Dépasser Neptune

Une équipe internationale de chercheurs a mis au point un propulseur de vaisseau spatial basé sur la fusion, qui utilise un isotope d’hydrogène appelé deutérium comme source de carburant,  comme le rapporte Popular Mechanics.


Leur « moteur à fusion directe » (DFD ou Direct Fusion Drive), présenté en détail dans une préimpression qui doit encore faire l’objet d’un examen par des pairs, est théoriquement capable d’accélérer un vaisseau spatial à une vitesse fulgurante de 44 kilomètres par seconde, couvrant ainsi la distance d’ici à Neptune et au-delà en moins d’une décennie.

Si les systèmes de propulsion électrique alimentés par les rayons du Soleil nous ont permis d’explorer les confins de notre système solaire, s’aventurer au-delà de Jupiter nécessiterait des panneaux solaires gigantesques, explique l’équipe dans son article.

« Pour cette raison, la seule grande avancée dans la propulsion spatiale serait un système basé sur l’énergie nucléaire », écrivent-ils.

Fusion directe

La réponse des chercheurs est le DFD, une collaboration avec le laboratoire de physique des plasmas de Princeton et Princeton Satellite Systems, capable de générer une poussée et une puissance pour n’importe quel vaisseau spatial.

Voici comment cela fonctionne : le propulseur ionise d’abord le deutérium, l’injecte dans un réservoir hautement magnétisé, puis l’envoie autour du cœur du moteur. Les réactions de fusion nucléaire à l’intérieur du noyau chauffent alors le propergol, ce qui entraîne son expansion dans une tuyère et produit une poussée.


Les chercheurs ont calculé que la « poussée du DFD serait comparable à celle des propulseurs électromagnétiques à haute puissance les plus prometteurs », mais avec une efficacité supérieure, ce qui permettrait d’envoyer des charges utiles plus importantes aux confins du système solaire.

Jusqu’à présent, le DFD n’est guère plus qu’un concept, mais c’est un autre exemple de la puissance de l’énergie de fusion. Si certains l’envisagent comme un moyen de générer des quantités d’énergie pratiquement infinies sur Terre, les mêmes principes sous-jacents pourraient un jour nous permettre d’explorer les régions extérieures de notre système stellaire.

Traduction de Futurism par Astro Univers



Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Même 1€ est important !





Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :