Secrets révélésTV

Plus de 200 squelettes géants trouvés au Canada

Vidéo VOSTfr.

À une profondeur de près de 2 mètres, 200 squelettes géants, presque tous intacts et en excellent état, ont été mis au jour au Canada.

Les découvertes de squelettes géants font souvent l’objet de divers articles et reportages dans le monde entier. Cependant, la découverte des vestiges des anciens « Mound Builders » a toujours été tenue secrète.

Monks Mound, l’un des plus grands monticules d’Amérique, construit par ceux que l’on appelle les « Mound Builders ».

Il y a près d’un siècle, un article du journal canadien The Telegraph affirmait que dans le canton de Caguya, à Grand River, un habitant nommé Daniel Fradenburg avait trouvé dans sa ferme, à une profondeur d’environ 2 mètres, 200 squelettes, presque tous en excellent état.

Les découvreurs ont trouvé une sorte de collier avec des perles, sur le cou de tous les squelettes. Des tubes de pierre dans les mâchoires de plusieurs et de nombreuses haches de pierre éparpillées sur la terre.

Les dimensions des squelettes étaient exagérément grandes. Certains mesuraient jusqu’à 3 mètres de haut. Les plus petits mesuraient environ 2,50 mètres.

Certains os de la cuisse étaient jusqu’à 15 centimètres plus longs que n’importe quel squelette humain. La ferme a été exploitée pendant près d’un siècle, selon les propriétaires. Il était à l’origine recouvert d’une épaisse végétation de pins.

Certains des squelettes portaient des traces de blessures, peut-être dues à une guerre qui s’est déroulée sur le même territoire dans les temps anciens. La question qui taraude les esprits est de savoir si ces squelettes géants appartenaient aux Indiens… ou s’il s’agissait d’une race totalement inconnue. D’ailleurs, qui aurait pu remplir la fosse avec leurs restes?

²
La fiche de Daniel A. Fradenburg dans le projet numérique de l’Atlas canadien des comtés.

Déclarations de l’époque

La Michigan Pioneer Society, en 1915, a écrit ce qui suit :

« Mercredi dernier, le révérend Nathaniel Wardell, MM. Orin Wardell (de Toronto) et Daniel Fradenburg, ont creusé dans la ferme de ce dernier, qui se trouve sur les rives de la rivière Grand, dans le canton de Cayuga.

Quand ils ont atteint cinq ou six pieds sous la surface, ils sont tombés sur un spectacle étrange. Empilés en couches, les uns sur les autres, environ deux cents squelettes d’êtres humains presque parfaits, avec autour du cou de chacun un collier de perles.

Un certain nombre de haches et de grattoirs en pierre ont également été déposés dans cette fosse. Dans les mâchoires de plusieurs des squelettes se trouvaient de grandes pipes en pierre, dont l’une a été apportée à Toronto par M. O. Wardell un jour ou deux après la mise au jour de ce Golgotha.

Ces squelettes sont ceux d’hommes de stature gigantesque, certains mesurant neuf pieds de haut, très peu mesurant moins de sept pieds. On a découvert que certains os de la cuisse étaient plus longs d’au moins un pied que ceux connus aujourd’hui, et l’un des crânes examinés recouvrait complètement la tête d’une personne ordinaire.

Ces squelettes sont censés appartenir à ceux d’une race de personnes ayant précédé les Indiens. »

Certains pensent que la zone était, à l’origine, un lieu de sépulture indien. Mais l’énorme stature des squelettes, et le fait qu’elle ait été recouverte de pins pendant des siècles, excluent une telle théorie.

Cette découverte, cachée des masses pendant des siècles, s’ajoute à une série de découvertes de squelettes géants qui nous disent que, dans des temps anciens, ils ont habité la Terre aux côtés des humains.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 2 440 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.