Futur cosmique

Une nouvelle mission va explorer la possibilité d’une vie extraterrestre sur Alpha Centauri

Elena Danaan a affirmé avoir rencontré sur Terre, des extraterrestres d'Alpha du Centaure...

Alpha Centauri est le système stellaire le plus proche du nôtre, à seulement quatre années-lumière. Il se compose de trois étoiles : Alpha Centauri A et B, qui sont similaires au Soleil, et Proxima Centauri, une naine rouge qui héberge l’exoplanète connue la plus proche, Proxima b. Pourrait-il y avoir d’autres planètes en orbite autour de ces étoiles, peut-être même celles qui pourraient abriter la vie?

Une nouvelle mission satellite vise à le découvrir. La mission s’appelle TOLIMAN, d’après l’ancien nom arabe d’Alpha Centauri. Il s’agit d’une collaboration entre l’Université de Sydney et EnduroSat, une société bulgare spécialisée dans les micro-satellites.

La mission est également soutenue par Breakthrough Initiatives, une organisation philanthropique qui finance des projets liés à la recherche d’intelligence extraterrestre.


L’objectif de TOLIMAN est de détecter des planètes semblables à la Terre dans la zone habitable d’Alpha Centauri A et B, la région où l’eau liquide pourrait exister à la surface.

Pour ce faire, la mission utilisera une technique appelée astrométrie, qui mesure les minuscules oscillations des étoiles causées par l’attraction gravitationnelle de leurs planètes.

Cette méthode est complémentaire d’autres techniques telles que la photométrie de transit et la vitesse radiale, qui recherchent des creux dans la lumière des étoiles ou des décalages dans les spectres d’étoiles dus aux orbites planétaires.

TOLIMAN utilisera un télescope spatial conçu sur mesure qui s’intégrera dans un cube de 12 litres. Le télescope aura une caméra haute résolution et un coronographe, un appareil qui bloque la lumière vive des étoiles pour révéler leurs compagnons les plus faibles.


Le télescope utilisera également un nouveau système optique appelé interférométrie de masquage d’ouverture, qui combine la lumière de différentes parties du miroir du télescope pour créer des motifs d’interférence qui révèlent des informations sur le système stellaire.

La mission sera lancée en 2024 et orbitera autour de la Terre pendant deux ans. Pendant ce temps, il observera Alpha Centauri A et B pendant environ 20 minutes chaque jour, collectant des données qui seront analysées par des scientifiques sur le terrain.

La mission espère atteindre une précision astrométrique de 10 microsecondes d’arc, ce qui équivaut à mesurer la largeur d’un cheveu humain à 500 kilomètres de distance.

Si TOLIMAN réussit à trouver des planètes autour d’Alpha Centauri A et B, cela ouvrira de nouvelles possibilités d’exploration et de caractérisation. Par exemple, de futures missions telles que le télescope spatial James Webb ou Breakthrough Starshot pourraient cibler ces planètes pour une analyse spectroscopique ou une imagerie directe, à la recherche de signes d’atmosphères, d’océans ou même de vie.

TOLIMAN est une mission ambitieuse et innovante qui repoussera les limites de la technologie satellitaire et de la science des exoplanètes. Cela nous rapprochera également de la réponse à l’une des questions les plus profondes de l’histoire humaine : sommes-nous seuls dans l’univers?

Lire aussi :

« J’ai pris un thé avec une dame extraterrestre qui m’a parlé d’Elon Musk »


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 188 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading