Les Aliens et la Bible. Les deux peuvent-ils co-exister?


Nombreux sont ceux qui prétendent que la vie extraterrestre existe dans tout l’univers, et ils prétendent donc que la Bible doit être discréditée en raison de ses implications selon lesquelles la vie physique a été créée pour la première fois sur la planète Terre.

D’un point de vue judéo-chrétien cependant, les étoiles et les galaxies seraient habitées par des anges, à la fois des anges de Dieu et des anges déchus, cependant des êtres physiques tels que les humains et les animaux n’auraient PAS été CRÉÉS sur d’autres mondes. Car selon la Torah ou la Bible, c’était le plan de Dieu de CRÉER l’homme d’abord sur TERRE et nulle part ailleurs. C’est-à-dire que la planète Terre est le « berceau » de toute vie physique. Pourtant, comme certains l’ont dit, reste-t-on forcément au « berceau » pour toujours?


Ainsi donc, s’il y a des êtres humains ou animaux vivant sur d’autres planètes, alors, selon la pensée judéo-chrétienne, ils DEVRAIENT être en fin de compte les descendants d’Adam et Eve, ou de l’une des nombreuses espèces animales que Dieu a créées et placées à l’origine dans le jardin d’Eden.

Mais cela signifie-t-il que les êtres humains n’existent PAS sur d’autres mondes? Non, cela signifie simplement que S’ILS EXISTENT, alors ils seraient finalement descendus d’Adam-Ève, ou plus réalistement des descendants de Noé, car avant le déluge il n’y avait peut-être pas un cosmos visible vers lequel se tourner, mais plutôt un épaisse canopée de vapeur d’eau. En d’autres termes, pas d’étoiles visibles et donc pas d’objectif visible pour les « anciens astronautes » potentiels.

Les antédiluviens étaient donc probablement plus intéressés par l’exploration de l’ESPACE INTÉRIEUR que de l’ESPACE EXTÉRIEUR. Une autre référence scripturaire déclarant que l’ARCHE contenait TOUTE la vie PHYSIQUE dans l’univers [au moins jusqu’à ce que cette vie physique se répande à nouveau dans le monde et – certains croient – ​​à travers les étoiles] peut être trouvée dans Genèse chapitre 6, vs. 17 : « ..même moi, j’apporte un déluge d’eaux sur la terre, pour détruire TOUTE CHAIR, où est le souffle de vie, de dessous le ciel. »

Prenez note des mots « TOUTE LA CHAIR ».

Maintenant, bien sûr, cela ne conviendra pas à ceux qui croient fermement que l’univers est un gros accident, ceux qui résistent à l’idée qu’un « Dieu » Infini est entièrement responsable de l’univers, de sa création, de son développement et de sa destinée.

De nombreuses personnes, que ce soit en raison de pensées auto-déifiantes et/ou par peur de rendre des comptes à un être parfait et infini, rejetteront la croyance en un être infini et parfait qui est — en dépit du fait que les humains sont dotés du libre-arbitre — néanmoins en plein contrôle même si « Dieu » a donné à la création le pouvoir de CHOISIR entre le plan parfait du Tout-Puissant, ou nos propres plans imparfaits.

La croyance en un Dieu infini qui est distinct de cet univers espace-temps-matière ne conviendra pas non plus à ceux qui font semblant de dire « Dieu » mais enseignent en réalité qu’il n’y a pas de Dieu [c’est-à-dire le panthéisme] et que la conscience collective de tous les êtres de l’univers entier constituent « Dieu » et ainsi nous avons tous « créé » cet univers pour demeurer en nous-mêmes.

C’est l’enseignement d’un groupe d’êtres de « dimension supérieure » auxquels certains se réfèrent au « 11 ».

Certains ont découvert au centre même du «collectif extraterrestre» 10 êtres du sous-espace qui sont à leur tour dirigés par un autre être, l’archange déchu Lucifer pour être exact… et que ce collectif contrôle des milliers sinon des millions de multi-mondes dimensionnels liés à ce collectif. Cependant, ces êtres 10+1 [11] pourraient-ils jouer les deux côtés d’une vaste conspiration machiavélique universelle…?

La VRAIE spiritualité exigerait une règle spirituelle absolue sur le matériel sur une BASE INDIVIDUELLE.


Jeter quelqu’un dans une matrice d’intelligence collective basée sur la technologie et laisser ce collectif réfléchir à sa place et être responsable de sa croissance spirituelle n’est PAS spirituel ! La bataille entre nos natures spirituelle et animale ne peut être menée et gagnée qu’en dépendant d’un pouvoir purement spirituel [Dieu], et non en dépendant d’un système qui nécessite la technologie matérielle juste pour exister.

Donc, pour ceux qui rejettent une version créationniste monothéiste de l’univers, veuillez supporter. ce qui suit… Cela est basé sur la conviction que le créationnisme ET la visite physique des extraterrestres sont tous les deux une réalité.

L’homme primitif, après le déluge, aurait-il trouvé un moyen de se libérer du « berceau » terrestre? En étudiant les récits de plusieurs « contactés » d’OVNI, on trouve des références intéressantes à des humains comme des  » extraterrestres  » d’autres systèmes stellaires qui ont informé leurs « contactés » des liens anciens entre leur espèce et la planète Terre.

Il existe de nombreuses indications que les Nazis ont développé un programme spatial [en association avec les forces extraterrestres existantes] bien au-delà de tout ce que la plupart pourraient comprendre. Cependant, nous traiterons à partir de maintenant de projets et de scénarios spatiaux encore plus anciens basés sur les Terriens .

Il y a plusieurs années, une famille anglaise a rapporté une série de contacts qu’elle prétend avoir vécus avec un groupe d’êtres qui leur ont dit qu’ils avaient à l’origine vécu sur terre, mais avaient pourtant quitté notre planète des milliers d’années auparavant afin de coloniser un monde lointain appelé Janos.

L’auteur Frank Johnson a appris comment les Janosiens avaient subi une énorme pluie d’astéroïdes, dévastant leur monde et libérant des radiations mortelles d’une grille de centrale nucléaire brisée. Certains Janosiens ont réalisé que la seule façon de survivre serait d’essayer de retourner sur la planète Terre en suivant les anciennes cartes stellaires.

En fait, il y a tellement de races « extraterrestres » qui retournent sur terre avec d’anciennes revendications d’origine que, selon le contacté Alex Collier , les Andromédiens , les Pléiadiens, les Procyons et d’autres non-interventionnistes s’affairent à faire respecter les violations potentielles des directives de non-intervention.

Au milieu des années 50, certains scientifiques et érudits ont affirmé avoir rencontré des êtres blonds aux yeux bleus qui seraient venus de l’étoile Iummo, ou Wolf 424, d’une planète qu’ils appelaient « Ummo ». Le peuple Ummo, comme les Janosiens, prétendait également descendre d’anciens astronautes qui avaient QUITTÉ la planète Terre quelques milliers d’années auparavant, pour coloniser les étoiles, et retournaient maintenant pour voir ce qui se passait sur l’ancien terrain de jeu.

Le contacté Billy Meier , qui prétend avoir rencontré des personnes de l’amas ouvert des Pléiades , a été informé par les voyageurs stellaires qu’ils avaient retracé leur lignée – et en fait la naissance de toute leur « Fédération » – jusqu’à une ancienne alliance ENTRE le Systèmes Vega et le Système Solaire.

Certains « canalisateurs » ont déclaré que la Terre a été colonisée à l’origine par les végaliens et que la vie humaine dans cette galaxie a évolué à partir des océans de Vega. Cependant, cela pourrait-il être une tromperie perpétrée par des anges déchus pour discréditer la vision biblique de la création, et ainsi essayer de discréditer la révélation de Dieu?


Certes, s’il y a des humains vivant maintenant physiquement sur d’autres mondes, qui ont eu leur genèse sur terre, la dernière chose que les anges rebelles souhaiteraient serait que ces personnes acceptent l’histoire biblique que TOUS les êtres humains descendent finalement d’Adam et Eve. Leur objectif serait plutôt de diviser pour régner, PAS d’unifier l’humanité sous une origine et une théologie communes. Les végétaliens auraient-ils pu plutôt avoir leurs origines sur la planète terre ?

Le directeur du MUFON, Forest Crawford, raconte une rencontre qu’il a eue avec un individu, nommé « Oscar », qui a prétendu qu’il était impliqué dans une récupération secrète par le gouvernement d’un disque extraterrestre abattu par l’armée américaine, et dans lequel se trouvaient trois membres d’équipage, un seul d’entre eux a survécu à l’impact.

D’autres sources contactées ont déclaré qu’à bord se trouvait également une femme qui était considérée par son peuple [Tau Cetians] comme une sainte, au même titre que Mère Teresa, qui observait ici le sort des enfants de la planète Terre. Sa mort et sa dissection ont presque abouti à un conflit interplanétaire, puisque les Tau Cetians voulaient envahir nos bases souterraines et reprendre les deux morts et un membre d’équipage vivant.

Un tel conflit aurait pu éclater si les Andromédiens n’étaient pas intervenus et ne l’avaient pas empêché.

« Oscar » a appris que les membres de l’équipage étaient des êtres des étoiles de Tau Ceti et Epsilon Eridani. « Oscar » a trouvé intéressant que le survivant – décédé quelques mois plus tard – ait des caractéristiques physiques très similaires à celles d’origine méditerranéenne ou méso-américaine.

Avant de mourir, le survivant lui « a dit » que son peuple était en guerre contre une race de parasites extraterrestres, apparemment une race génétiquement modifiée de « Gris » qui se nourrissait du sang humain et de la force vitale humaine d’une manière vampirique, et qu’une race d’humains dans les Pléiades les aidait dans leur lutte.

Oscar a appris que les Pléiadiens ont eux-mêmes été contraints de fuir leurs anciens systèmes près de Vega de la Lyre lorsque ces parasites [les DOWS] et leurs alliés draconiens ou reptiliens ont attaqué, détruisant trois des mondes lyriens.

Ces reptiliens étaient eux-mêmes une race génétiquement modifiée [un croisement génétiquement modifié entre l’ADN humain et l’ADN reptilien ? Peut-être une version génétiquement améliorée des premiers sauriens humanoïdes comme les vélociraptors ou le stenonychosaurus-eguallus ?].

Un contacté a déclaré que l’ADN des Pléiadiens et des Tau Cetians était à l’origine «cuit» ici sur la planète Terre.

Le contacté Thomas E. Castello – aurait travaillé dans une base souterraine conjointe NSA-Alien près de Dulce, au Nouveau-Mexique, appelée l’installation « ULTRA » …

– Ce qui est assez intéressant car c’est aussi le nom d’une agence super-secrète de la NSA du programme spatial allemand – L’agence de recherche nazie qui était en charge des activités allemandes en Antarctique –

Il a affirmé qu’une race d’humanoïdes reptiliens résidant actuellement sur Alpha Draconis [et donc connue sous le nom de ‘Dracos’] insistait sur le fait que la planète Terre est leur monde natal ORIGINAL, et qu’ils revenaient maintenant défier les résidents humains actuels, qu’ils considèrent comme des « squatters », pour se joindre à d’autres de leur espèce au sein d’une série de systèmes caverneux profonds sous la terre qui contiennent les atmosphères humides et stables dont leur la race nécessite pour survivre.

Castello parle également d’extraterrestres d’Epsilon Bootes qui travaillent avec les Draco. Epsilon Bootes a été associé par certains aux « blancs-gris », qui sont apparemment une race de conglomérat repto-arachnide-cybernétique et génétiquement modifiée souvent appelée les « Dows ».

Le contacté Maurice Doreal peut ajouter quelque chose de nouveau à ce scénario, en affirmant qu’il a été invité dans une ancienne ville néo-maya sous le mont Shasta, en Californie, appelée Telos. Au cours de contacts ultérieurs, on a montré à Doreal d’anciennes bibliothèques « holographiques » sous l’Himalaya, ainsi que des enregistrements holographiques d’une race techniquement avancée d’humains grands, blonds et aux yeux bleus qui régnaient sur un vaste empire où se trouve maintenant le désert de Gobi.

Ces « Nordiques » étaient en guerre contre une race d’humanoïdes reptiliens ou néo-sauriens – des humanoïdes de type vélociraptor, peut-être le résultat d’un ancien génie génétique devenu incontrôlable? — basé sur ce qui était à l’époque le continent semi-tropical de l’Antarctique.

Les « Nordiques » ont littéralement chassé les humanoïdes reptiliens de la surface de la terre, les reptiloïdes se réfugiant dans de vastes systèmes de cavernes souterraines [peut-être semblable au monde souterrain légendaire de « Snakeworld », « Patalas » ou « Nagaloka » avec sa capitale reptilienne « Bhoga -vita » – qui, selon la tradition hindoue, fait partie d’un royaume souterrain à sept niveaux s’étendant de l’Inde de Bénarès au lac Manosarowar au Tibet et habité par des humanoïdes reptiliens mortels appelés les « Nagas »]. Là, ils ont développé une société semblable à une ruche afin de faire progresser leur technologie occulte.

Les Nordiques ont également colonisé les royaumes souterrains sous la région de Gobi et ailleurs [le réseau Agharti] et, pour ne pas être en reste par les reptiliens, ils ont également entrepris d’explorer et de coloniser la Lune, les planètes solariennes et les systèmes stellaires à proximité, avec leur « flotte argentée », qui travaille en étroite collaboration avec leurs alliés situés sous l’Amérique du Nord, dont le centre d’activité est situé sous le mont Shasta, en Californie.

En fait, Richard Hoagland prétend qu’il y a des signes sur la lune et sur Mars d’anciennes batailles et l’écrivain George H. Leonard a également déclaré que des photos secrètes de la NASA montraient les restes de deux types d’extraterrestres sur la Lune… un humanoïde et un autre semblable au reptilien-des extraterrestres de type gris, qui ont apparemment très peu de respect pour l’humanité.

Alors que les humains et les reptiliens se battaient pour sortir du système, ils ont apparemment colonisé d’autres systèmes stellaires, si l’on en croit certains contactés. Les humains se sont concentrés sur le secteur de la Lyre et les reptiliens sur le secteur Draco.

Après que les anciens « Nordiques » du Gobi aient quitté la surface, d’autres de leur espèce, selon Doreal, ont migré vers l’ouest et ont fondé la Scandinavie, les Vikings, etc. D’autres « Nordiques » gobiens restants auraient-ils pu être attribués à l’ancienne « invasion aryenne » du sous-continent indien ?

L’écrivain José Argueles a parlé, dans son livre LE FACTEUR MAYAN, de ses rencontres avec un vieux sage maya du nom de « Humbatz Men », qui l’a informé que les anciens Mayas n’ont pas disparu mais ont plutôt quitté la surface de la planète [vers d’autres dimensions ou coloniser les systèmes souterrains ?].

C’est similaire à ce que prétendait Doreal, qui a ajouté que son organisation BROTHERHOOD OF THE WHITE TEMPLE comptait plusieurs membres guatémaltèques, dont certains lui avaient parlé des Mayas qui vivaient sous terre [comme les légendaires Mayas souterrains qui ont été associés aux grottes Loltun du Yucatan ?] et dont certains sont amicaux, tandis que d’autres n’étaient pas si amicaux ou carrément dangereux. Certains de ces types « dangereux » ont été vus gardant les entrées d’anciennes grottes et tunnels au Guatemala et au Yucatan,

De plus, la ville souterraine de Telos sous le mont Shasta est habitée par des néo-Mayas connus sous le nom de Naga-Mayas et Quetzals, peut être en partie à laquelle faisait référence Hubatz. Le sage maya a poursuivi en déclarant que ces Mayas avaient développé une technologie spatiale et avaient réussi à naviguer sur au moins 7 systèmes stellaires.

Certains qui ont visité le mont Shasta prétendent qu’il semble y avoir un certain conflit entre les factions pro Draco-Gris et les factions anti Draco-Gris [semblable aux « guerres de renseignement/infiltration » actuelles au sein du gouvernement américain lui-même, entre les agences pro-gris MAJI, AQUARIUS et ULTRA de la NSA contre les agences anti-gris DOD et COM12 de la NAVY].

L’écrivain suisse Yves Naud cite, dans l’un de ses ouvrages, la traduction d’un ancien texte védique de l’Inde, qui déclare clairement que les dirigeants de l’Inde ancienne avaient collaboré avec une fraternité scientifique secrète de la GRÈCE pour construire des dirigeables capables de faire le tour de la planète.

Combien de fraternités scientifiques secrètes à travers l’histoire ont-elles pu se former, dépouillant les masses des intellects les plus avancés et les initiant à leurs technocraties secrètes « souterraines »? Plus que ce que l’on pourrait imaginer.

Qu’est-ce que la Chine ancienne, la Grèce, l’Inde, l’Égypte, la Méso-Amérique, le Pérou et d’autres cultures anciennes similaires avaient en commun avec nous? Ils étaient tous remarquablement avancés dans les domaines de la communication, des mathématiques, de l’astronomie, de l’architecture, de la médecine et d’autres sciences qui n’ont fait leur résurgence de manière dramatique qu’à l’époque de la Renaissance, plusieurs siècles plus tard.

D’ailleurs, d’autres textes anciens de l’Inde parlent de machines complexes, de missiles et même d’armes nucléaires ! Certains chercheurs pensent que bon nombre des Egyptiens et des Mayas d’origine descendaient de navigateurs maritimes d’Inde, connus sous le nom de, la «tribu» même qui résiderait dans le mont Shasta. Cette ancienne alliance indo-grecque pourrait-elle expliquer pourquoi la légendaire colonie du mont Shasta « Telos » tire son nom d’un mot grec dont la racine signifie « ultime/but » alors qu’elle est habitée par des résidents néo-mayas?

Yves Naud rapporte également un ancien récit en provenance de Chine faisant référence à un scientifique qui a développé un vaisseau pouvant voyager vers la Lune. Suite à cela, une grande « course à l’espace » s’ensuivit qui conduisit à la colonisation d’autres mondes. Cependant, à la suite de l’influence négative d’une race d’habitants des cavernes, toute la civilisation s’est effondrée et est devenue corrompue, et ne voulant pas que cette technologie tombe entre leurs mains, l’un des dirigeants de cette ancienne société a ordonné qu’il n’y ait plus de contact entre la terre et ceux qui avaient colonisé les autres mondes.


La formulation exacte du manuscrit est qu’à partir de ce moment « il n’y avait plus ni montée ni descente ». On pourrait donc voir cela comme un scénario de « Battlestar Galactica ».


Les « tribus perdues » de l’humanité pourraient-elles rentrer chez elles?

Les Indiens Paihute de Californie, selon un chercheur Navaho du nom d’Oga-Make, ont une légende d’une race d’anciens marins appelés les « Havmusuvs » qui sont entrés dans la région à l’époque préhistorique et avaient construit une vaste ville souterraine. dans d’immenses cavernes naturelles qu’ils ont découvertes dans les monts Panamint sur le flanc ouest de la Vallée de la Mort. Au fil du temps, la mer intérieure qui remplissait autrefois la vallée s’est asséchée, coupant effectivement leur route maritime vers le Pacifique.

C’est à ce moment-là, selon les Paihutes, que les Havmusuvs ont commencé à expérimenter des engins aériens. Les premiers navires étaient de petites embarcations bruyantes et ailées, mais au fil des siècles, ils sont devenus de plus en plus grands, plus silencieux et même sans ailes. Auraient-ils pu commencer à explorer le système solaire et plus tard d’autres systèmes stellaires avec ces vaisseaux avancés littéralement des milliers d’années avant le début de la « course à l’espace » moderne?

Soit dit en passant, les Havmusuv étaient décrits comme étant très « grecs », jusqu’aux sandales pâles qu’ils portaient aux pieds, aux bandeaux qui retenaient leurs longs cheveux noirs, aux robes blanches drapées sur une épaule et même au marbre. des villes à colonnes qui remplissaient certaines des anciennes cavernes, illuminées par des sphères de cristal qui dégageaient une luminosité apparemment impérissable.

Le contacté brésilien Jefferson Souza affirme avoir en fait visité une immense « installation de la Fédération » sous la Vallée de la Mort et les monts Panamint, étendue sur des kilomètres, et dans laquelle il a observé des cavernes avec différentes conditions gravitationnelles, environnementales, atmosphériques et peut-être dimensionnelles afin pour accueillir divers visiteurs et dignitaires de la Fédération.

Souza prétend qu’il a rencontré à la fois les UMMO qu’il décrit comme étant de type scandinave, et aussi les VEGALIENS de Lyra, qu’il décrit comme ressemblant beaucoup aux orientaux à la peau foncée de l’INDE ! Ce sont les végaliens qui ont emmené Souza dans cette base et l’ont informé des extraterrestres gris… (Il y aurait en fait trois types de gris… les pondeuses d’origine, celles qui se reproduisent par clonage et celles qui se reproduisent par polyembryonie.)

Fait intéressant, Billy Meier, qui a affirmé qu’il avait été «formé» en INDE avant le début de ses contacts majeurs avec les «Pléiadiens», a déclaré que les végaliens et certaines cultures terriennes avaient des liens anciens les uns avec les autres.

Au cours des années 1950, le contacté Daniel Fry a affirmé qu’on lui avait fait faire un tour dans un disque télécommandé, alors qu’il parlait par interphone à un être nommé « Aylan ». Aylan a affirmé que son peuple descendait d’explorateurs terriens qui avaient quitté la planète Terre du plateau tibétain dans les temps anciens, faisant partie d’une flotte de quatre grands vaisseaux spatiaux, dont trois ont réussi à rejoindre en toute sécurité leur nouvelle patrie, la planète Mars. Cela pourrait-il expliquer les similitudes entre les « monuments » d’Égypte et de Mars, dont Richard Hoagland et d’autres parlent?

Ainsi donc, la possibilité que des êtres physiques existent sur d’autres mondes ne remet pas nécessairement en cause la Torah ou la Bible.

Il y a ceux qui pourraient demander : « Pourquoi Dieu créerait-il la vie uniquement sur la planète Terre? La réponse est qu’il serait logique de le faire, en utilisant la planète Terre comme point de référence ou fondement commun pour UNIR toutes Ses créatures, qui finiraient par quitter le « berceau » de la civilisation [la planète Terre]. pour d’autres royaumes au-delà.

Dans le livre FONDATION ET EMPIRE, d’Issac Asimov, il parle d’une galaxie avec 25 millions de mondes colonisés, et qu’en l’espace de quelques milliers d’années, la galaxie entière est colonisée, une fois le voyage hyperspatial instantané découvert.

Le héros de la série recherche le monde natal mythique perdu, la source de la race humaine, qu’il croit perdue quelque part au milieu des milliards d’étoiles comme une aiguille dans une botte de foin. Il est convaincu de son existence même si la plupart de la galaxie, à l’exception des groupes religieux secrets dispersés, avait depuis longtemps oublié même les «légendes» de l’ancien monde de la genèse appelé Terre, sinon ridiculisé et bafoué de telles légendes ensemble.

La galaxie pourrait-elle MAINTENANT être peuplée d’êtres physiques, dont la plupart ont oublié leurs origines communes sur la Terre « mère »?

Cela pourrait-il expliquer pourquoi les types d’extraterrestres humanoïdes et reptiliens ou néo-sauriens semblent être cohérents parmi de nombreuses rencontres d’ovnis? Est-ce que toutes les autres formes de vie étranges rencontrées sont simplement des altérations génétiques d’un pool super-génétique commun sur la planète Terre?

De nombreux contactés ont déclaré que dans tout l’univers, la planète Terre a de loin la GÉNÉTIQUE LA PLUS DIVERSIFIÉE de tous les mondes, alors que les humains, les animaux et la végétation sont concernés. La planète Terre pourrait-elle être le « pool génétique » original de la galaxie?

Ainsi, les êtres humains et les êtres hybrides génétiques [comme les insectoïdes et les reptiliens] pourraient MAINTENANT exister sur de nombreux mondes à travers la galaxie, même si la planète Terre était à un moment donné le SEUL monde habité de l’univers physique, comme les Koldasiens le prétendent.

Beaucoup de ces races ont peut-être voyagé dans le temps, mais elles n’auraient pas pu interférer et altérer la chronologie racine de la terre ni créer de paradoxes de la troisième dimension, car voyager dans le temps équivaudrait à voyager à travers la dimension également, en d’autres termes, la nature s’occuperait de la possibilité de paradoxes en déphasant légèrement les voyageurs temporels dans un niveau dimensionnel juste à l’extérieur de la solidité de la troisième dimension, de sorte qu’ils ne pourraient pas changer PHYSIQUEMENT la ligne du temps.

Il y aurait bien sûr des fissures et des brèches dans le champ magnétique terrestre où ils pourraient entrer dans la troisième dimension de temps en temps, dans les zones où l’intégrité de la chronologie n’est pas menacée et où ils peuvent interagir sans créer de paradoxes. Cependant, s’ils insistaient pour essayer de changer un calendrier établi, ils seraient simplement repoussés comme une voiture essayant de bloquer un train venant en sens inverse. Dans une bataille entre le train [la chronologie] et la voiture [le voyageur/machine du temps], la chronologie prévaudra TOUJOURS, car l’énergie de la chronologie est considérablement plus forte que celle du ou des voyageurs temporels.

Ou plutôt, il est plus facile pour la LIGNE DU TEMPS de pousser le voyageur du temps hors de la troisième dimension et dans une quasi-réalité parallèle qu’il ne l’est pour le VOYAGEUR DU TEMPS de pousser toute la ligne du temps hors de la troisième dimension et dans un quasi-réalité parallèle.

Le temps linéaire et la solidité matérielle ne peuvent exister que dans la troisième dimension, donc tous les paradoxes seront essentiellement éliminés de la troisième dimension et dans une dimension temporelle où les objets et les événements sont moins « solides » et plus fluides et le « temps » est plus multiple. -linéaire, une dimension où les paradoxes peuvent exister et les lois de la troisième dimension de la physique telles que nous les connaissons peuvent ne pas s’appliquer.

Il peut donc y avoir des voyageurs de la dimension espace-temps qui ont quitté la terre et ont voyagé dans le passé, mais leurs descendants pourraient nous avoir «rattrapés» pendant des milliers voire des millions «d’années», mais ils vivraient essentiellement dans d’autres dimensions.

Si un vaisseau spatial de troisième dimension de la Terre devait atterrir sur un autre monde, ils pourraient le trouver apparemment stérile, mais dans une autre dimension, il pourrait regorger de vie de 4e et 5e dimension.

Selon Billy Meier, après que les Dracos aient envahi les systèmes de la Lyre, les réfugiés de l’attaque se sont enfuis vers Vega, les Hyades et les Pléiades.

Les Andromédiens eux-mêmes, selon Alex Collier, prétendent être à l’origine des descendants des LYRIENS qui avaient échappé à la dévastation des Dracos, qui avaient également apparemment chassé la plupart des humains libres-penseurs des systèmes d’Orion.

Trois des mondes Lyriens, Bila, Teka et Merok ont ​​été dévastés, et dans le seul massacre initial, plus de 50 millions de Lyriens ont péri. Apparemment, les Dracos pensaient que les humains représentaient une menace directe pour leur conquête et leur domination de la galaxie et de l’univers.

Beaucoup de Lyriens étaient dispersés, réfugiés, se cachant de leurs prétendus destroyers. Les réfugiés étaient sous un régime militant à cette époque car leur existence était une lutte continuelle pour leur survie. Ils étaient toujours en fuite, se cachant sur des planètes, sur des lunes, dans des astéroïdes… partout où ils pouvaient trouver un répit.

Finalement, certains de ces réfugiés ont colonisé deux systèmes stellaires dans la constellation d’Andromède [pas la galaxie d’Andromède… c’est-à-dire les étoiles Andromède 42 – Zenetae et Andromède 44 – Tishtae]. D’autres réfugiés ont été dispersés dans d’autres systèmes stellaires.

Orion a également été apparemment colonisé par les Lyriens, mais elle a également été conquise par les Dracos et les Gris, et les réfugiés de Rigel Orion ont été dispersés… certains se sont échappés vers les lunes joviennes de Sol, d’autres vers Procyon, et d’autres vers Sirius-A, d’où ils ont continué leur guerre avec les Dracos et les Gris basés sur Orion.

Finalement, les Siriens-A ont colonisé un monde dans Sirius-B, et un autre monde dans Sirius-B a été colonisé par les Dracos… une situation qui finirait par conduire à des guerres civiles dévastatrices dans le système Sirius-B entre les interventionnistes soutenus par Draco et Andro ou Andromède a soutenu les non-interventionnistes.

Une autre chose intéressante est que, selon Alex Collier, les alphabets lyrien et pléiadien sont d’ORIGINE TERRESTRE, sous la forme de l’écriture pré-sumérienne appelée TAMIL, la langue « parente » de la plupart de nos alphabets sur la planète Terre, et apparemment beaucoup dans toute la galaxie.


Considérons la possibilité que les anciens Terriens aient développé les voyages spatiaux et aient finalement colonisé les systèmes de la Lyre, puis plus tard les systèmes des Pléiades – qui comprennent plus de 200 étoiles, pas seulement les « sept sœurs » visibles.

[Incidemment, Alex Collier dit que les Siriens, les Arcturiens , les Antariens, les Pléiadiens, les Andromédiens, les Alphans du Cignus, les Sagittaires et les Cassiopiens étaient tous des races à base humaine qui avaient leurs ORIGINES dans les systèmes de la LYRE, avant que la guerre avec les reptiloïdes draconiens et les gris orionites n’éclate].

Finalement, comme le prétend Billy Meier, ils ont trouvé un moyen de pénétrer dans notre univers «jumeau» d’antimatière ou «DAL», et ont commencé à coloniser les homologues d’antimatière des systèmes stellaires Pléiadiens, Solariens et autres.

Supposons qu’à l’intérieur de ces autres dimensions de l’espace-temps, le flux du « temps » soit différent de celui sur terre, disons que 3 heures sur terre équivalent à 3 jours ou trois semaines dans une autre dimension de l’espace-temps. On ne peut donc pas dire que 3 mille ans ne suffisent pas pour que les hommes terrestres colonisent toute la galaxie, car 3 mille ans dans notre dimension pourraient être équivalents à 30 mille ans dans une autre dimension de l’espace-temps.

Ainsi, les résidents de l’univers ‘Dal’ pourraient retourner dans l’univers de la proto-matière, mais à la place, ils émergent dans une période où la planète Terre est le SEUL monde habité en troisième dimension dans l’univers de la proto-matière – n’ayant pas encore envoyé de colons. à d’autres mondes – parce que le flux du temps dans l’univers Dal est à l’opposé du « cercle du temps », pourrait-on dire.

Cela semble étrange?


C’est EXACTEMENT ce qu’affirme le contacté Carl Van Vlierden, dans son livre LES DOUZE PLANÈTES, détaillant les contacts avec les « Koldasiens », qui prétendent provenir essentiellement de l’équivalent antimatière du système SOL et des systèmes voisins.

Quant à CET univers, cependant, il s’est apparemment passé beaucoup de choses au cours des quelque 6000 ans qui composent CETTE boucle temporelle de troisième dimension, si l’on en croit les rapports de nombreuses sources dont les revendications et déclarations collectives peuvent être liées ensemble dans un scénario de migrations interstellaires et d’histoires oubliées, impliquant de nombreuses races d’origine terrestre résidant maintenant parmi les étoiles.

Mis à part les êtres physiques humanoïdes et reptiloïdes, nous devons cependant nous rappeler qu’il existe d’AUTRES « êtres » qui sont là en force… c’est-à-dire les anges de Dieu et les anges déchus. Certains des anges déchus ont apparemment acquis des corps-costumes-conteneurs physiques qu’ils peuvent « porter » afin d’interagir avec l’univers matériel.

Ceci est conforme à ce que Whitley Streiber dit à propos des extraterrestres du sous-espace qu’il a rencontrés, des êtres astraux qui ont acquis ou développé des « costumes » physiques qu’ils peuvent porter afin qu’ils puissent interagir avec l’environnement en troisième dimension tout comme un plongeur humain pourrait « enfiler ‘ un scaphandre afin d’interagir avec un milieu aquatique.

C’est un pas au-dessus de la simple « possession humaine », car avec ces « costumes » physiques, ils n’ont pas l’élément de volonté humaine contre lequel lutter. Cependant, ils nécessitent un apport constant de force vitale ou de manne PROVENANT des humains et d’autres êtres vivants, afin de garder ces « corps-conteneurs » animés et intacts dans la troisième dimension.

De nombreux contactés ont vu ces « poltergeists » ou « parasites astraux » sous une forme semi-transparente ou changeant de forme afin d’apparaître sous une forme humaine en puisant l’énergie émotionnelle ectoplasmique de la société qui les entoure, leur permettant de pénétrer notre dimension. De plus, certains des êtres reptiliens [possédés ?] ont été observés en train de changer de forme ou de créer une illusion — d’être un « nordique » par exemple — afin de tromper.

Ainsi, TOUTE personne qui essaie de se « connecter » avec ou d’étudier des « humains » d’autres « mondes » est TENUE à rencontrer une LOURDE tromperie de la part de ces imposteurs angéliques déchus, ou des reptiliens/insectoïdes, et même de certains des esprits contrôlés qui ont trompé les humanoïdes eux-mêmes, principalement ceux qui souffrent de « collectivité » aiguë [c’est-à-dire les collectifs extraterrestres de type « mentalité de ruche »].

La clé est de ne PAS prendre les revendications d’AUCUN soi-disant extraterrestre pour argent comptant, en particulier ceux qui se placeraient AU-DESSUS de vous comme une sorte de demi-dieu ou de «maître» spirituel. TOUJOURS « tester les esprits ». L’interaction avec N’IMPORTE QUEL être extraterrestre qui vous détournerait du fait que toute l’humanité est créée ÉGALE est dangereuse ! Cependant, si vous insistez pour interagir avec des êtres si nobles, ATTENDEZ-VOUS à être traités comme leurs INFÉRIEURS, sinon comme leurs esclaves.

Vous êtes prévenus.


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci







Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :