Alex Collier sur les Reptiliens


« Descendants de Noé = croisements humains-reptiliens, ou du moins ceux qui se sont suffisamment croisés pour maintenir cette structure génétique »
David Icke ~ Le plus grand secret

Une interview par Val Valerian

Les Draconiens et les Paa Tal :

Les Alpha Draconiens, une race reptilienne composée de maîtres généticiens, bricolent avec la vie – qui de leur point de vue existe en tant que ressource naturelle. Les Draconiens considèrent les formes de vie qu’ils ont créées ou modifiées comme une ressource naturelle. Apparemment, les Alpha Draconiens ont créé la race des primates, qui a d’abord été amenée sur Mars puis sur Terre.


La race des primates a ensuite été modifiée par de nombreuses autres races différentes – 21 autres races – ce qui a entraîné la modification de la race des primates 22 fois. Cette race de primates est finalement devenue Homo Sapien Sapiens. – qui nous sommes sur le plan physique.

Oui, nous avions 12 brins d’ADN. Dix brins ont été retirés par un groupe d’Orion afin de nous contrôler et de nous retenir. Pourquoi voudraient-ils nous retenir?

La raison pour laquelle le groupe Orion voulait nous retenir était qu’ils avaient découvert qui nous étions au niveau de l’âme.

Encore une fois, selon les Andromédiens, nous, les humains, faisons partie d’un groupe d’énergies qu’ils connaissent sous le nom de Paa Tal. La raison pour laquelle les Andromédiens utilisent le mot Paa Tal, qui est, soit dit en passant, un mot draconien, est que les draconiens ont des légendes sur la guerre avec une race qui créait des formes de vie humaines opposées à la philosophie draconienne.

Les Paa Tal ont créé des formes de vie qui pouvaient évoluer d’elles-mêmes, avec une expression libre. Les Draconiens, d’autre part, ont créé des races pour fonctionner comme une ressource naturelle pour leur plaisir. Donc, vous avez deux philosophies très différentes.

Eh bien, comment le groupe Orion a découvert qui nous étions à travers nos émotions extrêmes. Nous sommes très très différents de toutes les autres races. Même les Andromédiens ne comprennent pas comment on pourrait détester une minute et cinq minutes plus tard être amoureux et se blottir.

Lors d’un voyage, j’ai été amené à bord d’un navire et Vasais regardait un moniteur flottant au milieu de la pièce qui diffusait un bulletin d’information sur la Terre où un policier avait tiré sur un homme noir, puis s’était précipité vers lui et avait essayé de sauver sa vie. Pour Vasais, il n’y avait aucune idée de pourquoi le policier ferait cela. Je ne pouvais pas le lui expliquer, parce que je ne le comprends même pas. Ils sont perplexes quant à savoir pourquoi nous pourrions être cette race incroyable, avoir les capacités que nous avons et être si déterminés à nous détruire nous-mêmes.

Une autre fois, je suis monté à bord et Moraney regardait la Terre tout en surveillant tous ces compteurs analysant l’atmosphère de la Terre. Il avait l’air très triste et je lui ai demandé quel était le problème. Il a dit : « ne comprennent-ils pas que tout cela est là parce qu’ils en avaient besoin ? » Ils ne comprennent pas comment nous pouvons simplement détruire notre environnement. Ce n’est pas comme si nous avions un autre endroit à faire. Nous ne le faisons pas.

Les Draconiens :

Les Draconiens sont la force derrière la répression des populations humaines partout dans cette galaxie, inculquant des systèmes de croyance basés sur la peur et des hiérarchies restrictives. J’ai interrogé Moraney à leur sujet, et il a dit : « La race draconienne est probablement la race d’êtres la mieux comprise. J’ai été témoin d’un profond respect pour cette race. Les Andromédiens considèrent les Draconiens comme les «guerriers ultimes», dans un sens négatif.


Moranae poursuit :  « Les Draconiens sont la plus ancienne race reptilienne de notre univers. Leurs ancêtres sont venus dans notre univers à partir d’un autre univers ou système de réalité séparé. Quand cela s’est produit, personne ne le sait vraiment. Les Draconiens eux-mêmes ne savent pas vraiment quand ils sont arrivés ici.

Les Draconiens enseignent à leurs masses qu’ils étaient ici dans cet univers d’abord, avant les humains, et en tant que tels, ils sont les héritiers de l’univers et doivent être considérés comme des rois. Ils trouvent le dégoût dans le fait que les humains ne reconnaissent pas cela comme une vérité. Ils ont conquis de nombreux systèmes stellaires et ont génétiquement modifié de nombreuses formes de vie qu’ils ont rencontrées.

La zone de la galaxie la plus densément peuplée de sous-races draconiennes se trouve dans le système d’Orion, qui est un système énorme, et dans les systèmes de Rigel et Capella.

L’état d’esprit ou la conscience de la majorité des races dans ces systèmes est le service de soi, et en tant que tel, ils envahissent, subvertissent et manipulent toujours les races moins avancées, et utilisent leur technologie pour le contrôle et la domination.

C’est une guerre très ancienne, et la paix qui n’existe pas est toujours mise à l’épreuve par ces êtres, qui croient que la peur règne et que l’amour est faible.

Ils croient que ceux qu’ils perçoivent comme moins fortunés, par rapport à eux, sont censés être des esclaves. Ce système de croyance est promu à la naissance dans les races reptiliennes, où la mère, après avoir donné naissance, abandonnera la progéniture pour se débrouiller par eux-mêmes. S’ils survivent, ils sont pris en charge par une classe de guerriers qui utilise ces enfants pour des jeux de combat et d’amusement.

Ainsi, vous pouvez voir que les reptiliens sont à jamais bloqués en mode survie. Cela signifie qu’ils n’ont pas de limites dans ce qu’ils feront aux autres êtres.

Moraney poursuit : « Il est ancré en eux de ne jamais faire confiance à un humain. On leur enseigne la version draconienne de l’histoire de la « grande guerre galactique », qui enseigne que les humains sont coupables d’avoir envahi l’univers, et que les humains voulaient égoïstement que la société draconienne meurt de faim et lutte pour les matériaux de base qui leur permettraient de exister. »

Maintenant, il y a de vraies similitudes là-dedans. L’expression « pensée draconienne » est une expression sur notre monde. Je vous suggère de rechercher cela.

Le reste de la hiérarchie galactique …. et le reste de l’histoire :

Nous allons voir les points positifs. Il y en a tellement qui veulent aider. Pour ceux d’entre vous qui sont des « voyageurs », vous connaissez la règle numéro un. Vous n’intervenez pas avec une race en évolution à moins qu’on ne vous le demande. Cela se trouve être une réalité. Ils n’interviendront pas directement – ​​du moins ils ne sont pas censés le faire – à moins qu’on ne leur demande expressément de le faire. Les personnes contactées ont une lignée de réincarnation qui ramène à bon nombre de ces races positives, c’est pourquoi cela n’est pas considéré comme une intervention.


Maintenant, dans notre galaxie, il y a de nombreux conseils. Je ne sais pas tout sur tous ces conseils, mais je connais le conseil d’Andromède, qui est un groupe d’êtres de 139 systèmes stellaires différents qui se réunissent et discutent de ce qui se passe dans la galaxie. Ce n’est pas un organe politique.

Ce dont ils ont discuté récemment, c’est la tyrannie de notre avenir, dans 357 ans, parce que cela affecte tout le monde. Apparemment, ce qu’ils ont fait, à travers le voyage dans le temps, c’est qu’ils ont été capables de comprendre où s’est produit le changement significatif d’énergie qui cause la tyrannie de 357 ans dans notre futur. Ils l’ont retracé jusqu’à notre système solaire, et ils ont pu le retracer davantage jusqu’à la Terre, la Lune de la Terre et Mars. Ces trois endroits.

La toute première réunion du conseil d’Andromède était de décider s’il fallait ou non intervenir directement dans ce qui se passait ici.

Selon Moraney, il n’y avait que 78 systèmes qui se sont rencontrés cette première fois. Sur ces 78, un peu moins de la moitié ont décidé qu’ils ne voulaient rien avoir à faire avec nous, quels que soient les problèmes. Je pense qu’il est vraiment important que vous sachiez pourquoi ils ne voulaient rien avoir à faire avec nous.

Nous parlons de systèmes stellaires qui sont à des centaines de millions d’années-lumière de nous. Même certains qui ne nous ont jamais rencontrés. Ils savaient simplement que les vibrations de la planète reflétaient celles qui s’y trouvaient. La raison pour laquelle ils ne voulaient rien avoir à faire avec nous est que, de leur point de vue, les humains de la Terre ne se respectent pas, ni les uns les autres ni la planète. Quelle peut être la valeur des humains de la Terre ?

Heureusement, la majorité du conseil a estimé que parce que la Terre a été manipulée pendant plus de 5 700 ans, nous méritions une opportunité de faire nos preuves – d’avoir au moins une chance de prouver que l’autre partie du conseil avait tort. Ainsi, le conseil d’Andromède a adopté une directive selon laquelle toute présence extraterrestre sera hors de notre planète au plus tard le 12 août 2003.

[Note de Val : n’est-il pas également curieux que le 12 août 2003 soit également un nœud résonnant pour le projet Montauk ? – 1943, 1983, 2003 – tous à 20 ans d’intervalle. Aussi, en progressions sur 12 ans, 1931, 1943, 1955, 1967, 1979, 1991, 2003. Les implications sont intéressantes. L’année 2002 a également été désignée comme la nouvelle date cible pour la mise en œuvre du Nouvel Ordre Mondial, un an avant 2003]

Ils veulent que tout ce qui est extraterrestre sur la planète, sur la planète et sur la lune de la Terre soit sorti d’ici à cette date. La raison en est qu’ils veulent voir comment nous allons agir lorsque nous ne sommes pas manipulés. Nous sommes tous manipulés, et ma première suggestion est de jeter votre téléviseur. Je ne peux pas vous dire à quel point je suis sincère à ce sujet. Ils vous apprennent quoi penser, pas comment penser. Si vous abandonnez cela, vous devenez un robot. Vous devenez mouton. Je sais que ça va être dur.

Cette détermination que l’influence ET prendra fin d’ici le 12 août 2003 sera intéressante, car vivant à l’intérieur de notre planète à 100 à 200 miles sous la surface se trouvent 1837 reptiliens qui sont ici depuis très longtemps, 17 humains de Sirius B et 18000 clones Gis. à l’intérieur de la Terre et sur la Lune.

La plupart des 2000 Gris originaux se trouvent sur Phobos, l’une des lunes de Mars, qui est un satellite artificiel. Il y a aussi environ 141 êtres Orion à l’intérieur de la Terre de 9 races différentes. Il y a beaucoup de « mauvais garçons » ici qui ont des milliers d’années d’avance sur la technologie. On estime que la technologie des Gris a 2500 ans d’avance sur nous. Le groupe Orion qui contrôle les Gris a une technologie d’environ 3 700 ans d’avance sur nous. Personne ne sait vraiment jusqu’où les Draconiens sont  arrivés, car ils sont incroyablement insaisissables.

Une image vaut mille mots :

Ils ont un appareil photo avec lequel ils peuvent prendre une photo et la séparer pour obtenir des données jusqu’à la conception.

Disons que j’ai un problème de foie. Ils peuvent revenir en arrière et obtenir les données relatives à mon foie sain et les projeter holographiquement et guérir le foie. C’est la technologie holographique.

Nous avons les mêmes capacités en utilisant nos esprits. La clé est de l’ouvrir à l’idée que tout ce que nous enregistrons dans notre esprit est enregistré holographiquement. Chaque pensée est enregistrée holographiquement. Lorsque vous essayez de créer quelque chose dans votre vie, à travers vos médiations, ne le regardez pas comme vous le faites normalement. Déplacez-vous autour, derrière, au-dessus, en dessous. Entraînez votre esprit et votre conscience solaire à le voir pour ce qu’il est vraiment. Ils disent que nous avons cette capacité – ils ont besoin de la technologie pour le faire, mais pas nous,

Notre patrimoine ancien :

Je veux vous parler de la Lyre et de la façon dont la race humaine a colonisé notre galaxie. Sur la base de l’âge des Soleils et des planètes de notre galaxie, il a été décidé que la forme de vie humaine devait être créée dans le système Lyrien. La race humaine y a vécu pendant environ 40 millions d’années, évoluant. L’orientation de la race humaine dans la Lyre était de nature agricole. Apparemment, nous étions très nombreux et abondants, et vivions en paix.

Puis, un jour, un énorme engin est apparu dans le ciel.

[Note de Val : Ce scénario est le thème du film Jour de l’Indépendance].

Un grand vaisseau est sorti de l’énorme vaisseau et s’est approché de la planète Bila, et les reptiliens d’Alpha Draconis ont débarqué. Apparemment, les Alpha Draconiens et les Lyriens avaient peur les uns des autres.

Je vous ai déjà dit que les Alpha Draconiens étaient apparemment la première race de notre galaxie à voyager dans l’espace interstellaire, et qu’ils avaient cette capacité depuis 4 milliards d’années. Eh bien, quand les Draconiens sont venus et ont vu Bila, avec toute son abondance, sa nourriture et ses ressources naturelles, les Draconiens ont voulu la contrôler. Il y avait apparemment une mauvaise communication ou un malentendu entre les Draconiens et les humains Lyriens. Les Lyriens voulaient en savoir plus sur les Draconiens avant qu’une sorte d' »aide » ne soit offerte.

Les Draconiens ont confondu la communication avec un refus et ont par la suite détruit trois des 14 planètes du système Lyrien. Les Lyriens étaient fondamentalement sans défense. Les planètes Bila, Teka et Merck ont ​​été détruites. Plus de 50 millions d’humains lyriens ont été tués. C’est à ce moment de l’histoire que les Draconiens ont commencé à considérer les humains comme une source de nourriture. C’est l’âge de la lutte entre les races reptiliennes et humaines.

Maintenant, je dois souligner que toutes les races reptiliennes ou humaines ne sont pas « sombres ». Il y a un mélange. Lorsque nous commencerons à rencontrer ces races, vous devrez vous fier à votre instinct. Mais, ils arrivent.

Hale Bopp est en route pour venir ici. Ce n’est pas une comète.

Lorsque les extraterrestres étaient ici en force – c’est-à-dire pendant la période référencée dans la Bible où il est dit que les Fils de Dieu ont épousé les Filles de l’Homme, ils se sont reproduits et se sont accouplés avec leurs femmes humaines. De cela est sorti une progéniture, des métis. Il y avait à cette époque, au cours des 5000 dernières années, principalement 13 familles de Sirius B et Nibiru, qui vivaient ici sur la planète. C’étaient les tribus d’En-lil, de Marduk, d’Enki, etc. Elles avaient toutes une descendance.

Ceux de Nibiru étaient une tribu issue d’un « mariage » entre certains groupes entre Sirius B et Orion. Il s’agissait essentiellement d’un « mariage royal » entre des groupes qui formaient une « tribu ». Cette « tribu » s’appelait Nibiru. Le mot Nibiru, dans l’ancienne langue sumérienne, signifie « entre deux peuples ». Je sais que Sitchin l’appelle autrement.

La progéniture n’a pas été autorisée à accompagner les parents extraterrestres lorsqu’ils ont quitté la Terre, car ils étaient considérés comme des « métiers ». La raison pour laquelle ils ont été vus ainsi par les extraterrestres était à cause de leur génétique terrienne, qui contient certains gènes de la race des primates.

Selon Moraney, la première fusion entre les gènes des primates et l’espèce humaine remonte à 28 731 007 avant JC, et il y a eu de nombreux prototypes. En réalité, ils viennent de trouver un autre prototype au Portugal dont l’âge est estimé à 780 000 ans. Ils en découvriront plus.

En fait, commencez à chercher des découvertes majeures au Nigeria. Apparemment, il y a une énorme quantité de technologie extraterrestre enterrée au Nigeria, qui n’a pas encore été exploitée.

Lorsque les extraterrestres sont partis, les vrais extraterrestres, ils ont laissé derrière eux certains types de technologie. Les Veda indiens discutent de certaines de ces technologies. Ils s’en fichaient. Ils avaient des équipes scientifiques qui inventaient constamment de nouvelles choses, et au fur et à mesure qu’elles obtenaient de nouvelles technologies, elles se débarrassaient de l’ancienne. Eh bien, ce sont les mages, les métis, qui ont laissé ces technologies. Il y avait 13 grandes familles qui étaient considérées sous la rubrique des mages. Ce numéro vous dit quelque chose ?

Les membres de ces 13 familles sur terre contiennent la génétique des races terriennes et extraterrestres qui ont autrefois tyrannisé la Terre. Ils ont été essentiellement laissés en charge. Certains d’entre eux étaient en fait des pharaons.

Le métissage des mages a donné naissance aux cultures que nous reconnaissons aujourd’hui comme les races « hébreu ivoire », « maya », « celte » et « aryenne ». Maintenant, pendant que tout cela se passait à la surface de la planète, il y avait sous terre une autre race extraterrestre qui était ici – une race qui était ici depuis des centaines de milliers d’années. Ils sont, bien sûr, la race reptilienne, que la Bible appelle la « race des serpents ».

Les hommes-serpents. Ils sont toujours là, et ils ne supportent pas le rayonnement du soleil. Ils n’ont pas pu vivre à la surface de la planète depuis la dernière grande guerre qui s’est produite ici environ 450, il y a 000 ans. Ils sont essentiellement de nature hyperboréenne. Ils contrôlent la planète à des profondeurs allant de 100 à 200 milles. C’est leur territoire, et personne ne le conteste. C’est pourquoi lorsque les gens entrent dans la terre intérieure, ils entrent par les pôles. Ils ne traversent pas la croûte, car ces reptiliens n’aiment tout simplement pas les humains. Ils nous considèrent comme des « puces » en surface. Encore une fois, le préjugé en tant que concept a son origine dans des perspectives extraterrestres.

Tous les concepts impliquant des langues et des structures sociales pour les sociétés humaines ont été introduits par des sources extraterrestres. Toutes les langues que nous avons sur la planète ont leurs origines dans les structures des langues extraterrestres. Les lettres et leurs valeurs numériques.

J’ai demandé à Moraney comment les extraterrestres ont pu contrôler toutes les populations. Apparemment, il y avait des groupes de centaines de milliers de personnes dans des régions de toute la planète. Moraney a dit qu’il était très facile de contrôler la population en contrôlant l’eau. Il a dit que le contrôle principal était assuré par la technologie, mais que le mécanisme de contrôle le plus important pour une race aussi primitive que la nôtre était le contrôle de l’approvisionnement en eau.


Cela m’amène à partager quelque chose avec vous que j’ai commencé à partager plus tôt. Il y a deux semaines, Bill Clinton a signé une directive présidentielle, le numéro 28, qui est une loi qui a été inscrite au Federal Register. Il n’est pas allé au Congrès pour approbation. Ils l’ont retenu pendant deux semaines, ne donnant à la législation que 14 jours d’examen avant qu’elle ne devienne loi.

[Note de Val : Ceci, bien sûr, est illégal, car il doit y avoir une période d’examen de 30 jours].

Il s’agit de la Loi sur le patrimoine fluvial. Il prend dix des plus grands fleuves des États-Unis et déclare au nom du gouvernement fédéral que dix milles de chaque côté constituent un « site de protection du patrimoine mondial ». Maintenant, pourquoi ferait-il ça? Sur l’ensemble de la planète, 2,5% de l’eau est de l’eau douce et potable. Aujourd’hui, 78 % de ces 2,5 % se trouvent ici même en Amérique du Nord. Les grands Lacs.

Maintenant, les mages ont créé des systèmes de classe autour d’eux. celui de la prêtrise. Vous pouvez lire sur ce sacerdoce dans les traditions sumériennes et égyptiennes. Toutes les grandes religions en ont. Le sacerdoce des mages était connu sous le nom de « Naga », et je sais que c’est un nom qui a été beaucoup utilisé.

Les Nagas constituaient le sacerdoce. Ils sont comme les banquiers internationaux d’aujourd’hui, qui sont en quelque sorte le nouveau « sacerdoce », pour les contrôleurs extraterrestres. Tout dans votre vie tourne autour de l’argent. Tout.

Ma raison d’aborder cette question est de vous montrer comment l’histoire se répète constamment. Notre course a été coincée dans un cycle de répétitions répétées de la même chose et de « vissées » encore et encore. Peut-être que maintenant vous pourrez prendre du recul et voir les « jeux » et les mentalités politiques qui redescendent.

Il y a des gens qui disent, « tu sais, Alex, si tu penses de cette façon, tu le créeras ». Eh bien, vous savez quoi? Je ne pense pas de cette façon, et c’est en train d’être créé de toute façon. La raison pour laquelle c’est créé de toute façon est l’apathie. Les gens s’en foutent, parce qu’ils sont tellement occupés à « survivre ». Eh bien, vous allez devoir essayer de faire de la place pour plus que la simple « survie » dans votre vie. Vous allez devoir faire ça. Il n’y a qu’une seule nation semi-libre sur la planète, les États Unis. Si nous le perdons, nous n’avons nulle part où aller, et je vous dirai ceci : je refuse de servir deux maîtres ! Je refuse.

Entretien de suivi avec Alex Collier

Le matériel suivant est un entretien de suivi mené avec Alex Collier en ce qui concerne le paradigme d’Andromède. À des fins de référence, l’interview initiale était dans LE#90 et la caractéristique principale, Les ET et la connexion globale était dans LE#89. L’entretien a eu lieu le dimanche 5 mai 1996.

Val : Il serait peut-être préférable de commencer par une mise à jour générale de votre part, à la fois du côté planétaire et du côté extra-planétaire/dimensionnel.

AC : Eh bien, voyons… une mise à jour planétaire. Il y a plus de reptiliens qu’avant. Il y a environ 20 membres de la lignée royale draconienne sur la planète à l’heure actuelle.

Val : Les Ciakars?

AC : Oui. Une installation souterraine aurait été construite pour eux dans les montagnes de Madagascar. C’est quelque chose qui semblait très préoccupé par Moraney, car ils ne savent pas exactement pourquoi les Ciakars sont ici… ils ne mènent généralement pas leurs propres batailles. Au niveau galactique, plusieurs colonies humanoïdes de l’amas d’Hercule ont été admises au Conseil d’Andromède.

Val : Et la situation biologique de la planète?

AC : Les virus qui vont frapper les États-Unis vont être imputés à l’Afrique. Ce n’est bien sûr pas vrai. Je suis sûr que la plupart de vos lecteurs le savent déjà.

Val : Ce n’est un secret pour personne que toutes les épidémies virales et de peste ont toujours été des organismes impliqués dans des programmes gouvernementaux de guerre biologique connus.

AC : Oui. Ce qui est intéressant avec le virus Ebola, c’est qu’il y a un gène extraterrestre qui y a été ajouté.

Val : J’ai entendu dire que la même chose avait été faite par des factions au sein du gouvernement pour créer le virus VIH.

AC : Oui. Je ne sais pas quelle race extraterrestre a fourni le gène du virus VIH recombinant, mais je sais que le matériel biologique qui a été ajouté à Ebola a été donné au gouvernement par les humanoïdes de Sirius B. Je ne sais pas si si était l’un de leurs virus qu’ils ont ramassé quelque part ou s’il vient d’eux.

Val : Eh bien, en réfléchissant à la question : de qui voudrait décimer biologiquement la planète, les factions gouvernementales ont leur programme, mais la race reptilienne vient à l’esprit comme un concurrent qui aurait pu en fait avoir orchestré cet échange d’armes biologiques.

AC : C’est vrai. Il y a beaucoup de races différentes qui aimeraient que ce système solaire soit totalement sécurisé, principalement à cause de Saturne et Jupiter, et la Terre est un prix à cause de toute l’eau qu’elle contient. Mais, s’ils ont donné des virus à certains êtres humains sur Terre, et que ces êtres humains à leur tour les utilisent, cela ne les absout pas totalement de toute culpabilité, mais en même temps cela les soulage (les extraterrestres) de la l’idée qu’ils nous l’ont fait. C’est la partie vraiment effrayante, vous savez.

Val : Cette attitude n’est pas rare même ici sur Terre. C’est un parallèle intéressant avec l’attitude de certains groupes religieux et politiques organisés qui se comportent de la même manière, en laissant d’autres faire leur sale boulot. En fin de compte, cependant, ils ne peuvent pas échapper à la dette karmique contractée en faisant ces choses.

AC : Eh bien, vous avez raison.

Val : Se référant à certaines des choses que vous avez dites dans les ET et Global Connection, vous avez noté qu’il y avait quelque 1800 reptiliens à l’intérieur de la Terre qui ont été responsables de la disparition de quelque 37 000 enfants humains. Avez-vous obtenu des informations supplémentaires ou des éclaircissements par rapport à cette déclaration?

AC : Vous voulez dire, que font-ils aux enfants humains?

Val : Eh bien, toute clarification au-delà de cette simple déclaration relative à ce qui se passe.

AC : Eh bien, je peux vous dire deux choses. Vous n’allez pas aimer ça.

Val : Je suis probablement déjà au courant de ce que vous vous apprêtez à dire, mais allez-y.

AC : Eh bien, d’après ce que j’ai compris, à part le fait qu’ils mangent des enfants humains, ce qu’ils font, c’est qu’ils drainent les fluides du cerveau des enfants pendant qu’ils ont peur.

Val : J’en ai déjà entendu parler. C’est pour obtenir cette substance qui pour eux est comme une drogue.

AC : C’est comme un stupéfiant.

Val : Des glandes surrénales et hypophysaires?

AC : Oui. Apparemment, le gouvernement a essayé de copier cette substance, mais ils ne peuvent pas, alors ils ont cet accord avec les reptiliens en bas. Je crois comprendre que l’accord principal est qu’ils permettront aux gouvernements mondiaux d’exploiter l’or en échange des enfants humains.

Val : C’est un parallèle intéressant avec un film que j’ai vu intitulé I Come in Peace, qui mettait en vedette un voyageur temporel voyou d’une race extraterrestre qui est venu sur Terre et a tué des humains juste pour obtenir des endorphines de leur cerveau alors qu’ils étaient terrorisés. Un autre extraterrestre a été envoyé dimensionnellement pour l’arrêter, car s’il réussissait à accumuler des endorphines et à revenir avec elles, il n’y aurait pas de fin au massacre d’humains, car d’autres viendraient. Trafiquants de drogue galactiques.

AC : Il y a plus que cela. L’excrétion contient une partie du codage génétique. C’est vraiment ce qu’ils recherchent. Apparemment, ils peuvent l’absorber, mais leur corps ne le produit pas. Il y a un produit chimique que nous avons dans notre cerveau qu’aucune autre forme de vie ne crée. C’est le résultat du fait que nous avons 22 lignées génétiques dans l’ADN humain, plus la race des primates. Personne ne peut encore copier ce produit chimique. En ce qui concerne les trafiquants de drogue galactiques, je ne les ai jamais entendus appeler ainsi, mais c’est intéressant.

Val : Eh bien, c’était seulement en référence à ce film, mais au fait qu’ils attaquaient une autre espèce et les tuaient pour acquérir cette substance. Bien sûr, les humains font ça à d’autres espèces, n’est-ce pas?

AC : Eh bien, ils ont cette attitude que parce qu’une partie de leur génétique est en nous, ils ont le « droit » de faire cela. Les Gris ont apparemment la même philosophie, et je me souviens dans l’une des choses que vous m’avez envoyées que Drunvalo le dit aussi. Je voudrais offrir une perspective différente en ce sens que c’est tout simplement faux. Ils n’ont pas le « droit » de le faire. D’une manière ou d’une autre, ils ont convaincu les gouvernements mondiaux qu’ils avaient ce « droit ».

Val : Bien sûr, les gouvernements mondiaux sont dans le paradigme du néo-darwinisme et du génie génétique, et il n’est pas surprenant qu’ils acceptent volontiers cette déclaration comme une pseudo-confirmation de leur propre position et justification.

AC : Oui.


Val : Ce ne serait pas trop exagéré pour ces gens.

CA : Oui

Val : Et apparemment, les reptiliens utilisent des enfants humains comme esclaves sexuels, ce que j’ai entendu périodiquement au cours des dernières années, même en conjonction avec les réseaux sexuels d’enfants gouvernementaux qui ont été mentionnés dans le livre Trance-Formation in America de Cathy O’Brien .

AC : Ce qui est intéressant, c’est que les reptiliens apprécient principalement les mâles humains de cette manière, ce qui est vraiment dégoûtant.

Val : Eh bien, tout cela est vraiment dégoûtant. Changeons de sujet!

AC : Oui, s’il vous plaît.

Val : Vous avez noté une fois qu’il y avait environ 1500 extraterrestres bienveillants sur Terre qui étaient relativement indiscernables des humains ordinaires, et que vous n’étiez pas au courant de leur raison d’être ici. Avez-vous découvert plus par rapport à cela?

AC : Eh bien, en vérité, je sais exactement pourquoi ils sont ici. Mais on m’a dit de vraiment ne pas en parler. Je vous dirai que le nombre initial de 1500 en 1987 est maintenant tombé à 1231. Et, je comprends que dans les trois prochains mois, 97 autres partiront.

Val : Alors je suppose que le nombre va simplement diminuer régulièrement jusqu’en août 2003?

AC : Oui, le dernier groupe partira alors.

Val : Donc, ce que je peux retirer de tout cela, c’est que ces humanoïdes extraterrestres sont des agents du renseignement qui surveillent l’état des choses sur Terre.

AC : Votre perception est très juste. J’ai l’impression d’avoir rompu une promesse.

Val : Non. Si j’ai déjà la logique pour comprendre les choses, alors il n’y a pas de mot cassé. Je veux dire, ça ne prend pas un spécialiste des fusées pour déduire pourquoi ils sont ici, je suppose.

Val : Dans la dernière interview (LE#90), vous avez noté que « la colère qui montait chez les jeunes était due au déverrouillage de l’ADN qui libère de l’énergie dont ils ne savent pas quoi faire ». J’ai demandé « que doivent faire les ados ? » et vous avez répondu qu’il faudrait que vous me reveniez là-dessus.

AC : Eh bien, je leur ai demandé s’ils pourraient décrire un système d’expression viable qui serait positif et bénéfique, non seulement pour les adolescents, mais pour les adultes. Moraney a dit que la prochaine fois qu’il me parlerait, il aurait une réponse. Dès que je le saurai, je vous ferai parvenir cette information.

Val : Super. Dans la dernière interview, il a été déclaré que les Gris avaient capturé et mis en boîte des âmes humaines, et que Moraney ne voulait pas répondre à la question de savoir ce qui arrivait à ces âmes. Moraney a-t-il déjà changé d’avis à ce sujet?

AC : Non, pas encore. Je ne pense pas que ce soit à cause de Moraney. Il est toujours réticent à dire qu’il ne peut pas répondre à quelque chose, donc je pense que la directive de ne pas révéler cette information vient d’un niveau supérieur. Je ne sais pas s’ils craignent que l’information ne génère plus de peur sur cette planète. Il se peut qu’ils essaient simplement de trouver un moyen de nous le faire savoir.


Val : Afin de traiter ce genre de problèmes, peut-être l’une des autres choses sur lesquelles Moraney pourrait-il s’attarder en plus de la question de « que doivent faire les enfants pour faire face à cette énergie de manière constructive ? », est peut-être de trouver une solution efficace, une série de schémas de pensée pour permettre le traitement de l’information de manière «neutre».

AC :  Je pense que la plupart des lecteurs ont à peu près dépassé la barrière consistant à traiter les choses uniquement en termes de peur, et les gens qui l’ont lu pendant plusieurs années sont déjà au point où ils peuvent à peu près tout prendre et le traiter de manière constructive. Cela viendra dans le futur, puisqu’il sera de toute façon délimité.

Val : Vous avez noté que « nous devons tous devenir des enseignants » lorsque la Terre passera de la quatrième densité à la cinquième. Êtes-vous en mesure d’élaborer là-dessus?

AC : Oui. Essentiellement, ce qui est censé se produire, c’est que lorsque nous entrons dans la cinquième densité, beaucoup d’entre nous, pour une raison quelconque, vont nous retrouver là où nous avons commencé avec notre origine extraterrestre.

Val : Dans des corps humanoïdes extraterrestres d’où nous venons, avant d’occuper des corps ici.

AC : Exactement, et avec toutes les expériences ici. Selon Moraney, ils seront tous reconnus en tant qu’enseignants et en tant que groupe ayant subi une « toute première » transformation.

Val : Lors d’une récente émission d’Art Bell, un homme du nom de Robert Ghostwolf a discuté d’une perspective amérindienne selon laquelle « les deux seules races extraterrestres qui tentaient de nous aider étaient les Siriens et les Andromdiens ». Je me demande si vous avez un commentaire à ce sujet?

AC : Je crois comprendre que ceux du système Sirius A essaient d’être bénéfiques et d’aider, parce qu’ils se sentent responsables du fait que ceux qui ont colonisé le système Sirius B étaient à l’origine de Sirius A.

Ceux de Sirius B sont venus ici et ont vraiment gâché notre chefs, et ce sont eux qui ont initialement donné à notre gouvernement la technologie Montauk. Ils ont les mêmes croyances et schémas cérébraux que ceux d’Orion.

Ceux de Tau Ceti sont également très impliqués. Personne ne sait encore exactement ce que les Pléidiens vont faire, mais je vais partager cela avec vous. Ceux qui vivent dans le système autour d’Alcyon – certains d’entre eux ne sont pas dignes de confiance, car ils ont des agendas cachés.

Ceux de Teygeta, me dit-on, ont un objectif très clair : maintenir l’idée de liberté. Ce n’est pas parce qu’un groupe est étiqueté « Pléidiens » qu’il est là pour nous aider. Les gens confondent ce problème. Connaissez-les par leurs œuvres. Ceux de Cygnus Alpha sont ici. Il y a un groupe d’Arcturus qui essaie d’aider. Ceux de Procyon, qui ont été libérés, essaient d’aider. Ils sont plutôt cool.

Val : Eh bien, toutes ces espèces qui essaient d’aider sont limitées par la directive principale.

AC : Oui, ils le sont.

Val : Donc, on pourrait supposer qu’ils attendent qu’un certain seuil d’un sentiment de désir d’assistance se manifeste, et que le seuil de sentiment annulerait la directive première et permettrait aux choses de se produire.

AC : Eh bien, ils attendent que 10 % de la conscience sur la planète se réveille et demandent une sorte d’intervention. Cela peut ne pas arriver avant… ils peuvent arriver peu de temps après l’arrivée de Hale-Bopp, ou après que le gouvernement mondial et les extraterrestres essaient de mettre en scène la Seconde Venue.

Val : Évidemment, Moranae et tous ces gens ont la capacité de voyager dans le temps et de savoir tout ce qui va se passer.

AC : Oui.

Val : Il faut donc qu’ils sachent si, et quand, le seuil des 10 % est atteint.

AC : Eh bien, il sera atteint au plus tard le 12 août 2003.

Val : Alors, par rapport à d’éventuels « jeux » de gouvernement mondial, cela ne contribuerait-il pas paradoxalement au mouvement vers un seuil de 10 %?

AC : Oui, ça va. Les régressifs vont organiser leur propre perte. Mais, pour une raison quelconque, ils sont si désespérés d’essayer de garder le contrôle sur nous, et pour une raison quelconque, ils ne veulent pas laisser notre système solaire particulier et  partir.

Val : Quelle pourrait être cette raison?

AC : Je ne sais pas, mais il y a une raison. Il y a plus sur nous, en tant qu’humains, que je ne connais pas, que ce que je sais.

Val : Avez-vous une perception particulière d’une relation entre HAARP et les projets Montauk?

AC : Non, mais je sais que les Andromédiens sont très préoccupés par Montauk, car les humains qui travaillent avec cette technologie reçoivent des coordonnées spécifiques dans l’espace, et les régressifs qui sont ici peuvent utiliser cette même technologie et partir d’ici. Le but est de savoir où ils vont, afin qu’ils ne continuent pas à propager leurs systèmes de croyances.

Val : Si l’univers lui-même est « élevé » de plusieurs niveaux de fréquence, alors peu importe où ils vont essayer de s’enfuir. Ils seront coincés dans le même bateau.

AC : Eh bien, c’est vrai. Mais, je crois comprendre que l’idée est de limiter les dégâts qu’ils font.

Val : Est-ce que cela a à voir avec cette période de tyrannie de 357 ans que les Andromédiens essaient d’empêcher.

AC : Oui.

Val : Bon, évidemment, ils doivent savoir que ça a été empêché s’ils peuvent voyager dans le temps. Cela ressemble à un paradoxe. Ils doivent savoir qu’ils ont réussi ou non. C’est ici que nous commençons à dériver dans des lignes parallèles de la réalité.

AC : Oui.

Val : Cela vient dans la prochaine question que j’ai. À un moment donné de votre discours à Dallas, vous avez indiqué que selon les Andromédiens, notre tout prochain saut spirituel dans la conscience viendra de la « science tranquille de l’archéologie ». Pourtant, il a également été déclaré que de nombreux Gris ici et vraisemblablement le gouvernement et d’autres personnes, sont des voyageurs temporels qui « modifient » l’histoire. Si en fait de « nouvelles vérités » doivent provenir de l’archéologie, à quel point peuvent-elles être « vraies » si littéralement tout est sujet au changement et à la manipulation, en termes d’« archéologie » consistant en « preuves plantées tactiquement »?

AC : Eh bien, regardez cette idée. Lorsqu’ils ont commencé cette manipulation, ils avaient un agenda précis. Mais ici, en cette année linéaire particulière, 1996, leurs agendas ont radicalement changé. Ils sont confrontés à la « survie » parce qu’une autre menace pèse sur eux. Il ne s’agit plus seulement de contrôler les humains de la Terre, mais c’est aussi le fait qu’il existe d’autres races extraterrestres dans notre atmosphère et dans notre système solaire qui sont là pour aider et limiter les dégâts.

Leur principale préoccupation maintenant n’est pas tant de nous manipuler totalement, mais d’essayer d’obtenir ce qu’ils veulent, ou sont venus ici pour obtenir, et sortir d’ici. De plus, vous avez ce changement de fréquence. Tout ce que j’avais à vous dire, c’est que les Andromédiens n’avaient aucune idée que cette émanation de fréquence sonore des trous noirs allait se produire. Personne n’avait prévu cela. Ce fut un phénomène instantané qui affecta le passé,

Val : Maintenant, malgré le fait que les Andromédiens puissent voyager en dehors de l’espace-temps et avoir un point de vue sur une ligne de réalité probable, lorsque cette émanation de fréquence sonore s’est produite, elle a créé une ligne de réalité probable entièrement nouvelle. Ils n’auraient pas pu le prévoir.

AC : Oui, et un ensemble de probabilités totalement différent. Je ne sais pas tout ça.


Val : Alors, est-il probable que nous puissions tous nous réveiller un matin dans une réalité complètement différente?

AC : Je pense que c’est possible pour certains êtres, mais je ne pense pas que ce soit possible pour nous tous. Je pense que ça va être une transformation progressive de la conscience. Nous allons tous essentiellement changer d’avis et créer autre chose, et ce sera volontaire et davantage un effort de groupe. Une partie de nous s’éveillera et nous saurons ce que nous devons faire.

Je ne pense pas que ça va changer totalement du jour au lendemain, en un instant. Ils n’ont jamais dit que cela se passerait de cette façon. Sinon, il ne serait pas nécessaire de nous donner des dates précises. C’est censé être un processus graduel. S’ils ont raison, alors la raison pour laquelle il y a une troisième densité est que nous l’avons créée.

Val : Du point de vue des régressifs, alors, ils « échapperaient » à quelque chose – quelque chose comme une prise de conscience par la population de masse de la façon dont ils ont été trompés.

AC : Oui. Ils auraient probablement ce genre de point de vue.

Val : Je veux dire, ils ne peuvent aller nulle part dans ce système solaire en troisième densité. Pourraient-ils aller à une densité différente?

AC : Je ne sais pas si c’est une option qu’ils ont maintenant. Je suis à peu près sûr que les quatrième et cinquième densités sont mises en quarantaine, car je sais qu’un groupe de Gris a essayé de sauter dimensionnellement, et ils ont été attrapés – leur navire mesurait 21 milles de long. Ils devenaient interdimensionnels quand ils se sont fait prendre, donc je ne pense pas que ce soit une option.

Val : Il y a apparemment une Terre parallèle qui est une ou deux harmoniques au-dessus de celle-ci, qui participe activement à l’assujettissement de cette harmonique particulière, avec des factions du gouvernement mondial comme la NSA et la technologie Montauk. Donc, vraisemblablement, avec l’« élévation » de la résonance vibratoire générale à tous les niveaux de fréquence, ces autres harmoniques contenant des régressifs seraient élevées à un point où elles devraient cesser cette ligne de pensée ?

AC : C’est une excellente question. Personne ne m’a jamais posé de questions à ce sujet. D’après ce que j’ai compris, dès 1931, une réalité parallèle avait été créée. C’était quelque chose dans lequel l’une des sociétés en Allemagne était impliquée. Peut-être le Vril. Ils jouaient avec quelque chose. Quoi qu’il en soit, je crois comprendre que toutes les réalités parallèles ayant leur origine hors de la chronologie d’origine vont imploser de nouveau dans la chronologie d’origine.

Val : Donc, il y a une ligne principale de réalité dans laquelle ils imploseraient.

AC : Fondamentalement, la ligne de réalité que nous connaissons nous-mêmes.

Val : Et le Nouvel Ordre Mondial?

AC : Ça va se manifester, mais ça va être de très courte durée. La raison pour laquelle cela va se manifester est que c’est une réalité au-dessus de nous.

Val : Dans un autre ton.

AC : Oui. Donc ça va se manifester ici parce que cette réalité va imploser dans celle-ci.

Val : Ainsi, l’une des clés de la perception apparente, dans un sens linéaire, du moment où cela se produirait, serait la coïncidence de l’effondrement du champ magnétique planétaire et l’augmentation de la fréquence de résonance de Schumann à un certain point de la ligne temps?

AC : Eh bien, ce serait vers le 12 août 2003. C’est censé devenir vraiment bizarre ici. Je veux dire, genre, vraiment bizarre.

Val : J’ai lu une fois un livre intitulé lluminati, un livre blanc avec un avertissement devant, qui décrivait une situation sociale où tous les « méchants » étaient découverts par le public et placés dans leurs propres camps de concentration. Le public est devenu furieux et a séquestré le gouvernement.

AC : Eh bien, on m’a donné une probabilité à propos d’un scénario comme celui-là, et on m’a seulement donné cette probabilité par rapport à ici aux États-Unis, que ceux qui nous ont trahis en tant que peuple, en tant que nation, en tant que race , qui sont dans ce pays, que nous considérons comme nos propres « compatriotes », seront pendus par le cou devant le bâtiment de la capitale. Les États-Unis d’Amérique ne s’appelleront plus les États-Unis d’Amérique. Elle s’appellera l’Union des républiques américaines.

Val : Donc, ceci dit, quelle est exactement la probabilité?

AC : Au moment où j’ai posé la question, c’était plus de 90 %. Le peuple va tout changer.

Val : Comme c’est réconfortant. Le phénomène en cours au Texas en ce moment avec la sécession pourrait-il être le début de ce processus?

AC : Oui. Je pense que oui. Ce qui est intéressant à ce sujet, c’est qu’on m’a dit tout récemment que Bahreïn allait offrir de l’or au Texas pour soutenir sa monnaie. Maintenant, il sera intéressant de voir si cela se produit réellement. Les régressifs veulent nous diviser les uns contre les autres. C’est le paradigme d’Orion.

Val : Donc, avec cette probabilité de 90+%, y avait-il un timing linéaire impliqué?

AC : Il était alors probable que cela se produise en juillet 2004.

Val : Il est intéressant de noter que la date apparente de mise en œuvre du NWO est 2002, un an avant l’ordre d’expulsion du Conseil d’Andromède pour toute influence extraterrestre, et que vraisemblablement si cette interdiction destinée à 2003 a lieu, alors quelque part entre 2002 et 2003, vous auriez un l’exode massif des « méchants », humains et autres, et que cela permettrait un effondrement total du régime régressif, permettant à l’Union des Républiques américaines de se former en 2004.

AC : Oui, ça le ferait. Mais encore une fois, je tiens à souligner que la probabilité était de 90+%, pas de 100%. Vous savez, Val, les gens qui travaillent au gouvernement comme la NSA, des groupes de renégats spécifiques de la CIA, le KGB, la Garde Noire… il y a beaucoup de choses qu’on ne leur dit pas. Autant ils pensent savoir, autant ils ne le savent pas. Je sais qu’ils sont bien au-dessus de leurs têtes.

Ils sont juste utilisés, mais ils sont toujours implantés avec ces systèmes de croyances extraterrestres, ces préjugés d’Orion et ces illusions de grandeur qu’ils sont « la race supérieure ». Je me sens désolé pour eux d’une certaine manière, parce qu’ils n’en ont tout simplement pas la moindre idée. Ils se sont déjà tellement séparés de la réalité qu’ils vivent déjà une réalité complètement différente. Moranae a déclaré que les régressifs ne pouvaient pas être réhabilités.

Val : C’est là que vous obtenez la croissance, par l’intention, d’une autre « poche » tridimensionnelle dans la réalité dans laquelle ces personnes se retrouveront jusqu’à ce qu’elles puissent la rassembler.

AC : C’est exact.

Val : Et c’est l’intention et la résonance qui créent. Il y aura un point après l’effondrement des réalités probables ayant leur origine dans la ligne d’origine dans la ligne d’origine, où des réalités probables pourront alors être facilement créées, et c’est le processus qui permet la formation de ces structures de réalité résonnantes.

AC : C’est vrai.

Val : Donc, il y a un point nul entre le point d’implosion probable de la ligne de réalité et le point zéro où les choses commencent à passer du quatrième au cinquième. Est-ce exact?

AC : Oui, cela semble exact.

Val : Qu’avez-vous glané sur la structure de la création des réalités probables et sa relation avec les flux temporels originaux? Que faut-il pour créer un courant probable de réalité pour une culture planétaire ? Est-ce un traumatisme émotionnel planétaire général qui crée une diversion dans les flux de réalité créative?

AC : D’après ce que j’ai compris, tout se résume à l’intention. Si chaque individu détient une intention particulière qu’il a librement créée, et que 10 % ou plus de la population planétaire détient cette intention à un moment donné, vous attirez littéralement cette réalité vers vous. Tout se concentre sur l’intention, et c’est quelque chose dont nous sommes tous individuellement responsables. Le prix de la liberté est la responsabilité. Nous n’avons pas prêté assez d’attention à la création de la réalité. Nous sommes pris dans l’idée de simplement en faire l’expérience.

Val : Il y a un parallèle intéressant avec votre déclaration selon laquelle avec la culture andromède, l’éducation est primordiale, alors qu’avec notre culture, la distraction est primordiale.

AC : Oui, les enfants ici n’apprennent rien. Ils n’apprennent pas à penser par eux-mêmes. On leur apprend quoi penser, cracher des faits et des systèmes de croyances, et consommer. Ce processus met l’idée, l’intention et l’émotion en dehors d’eux-mêmes, par opposition au processus de tourner cette créativité vers l’intérieur pour créer de meilleurs soi.

C’est quelque chose que les Andromédiens enseignent à leurs jeunes, c’est de s’améliorer. Maintenant, nous avons des enfants vraiment spéciaux qui naissent dans notre monde, et ce seront les enfants qui vont vraiment faire le changement majeur au niveau de la conscience pour nous aider.

Il y a beaucoup de gens qui ne sont absolument pas préparés, et ils ne seront pas en mesure de faire face aux nouvelles réalités. Les enfants sont, et on m’a dit que beaucoup d’enfants qui viennent dans ce monde ont déjà un troisième brin d’ADN. Ils sont conscients, mais ils ne savent pas comment le mettre en mots. C’est un peu comme vivre dans un rêve. Quand tout se mettra en place, ils vont nous apprendre ce qu’ils savent. Ils vont juste savoir ce truc.

Val : Pour revenir à l’une des questions précédentes, relative aux jeunes ne sachant pas quoi faire de l’énergie libérée par les changements dans la structure de l’ADN, il vous est possible de glaner, même à un niveau superficiel, ce que ces adolescents devraient faire jusqu’à ce que Moranae donne une réponse plus définitive?

AC : Je dirais que ces enfants doivent pouvoir avoir des groupes auxquels ils peuvent aller et juste parler de ce qu’ils voient, de ce dont ils rêvent et de ce qu’ils ressentent. Parce qu’il se pourrait que beaucoup de ces enfants ressentent quelque chose de totalement différent de ce qu’on leur dit est la réalité ici.

Val : Ce qui serait à peu près normal, vraiment.

AC : Oui, je pense qu’à un certain niveau, nous avons tous vécu cela à un moment donné. Les enfants d’aujourd’hui sont très différents, surtout ceux qui ont le troisième brin. Ils en savent plus que nous, mais un espace doit être créé pour leur permettre de l’exprimer et de ne pas le faire juger. Ce n’est pas parce que nous ne comprenons pas que c’est faux. Cela signifie simplement que nous ne le comprenons pas.

Val : Une rose est une rose.

AC : Exact. C’est ma seule supposition. Les adolescents se suicident à un rythme alarmant.

Val : Et les personnes âgées aussi.

AC : Exact. Tout le monde veut sortir d’ici, et c’est une pensée effrayante.

Val : D’après vous, avec le changement de fréquence et de niveau de densité, pour ces personnes qui finissent par emprunter cette route pour sortir d’ici, que leur arrive-t-il?

AC : Je ne sais pas. Je vais poser la question. Je sais qu’il n’y a pas d' »enfer ». Ils ne brûlent pas ou ne font pas frire pour cet acte. Ce n’est pas une réalité. Je ne sais pas s’ils se rendent à une étape et sont guéris, puis s’en vont ailleurs, ou reviennent. Je ne sais pas.

Val : Les changements de la Terre sont quelque chose qui intéresse les gens, probablement pour leur donner quelque chose à faire pendant qu’ils attendent que d’autres choses se produisent… y a-t-il une perspective relative à une spécificité à ce sujet?

AC : Eh bien, je sais qu’ils peuvent commencer à tout moment. Les deux côtes seront menacées.

Val : Nous sommes à environ 50 miles du mont Rainier ici.

AC : Vous pourriez vous retrouver à vous déplacer à l’intérieur des terres.

Val : Nous serons jusqu’à nos cendres en cendres.

AC : Je pense que ce sera beaucoup plus élevé que cela, selon votre taille. Vous savez, c’est la terre qui réagit au changement de fréquence et à la conscience. Elle est littéralement coincée entre le marteau et l’enclume. Elle veut monter, mais en même temps elle ne veut pas nous détruire dans le processus. Je suis étonné de l’intensité de l’intention et du souci du détail que nous avons ici.

Val : Comment les Andromédiens voient-ils le concept de créateur?

AC : Leur conception de Dieu est qu’ils ne savent vraiment pas ce que c’est. Même ceux de la 11e densité passant par ce passage à la 12e ne le savent pas. Ils ont du mal à expliquer ce qui leur arrive car leur mode de communication actuel n’explique pas l’expérience qu’ils viennent de vivre. Les Andromédiens l’ont toujours appelé l’Isness, qui est une essence qui maintient tout ensemble.

Val : Et cela coïncide avec l’amour en tant que fréquence.

AC : Oui, et tout cet espace a été créé dans un espace d’amour. C’est la force créatrice primordiale. Les Andromédiens nous aiment vraiment, et je pense que leur interaction avec notre planète a provoqué un changement en eux. Je sais que Moranae et Vasais sont tous les deux devenus plus émotifs et expressifs, et je pense que cela déteint sur toutes les autres races qui aident ici.

Val : Bien sûr, l’émotion est à la base de la création.

AC : Oui, mais beaucoup de races sont très techniques et nous en sommes à nos balbutiements. Pourtant, regardez ce que nous avons créé sans la technologie dont ils disposent. J’ai déjà vu que les Andromédiens sont extrêmement impressionnés par notre capacité à créer des choses. Vous savez, lorsque vous quittez la maison, tout y reste – il ne se dématérialise pas. Notre intention de créer. Tous les détails de la vie. Ils sont en admiration devant cela. La troisième densité est comme la jello pour ceux ci-dessus.

Val : Je suppose que si je devais demander quoi que ce soit aux Andromédiens à ce stade, dans l’esprit des choses qui doivent se passer sur cette planète, ce serait ce qu’ils pourraient nous offrir à tous comme lignes directrices afin d’aider la population à traverser ces changements, sur la base de leur connaissance de ce qui est à venir. J’espère qu’ils le feront.

AC : Oui.

Val : J’ai entendu dire que la durée de vie physiologique est plus courte dans l’espace. Est-ce que c’est exact dans votre compréhension?

AC : Non.

Val : Je suppose que cela dépend de la fréquence de résonance à laquelle vous existez.

AC : Voilà.

Val : Lors d’une récente émission d’Art Bell, lorsque les astronautes étaient interviewés, l’un d’eux lui a révélé que l’espace avait l’air brillant comme des chaussures en cuir verni. J’ai trouvé ça intéressant. Pouvez-vous voir les étoiles dans l’espace?

AC : C’est une bonne question. Si vous étiez dans un espace qui ne contenait aucune atmosphère, ce serait principalement noir. Bien sûr, certaines des étoiles que nous voyons dans l’espace depuis la terre n’existent plus, car la lumière met tellement de temps à nous atteindre. En ce qui concerne leur commentaire sur la brillance de l’espace, ce n’est pas quelque chose que j’ai expérimenté. Cela suggérerait presque un holographe.

Val : Oh non ! Comme s’ils n’avaient pas déjà assez de problèmes dans le « programme spatial ».

AC : Cela voudrait dire que la « brillance » rebondit de l’intérieur.

Val : Avez-vous autre chose en tête que vous voudriez dire à tout le monde à ce stade?

AC : Je voudrais juste insister là-dessus, je pense. La chose la plus importante que je voudrais souligner aux gens, du point de vue de tout ce que j’ai appris et de tout ce que j’ai encore besoin d’apprendre, est que l’essentiel est que nous ne devrions pas nous retourner les uns contre les autres. Nous avons tous créé cela et nous continuons de le créer….

Val Valerian



Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci







Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :