Cas de conscienceTV

« On ne négocie pas avec des terroristes » – Amine El Khatmi

Vidéo de l'émission du 21 janv. 2024.

Français, fils d’immigrés marocains, musulman pratiquant, élu socialiste à Avignon. Mais aussi traité de « collabeur », d’« arabe de service », d’« esclave » parce qu’il a osé affronter les militants de l’islam politique.

Amine El Khatmi, 35 ans, a passé son enfance dans le quartier de la Reine-Jeanne à Avignon avant d’en devenir adjoint au maire en 2014. De 2016 à 2023, il a présidé le Printemps républicain, un mouvement né après les attentats de 2015 pour défendre la laïcité face aux assauts des communautarismes et à l’islamisme.

Amine El Khatmi s’est rendu à l’invitation de l’ONG de défense de l’environnement, le KKL, dans l’Etat hébreu. Il a raconté l’horreur du 7 octobre. Il est est l’invité de Frédéric Haziza sur Radio J où il parle des Enfants de la République.


La gauche et l’Islam

Il dénonce l’islamisme, et explique comment cet islamisme est alimenté par certains partis d’extrême droite qui deviennent les idiots utiles de l’infiltration islamiste.

Il dit concernant Jean luc Melenchon et sa propagande racoleuse  de voix électorales:

« Je fais partie de ceux qui pensent que Mélenchon est devenu plus dangereux que Le Pen »

« Jean Luc Melenchon est une ordure antisémite ».

Son livre : Non, je ne me tairai plus est N°1 des ventes.

Collabeur. Neuf lettres infâmantes. Elles me sont tombées dessus un matin de janvier. D’autres ont suivi. Harki. Arabe de service. Beur domestique. Esclave.
J’ai été victime d’une campagne de harcèlement. Mon tort ? Avoir fait part de ma colère après qu’une fois de plus la télévision a donné la parole à une musulmane qui a déversé un discours outrageusement victimaire et antirépublicain. Alors qu’elle était dépourvue de toute légitimité, elle parlait en notre nom. En mon nom.

Je suis musulman pratiquant. Je suis Français. Je suis franco marocain. Je suis adjoint au maire dans la cité où j’ai grandi. Je suis socialiste. Qu’est-il arrivé à la France pour qu’on en vienne à raisonner ainsi ?

Pendant que mes procureurs se déchaînaient, j’ai attendu le soutien de mon parti, le parti socialiste. J’en suis venu à me poser la question de ma démission. À déplorer : sur des questions aussi fondamentales que celles de la laïcité et de la résistance au communautarisme, les socialistes ne sont pas en ordre de bataille. Sur le terrain, des élus passent des compromis inacceptables. Dans ce flou, je ne sais pas ce qui l’emporte de la paresse intellectuelle, du désir de séduire un prétendu électorat musulman ou de la volonté de se prémunir contre les procès en « islamophobie ».

Face aux névrosés de l’identité, c’est à un véritable combat idéologique qu’il convient de s’atteler. Et pour le mener, il faut connaître l’adversaire. Où sont ses réseaux, ses relais, ses « idiots utiles ». Quelles failles de la société il exploite pour construire sa propagande. C’est pourquoi ce récit raconte en détail les dessous et les coulisses du « lynchage 2.0 » dont j’ai été l’objet. J’aurai atteint mon objectif si je parviens, à travers cette histoire, à ouvrir la réflexion sur les défis que doit relever notre pays face à la montée du fondamentalisme religieux musulman.

« On ne négocie pas avec des terroristes. »

Il ne se gêne pas pour dire la vérité sur la pseudo-cause palestinienne qui n’est pour lui qu’une cause antisémite.


Regardez en haut de l’article, la vidéo complète de son entretien avec Frédéric Haziza sur Radio J.

Amine El Khatmi explique très bien que le discours antisioniste est porteur de voix électorales.

Je dirai pour ma part, que le discours antisioniste et proHamas est aussi porteur de dons exorbitants aux sites alternatifs qui soutiennent la propagande islamiste ou antisémite (choisissez votre définition…!).

Pourtant … Des soldats arabes israéliens meurent aussi à Gaza pour défendre leur pays :


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 106 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page