Développement spirituel

Mission de l’étoile UNE (54) Dame Ida Crone

Mission of the One Star. Canalisation de Alloya Ye Ra Har par Alloya Huckfield

Cinquième partie

La rencontre des Antaris 

La première fois que j’ai rencontré l’Antari, c’était lors d’une séance de kinésiologie…

J’étais allongé sur une table qui sortait du mur. Tout était baigné d’une lumière dorée qui ne semblait provenir de nulle part. Il y avait beaucoup de brume dans la périphérie de ma vision, et pourtant, je savais que ce n’était pas un rêve.

Puis j’ai levé les yeux pour voir la plus étonnante des présences extraterrestres. L’un des Antaris se tenait au-dessus de moi. L’être était constitué d’une lumière dorée composée de molécules dorées tournoyantes qui ressemblaient à des galaxies et à des systèmes solaires qui tournaient autour d’un soleil central dans la région du cœur.

Son corps me faisait penser à une mante religieuse. Sa tête était très allongée et reposait sur un long cou mince et fin. Il était très semblable au Zeta, mais beaucoup plus grand et fait d’un corps beaucoup plus léger en vibration. Ses yeux étaient si beaux, avec un regard d’amour qui m’a presque fait défaillir.

Avec l’énergie la plus aimante qui soit, l’Antari a dit par télépathie:  » Oh, tu es réveillé. Tu sembles te réveiller de plus en plus ces jours-ci. » J’ai reconnu cet être immédiatement. J’avais l’impression que c’était un ami perdu depuis longtemps. J’étais très heureuse de le voir et j’avais envie de sauter de la table et de le prendre dans mes bras. Puis j’ai compris pourquoi j’étais là…

Quelques mois se sont écoulés avant que je ne les rencontre à nouveau consciemment, même si j’en avais souvent rêvé. Un soir, alors que j’étais assis dans mon salon, ils sont sortis du mur. Ils étaient trois. Ils ont communiqué des informations directement dans mon corps et m’ont expliqué par télépathie que j’étais l’un des leurs à un niveau supérieur et qu’ils travailleraient directement à travers moi. Ils ont expliqué qu’ils ne canaliseraient pas tellement les mots, mais qu’ils canaliseraient un nouveau niveau de travail sur l’ADN.

Au cours des trois mois suivants, j’ai intégré mon moi Antari et j’ai commencé à aligner mon corps de lumière sur mon schéma éthérique (voir L’étoile qui illumine mille lunes, deuxième partie).

Le nouveau plan était une version améliorée avec de nouveaux programmes et dispositifs qui, une fois activés, me permettaient d’accéder à d’autres fréquences et énergies. Je pouvais voir de manière éthérée les opérations énergétiques qu’ils effectuaient sur moi.

L’une des choses les plus étranges était la façon dont ils reprogrammaient les hémisphères droit et gauche du cerveau en faisant clignoter les yeux selon un modèle. On avait l’impression qu’un œil s’était déplacé vers l’avant dans la cavité, et il émettait un certain nombre de pulsations, puis s’arrêtait, et l’autre faisait de même. C’était comme un code, des tirets et des points, codant directement dans le cerveau éthérique.

Je ne veux pas entrer dans les détails des différentes opérations, mais je veux dire que je savais ce qui se passait. C’était comme si on me rappelait ce que je savais autrefois.

Lentement, les Antari ont commencé à travailler dans mes séances de guérison avec les gens, restructurant l’ADN, activant la glande pinéale, et ainsi de suite. Ils émettent les tonalités les plus incroyables à travers moi, et les gens ont été assez époustouflés par leur énergie et leur présence.

Même si ces procédures sont probablement symboliques, elles semblent avoir un résultat étonnant. Après les sessions où l’énergie Antari était présente, les gens rapportent une augmentation des talents et des dons et une augmentation de l’intensité de l’énergie. Les gens avaient le sentiment que les Antari avaient une énergie si élevée, si aimante, et sentaient qu’ils (les Antari) étaient au niveau juste à côté de Dieu !


Lire tous les paragraphes du livre : Mission de l’étoile UNE

Dame Ida Crone

Le corps électrique d’Acrumead crépitait, sifflait et explosait tandis qu’il volait dans l’atmosphère dense. Il tournoyait et plongeait, jouant avec sa corde de foudre qui traînait derrière lui comme un lasso de lumière, tissant derrière lui un puissant réseau complexe qui ressemblait à un énorme système nerveux complexe. Acrumead illuminait le ciel comme un millier de torches enflammées.

Son rugissement, son énergie, pouvaient être ressentis à des milliers de kilomètres et les dieux au-dessus de lui s’étonnaient de la créature qu’ils avaient créée. La friction créée par son vol s’intensifiait, jusqu’à ce que, d’un clin d’œil de son œil rouge sang, il utilise sa queue comme un paratonnerre et envoie un éclair sur le sol en dessous de lui.


Celui-ci créa un feu d’une telle intensité que la chaleur qui s’en dégagea embrasa les rochers qui se trouvaient tout autour. Le feu brûlait intensément et passionnément, consumant la chair de la terre sur laquelle il reposait. Le feu finit par s’éteindre, jusqu’à ce que les dernières braises s’éteignent. Il ne restait plus que les cendres de son feu. De cette suie sombre et noircie, de solides os de rochers commencèrent à s’agiter et, avec un clic et un claquement, ils formèrent un être. Acrumead poussa un rugissement de satisfaction devant ce qu’il avait créé. Dame Ida Crone surgit de la terre elle-même.

Ida Crone représentait le domaine purement physique de ma nature. Elle vient de la planète. Elle est le corps de mon moi individuel. Elle représente les éléments constitutifs de mon corps. Lorsque les êtres se manifestent, ils apportent avec eux leur histoire. Ida représente l’histoire physique de la planète. En activant mon moi de brique, j’élevais la vibration de ma forme physique.

Ida et Acrumead sont des vibrations denses ; elles sont considérées à tort comme l’enfer. Pourtant, si vous passez par le feu, vous trouverez le salut.

Vous éliminez tous les éléments indésirables et vous vous libérez. Nous aussi, nous nous élevons et nous volons dans les flammes de l’Esprit, transportant nos natures de plus en plus haut dans les royaumes spirituels. Ces royaumes terrestres sont lourdement gardés par ce que l’on appelle les démons. Ils empêchent les personnes mal préparées d’y pénétrer. Seuls les adeptes, les courageux et les centrés peuvent passer à travers les peurs et sortir dans le monde céleste de la lumière.


Quand elle me regardait dans les yeux, j’avais l’impression qu’elle pouvait regarder dans mon corps, jusqu’au squelette. Plus tard, j’ai découvert qu’elle le pouvait. Elle m’a agité les os, m’obligeant à lui accorder toute mon attention. Sa directive était de me faire entrer dans mon corps et de m’ancrer à la planète. Lors de séances de guérison, j’ai utilisé son énergie pour réintégrer les autres à la fin de la séance. Elle m’a fait découvrir l’énergie de mes os. Elle m’a aussi réaligné sur la structure de la planète. Elle m’a guidé à travers les anciennes connaissances ancestrales qui se trouvaient dans la moelle de mes os.

Elle m’a conduit dans la caverne obscure de mon corps physique. À la base, nous ne sommes rien d’autre que des pierres et des os. En m’enfonçant dans mon corps, j’ai cru que j’allais à reculons. Elle m’a fait comprendre que mon voyage consistait à prendre la lumière blanche de mon aspect divin, mon « JE SUIS », et à la faire descendre à travers tous les niveaux pour la planter dans la partie la plus sombre de la planète.

Il y a, en fait, de nombreux chemins vers Dieu. Elle m’a permis d’honorer mon corps et m’a fait comprendre que j’avais ralenti ma progression en voulant sortir de ce royaume dense. Ida, par des processus de transformation, passe d’un élément carbone à un diamant capable d’abriter la lumière de Dieu.

Un prisme, le diamant du moi corporel, rayonnera de lumière, tout comme Dieu. Notre transformation sera achevée et nous aurons un corps de diamant qui est lumière cristalline.

Ida et Acrumead et leurs royaumes denses sont largement confondus par la religion comme étant les royaumes du feu de l’enfer et de la damnation. Pourtant, passer par le feu de la purification, éliminer tous les éléments indésirables, c’est se libérer. Comme le phénix, nous nous élèverons et volerons dans les flammes de l’esprit, portant nos natures plus haut dans les royaumes spiralés.

A suivre …


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 103 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page