Aller à la barre d’outils

Les générations des maîtres redescendus

Vous êtes descendus dans les profondeurs des ténèbres pour en faire l’expérience, pour les assimiler et, finalement, les transformer. Car vous êtes les pionniers des ères et le cristal du monde. Vous pouvez transformer les ténèbres en les considérant et en les reconnaissant telles qu’elles sont véritablement.

Quatre zones de l’Obscur

Nous prenons en considération quatre zones de l’Obscur, chacune de nature différente et se situant dans des dimensions différentes de votre vie. Certaines de ces zones se touchent, s’imbriquent ou s’interpénètrent, d’autres non. Cependant, elles ont des points communs:

a) Elles sont cachées, voilées, masquées. (On dit que Churchill a dit un jour que Moscou serait “une énigme au milieu d’un mystère entouré de mystères”. C’est un peu comme ça que nous pouvons imaginer chacune de ces zones. À propos: la Lumière est, elle aussi, pleine d’énigme, d’aspects cachés et de mystères!)

b) Elles recèlent des peines et de la douleur, de la haine et de l’agression, de la peur et de l’abus de confiance ainsi que toutes les autres pensées et tous les sentiments négatifs de l’humanité.

c) Elles agissent dans notre vie selon les mêmes règles que la Lumière;


d) Elles sont partie intégrante de VOUS-MÊME, et ce à 50%.

Pour résoudre la question de savoir comment surmonter l’Obscur, il y a plusieurs bases et niveaux de considération.

1ère étape:

Faire connaissance avec la nature-même de l’Obscur

Jusqu’à présent, vous l’avez toujours fuit. Vous l’avez évité autant que possible. Vous l’avez interdit et stigmatisé – et condamné à mort ou laissé mourir tous les gens qui vivaient en lui en vous en détournant. Mais ce que vous avez infligé aux autres s’est toujours retourné contre vous.

Vous n’avez jamais regardé l’Obscur en face, n’avez donc jamais fait sa connaissance.

Mais, parce que vous l’avez fuit, il vous a toujours poursuivi. Car il représente une partie de vous-même.

Modèle de solution:

Vous surmontez l’Obscur en vous arrêtant, en vous retournant, en vous ouvrant, en acceptant ce qui se présente à vous et en entrant en communication avec.

1er exercice:

Commence un “Journal de l’Obscur” et écris-y tous les aspects sombres de ta propre vie.

Les premiers thèmes pourraient être:

“Qu’est-ce qu’il y a d’obscur dans ma vie?”

“De quoi ai-je peur?”

“Qu’est-ce qui me dérange ou m’agace au plus profond?”

“Qu’est-ce qui me met en colère?”

“Qu’est-ce qui me donne un sentiment d’impuissance?”


“Quels sont les thèmes que je ne veux en aucun cas laisser entrer dans ma vie?”

Ne mentionne ici que les réponses directes, sans donner de raisons ni chercher à savoir pourquoi. Prends-toi un minimum de 7 jours pour formuler les réponses à chaque question. C’est au fil du temps qu’elles vont remonter des profondeurs de ton être. Inscris TOUTES les réponses, toutes les pulsions et les sentiments, sans exception.

2ème étape:

Reconnaître et accepter la nature de l’Obscur

L’Obscur est une force évolutive, au même titre que la Lumière. Il est né de la LUMIÈRE-UNE et s’est transformé dans sa descente d’espace en espace. La Lumière et l’Obscur ont suivi la même voie que l’Homme. Ils l’ont suivie parce que l’Homme l’a suivie.

La voie de l’Obscur doit être reconnue au même titre que son propre chemin d’évolution car l’Obscur en représente exactement la moitié. Celui qui ne reconnait pas celà se prive de 50% de sa propre substance et force vitale.

Modèle de solution:

Vous surmontez l’Obscur en acceptant de le reconnaître, inconditionnellement, sans vous y soumettre. Reconnaissez l’Obscur en tant qu’instance d’AMOUR. Faites-le à partir de votre propre INSTANCE D’AMOUR.

2ème exercice:

La prochaine étape du journal serait la suivante: Reconnais (par écrit !) toutes les réponses que tu as trouvées aux premières questions et premiers thèmes, INCONDITIONNELLEMENT. Bénis-toi toi-même pour chacune des pulsions que tu as découverte en toi et retire-lui son aspect de “faute”.

C’est-à-dire: enlève-lui et enlève-toi le voile sombre de la culpabilité. Personne ne peut le faire sinon TOI-MÊME. Écris ta perception dans ton journal, en phrases bien formulées, et laisse-toi traverser par les énergies qui se libèrent.

3ème étape:

Le mode d’action de l’Obscur

C’est “l’énigmatique secret dans le Mystère” qui s’exprime ici, car l’Obscur agit de manière camouflée. Sinon, il ne serait ni obscur ni mystérieux. Il agit exactement à l’opposé de la pensée et du ressentir humains. Sinon il serait apparent et non point occulte. L’Obscur produit toujours la Lumière. C’est celà le Mystère!

Considérons ici l’Obscur créé en dernier: les ténèbres de l’humanité. Elles ne sont formées de rien d’autre que du flux des erreurs (pensée) et „désespérances“ (sensations) humaines circulant entre les deux poles. Leur action consistait à absorber ces énergies provenant de vous, à les garder et à vous les rendre à la fin des temps.

Leur contenu est l’Erreur et le Désespoir. Leur flux sortant ne peut donc rien être d’autre. Ces régions ne peuvent, à la longue, rien faire de ces énergies. Elles ne font que les garder un certain temps. Mais vous, vous pouvez réaliser beaucoup de choses avec elles. Si vous les reprenez à vous, vous pouvez acquérir grâce à elles une grande maturité et une force intérieures.

Modèle de solution:

Vous surmontez l’Obscur en laissant, dans un premier temps, l’énigme être énigme, l’insondable être insondable, le mystère être mystère.

Soyez ouverts face aux énigmes, à l’insondable et aux mystères. Ne les laissez pas vous intimider! Restez serein, respirez profondément et arrêtez de vous creuser la tête. Ces mystères sont EN VOUS. Ils sont le VIVANT. Tant que vous cherchez, vous ne vivez pas. Dès que vous vivez, vous ne cherchez plus.

Les mystères de la vie ne se déchiffrent pas par le fait de CHERCHER plus loin, mais par le fait d’ACCEPTER ce qui est proche, ce qui vient à vous ici et maintenant, ce qui est autour de vous et en vous ici et maintenant. Ils se révèlent par la vision et la communication.

3ème exercice:

Tu pourrais maintenant prendre ton journal et, en considérant toutes les découvertes que tu as faites sur ton Obscur intérieur, poser des questions aux endroits, aux entités et mondes correspondants:

“Qui (qu’) es-tu véritablement?“

„Pourquoi es-tu là?“

„Quel est le service que tu me rends?“

“Que puis-je faire pour nous délivrer, toi et moi?”

Si tu poses des questions sincères et directes, tu obtiendras toujours des réponses sincères et directes. Notes-les par écrit dans ton journal. Tu pourras te relire au besoin le temps nécessaire.

4ème exercice:

Vous exemptez l’Obscur dans votre vie si vous comprenez une petite phrase dans toute sa profondeur, que vous l’accueillez en vous et en faites provisoirement votre mantra:

“Je suis toi” et “Tu es moi.”

Reporte-la, le coeur ouvert, à toutes les découvertes dans ton journal et observe ce qui se passe en toi. Prends des notes.

4ème étape:

La distinction entre les différents espaces de l’Obscur


À partir de l’ESPACE-UN, huit espaces supplémentaires se sont développés au fil de l’évolution spirituelle. Celà fait quatre espaces-Lumière, quatre espaces-Obscur et un Lumière-Obscur. Commençons ici par les espaces-Obscur. Par principe, ce sont tous des labyrinthes, des cabinets des glaces, des trains-fantômes et des grand-huits. Mais cependant, ils ont eux aussi leur système et leur équilibre spécifiques.

Deux d’entre eux on été créés par l’Esprit, les deux autres par l’Homme. Les espaces-Obscur créés par l’Esprit sont moins des “espaces” que des entités spirituelles propres qui agissent en tant que créateurs d’espaces. Ceux créés par l’Homme sont des zones énergétiques remplies d’êtres et de créatures.

Lors de la première divison du UN, la Lumière Créatrice (LC) et les Ténèbres Créatrices (TC) se sont formées. Celles-ci formèrent à leur tour la Lumière Interieure (LI) et les Ténèbres Intérieures (TI) non-incarnées. Celles-ci, à leur tour, s’incarnèrent dans les ventricules du coeur humain. Elles donnèrent naissance au corps physique de l’Homme.

À partir de la Lumière et des Ténèbres incarnés dans ces ventricules, l’Homme créa la Lumière Extérieure (LE), communauté des hommes solidaires les uns aux autres, et les Ténèbres Extérieures (TE), communauté des hommes qui se combattent. De leur inter-communication se forma l’ ”Astral Obscur-Lumière” (AOL), région des sentiments humains polarisés soit négativement, soit positivement.

Modèle de solution:

Observez, à coeur ouvert, le développement naturel des espaces et êtres ténébreux. Regardez-les comme vous regardez dans un zoo les animaux qui vous feraient peur s’ils étaient en liberté, mais qui cependant vous intéressent et vous fascinent.

5ème exercice:

Regardez là où, jusqu’à présent, vous fermiez les yeux (voir exercice 1, question 6). Ouvrez votre coeur et permettez à tous les voiles sombres de se détacher de votre vie.

Permettez à tous les égarements de pensée et de sentiment de se clarifier.

Permettez aux sentiments de culpabilité et d’infériorité de quitter vos espaces.

Celà se produit tout seul si vous le leur PERMETTEZ (c’est la nature-même de l’Énergie Nouvelle).

Prenez des notes dans votre “journal de l’Obscur” (et remarquez comme il se transforme subrepticement en un journal de la LUMIÈRE-UNE).

5ème étape:

Jugement et Discernement


La plus grande force des ténèbres astrales est le Jugement, la plus faible le Discernement.

Le Jugement est une force obscure née pendant l’ère de la poussière alors que la conscience de l’Un était déjà en grande partie refermée. Elle a découlé du faible niveau de vibration des forces “le faux et le vrai”, “la valeur et la non-valeur”, “la faute et l’expiation” et “le bien et le mal”.

Par leur vibration, ces forces se sont mutuellement entraînées vers le bas. Le Jugement est un instrument de séparation et de dénigrement de l’un des poles. Ce qui, pendant toute une période, représenta une progression conduisit à l’obscurcissement et à la confusion.

Si le jugement et la comdamnation ne s’arrêtent pas, le cercle descendant des énergies ne peut trouver sa fin et amène la déchéance et les ténèbres. Il emmène la loi de l’Esprit dans les plus profondes abîmes des émotions (le fondamentalisme et le fanatisme). Les émotions ne sont pas en mesure de différencier, elle ne peuvent que juger. Elles sont nées du chaos naissant et l’ont parachevé.

Le Discernement naquit au début de la voie dans la dualité, au commencement de l’ère de cristal. Il vibre dans le champ élevé de sagesse de l’UN qui a fait jaillir de lui-même les poles en tant qu’équivalents. Le Discernement est la force qui, au bout du chemin, alors que le chaos est en plein accomplissement, apporte la clarté, la rédemption et la sagesse.

Modèle de solution:

Cessez de porter des jugements et commencez à discerner les choses sans jugement de valeur ni émotion. Octroyez-vous, à vous-même et aux autres êtres, l’ « entièreté” d’existence et de décision. Le Jugement est une force provenant de vos émotions situées dans la région du ventre et de votre intellect situé, lui, dans la tête. Les forces de jugement sont la peur, le sentiment de culpabilité, le sentiment d’infériorité, le remords, la honte, l’agressivité, le doute (pour la région du ventre), ainsi que le besoin de contrôle, l’envie de vengeance, le besoin/pression de tout organiser et planifier (pour la region de la tête).

Chacune de ces régions est unipolaire et non transformable. Les jugements vous assujetissent. Seul votre coeur est en mesure de discerner sans faire de jugement et de prendre la „décision en vérité“ qui en découle.

6ème exercice:

Perçois la force dévastatrice qu’est l’auto-condamnation. Prends note de toutes les réponses aux questions suivantes: “Quels sont les traits de caractère, les forces et les particularités qui différencient ma personalité d’autres personalités (prends 2 ou 3 personnes en comparaison)? »

“Comment est-ce que je juge mes propres caractéristiques, en comparaison avec les autres?”

“Qu’est-ce que j’admire en eux?”

“Qu’est-ce que je déplore en moi?”

“Quels aspects de ma personalité en arrivent, de temps en temps, à me désespérer?”

Décide ensuite de transformer tout auto-jugement qui soit négatif ou infériorisant:

DÉCIDE de reconnaître du fond du coeur tes forces contraires externes (l’Obscur) comme étant parties nécessaires de ton cheminement spécifique.

AUTORISE-toi à reconnaître les forces internes de ton être (la Lumière).


PERMETS-vous à vous trois (à toi-même, l’Obscur et la Lumière) de vous réunir en tant que SEUL ÊTRE.

7ème exercice:

Choisis quelque chose dans ton quotidien (un problème, un évènement, une personne) que tu juges ou condamnes. Sois sincère avec toi-même et l’aspect choisi. Regarde avec le coeur et réponds aux questions suivantes:

“Comment ai-je jugé cet aspect jusqu’à présent?”

“Pourquoi l’ai-je fait de cette manière et non d’une autre?“

« Quels étaient les sentiments (ventre) qui m’animaient?”

“Quels étaient les pensées (tête) qui m’animaient?”

“Quels effets avait ce jugement sur cet aspect et sur moi-même?”

Puis, décide de revenir sur ton jugement et de reconsidérer l’aspect d’un regard aimant et à coeur ouvert. Prends note de toutes tes constatations, sentiments et ressenti intérieur. Prends conscience de l’impact que le revenir sur un jugement externe a sur ton monde intérieur. Tu te sens Un avec le Tout, n’est-ce pas?

8ème exercice:

Dirige ton attention sur ton coeur physique et respire profondément plusieurs fois. Ouvre-toi en grand et permet à toutes les énergies de circuler librement.

Permets à ton être supérieur lumineux de se fusionner maintenant avec toi et ressens comme il se répand en toi. Puis permets à ton être supérieur ténébreux de se fondre à toi à son tour et ressens comme lui aussi te pénètre.

Prends conscience des différentes énergies et souhaite-leur la bienvenue de tout ton coeur. Laisse-toi suffisamment de temps pour ce fusionnement. Prends note, après coup, de ce que tu as ressenti et vécu. Laisse, en toute conscience, cette fusion devenir partie intégrante de ta respiration.

6ème étape:

Le chemin vers les régions obscures

Même si, des années durant, vous avez évité les régions obscures et cherché à vous en protéger, vous avez quand-même toujours évolué en elles car elles sont une partie de votre être. Vous avez toujours évolué en elles, non pas parce que vous le vouliez, mais parce qu’elles le voulaient, elles. Elles font partie de vous. Elles sont liées à vous.

Le problème est que: ce que vous ne voulez pas vient à vous de lui-même – et vous domine. Vous dites NON et l’Obscur dit OUI. NON est un mot d’impuissance, OUI un mot de pouvoir.

Que vous soyiez dans une région obscure, ce n’est pas un problème mais plutôt un état naturel. Mais que vous y soyiez contre votre gré, celà ,oui, en est un effectivement. Car “être sans la volonté” équivaut à une impuissance. Vous êtes en plein Obscur mais vous ne le connaissez pas et ne savez pas ce que vous devez faire ou ne pas faire. L’Obscur vous manoeuvre selon ses facultés (voir 3ème étape) et vous égare par ses structures en labyrinthe et ses éléments constituants.

Modèle de solution:

Vous surmontez l’Obscur en ouvrant ses espaces et en y pénétrant, en les traversant intentionnellement. Vous êtes plus forts que toutes les entités et énergies de ces régions si vous respectez les règles. Une de ces règles est le choix du chemin à prendre. Il y a d’innombrables voies d’accès aux régions de l’Obscur de toutes les dimensions.

Pendant des millénaires, vous en avez emprunté deux sans même le savoir: l’espace mental dans la tête et l’espace émotionnel dans le ventre. Partant de là, vous avez continuellement involontairement “dérapé” dans l’Obscur et n’en êtes ressortis qu’au prix de grands efforts, transformés, marqués (occupés) ou avec des blessures. Ce ne sont qu’accès incertains, des trappes et voies à sens unique.

Il n’y a qu’une seule voie qui puisse vous protéger d’être pris au piège dans les ténèbres des différentes dimensions, ou même de vous y égarer un certain temps. C’est la voie qui passe par votre coeur. Votre coeur est le point de départ de tous les périples qui vous font avancer et vous enrichissent vraiment.

Votre coeur est le passage multidimensionnel, l’accès à tous les plans des cosmos obscur et lumineux. C’est là que règnent toutes les forces, de tous les espaces. Utilisez-les tout bonnement!

9ème exercice:

Dirige ton attention sur ton coeur physique et respire profondément plusieurs fois. Ouvre-toi en grand et permet à toutes les énergies de circuler librement. Fusionne-toi avec les deux Maîtres de la Lumière et des Ténèbres (qui ne sont rien d’autre que toi-même en fait), rends-toi avec eux dans les régions de l’Obscur que tu aimerais visiter, et permet-leur de s’éclaircir (grâce à toi).

Prends bien ton temps pour ce périple (commence-le le soir, par exemple, au moment de te coucher). Plus tard, prends note de tout ce que tu as vu, ressenti et vécu. Attends-toi à ce que, dans les premiers temps, se produisent éventuellement de grandes “crises de guérison” soit dans ton corps, soit dans ton environnement. Dans ce cas-là, il faut continuer à respirer, rester ouvert, et laisser s’embraser les rayons d’amour de ton coeur. Il suffit que tu le décides et le permettes pour que celà se produise.

Méditation dans la tour de lumière de l’Esprit

Respire profondément et laisse derrière toi tout ce qui a été, qui est et qui sera. Ouvre grand ton coeur et vide-toi de tout. Tu y arrives rien qu’en le décidant.

Laisse les énergies de ton corps descendre dans le sol et ton âme monter dans les sphères cristallines du clair- Esprit.
Prends conscience que ton corps, tel une enveloppe vide, reste en arrière pendant que ta vraie vie, ton être d’esprit, devient de plus en plus manifeste, de plus en plus réel.

Vois de ton oeil spirituel un paysage d’une clarté cristalline et une tour qui se dresse devant toi.

Une tour rayonnante comme un diamant, une haute tour qui s’étire vers le ciel en traversant les nuages: ta tour de vie, qui jadis te conduisit des mondes de l’Esprit aux mondes des formes. Et bien, voilà qu’en cet instant tu peux de nouveau monter vers le monde de l’Esprit et te souvenir; te souvenir de qui tu es vraiment.

Approche-toi de la tour et regarde: la porte s’ouvre et te laisse entrer. Pénètre à l’intérieur de la tour. Un escalier en spirale longeant les murs extérieurs conduit vers le haut et, au centre de la pièce, tu peux diriger ton regard vers les hauteurs infinies de ta propre vie, qui se dérobent à tes yeux.

Le diamant t’irise puissament de sa lumière et te tire doucement vers le haut. Tout ce qui est de nature basse se détache de toi; tout ce qui attache se délie. Toutes les oppositions deviennent UN.

Sens comme tu deviens léger(e). Monte doucement, comme en apesanteur, d’étage en étage. Et, pendant que tu gravis l’escalier, permets que des énergies puissantes et cristallines te traversent et t’élèvent.

Tu gravis ainsi beaucoup de paliers et arrives dans la zone de la lumière rouge. Sens comme elle pénètre vigoureusement et vivifie tes cellules. Absorbe une lumière rouge-carmin pendant que tu continues ton ascension sans t’arrêter, lentement mais sans discontinuer.

Voilà que tu arrives maintenant dans la sphère de la lumière orange qui – pareille à mille soleils – fortifie ta volonté et t’illumine de force, de courage et de détermination. Inspire-la. Absorbe-la. Continue ton ascension de marche en marche en traversant l’espace du soleil.

Ainsi tu atteins le jaune lumineux, le jaune d’or, qui imbibe ton être de clarté et de sagesse. Ouvre-toi en grand, respire profondément et accueille-le en toi. Sens comme il t’imprègne et te renouvelle. Et continue, continue toujours ta progression, monte dans la zone de la lumière vert-émeraude. Car vois-tu, l’émeraude permet à ton coeur de battre en union avec tous les coeurs. Évolue en elle et poursuis ton chemin.

Ouvre-toi à TOUT, mais sans RIEN retenir.

Monte encore dans cette tige qu’est la tour de diamant, élève-toi jusqu’au faisceau bleu d’azur qui fait vibrer ton être à cette fréquence-là qui contient en elle toutes les résonnances. C’est ici que tu vibres en communion avec toute la création. Et, riche d’elle, continue ton ascension.

Tu entres maintenant dans le domaine mystique du bleu-indigo qui te révèle tous les mystères. C’est ici que respire la vie de tous les espaces-temps. Toi aussi, respire. Respire profondément. Et, grand ouvert(e), traverse cet espace en évoluant sans discontinuer vers le haut.

Et tu aboutis enfin à l’incommensurable de la couleur pourpre, à cette fréquence de la puissance de l’Amour cosmique qui t’habilite véritablement. Ici aussi, respire profondément et reçois, car tu en es digne.

Et, en continuant d’avancer, un pied après l’autre, un échelon après l’autre, tu arrives dans cette region-là qui baigne tout de couleur rouge-violet magenta rayonnante – et toutes les parties de ton être sont UN.


Néanmoins cette couleur aussi se dissipe car tu atteins maintenant la sphère qui renferme la Pure Lumière blanche.

Voyage maintenant sur tes ailes de lumière dorées vers les lieux et les époques que l’Esprit divin en toi veut parcourir – et sache au plus profond: l’Amour et la Bénédiction de TOUS reposent sur toi.

St. Germain transmis par Sabine Wolf
Série : ÊTRE ENSEIGNEUR


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation




Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ante. felis mi, ipsum Aenean justo
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :