Conscience

La force des héros

Ces civils, ces héros d’Israël !

Dans un contexte où Israël pleure la perte de milliers de vies tout en continuant sa lutte contre le Hamas, de véritables héros se distinguent partout dans le pays. Se battant courageusement pour sauver des vies, civils ou soldats, tous sont unis face à un ennemi déterminé à les anéantir.

Cette jeune femme de 25 ans a sauvé son kibboutz

Son kibboutz est situé à moins de deux kilomètres de la bande de Gaza: ce n’est que parce qu’Inbal Liberman n’a écouté que son courage lors de l’offensive du Hamas et a réagi rapidement que cette jeune femme de 25 ans est désormais célébrée comme une héroïne.

Nir Am est un petit kibboutz situé juste à côté de la ville de Sderot, dans le sud d’Israël. Il est situé à moins de deux kilomètres de la bande de Gaza, en territoire israélien non disputé…


Nir Am (point rouge sur l’image) est un petit kibboutz situé juste à côté de la ville de Sderot, dans le sud d’Israël.

Lorsque le Hamas lance son attaque terroriste depuis Israël le 7 octobre, quelqu’un à Nir Am tend l’oreille : Inbar Lieberman reconnaît que le son des explosions est différent de celui des attaques habituelles de roquettes ou de mortiers auxquelles les habitants sont habitués.

Anticipation salvatrice

Celle qui, à 25 ans, est déjà une ancienne militaire, n’est responsable de la sécurité dans le kibboutz que depuis décembre. Mais elle réagit comme un vieux routier: alors qu’il n’y a pas encore d’instructions claires venant d’en haut, elle décide d’agir. La jeune femme se précipite à l’arsenal et distribue des armes.

Elle donne l’ordre à son équipe de douze agents de sécurité de se déployer et de se répartir sur des positions stratégiques. «Inbal [Liberman] a décidé de ne pas attendre», explique Ilit Paz à Israel Hayom sur la situation à ce moment-là. «En fait, le fait qu’ils [aient] réagi tôt a permis d’éviter des dizaines de pertes».

L’équipe tend des embuscades et contre-attaque sans pitié lorsque le Hamas fait son apparition : cinq assaillants sont tués par Inbal Liberman elle-même, 20 autres trouvent la mort dans le kibboutz.


Au bout de quatre heures, le cauchemar est terminé.

«L’histoire de son héroïsme est une histoire qui sera encore racontée dans des générations», citent des voix israéliennes dans le «Daily Mail».

Ce n’est que parce qu’Inbal Lieberman est intervenue si rapidement lors de l’attaque du Hamas le 7 octobre qu’il n’y a pratiquement pas eu de pertes dans le kibboutz Nir Am.
Inbal Lieberman/Facebook

Les petits gâteaux de Mamy qui changent tout

Parmi les héros se trouve Rahel, une dame dans la soixantaine, se démarquait.

Elle avait été prise en otage par cinq terroristes du Hamas à Ofakim, une ville du sud d’Israël. Face à cette terrible épreuve, Rahel a fait preuve d’un courage extraordinaire.

Plutôt que de céder à la peur, elle a servi du café et des gâteaux à ses ravisseurs, gagnant ainsi du temps précieux en attendant l’arrivée des forces armées.

Quelques minutes plus tard, l’armée est intervenue, mettant fin à cet acte de terreur.

Rahel fut libérée saine et sauve, tandis que les terroristes furent neutralisés.

Gaï M. un héros inattendu sauvé à la dernière seconde par son Tsitsit

Ce jour-là, Gaï se trouvait à Kiryat Gat en train de célébrer Simhat Torah lorsque les premiers coups de feu ont retenti Sans la moindre hésitation, il se lança vers le sud, armé seulement de son pistolet.

En arrivant dans la zone de la rave party, Gaï comprit immédiatement la gravité de la situation qui se déroulait. Porté par son courage il réussit à secourir un soldat gravement blessé. Les terroristes n’étaient pas loin et ouvrirent le feu sur eux, mais Gaï parvint à abattre l’un d’entre eux.

Par la suite, Gaï récupéra l’arme du soldat et élimina cinq autres terroristes qui tentaient de s’échapper à moto. Il monta ensuite dans une voiture avec un policier et ensemble ils poursuivirent leur chemin vers le sud. En cours de route, ils furent pris pour cible par des terroristes et ils furent blessés aux jambes. Ils durent abandonner la voiture, qui menaçait d’exploser, et se réfugièrent sur le bas-côté de la route.

Depuis cet endroit, Gaï parvint à éliminer plusieurs autres terroristes. Cependant, à cause de la grave hémorragie à sa jambe, il était de plus en plus affaibli. Gaï parvint tout de même à improviser un garrot. Pendant deux heures et demie, il gisait parmi les débris, entouré par environ 20 terroristes qu’il avait réussi à neutraliser, sans pouvoir bouger en raison de sa blessure. Il avait presque perdu espoir lorsque des forces de secours arrivèrent enfin sur les lieux. Mais à ce moment-là, ils le prirent pour un terroriste, vêtu en civil et armé. Trop affaibli pour leur expliquex qu’il était juif, c’est à la dernière seconde qu’un des soldats remarqua ses Tsitsit et eut la vie sauve.

À l’heure actuelle, Gaï M. est hospitalisé, en train de recevoir les soins nécessaires pour sa blessure.

Ses actes de bravoure sont un témoignage poignant de l’héroïsme qui émerge dans les moments les plus sombres. Au-delà de nos querelles parfois incessantes, une profonde affection pour l’autre réside en chacun d’entre nous, une vérité que ces histoires de héros venaient clairement démontrer.

Résilience et détermination sont les maîtres mots qui illustrent le peuple israélien, rappelant au monde que, même dans les moments les plus sombres, l’amour et la solidarité triomphent toujours.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 383 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading