Traduction du livre de Phyllis V. Schlemmer : The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space

Phyllis V. Schlemmer est une médium célèbre aux États-Unis. Son père et sa mère possédaient tous les deux le même don. Elle est aussi guérisseuse depuis l’âge de 5 ans. Elle a permis à plusieurs compagnies américaines de découvrir des gisements de pétrole, de gaz naturel et de métaux précieux, et au FBI de retrouver plus d’une vingtaine de personnes disparues.


Sorti en 1993, son livre est considéré par certains comme l’un des plus importants de notre époque. Il est le fruit de plus de vingt années de contacts et de recherches. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui l’ont déjà lu, des centaines ont témoigné pour décrire l’impact profond qu’il avait eu sur leur vie.

Ce livre résume vingt années de communications reçues de neuf Êtres Cosmiques, des entités collectives qu’elle nomme « The Nine » (« Les Neuf »), et avec lesquels elle continue aujourd’hui d’être en relation télépathique depuis sa résidence en Floride. Selon Phyllis Schlemmer, le Conseil des Neuf désigne ceux que les Hébreux nomment les Elohim et fut pour la première fois impliqué sur notre planète il y a 34.000 ans. Les Elohim vivent dans une région du Cosmos qu’ils appellent « la Zone froide » et qui correspond à une dimension particulière de notre univers.

Enseignement du Conseil des Neuf :

LIENS VITAUX DANS LA CHAÎNE

Branchements Hoovides, Racines Hébraïques et le Croissant

Explorant les liens entre les Hoovids, les Ishmaelites et le Moyen Orient en relation avec ces questions, ce chapitre est d’une importance vitale pour notre compréhension de la planète et de notre environnement. Ce chapitre est d’une importance vitale pour notre compréhension de la planète et notre contribution à l’Univers.

Au cours de votre lecture, il serait bon de vous rappeler l’observation de Tom : « Avant de critiquer les Hoovids, réfléchissez au fait que vous pourriez avoir une influence sur les autres Hoovid, réfléchissez au fait que vous pourriez bien avoir vous-même des gènes Hoovid « .

IRENE : S’il vous plaît, parlez-nous des fils du ciel épousant les filles de la Terre.

Tom : Vous savez que dans le Livre du Monde [la Bible] utilisé sur la planète Terre, il y a un essence de vérité, et beaucoup de corruption humaine, pour garder l’humanité en esclavage? Vous savez aussi que les Hoovids et d’autres civilisations sont venus sur cette planète Terre pour la colonisation. Et pour la préparation de la planète Terre.

Aussi, sur cette planète Terre là-bas étaient ces êtres qui existaient et ont émergé de l’essence de la Terre. Puis ceux des Hoovides et d’autres civilisations – ce qu’ils appellent sur Terre des « dieux » ou « fils des dieux » ont fusionnés avec les filles de l’humanité. C’est pourquoi toute l’humanité regarde
les cieux comme la source de leur commencement. Car elles étaient dérivées des cieux, et il y avait aussi certaines civilisations ou sous-civilisations qui étaient capables de venir pour féconder les
femmes de l’humanité, et pour établir leur courant.

Et à l’époque d’Akesu, le ‘faucon’ est venu, puis les Hoovids ont été choisis pour l’implantation de l’individualité et de la détermination, et peut – être un ingrédient de ténacité. Et au fil du temps, nous avons vu ces éléments se renforcer, parfois au point de corrompre les qualités bénéfiques de la ténacité, de la détermination et de l’individualité.


Puis vint le Nazaréen, qui est le chef de Hoova, afin d’adoucir cet individualisme. C’était une grande nécessité, mais nous ne supprimons pas l’individualisme ou le libre arbitre. Mais nous avions besoin d’étendre la compassion, car dans le besoin de survie, la compassion n’a pas été développée. La compassion est désormais un élément de développement.

IRENE : Mais cette question de compassion remonte à avant Abraham, elle remonte au Jardin, à Akesou?

Tom : C’est exact, c’étaient des Hoovids. Vous voyez le problème qu’il y avait : sachant très bien qui
ils étaient, d’où ils venaient, et connaissant la tentation de l’opposition, c’était une question d’obéissance. Les Hoovid n’ont pas obéi, et n’ont pas obéi depuis, malgré tous les rituels pour demander continuellement au Tout-Puissant d’intervenir, et toutes les prières étant adressées au
Tout-Puissant.

Les éléments supérieurs au sein des Hoovids comprennent que cela est inutile, car les Hébreux doivent assumer la responsabilité. Mais ces éléments supérieurs, ceux de la Kabbale, ne sont pas acceptés par ceux qui restent dans le rituel. Le rituel sert un but, mais pas à l’exclusion de toutes les autres choses. Il y a une erreur. Ils croient qu’ils doivent étudier la parole à l’exclusion de toute autre chose, car ils sentent que ce sera leur lien, et certains pourraient ne pas avoir de compréhension ou de compassion pour les autres. Ils s’installent sur un sommet et ils ne comprennent pas qu’en faisant cela, ils se mettent là-haut comme une cible pour l’abattage. Comprenez vous?

IRÈNE : Oui.

Tom : La plupart du monde civilisé contient ces éléments, car ils se sont propagés et multipliés à travers la planète Terre. Au sein de la nation d’Israël, ils sont intensifiés, mais vous devez être conscient que cela s’est produit à travers la vie humaine, car au centre, ils sont les plus purs et les plus doux. Sommes-nous maintenant en train de vous confondre?

IRÈNE : Non, pas du tout. L’une de mes questions a été : pourquoi l’attention est-elle autant portée sur le peuple juif à travers le monde, et que se passe-t-il sous la surface?

Tom : Ce sont les sauveurs de cette planète, ils doivent accomplir leur choix. Les Hoovid sont venus ici trois fois pour briser les barrières de la consanguinité, pour aider à apporter l’élévation à la Terre. La concentration de Hoovids est dans la nation d’Israël, car c’est un microcosme représentatif de la planète Terre entière. Et donc Israël est important, car la Terre est unique, et aucune autre planète n’existe comme elle dans l’Univers. Toutes ces années, les Autres l’ont lié.

IRENE : Donc, une fois que les Hoovids seront libérés de leur vrai moi, les vingt-trois autres civilisations pourront alors faire leur travail plus pleinement sur la planète Terre?

Tom : C’est exact. Car ils sont liés et entravés par cet élément d’obstination chez les Hoovids. Nous connaissons l’essence des Hoovids, les capacités, le code génétique, l’ADN des Hoovids, la force vitale… quand cela est libéré, l’Univers sera libéré. Une très grande force ! Oui.

JOHN: Alors les Hoovids sont venus trois fois. Parlez-vous d’Adam et Eve pour la première fois, d’Abraham pour la deuxième fois et de Jésus pour la troisième fois?

Tom : Vous pouvez le dire comme ça mais en vérité ils sont venus comme Ève Adam, alors l’implantationdatait d’avant Abraham et le développement était la nation d’Abraham… vous voyez?

IRENE : Quand a commencé la compétition avec le Créateur, et pourquoi ? Et était-ce aussi une épreuve d’obéissance?

Tom : C’était une mise à l’épreuve de l’obéissance, et elle a commencé lorsqu’ils ont quitté Ur ; avant cela, ils ont écouté et regardé. Vous voyez, Abraham a commencé le test, car il savait qu’il contenait en lui l’essence de toute la création. Il savait aussi qu’il contenait en lui toute la connaissance, et il avait aussi cette forte connexion avec la création, et donc, quand on lui a demandé le sacrifice de son fils, il savait de façon innée qu’il pouvait le faire, car dans l’acceptation et l’exécution, ce ne serait pas
nécessaire. C’était la première leçon. L’humanité a oublié : nous avons constamment répété l’importance de l’acceptation – car alors vous n’avez plus besoin d’accepter.

Mais les descendants d’Abraham ont perdu la connaissance interne : ils n’ont gardé que la connaissance de ce qu’ils étaient. Dans leur besoin de survie, ils n’ont pas accepté l’obéissance totale. Ils étaient toujours en train de conclure des accords. Là où un groupe était en admiration devant la création, les Hoovids considéraient la création comme quelque chose à utiliser.

IRENE : C’est comme ça qu’ils ont survécu.

Tom : C’est exact. Et en survivant, ils ont perdu certains éléments de crainte et d’obéissance, oui.

ANDREW : Tom, pourriez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi les Israélites il y a de nombreuses années pour le leader Yehovah quel était le plan, et comment cela fonctionne en termes de croyances religieuses et historiques. dans lesquelles ils vivent?

Tom : Oui. C’est une nation de gens forts. Ils viennent d’une région d’une planète de force.

ANDREW : Vous voulez dire que ce sont des graines qui viennent d’une autre planète que la Terre?

Tom : Oui. Ils venaient de Hoova. Ils avaient de la force dans leur caractère, et aussi parce que la planète d’où ils venaient était une planète guerrière. Dans leur ensemencement ici, on leur a demandé
seulement d’être en paix.

ANDREW : Et historiquement, comment était-il prévu qu’ils agissent en tant que catalyseurs et leaders parmi les peuples de la Terre, comme ils semblent l’avoir fait…

Tom : Nous leur avons demandé de travailler selon le plan. Le seul problème était à l’époque de l’homme appelé le Nazaréen. Dans leur esprit, dans leur culture qu’ils connaissaient et dans la semence de leur âme…. si vous compreniez leurs origines, vous comprendriez alors les facteurs de doute et de remise en question. Une partie de la raison de leur existence sur cette planète était de surmonter ce facteur.

ANDREW : Ça, je peux comprendre. Ont-ils réussi ou non

Tom : Ils n’ont pas réussi à l’époque de l’homme que vous appelez Jésus.

ANDREW : Jésus était-il vraiment dans le modèle de leurs attentes du Messie?

Tom : Oui. Mais à cause de leur nature, ils ne l’ont pour la plupart pas reconnu et à travers les générations, en eux vit la connaissance qu’ils ont fait une erreur. Mais à cause de la fierté, ils ne le reconnaîtront pas. Comprenez vous?

ANDRÉ : Oui.

Tom : Donc, de cet aspect, nous arrivons à une nation qui est féroce avec fierté, et de cela est né le désir d’aider leur propre nation, donc en fait notre plan a été inversé. C’est pourtant bien leur salut parce qu’il montre aux nations de la Terre qu’elles sont une nation qui ne sera pas vaincue – malgré le fait qu’elles ont fait une erreur – chaque nation a fait une erreur.

ANDRÉ : Oui. Y a-t-il une possibilité de rectifier cette erreur et de sauver leur fierté?

Tom : Ils viendront à l’acceptation.

ANDREW : Il y a cette petite question de noms : la différence entre celui que nous appelons Yehovah et celui que nous appelons Jésus ou Yeshua.

Tom : Ils ne font qu’un.

JOHN : Pouvez-vous nous parler de la nation sur Terre liée à Altea?

Tom : La principale préoccupation de cette planète, ce sont les Hoovas. Altea est là pour aider dans la situation. Comme un  frère aiderait un autre frère.

ANDRÉ : Oui. Mais la relation entre ce que vous avez planifié en Egypte en tant que civilisation, et ce que Moïse a appris de cela, et ce qu’il a apporté dans sa relation avec Hoova et ensuite ce qui a été porté par cette tradition dans la période ultérieure, toutes ces choses sont d’un grand intérêt. Cela semble être un fil continu, même si une grande partie a été perdue – est-ce que je dis les bonnes choses?

Tom : Vous avez raison.

ANDREW : Il était donc très nécessaire que Moïse apprenne tous les secrets les plus profonds de la
tradition égyptienne afin de savoir qui il était et quel était son rôle?

Tom : Oui.

ANDREW : Ce qu’il n’a bien sûr jamais révélé. Je suppose que c’était interdit à l’époque, n’est-ce pas?


Tom : Oui.

INVITÉ : Aux premiers jours d’Israël, il y a eu beaucoup d’effusions de sang et de violence, en particulier lorsque Josué et le peuple juif ont emménagé en Israël, après leurs quarante années passées dans le Sinaï. Pouvez-vous expliquer pourquoi les Juifs ont cherché à voir les non-juifs comme des « ennemis de Dieu » au point qu’ils ont tué tant de personnes à leur retour en Israël?

Tom : Pourquoi les chrétiens ont-ils vu tant de gens comme les ennemis de Dieu lorsqu’ils ont trouvé des non-chrétiens?

INVITÉ : N’était-ce pas un précédent créé par les Juifs, peut-être?

Tom : Ce n’est pas le cas. C’est la raison pour laquelle : Hoova a annoncé à Moïse que la terre dont ils avaient été retirés leur appartenait. Ce que vous n’avez pas envisagé, c’est que lorsque les Israélites
ont reçu quelque chose ou c’était leur place, ils ont été déracinés et réduits en esclavage. Comme leur a dit Hoova de la compréhension d’un seul Dieu, et qu’Israël était leur place; et puis d’autres ne voulaient pas qu’ils entrent.

Comprenez-vous ceux qui sont maintenant [c’était au début de 1992] Serbes et Croates? Leur guerre est tribale, n’est-ce pas? Le tribalisme n’est-il pas un instinct animal de base? Vois-le de cette façon. N’est-ce pas tribal avec Ismaël ? Par conséquent, pourquoi est-il permis à un groupe d’être tribal, mais pas à un autre? N’est-il pas vrai que vous avez toujours des conflits tribaux sur cette planète, même en cette période de libre pensée?

Pensez à un animal comme un chien. Vous amenez cet animal chez vous, puis vous en amenez un autre également. Au début, quand vous leur donnez leur nourriture, l’instinct naturel en eux sera de gronder et d’attaquer, n’est-ce pas? Maintenant, prenez un humain. A cette époque, et même de nos jours, s’ils ont été battus et soumis à des conditions de vie inadéquates, ils sont comme un chien. Ce n’est que lorsque ce chien est bien traité à plusieurs reprises, et comprend qu’il aura toujours de la nourriture, qu’il cessera d’attaquer et de s’en prendre à un autre. Il y a une différence avec les humains. Ils ont cet instinct du chien, et ils ont aussi les émotions que les chiens n’ont pas : donc cet instinct de base déclenche également l’émotion, alors la raison n’intervient pas.

Vous trouvez encore cela dans les tribus primitives qui croient aussi en leur Dieu unique, et ils disent qu’on leur a dit « ceci et cela ». Alors pourquoi distinguez-vous les Hoovids des autres? Ce que vous devriez regarder pour les Hoovids, c’est ceci : un petit groupe de personnes qui a survécu contre vents et marées, un petit groupe qui a continué à éduquer les gens et à les aider. Un petit groupe qui a continué à éduquer et à faire progresser tous leurs peuples – cela ne veut pas dire qu’il y a la perfection ou le développement d’une personnalité totalement gracieuse. C’est un groupe ou une nation qui ne se maintient pas dans la servitude ou dans l’oppression. Nous vous demandons, pourquoi les Hoovids n’auraient pas leur chemin?

INVITÉ. Oui. Puis-je expliquer? Pour autant que je sache, quand Abraham est arrivé en Israël, il a acheté un terrain, et cela semble avoir été une chose sensée à faire politiquement. Il y avait aussi Moïse, qui avait enseigné au peuple juif, dans les Dix Commandements, de ne pas tuer et de ne pas voler. Pouvez-vous dire quelque chose à ce sujet?

Tom : Il n’y avait que deux commandements pour la nation de Hoova. Ces deux-là sont : tu n’adoreras
pas de faux dieux, et tu feras aux autres ce que tu veux qu’on te fasse.
Ce sont les deux seuls commandements donnés à la nation de Hoova. Il existe de nombreuses règles. Les
huit autres commandements ont été donnés à toutes les nations. Alors, qu’est-ce qui a gardé la nation de Hoova pendant
tous ces millénaires, ce sont ces deux commandements ? Alors nous vous demandons, comprenez-vous maintenant?

Ils sont la seule nation sur la planète Terre qui défie quotidiennement leur Dieu. La seule nation qui
a l’élan pour se battre avec leur Dieu. Ils ne sont pas soumis. Ils défient comme vous le
défiez maintenant . Ils défient leur Dieu, leur Hoova et ils continueront à le faire, car ils savent
et sentent qu’ils ne font qu’un avec lui, donc ils ont le droit de défier, là où tous les autres
systèmes de croyance ne croient pas qu’ils en ont le droit. Cela peut être une bavure dans vos fesses, n’est-ce pas ?

INVITÉ : Oui. Or, dans l’histoire d’Israël, le peuple du nord (les tribus perdues d’Israël) a été
emmené et dispersé par les envahisseurs. Ces personnes ont-elles été éliminées ou se sont-elles mélangées aux peuples d’autres pays?

Tom : Ils sont partout dans le monde, et à titre d’exemple, certains sont en Afghanistan, d’autres en Éthiopie, certains en Amérique du Nord – chez les natifs de l’Esprit Blanc – chez les Phéniciens, chez chez les gens de la langue musicale dont parle César et chez les Orientaux. Il y a maintenant le début d’une compréhension de la dispersion et du rassemblement.

INVITÉ : Alors cette dispersion – pourriez-vous dire que c’était un accomplissement inconscient de la tâche que les Juifs sont venus accomplir sur Terre?

Tom : Essayez-vous d’établir qu’il était acceptable qu’ils soient dispersés, car ils ont alors accompli ce qu’ils n’avaient pas accompli à l’origine?

INVITÉ : Pas exactement, mais je suis conscient qu’il a été dit que les Hoovids sont venus pour se mêler aux habitants de la planète Terre.

Tom : C’est un truisme, mais ceux qui sont restés ensemble l’ont fait parce que les autres avaient été
dispersés. Si j’avais un mot à dire, voudriez-vous l’entendre?

INVITÉ : Oui.

Tom : Je vais demander au Conseil si je peux le dire. Ils ont dit que je peux dire, mais vous n’en serez peut-être pas satisfait. C’est ceci :

Nous voudrions avertir les personnes qui travaillent avec une conscience supérieure, d’être très prudents quant à leurs attitudes envers les Hoovids, car il se peut très bien que vous soyez un Hoovid aussi, oui.

Ce que nous essayons de dire, c’est que la majorité des personnes qui sont impliquées dans l’élévation spirituelle contiennent les gènes des Hoovids – alors regardez ce que je dis, et comment vous vous placez ensuite dans ce contexte.

Le Conseil l’a dit, je dois vous dire que nous sommes aussi très frustrés, car peut-être que dans beaucoup de vos éons, nous n’avons pas expliqué clairement la situation des Hoovids.

Ce qui persiste, c’est la négation des Hoovids sur la planète Terre. Regardez dans le monde entier, dans chaque nation, et voyez quelles caractéristiques négatives se sont développées pour que cette nation se sente différente des autres.

Votre nation [l’Angleterre] croyait être supérieure aux autres nations, et votre droiture était l’essence même de la droiture. Lorsque vous avez le rassemblement de beaucoup et que les applaudissements
retentissent dans le monde entier, alors tous seront libérés de l’esclavage qui consiste à faire ressortir de leurs civilisations ce qui était le meilleur.

ANDREW : – Il y a une terrible question brûlante que chaque Israélite dans le monde veut savoir: pourquoi a-t-il été permis que 6 000 000 de Juifs soient tués pendant la Seconde Guerre mondiale?

Tom : Vous ne connaissiez pas d’autres personnes qui ont été tuées?

ANDREW : Oui, j’en connais beaucoup d’autres, mais ce sont les « personnes élues » et il doit y avoir une raison. Ce n’était pas aveugle ou accidentel…

Tom : C’était le rapprochement final des Juifs.

ANDREW : C’est une chose difficile à dire au peuple juif…

Tom : Si vous dites la vérité, même en toute sincérité, vous allez exaspérer la nation d’Israël,car ils sont toujours exaspérés par de telles choses. Peut-être vaut-il mieux essayer de faire prendre conscience au monde de la grandeur de la nation d’Israël?


ANDREW : Pourtant, c’est une question très délicate..

Tom : Expliquez qu’il n’y a pas une mort dans le monde qui n’ait aucune conséquence.

ANDREW : Qu’est-il arrivé à ces 6 000 000 d’âmes qui ont été sacrifiées de cette manière?

Tom : Ils ne sont pas stockés.


ANDREW : Ils ont été libérés?

Tom : Ils sont essentiellement et en vérité sont revenus à la civilisation Hoova.

ANDREW : C’est le plus important, le plus important à savoir.

Tom : La plus grande partie de ces six millions est venue à ce moment-là pour se sacrifier, pour faire
prendre conscience à votre planète Terre qu’il y avait ceux qui tenteraient de gouverner et de contrôler l’humanité.

Et souvenez-vous aussi de ceci : à la suite des six millions, la nation d’Israël a vu le jour.

Il y a de la colère en Israël contre les six millions pour leur manière d’aller à la mort, sans poser de questions, étant conduits comme des moutons à l’abattoir, mais en eux, ils savaient que c’était leur choix.

C’est pourquoi il n’y avait pas de combat parmi la majorité d’entre eux. D’un côté, cela a créé un dégoût parmi les Allemands, mais d’un autre côté, cela a aussi créé la crainte qu’ils puissent partir en
toute tranquillité.

Mais au fond de leur âme, ils savaient qu’ils avaient choisi de faire naître la nation d’Israël et de sensibiliser la planète Terre. Pour faire prendre conscience à la planète Terre qu’il y a des forces négatives qui pourraient tenter de tout détruire et de se nourrir du pouvoir des autres. Quand la nation d’Israël pourra accepter en son sein qu’il y avait une majorité qui a choisi, alors il y aura de la compréhension. La méthode d’extermination qu’ils n’ont pas choisie : c’est le karma de la nation allemande, oui.

STEVE : Comme le but est vraisemblablement d’élever la conscience sur cette planète, d’unir les gens
de cette planète, je trouve qu’il est très difficile d’accepter l’idée que le peuple israélien est le «peuple élu» pour ce travail. A cette époque, l’idée d’un peuple élu est un concept très difficile et plutôt rétrograde.

Tom : Comprenez-vous qu’au sein de la nation d’Israël sont représentées toutes les nations de votre planète Terre? Comprenez-vous que lorsque nous utilisons le terme « élu », il n’est pas nécessaire de l’associer à eux. : ce que nous essayons de dire, c’est que s’ils avaient suivi leur programme, qu’ils avaient choisi, il n’y aurait pas eu besoin de la situation mondiale que vous avez maintenant, car toutes les nations de la planète Terre seraient « choisies ». Comprenez-vous qu’au sein de la nation d’Israël se trouve un représentant de chacune des nations et races sur Terre?

Si vous atteignez la nation d’Israël, l’énergie se répandra alors sur toute la planète Terre. Ce qui aurait dû avoir lieu il y a des milliers d’années sera alors réalisé. Ce n’est pas qu’ils soient spécialement choisis, car ce qu’ils ont choisi est similaire au service : vous n’achetez pas un service, vous payez pour un service. Ils paient pour un service. Être un peuple élu n’est pas nécessairement comme être une élite, car être élu apporte de grandes difficultés.

STEVE : Oui. Il me semble qu’ils sont peut-être l’un des groupes de personnes les plus difficiles à amener à une conscience plus élevée. Ce qui semble se passer, c’est que la conscience supérieure a été générée parmi un grand nombre de personnes dispersées à travers le monde.

Tom : Nous avons connaissance de ce à quoi vous faites référence, mais considérez ceci : si vous imaginez l’Univers comme un tout, et que vous voyez un point noir dans l’Univers qui est la planète Terre, qui a bloqué l’évolution de l’Univers et arrête la croissance des âmes qui auraient dû évoluer davantage… et si vous regardez la Terre et voyez la nation d’Israël comme un point noir sur la planète Terre, il est important d’atteindre la nation qui est toutes les nations dans une seule nation, pour élever le niveau de toutes les nations. Oui.

STEVE : Oui. Ce que nous avons vu dans le monde occidental ces dernières années [1976] a été une prise de conscience évidente chez les jeunes, due à une fusion des traditions orientales et occidentales. Un flux d’idées, de méthodes d’entraînement à la conscience et autres d’Est en Ouest. N’est-ce pas une chose précieuse?

Tom : S’ils peuvent le prendre et le ramener à l’équilibre. Nous avons expliqué que l’Est n’est pas en véritable équilibre, pas plus que l’Ouest. Il est important que vous compreniez que les deux doivent être mis en équilibre : c’est d’une importance vitale pour la planète Terre. La nation d’Israël est un mélange des deux.

STEVE : Oui, c’est vrai. Seulement…

Tom : Ce que vous demandez, concernant Israël, est une question qui sera posée par beaucoup.

STEVE : Eh bien, oui, c’est pourquoi je le demande.

Tom : Les habitants de la planète Terre ont tendance à rejeter la nation d’Israël, mais ils ne reconnaissent pas encore en leur sein que la plus grande partie de l’humanité contient également une partie de la nation d’Israël en son sein, et qu’elle a donc aussi les mêmes tendances qu’elle estime être attribuables à la nation d’Israël.

INVITÉ : En quoi le peuple juif est-il différent ? Y a-t-il quelque chose de spécial dans leur relation avec la terre d’Israël?

Tom : Les membres de la nation d’Israël sont arrivés sur la planète Terre il y a plusieurs milliers d’années. Ils sont venus pour faire évoluer votre planète Terre, et dans leur génétique, ils connaissent leur choix, et ils sont en relation étroite avec le Créateur, car la mémoire vient de leur for intérieur.
Mais ce que cela signifie c’est qu’ils ont une grande responsabilité, car ils ont la capacité d’élever la planète Terre dans une conscience collective qui peut amener tous les gens à leur juste place, de sorte que la planète Terre puisse alors réaliser l’unité dans l’Univers. C’est un peuple qui a de grandes énergies, qui a de grandes capacité dans leur génétique. Le peuple d’Israël a aussi la capacité d’amener à l’existence avec leur esprit tout ce qu’il désire, mais aussi tout ce qu’il craint. Israël est un microcosme de la Terre. Si la nation d’Israël est affectée, la planète l’est aussi.

INVITÉ : Comment les Juifs peuvent-ils élever la planète? Je n’ai pas bien compris

Tom : La nation d’Israël a en elle des pouvoirs qui peuvent libérer dans l’humanité tout ce qui est enterré, tout ce qui peut être amené à la lumière. Et comme ils détiennent ce code, ils rejettent aussi ce code, car ils sont les plus grands sceptiques sur votre Terre. Ils le rejettent, car intérieurement, ils savent que cela entraîne de grandes responsabilités.

L’esprit du peuple d’Israël a une énergie telle que ce qu’il craint, il le crée pour lui-même., et ce qu’ils projettent de positif, ils l’amènent à la réalité. Chacun sur la planète Terre, dans sa création de pensée peut la faire fructifier, mais dans la nation d’Israël cela est amplifié et
peut donc créer – si les pensées sont émotionnelles ou manquent de clarté – cela crée un déséquilibre au sein de votre planète Terre. Oui.

JEAN : Que recommanderiez-vous au peuple d’Israël, qu’est-ce qui pourrait l’aider dans son travail, à la fois pour lui-même et pour les autres?

Tom : L’aspect le plus important est de comprendre que l’Univers est avec eux, et par leur pensée ils ne lui permettent pas d’entrer en eux. Quand il y a une dissension à l’intérieur, cela crée une plus grande dissension à l’extérieur. Il est temps pour tous de s’unir et de se comprendre, et quand nous disons cela, nous voulons dire toutes les tribus, et quand nous disons cela, nous voulons dire toutes les tribus de la nation d’Israël.

Lorsque le peuple israélien a peur, créant une situation dans laquelle ils ont l’impression que le monde entier est contre eux, alors ils apportent cela dans leur réalité.

L’erreur de la nation d’Israël est qu’elle accepte sa spécificité sans en assumer la responsabilité.

Les personnes qui ne sont pas hébraïques sont dans une situation difficile pour leur dire qu’elles ne sont pas spéciales et pour les faire sortir de leurs gonds. Ils doivent comprendre comment surmonter l’apathie. Ils ont besoin d’informations et de la connaissance que personne ne le fera pour eux, même Yehovah, et qu’ils doivent le faire eux-mêmes en particulier parce qu’ils ont la capacité de le faire. Ils sont conditionnés à croire qu’ils ont le droit de faire ce qu’ils estiment être le mieux. Cela doit être communiqué avec douceur.

DAVID : C’est donc une question d’autonomisation?

Tom : C’est la clé. Il suffit d’une seule personne pour démarrer le processus. La nation d’Israël est en
grande difficulté en ce moment [1976]. Israël, dans son état de conscience, de malaise, d’agressivité en lui-même, irradie une énergie. Il est devenu un nationaliste de pensées. Il y a beaucoup de colère parmi tous, et ils ne peuvent rien faire pour s’en sortir. Ils ne comprennent pas qu’ils créent la difficulté. Les nations qui l’entourent créent également des difficultés, et cela rayonne dans le monde.

En ce qui concerne les catastrophes, nous ne permettrons pas aux catastrophes d’éliminer et de priver complètement les âmes de la Terre. Ce que nous essayons de dire, c’est : ceux qui communiquent dans la négativité sont dans un domaine qui utilise leur émotion, leur traumatisme
et n’est pas des plus purs.

[Et puis en 1980]

Nous essayons de préparer Israël à la compréhension. Il y a plus de grands intellectuels au sein de la nation d’Israël que dans de nombreux pays, mais il y a en vérité plus d’émotivité d’esprits qui ne sont pas contrôlés – des esprits que les émotions contrôlent plutôt que des esprits qui contrôlent les émotions.

A cause de cette énergie de la nation d’Israël, ceux qui existent sur la planète Terre ne peuvent pas avancer. Ceux qui s’opposent maintiennent la nation d’Israël dans le déséquilibre car ils affectent
les choses par l’émotion.

L’ego de ceux qui existent dans la nation d’Israël n’est pas en équilibre, leur émotion contrôle leur esprit. C’est avec une grande tristesse que nous disons cela, car s’ils essaient d’apprendre et de contrôler leur esprit, alors ils peuvent faire bouger la nation d’Israël au plus haut niveau.

Les Hoovids doivent apprendre à cultiver le détachement de leurs émotions, afin que ceux de l’opposition ne puissent pas les utiliser. Car l’opposition sont des parasites de l’esprit qui voudraient contrôler, perturber, détruire. C’est ce qu’ils ont fait à la nation d’Israël. Le peuple d’Israël est contrôlé par ses émotions. Leurs émotions sont contrôlées par ceux qui s’opposent, car ils vivent de cette énergie.

Cette nation de génies intellectuels a donné ce génie.

À cette époque, [1981] l’importance de créer une direction de transformation, pour amener une véritable transformation sur la planète Terre, doit commencer en Israël. La nation d’Israël, étant un microcosme du monde entier, contient en elle les énergies de tous. En vérité, sachant que les Israéliens sont de Hoova, nous savons aussi que le changement aura quelques difficultés. Nous avons sous-estimé l’intensité de l’effet de la densité sur les peuples de la planète Terre, et des peurs de ceux qui l’habitent, provoquée par les Autres.

Il y a donc eu le plus grand retard. Nous avions également l’espoir que les Hoovids comprendraient leur objectif au sein de leur noyau et commenceraient la transformation de la Terre . Encore une fois, cependant, nous avions sous-estimé l’individualisme de l’être créateur.

Maintenant, il est de la plus haute importance que cette transformation commence, car votre planète Terre est à un seuil. Et en atteignant les énergies de cette nation d’Israël (qui est une représentation de la Terre), le déblocage du goulot d’étranglement commence.

ISRAELL : Comment Yehovah voit-il la situation à ce stade?

Tom : Avec les plus grandes larmes, pour sa nation, la nation d’Israël dans leur… pouvons-nous expliquer une situation?

La nation d’Israël porte un jugement sur ce qui est important ou non pour leur image dans le monde. C’est une forme de manque de communication, et cela crée des difficultés dans le reste du monde, car les Hoovids pensent que dans leur esprit ils savent, et que cela suffit. Il faut comprendre que le temps est passé où ils ne pouvaient garder la communication pour eux-mêmes.

Il est important que la communication ne doit pas porter de jugement sur ce qui est important ou non, car tous les peuples sont différents, et tous les peuples ont besoin de comprendre les autres peuples. C’est la plus grande difficulté, car à cause du manque de communication, les personnes extérieures à Israël pensent que la nation israélienne les considère comme inférieurs.

Les peuples du monde n’ont qu’un seul moyen de se comprendre, et c’est la communication. De même que les nations du continent européen s’unifient, de même, sachez en vérité que les nations des autres continents peuvent aussi s’unifier.

[Et à un groupe de méditants en 1990]

Concentrez votre attention sur l’unification d’autres domaines, et gardez à l’esprit que la nation d’Israël est un microcosme de la planète Terre. Ce qui est important, c’est l’énergie pour l’intégration de la plénitude et de l’achèvement. Pour apporter la paix entre les enfants d’Abraham, car Ismaël est aussi issu d’Abraham.

JEAN : Vous avez laissé entendre une fois qu’il pourrait être important pour le peuple juif d’arriver à une reconnaissance de qui était Jésus.

Tom : Il y en a beaucoup parmi les Hébreux qui comprennent et acceptent que le Nazaréen était un
enseignant. Ce qui est difficile à comprendre pour eux, c’est l’affiliation de Yehovah à la civilisation
de Hoova. Comme vous le savez, le « Dieu des Hébreux » était considéré comme un dieu jaloux. Ils ont mal compris cela totalement, complètement. Et ils ne comprennent pas non plus que ces êtres à
qui ils ont donné le terme « dieu » non seulement les Hoovids mais les dieux de toutes les grandes religions et leurs retombées, étaient d’une physique transformée en dieux par les humains sur Terre. C’est maintenant à un stade de révolution-évolution.

Ce sont ceux qui viennent d’Ismaël qui sont actuellement [octobre 1990) dans la plus grande difficulté, car leur zèle n’a aucun respect pour la vie, là où les Hoovids avaient et ont du respect, comprenez-vous la différence? Ceux d’Ismaël ne permettent pas aux autres d’accomplir leur vie physique sur la planète Terre pendant son cycle évolutif complet.

INVITÉ : Il semble que l’on se concentre beaucoup sur le peuple juif et sa position dans le monde et je me demande si vous pourriez fournir un peu plus d’informations concernant le peuple islamique, ce qui pourrait aider à équilibrer un peu les choses?

Tom : Ce que tu demandes nous l’avons souvent expliqué et tu dis que nous nous sommes approchés
positivement de ceux de Hoova et non de ceux d’Ismaël?

INVITÉ : Pas exactement, mais cela peut sembler ainsi – que beaucoup d’attention a été portée sur les Juifs.

Tom : C’était par nécessité. Nous vous demandons ceci : le Bouddha, l’Hindou, ceux du grand Esprit Blanc ne sont-ils pas mentionnés? Pouvons-nous demander pourquoi vous devez parler souvent d’Ismaël ?

INVITÉ : Pour moi, il s’agissait principalement d’un désir d’équilibrer un peu les choses.



Tom : Comment pouvez-vous équilibrer ce qui n’est pas équilibré? Vous avez besoin d’entendre ce que nous avons dit. Vous n’avez pas compris le but de la nation d’Israël.

INVITÉ : Je me demandais quelles étaient les contributions positives des peuples arabes au monde dans son ensemble? Par exemple, le Secrétaire général des Nations Unies [1992] est un homme d’Egypte, un chrétien marié à une juive, et cela me semble être une chose importante…

Tom : Tous les Arabes ne sont pas l’Islam, il y a une différence. Les peuples arabes ont contribué à la grandeur de la Terre dans le passé, dans la littérature, les couleurs, la science… ce qui a arrêté cette
croissance est la conformité de certaines sections religieuses dans l’Islam. Nous ne mettons pas tout dans un pot, car nous ne mettons pas tous les Hoovids dans un pot. Plus proches de la réalité sont ceux qui suivent Jethro et la fille Fatima.

INVITÉ : Pouvez-vous nous en dire plus sur l’influence de Jethro?

Tom : C’est semblable à ceux qui se disent disciples du Christ – les disciples de Jéhovah, qui est en vérité, une secte. Fatima et Jethro sont une secte de l’Islam, celle qu’ils identifient comme le
Prophète.

INVITÉ : Quelle est la contribution positive que les Arabes peuvent apporter au monde, et que doivent-ils apprendre pour apporter cette contribution?

Tom : Si vous leur dites qu’ils ont besoin d’apprendre, ils seront très énervés contre vous.

INVITÉ : Oui. Cependant, nous avons tous besoin d’apprendre des choses.

Tom : Vous le savez, beaucoup d’individus dans la masse le comprennent, mais quand une masse est totalement contrôlée par des chefs religieux, elle ne peut pas accepter d’apprendre des autres. Ce qui est nécessaire, c’est la possibilité pour les autres de vivre aussi. Ce qui est également nécessaire, c’est l’octroi d’une éducation complète de leurs mères, car maintenir leurs mères dans l’ignorance engendre alors à nouveau l’ignorance. Nous parlons maintenant des dirigeants d’une nation qui croient qu’une femme a moins de valeur, puis la corruption… c’était autrefois la même chose dans vos propres États également, mais avec l’éducation et la non-ignorance, cela a avancé – car en contrôlant les femmes, les nations arrêtent leurs propres croissance. Ils ont convaincu ces mères qu’il est bénéfique pour elles d’être moins que ce qu’elles sont. C’est la volonté de leur civilisation.

JOHN : Cela faisait-il partie de l’influence du Déchu

Tom : Oui.

JOHN : Parce que ça les maintenait en esclavage?

Tom : Conservée. Cette nation n’a pas été dispersée.

JEAN : Avez-vous quelque chose à dire sur Jérusalem et son histoire actuelle de division, puis de réunion malheureuse?

Tom : Jérusalem est la principale zone de mécontentement. Elle doit être unifiée, en vérité. Car elle n’appartient pas à l’Islam, elle n’appartient pas au christianisme, et elle n’appartient pas à la nation d’Israël : si elle appartient à quelqu’un, elle nous appartient. Nous sommes attristés qu’elle ne soit pas unifiée.

Mais il faut dire : la nation d’Israël l’a mieux protégée que toutes les autres. Nous souhaiterions que les peuples de cette région commencent à comprendre qu’ils marchent sur une terre sanctifiée. Et quand elle est unifiée, le monde est unifié.

INVITÉ : Il n’y a pas longtemps, je me suis réveillé avec l’idée que Jérusalem doit devenir une ville internationale …

Tom : Ce n’est pas seulement la vôtre. Cela a été pensé dans l’esprit de beaucoup. Sachez que ni l’un ni l’autre, ni les forces d’Ismaël, ni celles d’Israël ,seraient d’accord avec cela en ce moment. Ceux d’Ismaël croient qu’en le possédant, le Dieu des Juifs ne peut pas revenir. Par conséquent, ils peuvent alors expulser les Juifs. La nation d’Israël ne sera pas d’accord avec cela, car lorsque ceux d’Ismaël en ont pris possession, ils ont permis à tous les peuples, à l’exception des Juifs, d’entrer dans leurs propres lieux saints, et ils ont détruit les lieux saints des Juifs et ils ont profané leurs lieux saints avec des matières fécales.

Lorsque la nation d’Israël est en charge, tous les peuples, y compris les Arabes, peuvent entrer. Vous comprenez la différence? Jusqu’à ce que ce souvenir douloureux de la profanation soit effacé de la conscience, Jérusalem ne peut pas être en paix. Et cela viendra bientôt, mais jusqu’à ce moment-là, il y a cette énergie bloquée autour.

INVITÉ : L’une des pensées audacieuses que j’ai eues est que l’ONU est susceptible de chercher un nouveau centre pour elle-même, et je me demandais – est-ce une possibilité correcte que Jérusalem puisse devenir un centre pour les Nations Unies?

Tom : Les Nations Unies dévasteraient Jérusalem, car ceux qui entrent de la plupart des nations ne respectent pas les autres. Une ville centrale unifiée dans laquelle tous peuvent entrer serait acceptable, mais Jérusalem peut ne pas être gouvernée par l’ONU, vous comprenez que les Nations Unies ne sont pas unies ? Et vous comprenez aussi que les Nations Unies, en déménageant, voudraient construire des édifices monstrueux?

Nous souhaitons que vous sachiez ceci : de la façon dont c’est ici, c’est aussi là-haut. C’est pourquoi nous nous unissons maintenant à vous dans une méditation : Pour apporter la paix, l’équilibre, l’harmonie, et éliminer la peur et la haine.

Pour que les Hoovids acceptent leur véritable but. Pour que les Hoovids n’aient pas peur d’aimer à nouveau dans la joie et la confiance. Et pour enlever la haine à ceux d’Ismaël. Pour que ceux d’Ismaël pardonnent leur voyage dans le désert, qu’ils pardonnent aux Hoovid, qu’ils pardonnent à Sarah et Abraham. Pour que les Hoovids et ceux d’Ismaels puissent être de vrais frères.

A suivre…

Voir tous les chapitres du livre : L’Unique Planète du Libre-arbitre


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :