Que savons-nous de la programmation dans des personnalités alternatives? Plusieurs membres de « Montauk » tels que Preston Nichols, Al Bielek et Duncan Cameron affirment avoir été programmés avec des personnalités alternatives au cours de leur travail dans les projets de voyage dans le temps via des techniques de contrôle de l’esprit menés au milieu des années 80.

Que se passe-t-il dans le désert du Mojave? «Qui sont les Hav-Musuv des légendes Navajo? Quelle est cette guerre qui se déroule en secret? Qui sont ces êtres de civilisations terrestres avancées qui ont laissé des traces de leur passage partout sur notre monde? Quelle est l’ampleur du monde souterrain que nous commençons à peine à découvrir?

Comment tout a commencé aux États-Unis? Pourquoi une Guerre de Sécession?

Cette série a pour but de réunir des informations qui vont certainement susciter notre étonnement au fil de sa lecture.

Épisodes précédents


En référence aux Saurien Gris et aux sociétés secrètes qu’ils auraient manipulées, le chercheur Bill Hamilton, qui prétend avoir eu des contacts avec une famille « nordique » ou « télosienne », présente un résumé de ses propres découvertes et fournit quelques recherches instructives qui peuvent nous aider à comprendre ce mystère d’un point de vue plus complet.

« …La dissimulation a été initiée peu après le crash de Roswell, N.M.

Nous voulions savoir – 1) qui ils étaient, 2) pourquoi ils étaient là, 3) comment leur technologie fonctionnait. La dissimulation est devenue une question de SÉCURITÉ NATIONALE (un mot général couvrant le secret et la tromperie).

La dissimulation implique des organisations secrètes au sein de notre gouvernement telles que MJ-12, PI-40, MAJI, Delta, les Jason Scholars, et des organisations de renseignement connues telles que le renseignement naval, l’Office des enquêtes spéciales de l’armée de l’air, le Service d’enquêtes de la défense, la CIA, la NSA, et plus encore !

Il implique des groupes de réflexion tels que RAND, la Fondation Ford, l’Institut Aspen et l’Institut Brookings. Il implique des sociétés telles que Bechtel, GE, ITT, Amoco, Northrup, Lockheed, et bien d’autres.

Elle implique des SOCIÉTÉS SECRÈTES qui peuvent être les patrons cachés des événements orchestrés (c’est-à-dire l’effondrement économique, les guerres, les assassinats, les conspirations pour manipuler et contrôler les humains et ainsi exercer un pouvoir énorme sur le destin de la race humaine) – les Illuminati, les Maçons, les Chevaliers de Malte, etc.

Les acteurs individuels sont trop nombreux pour être énumérés. L’ensemble de cette conspiration forme UN LIEN D’INTERDÉPENDANCE. L’objectif est dit être un GOUVERNEMENT MONDIAL UNIQUE (ou une Dictature) !

La nation souterraine

– Le symposium RAND sur la construction souterraine profonde a indiqué que des plans ont été élaborés dans les années 50 pour construire des bases souterraines, des laboratoires et des complexes urbains reliés par un réseau de tunnels afin de préserver et de protéger les intérêts secrets des sociétés secrètes. Ces sociétés secrètes ont conclu un pacte avec des entités étrangères afin de promouvoir des motifs de domination ».

En fait, il s’avère qu’elles (les sociétés secrètes) sont maintenant « dominées » par les « aliens ».

On ne peut que supposer que si certains humains « vendaient » leur propre espèce à une race étrangère et utilisaient une telle alliance infernale pour dominer leurs semblables, ils devraient alors considérer le fait que, selon la loi universelle, ils doivent, de la même manière, s’ouvrir à la manipulation et au contrôle de leurs supposés bienfaiteurs. Comme il est écrit, « le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur ».

Il y a des indications, comme nous l’avons dit précédemment, qu’une ou plusieurs races antédiluviennes ont pu tenter la même chose, à savoir la construction de vastes systèmes souterrains comme ceux qui sont actuellement construits par les sociétés secrètes plus modernes.

Il y a également des indications, comme nous l’avons dit, que des sociétés plus tardives et leurs réseaux souterrains croisent ces anciennes fouilles et avant-postes antédiluviens.

Cela est prouvé par les nombreux témoignages qui suggèrent que les sociétés secrètes liées à la maçonnerie utilisent à la fois les sous-systèmes anciens et modernes.

De nombreuses indications montrent également que des colonies humaines entières, pacifiques et « contrôlées par des aliens », peuvent exister à ces niveaux plus profonds.

Ces colonies seraient en partie habitées par d’anciennes tribus d’indigènes américains ou méso-américains ou par des explorateurs qui ont traversé les mers de l’ancienne Méditerranée et d’autres parties de l’hémisphère oriental il y a des milliers d’années. Elles peuvent également comprendre des habitants américains plus récents (quelques siècles passés) ou des explorateurs d’origine anglo-saxonne. Il semblerait que ces explorateurs aient découvert certaines de ces anciennes fouilles antédiluviennes, qui ont conduit à des réseaux de tunnels profonds et à d’anciennes cavités hydrothermales et géothermiques contenant des conditions suffisantes pour soutenir la vie physique.

M. Hamilton poursuit :

Les complexes souterrains ne sont pas confinés aux seuls États-Unis ! Un grand complexe souterrain exploité par les États-Unis existe à Pine Gap, près d’Alice Springs, en Australie.


(Note : Selon diverses sources, les conditions dans ce complexe sont quelque peu similaires à celles de Dulce, c’est-à-dire que cette base souterraine contient des « disques » volants reproduits basés sur une technologie « extraterrestre », et de nombreux travailleurs y auraient été implantés et opéreraient sous une sorte de contrôle mental du gouvernement secret et des extraterrestres Gris qui utiliseraient également la base dans le cadre de l' »interaction conjointe » Illuminati-Gris – Branton).

Il semble que les sociétés secrètes parmi nous ont pris conscience de la prochaine éco-catastrophe planétaire et de la possibilité d’un changement de pôle terrestre dans un avenir proche. L’observation de la terre depuis l’espace, les satellites et les navettes révèlent des DOMMAGES EXTENSIFS POUR NOTRE ÉCOSPHÈRE ! Notre planète vacille sur son axe & son champ magnétique se dégrade ! L’appauvrissement de la couche d’ozone et l’effet de serre mettent rapidement en danger la vie sur notre planète. Des alternatives, qui comprennent 1) le traitement direct des problèmes atmosphériques, 2) la mise à l’abri dans des domaines souterrains, & 3) la fuite vers d’autres corps planétaires du système solaire, ont été conçues en secret. Cependant, il existe une alternative 4 possible qui dépend principalement d’une idée complètement différente sur la façon de sauver la terre (en substance, en s’échappant vers une autre « dimension » – Branton)… »

Sur la base des comptes-rendus relativement insaisissables mais détaillés et des données relatives qui ont été recueillies par un groupe de chercheurs peu liés entre eux, nous pouvons conclure que le réseau souterrain – quel que soit son contenu actuel – est fondamentalement habité par des êtres reptiliens humains et non humains. Dans les régions où les humains ne sont pas contrôlés par les non-humains ou les sauriens, il existe un conflit évident entre les deux races, comme le prédit le chapitre 3 de la Genèse.

De nombreux réseaux souterrains américains, avant le tournant du siècle (1900), étaient apparemment habités principalement par des sociétés humaines, mais il semble qu’une « invasion » reptilienne des sous-sols de l’Amérique du Nord se soit produite en masse au début des années 1900, avec une « poussée » majeure dans le sous-réseau américain à partir des systèmes souterrains déjà occupés en Amérique centrale et du Sud vers 1933.

Selon de nombreux témoignages, il s’agissait d’êtres reptiliens qui avaient été en possession de réseaux de cavernes sous-jacents sous l’Asie et l’Extrême-Orient, et selon leur nature impérialiste-prédatrice, ces créatures ont commencé à étendre leur influence dans l’hémisphère occidental – d’abord en Amérique centrale et en Amérique du Sud, et enfin en Amérique du Nord elle-même.

Certains rapports non confirmés font état de groupes entiers d’humains (aussi bien des groupes d’exploration de surface que des tribus troglodytiques) qui ont littéralement été anéantis lors d’attaques soudaines de la race des serpents, ce qui constitue une sorte de « bataille sous la terre ».

Outre les entités humaines et reptiliennes, certains parlent d’un troisième type d’être, un (soi-disant) « hybride » entre les humains et les reptiliens. Il semblerait qu’un tel « hybride » soit impossible, d’un point de vue théologique et scientifique. Les races serpent ne possèdent tout simplement pas de matrice d’âme (ou de « conscience ») comme les humains, et même s’il était possible de produire génétiquement ou artificiellement un croisement « apparent », la créature produite ne pourrait jamais être un véritable « hybride », mais tomberait inévitablement d’un côté ou de l’autre – une forme corrompue d’être humain possédant une âme, ou une version mutée de la race « reptilienne » ou « serpent ». Bill Hamilton explique une autre raison pour laquelle un tel croisement naturel (Dieu merci) entre les deux ne pourrait jamais être produit :

Il est peu probable que les gris reptiliens se croisent avec les humains. Les reptiles portent leurs organes sexuels à l’intérieur et se reproduisent par des oeufs éclos par la chaleur solaire. Les reptoïdes ont des yeux bien développés, pas de follicules pileux, et pas de cartilage d’oreille externe comme chez la plupart des espèces de reptiles. Comme leur mode de reproduction est incompatible avec le nôtre, il est suggéré que les humains (femmes – Branton) pourraient être fécondés par les gris par insémination artificielle avec des spermatozoïdes humains ou peut-être utilisent-ils l’utérus humain comme chambre d’incubation ».

(Note : d’autres indications montrent que les reptiliens injectent ou encodent l’embryon humain avec de l’ADN reptilien au cours des premiers stades du développement. En outre, outre la description donnée par Dale Russell selon laquelle les anciens géniteurs des sauriens de type gris auraient pu avoir une sorte d' »oreille », nous ne connaissons actuellement qu’un seul autre récit décrivant un possible appendice « semblable à une oreille » ayant été observé sur une créature sauroïde.

Cette situation a été décrite par un certain M. Brian Scott, qui aurait été enlevé dans une base souterraine sous la zone des Superstition Mts. à l’est de Phoenix, en Arizona. Il a décrit ces grandes créatures effrayantes comme ayant une sorte de « rabat » de texture cuirée ou « crocodile » qui descendait de chaque côté de leur tête. Il n’est toutefois pas certain qu’il s’agissait d’un type d’appendice ressemblant à une oreille.

Ces créatures, selon Scott, prétendaient avoir une base dans les « bottes d’Epsilon » et travaillaient avec un petit groupe de nains gris-blanc de description « grise » typique ainsi qu’avec un groupe d’entités « transparentes » qui se désignaient elles-mêmes comme « les hôtes » ou les êtres « Ashtar.

Notez la similitude entre cette description et le récit de John Foster dans la METRO-UPDATE du Nebraska. Ces êtres transparents ont un jour dit à Brian qu’ils étaient « Belzébuth » et ont essayé de le convaincre, lui et sa femme (qui a été « molestée » par une des créatures infernales de type poltergeist dans sa salle de bain), de leur « vendre leur âme » et ont généralement agi de la même manière que les êtres malveillants généralement décrits dans les affaires de possession démoniaque.

En ce qui concerne les soi-disant « hybrides », les déclarations de Hamilton semblent être confirmées par d’autres personnes, y compris des personnes enlevées, qui ont laissé entendre que les fœtus « hybrides » sont en fait conçus à partir de spermatozoïdes humains prélevés sur des hommes et d’ovules prélevés sur des femmes enlevées, et que les fœtus sont, comme nous l’avons dit, génétiquement modifiés d’une manière ou d’une autre, avec l’ajout éventuel de « cellules » reptiliennes ou d’un codage génétique. Cependant, de nombreux hybrides sont néanmoins « humains », c’est-à-dire qu’ils possèdent une âme humaine et du sang humain (Branton).

Hamilton poursuit :

Des véhicules extraterrestres sont testés au centre de technologie physique extraterrestre de S-4 sur le site de test du Nevada. Les véhicules extraterrestres sont reproduits aux laboratoires Kirtland AFB & Sandia et ces répliques sont appelées ARV (Alien Reproductive Vehicles). Au moins trois de ces véhicules sont stockés dans des hangars à l’AFB de Norton, en Californie.

Il est allégué que les unités de propulsion des véhicules ont été construites par General Electric et que les matériaux composites ont été fournis par Amoco. Les véhicules extraterrestres génèrent un champ de gravité artificiel qui peut être focalisé et intensifié pour les déplacements à grande vitesse…

Les organismes extraterrestres et la technologie biologique sont testés (dans les niveaux supérieurs – Branton) dans les laboratoires biogénétiques souterrains de Dulce, au Nouveau-Mexique. Le génie génétique extraterrestre, le clonage et la technologie cryogénique ont été étudiés dans le but d' »améliorer » la génétique humaine, de déchiffrer le génome humain et d’obtenir un avantage biologique grâce au Génie BIOLOGIQUE ARTIFICIEL. D’étranges formes de vie ont été élevées dans ces laboratoires… »

M. Byron Carpedium, dans une « lettre au rédacteur en chef » du « LEADING EDGE« , datée du 18 février 1990, a présenté des affirmations remarquables que nous citons intégralement ci-dessous :

« Cher rédacteur en chef… Alors que de plus en plus d’informations commencent à faire surface concernant les OVNI, la super-technologie, les cultures « extraterrestres », les enlèvements, les dissimulations à plusieurs niveaux et les conspirations, je vois de nombreuses personnes différentes qui essaient de rassembler des données pour obtenir, ou donner, une meilleure image de ce qui se passe réellement autour de nous. Individuellement, je ne crois pas qu’aucun d’entre nous puisse rassembler TOUS les faits, les rassembler et les exposer d’une manière qui soit acceptable pour Joe Citizen. COLLECTIVEMENT, cependant, je pense que nous pouvons avoir un impact en augmentant la prise de conscience totale de toute la population.

Cela ne doit pas nécessairement se faire sur une période de 10 ou 20 ans, comme ce serait le cas dans un programme d’acclimatation progressive. Elle peut se faire dans un laps de temps relativement court si les mesures appropriées sont prises. Une fois le processus de prise de conscience ou d’éveil terminé, la personne doit alors décider si elle doit croire ou non les informations et la source de ces informations. Ensuite, la personne DOIT agir en fonction de ces informations sous une forme ou une autre.

« Ces deux dernières étapes peuvent être réalisées plus efficacement de plusieurs façons. L’une des possibilités consiste à prendre certains éléments ou faits sur lesquels tout le monde est d’accord, puis à communiquer de nouvelles informations à leur sujet à ceux qui s’y intéressent. Par exemple, si quelqu’un a vu les conférences de John Lear à Houston l’année dernière ou a vu la cassette vidéo, vous avez vu Lear poser trois questions au début de la conférence : la troisième étant « Combien d’entre vous pensent qu’Oswald a tiré sur Kennedy ? Naturellement, seule une poignée de personnes ont levé la main. À ce moment-là, Lear a gagné la confiance de son public et la plupart des gens sont d’accord. Puis il ne le dit pas au public mais lui montre le film de Zapruder montrant W. Greer en train de tirer sur le président. Après cela, il est facile de convaincre le public du reste.

« Les morceaux sortent maintenant et doivent être assemblés. Bill Cooper a franchi plusieurs étapes au-delà de Lear en liant les choses à l’échelle mondiale. Récemment, des personnes ayant un accès direct à des informations privilégiées corroborent désormais ce que d’autres chercheurs soupçonnent depuis longtemps.

Les preuves suggérant un projet secret visant à faire voler des véhicules « extraterrestres » dans le Nevada vers des bases extraterrestres/américaines/soviétiques et des opérations sur la lune font désormais partie des sujets brûlants des spécialistes et chercheurs en OVNI.

Pour la plupart des gens, ce sont des idées si lointaines qu’ils ne peuvent y croire. Une des raisons, je crois, de cette attitude est le fait que TRÈS peu de gens ont déjà fait des recherches sur le programme spatial OFFICIEL des États-Unis, la NASA, et que cela a un rapport avec la dissimulation des OVNI. Si les chercheurs, les auteurs, les conférenciers, etc. prenaient le temps de signaler les endroits où la NASA a supprimé, caché et simplement menti sur des informations concernant le programme spatial américain, les gens pourraient considérer ces idées ésotériques comme plus crédibles, compte tenu de leurs nouvelles connaissances sur le fait que le programme spatial américain n’est pas ce qu’il semble être.

« MOONGATE » de William Brian II est un bon point de départ. Après cela, vous pourrez parler aux gens de la NASA. Plus précisément, des personnes liées aux missions du Département de la Défense (DOD). Beaucoup de ces personnes, si elles sont prêtes à parler, brosseront un tableau très différent de ce qui se passe avec NOTRE programme spatial (rappelez-vous que c’est une opération civile, n’est-ce pas ? Eh bien, si vous pensez que c’en est une, vous feriez mieux de regarder à nouveau).

La NASA a été créée le 1er octobre 1958.

La raison principale de la création de la NASA était de capitaliser sur le potentiel militaire de l’espace. Une raison secondaire était de permettre que de grandes sommes d’argent soient détournées vers des projets « noirs » dont le public ne devait pas avoir connaissance. Le plan était simple et assez facile à réaliser.

L’argent et les objets manufacturés destinés à des projets top-secrets ou noirs peuvent être facilement alloués s’ils sont cachés dans nos projets non classifiés.

Les entrepreneurs et les sous-traitants amenés par la NASA n’ont aucune idée de l’affectation de l’argent, de la destination réelle des pièces qu’ils conçoivent et fabriquent et ils ne voient presque jamais le projet final ou le résultat parce que tout est tellement cloisonné à la NASA.

e suis toujours en train de rassembler, de vérifier et d’assembler ces informations, donc naturellement, je suis intéressé à trouver d’autres personnes qui pourraient soutenir ou réfuter l’une de mes conclusions. La liste suivante de faits que j’ai appris de plusieurs personnes qui travaillent ou qui ont travaillé ou été liées à la NASA d’une manière ou d’une autre au fil des ans. Pour des raisons évidentes, je n’utiliserai pas à présent leurs vrais noms.

La liste ci-dessous représente certaines des informations fournies par trois personnes :

L’une d’entre elles travaille actuellement dans des missions du ministère de la défense pour la NASA.

Une autre a commencé à travailler avec la NASA et le ministère de la défense lorsque le JSC (Johnson Space Center) a été construit. Il s’est « suicidé » après la destruction de la navette spatiale Challenger.


Le troisième est un scientifique qui a travaillé à la NASA et dans d’autres installations. Son travail avec Edward Teller (c’est-à-dire l’inventeur de la bombe H et membre présumé de MJ-12 ) est ce que l’on connaît le mieux sur cet homme :

« * Il y a des bâtiments sur la Lune.

« * Il y a des équipements miniers sur la Lune.

« * Il existe des photos, des photos de la NASA, qui montrent clairement ces deux éléments.

« * Des centaines, mais probablement des milliers, de photos de la NASA ont été trafiquées. Plus précisément, en utilisant avec précaution un aérographe, des soucoupes volantes et autres OVNI peuvent être enlevés, puis la photo est diffusée au public et/ou à la presse.

Le film pris par les astronautes montre clairement les OVNI, les IFO, les véhicules extraterrestres, etc.


« * La NSA passe toutes les photos au crible avant de les diffuser au public.

« * Tout ce que la NASA a lancé a été étroitement surveillé par au moins une culture « extraterrestre ».

La NASA était au courant de l’activité « extraterrestre » sur la Lune avant qu’Armstrong, Aldrin et Collins n’y mettent les pieds.

« * Edwin Aldrin a trouvé à un moment donné la preuve que nous n’étions PAS LES PREMIERS à arriver sur la Lune. Après avoir d’abord vu puis photographié des empreintes de pas dans le sol lunaire, il a ensuite vu les êtres qui ont laissé ces empreintes (le rapport et les transcriptions des conversations entre les astronautes n’indiquaient pas clairement si Aldrin avait eu un contact physique et/ou mental avec les entités).

« * L’analyse des photos des empreintes a indiqué que les êtres qui les ont faites auraient pesé (sur Terre) de 300 à 350 livres et auraient mesuré au moins un mètre (ce qui corrobore le récit d’Aldrin).

« * Les véhicules extraterrestres ont volé à moins de 15 mètres d’un véhicule spatial américain pendant une orbite terrestre complète, puis l’AV est parti ; de nouveau en présence d’Aldrin.

« Buzz » Aldrin a fait une dépression nerveuse à cause de ces événements et de la pression de ne pas parler.

« * Au cours de la dernière mission réussie avant la catastrophe de Challenger, la NASA et les astronautes à bord ont été directement avertis par les ET des dangers imminents de l’espace qu’ils allaient rencontrer (j’ai plus de détails provenant de plusieurs sources mais j’ai encore besoin d’une confirmation sur quelques détails. Savez-vous quelque chose à ce sujet) ?

Note : Certains opérateurs radio « Ham » auraient enregistré des conversations sur des fréquences « classées » entre un astronaute de la navette spatiale et le contrôle de mission, en faisant référence à un « vaisseau étranger » qui suivait la navette. Il reste à voir si cette histoire est légitime ou non – Branton].

Il y a eu 22 décès (dont de nombreux « suicides ») au JSC de Houston.

« * Le projet de la station spatiale est inexistant. C’est un mensonge et il ne sera jamais construit. En réalité, le projet s’appelle Space City.

« * Aucun astronaute ayant vu des AV ou des ET n’est autorisé à en parler, même entre eux. S’ils le font et sont pris, ils peuvent se voir infliger une amende, être humiliés publiquement, emprisonnés ou se voir retirer toutes leurs pensions et leurs futurs salaires.

« * Voyager a été handicapé. Les photos reçues de « Neptune » en septembre 1989 ne provenaient pas de l’enquête.

« * Galileo a été mis hors service et ne sera pas autorisé à accomplir sa mission. L’information reçue de la sonde indiquant que son fonctionnement est réussi est une tromperie des « extraterrestres » (Bill Cooper a déclaré que le gouvernement secret a chargé Galileo de plusieurs livres de plutonium, qu' »ils » avaient l’intention d’utiliser pour enflammer l' »atmosphère » hydrogénique de Jupiter et ainsi créer une réaction nucléaire qui convertirait théoriquement Jupiter en un petit « soleil » binaire.

Ces occultistes voulaient soi-disant « créer » cet « événement miraculeux » et appeler la nouvelle étoile « Lucifer », comme un SIGNE annonçant le « Nouvel Ordre Mondial ». Si les sources de Cooper et de Carpedium sont correctes, alors AUCUN MALHEUR une race « extraterrestre » avec des bases possibles sur les lunes joviennes ne viendrait mettre à mal une entreprise aussi présomptueuse ! – Branton).

« La NASA est une blague (c’est-à-dire selon les mots d’un des « informateurs ».)… »

L’article soumis suivant aurait été publié dans le magazine « SOVIET LIFE » sous le titre « AMAZING CLAIM : ».

« …Un scientifique soviétique qui a fait défection à l’Ouest a déclaré que les photographies prises par un satellite en orbite montrent clairement les temples en ruine d’une civilisation disparue depuis longtemps – sur la planète Mars !

« Et les SONDES LASER faites par le satellite secret russe ont révélé que les ruines qui jonchent la surface de la planète SONT INCRÉDIBLEMENT JEUNES selon les normes de l’espace-temps (c’est-à-dire quelques milliers d’années ou moins, ou contemporaines à l’apogée de l’Empire égyptien comme le suggèrent certains chercheurs ! – Branton).

« Ce scientifique de 58 ans était un membre de haut niveau d’une équipe d’élite qui travaille ensemble depuis 1961, lorsque Vostok 1 a porté Youri A. Gagarine comme premier homme dans l’espace.

Mais l’importance croissante accordée par la Russie au développement d’un système satellitaire nucléarisé « Star Wars » dans l’espace l’a poussé à fuir la Russie. Il vit maintenant sous une identité supposée quelque part en Suisse. »

Ce qui suit est tiré d’une introduction complémentaire au livre de Richard C. Hoagland « THE MONUMENTS OF MARS » : UNE VILLE AU BORD DE L’ÉTERNITÉ » :

« En 1976, la NASA a envoyé quatre vaisseaux spatiaux Viking sur Mars, pour photographier la planète et poser des atterrisseurs à sa surface pour tester la présence de vie. Le 25 juillet, dans le cadre de la séquence de cartographie visant à sélectionner un site d’atterrissage approprié, l’un des orbiteurs a photographié une mesa d’aspect particulier ressemblant à un visage humain d’un kilomètre de long. À l’époque, la ressemblance faciale a été rejetée par la NASA comme étant un jeu d’ombre et de lumière. Cependant, trois ans plus tard, deux informaticiens, Vince DiPietro et Gregory Molenaar, ont redécouvert la photographie au National Space Science Data Center.

« Richard C. Hoagland, ancien conseiller scientifique de Walter Cronkite et de CBS News, consultant pour le réseau Cable News Network et rédacteur en chef de STAR AND SKY, était membre du corps de presse de la NASA en ce jour mémorable de juillet et est maintenant à la pointe de l’enquête sur Mars.

En analysant attentivement diverses photographies de la région de Cydonia (dans laquelle réside le « visage ») et en consultant des scientifiques et d’autres professionnels, il a découvert la présence d’autres monuments et structures, y compris ce qui pourrait être une ville souterraine dans le style des archéologies de Paolo Soleri, ainsi qu’une série de relations et de symétries régulières entre les artefacts.


Dans une analyse large et approfondie des « données martiennes », Hoagland explique l’importance du « visage » et ses implications concernant non seulement le passé mais aussi l’avenir de l’espèce humaine.

Comme il l’écrit lui-même : « J’ai réalisé que je regardais quelque chose qui était soit une perte de temps totale, soit la découverte la plus importante du XXe siècle… Il n’y a pas de juste milieu. Il est ou n’est pas artificiel… Si c’est le cas, il est impératif que nous le découvrions parce que… IL N’Y A PAS DE MOYENNE. Sa présence, si elle a été faite par quelqu’un, essaie très fort de nous dire quelque chose d’extraordinaire ».

« Est-ce que le « visage » nous appelle vers Mars ? Pourquoi est-ce NOTRE visage ? Pourquoi la NASA a-t-elle nié l’existence de l’artefact ?

Quelles sont les implications politiques d’une mission soviéto-américaine habitée à Cydonia ? Qui étaient les « Martiens » ? Comment l’existence du « visage » change-t-elle toute notre histoire?

« Les 30 SCIENTIFIQUES, connus sous le nom de « Mars Investigation Group« , pensent que deux photographies renvoyées de Mars en 1976 par la sonde spatiale Viking indiquent l’existence d’une ancienne civilisation, a déclaré Richard Hoagland, membre du groupe et rédacteur scientifique.

« Les photos montrent ce qui semble être quatre énormes PYRAMIDES alignées symétriquement avec le visage à environ 6 miles de distance, suggérant un parallèle avec Stonehenge, l’ancien monument de pierres énormes en Angleterre, a déclaré Hoagland jeudi.

« Géométriquement, le visage pouvait être vu de profil [depuis les pyramides] lorsque le soleil du solstice d’été se levait au-dessus.

« …Le Dr C. West Churchman, professeur à l’Université de Californie à Berkeley et chercheur principal du groupe, a déclaré qu’il y a trop de détails qui indiquent la possibilité d’une race martienne ( ? – Branton) éteinte.

« ‘ Il est difficile de croire que toute cette symétrie ait pu être faite par les vents et le sable tels que nous les connaissons sur Terre », a-t-il dit. Si cela n’avait été que le visage, je n’aurais pas été aussi convaincu. Mais le fait que ces [pyramides] soient alignées d’une certaine manière avec le visage me donne envie de croire qu’il y avait une ancienne civilisation ».

« Les deux photographies de Vikings ont été prises à des moments différents de la journée, ce qui réduit les chances que les figures soient des illusions projetées par des ombres délicates, a déclaré Hoagland.

« Le visage, long de 1 mile et large de 1 mile, semble regarder vers les étoiles, dit-il. »

L’ancien officier de marine William Cooper, mentionné ci-dessus, affirme avoir vu des documents top-secrets concernant les OVNI et les événements connexes (ayant lui-même vu un OVNI – qui était de taille énorme et s’est élevé de la mer à la vue de ses compagnons de bord) lors de son implication dans le renseignement naval.

Voici son histoire :

« …Il y a eu de nombreuses coïncidences séquentielles tout au long de ma vie, des incidents qui, à eux seuls, n’auraient mené nulle part. Statistiquement, les chances qu’une même séquence d’événements ou une séquence connexe se produise chez un même individu sont astronomiquement élevées. C’est une série d’incidents qui m’ont convaincu que Dieu a joué un rôle dans ma vie. Je ne crois pas au destin. Je ne crois pas aux accidents…

« On nous a enseigné le mensonge. La réalité n’est pas du tout ce que nous percevons comme étant. Nous ne pouvons plus survivre en nous accrochant aux mensonges du passé. La réalité doit être discernée à tout prix si nous voulons faire partie de l’avenir. La vérité doit prévaloir dans tous les cas, quels que soient ceux qu’elle blesse ou aide, si nous voulons continuer à vivre sur cette terre. À ce stade, ce que nous voulons n’a peut-être plus d’importance. Ce qui compte, c’est ce que nous devons faire pour assurer notre survie. L’ancienne méthode est en voie de destruction certaine et un Nouvel Ordre Mondial frappe à la porte…

« Je crains pour les petits, les innocents, qui paient déjà pour nos erreurs. Il existe une grande armée d’enfants orphelins à cause de l’occupation. Ils fréquentent des crèches contrôlées par le gouvernement. Et les enfants à clé de contact courent en liberté dans les rues… et les enfants déséquilibrés, émotionnellement blessés, de mères célibataires bénéficiant de l’aide sociale, nés uniquement pour gagner plus d’argent sur le chèque mensuel. Ouvrez les yeux et regardez-les, car ils sont l’avenir.

En eux, je vois la destruction sûre et certaine de cette nation autrefois si fière. Dans leurs yeux vides, je vois la mort de la liberté. Ils emportent avec eux un grand vide – et quelqu’un paiera sûrement un grand prix pour leur souffrance.

« Si nous n’agissons pas de concert et ne veillons pas à ce que l’avenir devienne ce que nous voulons qu’il soit, nous mériterons certainement le sort qui nous attend.

« Je crois de tout mon cœur que Dieu m’a mis dans des lieux et des positions tout au long de ma vie afin que je puisse délivrer cet avertissement à Son peuple. Je prie pour avoir été digne et pour avoir fait mon travail.

« C’EST MA CRÉATION – Je crois d’abord en Dieu, le même Dieu en lequel mes ancêtres ont cru. Je crois en Jésus-Christ et qu’il est mon sauveur. Deuxièmement, je crois en la Constitution de la République des États-Unis d’Amérique, sans interprétation, telle qu’elle a été écrite et telle qu’elle est censée fonctionner. J’ai fait le serment sacré « de protéger et de défendre la Constitution des États-Unis d’Amérique contre tous les ennemis, étrangers et nationaux ». J’ai l’intention de respecter ce serment. Troisièmement, je crois en l’unité familiale et, en particulier, en ma cellule familiale. J’ai juré que je donnerai ma vie, si cela est nécessaire, pour défendre Dieu, la Constitution ou ma famille. Quatrièmement, je crois que tout homme sans principes pour lesquels il est prêt et disposé à mourir à un moment donné est déjà mort et n’a aucune utilité ou conséquence. – William Cooper, 3 août 1990, Camp Verde, Arizona ».

Le document suivant a été diffusé par William Cooper aux membres de diverses organisations de recherche sur les OVNI et de recherche sur les patriotes.

Le manuscrit, qui relie certains aspects du « gouvernement secret » et des « phénomènes OVNI », était intitulé : LE GOUVERNEMENT SECRET (L’origine, l’identité et le but de MJ-12. Le 23 mai 1989. Mis à jour le 21 novembre 1990) :

« …J’ai écrit ce texte à l’origine comme un document de recherche. Il a été présenté pour la première fois au symposium MUFON le 2 juillet 1989 à Las Vegas, Nevada. La plupart de ces connaissances proviennent directement ou résultent de mes propres recherches sur les documents TRÈS SECRETS/MAJEUX que j’ai lus et vus entre 1970 et 1973 en tant que membre de l’équipe de renseignement du commandant en chef de la flotte du Pacifique. Comme certaines de ces informations proviennent de sources que je ne peux pas divulguer pour des raisons évidentes, et de sources publiées dont je ne peux pas me porter garant…(ceci) doit être qualifié d’hypothèse.

Je crois fermement que si les aliens sont réels, C’EST LA VRAIE NATURE DE LA BÊTE. C’est le seul scénario qui réponde à toutes les questions et qui place les différents mystères fondamentaux dans une arène qui a un sens. C’est la seule explication qui montre la chronologie des événements et démontre que les chronologies, une fois assemblées, correspondent parfaitement.

Je crois que l’essentiel est vrai si le matériel que j’ai vu dans la marine est authentique. Quant au reste, je ne le sais pas, et c’est pourquoi ce document doit être qualifié d’hypothèse. La plupart des preuves historiques et actuellement disponibles soutiennent cette hypothèse.

Au cours des années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement des États-Unis a été confronté à une série d’événements qui allaient changer au-delà de toute prévision son avenir et avec lui celui de l’humanité.

Ces événements étaient si incroyables qu’ils défiaient toute croyance. Le président Truman, stupéfait, et ses hauts responsables militaires se sont retrouvés pratiquement impuissants après avoir remporté la guerre la plus dévastatrice et la plus coûteuse de l’histoire.

Ces actions ont créé un tampon entre le président et l’information. Il était prévu que ce tampon serve de moyen pour le président de nier la connaissance si des fuites révélaient la véritable situation.


Ce tampon a été utilisé plus tard dans le but d’isoler efficacement les Présidents successifs de toute connaissance de la présence extraterrestre AUTRE QUE CE QUE LE GOUVERNEMENT SECRET ET LA COMMUNAUTÉ DE L’INTELLIGENCE VOULAIENT LES SAVOIR.

A suivre…

Compilé par ‘The Group’ – Edité par ‘Branton’

Voir tous les articles de la sous-catégorie : Secrets du Mojave


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation





Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il)... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
nunc risus quis ut felis vel, consectetur Sed
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :