Nouveau paradigme

Une fine membrane en lien avec les « 12 étoiles de Marie », entoure le cerveau

Cette membrane joue un rôle clé dans le système immunitaire.

Depuis maintenant 12 ans, je vis une montée énergétique et une restructuration complète du cerveau gauche. A plusieurs reprises, j’ai pu ressentir cette membrane qui entoure le cerveau qui, selon mes ressentis, est connectée avec ce qui a été appelé les 12 étoiles de Marie, qui sont 12 points énergétiques dans le cerveau. Cette membrane correspondrait, selon mes ressentis, à un garde-fou qui permet de choisir le chemin le plus court pour réaliser l’unité dans tous les mondes…, puisque nous existons dans plusieurs mondes simultanément.

Maintenant que je viens de comprendre que cette barrière est reliée à l’intelligence immunitaire, je comprend parfaitement son rôle de garde-fou.

Les 12 étoiles de Marie représentent le déploiement des 2 chakras de la tête (6ème et 7ème) lié à la déconstruction de l’illusion et au possible retour à l’Unité. En effet, le 3ème oeil, jusqu’à présent limité au front, s’étale désormais latéralement jusqu’à l’arrière de la tête et vient donc, en union avec le 7ème chakra, réaliser le couronnement et la possibilité du retour à cette Unité. A l’intérieur de ce déploiement, 12 points sont individualisés exprimant l’établissement de nouvelles connexions et de nouvelles possibilités psycho-spirituelles.


Et je viens de tomber sur cet article qui vient donner un sens à mes ressentis :

Découverte de la plus fine membrane entourant le cerveau. Elle jouerait un rôle clé dans le système immunitaire

En étudiant plus en profondeur la structure du cerveau, des chercheurs ont découvert une fine membrane jusqu’alors inconnue. Décrite pour la première fois, cette partie anatomique du cerveau jouerait à la fois un rôle de barrière protectrice, de plateforme de cellules immunitaires et de régulateur du flux du liquide céphalo-rachidien (LCR).

Sous la boîte crânienne, notre cerveau est enveloppé de plusieurs couches de membranes contenant le liquide céphalo-rachidien (LCR), et séparant ses différents hémisphères. Ces membranes sont au nombre de trois et forment ce que l’on appelle les méninges. De l’intérieur vers l’extérieur, l’on distingue la pie-mère, la membrane interne qui adhère au cerveau et à la moelle épinière. L’arachnoïde la jouxte ensuite sous la forme d’une membrane intermédiaire, et la dure-mère est la plus externe et la plus résistante.

Cependant, des chercheurs issus de l’Université de médecine de Rochester (New York) et de Copenhague, ont récemment remarqué une quatrième membrane qui n’a jamais été décrite jusqu’ici.

Extrêmement mince — avec une épaisseur allant d’une à quelques cellules seulement —, la membrane n’a jamais été remarquée, en partie parce qu’elle se désintègre lorsque l’on retire le cerveau lors d’une autopsie. Sa faible épaisseur l’aurait également rendue invisible aux yeux des scanners cérébraux.

Baptisée membrane de type lymphatique sous-arachnoïdienne (SLYM), elle se situe en dessous de la membrane arachnoïdienne, comme son nom l’indique.

D’après les chercheurs de la nouvelle étude, le SLYM serait une membrane de type mésothélium — celles qui tapissent notamment d’autres organes tels que le cœur et les poumons. Ces membranes entourent les organes de sorte à les lubrifier pour qu’ils puissent glisser les uns contre les autres. Le SLYM permettrait de réduire la friction du cerveau contre la boîte crânienne et abriterait également des cellules immunitaires.

L’intégrité de la membrane SLYM permet donc de faire barrière aux cellules immunitaires provenant de l’extérieur.

D’après les chercheurs de l’étude, la membrane SLYM permettrait de médier le flux de LCR « frais » autour du cerveau, en éliminant les protéines toxiques pouvant être liées à des maladies neurologiques. Corroborant cette hypothèse, les observations en laboratoire ont montré que des cellules immunitaires se rassemblaient en plus grand nombre et avec une plus grande diversité au niveau de la membrane, au cours d’une inflammation du cerveau ou de symptômes de vieillissement.

Toutefois, comme la découverte est encore préliminaire, les rôles exacts de la membrane SLYM pourraient être beaucoup plus complexes.

Lire l’article en entier

Les révélations en channeling de Jean Luc Ayoun site autres dimensions

5ème Dimension – Êtreté et Transition
Les êtres de Lumière d’Amour accompagnent nos évolutions actuelles sur d’autres plans Dimensionnels pour continuer à développer, le plus rapidement possible, l’intégration des différents niveaux de réalité des « nouvelles » Dimensions.
 Les liens avec les Etoiles de Marie et les « Nouveaux » Corps apparaissent de plus en clairement et concrètement.

Effectivement, depuis juillet 2010, date à laquelle a commencé la montée énergétique que je ressens vivement dans ma tête et le reste de mon corps, je me suis rendue compte, comme beaucoup d’autres, que ces 12 points que nous avons sur le crâne sont des antennes de connexion. Je savais qu’une « route » faisait le tour de mon cerveau, mais je ne savais pas exactement quel était son rôle.


Aujourd’hui, je viens de comprendre que cette « route » est une 4ème membrane, qu’elle est en relation avec notre intelligence immunitaire, et qu’elle est le garde-fou de nos choix spirituels pour aller à l’essentiel, en fonction de notre ouverture de conscience. Et les 12 étoiles de Marie sont des points de connexion à cette route ou membrane miraculeuse.

Il était important d’en parler.


Miléna

(Vu 540 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire