Conscience

Rencontre avec La Création – Première Partie « Naissances »

L’Univers, dans lequel nous évoluons, est un emboîtage superposé et un assemblage enchevêtré d’éléments hétérogènes interactifs et interconnectés à travers le plan de l’Esprit et celui de la Matière qui forment un tout cohérent en tous points et dimensions. L’un ne peux être sans l’autre et inversement.

Tout naît de tout et donne à naître tout ce qui Est.

Ainsi, l’infiniment grand naît de l’infiniment petit ; le défini de l’indéfini ; le temporel de l’intemporel ; le limité de l’illimité ; le dense du subtil ; la forme de l’informe, le plein du vide, le verbe du silence, le mouvement de l’immobile, le tout du rien. Ensemble, comme la danse de l’inspir et l’expir d’une respiration circulaire, ils se reflètent et se complètent l’un dans l’autre, communiquent transversalement à l’infini, ils sont les deux faces d’un seul et même monde.

Sur le même mode opératoire ils fonctionnent sur des échelles dimensionnelles et des plans multiples qui pourraient donner l’impression d’être séparés les uns des autres. Mais il n’en est rien, bien au contraire, car chaque aspect, forme, état, est lié de manière interdépendante, intrinsèque, voire même intriquée, les uns aux autres pour former le tout unifié de l’univers connecté.

Même si le mode opératoire paraît similaire, les formes de leur manifestation peuvent être différentes. En effet, la forme manifestée n’est qu’une fractale, c’est-à-dire une fraction d’une partie d’un ensemble ou d’un tout plus vaste. Ce tout existe dans le vide et il n’est pas relié par le plein, ce qui serait alors une illusion. La connexion se réalise ainsi par résonance vibratoire. La résonance vibratoire se produit à travers le vide et non le plein… c’est comme l’écho qui traverse le vide en entrant en résonance et rebondissant avec la propre résonance de son écho en se perpétuant à l’infini.

Selon l’origine ou la source de la conception ou de la création les flux d’énergie sont entrants ou sortants. Ces flux d’énergie, à travers les nombreuses fréquences ondulatoires qui les animent, sont porteurs d’informations. Chaque fréquence vibre à des vitesses différentes selon leurs propres longueurs d’ondes et délivrent une information spécifique en rapport avec leur plan vibratoire.

Quel serait alors le sens de la sublime Intention primordiale du grand Inspirateur, de l’Ordonnateur, du Consécrateur, de l’Âme cosmique, qui donnerait naissance à la conception et à la création de l’univers? Vraisemblablement la recherche serait d’aller vers plus de beauté, de cohérence et d’harmonie. La sublime intention devient ainsi une véritable ordination qui confère le pouvoir de l’accomplissement.

²

De fait, la cohérence maintient l’ordre et l’équilibre harmonieux de tous les éléments manifestés ou non, émanant des mondes denses ou subtils qui constituent et composent le tout unifié de l’univers connecté au sein de l’Ether.

L’Ether, cette substance fluide qui baigne, pénètre et rempli tout l’univers, agit en tant que support du principe créateur, révélateur des formes tridimensionnelles à travers la densité de la matière physique. En fait, Il est le berceau, la matrice universelle où naissent, grandissent et se développent toutes les expressions et manifestations de la sublime Intention primordiale du Grand Inspirateur. C’est au sein de l’Ether que transitent, circulent et se partagent toutes les informations portées et transmises par tous les flux d’énergie.

Le procédé d’accomplissement de l’Ether agit comme le révélateur qui permet à l’image d’une photo d’apparaître sur le papier glacé, à ceci près qu’elle n’est que bidimensionnelle. Dans les plans subtils lorsque la vibration d’une sublime intention primordiale entre en résonance avec les plans vibratoires de l’Ether, la conception enclenche le processus de création qui attire les atomes, les rassemble et les fait fusionner avec les fréquences de l’Ether. La forme de la création dessine alors ses contours tridimensionnels et c’est à travers l’abaissement de ses vibrations jusqu’aux basses fréquences de la matière qu’elle trouvera l’expression cohérente de sa manifestation.

La cohérence est un élément clé de la création. Cette cohérence doit s’exercer à tous les niveaux de la réalisation. Elle est le socle fondamental sur lequel s’érige et s’épanouie la splendeur de la création. En effet, la cohérence implique l’alignement complet de la pensée, du verbe et de l’action qui préside à la naissance d’une sublime intention primordiale (nous verrons cela plus en détail dans la partie de l’incarnation). Sans cohérence l’univers ne pourrait exister. Le principe de cohérence est intrinsèquement intégré au procédé et au processus de la Création.

Tous les principes, concepts, procédés et processus sont répertoriés et résident au sein de la Conscience cosmique. La définir serait de la considérer comme la mémoire vivante de tout ce qui Est dans ses moindres détails réactualisés en temps réel. Une sorte de Big Data géant qui enregistre, classe et archive tous les concepts, développements, applications et expressions se manifestant au sein de la Création. Elle devient la source universelle de l’intelligence, de la connaissance et du savoir.

L’Ether, la sublime Intention primordiale de l’Âme cosmique et la Conscience cosmique constituent et représentent ensemble la « Trinité Cosmique » indissociable de la Création de l’Univers, de toutes ses expressions et manifestations. C’est à travers cette Trinité Cosmique que nous pouvons connaître l’Ultime Harmonie de notre essence originelle avec tout ce qui Est.

Au sein de cette Trinité Cosmique réside un élément fondamental qui la complète et la met en œuvre. Cet élément est l’Energie, l’ensemble des forces qui animent la Création. L’Energie peut se manifester sous de multiples formes et états ; elle porte, diffuse et transmet l’information en tous points et dimensions de la Création. L’Energie est illimitée, elle est intrinsèquement liée à tous les aspects, formes, dimensions de la Création car elle réside en chacune de ses expressions et manifestations. Elle est le moteur et le combustible qui font tourner les galaxies, les planètes, les astres, Elle est la source du mouvement qui donne vie à la Vie. En fait, l’Univers n’est que de l’Energie en mouvement à travers un spectre illimité de hautes et basses fréquences.

Alain Rech

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 36 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.