Secrets révélés

Trump est contre la « solution à deux états »

Trump n'a cessé de démontrer sa vive opposition à la pression exercée par Biden, sur Israël.

L’ancien président et candidat à la présidentielle de 2024 a déclaré dans une interview que même s’il avait autrefois soutenu une solution à deux États, le niveau de haine des palestiniens la rendait « beaucoup plus difficile à obtenir ».

L’ancien président et candidat à la présidentielle de 2024, Donald Trump, affirme avoir changé d’avis concernant une solution à deux États pour le conflit israélo-palestinien.

« Il fut un temps où je pensais que deux États pourraient fonctionner. Maintenant, je pense que deux États vont être très, très difficiles. Je pense que ce sera beaucoup plus difficile à obtenir. Je pense aussi qu’il y a moins de gens qui aiment l’idée. Il y a quatre ans, beaucoup de gens appréciaient l’idée. Aujourd’hui, il y a beaucoup moins de gens qui aiment cette idée », a déclaré Trump dans une interview accordée au magazine TIME .

L’ancien président a expliqué :


« Les enfants grandissent et on leur apprend à haïr les Juifs à un niveau que personne ne croyait possible.

Et j’avais un ami, un très bon ami, Sheldon Adelson, qui pensait qu’il était impossible de créer un état palestinien.  »

Il ajoute qu’il n’était pas d’accord avec ce que lui avait dit Adelson, « mais jusqu’à présent, on peut voir qu’il ne s’est pas trompé ».

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait qu’il serait préférable que Benny Gantz, président de l’unité nationale, soit Premier ministre au cours de son deuxième mandat à la place de Netanyahu, Trump a répondu :

« Je pense que Benny Gantz est bon, mais je ne suis pas prêt à dire cela. Je ne lui en ai pas parlé. Mais vous avez de très bonnes personnes que j’ai connues en Israël et qui pourraient faire du bon travail.

Lorsqu’on lui a demandé s’il rejoindrait Israël dans une guerre contre l’Iran, il a répondu :

« J’ai été très loyal envers Israël, plus loyal que n’importe quel autre président. J’ai fait plus pour Israël que n’importe quel autre président. Oui, je protégerai Israël. »

« Des fous furieux sympathisants du Hamas » : Donald Trump fustige les manifestants dans les universités.

« Je dis qu’il faut supprimer immédiatement les campements et vaincre les radicaux »

Donald Trump, a fustigé les manifestations propalestiniennes en cours sur les campus américains, et appelé à l’évacuation des campements installés sur les sites. Il a également félicité les policiers ayant pris part à l’évacuation des activistes du bâtiment Hamington Hall à l’Université Columbia, affirmant que « c’était beau à voir ».


« New York a été assiégée la nuit dernière », a déclaré Donald Trump à ses partisans lors d’un rassemblement électoral dans le Wisconsin, qualifiant les manifestants de « fous furieux sympathisants du Hamas ».

« Je dis qu’il faut supprimer les campements immédiatement et vaincre les radicaux afin de permettre à tous les étudiants normaux de suivre leurs cours dans un environnement sûr », a ajouté le candidat.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 115 fois, 1 visites aujourd'hui)
Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading