacrer 1,27 milliard de dollars à l’infrastructure numérique biométrique mondiale

La Fondation Bill & Melinda Gates a renouvelé son engagement en faveur de l’identité biométrique numérique, en renforçant ses investissements dans ce domaine dans le cadre d’un programme global de 1,27 milliard de dollars destiné à soutenir des projets mondiaux de santé et de développement.

Le dernier engagement de financement comprend 200 millions de dollars pour l’infrastructure biométrique publique numérique, qui comprend des bases de données et des registres d’identification biométrique numérique.

L’édition 2019 du rapport de données a identifié l’identité biométrique comme l’un des trois piliers technologiques pour soutenir la répartition équitable des ressources dans les pays en développement.

La Fondation Gates est un soutien majeur de la plateforme open source d’identité numérique MOSIP, parmi divers programmes liés à l’identité numérique.

Cette annonce accompagne le sixième rapport annuel « Gatekeeper », qui évalue les progrès réalisés vers la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU et reconnaît que, selon la plupart des indicateurs, le monde est loin du rythme nécessaire pour les atteindre d’ici 2030.

L’ODD 16.9 de l’ONU vise une identité juridique universelle d’ici 2030, y compris l’enregistrement des naissances. Les efforts pour atteindre cet objectif ont été liés aux programmes d’identification numérique dans le monde entier, en grande partie en raison de l’impossibilité évidente d’inscrire un milliard de personnes sans pièce d’identité dans des systèmes analogiques existants et de la valeur limitée d’un tel système.

Les 200 millions de dollars sont également destinés à soutenir les systèmes de paiement interopérables et les systèmes de partage de données, selon le communiqué.

Enfin, le milliardaire de la technologie Bill Gates a déclaré que le Royaume-Uni disposait de « tous les ingrédients » pour amener le monde à zéro émission nette après avoir rencontré le Premier ministre Rishi Sunak lors d’un sommet sur les technologies propres.

L’émergence d’un gouvernement mondial serait possible après une guerre nucléaire

La guerre nucléaire est l’une des possibilités les plus terrifiantes qui se profilent à l’horizon géopolitique mondial. Alors que les conflits entre nations et civils s’intensifient et que les pressions pour acquérir des armes nucléaires augmentent, la possibilité d’une guerre nucléaire ne peut plus être ignorée.

Cependant, même dans ce sombre scénario, un gouvernement mondial apparaît comme une réponse possible. Les conséquences d’une guerre nucléaire seraient dévastatrices. Les pertes humaines, les retombées radioactives et la destruction de l’environnement atteindront des niveaux incalculables. Cela nécessitera une manière coordonnée et efficace de faire face aux impacts catastrophiques.

Le gouvernement mondial, en réponse à cette crise, pourrait prendre en charge la coordination de l’aide humanitaire internationale et le secours aux zones touchées. Elle pourrait faire respecter les accords internationaux sur l’utilisation limitée des armes nucléaires et la dénucléarisation afin de prévenir de futures catastrophes.

Le désir d’un être humain nouveau et conçu et des outils qui accompagneront nos vies n’est pas né par hasard, mais est le résultat d’un développement historique prolongé. Cependant, une telle évolution n’est pas prédéterminée, ni nécessairement imposée à l’humanité. En conséquence, cela peut être corrigé. Personne ne devrait accepter cela comme une fatalité. Nous avons été prévenus.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 878 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading