Divulgation CosmiqueTV

Un portail dimensionnel et une base extraterrestre sur l’île asiatique de Barsa-Kelmes

Vidéo VOSTfr

Il y a environ 1 500 îles dans la mer d’Aral, en Asie centrale. Cependant, aucune n’est aussi énigmatique que Barsa-Kelmes, car elle pourrait être un portail vers d’autres dimensions.

En kazakh natif, Barsa-Kelmes signifie « Terre sans retour », un nom parfait pour une île mystérieuse pleine d’énigmes et de secrets.

Le mystère de Barsa-Kelmes

Enveloppée d’ un épais brouillard , elle a été abandonnée par ses habitants il y a des décennies. Ces événements et d’autres font croire aux voisins que l’île est un portail entre 2 dimensions.

Les chercheurs ont déclaré que l’île regorge de créatures d’une autre chronologie. Les habitants des îles voisines affirment avoir vu des animaux ressemblant à des oiseaux voler au-dessus de l’île, d’énormes serpents de mer nager dans ses eaux et de gigantesques bêtes au long cou qui lèvent la tête au-dessus de la brume.

Cependant, ce qui a généré le plus d’intrigues, c’est que les explorateurs qui sont entrés dans son intérieur ont disparu .

L’un des mystères les plus « palpables » de l’île est que les systèmes de navigation, les horloges et les boussoles cessent de fonctionner . Même l’écoulement du temps s’accélère ou ralentit.

²

Les légendes racontent qu’au XIIIe siècle, l’île servait de refuge aux personnes fuyant l’invasion mongole.

Lorsque la guerre a pris fin et que les réfugiés sont retournés sur leurs terres, tout était différent . C’était comme s’ils étaient partis depuis des décennies au lieu de quelques mois .

Un autre incident similaire s’est produit au siècle dernier. En 1959, certains Kazakhs décident d’utiliser Barsa-Kelmes comme sanctuaire d’hiver. Cependant, aucun n’est revenu, ce qui a incité les équipes de recherche à se mettre en place.

Une équipe s’est rendue sur l’île pour rechercher les disparus, l’autre est restée sur la côte pour tout préparer, au cas où une assistance médicale serait nécessaire. Cependant, les jours passaient et il n’y avait aucun signe de son retour.

L’Union soviétique a décidé d’apporter son soutien en envoyant un avion pour explorer la région. Lorsque l’avion est entré dans un épais brouillard, tout contact avec le pilote a été perdu .

La mystérieuse enquête soviétique

La dernière communication mentionnait des problèmes de contrôle et un atterrissage d’urgence. Une fois sur la terre ferme, des objets elliptiques ont été découverts flottant silencieusement dans et hors de l’île. Malheureusement, le contact avec l’équipage n’a pu être rétabli.


Les Soviétiques ont décidé d’envoyer une équipe spécialisée à l’intérieur de l’île via un char qui était attaché avec un câble métallique épais. Il était interdit à l’équipage de quitter le véhicule blindé et de ne jamais quitter les voies de communication.

Tout fonctionnait bien, mais après un court laps de temps, la même chose s’est produite; la communication a été perdue et tout est devenu silencieux.

Le char a été traîné mécaniquement jusqu’à la base qui avait été installée sur la côte. Les soldats terrifiés ont vu comment l’armure était recouverte d’une substance phosphorescente semblable à de la glace et il n’y avait personne à l’intérieur.

Bien que des échantillons de la substance aient été envoyés à des laboratoires à Moscou, il n’a pas été possible de déterminer de quoi il s’agissait.

A la fin des années 1980, un mécanicien naval nommé Timur Dzholdasbejov a dénoncé la présence d’une sorte de base militaire lors d’un de ses voyages autour de l’île.

Il dit être revenu le lendemain, accompagné d’un ami. Là, il a découvert que les bâtiments de la base n’étaient plus là.

Cela a amené l’Union soviétique à établir un plan d’expédition scientifique et militaire Barsa-Kelmes, qui était prévu pour 1991. Mais l’effondrement soviétique a entraîné sa suspension.

L’ufologue russe, Vadim Chernobrov, a suggéré que la brume pourrait être une sorte de défense pour une base extraterrestre.

Les incidents se succèdent et, bien que de moins en moins de personnes s’aventurent à s’approcher de l’étrange Barsa-Kelmes. Ce ne serait pas la première fois que des phénomènes étranges se produisent dans une région reculée et inhospitalière .



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 298 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page