Mystique

Résurrection: La connexion Orion


Il existe en fait dans l’arrangement des groupes de pyramides trouvées dans le monde antique, telles que les pyramides d’Égypte, du Mexique et de Chine.

Mais cela ne signifie pas expressément que les extraterrestres venaient d’Orion.

Au moins en Egypte, et dans la ville de Teotihuacan, le sens est différent, et il est basé sur la mythologie de la mort et de la renaissance des rois, des pharaons et des empereurs, appelés à habiter parmi les étoiles dans l’autopsie, convertis en dieux immortels.

Dans la Grèce antique, la mythologie entourant Orion va dans le même sens, car après une bataille avec un Scorpion, le grand chasseur mourut mais fut transformé en étoiles par Zeus, le père des dieux. La constellation d’Orion !

Et non seulement lui, comme tous les autres hommes et femmes qui sont morts sous des actes héroïques ou des sacrifices qui ont transcendé leur condition humaine, ont également été transformés en étoiles. Hercule, les Gémeaux, la Vierge Astréia, etc.

Dans l’Antiquité, les étoiles étaient des Anges, et le Livre d’Enoch va plus loin, non seulement en nommant de telles étoiles mais en les comprenant également au sein d’un mécanisme cosmique complexe, le Zodiaque, dont le tournant était responsable de la vie, de l’ordre et de la loi de l’Univers spirituel conscient. .

Donc, dire que la connexion Orion ne représente qu’une référence à d’éventuels extraterrestres de cette constellation revient à dire très peu de choses sur le sujet complexe.

Les pyramides ont toujours représenté les connexions entre la Terre et le Ciel, fonctionnant comme des ponts entre le corps et le plan spirituel, le même plan que les rois divins de l’antiquité voulaient atteindre après la mort. Et si Orion chez les Égyptiens était la représentation du dieu Osiris, cela s’explique par deux raisons :



Osiris était une divinité associée à la résurrection (aspirée par ces humains)


Osiris présidait la Cour du ciel, et ces humains ne pouvaient obtenir l’immortalité que si Osiris leur donnait un vote favorable au jugement, et ils vivaient alors parmi les immortels du ciel, représentés par les étoiles…

Horus, figure messianique ou christique, est né de l’union posthume d’Isis avec Osiris.

Le jeune dieu est d’abord un enfant vulnérable protégé par sa mère. Par la suite, adolescent, il est le rival de Seth pour le trône. Le conflit, souvent très violent, se termine par le triomphe d’Horus.

En rétablissant l’ordre dynastique après le règne injuste de Seth, l’intronisation d’Horus parachève le processus de la résurrection d’Osiris.

Le mythe, avec son symbolisme complexe, justifie les conceptions égyptiennes de la royauté et de la succession. Il permet aussi d’appréhender le conflit entre l’ordre et le désordre, entre la vie et la mort.



Que pensez-vous de cet article...? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation

Merci de votre soutien

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'expansion de la conscience planétaire. Amour, Confiance et Gratitude... Miléna



(Vu 9 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :