Divulgation CosmiqueTV

Des ruines antiques sous-marines et une pyramide découvertes sous les Îles Chandeleur

"Tout ce que je sais, c'est que quelqu'un a construit une ville il y a 12 000 ans et qu'elle est coincée à Chandeleur."

Un archéologue amateur dit qu’il a découvert les ruines d’une ancienne civilisation au large de la paroisse de Saint-Bernard.

Il affirme qu’il existe de grands monticules de granit sous-marins près des îles Chandeleur qui auraient pu être autrefois le site de la cité perdue.

Les îles Chandeleur sont une chaîne d’îles-barrières inhabitées situées dans le golfe du Mexique, à 50 milles à l’est de la Nouvelle-Orléans.

Il y a douze mille ans, avant une élévation spectaculaire du niveau de la mer à la fin de la dernière période glaciaire, cette région était peut-être une terre sèche.


L’architecte à la retraite George Gelé pense que le site, maintenant sous l’eau, était autrefois une grande ville, antérieure aux civilisations maya, inca et aztèque au Mexique et en Amérique centrale et du Sud. Il a surnommé la ville « Crecsentis« .

« Ce qu’il y a là-bas, ce sont des centaines de bâtiments recouverts de sable et de limon et qui sont géographiquement liés à la Grande Pyramide de Gizeh », a déclaré Gelé.

Gizeh est une ville du nord de l’Égypte où se trouvent d’anciennes pyramides et le Sphinx.

Gelé prétend avoir trouvé de mystérieuses masses de granit sous les îles Chandeleur. Le granit n’est pas originaire de la Louisiane ou du Mississippi.

« Quelqu’un a fait flotter un milliard de pierres sur le fleuve Mississippi et les a assemblées à l’extérieur de ce qui deviendra plus tard la Nouvelle-Orléans », a déclaré Gelé.

Gelé a passé près de 50 ans à étudier le site. Il a produit des images sonar sous-marines de ce qu’il prétend être des vestiges de grands bâtiments, dont une grande pyramide.

« Ce qui produit une énergie électromagnétique incroyable », a déclaré Gelé. « Il mesure apparemment 280 pieds de haut. »

Ricky Robin, crevettier de la paroisse de Saint-Bernard, dit qu’il a fait l’expérience directe de l’énergie. Il affirme que la boussole de son bateau a complètement tourné près de la zone où Gelé a identifié la pointe de la pyramide et ce n’est pas tout.

« Tout s’éteindra sur votre bateau, tous vos appareils électroniques », a déclaré Robin. « Comme si vous étiez dans le Triangle des Bermudes. C’est exactement ce que nous avons ici.

Robin a emmené Gelé dans quatre excursions sur le site. Il a dit que pendant des années, les pêcheurs locaux ont parlé d’attraper d’étranges rochers carrés dans leurs filets près des îles Chandeleur.

« J’ai tout de suite pensé qu’il s’agissait de morceaux de la pyramide parce que c’était juste là où cette boussole tournait », a déclaré Robin.

Il existe d’autres théories sur les roches.


Une étude réalisée par Texas A&M à la fin des années 1980 suggère que les masses proviennent d’épaves ou d’amas de pierres de ballast de navires espagnols ou français.

Les pierres ont peut-être été jetées par-dessus bord pour alléger le poids des navires coincés sur des bancs de sable ou entrant dans des eaux moins profondes en route vers la Nouvelle-Orléans.


Gelé a déclaré que certains des artefacts collectés sur le site racontent une histoire différente.

« C’est de l’architecture », a-t-il dit en désignant l’un des artefacts. « Ce n’est pas du ballast. C’est la surface extérieure, et c’est une gouttière. »

Les gens qui croient aux monticules de granit affirment qu’il y a suffisamment de preuves qu’il y a quelque chose dans l’eau. Mais ils ne peuvent pas expliquer comment il a été construit, par qui ou pourquoi.

« Les personnes âgées, nous avons vu beaucoup de choses », a déclaré Robin. « Il y a une possibilité que ce soit Dieu sait quoi. »

« Tout ce que je sais, c’est que quelqu’un a construit une ville il y a 12 000 ans et qu’elle est coincée à Chandeleur », a déclaré Gelé. « Qu’ils aient ou non quelqu’un sur leur épaule qui a volé avec un OVNI, je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est qu’ils ont laissé beaucoup de roches de granit là-bas.

Gelé a visité le site 44 fois. Il espère que les futures plongées, la technologie sonar moderne et l’imagerie par satellite l’aideront à découvrir certains des secrets désormais piégés sous 300 pieds de limon, de sable et d’eau au large de la paroisse de Saint-Bernard.

Voir la vidéo ci-dessus.

Source



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 366 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire