Divulgation Cosmique

Une bataille entre OVNIs a été vue en 1978 au Kazakhstan

Un OVNI a abattu un autre OVNI au dessus du village de Burli, dans la région de Kostanay.

L’ufologue de Crimée Anton Anfalov étudie les documents déclassifiés du KGB. Or, un incident intéressant survenu en 1978 dans la région de Kostanay, non loin du village de Burli.

Les riverains ont assisté à une véritable bataille dans le ciel du soir. Tout d’abord, deux objets argentés en forme de disque sont apparus dans le ciel. Ils se sont déplacés assez rapidement du nord-ouest au sud-est vers Kostanay.

Cependant, à un moment donné, l’OVNI en retard a dépassé le premier disque et a libéré une goutte blanc bleuté, vraisemblablement d’énergie. Lorsqu’il a volé vers l’objet, il a commencé à tomber brusquement et a coulé sur la côte du lac Ulken-Borly. Au même moment, tout s’accompagna d’une explosion assourdissante.

Le disque métallique détruit a littéralement explosé en de nombreux petits fragments. Le deuxième OVNI s’est élevé brusquement perpendiculairement au sol jusqu’à ce qu’il se transforme en un petit point argenté, puis a finalement disparu.

Des détachements spéciaux des bureaux locaux du KGB ont été envoyés sur le site de l’accident.

L’approche du lac du côté du village de Burli était interdite à la circulation et les instructeurs de Moscou attendaient l’arrivée de l’armée. Après 1 jour et demi, il y avait déjà environ trois douzaines de militaires et de représentants du département Lotus pour l’étude des ovnis.

²

La température des explosions pendant l’automne était si élevée que le sable et les pierres sur la rive du lac ont fondu. Un film noir poreux s’est formé à la surface de l’eau. Les échantillons et les fragments ont été soigneusement préparés pour le transport.

L’enquête auprès des riverains a été réalisée sur une base individuelle. La surprise des officiers du KGB a été causée par le fait que tous les répondants ont dit la même chose. Les détails ont été répétés maintes et maintes fois. La couleur, la direction, le moment de l’attaque d’un OVNI par un autre, le rugissement des explosions – toutes les explications se sont dupliquées.


Le sort ultérieur de l’épave n’est pas décrit dans les documents.

A. Anfalov pense qu’ils ont été emmenés dans des laboratoires souterrains secrets près de Semipalatinsk. De là, après 3 mois, les résultats de la recherche ont été envoyés à Moscou, après quoi ils ont été transportés par vol spécial de Semipalatinsk à Stepnogorsk. Là, probablement, des fragments et d’autres échantillons y sont toujours.

Divers crashs d’OVNI sur le territoire de l’URSS ont été documentés

Quand on lit de telles histoires, une question se pose : « Pourquoi ne nous parlent-ils pas des crashs d’OVNI maintenant ? »

D’une part, il y a une explication logique – ce sont des informations classifiées, et au 21e siècle, les gouvernements savent plus que jamais garder les secrets. D’autre part, l’organisation de telles recherches au niveau de l’État implique l’allocation de fonds budgétaires, et vu que les ovnis sont quelque chose de soit-disant inconnu et d’inexplicable, il est difficile, selon eux d’obtenir des budgets.

Mais nous savons très bien que ce soit du coté russe ou du coté américain, les budgets sont là, mais la vérité et la divulgation sont à mille lieux, si ce n’est pas plus, du commun des mortels…


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 576 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page