Mystique

Le monde subconscient des 12 Éons et le Futur Supraluminique

Réflexions sur "Les Secrets de la co-Création, un message des Hathor

Les Secrets de la co-Création

Bonjour Miléna,

Nous revenons ce jour pour un complément d’information.

Savez-vous que les 6 jours de la Création sont en réalité un compte à rebours, du point 6 au point zéro?

Le 7ème jour, correspond au point zéro.

Tout fut créé le premier jour et le compte à rebours a ainsi commencé. Au premier jour, 6 fut créé et 7 était accompli. Notre collectif de 7 pu s’exprimer à la fois, dans le Monde futur des Cieux Et, dans le Monde présent de la Terre.

Et La Lumière fut, et ce jour fut appelé Jour UN, puisque tout avait la faculté d’exister.

La bibliothèque du Souffle fut établie le second jour et l’Inspir et l’Expir pu commencer. Au point 5, la roue de la Vie entamait son incessant Va et Vient.

Ils me montrent le rassemblement des eaux en un point et c’est en ce point que tout commença à tourner, un Vortex fut animé.

Le troisième jour une nouvelle Force de croissance pu s’exprimer. Au point 4, « JE SUIS » montrait le bout de Son nez. Le Sens vit le jour au point 4 et nous vîmes que nous pouvions continuer.

Le quatrième jour nous pûmes installer les Signes ponctuant la sensorialité. Au point 3, il fut aisé de s’orienter.

Le cinquième jour vit apparaître les créatures.

Le sixième jour naissaient toutes les lignées.

Et l’Âme primordiale pu exister. Au point 1, toutes les âmes contenues en ce Vase Sacré attendaient.

Au point zéro du 7ème jour se manifestait la totale potentialité.

A l’aube du 8ème jour nous vîmes la rosée. De cette humectation nous pûmes insuffler les narines de l’Androgyne, et ainsi animer le Sens du point 4, le faisant pénétrer au point 1. Et tout cela fut placé dans un jardin tout autour et au milieu.

Voila le récit de la Création telle que nous y avons participé.

Nous vous remercions de nous écouter. Nous reviendrons pour un nouveau message et vous enjoignons à méditer longuement sur ce récit que nous vous avons désigné. Il contient la totalité des secrets que vous devez ré-engendrer.

Considérez l’atome et rappelez-vous sans arrêt « Combien » Tout est Un, et « Comment » Tout est à la fois 4 et 1.

Merci milé[email protected] pour ta patience à déchiffrer sans réellement comprendre, sur le « champs », nos équations cérébrales. Elles seront déployées en ce » champs d’éternité » où chacun pourra à son rythme venir s’abreuver.

Le Temps engendre les réponses de tous cotés.

Nous reviendrons pour vous enseigner les facultés contenues dans le 6 et exprimées par le 5.

Au point zéro, où tout est déjà réalisé, vous avez la possibilité de vous connecter et ainsi percevoir vos réponses individuelles. Le 7ème jour est celui qui vit le jour avant le sixième, avant que le compte à rebours ne soit commencé.

A très bientôt, chères âmes adorées.

Nous sommes les Hathor et nous vous aimons et vous honorons.

Les Hathor

Message des Hathor N°15 du 10/04/2013 – Archétype Hod- Aaron

Ces Eons qui nous ont donné l’ESPRIT

Omraam Mikhaël Aïvanhov nous met en garde, il est hors de question de s’aventurer dans le subconscient avant d’avoir éveillé le super-conscient :

« S’aventurer dans le subconscient est aussi dangereux que de plonger dans les profondeurs de l’océan, car dans le subconscient aussi grouillent des monstres prêts à dévorer les imprudents qui veulent y faire des plongées sans être instruits ni équipés. Vous direz : » Mais où doit-on aller s’équiper ? » Eh bien, justement ce n’est pas si facile. Cet équipement, vous ne pouvez le trouver que dans une région située au-dessus de la conscience et de la soi-conscience : la super-conscience.

Avant de vous plonger dans le subconscient, c’est jusque-là que vous devez vous élever, afin d’y acquérir des connaissances sur la structure de ces régions obscures ainsi que sur la nature des entités qui les habitent. Et c’est là aussi que vous pourrez développer une volonté puissante, une aura lumineuse qui vous permettront de descendre sans danger dans les abîmes. Les monstres qui les peuplent ne s’écarteront que s’ils voient que vous êtes instruits et bien armés ».

L’ouverture des eaux de la mer rouge a permis la sortie des enfants d’Israël vers la Terre promise
L’eau, est associée au subconscient, à la Lune, au monde des rêves mais aussi et surtout à la Séphira Yesod, symbolisée par Yossef (Joseph), premier fils que Yaakov eu de son épouse Rachel. Joseph le juste, vendu par ses frères, devient roi en Égypte. Roi dans le monde des limites et Juste dans sa relation à l’illimité.

Lorsque les hébreux quittent l’Égypte, ils ne partent pas sans oublier les ossements, les restes de Yossef. C’est dans l’eau que se trouve la mémoire et cette eau draine avec elle la totalité de ce que porte l’ADN, d’un être, d’un peuple, d’une nation.


L’eau se purifie de deux manière:

  • – soit en étant filtrée par la Terre, par les épreuves de la vie terrestre : Malkout dont l’archétype est David.
  • – soit en s’élevant vers le ciel avec la chaleur du Soleil, vers un haut idéal, un But ultime : Tipheret dont l’archétype est Yaacov.

On ne peut purifier ce qui est déjà pur et juste, le subconscient est cet instrument parfait qui ne fait qu’obéir aux lois que nous avons nous-même édictées, par nos pensées.

Pour provoquer une purification, nous devons prendre la décision de changer de vie et agir dans ce sens. L’ancien n’a plus de place.


En changeant notre relation au futur, nous changeons notre passé.

Il est facile de comprendre que l’on soit créateur de son avenir, de son futur. Il peut sembler moins évident que l’on soit aussi créateur de son passé. Pourtant, c’est le cas. Le passé n’existe que parce que nous croyons en lui et de ce fait donnons vie aux créatures qui le peuplent.

« Le cinquième jour vit apparaître les créatures. Le sixième jour naissaient toutes les lignées. » Les Hathor

Les lignées du 6ème jour

La Bible dit : Voici l’histoire des engendrements de Jacob, Et cela commence par Joseph.

Pourtant Joseph n’est pas le premier fils de Jacob.


L’aîné, c’est Réouven le premier né qu’il eu de Léa archétype de l’âme ( qui correspond au royaume de Juda) et Joseph est le premier né de Rachel, archétype de l’esprit (qui correspond au Royaume d’Israël). Pour ses fautes, Réouven perdit son droit d’aînesse, au profit de Joseph.

Le messie fils de David

Le Messie fils de David sera de la tribu de Juda (Yehouda), 4ème fils de Léa. Il sera précédé du Messie fils de Joseph.

Les 12 étoiles de Marie et la Puissance du 13ème Son

Jacob a douze fils et une fille :

par sa première épouse Léa :
Ruben, l’aîné ;
Siméon, le deuxième ;
Lévi, le troisième ;
Juda, le quatrième ;
Issachar, le neuvième ;
Zabulon, le dixième ;
Dinah, la seule fille qui soit mentionnée, est le 7ème enfant de Léa

par sa deuxième épouse Rachel :

Joseph, le onzième ;
Benjamin, le douzième et dernier ;

par sa concubine Bilha, servante de Rachel :
Dan, le cinquième ;
Nephtali, le sixième ;

par sa concubine Zilpa, servante de Léa :
Gad, le septième ;
Aser, le huitième.

Lors de la division en deux royaumes, les deux tribus de Juda et Benjamin formèrent le royaume de Juda, les dix autres tribus formèrent le royaume du nord, le royaume d’Israël.

Les Femmes ou Créatures du 5ème jour

Avant que naissent les Lignées, apparurent les Créatures, ce qui semble logique, les mères précèdent la naissance de leurs enfants.

D’après le Coran et les Hadith, il y a différentes sortes d’Anges, et chacun est responsable de chaque catégories de créatures.

Le monde fut créé avec l’attribut de Hessed, la Miséricorde, représentée par le patriarche Abraham.

Les 72 souffles ou Nom divins de 3 lettres représentent la guématrie de Hessed et les 216 lettres qui les composent ont la guématrie de Guevourah, la Rigueur. (voir : Le Subconscient et les 72 Noms de Dieu : La Délivrance viendra de l’HÉXAGONE)

72 + 216 = 288 étincelles brisées lors de la chute du vase sacré.

Hessed est Masculin et Guévourah est Féminin

La somme des angles de l’étoile à six branches se décompose ainsi :

Les 2 grands triangles de base : 180° x 2 = 360° (Rachel et Léa, les 2 matrices d’Israël)

Les 6 angles externes de 120° chacun : 120° x 6 = 720°

Les 6 angles de l’hexagone interne : 120° x 6 = 720° (les 72 Noms)

Les 6 petits triangles : 180° x 6 = 1.080° (Celui d’en haut et celui d’en bas, les servantes de Rachel et Léa 180° x 2 = 360)

Total : 360 + 720 + 720 + 1080 = 2.880

Les 4 femmes de Jacob 360° + 360° = 720°

Les autres femmes 720° + 720° = 1440°

720° x 4 = 2880° (Les 72 Noms masculins multipliés par les 4 femmes de Jacob) = Les 12 Tribus

720° x 2 = 1440° (Les 72 Noms masculins multipliés par les 2 matrices d’Israël) = Les 144 000 Âmes

La pyramide à 4 cotés est formée de 4 triangles équilatéraux, la somme des angles de cette pyramide est donc de : 180° x 4 = 720°

288 est la valeur du mot Ibbour 70 + 10 + 2 + 6 + 200, conception, gestation de l’enfant divin.

Les nombres 72, 216 et 288 sont intimement reliés : 216 = 72 x 3, et 288 = 72 x 4.

288 est la valeur dodécagonale de 8

6 dimensions (5 dimensions de l’Âme + Le Messie) (Léa) et 2 dimensions de l’Esprit (Rachel) = 8

Les 2 soeurs Léa et Rachel donnent 8 tribus, 6 pour Léa et 2 pour Rachel

L’octogone représente la Renaissance et constitue un lien entre le monde matériel et le monde spirituel.

En musique, une octave est l’intervalle séparant deux sons dont la fréquence fondamentale de l’un vaut le double de la fréquence de l’autre. D’un point de vue harmonique, l’octave est l’intervalle le plus consonant. Son renversement est un unisson.

En Égypte, un groupe de 8 divinités (ogdoade) symbolisait les forces primitives qui régnaient avant la création. Cette association mythique se composait de quatre couples divins représentant les quatre entités primordiales à la fois sous la forme masculine et sous la forme féminine.

On retrouvait donc :
Noun et Naunet, représentant l’eau primordiale, l’océan initial
Hehou et Hehet, personnifiant l’infinité spatiale associée à l’océan primordial
Kekou et Keket, symbolisant les ténèbres
Amon et Amonet, incarnant « ce qui est caché », « ce qui ne peut se voir mais qui se ressent »

D’après la légende, ces divinités, parfois perçues comme une entité unique, étaient considérées comme les « pères et les mères » de l’astre solaire. En effet, à partir de leur semence, ils parvenaient à féconder le lotus qui allait donner naissance à Râ. Cette conception de la création du monde naquit dans la ville de Khemenou ou « la ville des Huit », que les grecs nommèrent Hermopolis.

Octogone: Le dôme du Rocher est construit en l’an 72 de l’hégire

L’eau est une créature céleste nous dit le Coran, (sourate 16 Les Abeilles, verset 65): « Dieu a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il revivifie la terre après sa mort. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui entendent ».

Le Coran nous dit au sujet du rêve (Sourate 8 Le Butin, verset 11): « Et quand Il vous enveloppa de sommeil comme d’une sécurité de Sa part, et du ciel Il fit descendre de l’eau sur vous afin de vous en purifier, d’écarter de vous la souillure du Diable, de renforcer les cœurs et d’en raffermir les pas ! ».

Au sujet de la lune, le Coran dit: (Sourate 86 L’astre Nocturne, verset 5, 6, 7) : « Que l’homme considère donc de quoi il a été créé. Il a été créé d’une giclée d’eau. Sortie d’entre les lombes et les côtes ».

L’Hyperconscience ou Conscience supraluminique

D’un coté, le sub-espace, considéré comme un espace différent de l’espace conventionnel du point de vue des règles de la physique, puisque le sub-espace contiendrait 11 dimensions. (10 sephiroth + Daath, la séphira cachée, dans les 4 mondes: Assiah, Yetsira, Briah, Atzilouth)

De l’autre, la supraconscience, que l’on peut l’atteindre lorsque le cortex est déconnecté par les rêves, la méditation ou l’usage de certaines plantes psychotropiques.

Grâce à la vraie connaissance des lois de l’univers, la fréquence propre de notre conscience accélérerait et toucherait parfois au monde supraluminique ou monde tachyonique. (Monde de l’Eïn Soph)

Régis Dutheil pense qu’ »il y aurait, pour un être vivant dans l’univers superlumineux, une instantanéité complète de tous les événements constituant sa vie « . Dès lors, les notions de passé, de présent et de futur se fondent et disparaissent.

Rejoignant les recherches de David Bohm, il pense qu’à la mort, notre conscience « supraluminique » rejoindrait un autre niveau d’énergie plus évolué : l’espace-temps des tachyons.

Vers la fin de sa vie, Régis Dutheil, aidé de sa fille Brigitte, émit une théorie encore plus audacieuse selon laquelle non seulement le passé, le présent et le futur seraient réunis ici et maintenant, mais que notre passé et notre avenir se dérouleraient dans la dimension superlumineuse en parallèle à notre présent, rejoignant ainsi la théorie du dédoublement quantique de Jean-Pierre Garnier-Malet.

Nous ne serions donc que les projections holographiques d’une unique conscience superlumineuse

Les tachyons sont une forme « d’énergie libre » qui nous entoure constamment. Néanmoins, au cours des siècles, notre corps a perdu sa capacité de les utiliser.

Les tachyons sont des unités énergétiques sans masse plus rapides que la lumière. De par leur vitesse, ils peuvent parcourir d’énormes distances et sont donc omniprésents.

– L’énergie mentale/spirituelle/électrique contient toutes les informations qui permettent à l’énergie de se matérialiser sous une certaine forme de vie. Imprégnée principalement d’informations créatrices positives, elle circule du cosmos en direction de la Terre dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. (Masculin)

– L’énergie magnétique est le reflet (miroir) du modèle mental/spirituel/électrique et se forme obligatoirement selon ce modèle. Cette énergie circule de la Terre en direction du cosmos dans le sens des aiguilles d’une montre. (Féminin)

Un champ de tension énergétique ou champ interférentiel se forme entre ces deux influx.

Il agit comme un hologramme et nous fait ressentir la matière comme étant solide bien qu’elle ne le soit pas.

Le Réel est en fait constitué de formes géométriques en transformation; toute l’impulsion-énergie de l’Univers est contenue et représentée dans l’Imaginaire

Les particules élémentaires de matière se divisent en deux sortes et en deux sortes seulement : les ÉONS (dans la Gnose du Ier siècle, on nommait « Éon » les particules censées posséder l’Esprit) qui désignent les particules électriquement chargées (leptons chargés et quarks) et les PRÉONS qui désignent les particules électriquement neutres (neutrinos et photons d’une part, gluons et gavitons d’autre part).

J.E. Charon démontre que les Éons sont porteurs de l’Esprit et qu’en ce sens, ils deviennent le connaissant de l’Être; il introduit ainsi un nouveau concept en science, celui de la psychomatière. Nous serions faits d’un ensemble de ces particules élémentaires. Les éons sont invisibles mais porteurs d’esprit et d’énergie. Ces éons ne meurent jamais, après la mort ils continuent à vivre autrement sans perdre aucun des éléments de notre personnalité, jusqu’à constituer une personnalité cosmique en voie de construction qui englobera et unira tout ce qui existe dans l’univers.

Chaque éon pourrait être considéré comme un ‘hologramme, un reflet, de l’univers entier.

C’est en ces éons que notre esprit serait contenu. Les particules étant éternelles, notre esprit existerait depuis le début de l’univers et, après la mort, continuerait à participer à son devenir. Au fur et à mesure de l’évolution de l’univers, avec l’accumulation de l’expérience existentielle et vécue, l’expansion de la mémoire « éonique » construirait une complexité croissante des structures et du psychisme.

Les éons conscients piloteraient les transformations physiques, chimiques, organiques et mentales nécessaires, tant à l’intérieur des corps vivants que dans tout l’univers. Il est dit que tous les éons, les êtres et les choses seraient un jour reliés et en harmonie avec la totalité de l’univers

Au sein de la dimension superlumineuse, la conscience devient un champ infini de particules porteuses de toutes les informations que reçoit notre cerveau. Ce champ se situerait entre deux univers : celui que nous connaissons, composé de particules dont la vitesse est inférieure à celle de la lumière, et celui dans lequel toutes les particules vont toujours plus vite que la lumière.

Nous n’avons pas conscience de cet univers, car notre cerveau agit alors comme un filtre qui nous permet de vivre notre vie au jour le jour.

Cette représentation dépasse toutes les possibilités conceptuelles de notre cerveau ! Pourtant c’est ce cerveau supraluminique qui nourrit et fait fonctionner notre cerveau neuronal.

Les êtres humains ont un moi fondamental, superlumineux, qui se projette sous une forme sous-lumineuse (notre monde matériel) dont le cerveau est le filtre qui permet de figer les événements. Mais en réalité, c’est l’univers superlumineux des tachyons qui explique la majorité des phénomènes paranormaux. Nous y avons donc un accès…

Le Monde éternel des ÉONS

Voici ce que nous dit à ce sujet, Jan van Rijckenborgh :

» Supposez que nous ayons dans l’idée une certaine image, que nous la conservions, que nous la communiquions à nos enfants et à tous ceux susceptibles de l’accepter ; que des artistes la dessinent, la peignent et la sculptent ; que des poètes en fassent des vers : voilà la manière dont un éon se forme dans la sphère réflectrice.

Ce sont des projections des idées et des convoitises humaines, qui finissent par prendre vie dans la sphère astrale, et qui se mettent à diriger et dominer l’humanité entière. La force des éons ne cesse d’augmenter parce que les hommes ne cessent pas de les nourrir de leurs pensées. Or ces éons dérobent, à tous les hommes tournés vers la Gnose, leur force de Lumière. Normalement, cela se passe chaque nuit lorsque l’élève entre dans la sphère astrale et confie son corps au sommeil. » (extrait trouvé dans la revue Pentagramme n°1, 2010. Ce discours s’adresse à des élèves de l’école de la Rose-Croix d’Or)

Comme un cosmos se créée puis s’organise et se peuple, la sphère virtuelle qui tenaille la planète, cette matrice empêtrant les hommes dans ce qu’ils ont eux-même tissé, nous maintient dans ses mailles arachnéennes. Ainsi, l’au-delà s’est hiérarchisé et ses gouverneurs sont les éons.

Ils concentrent selon des formules spécifiques les attentes et les illusions des hommes, depuis la peur de mourir jusqu’au désir d’immortalité. Et quiconque s’y relie paie un tribut, on lui soustrait un peu de son énergie vitale, en échange de quoi il partage avec tous ses congénères la peur, le rêve, le même sentiment d’exister.

Selon Jan van Rijckenborgh :

Les pièges que recèle la sphère des éons sont si nombreux et variés (on en dénombre 12 grands ensembles: les archontes des éons) qu’une intercession divine est nécessaire pour que l’humanité puisse rejeter leur joug. Là intervient l’aide de la Fraternité universelle.

Je ne suis pas d’accord, car nous avons les 72 noms…. Les archontes ne peuvent résister aux 72 noms…

Les éons/électrons sont nés de la séparation de la lumière en masculin et féminin, positif et négatif…, et sont partis expérimenter chacun de leur coté… Lorsqu’ils se retrouvent, lorsque l’éon féminin retrouve l’éon masculin, ils fusionnent en pure lumière. C’est la résurrection, le retour à l’androgyne primordial.

[email protected]


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 169 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire