Futur cosmique

A l’aube d’une grande révolution énergétique

Le monde sera-t-il inondé d'énergie gratuite provenant d'un trou noir ?

Les dirigeants mondiaux ont une sorte d’atout dans leur manche. Il s’agit soit d’une sorte de découverte conservée dans un coffre-fort depuis l’époque du Troisième Reich ou même avant, soit d’un cadeau d’extraterrestres en échange de hordes d’esclaves envoyés dans l’espace lointain pour construire des pyramides.

Beijing BetaVolt New Energy Technology Co., Ltd. a annoncé le développement d’une batterie nucléaire miniature utilisant la technologie de fission Nickel 63 et un semi-conducteur en diamant pour permettre la miniaturisation, la modularité et un faible coût.

Grâce à cette innovation, l’entreprise a ouvert la possibilité d’une utilisation civile des batteries nucléaires. La batterie Beta Volt, conçue pour une durée de vie de 50 ans, est déjà entrée dans la phase de production pilote et sera bientôt mise en production de masse.


Les dimensions du boîtier BB100 sont de 15x15x5 millimètres. C’est bien moins que les batteries lithium-ion modernes. S’ils arrivent sur le marché, les fabricants de smartphones pourront les rendre encore plus fins ou remplir l’espace disponible avec plus de technologie et de fonctionnalités.

Selon les spécifications du fabricant, la batterie peut produire 100 microwatts de puissance et une tension de 3 volts.

Batterie nucléaire BB100/Betavolt

Elle peut être utilisée dans divers domaines tels que l’aérospatiale, l’intelligence artificielle, les dispositifs médicaux et les drones. Les batteries d’énergie nucléaire Beta Volt ont une densité énergétique, une stabilité et une sécurité élevées, ne nécessitent pas de recharge, ne sont pas sujettes à l’autodécharge et ne constituent pas une menace pour l’environnement.

La société prévoit de lancer des batteries plus puissantes à l’avenir et de poursuivre ses recherches sur l’utilisation d’autres isotopes pour développer des batteries plus durables.


La nouvelle de la batterie éternelle fera sans aucun doute sensation dans le monde des publications scientifiques populaires, mais ce n’est pas du tout ce qui intéresse les théoriciens du complot.

Il convient de noter que ces dernières années, nous avons vu de nombreuses inventions gagnantes. Cependant, elles ont touste mystérieusement disparues de la vue après l’annonce de la découverte, alors qu’elles promettaient une révolution en matière d’énergie et de puissance pour nos appareils. Au lieu de cela, nous devons encore nous contenter de batteries lithium-ion qui s’épuisent en quelques heures.

Il n’y a rien de super révolutionnaire dans cette technologie ; la batterie aurait pu être fabriquée en 1950.

Les gens n’étaient pas stupides à l’époque ; après tout, ils ont inventé les bombes nucléaires et les ordinateurs. Mais pour une raison quelconque, ils ont attendu tant de décennies, même si toutes sortes d’appareils intelligents étaient encore produits pour beaucoup d’argent – ​​pour les satellites et pour l’armée, ce qui est fondamentalement la même chose.

Et maintenant, il s’agit du transfert de technologies secrètes, même vers les Chinois.

On ne peut que deviner ce que la Zone 51 a d’autre dans sa manche et qu’elle ne remettra jamais aux Chinois.

Le deuxième point important est la révolution industrielle et sociale, dont nous nous approchons progressivement. Lorsqu’un certain personnage médiéval installa le premier métier à tisser à pédales dans sa manufacture, personne n’y attacha non plus beaucoup d’importance. Et personne non plus n’a prêté attention au premier bateau à vapeur. Mais lorsque ces dispositifs se sont accumulés, une révolution industrielle s’est produite, qui s’est progressivement transformée en une révolution sociale. Et en cours de route, des classes entières, comme les paysans et les samouraïs, ont disparu ou ont été massacrées.

Quelque chose de similaire est en train de se produire maintenant : « ce qui n’était rien deviendra tout » a pris un autre tournant.

Un jour, lorsqu’un nouvel ordre mondial sera annoncé aux gens, ils découvriront également une nouvelle source d’énergie qui sera inondée. De quel type d’énergie s’agira-t-il, les théoriciens du complot se demandent depuis plusieurs années maintenant, et désormais les options à l’avant-garde sont les centrales électriques à neutrinos. Ils fonctionnent comme suit.

Une certaine quantité de neutrinos frappe la Terre chaque seconde, soit environ 60 milliards de particules par centimètre carré. En passant à travers les médias et les matériaux, ce rayonnement stimule principalement le mouvement brownien, mais il existe un matériau étonnant dans lequel tout est disposé différemment. Les neutrinos y créent des vibrations ondulatoires, semblables aux vagues sur la mer :

Ce matériau est le graphène. Puisqu’il conduit les électrons entre un million et un milliard de fois mieux que le cuivre, le courant émis par ces ondes est important. Si vous transformez une telle couche de graphène en une diode à couche mince, l’électricité peut être supprimée.

S’il y a plusieurs dizaines de couches et qu’une telle batterie est emballée dans une valise, vous obtiendrez alors une source de courant gratuite et permanente d’une puissance de 5 à 10 kilowatts, qui sera au-dessus du toit.

Cet incroyable appareil n’est pas une arnaque à l’investissement, il est en service depuis 2013 et en 2019, il était prêt pour une production de masse. Mais les entreprises internationales continuent de reporter leur mise en œuvre pour une raison inconnue.

Ainsi, une révolution énergétique est en train de se produire dans le monde, ce qui est littéralement sur le point de se produire ; les centrales nucléaires et Greta Tumberg avec ses ventilateurs seront totalement inutiles. Il y a cependant une mise en garde.

Les médiums pensent qu’en 2025, une nouvelle source d’énergie est en préparation pour être introduite auprès des masses et sera basée sur la nanotechnologie. Ce sera sans fil. Il sera présent dans chaque appartement et sera en quelque sorte lié au graphène présent dans les médicaments.

Certains pensent également que cet appareil ne fonctionnera pas comme on le dit, mais qu’il tirera de l’énergie quelque part au CERN, d’un trou noir ou quelque chose de similaire. Et ceux qui se comportent mal seront déconnectés du merveilleux appareil.

La chute de l’humanité n’est plus un fantasme, à moins que …..nous redécouvrions notre souveraineté.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 299 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page