Nouveau paradigme

La tombe de Wernher Von Braun révèle le Psaume qui remet en question la Science

Il existe une force encore inconnue de la science que la Bible a appelée FIRMAMENT.

TEHILIM 19

19:01 – Au chef des chantres. Psaume de David.
19:02 – Les cieux racontent la gloire de D-, Et l’étendue manifeste l’oeuvre de ses mains.
19:03 – Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit.
19:04 – Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles dont le son ne soit point entendu:
19:05 – Leur retentissement parcourt toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde,
Où il a dressé une tente pour le soleil.
19:06 – Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre,
S’élance dans la carrière avec la joie d’un héros;
19:07 – Il se lève à une extrémité des cieux,
Et achève sa course à l’autre extrémité: Rien ne se dérobe à sa chaleur.
19:08 – La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme;
Le témoignage de l’Éternel est véritable, il rend sage l’ignorant.
19:09 – Les ordonnances de l’Éternel sont droites, elles réjouissent le coeur; Les commandements de l’Éternel sont purs, ils éclairent les yeux.
19:10 – La crainte de l’Éternel est pure, elle subsiste à toujours;
Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes.
19:11 – Ils sont plus précieux que l’or, que beaucoup d’or fin;
Ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
19:12 – Ton serviteur aussi en reçoit instruction;
Pour qui les observe la récompense est grande.
19:13 – Qui connaît ses égarements? Pardonne-moi ceux que j’ignore.
19:14 – Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux;
Qu’ils ne dominent point sur moi! Alors je serai intègre, innocent de grands péchés
19:15 – Reçois favorablement les paroles de ma bouche
Et les sentiments de mon coeur, O Éternel, mon rocher et mon libérateur!

Wernher Von Braun était un scientifique nazi qui a été recruté dans le programme spatial américain de la NASA après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

C’était un spécialiste des fusées et il avait beaucoup de talent, c’est pourquoi il a été recruté par les États-Unis. Il aurait pu facilement être accusé et pendu pour crimes de guerre contre l’humanité, mais il a plutôt été recruté dans le secret, aux États-Unis,  pour soutenir le gouvernement américain dans «l’exploration spatiale» ou simplement dans la construction de technologies de guerre. Qui sait vraiment?

En fait, tous les débuts de toute la NASA ont des racines nazies.

Les États-Unis ont recruté de nombreux scientifiques allemands après l’holocauste et la Seconde Guerre mondiale en raison de leur talent (Quels talents !). Ils ont été recrutés pour aider à explorer l’espace et à construire des fusées, nous dit-on. Personnellement, je pense qu’ils ont été recrutés pour aider à construire des technologies militaires et de guerre comme ils le faisaient chez eux.


Alors, qui est Wernher Von Braun?

Entre autre, Wernher Von Braun était un éminent scientifique nazi. Il avait un doctorat en physique de l’Université de Berlin et construisait des fusées en Allemagne. Lorsque la guerre a éclaté, il a été recruté pour travailler davantage sur le côté militaire des choses avec son expertise. Il a fini par développer les fusées V-2 en se servant des esclaves prisonniers dans les camps de concentration. Ce sont les V-2 qui ont été tirées sur l’Angleterre vers la fin de la seconde guerre mondiale. À la fin de la guerre, il se rendit aux États-Unis.

Aux États-Unis, il a travaillé en étroite collaboration avec la NASA et le gouvernement américain sur la technologie des fusées et a fait de grandes avancées pour le gouvernement américain.

Ce qui est fou, c’est que cet homme, qui était un criminel de guerre et aurait dû être jugé pour crimes de guerre, a été adulé par les élites pour son talent et de son expertise. Les États-Unis ont négligé ses méfaits pour que « ce talent » travaille à leur avantage.


Quand Wernher Von Braun est mort

On a récemment découvert qu’il y avait quelque chose de particulièrement différent sur la pierre tombale de Wernher Von Braun. Il s’avère que Wernher a le Psaume 19 .1 gravé sur sa pierre tombale, qui se lit comme suit dans la version chrétienne:

Psaume 19: 1 KJV (Version King James)
Les cieux proclament la gloire de Dieu ; Et le firmament montre son travail manuel.

Maintenant, pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec ce qu’est le firmament, le firmament fait partie de l’extension de la « terre plate » ou de la terre ronde qui est également plate.

Pour les adeptes de la théorie de la Terre plate : la Terre n’est pas une sphère, mais un disque, entouré par un gigantesque et infranchissable mur de glace.

Certains affirment que la structure des pyramides d’Égypte est un indice montrant que l’univers est en forme de diamant et que la Terre plate est soutenue par des piliers.


Pour être honnête, j’ai personnellement lu beaucoup et vu beaucoup de vidéos et j’ai eu des conversations très approfondies avec des gens sur les théories de la terre ronde par rapport aux théories de la terre plate et je reste toujours méfiante devant les théories qui ont inspiré les nazis.

De plus j’ai l’impression que beaucoup trouvent une forme de réconfort dans l’adoption de la théorie de la Terre plate. Ils y gagnent un sentiment de pouvoir sur leur destinée, une emprise sur les petits problèmes de leur vie ainsi que les questions existentielles, la conviction et la satisfaction d’avoir quelque chose que le reste de la population n’a pas.

Certains disent que la terre est À LA FOIS ronde ET plate. Cette théorie de la « pizza terre » est en fait en corrélation avec ce que beaucoup pensent que la Bible dit à propos de la terre, ce qui lui confère une crédibilité au firmament, qui se trouve dans la Bible elle-même.

Jetez un œil à la vidéo ci-dessous expliquant le firmament : La parole de Dieu, la terre plate et l’inerrance…

En théologie chrétienne et juive, l’inerrance biblique (ou simplement inerrance) est une position doctrinale selon laquelle la Bible ne comporte aucune erreur dans ses manuscrits d’origine, tant en ce qui concerne la foi et la vie du croyant qu’au sujet de l’authenticité du texte et des détails relatifs aux thèmes scientifiques, historiques et géographiques. Cela implique que les auteurs bibliques auraient suivi la volonté de Dieu, et que celui-ci leur aurait évité toute erreur dans l’évocation des faits.

Le FIRMAMENT dans Genèse 1

Dieu dit : Qu’il y ait une étendue (Raqiya’) entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.

Et Dieu fit l’étendue (Raqiya’), et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue (Raqiya’) d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue (Raqiya’). Et cela fut ainsi.

Dieu appela l’étendue (Raqiya’) ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.

Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue (Raqiya’) du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue (Raqiya’) du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi

Dieu les plaça dans l’étendue (Raqiya’) du ciel, pour éclairer la terre,

Genèse 1 et 2 racontent l’histoire de la création et disent des choses qui sont en contradiction avec ce que les gens modernes savent être vrai du monde et de l’univers qui nous entourent.

L’un de ces problèmes concerne le deuxième jour de la création ( Genèse 1: 6-8 ), où Dieu a créé «l’étendue» ou le «firmament». Le mot hébreu pour cela est raqiya. Les érudits bibliques comprennent que la raqiya est une structure solide en forme de dôme. Elle sépare l’eau en deux parties, de sorte qu’il y a de l’eau au-dessus de la raqiya et de l’eau en dessous (v. 7). Les eaux au-dessus sont maintenues à distance afin que le monde puisse devenir habitable.

Le troisième jour (vv. 9-10), l’eau sous la raqiya est « rassemblée en un seul endroit » pour former la mer et permettre à la terre sèche d’apparaître.

Les anciens Israélites « virent » cette barrière lorsqu’ils levèrent les yeux. Il n’y avait pas de télescopes, d’exploration spatiale ou de moyens de tester l’atmosphère. Ils se fiaient à ce que leurs sens leur disaient. Aujourd’hui encore, en regardant un ciel dégagé en rase campagne, le ciel semble « commencer » aux horizons et s’élever bien au-dessus. Les anciens Israélites et d’autres dans cette partie du monde supposaient que le monde était plat, et il semblait donc que la terre était recouverte d’un dôme, et que le « ciel bleu » était « l’eau au-dessus » retenue par la raqiya . La traduction « firmament » (c’est-à-dire, ferme ) fait passer cette idée de structure solide.

En réalité, les Sages d’Israël ont expliqué que la Raqiya n’est qu’une partie des 7 cieux ou Shamayim. Comme il est dit  :

Au commencement (Bereshit) Dieu Créa (Bara) Le Ciel (Êt ha Shamayim) et La Terre (ve Êt ha Aretz).

Les 7 cieux sont :

Vilon (rideau) ou Araphel ( nuage épais) : Le premier ciel, gouverné par l’archange Gabriel, est le plus proche des royaumes célestes Terre ; il est également considéré comme la demeure d’Adam et Eve .

Raqiya ( étendue) :  Le deuxième ciel est contrôlé par l’archange Raphaël, l’archange Zachariel étant également censé le gouverner à ses côtés. C’est dans ce ciel que Moïse, lors de sa visite au Paradis, rencontra l’ange Nuriel qui se tenait « 300 parasanges de haut, avec une suite de 50 myriades d’anges tous façonnés d’eau et de feu ». En outre, Raqiya est considérée comme le royaume où les anges déchus sont emprisonnés et les planètes attachées. 

Shehaqim ( ciels / nuages) :  Le troisième ciel, sous la direction de l’archange Hanniel, sert de maison au jardin d’Eden et à l’arbre de vie ; c’est aussi le royaume où la manne, la nourriture sacrée des anges, est produite. Le deuxième livre d’Enoch, quant à lui, déclare que le paradis et l’enfer sont hébergés à Shehaqim, l’enfer étant simplement situé « du côté nord ».

Maon ( demeure/habitation) :  Le quatrième ciel est gouverné par l’archange Michel et, selon le Talmud, Hagigah 12, il contient la Jérusalem céleste, le temple et l’autel .

Makon ( lieu fixe) :  On dit que le cinquième ciel est sous l’administration de Samael, bien que d’autres diraient l’archange Hammuel . On dit aussi que c’est là que résident les chœurs Ishim.

Zebul ( noble demeure) :  Le sixième ciel tombe sous la juridiction de l’archange Zadkiel .

Araboth ( déserts/plaines) :  Le septième ciel, sous la direction de l’archange Cassiel, est le plus saint des sept cieux car il abrite le trône de Dieu assisté par les sept archanges et sert de royaume dans lequel Dieu habite; sous le trône lui-même se trouve la demeure de toutes les âmes humaines à naître. Il est également considéré comme la demeure des Séraphin , des Chérubins et des Hayyoth Ha kodesh .


La Torah décrit la façon dont Dieu a façonné le firmament (רקיע) le deuxième jour de la création. Ce morceau de l’univers, cependant, n’existe pas réellement…

Une vue de la mer Rouge en Israël, au début du printemps.

De tous les problèmes épineux que la cosmologie moderne pose pour le premier chapitre de la Genèse, tels que la chronologie biblique insuffisante de 6 jours (par opposition à des milliards d’années) jusqu’à l’apparition des humains, ou la floraison végétative avant le soleil et la photosynthèse, la plus aiguë, c’est la création de Dieu du firmament (רקיע; rakiya ) le deuxième jour.

L’idée d’un firmament est entièrement en contradiction avec la science planétaire moderne qui dit que la Terre est ronde.

Et pour revenir au « platistes », n’oublions pas que l’idée du ciel au-dessus de nous comme une structure solide est partagée par presque toutes les cultures humaines pré-modernes.

  • Le ciel est bleu parce qu’il est plein d’eau, comme la mer.
  • L’eau ne tombe pas sur nous parce que quelque chose la retient, et que quelque chose est transparent, puisque nous pouvons voir la teinte bleue du liquide derrière.
  • Cette barrière est en forme de dôme, puisque nous voyons les cieux au-dessus se courber dans l’horizon et rencontrer la terre plate.

Les légendes culturelles décrivant le dôme sont suffisamment abondantes pour inclure des flèches tirées dans le firmament et s’y logeant (Japon, Amérindiens, Chuckchee), des aventuriers grimpant vers le ciel (Inde), des gens montant par un trou dans le firmament (Navaho) ou dégringolant à travers un (Sénèque), et des héros naviguant sur un navire jusqu’à l’endroit où le ciel rencontre la terre (Buriate), et où le firmament est si bas que les mâts des navires peuvent finir par le racler.

A Sumer, An est le dieu du ciel/firmament, alors qu’Enlil (littéralement, « Seigneur du vent ») est le dieu de ce qui se passe entre le sol (contrôlé par En.Ki, « Seigneur de la Terre » ) et le firmament.

Bref, pour les anciens, l’univers était une sorte de terrarium, un espace soigneusement préservé qui leur était façonné par un créateur ou des créateurs, une « bulle » dans des eaux sans fin, dans laquelle la terrifiante calamité de certaines inondations était empêchée par des murs qui voûtés au-dessus d’eux, les écluses (אֲרֻבֹּת הַשָּׁמַיִם) de Genèse 7:11. Ainsi, pour les anciens Israélites, la représentation du deuxième jour de la création était naturelle : le créateur construisait pour eux le firmament, le grand dôme du ciel, et les protégeait de la noyade par les eaux au-dessus.

L’ancienne conception de l’univers. Diagramme de « Un dictionnaire de la Bible ; traitant de sa langue, de sa littérature et de son contenu, y compris la théologie biblique ; » (1898)

En fait les Sages d’Israël n’expliquent pas le firmament comme étant un dôme sur une terre plate, et les eaux qu’il sépare ne sont pas du tout des eaux. Tout cela n’était qu’une métaphore d’un processus matériel de création en dehors de notre connaissance, et en général, en dehors de notre imagination..

Pour ma part, j’ai toujours assimilé le TEMPS à l’eau… Et depuis peu, il s’est avéré que les scientifiques ont découvert que l’espace-temps est en fait un liquide superfluide.

L’univers est un étrange liquide superfluide

Un milieu est nécessaire pour le transfert d’énergie

De la même façon que les vagues se déplacent sur l’eau en utilisant le milieu « océan ». Les ondes électromagnétiques, les photons, etc… se déplacent dans le milieu « cosmos » qui est un liquide superfluide.

Si l’on demande à un docteur en Torah ce qu’est la Raqiya ou firmament, il va répondre que le firmament est la « gaine » à travers laquelle le soleil voyage.

C’est la description d’une nouvelle force de la nature, quelque chose qui semble encore inconnu de la science.

« Qu’est-ce que cette gaine, et comment est-ce que quelqu’un le sait ? »  La réponse est très directe. Les sages savaient des choses que nous ignorons. L’immersion des sages dans les études de la Torah a fourni une expertise à laquelle il faut faire confiance en dépit des déclarations scientifiques contemporaines, puisque la science n’a pas encore tout exploré. Le firmament de la Bible est un type d’énergie, ou de force, dont les grands sages, mais pas nous, étaient conscients.

La Raqiya ou Firmament est-elle une structure fictive ?

Jean Calvin – le théologien français largement responsable de la formation du mouvement protestant calviniste – a suggéré en 1554 que le firmament se réfère à l’air ou aux nuages.

Or l’étymologie même du mot hébreu rakiya le rattache à l’activité de « martelage » d’un matériau solide, comme on le ferait pour tourner l’étain ou le cuivre dans un dôme aplati. Ils ne représentent évidemment pas l’air et les nuages.

Ça ressemble plus au marteau de Thor… ! Le marteau de Thor (Dieu de la Foudre) est l’arme la plus puissante des dieux. Il symbolise la protection de l’univers face aux forces du chaos.

R. Isaac a dit :

« [Shamayim devrait être analysé comme un ordre :] Sa-mayim (« transporter de l’eau »), c’est-à-dire qu’il retient l’eau.

[Les cieux] étaient comme du lait dans un plat; jusqu’à ce qu’une goutte de présure y soit mise, [le lait] clapote, mais une fois qu’une goutte de lait y est mise, [le lait] se fige et devient solide.

C’est le sens de (Job 26:11): ‘Les colonnes des cieux tremblaient.’ Un coagulant y a été placé, « et c’était le soir et c’était le matin, deuxième jour ».

Cela fait suite à ce que Rashi a dit: « Ils étaient liquides le premier jour, et le deuxième jour ils se sont congelés ».

Cette explication est probablement influencée par le fait que rakiya est utilisé comme terme parallèle pour shamayim dans les Psaumes :

Psaume 19:2 Les cieux (Shamayim) racontent la gloire de Dieu, le firmament (Raqiya) proclame son ouvrage.

Un verset encore plus révélateur vient encore de Job, dans lequel « l’ami » de Job, Elihu, décrit la création du monde :

Job 37:18 Pouvez-vous l’aider à étendre ( raqiya – ר.ק.ע) les cieux, ferme comme un miroir de métal coulé?

Si les cieux étendus sont aussi la rakiya, alors dans un sens, rakiya et shamayim sont les mêmes, et dans un autre sens ils ne le sont pas.

En rassemblant tout cela, Rashi est allé avec l’idée que la rakiya est sensiblement le même matériau que les cieux, à savoir l’eau, mais que Dieu l’a figé pour qu’il devienne « aussi dur qu’un miroir de métal coulé » mais aussi transparent que le verre ou l’eau claire.

Alors pourquoi Wernher Von Braun, qui était d’une intelligence remarquable, a-t-il voulu laisser comme épitaphe cette allusion au FIRMAMENT qui nous emmène à la fois, sur le terrain de la Terre plate, et celui  d’une force inconnue qui semble liée à la foudre, mais aussi à la superfluidité de l’espace-temps et à cette mystérieuse GAINE à travers laquelle le Soleil voyage, dont parle les anciens maîtres de la Torah ?

Miléna pour Elishean 777


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 393 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire