De nombreux rapports d’extraterrestres impliquant le joyau sibérien Baïkal indiquent clairement une présence d’extraterrestres ou de créatures inconnues intelligentes dans ce secteur.

Des récits d’interactions et d’incidents graves ayant entrainé la mort de 3 militaires Russes, des plongeurs tentant de capturer l’une des créatures, ne font que confirmer la véracité des faits.


Depuis les temps anciens, le vaste lac Baïkal est connu comme profondément mystérieux, mais dans les dernières années de l’ère soviétique, et depuis, il a été le lieu d’un certain nombre d’observations présumées d’extraterrestres et d’ovnis. Initialement, ceux-ci ont été dissimulés par les autorités de l’URSS, mais plus tard, ils ont été révélés par les médias russes.

Les versions de l’activité extraterrestre au Baïkal – bordées de montagnes et contenant un cinquième de l’eau douce non gelée du monde – se rapportent à des êtres intelligents supposés êtres extraterrestres et confirmé visuellement par des plongeurs militaires s’entrainant dans ses profondeurs et à de grands «vaisseaux spatiaux» planant au-dessus de ses étendues grises et moroses.

Certaines des images ci-dessous montrent ce que des photographes ont affirmé être des ovnis bourdonnant le lac, tandis que d’autres sont des maquettes de NTV basées sur des descriptions d’un incident à Kudara-Somon, en Bouriatie, il y a exactement un quart de siècle.

Un certain nombre d’observations indiquent également des objets brillants en forme de cigare dans le ciel survolant le Baïkal.

Reproduction visuelle de la « soucoupe volante » de la chaîne NTV basée sur les récits et les témoignages des habitants du village de Kudara-Somon en 1990. Photos : NTV

Un cas pour lequel il n’y a pas d’images, mais une description intrigante, s’est produit à Kurma, dans la région d’Irkoutsk, le 17 avril 1987. Les mots qui suivent sont de Valery Rudentsov, un habitant du village voisin de Shida :

« Nous étions 13. Vers 00h20, un de nos employé est sorti dans la cour, quelques secondes plus tard, et nous a tous appelés. Il se tenait au centre de la cour et pointait son doigt vers le ciel. »

« En diagonale de son geste – à 150 mètres au-dessus de nous – pendait une énorme soucoupe volante ! Du centre de l’engin partait un rayon violet phosphorescent. Et sur les bords de la soucoupe se trouvaient des hublots jaunes, presque comme dans nos maisons rurales. Le diamètre de la chose était de 70 mètres. Nous l’avons vu si clairement et pendant longtemps, quelqu’un lui a même suggéré de lui jeter une pierre… »

« Le temps était incroyablement calme, aucun son n’a été entendu provenant de l’engin en lévitation, bien que derrière nous se trouvait le village de Kurma – il y avait le bruit d’un chien qui aboie, le mugissement des vaches. Nous étions sous le charme. »

« C’était la pleine lune et la visibilité était si claire qu’aucun de nous ne pouvait douter de la réalité de ce que nous avons vu. Et puis la soucoupe a « glissé » doucement, a navigué le long du rivage de la baie et a encore « glissé » dans les collines d’Olkhone. A aucun moment de ma vie, je n’ai jamais rencontré une telle chose. »


« Mais depuis ce temps, cela a été une sorte de sacrilège pour moi – ne pas croire aux ovnis. Mon ami Alexandre, un chasseur, et ses collègues qui y ont vécu pendant 20 ans, voient souvent des ovnis – et tout va bien, il est toujours en vie. Donc, si l’on parle de boules lumineuses ou de « cigares », nous les voyons constamment sur les rives du lac Baïkal. Ils existent vraiment.»

Le cas mis en lumière par la chaîne NTV s’est produit le 16 mai 1990 dans le village de Kudara-Somon, dans le district de Kyakhtinsky, à quelque 300 km d’Oulan-Oude, capitale de la République de Bouriatie.

Olga Fedorova, une habitante du quartier, se souvient : « À un moment donné, tout est devenu jaune. Ma fille est rentrée de l’école. J’ai regardé – son visage était jaune. »

L’explication est vite devenue claire, selon les témoignages des villageois.

Vasily Timofeev a parlé d’une soucoupe volante. « Son diamètre était d’environ 30 mètres, il brillait de mille feux. Mais je n’ai pas vu une image claire du métal ou quelque chose comme ça. »

Une autre résidente, Margarita Tsybikova, a déclaré: « De cette soucoupe sont descendus des gens vêtus de costumes brillants et chatoyants. » Olga a expliqué: « Il y avait des gens, pour autant que je me souvienne, trois personnes en costumes jaunes brillants. On dirait qu’il y avait du monde, oui. »

Marina Zimireva, qui dit également avoir été témoin de ce spectacle extraordinaire, a déclaré: « C’était une sorte de cercle, on peut le dire, c’était comme un disque. Il tournait sur le bord et et, eh bien, les fenêtres étaient visibles. »

« J’ai personnellement décidé pour moi-même qu’ils étaient des personnes. Ils avaient une image humaine. Ils étaient les mêmes – droits, minces, ils avaient des bras et des jambes. Et leur démarche était la même que la nôtre. Un peu plus bas, il y en avait trois en costume orange. Ils sont descendus du disque comme un homme – les marches étaient très visibles. »

Puis, alors qu’ils racontaient l’étrange événement, les « extraterrestres » virent les gens qui les observaient. Ils retournèrent dans leur vaisseau spatial et s’envolèrent.

Une photo prise par Nikita Tomin, montre trois lumières vertes sur un OVNI volant au-dessus d’une station balnéaire dans la région d’Irkoutsk. Photos : Baikal Press, NTV

Le garde-chasse Gennady Lipinsky se souvient également avoir vu un OVNI. « Quand je l’ai vu, il volait bas. Jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon, j’ai continué à le regarder. J’appelle ça une boule de feu, et ce que c’était vraiment, je ne peux pas le savoir.»

Le président de l’Union des photographes de Bouriatie, Sergey Konechnykh, d’Oulan-Oude, a été cité à propos d’un incident beaucoup plus récent, le 9 juillet 2009, vers 22 heures.

« Mon fils et moi sommes sortis sur le balcon pour voir le dernier coucher de soleil déclinant. Soudain, ces deux points lumineux sont apparus et ils ont plané au-dessus de l’eau. »

Ses images de cet incident sont claires mais soulèvent peut-être autant de questions qu’elles en répondent. Ils montrent deux lueurs dans le ciel nocturne, avec un noyau jaune entouré d’un rouge orangé.

D’après son récit, les mystérieux engins ont surgi et se sont rebasés ailleurs sur la surface du Baïkal.

À peu près à la même époque, Anna Vinogradova s’est souvenue d’une vue différente mais tout aussi étrange sur l’eau. « Nous étions debout avec des tentes sur la plage et la nuit, nous avons vu des éclairs rouge-orange, comme s’il s’agissait d’un énorme incendie », a-t-elle déclaré.

A Listvianka en juillet 2010, une photo prise par Nikita Tomin, montre trois lumières vertes sur un OVNI volant au-dessus de la station balnéaire de la région d’Irkoutsk.

Le président de l’Union des photographes de Bouriatie, Sergey Konechnykh montre les photos qu’il a faites en juillet 2009. Photos : NTV, Sergey Konechnykh

« Il a volé juste au-dessus de nous, très bas. L’objet brillait sur nous avec une lumière verte. Nous avons eu un peu peur », a-t-il déclaré.

Mais les récits incluent également des « extraterrestres » dans les eaux profondes du Baïkal. Fait intéressant, contrairement à plusieurs autres lacs sibériens, le lac Baïkal ressemblant « à l’espace » sous sa surface trouble, n’est pas considéré comme le foyer d’un monstre de style Loch Ness, mais abrite plutôt des extraterrestres.

Par exemple, Vyacheslav Lavretevich, un sauveteur, s’est souvenu d’un incident mais n’a pas donné la date. « Nous étions sur un yacht sur le lac Baïkal, et sous nos pieds s’est envolé un énorme disque incandescent. Il nous a aveuglés et s’est envolé une seconde dans le ciel. »

« Nous n’avons même pas eu le temps de prendre des caméras, ni de filmer, bien que beaucoup d’entre nous l’aient vu. C’était un énorme – et il a illuminé tout notre yacht. Son diamètre était probablement de 500 à 700 mètres, un énorme disque ! »


« Pendant trois minutes, il a brillé d’en bas (la surface), puis est brusquement parti en une seconde. Le spectacle était immense, impressionnant. Beau et choquant. »

Oleg Chichulin était également sur un bateau, formant des étudiants. Près du cap Svyatoi Nos, ils ont vu des objets étranges.

« Il y avait une boule qui brillait. Et puis cette balle a commencé à s’estomper, s’estomper et rougir. Et c’est devenu une boule rouge. Cette boule rouge est restée un moment sur l’eau, puis a commencé à couler. Et tout cela petit à petit, est passé progressivement sous l’eau. Et il est devenu sombre. »

Pourtant, il existe des récits encore plus intrigants d’extraterrestres sous-marins dans le vaste lac.

En 1977, lorsque Leonid Brejnev dirigeait le Kremlin, deux chercheurs nommés V Alexandrov et G Seliverstov, se trouvaient dans un appareil submersible à une profondeur de 1200 mètres dans le lac.

Les chercheurs ont éteint leurs projecteurs pour explorer la profondeur de pénétration de la lumière solaire dans l’eau. Soudain, les scientifiques ont été baignés dans la lumière d’une « lueur » inhabituelle.

Aleksandrov a rappelé: « C’était comme si notre appareil était éclairé d’en haut et de côté par deux puissants projecteurs. Une minute plus tard, des projecteurs inconnus se sont éteints et nous nous sommes retrouvés dans l’obscurité totale. »

En 1977, deux chercheurs nommés V Alexandrov et G Seliverstov, se trouvaient dans un appareil submersible à une profondeur de 1200 mètres dans le lac et ont observé d’étranges lumières. Image : Vokrug Sveta

En 1982, sept plongeurs militaires auraient rencontré des extraterrestres sous les eaux du Baïkal. Voir vidéo ci-dessus.

Alexey Tivanenko, un docteur en histoire, a déclaré: « À une profondeur de 50 mètres, ils ont rencontré des nageurs d’environ trois mètres de haut, vêtus de combinaisons argentées moulantes. Ils n’avaient pas de scaphandre ou d’autres appareils, juste des casques sur la tête.

« Ils ont reçu l’ordre d’attraper l’Ihtiander (mi-garçon, mi-requin, du folklore russe moderne) – mais ils ont immédiatement été rejetés à terre avec des signes de décompression. »

« Ils avaient deux dispositifs de décompression, mais l’un était cassé. Les sept personnes n’ont pas pu être mises à l’intérieur, alors ils n’en ont mis que quatre. Et ces trois personnes, qui n’ont pas été mises dans l’appareil, sont mortes sur la plage.»

Tivanenko a comparé les descriptions à d’anciens pétroglyphes considérés par certains comme des extraterrestres visitant la Terre. « J’ai des centaines de dessins avec ces » Fils du ciel », a-t-il déclaré à NTV. »

« Ils sont unis par le fait qu’ils sont tous grands, vêtus de costumes, tous avec des casques sur la tête. Et il existe des mécanismes utilisés par les astronautes aujourd’hui. »

« J’ai des centaines de dessins avec ces ‘Sons of the Sky’, raconte Alexey Tivanenko. Photos : NTV »

Le récit du cas des militaires Russes en détail

Situé dans le sud-est de la Sibérie, vers la frontière de la Mongolie, se trouve le lac le plus ancien et le plus profond de la planète. Près d’un quart de l’eau douce de la Terre est contenue ici. Des profondeurs étonnantes de plus de 1500 mètres ont été mesurées dans certaines zones. Une myriade d’espèces végétales et animales uniques habitent le territoire glacial, dont beaucoup n’existent nulle part ailleurs dans le monde. Les scientifiques estiment que ce bassin massif s’est formé comme une ancienne vallée du Rift il y a plus de vingt-cinq millions d’années. Pendant des siècles, le lac Baïkal a abrité une pléthore de phénomènes inexpliqués. Les habitants prétendent que d’innombrables rencontres particulières d’OVNI se produisent fréquemment dans cette région reculée de la Russie. Certains théorisent qu’une base extraterrestre se cache sous l’extérieur pittoresque.

L’un des rapports les plus étranges s’est produit en 1982 lors d’une plongée d’entraînement militaire soviétique de routine. En naviguant dans le royaume aquatique inquiétant, le personnel de la Marine a remarqué des figures anormales nageant à proximité. Perplexes, ils regardèrent avec étonnement plusieurs créatures curieuses s’approcher d’eux. Bien qu’étant stationnés à une profondeur de plus de 50 mètres, ces humanoïdes ne portaient aucun équipement moderne. Chacun a enfilé des combinaisons métalliques bien ajustées avec un appareil semblable à un casque couvrant complètement leur tête. Après une inspection plus approfondie, les soldats ont remarqué que les extraterrestres mesuraient près de 3 mètres de haut. Cependant, les colossaux et mystérieux habitants du lac ont rapidement disparu dans l’abîme trouble.

À la suite de cet étrange affrontement, le commandant intrigué a ordonné à ses recrues de capturer un extraterrestre subaquatique. Sept plongeurs sont entrés dans le lac glaciaire et ont commencé leur descente déchirante. Peu de temps après avoir navigué dans un ascenseur de températures en baisse constante, de multiples entités ont émergé. Un des homme-grenouille a tenté d’attraper le spécimen surnaturel dans un grand filet. À ce moment, l’enfer s’est déchaîné pour le groupe de flottille sans méfiance. Soudain, les êtres non humains ont riposté en tirant d’intenses ondes de sonar à partir d’appareils étranges. Une force puissante a rendu chaque membre d’équipage inconscient et les a rapidement propulsés à la surface.

Catapulter vers le haut depuis des profondeurs extrêmes peut avoir des effets dévastateurs sur notre corps, entraînant une condition souvent appelée « choc de décompression ». Trois soldats de l’escadron ont été grièvement blessés mais n’ont pas succombé à cette affliction. Les autres boursiers avaient besoin d’un transfert immédiat dans une chambre de décompression. Malheureusement, il n’y avait qu’une seule chambre dans la région et elle n’était conçue que pour deux personnes à la fois. En désespoir de cause, quatre hommes sont entrés simultanément pour tenter de sauver leur vie. Malheureusement, cet effort ultime ne s’est pas déroulé comme prévu. Trois personnes ont péri à la suite d’une décision hâtive de leur supérieur. Ceux qui ont survécu à cette épreuve terrifiante se retrouveraient avec des handicaps qui pourraient changer leur vie.

Les observations d’OVNI se produisent à des taux extrêmement élevés dans toute la région du Baïkal.

Suite à cette catastrophe déchirante, les agents du KGB ont cessé de nouvelles tentatives d’acquisition d’USO (Objets Submergés Non Identifiés). Pendant des décennies, les événements horribles qui se sont produits sont restés cachés par des autorités de haut rang. Vladimir Azhazha, ancien officier de la marine soviétique et ufologue estimé, a déclaré que les dirigeants du gouvernement russe ont récemment publié des dossiers déclassifiés. Dans ces documents, les aquanautes du Baïkal sont décrits en détail. Sans surprise, les commandants de la Marine avaient surveillé de manière approfondie de nombreux véhicules sous-marins naviguant sur le lac. De telles capacités technologiques les intriguaient grandement ; si les ingénieurs pouvaient reproduire les vitesses inconcevables des navires, des avantages militaristes sans précédent seraient obtenus.


À travers les époques, le Baïkal n’a pas été étranger aux mystérieuses activités OVNI. À la fin des années 1950, un jet TU-104 s’est écrasé dans le lac après avoir été poursuivi par un véhicule métallique inconnu. Le pilote frénétique a transmis par radio un message désemparé aux contrôleurs aériens les informant de cette attaque présumée. Selon les informateurs, tout le personnel de service à l’époque a été contraint de signer des accords de non-divulgation. De nombreux pêcheurs de la communauté ont attesté avoir vu l’attaque terrifiante de la zone. Les pêcheurs ont décrit comment une soucoupe volante argentée a poursuivi un avion jusqu’à ce qu’il s’effondre dans l’eau et disparaisse de leur vue. Malgré de nombreux témoignages, aucune preuve concluante ni aucun document officiel de cet événement n’ont jamais fait surface.

La NASA a publié des photos prises depuis la Station spatiale internationale en 2009. Certains pensent qu’elles montrent un USO (Objets Submergés Non Identifiés, également appelé OANI, Objet Aquatique Non Identifié) émergeant de l’eau.

En avril 2009, l’énigmatique secteur sibérien a de nouveau fait les gros titres du monde. Des astronautes à bord d’une station spatiale internationale ont photographié deux ruptures de convection circulaires, que l’on pense produites par d’énormes embarcations aquatiques. L’un était situé près du centre du lac tandis que l’autre était positionné vers l’extrémité sud du Baïkal. Les deux semblaient avoir été créés par quelque chose qui montait sous l’épaisse couche externe chargée de glace. La paire de fissures en forme de disque était parfaitement symétrique et mesurait étonnamment trois milles de diamètre. Ces immenses fractures étaient si précises qu’elles étaient impossibles à fabriquer ou à reproduire. Certains chercheurs pensent que les images produites par la NASA sont des preuves de vaisseaux spatiaux émergeant des eaux sombres ci-dessous.

Un autre événement troublant a eu lieu en 2011 lorsqu’un corps extraterrestre a été découvert.


Des images montrent un habitant d’Irkoutsk guidant le caméraman vers une zone boisée. Au sommet du sol enneigé se trouve un petit extraterrestre. Il possède un crâne élargi, un corps grisâtre opaque et des yeux sombres regardant fixement devant lui. Quelque chose semble avoir arraché la jambe droite de la créature. Au milieu de ces images chargées de jurons, notre hôte vêtu d’hiver explique comment son chien a reniflé le cadavre captivant. Quelques semaines à peine avant le tournage de la scène effrayante, des dizaines de villageois ont vu des lumières non identifiables planer au-dessus de leurs maisons. Les théoriciens du complot spéculent qu’un crash d’OVNI pourrait être responsable du cadavre macabre « martien ». Les téléspectateurs sont déchirés quant à l’authenticité de la vidéo.

Les images ci dessous ont été prises près du village de Kamensk, dans la république russe de Bouriatie, juste au nord du lac Baïkal.

Au fil du temps, les spectateurs continuent d’être éblouis par le ciel obscur. Des incidents intrigants se produisent à des rythmes effarants dans les environs du district. En cette ère technologique où la plupart des gens ne sont jamais sans leurs téléphones intelligents, de plus en plus de ces artisanats déroutants sont capturés et partagés via le Web. Un tel exemple s’est produit en octobre 2016, alors que les spectateurs ont observé des éclairs verts extraordinaires au-dessus de leur ville rurale. Les passants et les experts ont été déconcertés par la scène inhabituelle. Des observations aussi remarquables et des événements d’un autre monde ont même attiré l’attention du célèbre réalisateur Steven Spielberg. Le magnat du cinéma a l’intention de créer un documentaire intitulé » Depth 211″ qui explorera l’histoire déconcertante du lac Baïkal.

Il y a seulement quatre ans, le Premier ministre Dmitri Medvedev a fait une annonce choquante lors du Forum économique mondial. Dans sa déclaration publique, il a déploré comment « le moment est venu » pour le monde de connaître la vérité sur les visiteurs extraterrestres. En fait, M. Medvedev pense que des extraterrestres vivent déjà parmi nous et le font depuis un certain temps. Encore plus effronté, le leader politique a averti que si les responsables américains refusaient de fournir cette information monumentale, les représentants russes le feraient eux-mêmes. Compte tenu des récentes annonces liées à l’ufologie et des fichiers dévoilés, il est tout à fait plausible que le Kremlin se prépare à une divulgation complète. Peut-être plus tôt que nous ne le pensons, l’étonnante vérité des êtres interplanétaires sera enfin reconnue par ceux qui l’ont toujours su.

Lire aussi :

Objets aquatiques non identifiés en Russie

Info : Eveilhomme


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :