Cas de conscience

Bon Réveillon …

La guerre de sécession est déjà là.

Dans un contexte de menace terroriste très élevée, « aucun débordement ne sera accepté » sur les Champs-Élysées dimanche soir pour les célébrations de la nouvelle année, qui doivent rassembler 1 million de visiteurs sur la plus belle avenue du monde.

Deux hélicoptères de la gendarmerie nationale seront déployés, tandis que des drones survoleront les Champs-Élysées et autres « zones sensibles ».

Les autorités prévoient la visite de 1,5 million de fêtards au total dans la capitale. Sur les Champs-Élysées, où 700 000 à 1 million de visiteurs sont attendus pour le son et lumière prévu sur l’Arc de Triomphe, un dispositif antiterroriste de filtrage et de « fouilles systématiques » sera mis en place, sur un périmètre très étendu cette année.


Dans ce vaste périmètre piétonnisé, où des écrans géants seront installés de la place de la Concorde jusqu’en haut des Champs-Élysées, les mesures habituelles d’interdiction de vente d’alcool, mais aussi d’armes par destination, seront prises.

Etc… etc…

90 000 policiers vont être déployés dans toute la France.

130 000 personnes ne pourront pas passer le réveillon avec leur famille.

On est en guerre…


Plus de 90 000 policiers et gendarmes, ainsi que 5 000 militaires de l’opération Sentinelle et 35 000 sapeurs-pompiers, seront mobilisés dimanche 31 décembre pour sécuriser le passage à la nouvelle année, «dans un contexte de menace terroriste très élevée du fait du conflit en Israël et en Palestine», a annoncé Gérald Darmanin.

Un appel à la convergence des luttes sur les Champs-Élysées !

On sait que les festivités du Nouvel An sont souvent, en France, un prétexte au déchaînement de vandalisme. Chaque année, des centaines de voitures sont incendiées par des « jeunes » issus des « quartiers populaires ». C’est devenu une sorte de tradition, au point que les autorités, qui portent si mal leur nom, ne publient plus les chiffres des dégradations, de peur d’alimenter un éventuel (et stupide) concours entre les cités perdues de la République.

Sur les Champs-Élysées, c’est un avant-goût de l’Apocalypse. Près de la tour Eiffel, réfugiés dans leur dérisoire cabine sous les pieds du monstre de fer, les flics attendent que ça se passe. Paris est livré aux hordes. Et ça fait des années que ça dure. Seuls les touristes semblent s’en offusquer encore.

La question palestinienne s’invite… et s’impose

Cette année – conflit israélo-palestinien oblige -, il pourrait bien y avoir une « convergence des luttes » islamo-gauchiste, sous la bannière du Hamas. C’est en tout cas ce qu’espère l’association Urgence Palestine, qui appelle « toutes et tous » à se réunir sur les Champs à 23h59, le 31 décembre.

« Venez avec vos drapeaux palestiniens », est-il précisé sur l’affiche, que relaient d’ailleurs un certain nombre de comptes X. Les revendications sont désormais bien connues : « Cessez-le feu et levée du blocus immédiats/Stop au génocide/Free Palestine/Soutien à la résistance ».

On peut, bien sûr, s’arrêter sur certaines d’entre elles. Par exemple l’expression « Soutien à la résistance » fait implicitement référence au discours qui assimile le Hamas à une organisation de résistance politique – qui, incidemment, posséderait une « branche armée » responsable des événements que l’on sait du 7 octobre. Un parti d’autant plus intenable que les exactions ont été patiemment documentées.

Une clique pro-Hamas a donc décidé de manifester sa haine ce 31 décembre, pour gâcher le réveillon français !

Depuis le 7 octobre 2023, et les massacres du Hamas en Israël, suivis par le meurtre de Thomas, suivis par le meurtre de ce professeur à Arras, suivis par toutes ces agressions, tous ces viols et toutes ces violences, les Français ont, semble-t-il, commencé à sentir ce que pourrait être le danger islamique pour eux.

Ce 31 décembre 2023, les Champs-Élysées seront transformés en une terre de Djihad.

Cet appel à tous « quartiers de France, depuis le Val-Fourré… », comme on l’entend dans une vidéo, à venir manifester pour la Palestine sur les Champs-Élysées le 31 décembre n’est-il pas une preuve que la sécession est déjà là ?

Voilà donc à quoi ressemble la France que nos dirigeants ont voulue : une France qui, depuis des décennies, a renoncé à l’assimilation. Et aujourd’hui, dans ces « quartiers », on s’assimile à la Palestine. Quel échec !

Pendant ce temps, dans nos logements aveugles, nous festoierons comme avant, en montant la musique pour ne pas entendre les youyous et les mortiers d’artifice.

Oui, la sécession est déjà là.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 111 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page