Futur cosmique

Un robot israélien obtient son premier emploi

Gary (c'est le nom du robot) vient de trouver un poste dans un hôpital...

Gary, le robot développé par Unlimited Robotics d’Israël – travaille maintenant à l’hôpital Beilinson, à Petach Tikva, guidant les visiteurs dans l’hôpital et aidant à la gestion des stocks. Voyez-le en action dans les deux vidéos Youtube ci-dessous.

Gary (le robot) peut rapidement être « instruit » pour effectuer un éventail de nouvelles tâches.

Le problème est que personne n’aime les tâches banales de la vie – aller chercher, porter, sortir le linge, nettoyer les toilettes, laver le sol, arroser les plantes, nettoyer les vitres… Et c’est vrai que le taux de chômage en Israël est extrêmement faible (3,9% en mars 2022).

Compte tenu de la difficulté à trouver des candidats pour ce genre de poste, la solution c’est Gary, un robot qui les fera tout, et plus encore, sans jamais se plaindre.


Il a été conçu pour effectuer les « travaux ennuyeux » dans toute une gamme de lieux de travail, des hôpitaux et des usines, aux hôtels et aux aéroports.

Il y a beaucoup de robots de nos jours, mais Gary est spécial, dit Guy Altagar, PDG d’Unlimited Robotics , qui a pris le nom des initiales de ses enfants Gali, Rani et Yael.

Gary est spécial parce qu’il a deux bras entièrement fonctionnels. Cela peut ne pas sembler un gros problème, mais il est extrêmement compliqué, dit Altagar, de construire un robot à deux bras.

Un seul bras robotique est déjà assez difficile. « Coordonner deux bras travaillant simultanément rend le défi exponentiellement difficile », explique Altagar.

Gary est également spécial parce qu’il est autonome, ce qui signifie qu’il fonctionne avec une intervention humaine minimale, contrairement au robot automatique plus courant.


« Il y a une énorme différence entre un appareil automatique et un appareil autonome. Un appareil automatique signifie que je dirige l’appareil vers la machine pour qu’elle fasse une certaine activité chaque jour, la même performance chaque jour.

Le robot parfait pour le commerce de détail

Citons la pub du site unlimited robotics :

« Avec Gary, le robot de service automatisé pour le commerce de détail, les supermarchés, les dépanneurs et les stations-service pour camions, vous pouvez non seulement réduire les coûts opérationnels, mais également offrir un service inoubliable à vos clients.  »



« Livraison des articles directement au client

Lorsqu’il s’agit d’apporter des produits de l’arrière / de l’entrepôt immédiatement au client, vous pouvez utiliser la fonctionnalité de livraison de Gary et vous concentrer sur l’ajout de plus de valeur aux clients jusqu’à ce que Gary apporte les articles souhaités. »

Les robots vont-ils porter le coup de grâce aux emplois en Israël et ailleurs?

Presque la moitié de tous les emplois qui existent aujourd’hui dans le monde développé seront effectué par des ordinateurs et des robots d’ici les deux prochaines décennies, selon un article important publié en 2013 par Carl Benedikt Frey et Michael Osborne, économistes à l’université d’Oxford.

A présent, le centre Taub pour la recherche en politique sociale de Jérusalem a appliqué la méthodologie de Frey et Osborne au marché du travail israélien.

Il est peu réconfortant d’apprendre que seulement 41 % des emplois en Israël (contre 47 % aux Etats-Unis et 54 % en Europe) sont à haut risque de disparition dans les 10 ou 20 prochaines années, selon Shavit Madhala-Brik, qui a signé l’article.


« Vous pouvez déjà voir qu’il n’y a plus besoin d’agence de voyages, a déclaréla députée Aliza Lavie au Times of Israel, j’ai été très surprise [d’apprendre] que bientôt nous n’aurons plus besoin de chauffeurs de bus. Il y a eu une époque en Israël où chaque mère voulait que son fils soit chauffeur de bus. Travailler pour Egged était comme si vous aviez un ticket en or, et la sécurité de l’emploi. »

De nouvelles professions vont émerger dans les prochaines décennies.

« Je viens d’entendre parler d’un nouvel emploi : professeur professionnel de vélo. Quand nous étions enfants, il n’y avait pas une telle chose. Vos parents vous apprenaient ou vous appreniez tout seul. Mais maintenant les parents n’ont plus le temps. Il y a aussi le coaching, il y a l’enseignement du piano aux adultes et aux enfants. Je vois beaucoup d’entrepreneurs chez les jeunes », explique Shavit Madhala-Brik, doctorante de l’université Hébraïque.

Un futur de chômage de masse ?

Selon Martin Ford, auteur de « Rise of the robots : technology and the threat of a jobless future » (La montée des robots : la technologie et la menace d’un futur sans emploi), il y a déjà des indices de remplacement des humains par les robots.

« Nous ne voyons pas encore franchement le chômage, a-t-il déclaré au Times of Israel, mais dans mon livre je parle de sept tendances importantes aux Etats-Unis, comme la stagnation des salaires, le déclin de la participation à la main-d’œuvre, le déclin du partage des revenus du travail, une création d’emploi moins solide, l’allongement des périodes de chômage et la sanctification des emplois à qualification moyenne. »

Quand on lui demande s’il y aura assez de nouveaux emplois pour remplacer ceux qui seront perdus, Ford répond :

« je pense qu’il y aura certainement de nouveaux emplois créés par la technologie, la question est de savoir s’il y en aura assez et s’ils seront accessibles à l’employé moyen. »

« Il y aura certainement de nouvelles fonctions créées, a-t-il ajouté, mais ces emplois constituent un très faible pourcentage de l’emploi total. Il est donc difficile de penser qu’il y aura assez de création de ces emplois pour toutes les personnes déplacées de leurs activités traditionnelles. »

En ce qui concerne quoi faire des chômeurs, Ford ajoute qu’il ne pense pas qu’un programme d’emploi et de reformation soit suffisant.

« Je pense qu’à long terme nous devons considérer une adaptation assez radicale, quelque chose comme un revenu de base garanti pour assurer que chacun dans notre société bénéficie des progrès que nous allons probablement voir dans les prochaines décennies. Gardez-le à l’esprit, je pense que cela arrivera d’ici 10, 20 ans, ou même plus. Ce qui semble politiquement impensable pour l’instant pourrait devenir viable quand ces tendances deviendront plus évidentes. »

Ford ajoute un avertissement.

« Si nous échouons à faire ce genre d’adaptation, alors je crains un scénario dystopique avec des inégalités extrêmes et une insécurité économique amère. »


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 57 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire