Secrets révélésTV

« Nous collecterons les dossiers médicaux de chacun d’ici 2029 »

Un futur dystopique dans le but de prédire et de traiter les maladies avant qu'elles ne surviennent !

S’exprimant lors du Sommet mondial de la santé le lundi 17 octobre 2022, Molly Biwer, responsable des stratégies commerciales et porte-parole du centre médical universitaire Mayo Clinic, a développé l’objectif à long terme qu’ils se sont fixé de prédire et de traiter les maladies avant qu’elles ne surviennent !

La Mayo Clinic veut y parvenir en « regroupant les dossiers médicaux de chaque personne sur la planète », ce qui signifie essentiellement un « dossier complet » de toutes les personnes et de chacune de leurs activités.

Lors du tristement célèbre Global Health Summit, la porte-parole de la Mayo Clinic, Molly Biwer, a déclaré :

« Ce que nous espérons faire, c’est rassembler les dossiers médicaux de tout le monde sur la planète, afin que nous puissions commencer à prédire les maladies avant même que les conditions ne surviennent. »

A noter que la Mayo Clinic a un partenariat stratégique de dix ans avec Google pour stocker et protéger les données médicales grâce à l’intelligence artificielle et aux services cloud.


Trois ans après avoir conclu un partenariat stratégique de dix ans avec Google, la Mayo Clinic espère « rassembler les dossiers médicaux de tout le monde sur la planète ».

Il faut dire que lorsque quelqu’un a accès aux dossiers de santé d’une personne, il a essentiellement un contrôle total sur cette personne. Et puis toutes ces données pourraient être incluses dans une identité numérique, qui sera implantée et pourra être connectée à l’intelligence artificielle.

Ordre mondial des soins de santé « nouveau et amélioré »

Il y a quelques jours, Sandra Gallina, directrice générale de la santé et de la sécurité alimentaire de la Commission européenne, sur l’accord juridiquement contraignant dit de la pandémie, semble confirmer les craintes en annonçant un « nouvel arrêté sanitaire amélioré avec un système efficace et responsable, L’Organisation mondiale de la santé en son cœur.


En général, il y a une tentative structurée de retirer les pouvoirs des gouvernements et d’introduire les actions possibles de l’OMS pour imposer volontairement un statut d’urgence des fonds aux pays qui signeraient l’accord contraignant à tout moment.

Entre autres choses, Gallina a déclaré :

«Nous devons de toute urgence façonner un nouvel ordre sanitaire amélioré avec une Organisation mondiale de la santé efficace et responsable en son cœur.

Nous devons établir un lien durable entre la santé mondiale et les efforts de financement et combler les lacunes de la gouvernance mondiale. Le leadership dynamique de l’Allemagne et le dynamisme de l’Indonésie ont démontré l’importance du G7 et du G20 dans cet effort.

Nous devons soutenir le futur accord pandémie C’est une responsabilité collective. Nous devons faire un bond en avant dans notre préparation pour répondre aux menaces sanitaires. »

Dans le même temps, une nouvelle souche plus mortelle de COVID pourrait être en cours de développement, avec le risque que celle-ci aussi puisse s’échapper du laboratoire.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.




Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 156 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire