Secrets révélés

Une technologie révèle des milliers de structures appartenant à une civilisation disparue

Le LiDAR est une méthode de télédétection et de télémétrie semblable au radar, mais qui émet des impulsions de lumière infrarouge, au lieu d’ondes radio, puis en mesure le temps de retour après avoir été réfléchies sur des objets à proximité.

Connaissant la vitesse de la lumière, le capteur LiDAR peut calculer précisément la distance par rapport à chaque objet à partir du délai entre l’émission de l’impulsion laser et l’impulsion de retour. Chaque seconde, le LiDAR prend ainsi des millions de points de mesure précise de la distance, à partir desquels on peut produire une matrice 3D de son environnement. Cette cartographie détaillée peut renseigner sur la position, la forme et le comportement des objets.

La technologie LiDAR a permis aux scientifiques de scruter la jungle dense et de « voir » des milliers de structures, reliées de manière complexe et construites il y a des milliers d’années.

Une grande partie du monde ancien du continent américain reste cachée sous la surface des jungles denses. Mais une nouvelle étude a révélé une découverte surprenante. D’innombrables ruines d’une importante civilisation qui a prospéré dans certaines parties de l’actuel Guatemala il y a plus de deux millénaires. Ce réseau ancien perdu est composé de milliers de structures anciennes, toutes interconnectées de manière complexe par une série de routes. La découverte de cet immense réseau a été révélée grâce à une étude du LiDAR dans le bassin karstique de Mirador-Calakmul (MCKB) au Guatemala. Et elle « remet en question la notion de longue date d’une occupation humaine précoce éparse » dans cette zone pendant la période préclassique.


Une étude massive

Les experts étaient dirigés par l’archéologue Richard Hansen de l’Université d’État de l’Idaho. Hansen est responsable du projet du bassin du Mirador. Ils ont réalisé ce qui est considéré comme « l’une des plus grandes études du LiDAR régionales contiguës publiées à ce jour dans les basses terres mayas. » Il s’agit d’une région qui englobe des parties du Mexique, du Guatemala et du Belize. Ce que le LiDAR a révélé est véritablement fascinant. L’étude a permis aux scientifiques de jeter un coup d’œil sous l’épais couvert forestier et de voir une densité et une répartition extraordinaires des anciennes structures mayas. Nombre de ces sites anciens sont directement et indirectement reliés entre eux. Les scientifiques ont découvert plus de 177 kilomètres de routes surélevées et d’ »autoroutes » complexes.

Une civilisation avancée

Les scientifiques notent en outre que le niveau des structures laisse entrevoir ce qu’ils considèrent comme des investissements en main-d’œuvre qui défient les capacités organisationnelles des politiques de moindre importance. En fait, ce que les experts ont trouvé sous la forêt indique des stratégies de gouvernance claires et structurées pendant la période préclassique. En d’autres termes, au lieu d’avoir un peuple inorganisé, nous voyons que les anciens Mayas étaient très structurés et avancés en termes d’organisation, bien plus que ce qui est attribué à ce jour.

Pourquoi le LiDAR

Le LiDAR a radicalement changé et influencé l’archéologie, ainsi que de nombreux autres domaines. Le LiDAR fonctionne essentiellement en faisant rebondir des lasers sur la surface, ce qui permet aux experts d’établir des cartes détaillées montrant ce qui se trouve exactement sous la surface ou la forêt tropicale. En fait, on peut dire que le balayage LiDAR a révolutionné l’archéologie. En effet, il permet d’exposer des signes d’activités humaines passées qui auraient pu rester enfouis sous une végétation dense ou qui n’auraient pas pu être détectés par le travail archéologique traditionnel sur le terrain. Le LiDAR a déjà aidé des scientifiques à faire des découvertes fascinantes.


Pour en savoir plus sur l’étude récente, cliquez ici.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 247 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire