Transhumanisme

Cauchemar du dépeuplement: Les enfants Tamagotchi ou les bébés cyber dans 50 ans ou Moins

Un expert en intelligence artificielle affirme que d’ici 50 ans, les parents choisiront d’avoir une « progéniture numérique » qui n’existe que dans l’univers virtuel en raison de préoccupations environnementales et de surpopulation.

La prédiction a été faite par Catriona Campbell, qui est décrite comme « l’une des principales personnalités britanniques de l’intelligence artificielle ».

Selon Campbell, les parents décideront d’avoir des bébés numériques, une version mise à jour des jouets numériques pour animaux de compagnie japonais Tamagotchi, pour les mêmes raisons qu’ils choisissent déjà de ne pas avoir de vrais bébés, à savoir, « les préoccupations environnementales, la surpopulation, l’augmentation des coûts d’élever un enfant ”.

« Campbell prédit que tout cela sera mis en œuvre partout et adopté par la société d’ici un demi-siècle », comme le rapporte le journal britannique The Guardian .

²

L’expert en intelligence artificielle affirme que les cyber-bébés finiront par être impossibles à distinguer des vrais bébés et que si les parents s’ennuient, ils peuvent simplement les annuler comme ils le feraient avec un abonnement mensuel à Netflix.

« La demande des clients va certainement surgir, donc ce scénario est tout à fait probable. Les enfants dotés d’intelligence artificielle deviendront largement disponibles et seront fournis moyennant des frais mensuels relativement faibles, poursuit Campbell. « Cela nous aidera à résoudre certains des problèmes les plus urgents d’aujourd’hui, notamment la surpopulation. »

« Campbell dit que les enfants virtuels ressembleront à leurs parents et que vous pourrez jouer avec eux et les serrer dans vos bras. « Ils seront capables de simuler des réactions émotionnelles ainsi que des discours, qui iront de ‘googoo gaga’ à backchat à mesure qu’ils vieillissent », a déclaré le journal.

L’environnement numérique permettra aux « parents » de communiquer avec leurs enfants dans n’importe quel environnement : à la maison, dans la rue, etc. La vitesse à laquelle les enfants grandiront – s’ils grandissent – ​​dépend également des « parents ».

L’article souligne également que les inquiétudes selon lesquelles les bébés numériques ne seraient que des « poupées dystopiques effrayantes » qui peuvent être allumées et éteintes sont « démodées ».

« Considérez les avantages : coût minimal et impact environnemental. « Et moins de soucis » ajoute le journal.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 1 981 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.