Parapsychologie

La télépathie est réelle. Les pensées ont des ailes.

par le Dr Schoch

Il est dommage que la télépathie, interaction directe d’esprit à esprit indépendante des sens connus (vision, ouïe, odorat, goût, toucher, équilibre, etc.), soit encore boudée et tournée en dérision par de nombreuses personnes.

Ceci malgré les études approfondies sur la télépathie, la précognition et les phénomènes mentaux similaires, menées depuis plus d’un siècle par certains des meilleurs esprits, y compris des scientifiques titulaires d’un doctorat et des lauréats du prix Nobel, par exemple, Charles Richet, prix Nobel de physiologie/médecine, 1913, et Brian Josephson, prix Nobel de physique, 1973.

Les phénomènes fondamentaux de la télépathie ont été démontrés à maintes reprises, et même mis en pratique. Il existe une vaste littérature scientifique sur la parapsychologie (qui englobe l’étude de la télépathie), avec des revues et des sociétés spécialisées. (Voir les articles réimprimés dans, et les références citées dans, Robert M. Schoch et Logan Yonavjak, compilateurs et commentateurs, The Parapsychology Revolution : A Concise Anthology of Paranormal and Psychical Research, New York : Jeremy P. Tarcher/Penguin, 2008).

Il existe de solides preuves de télépathie en laboratoire, depuis les études classiques d’appel de cartes jusqu’aux expériences contrôlées où un agent insère des informations par télépathie dans les rêves d’un sujet, en passant par des tests plus sophistiqués de transfert d’informations télépathiques dans l’état de pleine conscience ou au seuil de conscience entre le sommeil et l’éveil (hypnagogie).


Un grand nombre de preuves convaincantes provenant de cas spontanés soutiennent la réalité de la télépathie, comme les événements de crise où une personne a une conscience télépathique, ou même « voit » une apparition, d’un être cher en proie à des troubles émotionnels, à la douleur, à la souffrance ou à la mort. La télépathie et les phénomènes parapsychologiques connexes ont été appliqués avec succès à la collecte de renseignements. Jimmy Carter, 39e président des États-Unis (1977-1981), a témoigné de leur efficacité.

Les résultats avérés de ces échanges entre nos services de renseignement et les parapsychologues soulèvent certaines des questions les plus intrigantes et sans réponse de ma présidence… Ils défient la logique, mais les faits sont indéniables.

Récemment, le Dr. Daryl J. Bem de l’Université Cornell a publié les résultats de neuf expériences, impliquant plus d’un millier de participants, documentant des résultats positifs constamment significatifs pour la précognition et les influences rétroactives, composantes importantes de la parapsychologie (Daryl J Bem, « Feeling the Future : Experimental Evidence for Anomalous Retroactive Influences on Cognition and Affect », Journal of Personality and Social Psychology, sous presse).


Malgré les preuves accablantes de la télépathie et des phénomènes connexes, de nombreux scientifiques ne considèrent pas la parapsychologie comme une science et, ne connaissant rien au sujet, se sentent libres de faire des déclarations désobligeantes concernant le domaine et ses praticiens.

À ce stade, je crois qu’il est temps d’aller au-delà de l’apaisement des démystificateurs et des moqueurs, car aucune preuve ne convaincra jamais certains que la télépathie est authentique. Concentrons-nous sur l’étude du phénomène et sur l’élucidation des secrets de la télépathie. Les pensées ont peut-être des ailes, mais jusqu’où peuvent-elles voler ?

La télépathie est souvent considérée comme indépendante de la distance, c’est-à-dire que les pensées sont libres de voler aussi loin qu’elles le souhaitent. Mais est-ce vraiment le cas ? Il existe des exemples bien attestés de télépathie se produisant sur des milliers de kilomètres, mais il est prématuré de conclure que toute télépathie est littéralement indépendante de la distance.

Il est extrêmement difficile de mesurer la force d’un signal télépathique en dehors de la transmission du message (par analogie, un message audible peut être reçu à travers une pièce, qu’il soit crié ou chuchoté).


Quelques études contrôlées indiquent qu’au moins parfois la télépathie peut s’atténuer avec la distance. On pourrait s’attendre à cette atténuation, à moins que la télépathie ne soit un phénomène mécanique quantique non local.

Il est possible qu’il existe plusieurs formes de télépathie : des informations transportées par des ondes électromagnétiques de fréquence extrêmement basse, des informations transférées par des moyens mécaniques quantiques et des informations propagées par un autre mécanisme.

Nous devons également tenir compte des aspects psychologiques de la télépathie. Une personne peut préférer se concentrer par télépathie sur les pensées et les émotions d’une personne qui est psychologiquement « proche », même si elle est éloignée dans l’espace physique.

Il y a un autre aspect, très curieux, de la télépathie. Les phénomènes de type télépathique ne sont pas limités au présent, mais transcendent les frontières du temps. On peut recevoir des informations télépathiques du futur et du passé, à condition que les expériences télépathiques diminuent considérablement à mesure que l’on s’éloigne du présent dans le temps.

Diverses formes de précognition, telles que celles confirmées par le Dr Bem, peuvent être expliquées en termes d’informations télépathiques reçues du futur, l’agent futur étant dans certains cas la même personne que le receveur (le percipient) dans le présent.

Vous pouvez recevoir des informations télépathiques de votre moi futur ! Cela peut sembler étrange, mais c’est peut-être simplement la façon dont le monde est fait. En effet, si vous y réfléchissez, qui est plus proche de vous, émotionnellement et psychologiquement, que vous-même?

À propos de l’auteur : De formation classique (doctorat en géologie et géophysique de l’université de Yale), le Dr Schoch est membre à plein temps du corps enseignant de l’université de Boston depuis 1984. Depuis plus de deux décennies, le Dr Schoch étudie les civilisations anciennes dans le monde entier, dans des pays aussi divers que l’Égypte, la Turquie, la Bosnie, la Roumanie, etc. Au début des années 1990, les analyses géologiques du Grand Sphinx effectuées par le Dr Schoch ont démontré que la statue est plus vieille de plusieurs milliers d’années que la datation conventionnelle de 2500 avant JC, ce qui lui a valu une renommée mondiale.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 189 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire