Aller à la barre d’outils

L’astrologie est au banc des accusés depuis qu’elle existe, pourfendue par les plus anciens penseurs tout comme par les plus récents. Et pourtant elle tourne ! dira Galilée. En effet, malgré des millénaires d’attaques parfois sournoises, l’astrologie persiste et signe.

« Nous sommes nés à un moment donné, en un lieu donné, et nous avons, comme les crûs célèbres, les qualités de l’an et de la saison qui nous ont vus naître. L’astrologie n’en prétend pas davantage. » Déclarait Carl Gustav Jung.

Hors des amateurs qui n’ont lu qu’un ouvrage pour s’improviser dresseur de cartes du ciel et les horoscopes qui généralisent tout sous un même signe, l’astrologie n’en demeure pas moins un art ésotérique extrêmement mystérieux.

L’astrologie karmique est un complément de l’astrologie traditionnelle

N’allez pas croire que cela change votre signe ou votre ascendant comme plusieurs le pensent, ce n’est qu’un autre aspect de l’astrologie et qui va plus loin que la simple lecture d’une carte du ciel conventionnelle.

L’astrologie karmique part du principe que la réincarnation est une réalité même si certains astrologues préfèrent lui donner le nom d’astologie d’évolution sans soulever la question de la réincarnation. C’est leur choix. . I

Indépendamment de la notion orientale du karma, l’astrologie karmique détermine que les actions vécues dans une vie antérieure ont un effet direct sur notre existence présente.


Les adeptes de la réincarnation savent que l’être humain ne conserve généralement aucun souvenir de ses vies antérieures mais que l’inconscient en conserve des traces indélébiles.

Contrairement à l’astrologie plus traditionnelle qui fonctionne à partir d’une carte du ciel déterminant la position des planètes dans telle ou telle maison à l’heure de la naissance, l’astrologie karmique s’intéresse à ce qu’il est convenu d’appeler les nœuds lunaires.

L’origine de cette tradition est plus orientale que chaldéenne ou égyptienne et les noeuds lunaires sont situés soit au nord  ou au sud. C’est l’axe des nœuds qui informent l’individu sur les acquis d’une vie antérieure et ceux de sa vie présente.

Les nœuds sud sont issus du passé alors que les nœuds nord témoignent de notre présent.

Certains astrologues affirment que c’est à l’âge de 37 ans qu’il faut établir une carte du ciel karmique. Les nœuds lunaires ne doivent pas être confondus avec les planètes. Ce sont plutôt des points ou des endroits

Les Noeuds lunaires ne sont pas des planètes mais des points astronomiques : ce sont les endroits où l’orbite de la Lune autour de la Terre, croise l’écliptique. L’écliptique représentant elle-même, la course annuelle de la Terre autour du Soleil (ou inversement si on se place d’un point de vue géocentré, comme nous le faisons en astrologie).

Le Noeud Nord (NN) est l’intersection qui se produit quand la Lune va dans le sens Sud-Nord ; on l’appelle également Tête du Dragon en référence à l’astrologie hindoue. Son symbole est, dans les thèmes visibles sur le site, celui qui est vert vif et dont la boucle est arrondie vers le haut.

Le Noeud Sud (NS) est l’intersection qui se produit quand la Lune va dans le sens Nord-Sud : on l’appelle aussi Queue du Dragon. Son symbole est celui dont la boucle est ouverte vers le haut et de couleur noire. Ces Noeuds forment un axe, l’un est exactement à l’opposé de l’autre. Leur cycle est de 18 ans et demi.

Tableau des noeuds lunaires

Noeud sud Bélier – Noeud nord Balance

Si vous êtes né entre ces deux dates :

12 septembre 193924 mai 1941
17 juin 195815 décembre 1959
08 janvier 197705 juillet 1978
01 aout 199524 janvier 1997

Noeud sud Taureau – Noeud nord Scorpion

Si vous êtes né entre ces deux dates :

04 mars 193811 septembre 1939
05 octobre 195616 juin 1958
10 juillet 197507 janvier 1977
02 février 199431 juillet 1995

Noeud sud Gémeaux – Noeud nord Sagittaire

Si vous êtes né entre ces deux dates :

15 septembre 193603 mars 1938
03 avril 195504 octobre 1956
28 octobre 197309 juillet 1975
02 aout 199201 février 1994

Noeud sud Cancer – Noeud nord Capricorne

Si vous êtes né entre ces deux dates :


09 mars 193514 septembre 1936
10 octobre 195302 avril 1955
28 avril 197227 octobre 1973
19 novembre 199001 aout 1992

Noeud sud Lion – Noeud nord Verseau

Si vous êtes né entre ces deux dates :

25 juin 193308 mars 1935
29 mars 195209 octobre 1953
03 novembre 197027 avril 1972
23 mai 198918 novembre 1990

Noeud sud Vierge – Noeud nord Poissons

Si vous êtes né entre ces deux dates :

29 décembre 193124 juin 1933
27 juillet 195028 mars 1952
30 avril 196902 novembre 1970
03 décembre 198722 mai 1989

Noeud sud Balance – Noeud nord Bélier

Si vous êtes né entre ces deux dates :

08 juillet 193029 décembre 1931
27 janvier 194926 juillet 1950
20 aout 196719 avril 1969
07 avril 198602 décembre 1987

Noeud sud Scorpion – Noeud nord Taureau

Si vous êtes né entre ces deux dates :

03 aout 194726 janvier 1949
20 février 196619 aout 1967
12 septembre 198406 avril 1986

Noeud sud Sagittaire– Noeud nord Gémeaux

Si vous êtes né entre ces deux dates :

04 décembre 194502 aout 1947
26 aout 196419 février 1966
17 mars 198311 septembre 1984

Noeud sud Capricorne – Noeud nord Cancer

Si vous êtes né entre ces deux dates :

12 mai 194403 décembre 1945
24 décembre 196225 aout 1964
25 septembre 198116 mars 1983
10 avril 200013 octobre 2001

Noeud sud Verseau – Noeud nord Lion

Si vous êtes né entre ces deux dates :

22 novembre 194211 mai 1944
11 juin 196123 décembre 1962
08 janvier 198024 septembre 1981
21 octobre 199809 avril 2000

Noeud sud Poissons – Noeud nord Vierge

Si vous êtes né entre ces deux dates :

25 mai 194121 novembre 1942
16 décembre 195910 juin 1961
06 juillet 197807 janvier 1980
25 janvier 199720 octobre 1998

Astrologie karmique et Karma

Le karma est une notion ésotérique qui a été popularisée au fil des dernières décennies. Pourtant, si le mot est connu, peu de gens sont capables de l’expliquer clairement, peut-être d’ailleurs du fait que le terme même revêt au final plusieurs définitions en fonction du contexte, c’est-à-dire du système de référence dans lequel on l’utilise.

Nous allons donc ici faire le point et proposer une définition du karma pris dans son acceptation astrologique bien qu’un rapide tour du côté de l’origine même de ce concept soit au préalable nécessaire. Nous expliquerons ensuite plus en détail en quoi consiste et quels sont les outils de l’astrologie karmique puis nous tenterons de répondre aux questions les plus fréquentes en la matière.

I. La notion hindouiste de karma

Karma vient du mot sanskrit karman qui signifie « œuvre, action, conséquence ». Notons que le sanskrit est une langue indo-européenne qui fut utilisé par les intellectuels et dont on retrouve des traces dans les écrits brahmaniques et hindouistes de façon générale.

Les brahmanes (caste des prêtes, enseignant et juriste en Indes) utilisent le mot Karma pour signifier l’ensemble des mérites et des démérites de la vie terrestre de l’être humain. Le karma est donc la cause des réincarnations successives de l’homme dans sa quête de délivrance puisque chaque action entraîne une relation de cause à effet entre les différentes incarnations.

Ainsi, le voleur d’une vie se verra lui-même spolié dans sa vie suivante selon le principe de rétribution karmique.

L’accumulation de karma entraîne l’homme, après sa mort, à renouer avec le cycle de la chair et du matériel, c’est-à-dire à connaître des renaissances (réincarnations) successives.

Ce cycle d’existences « conditionnées » par ce qui a été fait précédemment est appelé Samsara et représente dans la pensée brahmanique un ensemble d’existences basées sur la souffrance et l’emprisonnement (dans ses propres erreurs).

Le terme de karma existe aussi, entre autre, chez les bouddhistes qui visent à l’extinction du désir et à l’atteinte du nirvana (qui existe également chez les hindouistes), lequel peut être défini comme l’illumination suprême et la libération du plan matériel, la sortie du plan de la souffrance.

II. La notion de Karma en astrologie

Le concept de karma dépasse aujourd’hui très largement le cadre cosmogonique de l’hindouisme comme du bouddhisme et même si le terme fait obligatoirement référence à ces sagesses ancestrales, il faut bien accepter l’évolution de son sens.

Ainsi, le karma peut aussi être défini comme l’évolution spirituelle de l’être humain. On n’est plus ici dans une vision où la seule porte de sortie est l’extinction de tout désir mais dans une vision progressiste où chaque vie représente une « classe », une expérience nouvelle pour l’âme qui se perfectionne, apprend, commet des erreurs et « revoie sa copie » à chaque nouvelle existence, en fonction des atouts et handicaps développés antérieurement.

La notion de karma se rapproche donc ici de la notion d’apprentissage et de perfectionnement mais ne tend plus à la dépersonnalisation de l’ego comme c’est le cas chez les bouddhistes par exemple.

La philosophie astro-karmique croit en effet que c’est en s’améliorant, en rectifiant ses erreurs d’une vie à l’autre, en comprenant ses errements et en développant ses atouts, mais surtout, en acceptant d’assumer le rôle qui nous échoit à chaque incarnation et qui sera notre challenge personnel que l’être humain est capable :

1/ d’atteindre la sérénité dans chacune de ses vies en découvrant un vrai sens à son existence.

2/ de progresser peu à peu vers une perfection libératrice qui le conduira en effet à un moment ou un autre à quitter le cycle de la réincarnation pour connaître un nouvel état, supérieur, qui peut être appelé de différentes façons, qui n’est en tous les cas incompatible avec aucune religion, et qui peut donc être nommé sans hypocrisie ou syncrétisme excessif Paradis ou Nirvana.


III. Astrologie karmique : les outils

Il faut donc envisager notre existence dans une continuité, dans un cycle de réincarnations successives, et notre thème comme la résultante de données et d’expériences antérieures.

Aussi, il serait réducteur et artificiel de différencier l’astrologie traditionnelle de l’astrologie karmique.

Certes, l’astrologie karmique utilise certains facteurs astrologiques bien spécifiques (Lune noire, Nœuds lunaires, planètes rétrogrades, signes interceptés, aspects képlériens…) mais au même titre que l’astrologie traditionnelle (caractérologique et prévisionnelle) peut utilement se servir de ces facteurs (et le fait de plus en plus), l’astrologie karmique doit, de son côté, utiliser les facteurs traditionnels et donc prendre en considération l’ensemble des facteurs d’un thème natal.

En effet, on partira du postulat que le thème natal représente tout le vécu antérieur et, dans le même temps, les possibilités d’évolution présente.

Ne perdons jamais à l’esprit que notre présent est un instant fugitif à la jonction du passé et du futur.

Par voie de conséquence, le présent sera toujours fortement en écho avec le passé et il ne faudra pas s’étonner de retrouver dans cette vie des éléments des précédentes puisque la notion même d’apprentissage et d’évolution sous-entend la répétition de climats et de situations (au même titre qu’un étudiant plancherait sur les mêmes sujets jusqu’à obtenir un bon niveau).

Nous sommes toutefois appelés à concevoir ces mêmes expériences de façon différente afin qu’elles nous conduisent sur de nouveaux chemins et permettent notre évolution.

Retenons les trois règles de base de l’astrologie karmique :

Tout effet est le produit d’une cause.

Ainsi, une personne ayant tendance à être trompée en amour a probablement commis antérieurement des erreurs sur le plan affectif, étant par exemple elle-même manipulatrice.

Toute cause produit à son tour un effet.

Ainsi, si une personne prend sur elle et que malgré ses mauvaises expériences, elle ne redevient pas bourreau et s’efforce de continuer à agir avec bonté, son karma sera annulé puis positivé et il faut s’attendre, au cours de la vie présente ou dans la suivante, à un retournement de situation : la personne trouvera alors par exemple son âme sœur et coulera des jours heureux en amour.

Une cause produit un effet identique ou opposé.

Identique ou opposé car toute expérience est borné par les extrêmes. Ainsi, si une personne a usé de violence dans une vie, elle sera, dans la suivante, soit à nouveau soumis à la tentation d’abuser de sa force (effet identique), soit elle devra elle-même subir ou être confronté à la violence (effet opposé).

Dans tous les cas, attention toutefois aux risques d’interprétation erronée !

Par exemple, une personne victime de violence ne s’est pas forcément elle-même rendue coupable de violence antérieurement !

Elle peut très bien être une « victime innocente » bien que cette épreuve ne sera jamais mis gratuitement sur sa route et que le praticien devra donc en chercher le sens profond. C’est bien l’ensemble du thème qui doit être jugé et non des phénomènes pris isolément.

L’astrologie karmique, enfin, est sans doute la ramification la plus synthétique de l’astrologie puisque l’astrologue qui s’y verse doit avant tout parfaitement comprendre les mécanismes traditionnels puis y insérer ceux karmiques. L’intuition s’avère importante en la matière, ainsi que les lois d’analogie, et il est parfois difficile de commenter ou de justifier une affirmation puisqu’elle est issue du ressenti du praticien, ressenti guidé par le thème natal mais devant dépasser la seule analyse «  mathématique » des données natales.

L’astrologue doit donc s’imprégner en profondeur des divers impressions que lui procure l’étude du thème jusqu’à arriver à une sorte de déclic qui lui permet d’unifier dans une proposition unique les différentes tendances du thème.}

IV. Questions fréquentes sur le karma

– Comment agir au quotidien pour diminuer son karma ?

Il existe différents types de karma, c’est-à-dire d’errements de l’être humain. On peut globalement les résumer ainsi :

Le karma d’agressivité regroupe tous les actes par lesquels un être humain en contraint un autre, ou plusieurs autres, d’une façon ou d’une autre, c’est-à-dire par la force, l’excès de pouvoir, la coercition, la manipulation, le chantage, la menace, les armes (etc.) et cela à des fins personnelles et égoïstes.

Quelqu’un exerçant le métier de policier ou de juge n’héritera donc pas spécialement d’un karma d’agressivité tant qu’il exerce son activité pour le bien de tous (protection de la société, respect des règles sociales) et non en laissant parler ses pulsions et instincts personnels. Pas plus qu’un boxeur s’il ne combat que sur le ring entre adultes consentants et selon les règles du « noble art » !

On s’interrogera par contre à deux fois sur la situation d’un policier ayant exercé dans le cadre d’un régime corrompu et qu’il savait inique, injuste car ici, il y a forcément un intérêt personnel, une « corruption » de l’âme à des fins égoïstes (voir sinon le point suivant).

Les fautes liées à ce karma sont celles dont on doit le plus se méfier, dans notre vie présente,  si notre thème est dominé par l’élément Feu.

Le Karma d’ignorance regroupe tout ce qui a trait au détournement de la connaissance et au mensonge dans un but égocentrique. Ainsi, les faux prophètes et gurus qui contaminent le monde se préparent un beau karma d’ignorance tout autant que certains scientifiques « officiels » ne voyant que par le petit bout de la lorgnette et se montrant intolérants et méprisants envers tout ce qui ne colle pas avec leurs propres théories. De même pour les gens faisant preuve de sectarisme ou de racisme sous une forme quelconque.

Un escroc, utilisant ses facultés oratoires et son esprit rusé pour tromper et spolier sera logé à la même enseigne. Tout comme celui qui se complait dans l’ignorance la plus crasse alors que des possibilités d’ouverture se présentent à lui. Tout ceux qui produisent volontairement des illusions pour nuire à autrui et en tirer un pouvoir en se montrant cynique (songez à nos chers amis politiciens) tombent aussi sous le coup de ce karma, au même titre que les vendeurs peu scrupuleux, les censeurs corrompus, les experts véreux délivrant des « rapports de complaisance », etc.

Les fautes liées à ce karma sont celles dont on doit le plus se méfier, dans notre vie présente, si notre thème est dominé par l’élément Air.

Le Karma d’avidité nous parle de toutes les fautes commises par possessivité, envie, jalousie et matérialisme. C’est par exemple celui qui sera l’apanage de ceux qui profitent de la misère pour s’enrichir, de ceux qui vendent des armes, de ceux qui se montrent avaricieux, de ceux qui en veulent toujours plus quelque soit le nombre de personne qui en pâtiront, ceux qui gardent jalousement pour eux-mêmes leurs découvertes ou même leurs dons mais aussi, sur un point de vue plus subtil, de tous ceux qui « s’approprient » la vie des autres, des jaloux maladifs, des tyrans domestiques. Ce karma peut aussi échoir aux gens qui sont incapables de renoncer, de prendre du recul, de se détacher de leurs acquis, de se remettre en cause ou d’accepter parfois de perdre, perdre quelque chose comme perdre quelqu’un d’ailleurs.

Les fautes liées à ce karma sont celles dont on doit le plus se méfier, dans notre vie présente, si notre thème est dominé par l’élément Terre.


Le Karma de passivité enfin échoit à tous ceux qui « s’en lavent les mains », qui refusent de prendre des risques, qui refusent de s’investir ou de prendre un quelconque risque pour défendre les autres ou des idées. Car chacun a un rôle, une mission sur cette terre et refuser de remplir cette mission, c’est refuser la loi karmique.


Rentre donc dans cette catégorie les lâches, les oisifs, les inactifs, ceux qui privilégient leur confort et leur protection à toute cause, ceux qui laissent faire, ceux qui « ferment les yeux » parce qu’il est plus confortable de ne pas voir, ceux qui se laissent vivre sans consentir le moindre effort, ceux qui jouent les parasites et vivent aux crochets, voir aux dépends d’autrui, ceux qui possèdent un don ou un savoir mais qui n’en font pas profiter le monde, soit par faiblesse, soit par fainéantise soit encore par désir « de ne pas s’embêter ».

Les fautes liées à ce karma sont celles dont on doit le plus se méfier, dans notre vie présente, si notre thème est dominé par l’élément Eau.

– Les graves maladies sont-elles toujours d’origine karmique ?

Non. Cela peut arriver mais ce n’est d’ailleurs pas forcément une sanction. De façon générale, la maladie peut être considérée, sous l’angle karmique et donc s’il y a lieu en fonction de l’ensemble du thème, comme un ultime moyen du destin pour nous faire changer de vie et d’optique : en jouant sur notre équilibre biologique, le destin nous oblige à remettre en cause l’intégralité de notre vie, à nous repenser, nous redéfinir, partir d’un nouveau pied. Toutefois, beaucoup de maladies représentent simplement des faiblesses organiques et nous devons tous mourir de quelque chose quand notre heure est venue. Notons pourtant que la plupart des gens ayant dû traverser de graves épreuves de santé développent une grande sagesse, relativisent mieux le monde, s’ouvrent fréquemment à la spiritualité. Tout cela est fort logique puisque la maison XII représente tout à la fois les grandes maladies et l’éveil de la conscience.

– Change-t-on de sexe d’une vie à l’autre ?

Très souvent oui et j’ai constaté à titre personnel une grande fréquence de l’alternance entre incarnation masculine et féminine. Tout cela est très logique et très naturel puisque pour expérimenter toutes les situations possibles, l’âme a forcément besoin d’être tantôt homme, tantôt femme.

On remarquera d’ailleurs que certaines personnes sont très sexuées (soit hyper féminine, soit hyper viril selon le cas) et c’est souvent là l’indice extérieur d’une série de vie dans le même sexe.

Dans certains cas, il existe également un décalage entre les valeurs profonde de personnalité (par exemple féminines) et le corps (par exemple masculin), ce qui conduit généralement à l’homosexualité.

– Quel est le rythme de la réincarnation ?

Il est très variable mais dépends aussi de la population mondiale. Ainsi, on n’a jamais été aussi nombreux qu’actuellement sur terre et cela incline à penser que le rythme de réincarnation a dû s’accélérer pour répondre « à la demande démographique » (accélération du temps propre à l’ère du Verseau).

Toutefois, l’âme choisit surtout de s’incarner au moment le plus propice pour exécuter son plan de vie et le rythme reste donc très variable d’une âme à une autre. On peut aussi bien travailler auprès de gens dont la précédente vie (et la mort) remonte à la seconde guerre mondiale qu’auprès de gens dont la dernière incarnation s’est produite au 18eme siècle !

– Qui choisit notre destin ?

Nous même, c’est-à-dire notre âme. A notre mort, l’âme libérée de la chair accède à nouveau à une connaissance globale de l’ordre du monde et des lois cosmiques. Elle connaît la sérénité et peut juger avec beaucoup de recul et de lucidité quel type de vie et d’expérience lui serait maintenant utile pour continuer son évolution, quelles erreurs ont été commises et comment les arranger. Il est possible que d’autres âmes ou mêmes des entités supérieures nous aident dans ce choix. Cela est de toutes manières du domaine de la foi et ne saurait être discuté.

– Se réincarne-t-on toujours dans la même région, la même race ?

Non, pour les mêmes raisons qu’on change de sexe, on change aussi de race, de culture, de religion, de mode de vie. Le cycle de la réincarnation est diversité et c’est précisément cette diversité qui apporte la richesse à travers l’expérience. Les racistes et autres sectaires devraient sans doute y réfléchir à deux fois.

Retrouve-t-on toujours les mêmes âmes dans nos différentes vies ?

C’est très fréquent oui, car les âmes semblent fonctionner par « groupe » (communauté d’âme) et tendent à régulièrement se retrouver les unes les autres afin de poursuivre leurs expériences communes et souvent s’aider mutuellement.

Le rapport entre ses âmes n’est toutefois jamais le même (ou rarement). Ainsi, la mère d’une vie peut devenir le frère ou la meilleure amie dans la suivante, etc.

Notons que nous ne retrouvons pas spécialement tout le monde dans chacune de nos incarnations et que nous ne retrouvons pas non plus spécifiquement les gens avec qui nous nous entendons. Il n’est pas rare d’avoir aussi des âmes rivales qui ne cessent de se rencontrer et de s’affronter jusqu’à ce que leur niveau d’évolution leur permettent d’enterrer la hache de guerre et de comprendre la frivolité de leurs querelles.

Les retrouvailles karmiques sont toujours vécues très fortement et passent rarement inaperçues.

La beauté, la santé, la richesse sont-ils les signes visibles de bonnes actions antérieures ?

Assez souvent oui. Du moins, le don qui nous est donné indique-t-il qu’on en a déjà fait bon usage précédemment mais ces dons s’accompagnent aussi bien souvent d’un piège à éviter ! Ainsi, la belle femme ou le bel homme sera plus tenté(e) qu’un autre d’utiliser à mauvais escient son charme (parce que c’est tellement facile !), celui en bonne santé pourra mépriser les faibles et les malades, celui connaissant dès son enfance la richesse devra faire un effort conscient pour partager et ne pas vivre égoïstement sur ces acquis. Bref, ces qualités sont bien sûr des récompenses karmiques mais si l’âme n’est pas fortement évoluée, ces récompenses peuvent vite devenir des armes à double tranchant et se retourner contre celui qui en fait mauvais usage !

Etude des nœuds lunaires

La position des Nœuds en signe est indiquée dans les éphémérides. Ils sont toujours placés dans le thème dans une position inverse de l’autre. Par exemple, si le Nœud nord se place à 11° dans le signe de la Vierge en maison V, le Nœud sud sera lui en Poissons en maison XI à 11°. Les Nœuds sont représentés sur la carte du ciel sous la forme de petits écouteurs de baladeur.

Nous allons examiner plus précisément la position de ces nœuds en signe et en maison, en partant du Nœud Nord car c’est lui qui nous indique notre voie pour cette vie.

Il ne faut pas oublier qu’il faut pourtant commencer par suivre la voie du Nœud Sud, pour ensuite aller vers la voie signifiée par le Nœud Nord. En effet, aller vers le NN sans passer par le NS équivaut à gravir une montagne sans guide, sans carte et sans aucun équipement…

Nœud Nord (NN) en signe

Le NN en signe nous informe sur la manière de pouvoir progresser dans cette vie.

Les qualités seront présentées comme des possibilités et non comme des impératifs, car notre évolution ne dépend que de nous-même et pas de quelqu’un d’extérieur à nous.

NN en Bélier: Nous pouvons faire preuve d’initiative et aller vers plus d’autonomie personnelle car dans le passé nous étions dépendant de ce que faisaient, pensaient ou étaient les autres. Nous n’existions pas suffisamment par nous-même et nous nous reposions sur les autres.

NN en Taureau: Nous pouvons réunir nos forces pour nous construire un territoire et un système de valeur pour nous-même avec patience et obstination, car nous sommes trop dans un processus de régénération et de fusion/ destruction des formes. Nous pouvons maintenant apprendre à nous stabiliser.

NN en Gémeaux: Nous pouvons ici quitter quelques certitudes et quelques vérités que nous avons érigé en dogme pour nous ouvrir au monde et évoluer avec lui. Trop de liberté vis-à-vis de la société ne nous à pas appris à vivre avec elle.

NN en Cancer: Nous pouvons nous ouvrir à notre monde émotionnel intérieur et notre imaginaire créatif car dans le passé nous avons perdus pour acquérir des responsabilités et du sérieux. Nous pouvons retrouver l’enfant en nous.

NN en Lion: Nous pouvons exister par nous-même car dans le passé nous nous sommes trop donné à un groupe et à la société jusqu’au point où nous n’existions que par elle. Nous pouvons maintenant nous créer par nous-même et manifester nos sentiments personnels.

NN en Vierge: Nous pouvons acquérir une certaine discipline pour pouvoir manifester des qualités d’ordre et de relativisation des choses, car dans le passé nous nous sommes perdus dans le rêve, les superstitions, la confusion et l’illusion. Nous pouvons maintenant replacer les choses à leur juste place dans notre existence.

NN en Balance: Nous pouvons essayer de trouver un rapport d’équilibre avec les autres car nous étions trop impatient et impulsif et aussi beaucoup trop personnel. Nous apprendrons beaucoup si nous nous associons où si nous vivons une vie de couple.

NN en Scorpion: Nous pouvons vivre plus en rapport avec les autres car nous étions trop attachés à notre territoire et à nos possessions. Nous considérons tout comme nous appartenant mais de justes remises en cause peuvent nous obliger à compter sur les autres.

NN en Sagittaire: Nous pouvons ici nous engager sans peur dans une voie sans avoir peur d’en rater une autre, car dans le passé nous étions trop dispersé, superficiel et en conflit perpétuel. Nous pouvons maintenant apprendre à nous recentrer en nous-même pour y trouver notre vérité.

NN en Capricorne: Nous pouvons ici acquérir le sens des responsabilités car dans le passé nous sommes resté un peu infantile, sans oser mettre « le nez dehors ». Maintenant nous pouvons nous investir dans le monde et sortir de la bulle de notre passé où nous complaisons.

NN en Verseau: Nous pouvons ici participer au monde en lui apportant ce que nous sommes car dans le passé nous n’avons vécu que pour nous-même. Nous pouvons en effet servir l’humanité en l’intégrant et arrêter de nous prendre pour le centre du monde.

NN en Poissons: Nous pouvons nous ouvrir au monde et le considérer comme un à travers la foi en l’existence, car dans le passé nous avons trop structuré notre existence pour empêcher la « négativité » de nous atteindre. Ici nous pouvons faire un avec le monde.

NN en Maisons

Le Nœud Nord en maison indique le domaine de notre vie qui sera le plus concerné par notre karma.

NN en maison I: Nous pouvons vivre et développer consciemment les qualités de notre personnalité sociale et réaliser des choses personnellement car nous avons sans doute un peu trop vécu à travers l’autre, les autres pour pouvoir nous percevoir nous-même en tant qu’entité singulière.

NN en maison II: Nous pouvons ici développer notre sens des valeurs et essayer de gagner notre vie par nous-même en développant nos ressources propres. Dans le passé, nous avons sans doute trop vécu par ce que les autres nous apportaient.

NN en maison III: Nous pouvons élargir notre vision du monde en développant notre communication, en étudiant, en observant et aussi grâce aux contacts que nous pouvons avoir avec les autres. Dans le passé, nous nous sommes sans doute trop figé dans une vérité sans plus prendre en compte la réalités concrète.

NN en maison IV: Nous pouvons renforcer notre sentiment personnel d’exister dans le monde en développant notre sens familial, en recréant un cercle familial, en comprenant et en acceptant son propre passé. Dans le passé nous sommes devenu quelqu’un d’important en nous coupant trop de nos racines et sommes devenus borné et rigide.

NN en maison V: Nous pouvons manifester nos sentiments et la joie d’exister par l’acte créateur. Dans le passé nous étions trop investis et trop pris dans un collectif pour nous manifester par nous-même en tant d’être singulier.

NN en maison VI: Nous pouvons nous perfectionner en nous limitant en nous mettant au service de la société à travers nos activités quotidiennes concrètes, notre travail et en prenant soin de notre santé. Dans notre passé, nous étions probablement trop axés sur la vie intérieure et avons perdu de vue la vie concrète.

NN en maison VII: Nous pouvons développer notre rapport aux autres, à l’autre, en vivant avec eux et en expérimentant différentes formes de vie à deux. Dans le passé, nous avons sans doute trop vécu pour nous-même, pour notre rôle social et avons perdu de vue le rapport aux autres.

NN en maison VIII: Nous pouvons accepter ce qui nous vient de notre rapport avec les autres pour pouvoir nous transformer. Dans le passé, nous étions probablement trop attachés à certaines possessions que nous avons eu du mal à gagner et nous nous sommes sans doute trop éloignés des autres.

NN en maison IX: Nous pouvons développer notre compréhension du monde et parvenir à incorporer certaines vérités. Dans le passé, nous nous sommes sans doute trop attachés à des connaissances concrètes multiples que nous n’avons pas suffisamment synthétisé pour en tirer un sens de la vie.

NN en maison X: Nous pouvons développer le sens de notre devenir en faisant et en réalisant nos projets personnels, une carrière, une vocation, une ambition. Dans le passé, nous sommes sans doute restés trop attachés à notre cocon familial et nous n’avons sans doute pas osé en sortir.

NN en maison XI: Nous pouvons développer notre sens du collectif en participant d’une manière impersonnelle à un groupe et en en faisant jaillir les idées nouvelles. Dans le passé nous étions sans doute trop attaché à matérialiser nos sentiments personnels en oubliant le collectif et ses nécessités.

NN en maison XII: Nous pouvons développer notre vie intérieure par le don de nous-même à l’humanité. Dans le passé, nous nous sommes sans doute trop figés et nous sommes trop retenus car nous avions sans doute peur d’être atteint ou contaminé par une humanité jugée trop mauvaise.

Les régents karmiques (RK)

Les RK sont faciles à trouver car ils sont les maîtres des signes et des maisons qui contiennent les Nœuds Nord et Sud.

Nous avons donc deux Régents Karmiques Sud (RKS) et deux Régent Karmique Nord (RKN).

Les Régents Karmiques jouent le même rôle que les maîtres des maisons: c’est grâce à eux que nous allons pouvoir prendre conscience de nos possibilités contenues dans les Nœuds. En ce qui concerne le NS, ils rendent compte plus précisément de notre passé. Pour le NN, ils précisent le chemin  que nous pouvons suivre.

Rappel sur les maîtrises des signes et des maisons:

  • Le maître du Bélier est Mars
  • La maître du Taureau est Vénus
  • Le maître des Gémeaux est Mercure
  • Le maître du Cancer est la Lune
  • Le maître du Lion est le Soleil
  • Le maître de la Vierge est Mercure
  • Le maître de la Balance est Vénus
  • Le maître du Scorpion est Pluton
  • Le maître du Sagittaire est Jupiter
  • Le maître du Capricorne est Saturne
  • Le maître du Verseau est Uranus
  • Le maître des Poissons est Neptune

 

  • Le maître de la maison I est Mars
  • Le maître de la maison II est Vénus
  • Le maître de la maison III est Mercure
  • Le maître de la maison IV est la Lune
  • Le maître de la maison V est le Soleil
  • Le maître de la maison VI est Mercure
  • Le maître de la maison VII est Vénus
  • Le maître de la maison VIII est Pluton
  • Le maître de la maison IX est Jupiter
  • Le maître de la maison X est Saturne
  • Le maître de la maison XI est Uranus
  • Le maître de la maison XII est Neptune

Comme pour les Nœuds, l’on part de la position en signe et maison du RKN. Nous ne verrons ici que les planètes et les signes. Pour les maisons l’interprétation est à peu près la même que pour les Nœuds.

Soleil RKN: Nous pouvons nous engager dans le présent en manifestant nos qualités solaires: rayonnement de soi, volonté et manifestation de soi sont les qualités demandées.

Lune RKN: Notre vie présente peut être vécue avec sensibilité, affectivité et imagination.

Mercure RKN: C’est notre intellect qui peut nous aider le mieux à assumer notre condition présente.

Vénus RKN: Notre faculté de nous relier aux valeurs et à l’esthétique actuelles grâce aux autres peut nous permettre d’assumer notre existence présente.

Mars RKN: C’est en utilisant nos possibilités d’action que nous pouvons le mieux vivre notre présent.

Jupiter RKN: Nous pouvons engager notre existence dans une expansion de notre vie sociale.

Saturne RKN: Une démarche de dépouillement intérieur et de recul peuvent nous aider dans notre vie.

Uranus RKN: C’est en changeant ce qui peut l’être que nous vivrons le mieux notre présent.

Neptune RKN: Notre vie peut passer par l’acquisition d’une foi ou d’un idéal transcendant.

Pluton RKN: Il nous est nécessaire de trouver ce qui nous est le plus essentiel en nous pour pouvoir progresser.


En Bélier: C’est en développant initiative personnelle, innovation et combativité que nous pouvons le mieux assumer notre voie actuelle. Nous pouvons entraîner les autres car nous pouvons avoir des intuitions personnelles et développer des qualités de leader.

En Taureau: C’est par le développement de qualités pratiques et concrètes, de la persévérance et aussi notre sens artistique et affectif que nous pouvons assumer notre voie actuelle. En devenant solide et en acquérant par nous-même un territoire personnel nous pouvons devenir un centre.

En Gémeaux: C’est par l’ouverture aux autres, par les échanges, l’étude et la communication que nous pouvons le mieux assumer notre voie présente. Le développement de nos facultés intellectuelles peut nous ouvrir les portes d’une compréhension toujours plus large.

En Cancer: C’est par la découverte et le développement de nos capacités affectives et de notre imaginaire que l’on peut le mieux assumer notre condition présente. Une vie familiale et la compagnie d’enfants peut nous ouvrir à notre dimension intérieure.

En Lion: C’est en nous manifestant par nous-même à travers un rayonnement personnel et l’affirmation de notre volonté propre que nous pouvons assumer notre condition présente. La possibilité que nous avons de créer peut nous apporter le sentiment profond d’exister.

En Vierge: C’est par une volonté d’accepter nos limites, d’ordonner et de différencier ce qui existe en nous et en nous mettant au service des autres à travers nos capacités d’analyse, de maîtrise technique et de connaissances que nous pouvons être le mieux à même de pouvoir assumer notre vie présente.

En Balance: C’est par le développement d’un équilibre intérieur né de nos rapports avec les autres que nous pouvons le mieux assumer notre condition présente. Nous pouvons chercher des valeurs actuelles qui nous permettrons de nous affirmer avec les autres.

En Scorpion: C’est par le développement de nos capacités de participation émotionnelle et sensible avec les autres engendrant transformation intérieure et créativité que nous pouvons le mieux assumer notre condition présente.

En Sagittaire: C’est par le développement de notre possibilité d’aller toujours plus loin à travers une expansion sociale ou la compréhension des lois essentielles de l’existence que nous pouvons transmettre que nous pouvons être le mieux à même d’assumer notre existence présente.

En Capricorne: C’est ici en acceptant le pouvoir du temps à travers la prise de responsabilités concrètes et le dépouillement intérieur de nos futilités que nous pouvons être le mieux à même d’assumer notre vie présente.

En Verseau: C’est par l’intégration d’une vie collective au sein d’un groupe que nous ferons avancer grâce au déploiement de nos possibilités créatives que nous pouvons le mieux vivre notre vie actuelle.

En Poissons: C’est par l’ouverture et à la participation sensible et affective au monde et à notre environnement que notre vie actuelle pourra s’accomplir de la meilleure manière. En lâchant nos préjugés, nous pouvons libérer notre créativité et notre force de croire.


Découvrez votre thème astral et les extraits de votre portrait astrologique en cliquant sur chaque objet de votre carte du ciel ci-dessous : planètes, maisons, angles et signes astrologiques. Des options astrologiques et de partage sont à votre disposition sur le formulaire.

Votre Ascendant, thème astral et carte du ciel

Voir aussi :

Découvrez le chiffre de votre dette karmique


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation





Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
Aliquam sit at ultricies quis, tristique risus. commodo
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :