Secrets révélés

Des piliers lumineux dans le ciel expliquent les anomalies du triangle des Bermudes

Pourquoi apparaissent-ils et pourquoi pourraient-ils être un signe de malheur imminent pour l'humanité?

Un puissant rayonnement cosmique, qui a frappé la Terre juste au moment où le champ magnétique est affaibli, commence déjà à se manifester, et les piliers lumineux sont l’un des indicateurs de cette manifestation. Quelle est l’essence de ce phénomène atmosphérique, pourquoi il se produit, et quel est leur lien avec le Triangle des Bermudes?

Parfois, nous entendons aux informations que « des baleines se sont à nouveau échouées sur le rivage » ou que « les aurores boréales sont d’une beauté envoûtante » ou encore que « de magnifiques piliers lumineux ». Il devient effrayant que les scientifiques croient encore que le climat change à cause des émissions de CO2.

Prenez les piliers lumineux par exemple, quand vous lisez ce que les scientifiques disent à leur sujet, que les cristaux reflètent la lumière du soleil, et au coucher du soleil ou après le coucher du soleil, quand cette lumière les frappe, alors un tel effet optique se forme.


Mais ces piliers sont extrêmement différents. Il y a en effet des moments où un rayon de lumière tombe du ciel, mais alors il est brillant au sommet et s’étend vers le bas, et nous voyons une lueur cuivrée déjà dans la région de la terre.

Toutes les étoiles, planètes et galaxies forment un tore, qui se rapproche de la forme d’une boule, un tore sphérique avec un centre de rotation presque combiné – cette forme constitue un piège électromagnétique pour un trou noir, dans lequel se produit une réaction de fusion thermonucléaire. D’où l’aplatissement, et les jets provenant des pôles des étoiles.

En fait, les émissions ne sont qu’une différence de pression dans la lutte entre un trou noir qui nous parvient d’un univers parallèle et un réacteur de fusion thermonucléaire qui le retient.

De tels jets existent encore sur le Soleil et sur la Terre, et de l’énergie est également libérée par des éruptions sur les étoiles et par des volcans sur les planètes, un trou noir faisant spontanément pression sur le champ électromagnétique de la fusion thermonucléaire.


Nous observons régulièrement des éruptions sur le Soleil, car ce sont des phénomènes du même ordre, seulement au niveau d’une étoile, et sur les planètes de telles émissions sont réalisées par des volcans. Et lorsque des jets provenant de la Terre entrent en collision avec le vent solaire, des lumières polaires apparaissent. C’est de ces jets que jaillissent les flux de neutrinos.

Des phénomènes tels que les piliers lumineux se produisent en fait sur notre planète lorsqu’un groupe de cristaux se forme en raison de différences de température. La lumière du soleil est réfractée dans la haute atmosphère et se déplace vers la Terre, mais il s’agit généralement d’un seul faisceau et d’un phénomène qui se déplace rapidement. Et lorsqu’il y a une rangée de piliers lumineux très colorés, c’est-à-dire une lumière vive en dessous et pratiquement diffuse au-dessus, ou lorsqu’ils sont alignés, ou le pire, lorsque des piliers avec une teinte rouge ou une couleur rouge apparaissent, alors il s’agit d’une terrible anomalie.

Lorsque nous admirons des phénomènes tels que les aurores boréales, qui devraient normalement être de couleur vert-bleuâtre, et qu’elles sont rouges, il s’agit en fait d’un signe de malheur imminent pour l’humanité.

Les piliers lumineux sont littéralement les lignes de force de notre champ magnétique, et ils sont si anormalement altérés que le rayonnement cosmique entre le long de ces lignes de force, et l’interaction avec les molécules d’air colore ces piliers de différentes couleurs.

Lorsqu’ils sont blancs ou bleus, c’est triste car ils sont généralement là, mais le pire est lorsque des nuances ou des couleurs rouges y apparaissent. Cela suggère que l’oxygène est déjà en train de brûler, et que tout est beaucoup plus grave, et que les radiations cosmiques sont devenues beaucoup plus dures.

Dans notre atmosphère, il y a de plus en plus de telles zones anormales du champ magnétique, et cela n’est pas excitant, mais au contraire très effrayant.

Nous respirons de l’oxygène, et notre champ magnétique est un champ protecteur qui souffre beaucoup du fait que nous avons tué l’immunité de notre planète – nous avons tué l’océan, et par conséquent, de telles régions anormales dans le champ magnétique progressent. C’est-à-dire qu’en raison de la violation du champ électromagnétique, l’atmosphère terrestre est soumise à des attaques plus sévères de radiations cosmiques. Cela conduit à la perturbation et à la destruction des molécules d’air, y compris l’oxygène de notre atmosphère. Jusqu’à présent, cela n’est pas critique, mais cela provoque une raréfaction entre les particules et une détérioration des relations entre les molécules, et c’est déjà grave.

Regardons de plus près l’exemple du Triangle des Bermudes. En effet, dans cette zone pathologique, qui existe déjà depuis longtemps, pour des raisons objectives, des navires et des avions périssent de temps en temps, car lorsqu’il y a un affaiblissement des lignes de champ magnétique, la relation entre les molécules est déchargée, et les avions, en tombant dans un tel champ, tombent dans une fosse turbulente, ou les navires, lorsqu’ils tombent dans une telle zone, vont tout simplement au fond.

Il est intéressant de noter que si vous observez ce qui se passe sous l’eau à ce moment-là, dans les zones où les navires tombent simplement comme dans un puits, les connexions intermoléculaires de l’eau sont rompues. Il est difficile d’expliquer cela du point de vue de la physique, mais c’est à cause de ces anomalies du champ magnétique que cela se produit.

Nous voyons maintenant de plus en plus de manifestations de fosses de turbulence, et cela va progresser dans la haute atmosphère et surtout dans les couches moyennes de 8 mille mètres et plus. C’est déjà un énorme problème, car c’est à cette altitude que volent la plupart des avions de ligne et, à terme, dans le futur, nous ne pourrons plus le faire.

Nous ne voulons pas donner de mauvaises prévisions ni d’histoires d’horreur, mais elles existent déjà.

Nous serons isolés et, pire encore, nous ne pourrons pas naviguer en toute sécurité sur les océans. Nous pourrons toujours respirer et vivre, mais le transport aérien et maritime posera des problèmes. Le transport terrestre sera encore pertinent pendant un certain temps, mais notre existence entière deviendra progressivement plus difficile à soutenir.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 683 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading