Divulgation cosmique

Nous avons reçu un signal de la constellation Cetus

Cetus ou La Baleine en français, est une énorme constellation. Nous avons reçu des rafales radio cohérentes provenant de la naine M YZ Ceti

La communauté astronomique scientifique est à la fois alarmée et ravie car elle se débat avec le mystère de la planète dans la constellation Cetus – un signal radio stable a été reçu de là.

Toutes sortes de signaux volent dans l’espace tout le temps. La particularité de ce qui a déjà été réussi à plusieurs reprises à attraper les étoiles YZ Ceti de la première planète est la cohérence. C’est-à-dire qu’il n’est pas seulement stable, mais aussi pas chaotique – changeant avec une certaine séquence.

Les signaux étaient dans la gamme de fréquences de 2 à 4 gigahertz. Ils ont été reçus lors de deux des cinq séances d’observation prévues à cet effet. Chaque séance durait plusieurs heures. Un sursaut radio particulièrement spectaculaire a eu lieu lors de la deuxième session.


La planète semble convenir à une vie extraterrestre – sa masse est à peu près la même que celle de la Terre.

YZ Ceti est situé à seulement 12 années-lumière de nous, c’est-à-dire qu’il est l’une des étoiles les plus proches. Le plus proche de nous après le Soleil est le système stellaire triple Alpha Centauri – il est à environ quatre années-lumière.

Selon les observations des astronomes, YZ Ceti possède trois planètes entières, et le plus intéressant est qu’elles sont toutes terrestres, c’est-à-dire solides et plus ou moins comparables en masse à la nôtre.

Le signal a été reçu de celui qui est le plus proche de son luminaire, il s’appelait YZ Ceti b. Il orbite autour de son faible soleil beaucoup plus près que Mercure orbite autour du soleil. Une révolution autour de la star parvient à se faire en seulement deux jours. À titre de comparaison : Mercure met près de 88 jours pour le faire. La masse de YZ Ceti b est de 58% de la Terre, c’est-à-dire qu’elle se situe entre Mars et Vénus. La masse de Mars est dix fois inférieure à celle de la Terre. Vénus représente 81% de la masse de la Terre.


Les astronomes se sont empressés de bouleverser les fans d’OVNIS et d’extraterrestres
Les scientifiques affirment qu’il serait très difficile de survivre sur cette planète car elle est trop proche de son étoile – une année ne dure que deux jours terrestres. De plus, cette étoile est une naine rouge très capricieuse. Il donne peu de lumière, mais beaucoup de rayonnement.

Si une « aurore » brille au-dessus de la planète, alors elle a une magnétosphère. Des aurores se produisent également sur Mars et Vénus, bien que ces planètes n’aient pas ou presque pas de champ magnétique. Dans ce cas, les signaux radio ne parlent pas tant de la présence d’aurores boréales que de la présence de la magnétosphère. Le vent stellaire s’écrase sur la planète, provoque des « aurores boréales », elles sont simplement réfléchies par la magnétosphère de la planète et divergent dans l’espace.

Comment de tels signaux sont émis: les scientifiques expliquent qu’à la suite de l’interaction d’un flux de particules chargées d’une étoile (vent stellaire) avec les champs magnétiques du luminaire lui-même, les particules rebondissent sur la magnétosphère de YZ Ceti b et reviennent à la naine rouge, et là leur propre magnétosphère les attend déjà. Si ce monde était sans son bouclier magnétique, le vent stellaire le bombarderait simplement sans entrave, il n’y aurait pas un tel effet.

Cependant, la présence d’une magnétosphère est déjà un argument très lourd pour toute planète en termes de possibilité de naissance de la vie sur celle-ci. Seule la magnétosphère sauve la Terre du vent solaire radioactif.

Si la planète a la chance d’avoir une atmosphère, alors le champ magnétique la protégera et la maintiendra également : sans lui, le rayonnement cosmique soufflera simplement cette atmosphère. Dans tous les cas, des substances volatiles comme la vapeur d’eau – nous en voyons réellement sur Mars. Et sur Vénus, tout ce qui est contre le rayonnement est la couche atmosphérique la plus élevée, elle crée la soi-disant magnétosphère induite mais les substances les plus légères de Vénus s’envolent toujours constamment, et il ne reste que des substances lourdes, toxiques et terribles. C’est, selon les chercheurs de l’espace, la tragédie de la serre vénusienne.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 274 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page