Conscience

Les Densités de Conscience: (1) Les trois premières densités

La Loi de Un. Enseignements de RA.

Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur Infini/Unique. Nous communiquons maintenant.

En ce qui concerne votre compagnon de cinquième densité négative, cette entité s’est retirée pour une période de restauration de sa polarité. Cette entité a perdu de sa polarité vu son absence d’attitude dictatoriale par rapport à la disposition du complexe mental/corps/esprit, ou physique de rayon jaune activé, de l’instrument.

La ligue des compagnons de quatrième densité négative accompagne votre groupe. L’ami de cinquième densité, à ce nexus d’espace/temps, travaille exclusivement à l’intérieur de sa propre densité.

Considérez et souvenez-vous de la discussion du Logos. Avec la distorsion primale du libre arbitre, chaque galaxie a développé son propre Logos. Le Logos crée toutes les densités, tant les densités d’espace/temps, que les densités de temps/espace qui les accompagnent. Ce Logos a un libre arbitre complet pour déterminer les voies de l’énergie intelligente, qui suscitent les leçons de chacune des densités, selon les conditions des sphères planétaires et des corps
stellaires ou solaires (étoiles).

Votre système galactique, vous le savez, contient de très, très nombreux millions d’entités planétaires et corps stellaires. Approximativement 32% des étoiles de votre galaxie ont des systèmes planétaires avec des planètes telles que vous les connaissez, et 6% ont en orbite l’une ou l’autre sorte de matériau amalgamé habitable pour certaines densités. Cela est une information peu importante, mais inoffensive.

Certaines planètes ne sont hospitalières que pour certaines densités. Votre planète par exemple est en ce moment hospitalière pour les densités une, deux, trois, et quatre. En considérant toutes les dimensions de conscience, ou densités de prise de conscience, approximativement un cinquième de toutes les entités planétaires contiennent de la conscience d’une ou plusieurs densités.

Le total des planètes de votre système stellaire qui sont conscientes est d’approximativement 67 millions (Ra fait donc référence à un ensemble local d’environ 335 millions de planètes; l’équivalent du nombre de planètes potentiellement habitables dans la Galaxie selon des chercheurs de la NASA).

²

Le pourcentage des planètes qui ont donné naissance à des sub-Logoï tels que vous, et qui sont donc « habitées » comme vous diriez, est d’approximativement 10% (soit environ 6,7 millions des planètes de la Voie lactée). Ainsi environ 3% de toutes les étoiles de la Galaxie ont des planètes habitées.

Chaque densité actuelle de votre planète, a une vibration atomique centrale différente, dans le spectre des couleurs véritables de la lumière. Vous devez voir la Terre, comme vous la nommez, comme étant sept Terres.

Il y a la rouge, l’orange, la jaune, et il y aura bientôt un locus vibratoire complet pour les entités de quatrième densité, qui le nommeront « Terre ». Comme nous l’avons dit précédemment, au cours de l’expérience de quatrième densité et à cause du manque de développement initial des entités de quatrième densité, la sphère planétaire de troisième densité ne sera plus utile comme habitat, car l’entité du début de la quatrième densité ne saura pas précisément comment
préserver l’illusion que la quatrième densité ne peut pas être vue, ou identifiée, à partir de tout instrument disponible à toute troisième densité.

Ainsi, en quatrième densité les nexi énergétiques rouge, orange et vert, de votre planète seront activés, tandis que le nexus jaune sera en potentialité en même temps que le bleu et l’indigo.

Le terme de densité est ce que vous appelleriez un terme mathématique. L’analogie la plus proche est celle de la musique, où après sept notes sur votre échelle de type occidental si vous voulez, la huitième note entame une nouvelle octave. Dans votre grande octave d’existence que nous partageons avec vous, il y a sept octaves ou densités.

Dans chaque densité il y a sept sous-densités. Dans chaque sous-densité il y a sept sous-sous-densités. Dans chaque sous-sous-densité, sept sous-sous-sous-densités, et ainsi de suite à l’infini. Chaque densité a un nombre infini de niveaux.

Vous pouvez considérer tout complexe de possibilités/probabilités comme ayant une existence. C’est-à-dire le concept de l’infinité/opportunité. Ainsi chacun entre dans la sous-densité qui vibre en accord avec la compréhension de l’entité.

Accroître l’opportunité d’expérience du Créateur Unique est la clé de ce qui se passe dans toutes les densités. Si vous pénétrez la nature de la première distorsion dans son application du soi connaissant le soi, vous pouvez commencer à distinguer la marque d’un Créateur Infini: la variété. S’il n’y avait pas la potentialité de mal comprendre, et donc de comprendre, il n’y aurait pas d’expérience.

Chaque entité contient en elle toutes les densités et sous-densités de l’octave; de sorte que dans chaque entité, peu importe où l’amènent ses choix, son grand plan intérieur fait un avec tous les autres. Dès lors, ses expériences tombent dans les modèles du chemin de retour vers le Logos originel. Cela est accompli dans le libre arbitre, mais les matières parmi lesquelles un choix peut être fait forment un seul plan.

Il y a dans vos modes de pensée des réponses que nous pouvons faire et que nous allons faire. Cependant, le point important est que les passages de densité à densité ont bien lieu. Dans le contexte de cette illusion, c’est-à-dire selon les compréhensions du continuum espace/temps de l’énergie intelligente qui anime votre illusion, nous pouvons dire que certains n’opèrent pas de transfert d’une densité particulière à une autre, car le continuum est fini.

Dans la compréhension que nous avons de l’Univers ou de la Création comme un être infini, son coeur battant comme s’il était vivant dans sa propre énergie intelligente, il n’est qu’un battement du coeur de cette intelligence, de Création en Création. Dans ce contexte chacune des entités de conscience a fait l’expérience, est en train de faire l’expérience, va faire
l’expérience, de toutes et chacune des densités.

LA PREMIÈRE DENSITÉ

Je suis Ra. Dans un environnement planétaire tout commence dans ce que vous appelleriez le chaos, l’énergie non dirigée, et l’aléatoire dans son infinitude. Lentement, selon vos termes
de compréhension, il se forme un foyer de conscience de soi. C’est ainsi que fonctionne le Logos.

La lumière arrive pour former l’obscurité, en suivant les modèles et rythmes vibratoires du co-Créateur, construisant ainsi un certain type d’expérience. Cela commence avec la première densité, qui est la densité de la conscience, la vie minérale et aquatique sur la planète apprenant du feu et du vent la conscience de l’être.

Vous pouvez voir l’air et le feu de ce qui est chaos, comme littéralement illuminant et mettant en forme ce qui est sans forme, car dans l’état intemporel la terre et l’eau étaient
informées. À mesure que les principes actifs du feu et de l’air soufflent et brûlent de manière incandescente autour de ce qui alimente ce qui doit venir, l’eau apprend à devenir océan, lac, et rivière, offrant ainsi l’opportunité de la vie viable. La terre apprend à être mise en forme, offrant ainsi l’opportunité de la vie viable.

Ainsi, les premières entités sur votre sphère planétaire étaient le feu et l’eau, l’air et la
terre. C’est cela la première densité.

Il n’y a pas de méthode d’estimation du temps/espace avant que l’intemporalité ne disparaisse de votre première densité.

Jusqu’aux débuts de votre temps, la mesure est immense, et cependant cette immensité est sans signification. Dès l’entrée dans l’espace/temps construit, votre première densité a franchi un pont d’espace/temps et de temps/espace de peut-être 2 milliards de vos années.

L’entité planétaire connue de vous comme Uranus parcourt lentement la première densité et a le potentiel de parcourir toutes les densités. Il existe aussi une sphère dans la zone opposée à votre Soleil, d’une nature très, très froide, mais grande assez pour fausser certaines de vos statistiques. Cette sphère ne devrait pas, à proprement parler, être appelée une planète, car elle est enfermée dans la première densité.

Le mécanisme de l’évolution est celui de l’attraction de la lumière spiralant vers le haut. L’énergie spiralante, qui est la caractéristique de ce que vous appelez « la lumière », se déplace en ligne droite spiralante, donnant ainsi aux spirales un inévitable vecteur vers le haut, vers une qualité d’être plus complète en ce qui concerne l’infini intelligent. Ainsi, l’être de première dimension tend vers les leçons de deuxième densité d’un type de prise de conscience qui inclut la croissance, au lieu du changement aléatoire ou de la dissolution.

Figurez-vous, si vous voulez, la différence entre la vie minérale ou aquatique de première vibration, et les êtres de deuxième densité inférieure qui commencent à se mouvoir intérieurement ou sur leur être. Ce mouvement est la caractéristique de la deuxième densité, s’efforcer vers la lumière et la croissance.

Un exemple très simpliste de croissance de deuxième densité s’efforçant vers la lumière est celui de la feuille qui se tend vers la source de lumière.

La première densité, ou densité du rayon rouge, bien qu’attirée par la croissance, n’est pas dans la vibration appropriée pour des conditions pouvant aboutir à ce que vous pouvez appeler ‘’l’étincelle de conscience’’. Les entités monocellulaires, tel le dinoflagellate polymorphe, possèdent un centre énergétique orange.

À mesure que les énergies vibratoires passent du rouge à l’orange, l’environnement vibratoire est tel qu’il stimule les substances chimiques qui jusqu’alors étaient inertes, pour qu’elles se combinent de telle manière que l’amour et la lumière entament la fonction de croissance.

Le véhicule chimique est celui qui abrite le plus commodément la conscience. C’est le fonctionnement de la conscience qui est le sujet d’intérêt, plutôt que la composition chimique d’un véhicule physique. La base de tout métabolisme dirions-nous, est celle que l’on peut trouver dans les substances chimiques du voisinage d’origine. Il y a plusieurs types différents de bases pour des entités conscientes, non seulement sur cette sphère planétaire, mais dans une bien plus grande mesure encore sous les formes qui se trouvent sur des sphères
planétaires d’autres sub-Logoi.

Nous avons observé que ceux que vous appelez des « scientifiques » ont étudié les diverses
différences et les interrelations possibles des divers types, étapes, et conditions de formes de vie. Ce n’est pas une matière fructueuse car c’est ce qui est issu du choix d’un instant par votre sub-Logos (à partir d’un modèle d’énergie intelligente). Il n’y a rien d’aléatoire dans aucune partie de l’évolution.

LA DEUXIÈME DENSITÉ

Je suis Ra. La deuxième densité est plus facile à mesurer que la première et représente votre plus longue densité en termes d’étendue d’espace/temps. Nous pouvons estimer ce temps à approximativement 4,6 milliards d’années. Ces approximations sont extrêmement grossières étant donné le développement quelque peu inégal qui est la caractéristique des Créations construites sur les fondations du libre arbitre.

La deuxième densité est la densité de la vie végétale supérieure et de la vie animale qui existe sans pulsion vers le haut, vers l’infini. Ces êtres de deuxième densité sont d’une
octave de conscience, tout comme vous trouvez diverses orientations de conscience parmi les entités de votre vibration.

Ils ont évolué à partir du matériau originel de la Terre. Le concept de reproduction bisexuelle apparaît en deuxième densité. Les deux niveaux les plus élevés des niveaux subvibratoires des êtres de deuxième densité, avaient une configuration de bipèdes. Cependant, le mouvement de redressement dont vous faites l’expérience n’avait pas été effectué totalement chez ces êtres qui avaient tendance à se pencher vers l’avant, et qui quittaient à peine une position de quadrupède.

Considérez les fonctionnements du libre arbitre appliqués à l’évolution. Sur cette planète au cours de la deuxième densité, il y eu cohabitation au même temps/espace d’entités bipèdes et ce que vous appelez des « dinosaures ». Il y a des chemins que le complexe mental/corps suit dans ses efforts pour survivre, se reproduire, et rechercher à sa manière ce qui est ressenti inconsciemment comme potentiel de croissance; ces deux domaines ou chemins de développement
étant deux parmi de nombreux autres.

La raison de la disparition soudaine peut-on dire, des dinosaures sur votre planète, était que ces entités ne pouvaient pas nourrir leur complexe corps (suite au cataclysme causé par une guerre intergalactique durant laquelle la Terre et d’autres lunes et planètes voisines furent bombardées par des armes atomiques dont les explosions ont entraîné des retombées atmosphériques semblables à celles des éruptions volcaniques. Ce type d’explosion volcanique colossale emplit la stratosphère de gaz et de particules toxiques qui sont charriés tout autour de la planète, engendrant des perturbations sur une longue période pendant laquelle les
rayons solaires sont notamment réfléchis vers l’espace, suscitant un refroidissement mondial.

De nombreuses planètes de ce secteur de la Galaxie sont depuis des déserts inhabitables – source: Entretien avec l’extraterrestre de Roswell par Lawrence R. Spencer).

Les êtres évoluent ensuite de la deuxième densité vers la troisième, selon l’évolution telle qu’elle est comprise par vos hommes de science, bien qu’il ne puisse être donné de garantie quant au nombre de cycles qu’il faudra à une entité pour apprendre les leçons de prise de conscience de soi, qui sont les pré-requis à la transition vers la troisième densité.

Cependant, la deuxième densité est à même de répéter une portion de son cycle, au cours de la troisième densité. Ainsi, certaines de vos entités de deuxième densité ont été moissonnées pour la troisième densité au cours de ces derniers 75.000 ans. Cela est de plus en plus vrai. Peut-être que l’occurrence la plus commune de passage réussi de deuxième densité au cours d’un cycle de troisième densité est ce qu’on appelle l’animal domestique.

Pour l’animal qui est exposé aux influences individualisantes du lien entre animal et entité de troisième densité, cette individualisation provoque une importante montée dans le potentiel de l’entité de deuxième densité, de sorte que lors de la cessation du complexe physique le complexe mental/corps ne retourne pas dans la conscience indifférenciée de cette espèce, si vous voulez. En tant qu’entité de deuxième densité, l’entité retourne comme étant de troisième densité pour le début de ce processus d’apprentissage. Elle est alors équipée des formes les plus basses, si vous voulez appeler ainsi ces distorsions vibrationnelles, de conscience de troisième densité; c’est-à-dire équipée de conscience de soi. Dans vos termes, il s’agirait d’une entité de forme humaine normale qui commencerait les compréhensions de troisième densité, si on prend votre sphère planétaire pour exemple.

La deuxième densité aspire à la troisième densité qui est la densité de la conscience de soi ou prise de conscience de soi. Cette inclination a lieu par l’intermédiaire des formes de
deuxième densité, qui sont investies par des êtres de troisième densité, et ayant une identité dans la mesure où elles deviennent des complexes mental/corps conscients de soi; devenant ainsi des complexes mental/corps/esprit et entrant en troisième densité, la première densité où il y a la conscience de l’esprit.

Il y a trois types d’entités de deuxième densité qui deviennent, dirons-nous, spiritualisées. Le premier type est l’animal. C’est le plus prédominant. Le deuxième est le végétal, plus spécialement ce que vous appelez le complexe vibratoire sonore « arbre ». Ces entités sont capables de donner et recevoir assez d’amour pour devenir individualisées. Le troisième type est le minéral. Occasionnellement, un certain lieu/endroit comme vous pourriez l’appeler, devient énergisé jusqu’à l’individualité par l’amour qu’il reçoit et donne, par rapport à une entité de troisième densité qui est en relation avec lui. Cela est la transition la moins commune.

Les entités ne deviennent pas « spiritualisées » à proprement parler, elles deviennent conscientes de l’énergie intelligente à l’intérieur de chaque portion, cellule, ou atome ainsi que vous pourriez dire, de leur être (VO: beingness). Cette prise de conscience est celle qui est consciente de ce qui a déjà été donné.

De l’infini viennent toutes les densités. La conscience de soi provient de la « compréhension » ainsi que nous pouvons appeler cette énergie particulière, en fonction du catalyseur de certaines expériences, du spiralement vers le haut de la cellule, ou de l’atome, ou de la conscience. Vous pouvez voir alors qu’il y a une irrésistible attraction vers ce que vous pouvez appeler la réalisation résultante de soi.

Tout comme vous mettriez un vêtement, ainsi vos êtres de troisième densité investissent ou revêtent certains êtres de deuxième densité de conscience de soi. Comme nous l’avons dit, cela est souvent effectué au travers de l’opportunité de ce que vous appelez les « animaux domestiques ». Cela a aussi été effectué par divers autres moyens d’investissement. Ceux-ci comprennent de nombreux complexes de pratiques religieuses qui personnifient et envoient de l’amour vers divers êtres naturels de deuxième densité dans leur forme de groupe.

Quand cette sphère planétaire était de deuxième densité, il n’y a pas eu ce type d’investissement tel quel, mais le simple investissement de troisième densité qui est la ligne
de lumière en spirale appelant à une distorsion vers le haut, de densité à densité. Le processus est plus long quand il n’y a pas d’investissement de la part d’êtres incarnés de troisième densité.

Le temps mesuré en vos années, qui fut nécessaire à la transition de cette sphère planétaire de la deuxième à la troisième densité, est d’approximativement 1.350 ans. Cette transition de deuxième en troisième densité a eu lieu il y a approximativement 75.000 ans (au début de ce cycle majeur).

Ainsi, à la fin d’un cycle majeur (dont la longueur varie selon la densité), la vibration de base qui compose le monde physique change, créant un ensemble différent de paramètres dans cette courte période de changement de densité, ce qui permet l’émergence d’un nouveau type d’êtres.


De deuxième en troisième densité, en approximativement une génération et demie, la pilosité corporelle a diminué et il y a eu des changements structurels. Les êtres de deuxième densité ont essentiellement une motivation tournée vers le soi, et quelques motivations vers le service d’autrui par rapport à leur groupe/famille immédiat, et passent en troisième densité en emportant cette inclination avec eux. Mais en étant à présent dans une position où cette tendance se transformera lentement en une inclination vers le complexe sociétal, et ultimement vers l’union avec le tout.

LA TROISIÈME DENSITÉ

Je suis Ra. Il y a eu certaines entités de deuxième densité qui sont passées en troisième densité sans stimulus extérieur, mais seulement un usage efficace de l’expérience. D’autres de votre deuxième densité planétaire rejoignirent le cycle de troisième densité grâce aux efforts de Moisson par la même sorte d’envoi d’aide vibratoire que ceux de la Confédération vous envoient à présent. Cette communication a cependant été plutôt télépathique, que télépathique/vocale ou télépathique/écrite, étant donné la nature des êtres de deuxième densité. Ainsi la Confédération a aussi aidé au passage de la deuxième densité à la troisième densité sur cette planète.

Le cycle de la troisième densité est extrêmement court (75.000 ans) par rapport à ceux des première et deuxième densités car la troisième densité est un choix. En fait, la troisième densité est par rapport à toutes les densités une courte période de ce que vous considérez comme le temps, et correspond à l’objectif de faire ce choix.

Le prélude au choix doit comprendre la mise en place des fondations, l’établissement de l’illusion, et la viabilité de ce qui peut être rendu spirituellement viable. Le reste des densités est un affinement continu du choix. Il est aussi fortement ‘’allongé’’, comme vous utiliseriez ce terme. Le choix est, comme vous dites, l’ouvrage d’un instant mais c’est l’axe sur lequel la Création tourne. Cela est une affirmation de la nature de la Création telle que nous vous en parlons.

La Création dont fait partie votre Logos est une entité protéiforme (elle change de forme fréquemment) qui croît et apprend à l’échelle macrocosmique. Le Logos ne faisant pas partie du temps, tout ce qui est appris par expérience dans une octave est dès lors une Moisson concernant ce Logos, et cela est ensuite la nature de ce Logos-là. Vue dans l’espace/temps, l’expérience originelle des Logoï a été courte; à présent ils expérimentent davantage. C’est pourquoi nous disons, pendant que nous vous parlons en cet espace/temps, que la nature de la Création est comme nous l’avons décrite. Cela ne nie pas le processus par lequel cette nature a été élaborée, mais ne fait qu’en ratifier le produit.

Nous avons conscience de Créations dans lesquelles la troisième densité est plus longue et où davantage d’espace/temps est accordé au choix. Cependant, les proportions restent les mêmes, toutes les dimensions étant dans une certaine mesure étiolées et affaiblies par le Logos afin
d’avoir une expérience variée du Créateur. Cette Création est vue par nous comme étant très intense. Cette Création est plus condensée par son Logos que ne l’ont choisi d’autres Logoï.

Dès lors, chaque expérience du Créateur par le Créateur dans ce système de distorsions est, relativement parlant, plus vive ou comme nous l’avons dit « intense ».

En outre, le Logos a eu pour plan que les entités ayant un complexe mental/corps/esprit acquièrent de l’expérience, jusqu’à ce que le volume d’expérience soit suffisant pour une
incarnation. Cela n’a que peut varié par rapport aux entités de deuxième densité, dont les complexes mental/corps existent dans le but de faire l’expérience de la croissance et de la
recherche de la conscience.

Quand est advenue la troisième densité sur votre planète, le besoin de faire cesser le complexe du corps physique a été approché très rapidement à cause des catalyseurs intensifiés et plus rapidement obtenus. Ces catalyseurs n’ont pas été assimilés de manière appropriée. C’est pourquoi il a fallu que les périodes de vie dirions-nous, soient plus courtes, afin que l’apprentissage puisse se poursuivre au même rythme et dans la même mesure. C’est ainsi que de plus en plus d’opportunités ont été offertes à mesure que votre densité a progressé vers la
maladie.

Ce que vous qualifiez de maladie est une part fonctionnelle du complexe corps, qui offre au complexe corporel l’opportunité de cesser la viabilité. Cela est une fonction désirable du complexe corps. Les autres soi de deuxième densité qui sont de taille microscopique comme vous
diriez, ont longtemps existé sous une certaine forme, et ont accompli leur service en aidant le complexe physique corporel dans sa fonction de mettre fin à la viabilité à l’espace/temps
approprié.

Nous ne sommes pas entièrement certains de la raison pour laquelle notre Logos, et plusieurs autres Logoï proches d’approximativement le même espace/temps de floraison (VO: flowering – on retrouve la métaphore du jardinage saisonnier dans la description de l’évolution et de son suivi), ont choisi pour être investie la forme de bipède des singes de la deuxième densité. Notre supposition, que nous partageons avec vous pour autant que vous soyez conscients qu’il s’agit seulement d’une opinion, est que notre Logos était intéressé à intensifier disons le processus de mise en place du Voile de l’oubli, en offrant à la forme de troisième densité la
probabilité presque complète d’un développement de la parole qui prendrait complètement la priorité sur la communication de concept ou télépathie.

Nous supposons également que le pouce opposable a été vu comme un excellent moyen d’intensifier le processus du Voile en ce sens que, plutôt que de redécouvrir les pouvoirs du mental, l’entité de troisième densité par la forme de sa manifestation physique serait attirée plutôt par la confection, la préhension, et l’utilisation d’outils physiques.

Il y a une nécessité pour la troisième densité. C’est la prise de conscience de soi, ou conscience de soi. Afin d’en être capable, le complexe chimique du corps doit être capable de
pensée abstraite. Dès lors, la nécessité fondamentale est la combinaison d’une pensée rationnelle et d’une pensée intuitive. Cela a été transitoire dans les formes de deuxième
densité fonctionnant majoritairement à l’intuition, ce qui dans la pratique a donné des résultats.

Le mental de troisième densité étant capable de traiter l’information de manière à penser abstraitement, et d’une façon qui pourrait être qualifiée d’inutile dans le sens de la survie. C’est la première exigence. Il y a d’autres ingrédients importants: la nécessité d’un véhicule physique plus faible pour encourager l’utilisation du mental, le développement de la déjà présente prise de conscience du complexe sociétal. Ceci étant également nécessaire: le développement accru de la dextérité physique dans le sens de la main, comme vous appelez cette portion de votre complexe corps.

Il y avait parmi ceux sur ce plan de deuxième densité, des formes qui, exposées à des vibrations de troisième densité, sont devenues des entités « humaines » de troisième densité
comme vous appelleriez cette vibration sonore. C’est-à-dire qu’il y a eu perte de pilosité corporelle comme vous l’appelleriez, l’habillement du corps pour le protéger, le changement de structure du cou, de la mâchoire et du front pour faciliter la vocalisation, et l’agrandissement du crâne caractéristique aux besoins de troisième densité. Cela a été une transfiguration normale, en une génération et demie, ainsi que vous avez connaissance de ces choses.

Ceux qui avaient été moissonnés de cette planète ont été à même d’utiliser le nouvellement créé complexe physique d’éléments chimiques approprié aux leçons de troisième densité.

La différence entre formes corporelles de deuxième et de troisième densité aurait été peu marquée dans de nombreux cas. Dans le cas de votre sphère planétaire, le processus a été interrompu par ceux qui se sont incarnés ici depuis la sphère planétaire que vous nommez Mars.

L’entité connue de vous comme Mars, comme nous en avons déjà discuté, a été arrêtée au milieu de sa troisième densité, étant ainsi incapable de poursuivre sa progression à cause de l’absence de conditions hospitalières à sa surface. Cette planète devra être soignée pendant quelques millénaires de votre espace/ temps. Les entités dont l’expérience de troisième densité sur votre Planète Rouge s’est terminée prématurément ont été aidées génétiquement pendant qu’elles étaient transférées en cette troisième densité-ci. Elles ont été ajustées par
altération génétique et, dès lors, il y a eu certaines différences d’une variété très significative, plutôt qu’une élévation progressive des formes bipèdes de votre niveau de
deuxième densité vers le niveau de troisième densité.

Cela, quoique fait dans un désir d’aider, a été vu comme une transgression du libre arbitre. La légère quarantaine rassemblant les Gardiens ou jardiniers comme vous pourriez les appeler, qui devait prendre effet, a été intensifiée. Cela n’a rien à voir avec le placement de l’âme. Cela ne concerne que les circonstances de l’influx de ceux de cette culture.

Il y a en tout 3 influences planétaires majeures sur votre sphère planétaire (celles issues de Mars et Maldek; et probablement de la planète Lucifer également détruite dans le système solaire selon d’autres sources), outre celles de votre propre origine de deuxième densité, et 13 groupes planétaires mineurs en plus de ceux-là. Elles sont restées
majoritairement non mélangées.

Cependant, toutes les races et sous-races ne sont pas d’origines planétaires différentes. Nous suggérons qu’en regardant les origines planétaires l’on observe, non pas la pigmentation de l’intégument (fait référence à la couleur de peau), mais les dispositions concernant les interactions avec d’autres soi et les définitions concernant la nature du soi.

Il y a eu 3 divisions à la base des origines de vos entités de troisième densité:

Premièrement et principalement, celles de la sphère planétaire que vous appelez Maldek, étant devenues à même de reprendre une nouvelle fois la troisième densité, ont graduellement été libérées des limitations auto-imposées de la forme de deuxième densité. Le transfert, comme vous l’appelez, a été graduel. Plus de deux milliards d’âmes sont de Maldek, ayant réussi la transition.

Deuxièmement, il y a eu l’entrée d’autres néophytes de troisième densité dont les schémas vibratoires concordaient avec le nexus expérientiel terrien. Ceux-là se sont infiltrés
par les processus d’incarnation. Environ 1,9 milliards d’âmes sont, en provenance de nombreuses parties de la Création, entrées dans cette expérience à plusieurs reprises.

Enfin, le restant sont celles qui ont fait l’expérience des deux premiers cycles mineurs sur cette sphère-ci, ou qui y sont venues à un certain point en tant que missionnés. Certains
missionnés sont sur cette sphère depuis de nombreux milliers de vos années; d’autres sont arrivés beaucoup plus récemment.


Pendant environ ces 200 dernières de vos années, vous avez fait l’expérience de nombreuses visites de missionnés. Il peut être noté que toutes les occasions possibles d’incarnation sont saisies en ce moment, à cause de votre processus de Moisson et des opportunités qu’il offre.

Le schéma d’incarnation du complexe mental/corps/esprit de troisième densité débutant commence dans les ténèbres, car vous pouvez penser ou considérer votre densité comme une densité de sommeil et d’oubli. C’est l’unique plan où il y a oubli. Il est nécessaire à l’entité de troisième densité d’oublier afin que les mécanismes de confusion ou libre arbitre puissent
fonctionner dans le complexe de conscience nouvellement individualisé.

L’entité débutante est une entité de toute innocence orientée vers un comportement animal, utilisant les autres soi seulement comme des extensions du soi pour la préservation du tout soi. Le concept du service de soi en deuxième densité inclut le service à ceux qui sont associés à la tribu ou au groupe. Cela n’est pas vu en deuxième densité comme une séparation entre soi et autres soi. Tout est vu comme le soi, parce chez certaines formes d’entités de deuxième densité, si la tribu ou le groupe est affaibli, l’entité qui fait partie de cette tribu ou de ce groupe est également affaiblie. La troisième densité nouvelle ou initiale a cette innocente, dirons-nous, tendance ou distorsion à voir ceux de la famille, de la société, comme vous diriez peut-être du pays, comme soi. Dès lors, bien que n’étant pas une distorsion utile au progrès en troisième densité, elle est sans polarité.

Les polarités ne commencent à être explorées qu’au point où une entité de troisième densité prend conscience de la possibilité de choix entre le concept ou la distorsion du service de soi et celle du service d’autrui. Cela marque la fin de ce que vous pouvez appeler la « conscience sans soi » ou phase innocente de prise de conscience. La rupture devient apparente si l’entité perçoit autrui comme des autres soi tout en décidant consciemment de manipuler les autres soi pour le bénéfice de soi. Cela, c’est le début de la voie négative.

La Création est une seule entité ou unité. S’il existe seulement une seule entité, alors le seul concept de service est le service de soi. Si cette entité unique se subdivise, alors
naît le concept de service de l’une de ses parties à une autre partie. De ce concept provient l’égalité du service de soi ou d’autrui. Au fur et à mesure que le Logos se subdivise, les
parties sélectionnent chacune une orientation.

La deuxième densité est une densité dans laquelle la structure de base est mise en place pour le travail de troisième densité. De cette manière, il peut être vu que les mécanismes fondamentaux de reproduction se récapitulent en un vaste potentiel, en troisième densité, pour le service d’autrui et le service de soi, cela ne se faisant pas seulement par les fonctions de transfert d’énergie, mais aussi par les divers services accomplis grâce au contact étroit de ceux qui sont, dirons- nous, magnétiquement attirés l’un vers l’autre.
Ces entités ont ainsi des opportunités pour de nombreux types de services qui ne seraient pas disponibles à l’entité indépendante.

Considérez, si vous voulez, l’arbre par exemple. Il se suffit à lui-même. Considérez, si vous voulez, l’entité de troisième densité. Elle ne se suffit à elle-même qu’au travers de difficultés et de privations. Il est difficile d’apprendre seul, car il y a un handicap structurel, à la fois la grande vertu et le grand handicap de la troisième densité. C’est le mental rationnel/intuitif. Le moyen le plus rapide d’apprendre est de fréquenter les autres soi. Cela est un bien plus grand catalyseur que de ne fréquenter que soi-même.

S’occuper du soi sans autrui équivaut à vivre sans ce que vous appelleriez des miroirs. Alors le soi ne peut pas percevoir les fruits de sa qualité d’être. Ainsi, chacun peut aider chacun par réflexion. C’est aussi une des raisons premières de l’affaiblissement du véhicule physique, ainsi que vous appelez le complexe physique. L’affaiblissement du véhicule physique, comme vous l’appelez, a été conçu pour faire pencher les entités vers une prédisposition à interagir les unes avec les autres. Dès lors, les leçons qui approchent une connaissance de l’amour peuvent commencer. Ce catalyseur est alors partagé entre les peuples comme une partie importante du développement de chaque soi, ainsi que des expériences du soi dans la solitude, et la synthèse de toute l’expérience au travers de la méditation.

Au cours de la première portion des cycles de troisième densité, les incarnations sont automatiques et se produisent très rapidement après la cessation du complexe énergétique du véhicule physique. Il est peu nécessaire de revoir ou guérir les expériences de l’incarnation. À mesure que ce que vous appelleriez les centres énergétiques deviennent plus actifs, le
contenu de l’expérience au cours de l’incarnation s’implique de plus en plus dans les leçons de l’amour.

L’entité de troisième densité prend lentement conscience qu’elle a des besoins, dirons-nous, qui ne sont pas animaux; c’est-à-dire qui sont inutiles à la survie. Ces besoins comprennent: le besoin de compagnons, le besoin de rire, le besoin de beauté, le besoin de connaître l’univers autour d’elle. Voilà les besoins du début. À mesure que les incarnations commencent à s’accumuler, d’autres besoins sont découverts: le besoin de faire des échanges, le besoin
d’aimer, le besoin d’élever les comportements animaux vers une perspective plus universelle.

Dès lors le temps, ainsi que vous pouvez le comprendre, entre les incarnations est allongé afin de porter une attention particulière à l’examen et à la guérison d’expériences de
l’incarnation précédente.

À un certain point en troisième densité le centre énergétique du rayon vert s’active, et à ce
moment l’incarnation cesse d’être automatique.

Nous allons donner l’exemple de l’homme qui voit toutes les cartes au poker. Il connaît alors le jeu. C’est ensuite un jeu d’enfant de miser, car il n’y a aucun risque. Les autres jeux
sont connus. Les possibilités sont connues, le jeu sera joué correctement mais n’aura aucun intérêt.

Dans le temps/espace, et dans la densité de la couleur verte véritable, les jeux de tous sont ouverts à l’œil. Les pensées, les sentiments, les ennuis, tout cela peut être vu. Il n’y a pas
de dissimulation, ni aucun désir de dissimuler. Ainsi, beaucoup peut être accompli dans l’harmonie, mais le mental/corps/ esprit gagne peu en polarité de cette interaction.

Réexaminons cette métaphore et multiplions-la dans le plus long jeu de poker que vous puissiez imaginer: une vie. Les cartes sont amour, aversion, limitations, tristesse, plaisir, etc. Elles sont distribuées, redistribuées et re-redistribuées continuellement. Vous pouvez, pendant cette incarnation, commencer – et nous insistons sur ‘’commencer’’ – à prendre connaissance de vos propres cartes. Vous pouvez commencer à trouver l’amour qui est à l’intérieur de vous. Vous pouvez commencer à équilibrer vos plaisirs, vos limitations, etc. Mais votre seule indication des cartes des autres c’est ce que vous voyez dans leurs yeux.

Vous ne pouvez pas vous souvenir de votre jeu, de leurs cartes, ni peut-être même des règles de ce jeu. Ce jeu ne peut être gagné que par ceux qui perdent leurs cartes dans l’influence fusionnelle de l’amour; il ne peut être gagné que par ceux qui mettent leurs plaisirs, leurs limitations, leur tout, sur la table, face vers le haut, et qui disent en eux-mêmes: « Vous tous, les joueurs, tous les autres soi, quelles que soient vos cartes, je vous aime ». C’est cela le jeu: connaître, accepter, pardonner, équilibrer et ouvrir le soi à l’amour. Cela ne peut être accompli sans l’oubli, car sans lui tout cela n’aurait aucun poids dans la totalité de la vie de l’être mental/corps/esprit.

Au-dessus de cette densité il reste la reconnaissance de l’architecture du Logos, mais sans les voiles qui font partie intégrante du processus des choix à faire en troisième densité. La polarisation, ou choix de chaque mental/corps/ esprit, est nécessaire à la moissonnabilité qui permet de sortir de troisième densité.

Les densités supérieures opèrent en fonction de la polarité acquise en faisant ce choix. Il n’est pas nécessaire qu’une entité ait pris conscience de la Loi du Un pour passer de troisième en quatrième densité. Il est absolument nécessaire qu’une entité réalise consciemment qu’elle ne comprend pas, pour être moissonnable. Comprendre n’est pas de cette densité.

Il y a une distinction significative entre la liberté exprimée par la connaissance subjective, et la liberté exprimée par l’acceptation subjective. La troisième densité n’est pas une dimension de connaissance même subjectivement, en raison du manque de perception des afflux, notamment cosmiques, affectant chacun et toute situation qui produit un catalyseur.

L’acceptation subjective de ce qui est sur le moment, et la découverte d’amour dans ce moment, sont la plus grande liberté.

Ce qui est su telle la connaissance subjective sans preuve est en un sens un piètre allié, car quelle que soit la quantité d’informations rassemblées il y aura des anomalies,
en raison des distorsions qui forment la troisième densité.

A suivre…


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 412 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page