Un contacté français confirme que la Confédération intergalactique ensemence des mondes humains


Robert L. est un contacté extraterrestre français qui affirme avoir passé près d’un an en 1969 dans une base secrète de l’Himalaya où il a participé à une expérience génétique visant à ensemencer la vie humaine sur une planète d’une autre galaxie.

Après avoir terminé son séjour d’un an dans la base, Robert a été renvoyé en France et on lui a demandé de garder le silence, ce qu’il a fait pendant près de 40 ans, jusqu’en 2005, date à laquelle il a rendu son témoignage public pour la première fois.


Il a contacté un célèbre chercheur français sur les ovnis, Georges Metz, qui a été si impressionné qu’il a inclus le cas de Robert dans un livre publié en 2011 Ovnis en France : Les enquêtes de Georges Metz. Le livre a été publié mais n’a pas été traduit en anglais, ce qui fait que la plupart des anglophones ne connaissent pas l’histoire remarquable de Robert et sa signification.

Ce qui rend l’histoire de Robert particulièrement pertinente aujourd’hui, c’est que dans son livre, il décrit les extraterrestres comme appartenant à une « confédération intergalactique » gérant la vie sur des planètes comme la Terre, et cette confédération travaillant sous la supervision d’un mystérieux groupe de neuf extraterrestres très avancés.

Voici le passage pertinent du livre de Metz, tant dans la version originale française que dans la version traduite :

Nous sommes chargés d’entretenir la vie sur !es planètes habitées comme la terre. Nous faisons partie d’une sorte de déconfédération intergalactique supervisée par neuf Superieurs Inconnus qui dirigent !es galaxies.

Nous sommes chargés de préserver la vie sur les planètes habitées comme la Terre. Nous faisons partie d’une sorte de confédération intergalactique supervisée par neuf Superieurs Inconnus qui dirigent !es galaxies. (p. 180).

Il semble s’agir des deux mêmes groupes extraterrestres qu’Elena Danaan dit avoir récemment rencontrés sur la lune de Jupiter, Ganymède, la  » Confédération intergalactique  » et le  » Conseil des Neuf « , qui sont arrivés pour observer l’humanité se libérer des oppresseurs extraterrestres – un processus que j’ai décrit dans des articles précédents.

Le contact avec le Conseil des Neuf de Gene Roddenberry et notre « Avenir Star Trek »

Le 16 novembre, j’ai interviewé Robert lors d’une session de chat vidéo Zoom organisée par Elena, où je lui ai posé des questions sur ses expériences de contact. Elena a traduit pour Robert, qui ne parle pas anglais. Elena avait déjà traduit des passages de son livre qui m’ont aidé à formuler mes questions et à mieux comprendre son histoire.

Au cours de notre entretien, Robert a expliqué que sa famille a commencé à vivre des expériences liées aux OVNI en juin 1966, alors qu’il avait 20 ans. Tout d’abord, son père et sa grand-mère ont vu une demi-douzaine de boules de lumière blanche/jaune d’un mètre de diamètre traverser sa maison avant de rejoindre une structure cylindrique plus grande qui était stationnaire au fond de la vallée où il vivait.

Le phénomène s’est répété en janvier 1967, date à laquelle Robert a vu les boules de lumière pour la première fois lui-même, après avoir été alerté par son père, qui les avait vues le premier. Une fois encore, les six boules de lumière ont rejoint un objet plus grand, de forme cylindrique, situé à proximité. Le phénomène s’est répété pendant plusieurs nuits, et Robert a fini par suivre les six lumières jusqu’à la structure cylindrique plus grande, qu’il a estimée à 13 mètres de haut et 2 mètres de large flottant au-dessus du sol.

Boules de lumière et base cylindrique. Illustration de G. Metz, 2008 Georges Metz

Dans sa voiture, Robert a poursuivi l’objet plus grand, de forme cylindrique, qui s’est éloigné de lui en maintenant une distance constante et en augmentant sa luminosité. Finalement, une soucoupe volante de la taille d’un minibus est apparue avec, au sommet, deux dômes contenant les silhouettes de deux êtres de type humain. La soucoupe volante s’est déplacée à seulement 20 mètres de Robert, et sa voiture s’est arrêtée de tourner. Il a paniqué, s’est endormi et a vécu une expérience de temps perdu. Lorsqu’il est rentré chez lui, son père a dit que deux des boules de lumière entouraient la ferme et l’empêchaient de partir pour trouver et aider Robert.

Robert a décrit les deux mois suivants comme une période où il a commencé à avoir besoin de dormir jusqu’à 20 heures par jour, avec de nombreux rêves et expériences étranges. Ces premiers contacts ont culminé lorsqu’il a rencontré trois grands et minces extraterrestres d’apparence humaine qui sont apparus dans sa chambre. Ils sont entrés par un vortex qui apparaissait dans les murs et ont commencé à avoir des conversations avec lui.


Robert a d’abord cru que les extraterrestres étaient des anges, mais ils lui ont dit qu’ils étaient simplement des humains, comme lui, mais plus évolués avec une espérance de vie allant jusqu’à 500 ans. Ils lui ont dit qu’ils étaient des scientifiques venus d’une autre galaxie.

Robert interagissait principalement avec trois extraterrestres qu’il appelait respectivement « le Guide » (un homme), « la Biologiste » (une belle femme d’environ deux mètres) et « l’Ethnologue ».


En septembre 1968, les extraterrestres ont demandé à Robert s’il était prêt à participer à une expérience génétique où il aiderait à ensemencer la vie humaine sur une planète dans une autre galaxie.

On a dit à Robert qu’il passerait un an dans une base éloignée dans l’Himalaya où il apporterait son matériel biologique, qui était très approprié pour le projet d’ensemencement galactique. Robert a accepté de participer et, début janvier 1969, il a été emmené par un vaisseau spatial vers la base.

Robert L. rencontre une soucoupe volante qui le transporte dans l’Himalaya. Illustration de G. Metz, 2008 Georges Metz

Dans le livre de Metz, Robert décrit son emplacement comme étant quelque part près du Ladakh, une région montagneuse stratégique à cheval sur les frontières de la Chine et de l’Inde. Metz cite plusieurs articles de 2004 décrivant l’activité des ovnis dans une prétendue base extraterrestre dans la région, ce qui a contribué à corroborer l’histoire de Robert.

Robert a décrit la base comme étant située entièrement sous terre, avec seulement un ascenseur reliant la base à la surface. Il a dit que la sortie de l’ascenseur vers la surface était bien dissimulée, ce qui rendait très difficile la localisation de la base. Son diagramme illustre la base qui était située à un kilomètre (~3000 pieds) sous la surface d’une zone montagneuse éloignée.

Selon Robert, l’intérieur de la base était très futuriste et ses murs ne ressemblaient pas à ceux d’une caverne. La base était remplie de technologies extraterrestres avancées telles que des moniteurs de télévision holographiques, qui pouvaient être utilisés pour surveiller des zones éloignées telles que sa maison et son village. Il se rendit compte que les boules de lumière que sa famille et lui avaient d’abord rencontrées étaient en fait des appareils de surveillance dont les sorties pouvaient être visualisées sur ces moniteurs holographiques.

Robert était autorisé à se déplacer librement à l’intérieur de la base, qui comportait trois niveaux. Il rencontrait régulièrement des extraterrestres à l’apparence humaine qui le traitaient courtoisement dans les couloirs et les zones de réception. Il n’avait accès qu’à trois pièces qui contenaient de puissantes énergies électromagnétiques susceptibles de lui nuire. On peut supposer que ces pièces concernaient l’alimentation électrique, le blindage et les technologies environnementales utilisées pour maintenir une grande base souterraine.

Base ET dans l’Himalaya. Illustration de G. Metz, 2008 Georges Metz

Après avoir passé près d’un an à la base, Robert est rentré chez lui et on lui a dit que ses contacts avec les extraterrestres cesseraient, mais qu’ils le surveilleraient néanmoins toute sa vie grâce à un implant placé dans son dos. L’implant utilisait des technologies avancées lui permettant de se déplacer, mais il n’apparaissait pas sur les appareils à rayons X, même si on pouvait le sentir.

Lors de notre entretien, Robert a décrit plusieurs fois où les extraterrestres étaient mystérieusement intervenus pour lui sauver la vie. Bien que le contact physique ait cessé en 1969, il ressentait toujours un lien puissant avec eux. Il a dit que sa décision de rendre l’affaire publique en 2005 était due à leur pression cachée à laquelle il n’a pas pu résister.



L’histoire de Robert est très significative en raison des similitudes du groupe scientifique impliqué dans l’ensemencement de différents mondes dans de multiples galaxies, qu’il a appelé une « confédération intergalactique » avec le groupe extraterrestre qu’Elena Danaan a rencontré sur Ganymède.

La référence de Robert à un mystérieux groupe de neuf extraterrestres très avancés dont relève sa « confédération intergalactique » est également très similaire au Conseil des Neuf qu’Elena a également rencontré sur Ganymède, dont relève la Confédération intergalactique.

Il est important de souligner qu’Elena n’avait pas lu le livre de Metz décrivant les expériences de Robert avec une organisation décrite comme une « Confédération intergalactique » avant son voyage sur Ganymède. Afin de trouver la séquence correcte des événements pour déterminer si les expériences de Robert corroboraient ou non celles d’Elena, j’ai (MS) posé la question suivante et reçu sa (ED) réponse :

MS : Elena, pour être clair, vous n’avez pas eu connaissance des expériences de Robert avec les Seeders (IC) avant d’avoir publié votre vidéo des ensemenceurs. Vous avez ensuite lu son livre [Georges Metz], et trouvé la référence aux 9 êtres inconnus. Était-ce après ou avant votre rencontre avec le Conseil des Neuf ?

ED : OK Michael, j’ai passé en revue toutes mes notes et tous mes e-mails, en faisant de mon mieux pour rester juste et précise :

12 oct. : Thor Han me montre d’abord la flotte de l’IC par télépathie et le soir, il m’emmène les rencontrer sur un vaisseau-mère près de Ganymède. J’apprends alors plus de détails sur l’identité des IC et leur relation avec les Neuf. Thor Han m’avait déjà parlé des Neuf auparavant, à plusieurs reprises, mais ce jour-là, j’ai plus d’informations.

-27 octobre : Dans un Q&A sur Youtube, je parle publiquement de ce contact du 12 octobre avec les IC.

-28 OCT : Georges Metz m’envoie un courriel et mentionne Robert L., pensant qu’il s’agit des mêmes personnes [extraterrestres]. Il pique ma curiosité et je veux entendre à nouveau parler de cette histoire, (Georges a parlé de Robert avec moi il y a environ un an ou plus, pour discuter de la base de l’Himalaya, mais alors qu’il m’a rappelé cette histoire le 28 octobre, je vois les similitudes avec mon expérience et cela attire vraiment mon intérêt, et je vous en parle).

-31 oct. : Appel vidéo avec Georges (moi, lui et quelques amis ufologues qui veulent entendre mon histoire), et nous parlons des Seeders, de l’IC, et de la façon dont mon expérience de contact correspond à celle de Robert. Nous ne parlons pas des Neuf (Robert ne les a jamais rencontrés, et je n’avais pas encore eu de contact avec les Neuf non plus, donc ce n’était pas un sujet).

-NOV 3 : Je suis contacté par les Neuf et je pose des questions sur Gene Roddenberry, et tu as fait une vidéo à ce sujet).

Les réponses d’Elena montrent clairement qu’elle avait respectivement rencontré des représentants de la Confédération Intergalactique et du Conseil des Neuf avant d’apprendre que Robert avait discuté des deux. Cela signifie que les informations de Robert sont une corroboration indépendante de ce qu’Elena avait vécu.

Afin d’aider le lecteur à mieux faire la différence entre les groupes ci-dessus et la Fédération Galactique des Mondes (FGM), Elena a offert le commentaire suivant :

-Les Ensemenceurs =Confédération Intergalactique=un regroupement de cultures incluant de nombreuses galaxies. Ils sont tous des extraterrestres incarnés, des personnes (comme la GFW mais à une plus grande échelle). Ils ne sont PAS les Neuf.

-Les NEUF sont quelque chose de totalement différent : ce sont des supraconsciences plasmiques, qui ne font pas partie de la CI, mais la CI les considère comme des gestionnaires supérieurs. Ils ne sont pas incarnés et vivent dans le « Vide », dans aucune dimension et aucun temps.

En lisant des parties du livre de George Metz sur l’histoire de Robert, et mon propre entretien du 16 novembre avec Robert, je me suis souvenu de rencontres similaires avec des extraterrestres impliqués dans l’ensemencement de différents mondes par l’une de mes sources, « JP », que je connais depuis 2008 après qu’il m’ait parlé pour la première fois de son expérience de contact au Brésil.

Depuis 13 ans que nous communiquons, il m’a raconté qu’il avait été emmené à plusieurs reprises dans de grands biodômes hémisphériques (Arches) de plusieurs kilomètres de diamètre qui contenaient les codes génétiques de plusieurs plantes et animaux présents sur Terre. On lui a dit que dans le futur, il serait impliqué dans l’ensemencement de futures terres puisque son matériel biologique était approprié. JP a dit qu’on l’avait autorisé à se promener dans les biodômes pour s’y habituer afin que, dans le futur, lui et d’autres ne soient pas inquiétés s’ils s’y trouvaient dans le cadre d’un projet d’ensemencement planétaire.

Actuellement, JP sert dans l’armée américaine et effectue des missions secrètes hors planète pour l’US Space Command, comme je l’ai décrit dans un article précédent concernant la construction d’une future starfleet. Il m’a dit qu’il avait récemment été emmené sur Ganymède dans le cadre d’une mission dont il avait été averti, mais que contrairement à ses précédentes missions sur la Lune, il ne se souvenait pas des détails en raison des effacements de mémoire effectués sur lui et sur d’autres membres du personnel militaire dans le cadre de la procédure opérationnelle standard. JP explique que parfois les effacements de mémoire réussissent, mais que d’autres fois, ils ne fonctionnent pas sur lui.

Contrairement à l’opinion générale, l’armée et les services de renseignements américains s’intéressent de près aux personnes contactées et à leurs interactions avec différentes espèces extraterrestres.

Les contactés sont régulièrement recrutés ou étroitement surveillés par les militaires et les agents de renseignement. JP a été surveillé de près pendant plus de dix ans et a subi des pressions constantes de la part d’agents de la Militaire pour qu’il rejoigne un programme classifié ou qu’il s’engage. Il a fini par céder en raison de pressions financières et a maintenant une spécialité professionnelle militaire (MOS 91J) en tant que quartier-maître et réparateur de produits chimiques, mais a été formé pour effectuer des missions hors planète qui sont classifiées. JP m’a montré des certificats attestant qu’il a suivi un entraînement des forces spéciales, ce qui corrobore des aspects essentiels de ses missions spatiales secrètes.

En conclusion, lors de notre entretien, j’ai trouvé Robert L. sincère et très crédible. Ses commentaires ont montré une nette cohérence avec ce qu’il a décrit dans le livre de George Metz, UFOs in France. Les remarques de Robert sur les différents groupes d’extraterrestres impliqués dans l’ensemencement de mondes humains dans notre galaxie et dans d’autres galaxies sont particulièrement significatives compte tenu des expériences récentes d’Elena Danaan sur Ganymède.

Le témoignage de Robert, ainsi que les propres expériences de JP avec une race extraterrestre impliquée dans l’ensemencement de nouveaux mondes humains, constituent une importante corroboration de ce qu’Elena dit avoir vécu sur Ganymède avec la Confédération Intergalactique et le Conseil des Neuf.

Pris ensemble, ces trois cas de contactés révèlent qu’une Confédération Intergalactique, agissant sous la supervision d’un corps universel supérieur, le Conseil des Neuf, qui est responsable de l’ensemencement de la vie humaine dans différentes galaxies et qui, dans un passé lointain, a ensemencé la vie sur Terre, est revenue dans notre système solaire pour assister à notre réveil et à notre libération planétaires.

Michael E. Salla, Ph.D.

Exopolitics.org


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci







Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :