Aller à la barre d’outils

Argent et vocation

Première étape : La nature de l’abondance
Deuxième étape : Le flux cosmique

Lire la 1ère partie

Au fil du temps, les humains ont fait de l’argent une énergie psychique. Les humains ont mis l’argent à la place de la joie, de l’estime de soi, du sang, de l’amour et du fait de se mettre au service de quelque chose.

Troisième étape : La force du présent

Thème:
Le présent – passerelle temporelle et “dé-cision“
Influences extérieures et plan de vie


Établir résonance par:
Recevoir des cadeaux
Aimer ce qui est
Décisions du coeur
Lâcher prise au passé

Le présent

Avant, nous l’appelions la “loi du Karma“. Aujourd’hui, nous ne l’appelons plus comme ça car, si tu en prends la décision, le Karma n’existe plus.

Les principes de faute et d’expiation n’ont plus cours. Toutes les bêtises que tu as faites, tous les tours que tu as joués, tout cela a eu sa raison d’être. Cela a eu sa raison d’être parce que sinon, cela n’aurait pas pu se produire! Cela a été possible parce que tu possèdes une libre volonté (libre arbitre). Cela a pu se produire parce que cela a servi aussi bien à ta propre expérience et propre maturité qu’à celle des autres. Chaque fois que tu es mort, soit par ta propre faute soit par le biais d’autres personnes, c’était permis sinon cela ne serait pas arrivé. Et toujours tu es rené(e). Toujours tu es tout simplement revenu(e) et as tout simplement continué ton chemin.

Nous ne te l’expliquons pas pour que, ragaillardi et fort d’une légitimation spirituelle, tu continues à répandre le malheur, à faire des tiennes et à tisser tes combines, mais pour que tu puisses te libérer des scories de ton passé et accoster TOTALEMENT dans l’ICI et MAINTENANT – sans dettes ni culpabilité. C’est un signe de maturité que d’être libre de dettes. C’est une preuve de ta maturité et de ta dignité que de te donner À TOI-MÊME l’absolution après ton cheminement sur les voies de l’Obscur, en vérité.

Ton chemin est toujours resté le même. Pendant longtemps, il t’a conduit à travers les paysages de l’inconscience, t’a laissé y faire la découverte de toutes les sphères, de tous les coins et recoins, pour finalement t’en faire sortir et te conduire dans la connaissance consciente, dans la CONSCIENCE OUVERTE.

Malgré qu’il n’y ait plus de karma, il s’agit encore de faire prendre une autre tournure aux circonstances qui aujourd’hui te bloquent et t’attachent, qui te font souffrir et t’entravent, qui appauvrissent ton âme et te mettent en état de dépendance. Il s’agit ICI et MAINTENANT de changer ces circonstances, ces origines immémoriales de ta vie actuelle « d’humain moyen voire petit bourgeois », de leur faire prendre les tournures favorables de créativité, de liberté et d’insouciance afin d’atteindre des conditions de vie débordantes de richesse intérieure et extérieure. Comment, pour l’amour du Ciel, cela est-il possible ?

Et bien il y a un “instant Unique et endroit-Un“ dans ta vie qui possède une force de transformation illimitée et une richesse infinie. En cet instant et à cet endroit, tu peux transformer TOUT ce qui a jamais été et qui sera jamais. Non, nous n’exagérons pas! Cet instant, c’est l’ICI et MAINTENANT. C’est aussi ce que tu appelles le PRÉSENT. Être « au bon endroit au bon moment », cela signifie être dans son propre présent.

C’est la raison pour laquelle nous avons nommé cette troisième étape « La force du présent ». C’est pourquoi nous écrivons souvent l’expression “ICI et MAINTENANT“ en lettres majuscules – POUR TE FAIRE PRENDRE CONSCIENCE DE CETTE FORCE !!!

Passerelle temporelle et « dé-cision »

Le présent n’est pas uniquement le lieu et l’instant du plus grand déploiement de force, il est aussi une passerelle temporelle.

“ICI et MAINTENANT“ fait se rencontrer deux géants de votre vie et demande de vous une prise de décision: le passé et l’avenir. Votre présent résulte de votre passé. Il a été influencé par de multiples ères et époques, par des centaines de « chemins de vie » et de « jeux de rôles », par des millions de personnalités et de décisions. Ils sont tous devenus votre chair et votre conscience personnelle. Ils sont devenus ce que vous pensez être aujourd’hui. Le PRÉSENT est le résultat de votre cheminement d’évolution ainsi que de votre pensée immémoriale.

Parallèlement, le PRÉSENT est la base de départ de votre avenir, la porte donnant sur les sphères suivantes de votre existence, le tremplin pour les royaumes inconnus et les régions non encore explorées. Le PRÉSENT est l’instant où se rencontrent l’Ancien, connu, avec le Nouveau, inconnu, et où une « dé-cision » peut ou doit être prise: « Voulez-vous poursuivre comme jusqu’à maintenant ou voulez-vous transformer votre Monde? » Et c’est précisément là que commence votre problème et se termine votre vie.

Décision sous-entend sission – mourir: se séparer de l’ancien. Mais dans votre société, la séparation et la mort sont quelque chose de « mal ». « Celui qui se sépare a échoué », affirmez-vous. « Celui qui a échoué ne réussira pas non-plus plus tard », croyez-vous. Et cette croyance à elle seule suffit déjà à vous mettre en incapacité de décision – en incapacité de transformation. Cette croyance à elle seule suffit à faire mourir votre « vivance » et vous fait devenir des marionnettes de la conscience collective de masse – des morts-vivants ou de la vie morte.

Décision veut dire détachement – naissance: Congédiez l’enfant nommé « égo » hors de vos corps: congédiez la dépendance et donnez naissance à l’indépendance; congédiez les besoins à répétition et donnez naissance à la votre propre “juste mesure“; congédiez la conviction que les autres devraient subvenir à vos besoins et donnez naissance à la prise en mains de vous-mêmes et des autres. Prenez la décision de l’autonomie, de la propre responsabilité et de l’auto-habilitation.

Mais « décision » n’est pas chose facile: Vous connaissez ce qui est ancien. l’ancien vous fait souffrir et vous ne voulez pas continuer comme ça. Le nouveau, par contre, vous ne le connaissez pas encore. Il vous est inconnu et risquant. Ce n’est pas non plus ça que vous voulez.

Si vous n’impliquez pas votre volonté consciente dans votre décision, alors c’est votre volonté inconsciente qui, automatiquement, entrera en vigueur’ car il faut bien que quelque chose se produise. Vous permettez alors inconsciemment à votre passé de dominer votre présent et de devenir votre futur (en désespoir de cause) – jusqu’à ce que vous en ayez assez et que vous preniez une décision consciente. Se décider signifie: laisser mourir ce qui est ancien. Si vous ne laissez pas mourir le passé, c’est votre force du présent qui meurt et vous devenez comme du bois flottant sur l’océan de la Vie. Vous restez indécis et, par là-même, embourbés dans le passé.

Structures des ères et cuirasses de caractère

Dans le passé, des « cuirasses de caractère » se formaient à partir de votre inconscient. Nous pouvons les appeler de la « matière psycho-biologique » qui s’est développée à partir des structures énergétiques des ères écoulées. Les structures caractérisants les ères les plus récentes (ères du Taureau, du Bélier et des Poissons; voir leçon 4) étaient constituées d’énergies de déséquilibre et de désordre massif.


En conséquence, votre matière psycho-biologique, vos sensations et votre orientation, ce que vous éprouvez et ce que vous pensez aujourd’hui, votre chair et votre physique, oui, votre caractère et votre personnalité toute entière sont sillonnés de désordre et de déséquilibre. Nous appelons cela « cuirasse de caractère » parce que cette énergie des ères passées s’est incrustée dans votre corps comme un épais manteau – chaud mais raide de saleté. Elle siège dans votre aura comme une carapace et vous n’avez aucune chance de dissoudre cette incrustation avec des moyens ordinaires.

Nous voulons que vous compreniez la force inhérente à votre propre inconscient. Nous voulons que vous ressentiez la puissance de votre propre évolution, écoulée mais dont vous ne vous souvenez plus. Nous voulons que vous reconnaissiez à quel point votre chemin, que vous avez oublié, est devenu étroit et resserré. Vous êtes parvenus à un cul-de-sac obscur dans lequel vous vous êtes cantonnés à un nombre réduit de schémas arrêtés qui vous reconduisent toujours aux mêmes problèmes. Il semble qu’il n’y ait pas d’issue à ce cul-de-sac – mais ce n’est qu’une apparence.

Cette cuirasse de caractère appartient au passé mais elle a toujours entrainé de nouveaux désordres et déséquilibres, jusque dans votre actualité présente – jusqu’à aujourd’hui. C’est alors que la question se pose: « Que se passe-t-il MAINTENANT? »

Est-ce que tu fais perpétuer le passé dans ton avenir en ne démordant pas de tes habitudes, de tes peurs et de tes doutes, en prenant tout ce que tu savais sur toi-même jusqu’à maintenant comme la seule et unique vérité ou comme des aspects irrévocables de ta personnalité? Ou bien fais-tu le choix d’un autre chemin, d’un développement de ta personnalité différent, d’une manière différente de se comporter les uns avec les autres, le choix de faire des expériences nouvelles, de découvrir une autre réalité – même si tu ne les connais pas encore?

Le problème que te pose ton présent est le suivant: Les sentiments lumineux, les pensées et objectifs conçus en état d’éveil restent non-agissants aussi longtemps que règnent dans ton inconscient des sensations et des intentions allant en sens contraire. Dans ce cas, ton présent en état d’éveil s’en trouve « envoilé » et « encarapacé » – il n’est pas transformable.

Ton inconscient abrite le passé de ta condition humaine, l’enfance de ton égo. C’est là qu’est mis en mémoire un nombre incommensurable de souffrances et de peur, d’agressions et de haines aveugles ainsi qu’une même quantité de faute et d’orgueil, de sentiment d’infériorité et de dépression. Ton inconscient est prisonnier en lui-même aussi longtemps qu’il se trouve ignoré et, par là-même, coupé du flux vital. Il ne peut alors rien faire d’autre que de reproduire ses schémas de comportement et mécanismes de contrôle obscurs.

Ton présent est donc constitué de deux royaumes: celui de ta volonté consciente éveillée apparente qui désire tout mieux faire dans l’avenir, et celui de ta volonté inconsciente cachée qui combat tout changement à cause des expériences douloureuses vécues et de l’étroitesse intérieure.

Hasard ou destinée?

Plan personnel de vie et influences extérieures

Avant de t’incarner, tu as pré-formé tes « contrats de vie », as déterminé au détail près tes objectifs et souhaits pour ta vie terrestre ainsi que les conditions paraissant nécessaires pour que le cheminement choisi puisse être réalisé. Elles comprenaient les aspects obscurs et les souffrances dont tu voulais faire l’expérience, le cadre dans lequel devait se dérouler ton enfance et ta jeunesse et les évènements qui devaient te maintenir sur ta voie.

Tu as bouclé le grand sac-à-dos spirituel que tu voulais prendre avec toi et tous les frères et sœurs spirituels qui restaient en arrière t’ont assuré leur soutien pendant toute la durée de ta vie sur Terre. Ce sont eux qui aujourd’hui sèment ton chemin de pierres et d’embûches, qui te ramènent les vieilles douleurs et te rappellent les souvenirs sombres. Ils le font conformément à tes propres directives, dans le seul but que tu puisses desceller ces vieilles énergies gluantes de ton inconscient et du monde extérieur, que tu puisses leur donner une impulsion de mouvement nouvelle et les transformer en nouvelle force créatrice.

Lorsque tu étais dans les sphères non-incarnées, tu le savais encore: La Lumière voit le jour dans le champ de l’Obscur, l’amour naît dans celui de la haine, la sagesse prend sa source dans celui de la peur. Mais tu as oublié cela depuis ta naissance et tu t’es souvent demandé pourquoi la vie était si dure, si solitaire et si douloureuse. C’est ainsi que ton contrat de vie t’a conduit sur ton chemin et t’a enchaîné à ses conditions. (Extrait du cahier N° 4 de l’édition Cristal – « Naissance en Esprit »)

En tant qu’humain, citoyen du Monde et membre de la société, tu es donc confronté(e) toute ta vie durant aux rencontres et évènements, aux contraintes et changements qui te parviennent de l’extérieur. Ils peuvent être de caractère agréable, peuvent te conduire et t’aider mais tout aussi bien être de caractère douloureux et bloquant. Ils se produisent dans le cadre familial, scolaire et professionnel, dans le cadre politico-social, et même quelquefois dans le cadre nommé criminel où on te fait du mal, ou où tu infliges toi-même du mal aux autres. Considérons maintenant les évènements désagréables – que tu appelles également problèmes.

En apparence, les évènements et rencontres, les contraintes et changements te viennent de l’extérieur, parfois soudainement, subitement – mais en fait, ils ne viennent pas de l’extérieur mais de l’intérieur. Ils font partie de ton plan personnel de vie. Tu te trouves confronté à une partie de toi-même que tu as prêtée ou perdue, divisée ou mise de côté en des temps passés pour que tu puisses la retrouver un jour, ayant acquis la maturité nécessaire pour la réintégrer en toi.

Ces aspects spirituels de personnalité sont amenés et transmis par des humains ou des circonstances techniques, par des animaux, des entités de paysages ou des évènements naturels. C’est ce que tu appelles le hasard ou le destin. Mais en réalité, c’est la mise en complétude de ta personnalité spirituelle indivisible sur la Terre – ou, dit plus simplement: l’accomplissement de tes objectifs spirituels, le « trouver » après la quête, et la maturité succédant à l’enfance.

Ici, il n’y a en effet aucune exception, aucun « mais », aucune rhétorique enjolivante ou argumentation dissuasive: tout ce qui t’advient ne peut t’advenir que parce que c’est en résonnance avec toi, que parce ce que tu portes en toi-même la correspondance de la situation extérieure et parce que tu as émis le rayonnement et les ondes énergétiques permettant à cette rencontre ou à cet événement de se produire. Car ce qui se produit à l’extérieur est une réponse à l’appel intérieur de ta volonté sur- et subconsciente qui est prête alors à traiter ce problème et à le résoudre.

Tu vois, à côté de ta conscience en état d’éveil et de ta subconscience, il y a encore une troisième instance dans ta vie: la surconscience, avec sa volonté aimante, puissante mais souvent difficile à cerner.

Les guides et conducteurs spirituels n’ont, en ce qui concerne ton chemin individuel, aucune ambition ou objectif propres. Ils n’ont aucune intention et AUCUN intérêt de te conduire spécialement quelque part. Car enfin, tu n’es pas une marionnette! Leur guidage se rapporte exclusivement à l’accomplissement de tes propres objectifs pendant la durée de ton « cheminement dans le monde limité de la chair ».

Voilà pourquoi, même en prise aux problèmes les plus graves, tu peux te pencher en arrière de manière décontractée, car tu sais désormais que:

1.) Tu te trouves constamment entouré(e) d’une compagnie aimante et pleine de sollicitude, même si tu ne vois autour de toi aucune âme chaleureuse qui vive mais des « ennemis » et des « adversaires ».

2.) Tout ce qui t’arrive, c’est toi même – cela fait partie de toi-même, partie de ton plan de vie individuel, partie de ta Sur-âme (à laquelle appartiennent naturellement beaucoup d’autres humains – et pas seulement des « amis »). Le problème auquel tu es confronté(e), les beaux draps dans lesquels tu te trouves ne sont nullement étrangers, nullement imprévus (il n’y a que ta raison humaine qui n’y a vu que du feu). Ce n’est rien de nocif ou d’irrésoluble. C’est même quelque chose de précieux, mais nous en reparlerons plus tard.

Un des mystères de votre vie est le suivant:

« Le problème arrive toujours après sa solution. La question ne se pose jamais avant la réponse. » Tu portes donc les solutions à tous tes problèmes en toi-même dès leur apparition. Le tout est de savoir comment y accéder. Avant que nous abordions cet aspect, nous te nommons quelques lois cosmiques (qui sont d’ailleurs tes propres inventions) en ce qui concerne le thème des problèmes (que tu as également inventés toi-même).

1. Rien ne peut t’advenir que tu ne sois capable de résoudre. Ou bien: « Tu es à la hauteur de tout ce qui t’arrive. »

Si, dans les plans extérieurs de ta vie, tu te sens à la hauteur d’un problème, c’est parce que la « boîte à outils » de ton corps et de ta raison est équipée pour cela. Ton corps et ta raison sont à même de résoudre ce problème parce qu’il se présente à eux sur les mêmes plans.
Si, dans les plans extérieurs de ta vie, tu ne te sens pas à la hauteur d’un problème, cela est dû au fait que la « boîte à outils » de ton corps et de ta raison n’est pas équipée en conséquence. Elle n’est pas en mesure de résoudre ce problème parce qu’il s’adresse aux plans intérieurs de ta vie. Dans ce cas, tu peux déléguer le problème à ton âme et à ton esprit et les prier d’agir. Ils savent de quoi il s’agit et ce qu’il y a à faire. Car ce sont eux qui ont extirpé ce problème des profondeurs du temps pour le mettre sur ton chemin – et ils ont bien évidemment les outils nécessaires pour le résoudre!

Le sens de cet « exercice », à côté de la solution durable du problème, se situe dans le fait de laisser ta conscience de l’âme et de l’esprit prendre de plus en plus d’importance dans ta vie physique.

2. Un problème ne peut surgir que si sa solution est déjà présente.

Tu n’es en mesure de formuler une question que si tu évolues déjà dans le champ énergétique de sa réponse. Reste maintenant à savoir, ce qu’est, en fait, une RÉPONSE (une SOLUTION). Et bien, ce n’est rien d’autre que la force fusionnée de ta sur-conscience divine avec ta sub-conscience luciférienne au moment de la maturité de ta « conscience humaine en état d’éveil » qui se trouve exactement à mi-chemin entre elles deux. Tu as suivi ?

Représente-toi une image et regardons-la d’une manière linéaire: la RÉPONSE (et SOLUTION), ce sont des rayons lumineux spirituels qui s’épanchent vers toi de haut en bas et, parallèlement, des champs énergétiques obscurs qui tanguent en montant vers toi de bas en haut. Ces deux aspects veulent se ré-UNir dans ton cœur car ils en sont tous deux sortis avant de partir en exil. Ils veulent refusionner et, ce faisant, devenir de la toute nouvelle matière cristalline. Donc, la Lumière de l’avenir brille au-dessus de toi, et l’Obscur du passé au-dessous. Ensemble ils forment le présent de ta maturité humaine qui est en mesure d’accoupler « le Ciel et l’Enfer » dans l’ICI et MAINTENANT.

La QUESTION (et SOLUTION) est un champ énergétique spirituel qui se forme selon ton plan de vie à un moment précis de ta maturité intérieure, qui t’accoste et ne te lâche plus jusqu’à ce que tu t’y sois ouvert(e).

La RÉPONSE et la SOLUTION deviennent elles-mêmes parties intégrantes de ton aura. C’est pourquoi les vrais voyants et devins peuvent lire tes circonstances de vie dans ton aura.

Sans ce champ, le problème ne serait pas encore là, la question ne serait pas encore formulable. La réponse est toujours là avant la question, la solution arrive toujours avant le problème. Ta tâche ne consiste donc pas à trouver la solution du problème mais à activer la solution déjà existante. Alors dis donc, aurais-tu cru que cela pouvait être si facile?

3. Tout ce qui t’arrive de l’extérieur est, en fait, ta propre actualité. Cela fait partie de ta sphère. Ce qui est important n’est pas CE qui se produit, mais COMMENT tu y réagis.

Prenons un exemple: un accrochage extérieur agressif touche les couches profondes de ton agressivité intérieure qui désirent se libérer en cet instant précis de ta maturité. Elles veulent se libérer de toi, et toi, tu veux te libérer d’elles.

Vous avez alors, toi et les anciennes énergies d’agression, émis un rayonnement et vous vous êtes enclenché(e)s dans le champ d’agressivité d’une autre personne qui se trouvait en résonance avec vous. C’est ainsi que vous avez, tes agressions et toi, posé la mèche. Puis, la flamme progresse en direction de l’explosif et la détonation s’ensuit. Bon. Sur ce, vous vous sentez – les agressions et toi – très libéré(e)s.

Vient maintenant la deuxième étape: Cette explosion n’avait pas pour but de provoquer de nouveaux combats, de nouvelles guerres ou actes de vengeance. Elle était juste destinée à libérer des énergies ancestrales bloquées et à les transformer en de nouvelles énergies cristallines – et à te faire atteindre d’autres niveaux de maturité et de conscience.


Ne le regrette donc pas et ne frappe pas en retour mais accepte cet acte de libération et respire profondément. Remercie l’autre personne impliquée, réjouis-toi avec elle de cet orage merveilleusement éclaircissant et poursuivez votre chemin. L’agression extérieure était ta propre agression. L’explosion produite constituait ton thème actuel, et la force vitale en résultant était ton propre souhait. Et bien, qu’il en soit ainsi!

Il en de même pour toutes les forces négatives qui te proviennent de l’extérieur et qui peuvent devenir d’énormes problèmes si, dans un premier temps, tu les refoules, les regrettes peut-être plus tard ou réclames réparation. Car le refoulement, le regret et la vengeance sont des forces qui assèchent chaque flux vital, qui « encimente » chaque sol et étouffe toute croissance dans l’œuf.

4. Tout ce qui se produit ICI et MAINTENANT, tu l’as décidé et préparé toi-même dans le passé.

Pendant des ères entières, tu as ressenti, pensé, cru, parlé et agi en des formes bien précises et infiniment diversifiées. C’est ainsi que l’ICI et MAINTENANT a pu se former de manière très exacte et au détail près dans ton champ vital. Tu as « couvé » ton ICI et MAINTENANT dans ton passé. Il a pu y grandir et finalement se concrétiser en un gigantesque problème en face de toi. Que tu l’aies « aménagé » en pleine conscience ou bien dans des états de « crépuscule de l’âme » ou de « brouillard spirituel » – ce qui est plus vraisemblable – ne fait absolument aucune importance.

Sens et but du jeu de cache-cache

Pourquoi as-tu mis ce petit jeu en scène, s’il ne rapporte pas plus que la seule solution des problèmes? Non, ce n’est pas un jeu de cache-cache qui prend sa fin au moment où tu trouves ce que tu as caché. Ce serait un peu stupide, n’est-ce pas ? Non, c’est un jeu de transformation et d’acquisition de maturité, un investissement spirituel dans le corps physique qui apporte de grands rendements, des gains inimaginables et une expansion bien au-delà de tes limites actuelles, véritablement. Un de ces gains est l’incarnation de l’Esprit divin et l’immortalité des corps. Un autre gain, c’est l’ouverture du champ quantique sur la Terre (voir 1ère étape), l’abondance illimitée de richesse spirituelle et physique dans ta vie. Mais laisse-nous pour l’instant revenir aux problèmes.

Établir résonance

Recevoir les cadeaux!

Les problèmes sont des cadeaux! Ils viennent à toi pour que tu acceptes de les recevoir. Ils reviennent à toi aussi souvent que tu les repousses. Ils reviennent jusqu’à ce que tu les reçoives. Une fois acceptés, ils ne reviennent jamais plus – ou alors tu ne les considères plus comme des problèmes mais comme une richesse en laquelle ils se sont transformés. (Remarque de Sabine: un exemple de leur actualité, ce sont les problèmes et questions que vous nous soumettez. Ils enrichissent notre flux d’informations spirituelles (inter-collaboration entre ma personne et les êtres non-incarnés), notre flux monétaire et notre expansion. Ils enrichissent votre courage et votre flux vital, et à travers eux votre circulation sanguine, financière et votre expansion. Ce sont les problèmes qui nous enrichissent, pas leurs solutions.)

Un problème présente plusieurs aspects positifs que tu devrais prendre en considération avant de passer à sa solution:

1. Il te montre ta propre problématique intérieure, le conflit entre ton égo et ton âme. Sous la perspective de l’âme et de l’esprit, le temps de sa solution est arrivé à maturation: tu peux éliminer ce conflit parce qu’il te gêne depuis un certain temps déjà à te développer librement. Prends le problème, accepte-le et approuve son existence.

2. Il te donne une opportunité d’engendrer des forces, des idées et perspectives nouvelles et de les essayer. Il apporte un vent nouveau à ta vie.

3. Il t’aide à lâcher prise à une partie supplémentaire de ton passé, à te libérer d’une quantité supplémentaire d’attaches dues à d’anciens « contrats », à d’anciens contacts avec des humains ou d’autres entités, à lâcher prise à une morale surannée. Il t’aide à ouvrir une porte supplémentaire de ton inconscient et à reprendre possession d’une partie supplémentaire de ta complétude.

Aimer ce qui est ICI et MAINTENANT!

L’AMOUR est une force spirituelle inconditionnelle considérable. Il peut iriser ta vie de son rayonnement et l’élever en un espace de temps très court. Il faut que tu le veuilles car il transforme ta vie d’une manière imprévisible et incontrôlable. Si tu fais le choix de l’AMOUR, inconditionnellement, alors il peut s’épancher dans ta vie. Cette attitude intérieure entraîne des processus intéressants dans les plans intérieurs:

1. Ton canal de Lumière s’ouvre largement. Vu de notre perspective, nous pouvons distinguer de véritables explosions de Lumière dans vos champs vitaux. Ce canal spirituel réunit la Terre et le Cosmos en un courant d’énergie de couleur d’or – et tu te trouves en plein milieu.

2. Ta conscience corporelle atteint un taux de vibration plus élevé et se rattache à la conscience de ton esprit. La raison se trouve désactivée et le Savoir spirituel activé. Toutes les « scories de sentiments » et « voilages de pensée » qui obstruaient ta vision jusqu’alors prennent feu et se consument. Tous les mécanismes de contrôle, de comparaison et de vengeance se mettent à pâlir et se retirent.

3. Ta fréquence corporelle entre en résonance avec la fréquence des êtres non-incarnés, des anges, des Maîtres et frères et sœurs des sphères spirituelles. Ils sont instantanément en contact avec toi et peuvent diriger leurs informations et leurs énergies dans ta situation vitale actuelle. Ne leur demande pas de te guider et de te donner la direction à suivre. Ils ne sont pas en mesure de le faire. Ne présume pas qu’ils savent de quoi il s’agit. Ils ne le savent pas. C’est toi le guide, celui qui sait et celui qui décide. Prends une décision et demande-leur de t’aider dans ce sens. Ils le font alors et votre coopération s’en trouve instantanément renforcée.

4. La ceinture magnétique qui jusqu’alors enceignait ton corps se transforme en rayonnement électrique. Toutes les « énergies de problèmes » qui faisaient jusqu’alors (des siècles durant!) orbite autour de ton corps et qui s’y étaient énormément condensées se retirent de ton champ à cause du rayonnement électrique. Cela signifie: 70 à 90 pour cent du problème disparaît.

Tu peux intégrer les 10 à 30 pour cent du problème restants en les considérant comme des impulsions pour de nouvelles décisions, comme des défis pour de nouveaux échelons de croissance – comme un cadeau que tu t’es mis toi-même en chemin et comme une occasion de faire l’expérience d’une coopération agissante avec le monde spirituel.

Décider par le cœur

Le cœur humain est le centre de créativité de l’Esprit. Il n’est ni lumineux ni obscur, ni positif ou négatif, ni électrique ou magnétique. Le cœur humain, c’est du Cosmos incarné. TON cœur est du Cosmos incarné. Si tu décides par le cœur, alors c’est ton Esprit divin qui décide, alors ce sont les entités de Sagesse, d’Amour et d’Abondance qui décident.

Votre cœur est un mystère. En lui, les fréquences de la lumière et de l’obscur humains n’existent pas. C’est pour cette raison qu’il n’y a pas de cancer du cœur. Seuls les organes dans lesquels ces deux forces règnent sont susceptibles d’être atteints d’un cancer parce que le cancer est un symptôme de la guerre entre les deux pôles de la dualité. Le cancer témoigne de la lutte acharnée de votre égo entre ces deux pôles. Bien que la Lumière et l’Obscur règnent dans les ventricules gauche et droit du cœur, il ne peut y avoir de lutte entre eux car la Lumière et l’Obscur sont ici de nature spirituelle et ne constituent donc pas des contraires. De plus, votre égo n’a pas son entrée dans cet endroit et ne peut donc y causer aucun dommage.

Bien sûr, il existe toute une quantité de symptômes cardiaques qui peuvent mettre fin à votre vie physique. Mais ils se rapportent, eux, à une non-activation de votre volonté de vivre et d’aimer. Ils ont leur base dans une négation de Soi, dans un refus de vivre. Dans ces cas-là, l’esprit chargé de vous maintenir en vie n’est pas présent dans le cœur. “Tous les bons esprits l’ont quitté“, comme le dit un dicton allemand.

Ton cœur et le Cosmos sont identiques. Tu n’as donc pas besoin de faire de grands voyages cosmiques. Il te suffit d’aller dans ton cœur. Il est le champ de tous les possibles, le champ quantique. Il est le flux cosmique, l’intelligence cosmique et le champ de la Conscience Ouverte. Tu peux tout y trouver, tout y inventer.

Donc, si tu te trouves confronté(e) à un problème, si tu l’as reconnu et suffisamment pris en considération et si tu te disposes à prendre une décision, que ce soit alors une décision du cœur. Prends la décision pour le problème extérieur à partir du plan intérieur de ta vie: de tout ton cœur!

Dans ce cas-là, ce sont ton âme et ton esprit qui prennent cette décision et qui te conduisent. Et c’est bien ainsi, car ils sont tous deux in-dépendants de toutes les expériences et limitations antérieures, de toutes conditions et souffrances. Ils sont pré-voyants et aimants. Ils prendront toujours une décision qui vous conduira, toi et ton entourage humain, dans des sphères lumineuses. C’est une chose à laquelle tu peux vraiment te fier.

Rends-toi régulièrement en ton cœur. Écoute régulièrement ta voix intérieure. Fais confiance à tes sentiments et à ton aspiration intérieure. Laisse grandir et se renforcer ta confiance en toi et ton amour envers toi-même. Évidemment, à la sortie d’une ère sombre, cela demande un peu d’entrainement. Mais tu vas y arriver!

Lâcher prise au passé

Et puis, lâche prise. Congédie de ta vie les raisons originelles du problème. Congédie tous les schémas et matrices de l’ancienne pensée. Congédie toutes les énergies et scories de l’ancien ressentir. Congédie les anciennes valeurs et anciennes habitudes. Congédie le passé de ta vie physique et abandonne-toi entièrement à l’Ici et Maintenant. Il te suffit de le décider pour que cela se produise.

Explications

Dans votre passé d’humain, vous avez prononcé une quantité infinie de vœux. Dans votre vie privée et intime, ils étaient tout autant à l’ordre du jour que dans tous les domaines de la société profane et religieuse. Vous avez eu pendant longtemps la connaissance de tels outils spirituels et les avez utilisés, dans le plan négatif la plupart du temps (voir leçon 4, chapitre “L’hiver spirituel“).

Tous les vœux de pauvreté, de pacte ou de guerrier, tous les serments, les promesses de fidélité ou envoûtements que vous avez prononcés et utilisés pour ou contre vous-mêmes et les autres sont, aujourd’hui encore, incrustés en vous si vous ne les avez pas, entretemps, libérés par un acte délibéré emprunt d’amour.

Ne vous étonnez pas si, après avoir fait une invocation pour la libération des anciens vœux, vous ressentez tout-à-coup une douleur physique quelque part. Des crises de douleurs aiguës peuvent vous montrer quelle est/était l’importance de l’influence de ces forces spirituelles sur votre corps.

N’hésitez pourtant pas à vous libérer de cette façon de votre passé. Les douleurs physiques sont des symptômes passagers, des écoulements énergétiques qui ont été déclenchés par les forces spirituelles de vos intentions passées et de votre libération présente. Ces efforts et cette souffrance passagère seront récompensés par une clarté spirituelle, une réalisation intérieure et une richesse fluctuante.

Le passé, c’est le souvenir. L’avenir, c’est l’attente, l’espérance. Le présent, c’est la création. Le présent est la charnière entre les deux illusions que sont le passé et l’avenir. C’est ici que se produit la dé-cision: sur quel plan de ta vie continues-tu ton cheminement? Qui de vous trois prend la décision et la barre: l’égo, l’âme ou l’esprit?

Le chameau par le trou de l’aiguille

La force infinie de l’ICI et MAINTENANT

Le présent est le résultat d’intentions, de désirs et de décisions passés. Ton orientation et ta décision présentes engendrent ton avenir. JE SUIS et QUE CELA SOIT sont les mantras de création les plus puissants dont tu puisses disposer sur Terre. Ils créent ton avenir.


C’est MAINTENANT, dans le présent, que sonne l’heure de ton esprit créateur: si tu es malade aujourd’hui, si tu es pauvre et désespéré, c’est le résultat de tes sentiments passés, des pensées inconscientes et immatures que tu n’as cessé d’exprimer à travers mots, décisions et vœux. Ce que ton esprit inférieur a exprimé par des mots s’est concrétisé par la suite dans ton corps et dans ta vie.

ICI, dans ton présent (malade, pauvre et désespéré), tu as deux possibilités d’attitude:

1. Tu dis, tu penses ou tu crois: “Je suis malade, pauvre et désespéré(e).“ Même s’il est vrai que c’est une vérité, c’est une vérité faible et passagère du monde dualitique qui peut se modifier à tout moment. Par contre, “Je suis“ est un mantra créateur très puissant! Il fait de la vérité faible et passagère une vérité forte, inébranlable et immuable.

2. Tu ignores cette forme du présent (malade, pauvre et désespéré(e)) et en crées une autre. Tu dis de tout ton cœur: “Je suis en bonne santé. Je suis riche et comblé(e)“. Et même si cela ne correspond pas à ta réalité duelle actuelle, cela correspond tout à fait à la vérité spirituelle. Et c’est l’Esprit alors (JE SUIS est de l’Esprit divin) qui crée une vérité nouvelle dans la dualité et une réalisation de ses besoins.

La maladie, la pauvreté et le désespoir sont le présent de votre égo, le résultat de la lutte éternelle entre vos pensées contrôlatrices et comparantes dans la tête et vos sentiments peureux et agressifs dans le ventre. La maladie, la pauvreté et le désespoir sont – dans les faits – du domaine de votre égo. C’est lui qui les a créés et qui en souffre. Vos consciences psychique et spirituelle, elles, vivent dans le cœur. Elles ne connaissent ni pauvreté, ni maladie, ni désespoir. Par contre, elles connaissent les pouvoirs gouvernants de la sur- et de la subconscience. Elles sont la nature cosmique et planétaire du présent.

Elles aident l’égo et le corps à sortir de leur dilemme. L’égo est le “chameau passant par le trou de l’aiguille“ du présent. Il est coriace et endurant mais pas très prévoyant.

Ignore ce qui est et décide de ce qui sera

Cela ne veut en aucun cas dire: “Ne prête pas attention à ce qui se passe au présent“. Cela ne signifie pas: “Nie-le et refuse-le, masque-le et arrange-le pour qu’il paraisse meilleur“. Cela ne veut pas dire: “Cherche et trouve la faute chez les autres“.

“Ignore ce qui est“ veut dire: “Reconnais ce qui se passe actuellement comme un événement appartenant à ton vécu. Sois intérieurement d’accord avec ce qui est“. Ainsi, tu te déclares d’accord avec ton Esprit divin qui a précisément voulu cet événement. Tu te déclares également d’accord avec les sphères de ton inconscient qui l’ont fait remonter à la surface et qui l’ont occasionné.

Assume-toi. Prends-toi en charge comme un chef aimant prend en charge devant les autres un employé qui a fait une bêtise. De cette façon, tu renforces ton centre, ta base et ta couronne – et la faute, la honte, les doutes et les reproches envers toi-même peuvent s’évacuer. VOILÀ CE QU’EST LA VÉRITABLE DROITURE.

Exercices et réflexions

Prends l’habitude de considérer chaque problème se présentant à toi comme une opportunité de grandir. Pour cela, il te suffit prendre les trois décisions suivantes:

1. Lâche prise au passé avec toutes ses expériences et toutes ses rencontres. Pardonne aux gens qui t’ont infligé des souffrances car ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Pardonne-toi à toi-même toutes les forces d’agression, de peur et d’ignorance car, pendant longtemps, tu ne savais pas toi-même ce que tu faisais. Bénis-les et bénis-toi toi-même. Tout ce qui a été, tout ce qui est, est bien. Tu ne peux plus changer le passé mais tu peux te libérer de ses liens qui ligotent ton cœur présent et l’étranglent.

2. Accepte le présent et tout ce qui est ICI et MAINTENANT. Il est le résultat de tes propres créations. En l’acceptant, tu t’unifies avec les mondes cosmiques et planétaires qui l’ont rendu possible. Tu accomplis par là une grande “impulsion de OUI“ et tous les courants verticaux de ta vie se mettent à circuler (voir leçon 6). C’est comme cela que tu découvriras le cadeau qui était dissimulé au cœur de ton problème.

3. Interroge ton cœur. C’est le seul lieu dans ton corps et sur la Terre qui a un accès total à la Sagesse cosmique. Aussi longtemps que tu n’entendras pas ta voix intérieure, c’est ton cœur te fera savoir par le biais de ton ressenti physique quel chemin est le meilleur pour toi. Et si ton cœur te conseille un chemin que ta raison ne trouve pas logique, prends-le quand même.

Exercice 1
Examine une décision passée qui a une influence limitatrice ou douloureuse sur ton présent (une décision concernant l’endroit où tu vis, ta vie de couple, tes finances, ta profession etc. ).
Quels sentiments intérieurs étaient, à l’époque, favorables à cette décision? Lesquels étaient contre?
Quels aspects extérieurs étaient en sa faveur? Lesquels n’y étaient pas?
Pourquoi as-tu opté pour cette décision-là? Quel en a été l’aspect déclencheur?
Que ressens-tu aujourd’hui, ICI et MAINTENANT, pendant que tu reconsidères cette décision?
Que ferais-tu autrement aujourd’hui et pourquoi?


Exercice 2
Examine un événement ou un problème actuel. Par exemple une affaire de famille, une situation significative au travail ou en politique ou une circonstance transformant la situation de ta vie (un accident, par exemple).
Que ressens-tu? Peux-tu accepter ce qui se produit ou ce qui s’est passé?
Dans le cas négatif, pourquoi pas? Si oui, comment le gères-tu?
Quels sont les aspects de ta vie qui sont touchés? Qu’est-ce qui meurt (se transforme durablement)? Qu’est-ce qui voit le jour (se trouve renouvelé, réalisé ou enrichi)?
Où se trouvent le sens et la richesse cachés? Interroge ton cœur.
Quelles idées de nouvelles impulsions personnelles, de transformations et de conséquences te viennent à l’esprit?

Respire profondément après chaque aspect considéré et lâche prise intérieurement. Trouve en toi le calme, l’accord profond avec tout ce qui est MAINTENANT.
Prends ton temps, écoute de la musique, va dans la nature, laisse la nuit porter conseil. Reste bien centré en toi, dans l’amour, la confiance et le respect.
Comment évoluent tes sentiments, tes pensées et tes idées concernant ce thème au fil des jours et semaines suivant le début de ta réflexion? Décris-le de manière détaillée.

Exercice 3
Observe tes sentiments tous les jours pendant un certain temps. Ils t’amènent à prendre des décisions.
D’où viennent tes sentiments? Du cœur ou du ventre, des sphères inférieures ou supérieures de ta conscience? De quel type sont-ils? Interroge ton cœur.

Est-ce que ce sont des sentiments négatifs, amoindrissants, des sentiments agressifs de fuite, des sentiments de culpabilité? Alors, ils proviennent de ton ventre. Laisse-les resurgir et venir au grand jour. Regarde-les, accepte qu’ils existent et respire-les, expire-les hors de toi.

Est-ce que ce sont des sentiments doux, aimants, des sentiments en ouverture, des sentiments de paix, de sérénité ou de force? Alors, ils viennent du cœur, de l’âme et de l’esprit qui voudraient maintenant prendre le gouvernail de ta vie. Laisse-les jaillir, eux aussi et permets-leur de s’exprimer en toi.

Tiens pendant quelques temps un petit “Journal de mes sentiments au présent, dans l’ICI et MAINTENANT“. Décris-y ce qui se passe en toi, par mots-clés ou de manière détaillée. Sois sûr(e) que ce journal n’est pas uniquement tenu dans le terrestre et qu’il se réalise.

4ème étape “La force du moindre effort“

Thème :
Le flux cosmique, c’est l’AMOUR

Établir résonance par :
l’acceptation et la compassion
la propre responsabilité
la non-résistance

Le flux cosmique, c’est l’AMOUR

Le flux cosmique c’est l’AMOUR. L’intelligence cosmique, c’est l’AMOUR. Dieu, c’est l’AMOUR. L’univers, c’est l’AMOUR. L’AMOUR englobe tout, il est illimité. L’AMOUR est Ici et Maintenant. L’AMOUR est toujours présent partout. L’AMOUR fait Un avec tout ce qui est. Tout ce qui existe est fait d’AMOUR, même l’obscurité et la pauvreté, la captivité et la haine. Car il n’existe rien d’autre que l’AMOUR. L’AMOUR engendre la plus profonde pauvreté et la plus grande abondance sans faire le moindre effort.

Nous écrivons ce mot en majuscules pour souligner à quel point cette force, cette puissance, cette présence, cette intelligence dépasse tout ce que vous pouvez imaginer; pour souligner que l’AMOUR n’a absolument rien à voir avec l’amour. Cet amour-là, nous l’écrivons en minuscules pour souligner à quel point il est petit, plein de conditions et de peurs, d’attente et de sentiments de culpabilité. L’amour humain peut en l’espace d’un instant se changer en haine profonde quand il a été déçu, démasqué.

AMOUR est l’Être-même de l’Unité, du Cosmos.
Sur Terre, l’amour est une entité parmi beaucoup d’autres dans la dualité.

L’AMOUR n’est ni masculin ni féminin, ni lumineux ni obscur, ni bon ni mauvais. L’AMOUR n’est ni magnétique ou électrique, ni étroit ou large. L’AMOUR n’est ni esprit ni corps, ni âme ni égo. L’AMOUR n’est ni noir ni blanc, ni pauvre ou riche.

L’AMOUR n’est pas une substance mais une présence. Il n’est pas une créature mais un être (verbe à l’infinitif), pas un être mais un ….. . Voyez vous, L’AMOUR EST tout SIMPLEMENT. Nous pourrions aussi dire: L’AMOUR EST tout SIMPLEMENT ou L’AMOUR EST tout SIMPLEMENT. Faites-en une chanson et chantez-la tous les jours.

L’intelligence cosmique est AMOUR, ORDRE et ÉQUILIBRE. Il engendre un courant, une mouvance infinie, une fiabilité, une simplicité et un élargissement sans fin. Un rouage trouve son pendant même si, à l’instant même, il se trouvait encore à des dimensions entières de lui. L’AMOUR referme les portes interdimensionnelles, sépare les esprits les uns des autres quand le moment en est venu. L’AMOUR ouvre les portes interdimensionnelles et fait se rapprocher les esprits quand le moment en est venu.

L’intelligence de votre nature terrestre est AMOUR. Elle est insouciante, harmonieuse et entière, patiente et compensatrice. Elle est non-linéaire, intuitive, globale, positive, spontanée et directe. Vos animaux, vos plantes et vos paysages naissent à la source de l’AMOUR et vivent dans son océan.

L’AMOUR accepte tout ce qui est. L’AMOUR assume l’entière responsabilité de sa “vivance“ même s’il se trouve recouvert de voiles, de masques, de cuirasses. L’AMOUR est sans résistance envers tout ce qui se produit. Il laisse les choses se produire et va son propre chemin qui libère ce qui était prisonnier, qui guérit ce qui était blessé, qui accomplit ce qui était perdu. L’AMOUR ne connaît pas l’effort, la peine. Il connaît juste la Vie s’écoulant et la croissance s’élargissant sempiternellement. L’AMOUR ne connaît aucune restriction, aucune condition. Il ne connaît que l’abondance et la richesse.

Les flux d’amour, de joie, de la circulation sanguine et monétaire
naissent à la Source de l’AMOUR.
Quand un seul de ces quatre flux se dessèche, les autres se dessèchent également.
Seul l’AMOUR perdure pour alimenter de nouveaux flux
ICI et MAINTENANT.

Établir résonance:

Flux d’argent?

Dans ce cours, il est question de ton flux d’argent et du rétablissement de ta richesse perdue, de la corne d’abondance pendue au-dessus de ta tête depuis des ères entières et qui attend de pouvoir se déverser dans ta vie. Tu as peut-être du mal à rapporter tout ce que nous écrivons ici au thème de l’ARGENT. Tu avais imaginé ce cours d’une manière totalement différente, n’est-ce pas? Et effectivement, ce n’est pas un cours sur le flux de l’argent mais un cours sur le flux d’AMOUR, un cours pour clarifier ton intégrité divine, un cours pour l’ouverture de ton cœur cadenassé, cette chambre au trésor qui donne et qui reçoit.

Flux d’AMOUR

Il est question de l’intelligence cosmique nommée AMOUR. Permets à ton intelligence de s’ouvrir à l’intelligence cosmique. Permets à ton amour humain de s’aligner sur l’AMOUR cosmique. Permets à ton flux vital de s’épancher conjointement avec le flux cosmique. Sois simplement TOI tout comme l’AMOUR est LUI. C’est facile car tu n’es constitué(e) de rien d’autre. Sois simplement tel(le) que tu es. Sois AMOUR. Alors, tu es Un avec tout ce qui est et tout ce que tu désires vient à toi.

La devise de l’ère des Poissons était: “Fais beaucoup et obtiens peu“. La devise de l’ère du Verseau est: “Fais peu et obtiens beaucoup“. Celle de la deuxième ère de Cristal est: “Ne fais rien et obtiens tout“. Rappelle-toi de notre Nouvelle Histoire de la Création: Tu proviens du TOUT CE QUI EST et es allé(e) dans le RIEN pour y être TOUT (voir leçon 8). Ce sont trois étapes de ton parcours d’évolution. Et les trois aspects suivants te font entrer en résonance avec l’AMOUR cosmique:

Acceptation et compassion

En acceptant ce qui est ICI et MAINTENANT (voir 3ème étape), tu te stabilises dans ton présent créateur. Si tu fais résistance à l’instant présent, tu te sépares alors du Cosmos et de l’AMOUR. Eux, ils ont approuvé cet instant. L’ACCEPTATION est un état de conscience cosmique qui dit “oui“ à la vie dans toutes ses nuances et gradations. Ça lui est égal si l’instant s’est formé consciemment ou inconsciemment, intentionnellement ou non, s’il est lumineux ou obscur, sage ou confus. L’ACCEPTATION ne s’intéresse qu’à ce qui est ICI et MAINTENANT. L’ACCEPTATION est identique à la compassion, l’indulgence et l’imperturbabilité. Elle est une des bases de ta force créatrice.

Propre responsabilité

La responsabilité n’a rien à voir avec la charge, la faute ou l’attachement. La propre responsabilité, c’est ta réponse à ta propre “question de vie“. Elle dit ceci:
OUI, JE SUIS.
OUI, JE VIS.
OUI, J’AIME.

Assume la responsabilité de toi-même. C’est en cessant de donner aux autres la responsabilité de ton bien-être, en cessant de les rendre responsables de ta propre situation, en lâchant totalement prise aux sentiments de culpabilité envers tout ce qui est (la faute n’est qu’une illusion) que tu deviens LIBRE intérieurement et extérieurement. Ton esprit créateur se réveille alors et tu “atterris“ en TOI-MÊME. Tu commences à traiter la vie de manière nouvelle et non-conventionnelle, de manière créative et enrichissante – pour toi-même et pour tous les impliqués. Tu commences à expérimenter et à découvrir des possibilités toutes nouvelles, simples, de nouvelles façons de procéder, de nouveaux projets.

Assume la responsabilité de tes problèmes, des maîtres que tu te choisis, des étapes et phases d’entraînement sur ton chemin. Ils te renforcent, te font aller plus loin et t’élèvent toujours davantage.

Et si tu commences à accueillir les problèmes avec joie et esprit d’entreprise, ne serait-ce que pour voir comment tu les résoudras cette fois-ci et ce qui en découlera, alors cela montre que ton égo et ton esprit divin sont déjà sensiblement bien fusionnés. Ils commencent alors à faire une réellement bonne équipe sur Terre. Voilà la vraie propre responsabilité: le fusionnement de l’égo avec l’Esprit.

La non-résistance

Rien n’est jamais pareil. Tu n’es jamais une fois pour toutes “cet être-là et pas un autre“. Tout se transforme constamment. Ce qui est valable aujourd’hui ne l’est plus demain. La valeur de l’hier est sans valeur aujourd’hui. Ce que tu étais hier n’a plus d’importance aujourd’hui. Ce que tu fais aujourd’hui sera déjà oublié demain. Ce qui, hier encore, t’a sauvé la vie peut te tuer aujourd’hui. Ce qui hier mettait fin à tes jours te permet aujourd’hui de ressusciter. Ressens-tu, cher être que j’aime, de quoi il est question ici?

Il est question de ton attitude intérieure de “rester en éveil“, de ta capacité à reconnaître ce qui est important dans l’Ici et Maintenant, en cet instant précis.

Il est question de ta non-résistance intérieure envers toutes les forces et influences qui, en profondeur, ne peuvent te causer aucun dommage quand tu en prends la décision.

Il est question de ton détachement intérieur qui reconnaît la Lumière et l’Obscur à part égale et les aime et qui laisse aller et venir ce qui souhaite aller et venir.

Il est question de ton indépendance intérieure qui te laisse libre à chaque instant de décider par le cœur de ce que tu veux faire et ne pas faire.

Il est question que tu sois intérieurement libre de toute structure qui te lierait à un ancien réseau terrestre de conditions et de contraintes car cette liberté fait partie du réseau cristallin de la Nouvelle Terre.

Si tu abandonnes tes positions établies par un “rester en mouvement“ continuel, en adoptes de nouvelles et les remplaces jour après jour – ludiquement, avec une joie enfantine – alors tu deviens libre de positions arrêtées.

Pour votre ancien monde, voilà des affirmations véritablement monstrueuses, des pensées qui font peur avec une apparence d’hérésie subversive. Et pourtant, ce n’est que de cette façon que tu te libères des voiles mentaux et des décisions émotionnelles qui avaient leur valeur lors des ères passées mais qui ont perdu leur signification à présent. Tu deviens libre de toute prise de parti, de toute captivité émotionnelle et de toute dépendance mentale. Tu deviens libre de toute morale et résistant(e) au chantage. Et nous parlons avant tout ici de ces tentatives aimantes de chantage survenant dans ta vie intime et personnelle, dans le cercle de tes amis et de ta vie sentimentale.

Commence à jouer avec tes points de vue. En les abandonnant, tu ne peux plus y gaspiller ou y retenir ton énergie. Tu ne peux plus convaincre les autres de ce que tu trouves correct, mais simplement permettre que leur vie soit en mouvement – tout comme la tienne. Tu peux voir comment leur vie – et la tienne – prennent des formes d’expression tout autres, nouvelles et merveilleuses.

Ne résiste pas à ce qui arrive dans le terrestre. Tu l’as déterminé toi-même auparavant. Cela se produit pour te renforcer. Ce qui se passe sur terre a préalablement été permis dans le Cosmos. Si tu luttes contre le cours des choses sur Terre, alors tu luttes contre ta propre entité cosmique. Un humain ne faisant pas résistance est indépendant, libre d’actions extérieures, libre de réactions. Il vit, libre de toute captivité émotionnelle et mentale, dans le flux du courant spirituel qui répand la force, la sagesse et la puissance dans sa vie.

Explications

Ton corps et le Monde

Ton corps est l’outil que l’âme a construit pour l’esprit. Ton corps peut absorber toutes les formes d’énergie, les contrôler, les transformer et les rayonner. Ton corps est en mesure d’engendrer de lui-même beaucoup d’énergies nouvelles, de les emmagasiner et de les irradier. Il est l’instrument de l’AMOUR cosmique sur la Terre. Le cœur en est le moteur, son intelligence cosmique. L’AMOUR cosmique peut donc, quand il trouve ton corps et ton cœur ouverts, s’épancher à travers lui. C’est la Joie qui ouvre ton cœur. La Joie est la force vive cosmique sur laquelle nous mettons l’accent dans nos cours et nos rencontres. Utilise-la et apprends qui tu es à travers elle.

Si tu te concentres sur ta conscience spirituelle et sur ton cœur, ton champ physique s’ouvre et se met sur la même fréquence vibratoire que celle de l’intelligence de la nature et de l’intelligence spirituelle. Ainsi, l’AMOUR peut venir à toi, être en toi et s’épancher à travers toi. Ce faisant, la qualité de tes pensées et de tes actes se transforme dans le sens du moindre effort, du déroulement sans peine et de la plus grande effectivité. Les portes dimensionnelles de tes plans intérieurs s’ouvrent et attirent les richesses en provenance de toutes les dimensions.

Si tu te concentres sur ta conscience de l’égo et sur tes soucis terrestres, ton champ physique se referme et se sépare de toutes les intelligences environnantes. Tu gaspilles une grande quantité d’énergies dont ton corps a besoin pour survivre, mais qui ne continuent pas à circuler, et ne peuvent donc pas se transformer et devenir disponibles pour les autres. Tu les bloques et les enfermes et elles sont perdues pour le monde. Les actes de contrôle et d’ambitions personnelles sont portés par la peur et les doutes – gaspillage d’énergie. Ils ne font rien d’autre que d’obscurcir les champs vitaux. Ton corps s’étrique et s’obscurcit et tombe dans des fréquences extrêmement basses. Ces énergies retenues se transforment en souffrance et en salissure. Comme elles passent pour êtres nocives, voire mortelles quand elles surgissent, elles continuent à être refoulées.

Et voyez-vous, il se passe exactement la même chose avec votre énergie “monétaire“ depuis quelques millénaires: on l’encaisse, on la gaspille, on la met de côté et on la bloque. Elle ne reste pas en mouvement. Elle n’est pas en circulation et ne se renouvelle pas. Elle ne peut pas connaître d’expansion. C’est ainsi que le flux vital de tous se met à tarir et que les gens meurent dans la misère. Dans votre société de victimes, on considère ces énergies monétaires retenues comme sales, malsaines et mortelles. C’est pourquoi on dit de celui qui a beaucoup d’argent qu’il n’a pas les mains nettes ou qu’il en est malade. C’est pourquoi les riches de votre société meurent souvent de mort violente.

Jeux d’argent

Dans l’introduction, nous avons évoqué vos jeux d’argent – galas de charité, actions et transactions boursières, jeux de loterie. Nous avons parlé de l’effet de siphon. À d’autres endroits, nous vous avons mis en garde contre ces jeux. Ce qui ne veut pas dire que nous considérons l’argent comme quelque chose de profondément sérieux qui ne se justifie que par des affaires profondément sérieuses. Mon Dieu, non: ne vous privez pas de jouer! Et jouez avec votre vie, en prenant cette phrase à la lettre. Jouez avec votre joie. Jouez avec votre argent. Mais respectez les règles du jeu!

Vos anciennes règles du jeu étaient de nature à refermer les portes interdimensionnelles. Elles vous ont séparés de la joie, de l’imperturbabilité, du gain et de l’expansion. Elles vous ont séparés les uns des autres. Vos anciennes règles du jeu vous ont rendus durs et inflexibles. Vos anciennes règles du jeu ont fait de vous des auteurs et des victimes, des gagnants et des perdants. Elles ont engendré la peur et la mort, la perte et la dépendance – l’espoir d’avoir quelque chose à gagner plus tard, dans l’avenir. En cela, elles vous ont fait sortir de votre PRÉSENT, du flux divin de votre JE SUIS ICI MAINTENANT et vous ont dérobé toute force créatrice qui vous aurait permis de vous enrichir par vous-mêmes, d’être riches en puisant à votre propre source.

Vos nouvelles règles du jeu ouvrent les portes interdimensionnelles. Elles vous baignent dans la joie, l’imperturbabilité et les bénéfices. Elles vous lient les uns aux autres. Vos nouvelles règles du jeu vous rendent doux et généreux. Vos nouvelles règles du jeu font de vous des partenaires et des amis, font de vous des gagnants. Elles engendrent la réalisation et la vie, l’expansion et l’indépendance. Elles vous garantissent un gain dans votre PRÉSENT, le flux divin de votre JE SUIS ICI MAINTENANT, et activent votre force créatrice qui vous permet de vous enrichir par vous-mêmes, de vous enrichir en puisant à votre propre source et d’enrichir le monde entier, véritablement!

Vos nouvelles règles du jeu ont pour support la JOIE. La JOIE est un lubrifiant divin qui remet en mouvement vos rouages rouillés, c’est bel et bien vrai. Pendant des ères entières, la joie n’a régné ni dans vos églises, ni dans vos gouvernements, ni dans vos écoles. Vous êtes devenus si horriblement sans-joie que vous n’utilisez plus votre rire que dans des situations où vous aimeriez pleurer mais ne voulez pas le montrer parce que vous considérez cela comme une faiblesse. Même vos maisons closes (maisons “de joie“ en allemand – note de la traductrice) sont devenues des “palais des pleurs“, des plaintes et de la misère. La joie humaine est devenue, au cours des dernières ères, d’aussi courte durée et aussi fugace que l’amour humain. La seule joie qui se soit longtemps maintenue parmi vous est celle de vous réjouir du malheur des autres, votre “joie de concurrence“ quand vous faites des profits au détriment des autres. Vous voyez, il est vraiment grand temps que vous ouvriez vos cœurs.

Apprends à outrepasser les règles

Apprends à expérimenter, à faire des choses que tu n’as encore jamais faites. Vois quelles sont les forces qui se développent en toi. Apprends à outrepasser les règles, les règles de la société et de la morale, les règles qui sont en cours dans la famille et dans le corps. Ne les outrepasse pas sur le plan extérieur. Tu n’y gagnerais rien. Outrepasse-les en ton fort intérieur. Observe quelles sont les énergies qui te quittent et quelles forces nouvelles poussent en toi. Apprends à être imprévisible, inattendu(e). Apprends à ne pas faire les choses que tu avais prévues de faire. Apprends à changer d’intention à la dernière minute. Joue avec le temps et l‘espace. Joue avec l’instant et regarde comment il fait des siennes avec toi.


Si tu n’expérimentes rien dans ce sens, tu restes fiable et prévisible à l’intérieur de l’encadrement structurel de l’humanité et de la société. Et si tu suis toutes les règles de la société, tu es gouvernable, réglable, dirigeable et maîtrisable. Tu es alors enfant et victime, créature et consommateur(trice) – un numéro, une chose parmi tant d’autres – sans importance. Tu n’es, alors, pas TOI-MÊME. Tu ne vis pas dans ta VÉRITÉ.

“Mais est-ce que la VÉRITÉ veut dire qu’on est un révolutionnaire, un hérétique ou un opposant? Est-ce que la VÉRITÉ signifie qu’on soit désobligeant envers les autres et qu’on abuse de leur temps?“

Eh bien, c’est ce qu’en déduit votre raison, la conscience de l’égo. Votre égo aime bien ne pas voir l’arrière-plan des raisons humaines avec lequel il s’est accommodé et duquel il se sent dépendant. La toile de fond de la fidélité aux règles établies, de la fiabilité et de la prévisibilité est faite de peur de la solitude, de la peur d’être différent, de doutes envers sa propre force et sagesse, de sentiments de culpabilité envers les parents et les enfants, de sentiment d’infériorité face à ses supérieurs, face aux académiciens et aux dignitaires, de colère face aux forces profondes de sa propre captivité émotionnelle, d’efforts de ne pas laisser remonter les agressions, et de haine envers soi-même pour tant d’impuissance en son fort intérieur.

Oui, chers vous autres, ces forces profondes, enfouies, voilées et connectées des milliers de fois les unes avec les autres vous obligent à être fidèles aux règles et fiables. Et en même temps elles les nient, les détournent et les pervertissent. Elles transforment la fiabilité en hypocrisie et en contrainte – des formes d’énergie étroites, denses et non-vraies qui bloquent totalement la libre circulation de la vie.

Lors de la dernière ère, les règles humaines et règles de la société avaient la même fonction que vos articulations: celle de limiter les mouvements, de restreindre la force créatrice et de contrôler les courants d’informations. Pendant un certain temps, cela s’est avéré extrêmement précieux car ce n’est que comme ça que vous avez pu atteindre le niveau zéro de vos recherches et expérimentations. Ressentez vous-mêmes quand cette période s’achève pour vous.

Si vous disloquez les règles de la société à l’intérieur de vous, alors vous constaterez que les raisons de votre ancienne fiabilité remontent de votre subconscient – en vous-mêmes et autour de vous. Au début, cela peut paraître extrêmement inconfortable, mais ce phénomène de remontée de l’Obscur est précisément l’acte de libération pour lequel tu es venu(e). Le travail des Pionniers n’est pas une besogne confortable et facile. Ce n’est pas une tâche qui reçoit des applaudissements de toutes parts. Au contraire: elle agite la poussière et remue la vase des marais émotionnels. Cela trouble quelque temps l’eau marécageuse de la vie avant qu’elle ne s’éclaircisse.

Celui qui passe outre aux règles a besoin de force et d’amour pour en supporter les conséquences. Il te faut retourner en ton cœur particulièrement souvent pour y recevoir la nourriture dont tu as besoin pour pouvoir, dans ton silence intérieur, te reposer de la tempête qui sévit au dehors.

Le vrai guerrier mûrit dans le silence de son cœur. Il n’outrepasse que les règles de sa propre vie. Il devient imprévisible pour les forces inertes, revendicatives et contraignantes de sa raison et de ses émotions. Il fait ses expériences avec le monde et l’univers qui sont en lui-même.

Le Cosmos et la Création sont de gigantesques entités de joie d’expérimenter, de fidélité aux lois et de fiabilité absolue. De fait, leurs mystères sont prévisibles. Et pourtant ils ne cessent de dépasser des limites, ce qui les rend im-prévisibles. Ils règnent, ils servent, ils sont implacables – et pourtant, ils sont remplis d’un Amour infini. Ils t’offrent une multitude de jours semblables les uns aux autres, mais pourtant aucun d’eux ne se ressemble.

Les règles et la fiabilité de la société sont fondées sur la PEUR, dont résulte le besoin de pouvoir non-acquitté. Elles ne ciblent en aucun cas la continuité de l’évolution de la vie mais la fixation et la canalisation de la force vitale de tous. Pendant l’hiver cosmique, cela donnait un sens. Mais Maintenant, nous voilà arrivés au printemps cosmique qui vous conduit à la deuxième ère spirituelle de Cristal. Le rayonnement cosmique irradiant la Terre a changé, s’est “retourné“ en son contraire. C’est pourquoi il va falloir que vous aussi, vous transformiez vos règles et votre fiabilité si vous voulez connaître l’abondance et l’accomplissement.

Regarde ce que tu veux et peux changer – aujourd’hui et dans les temps à venir. Regarde sur quoi reposent tes propres règles et ta propre fiabilité. Ne découvres-tu pas également en eux la peur et le besoin de pouvoir? Ils ne sont en soi ni faux ni mauvais, mais simplement des entraves sur le chemin de l’absence de peur et de la vraie puissance. Est-ce que tes règles à toi ne sont pas plus axées sur la fixation et la solidification de ta force vitale que sur le progrès et la transformation? Est-ce que la société humaine n’est pas également présente en toi-même?

Aussi longtemps que tu joues à ce jeu à l’intérieur de toi, tu y joues aussi à l’extérieur et n’es pas indépendant de la société. Lâche prise à ces règles en toi-même, arrête tout simplement de jouer à ce jeu dépassé et crées-en un nouveau. Reviens à TOI-MÊME, à ton cœur, à ta force d’amour divine qui apporte en ta vie la puissance et la libre circulation, l’ordre, l’équilibre et l’harmonie – et dans la vie des autres. Apprends à outrepasser les vieilles règles et à être pareil au Cosmos.

De cette façon, tu pourras de manière très fiable conduire les humains quand, un jour, leurs règles se démantèleront d’elles-mêmes. Alors, tu pourras leur montrer le chemin qui mène à leur cœur, dans leur Nouveau Monde, sur la Nouvelle Terre.

Nous disons: “Apprends à outrepasser les règles.“ Nous ne disons pas: “Apprends à devenir désagréable, inconstant et sournois.“ Va dans ton cœur. Là, l’Amour règne. Laisse-le briser tes règles humaines. Il connaît de manière très exacte la différence entre la rigidité et la libre circulation.

Exercices et réflexion

Lis plusieurs fois les passages “Acceptation et compassion“, “Propre responsabilité“ et “La non-résistance“, de manière décontractée et le cœur ouvert. Pendant ta lecture, des régions cachées s’ouvrent en toi qui te rendent fatigué(e) et éveillé(e), déprimé et joyeux. Des zones s’ouvrent qui libèrent les vieilles énergies bloquées. De tout cela, tu peux puiser tes informations.

1. Prends trois feuilles de papier, une pour chacun des thèmes et recueilles-y toutes les pensées positives et négatives, tous les sentiments qui te viennent sur les thèmes respectifs. Rassemble toutes les façons de te comporter et toutes les habitudes se rapportant à ces aspects et prends-en note. Réfléchis à tes ambitions anciennes et actuelles concernant ces thèmes.

2. Note toutes les questions qui te viennent à l’esprit pour les thèmes respectifs et décide de laisser à court terme les réponses remonter du plus profond de toi et de les activer dans tes champs. Les réponses arrivent sous forme d’images, de rêves, d’idées ou bien par des mots clairs dans des moments décontractés. Dors et repose-toi beaucoup pour laisser à l’intelligence cosmique suffisamment de temps pour se déverser dans ton corps.

3. Considère les évènements récents de ta vie où tu n’as pas pu ou pas voulu vivre ou exprimer “l’acceptation et la compassion“, la “propre responsabilité“ et la “non-résistance“. Trouve maintenant (après coup) l’accès à ces forces et permets-toi d’éclaircir les choses par l’intérieur.

4. Prépare-toi de la même façon aux évènements à venir. Sers-toi des notes que tu as prises pour développer un programme de “propre responsabilité pour une acceptation et une non-résistance appliquées“.

5. Observe-toi. Comment utilises-tu ce programme dans les situations données? Qu’est-ce qui te pose problème? Qu’est-ce qui t’est facile? Qu’est-ce qui change dans ta perception de toi-même? Qu’est-ce qui change dans ton entourage (les réactions des autres par rapport à toi)?

6. Prends note de tes expérimentations en cours et compare-les avec tes premières notices sur le thème dont il est question. Prends conscience de tes progrès et réjouis-t’en. Consacre-toi à ce thème un certain temps jusqu’à ce que ta façon nouvelle de voir les choses et le présent se fassent d’eux-mêmes.

Méditations

Méditation pour la légèreté de l’Être

Je suis étendu le soir dans mon lit et je me calme intérieurement. Je fais le vide et ouvre grand mon cœur. Il suffit que j’en prenne la décision pour que cela se produise. Quand mon cœur s’ouvre, tous les autres espaces de ma vie s’ouvrent également.

Je prends conscience de mon chakra Alpha au-dessus de ma tête et de mon chakra Oméga au-dessous de mon coccyx ainsi que du canal de Lumière, mon “canal de respiration“ doré qui sillonne mon corps. Je respire lentement et profondément et j’observe en regard intérieur comment, en inspirant, de la Lumière dorée s’épanche dans mon canal de Lumière en provenance de sphères élevées de la conscience, me traverse et s’en va jusque loin dans la Terre. En expirant, le courant circule en direction inverse.

Pendant quelques respirations, je prends conscience de ce courant cosmique. Je le ressens physiquement par un doux fourmillement, par des pulsations ou par la dilatation et l’élargissement de mon corps. (Il est tout à fait possible qu’à cet instant je me sois déjà endormi(e) ).

J’imagine un paysage. Un lointain gazouillis d’oiseaux parvient à mes oreilles, des parfums légers flottent vers moi et je respire profondément. J’inspire, j’expire… Des sons et des odeurs d’aspect que je ne connais pas me conduisent dans un autre monde. Je lâche prise au terrestre avec facilité.

J’avance sur un chemin baigné de soleil entre des plantes grimpantes en fleurs. Le soleil est haut dans le ciel. Des couleurs, de la lumière et des sons flottent avec une légèreté éthérique autour de moi et ouvrent en douceur mon monde intérieur. Mon cœur se libère.

Non loin, il y a un petit lac. Mon regard caresse tendrement la surface irisée de l’eau et, au même instant, sa fraîcheur semble couler à travers mon corps. Mais elle m’entraîne dans une autre direction.

Un chemin de prairie baigné de soleil m’attire vers une montagne. Je ne vois personne mais je sens au plus profond de moi-même que je ne suis pas seul(e). Le gazouillis des oiseaux a des teintes étrangères et familières à la fois. La couleur violette lumineuse du ciel m’étonne et me calme. Je me sens ici étrangère et cependant comme si j’étais chez moi.

Arrivé sur la montagne, je regarde au loin le paysage vallonné qui s’étend devant moi, vert et fleuri dans la lumière du soleil. Des sommets scintillants de neige ferment au loin l’horizon.

Devant mes pieds, une passerelle de lumière apparaît en une multitude de couleurs arc-en-ciel. On dirait qu’elle conduit mes pas. Un pied après l’autre, en faisant attention, je me mets à marcher sur elle. Oui, elle me porte. Après un moment, je regarde mes pieds et je vois le paysage verdoyant dans les profondeurs au-dessous de moi. Je marche dans les airs sur un chemin d’arc-en-ciel et il me conduit dans une contrée nouvelle, dans des régions nouvelles, vers de nouveaux rivages et à une nouvelle richesse dans la vie.

De la lumière vert-émeraude et blanche m’entoure. Je sens que mes ailes s’éveillent. Un léger tremblement, un doux tressaillement les traversent, excitation typique précédant la première ouverture depuis des ères entières.

Je respire profondément. Puis je décide de le faire: Consciemment et puissamment, je déploie mes ailes, je les remue un peu et les laisse essayer quelques battements.

Quelque chose de grand, de puissant et de large se met à circuler à l’intérieur de moi. Au tréfonds de mon être, j’entends le cri d’un aigle – et il m’élève. Mon corps s’élève, léger et majestueux dans les airs, porté par les ailes ancestrales de mon Nouvel Être.

Maintenant, je laisse l’arc-en-ciel loin au-dessous de moi. Les temps et les espaces tourbillonnent à travers moi. Les montagnes enneigées m’appellent et mon vol se dirige vers elles!

L’horizon se rapproche – ainsi que le Tout qui est derrière lui. Je vole et je sais qu’on m’attend là-bas.

Méditation pour entrer en résonance avec la fréquence de l’Amour

Ouvre ton cœur, respire profondément et laisse ces mots te pénétrer d’eux-mêmes en les lisant, oui, en les proclamant comme l’annonce d’une nouvelle:
“L’intelligence cosmique est AMOUR. L’AMOUR est interdimensionnel, global et positif. L’AMOUR est guérisseur, libérateur et transformateur. L’AMOUR s’incarne et se voile de manteaux obscurs. L’AMOUR se spiritualise et se dévoile en Lumière cristalline. L’AMOUR est un flux en éternel mouvement – que ce soit dans l’arrêt ou dans la circulation, dans les marécages ou dans l’océan. L’AMOUR est doux et puissant à la fois.

L’AMOUR est le flux de ma propre vie. L’AMOUR est mon flux vital libre – puissant, plein de force et de sagesse. L’AMOUR est le fleuve illimité, non-restreint et imprévisible qui creuse le lit de nouvelles rivières, qui inonde mon paysage intérieur et emporte avec lui tout ce qui voudrait lui opposer résistance.

L’AMOUR est une circulation sempiternelle d’énergie et d’informations en abondance et en profusion. L’AMOUR fait d’un pépin de pomme des milliers de pommes, car l’AMOUR est dans la graine, dans la terre, dans l’eau et dans la lumière.

L’AMOUR est dans l’espace et dans le temps. L’AMOUR est dans l’échange et dans la rencontre. L’AMOUR est dans le donner et dans le recevoir.

L’AMOUR est le courant de l’insouciance. L’AMOUR est la liberté de la félicité. L’AMOUR est la réponse à ma vie.

Ce qu’avec AMOUR je fais et je donne se produit sans effort et sans peine, sans prix mais en y gagnant pourtant.“

Voilà, chers vous, c’est tout pour aujourd’hui. Nous remercions l’archange Ariel pour ses magnifiques comparaisons et images, pleines de force bienfaisante et d’encouragements. Puisse la source de l’AMOUR être vivante et en vous et épancher son Eau de Vie dans votre respiration pour qu’elle redevienne angélique – quels que soient les professions, les affaires et les jeux d’argents avec lesquels vous batifolez.

Nous vous aimons et vous respectons profondément.
Je suis St Germain.
Je suis Sabine.


St. Germain transmis par Sabine Wolf
Série : Ëtre Enseigneur

ALLER VERS LA 3ème PARTIE

Source


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation




Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partgeant les articles que vous ave aimé. En achetant vos livres sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
accumsan id, tempus ut efficitur. dapibus Aliquam at diam pulvinar
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :