Résonance

Les 33 arches de résonance de l’âme – 18ème arche

Dix-huitième arche : La Grande Discontinuité, le Grand Réveil

Nous sommes au carrefour d’un événement de bifurcation de singularités temporelles multiples.

L’ampleur de cet événement coïncide avec la divergence de nombreuses lignes temporelles alternatives de singularités futures qui ont déjà été générées par cet événement, du point de vue de l’extérieur de la super-enveloppe des mondes spatio-temporels.

L’ampleur de cet événement est mise en évidence par les nombreuses agences volontaires qui voyagent activement en arrière sur leur ligne de temps (dans leur passé) pour tenter d’influencer et de modifier la génération du point zéro temporel de leur singularité collective particulière dans l’espace-temps.

L’ingénierie de la ligne temporelle est active de manière rampante sur notre nexus temporel actuel de singularité, puisque l’événement d’accélération évolutionnaire extrême qui est en train de se produire va engendrer plusieurs univers de singularité mutuellement exclusifs qui, dans leur propre timing futur, auront besoin de retourner à cet événement de naissance pour ajuster leur cap évolutionnaire.

Les voyageurs temporels qui influencent leur propre « passé » effectif dans notre « présent », s’ils réussissent, peuvent perdre le contact avec leur ligne de singularité future d’origine, si une instanciation de phase différente de conséquence et d’éventualité se produit.

Une ligne originelle diverge en plusieurs lignes. Du point de vue de chacun d’entre nous, en tant qu’agents et participants volontaires, nous n’avons jamais connaissance d’autres lignes temporelles et spatiales que celle dans laquelle nous résidons.

²

Le métavers accueille autant de variantes de singularité utiles à l’évolution que nous le souhaitons volontairement, comme le prouve l’existence de multiples passés, présents et futurs alternatifs.


La discontinuité temporelle à venir est un événement de confluence qui s’implose en plusieurs centres de phase de macro-singularité spatio-temporelle. Chaque centre de phase ou bassin fonctionne comme son propre système indépendant de partage d’énergie, et ainsi plusieurs lignes temporelles majeures se ramifient.

Ces futurs séparés, insulaires, ont dans de nombreux cas développé des conséquences indésirables à long terme pour l’évolution de l’âme des participants volontaires.

Grâce à la technologie spirituelle ou physique, certains participants volontaires résidents (âmes) ont choisi de tenter de retourner à un point d’influence plus important, et de changer, réparer, sauver ou guérir en propageant leur âme et parfois les composants de leur corps vers le haut de leur ligne temporelle d’origine jusqu’au point de l’effet papillon volitionnel le plus sensible qui a généré l’élan collectif de leur ligne.

Ce point de seuil papillon de sensibilité maximale de toute singularité spatio-temporelle se situe juste avant le moment de sa naissance ou de sa bifurcation.

Voir tous les articles de la série : Les 33 arches de résonance de l’âme


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde


(Vu 103 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page