Développement spirituel

Entrer en résonance

L’Intelligence élève la Vie à son plus haut degré de perfection qui sublime tous les états et formes de l’Existence »

Les manifestations des expressions de la Trinité Cosmique sont de natures, d’états et d’échelles différents. Ainsi le minéral représente le support immuable de la création physique, le végétal exprime la vie intérieure, l’animal trace le mouvement extérieur et l’humain révèle la quintessence de la Conscience Cosmique.

Différents modes d’observation, d’interprétation, de perception sont accessibles à l’observateur. La voie de l’intellect du mental est un mode descriptif, interprétatif, analytique et explicatif qui conduit et permet d’entrer en cohérence avec le motif observé.

Au-delà de la perception des sens physiques, il est possible d’entrer directement en résonance à travers le « ressenti » avec ce qui est observé. Le « ressenti », pour être exercé avec succès, demande un état mental calme et paisible, hors influence extérieure, car l’accès est de nature sensible et subtile. Il ne s’agit plus de décrire, d’interpréter, d’analyser ou d’expliquer mais de percevoir et ressentir finement les sensations, impressions, émotions et/ou sentiments suscités par l’observation.

Si par exemple, vous dégustez le vin d’un grand cru de Bourgogne, vous pouvez voir, décrire, sentir, goûter, analyser ou expliquer toutes les caractéristiques apparentes de ce vin, ce qui exprime seulement le mode opératoire de l’intellect du mental. Mais le « ressenti » concerne subtilement les sensations, impressions, émotions, sentiments que ce vin, au cours de la dégustation, suscite à l’intérieur de vous. Vous comprenez que la perception par l’un ou l’autre mode opératoire est complètement différente et produit un effet bien distinct.

Entrer en résonance par la mise en relation directe avec ce qui est à travers le « ressenti », permet de capter, de recevoir et de partager l’information de ce qui est perçu par voie intuitive ou inspiration instantanée. En fait, c’est une sorte de fusion qui s’opère entre celui qui perçoit et ce qui est perçu, où le deux devient un dans l’instant, ce qui permet d’accéder et de bénéficier de toute l’information qui en émane.

Ce procédé de perception extra-sensorielle du « ressenti », libère la perception des limites spatiales et temporelles imposées par le mode de perception sensorielle. C’est au-delà des interprétations de l’intellect du mental qu’il est possible de voyager hors du temps et entrer en résonance avec des mondes, des plans et dimensions inaccessibles aux sens physique. Le « ressenti » est un plan d’observation neutre, hors de toute identification à ce qui est observé. L’observateur reste à l’extérieur tout en faisant l’expérience de la perception spontanée sans s’y attacher.

²

La sensibilité est souvent décriée et considérée comme une faiblesse surtout chez les hommes. En fait, c’est tout le contraire car la sensibilité est un attribut majeur. Elle est cette corde fine et délicate qui vibre avec le subtil et met en relation avec l’invisible et l’innommable.

Incontestablement notre monde est fondé davantage pour satisfaire les intérêts personnels et conçu sur le développement des facultés mentales de l’intellect avérées et sanctionnées par la panoplie de diplômes au détriment de l’intelligence du cœur et du bien-être collectif ; ces derniers définissant souvent le statut professionnel mais aussi social.

L’Intelligence cosmique rayonne et vibre, en tout et partout, au sein de tous les états du Vivant de la Création. Que ce soit au plan du minéral, du végétal, de l’animal ou de l’humain. Les trois premiers plans offrent sans attentes et mettent au service de l’ensemble les magnifiques expressions de leur intelligence. L’humain, formaté et conditionné, consacre son attention, son énergie créatrice, au « faire pour avoir » dans l’oubli d’être de l’Être Christique. (Ici Christique n’a rien à voir avec les religions et représente le plan vibratoire des hautes fréquences de la Conscience Christique qui existait de toute éternité, bien avant la création des religions. C’est l’énergie de l’évolution ! )

L’observateur, stable, paisible, serein et sans attentes, traverse alors le voile de l’illusion et des apparences extérieures ; il perçoit et ressent ainsi, avec gratitude, l’extase de la subtile essence de l’intelligence de Tout ce qui Est.

Alain Rech


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 158 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.