Divulgation CosmiqueTV

Les extraterrestres vivaient sur Terre dans les Temps anciens

Vidéo VOSTfr

Des extraterrestres vivaient déjà sur Terre dans les temps anciens , a déclaré Jason Wright dans ses rapports de recherches. Il est professeur d’astronomie et d’astrophysique à l’Université d’État de Pennsylvanie.

Pour une raison quelconque, lorsqu’il s’agit de travaux scientifiques qui ne relèvent pas de la «vision du monde scientifique généralement acceptée», ils ne sont écrits nulle part et jamais cités dans les médias.

Le professeur a publié son article en 2017 et peut être trouvé sur arXiv. Il s’intitule « Vues technologiques autochtones antérieures ». Jason Wright a conclu que des formes de vie extraterrestres avancées existaient autrefois sur Terre.

Dans l’article, il écrit que la «vision technologique» extraterrestre existait sur l’ancienne Terre, Vénus et sur Mars. C’était à une époque où Vénus et Mars avaient une atmosphère, des océans et ressemblaient à la Terre.

Le professeur Wright écrit :

Étant donné que la Terre contient une vie complexe, la Terre est l’origine la plus évidente pour les espèces antérieures de toutes sortes. La Vénus moderne semblerait être une terrible candidate d’un point de vue technologique, avec une température de surface d’environ 735 K (462°C). Bien que, lorsqu’il s’agit de vie extraterrestre, nous devons être ouverts même à cette probabilité.

Bien que les anciens extraterrestres aient peut-être quitté la Terre, des preuves de l’existence de soi-disant «techno-signatures» peuvent avoir survécu sous terre. La principale difficulté est qu’au cours des derniers millions d’années, la plupart des preuves matérielles ont été perdues.

²

Par exemple, sur Vénus, l’apparition globale de gaz à effet de serre pourrait conduire à l’émergence d’une surface planétaire. Sur Terre, le mouvement des plaques tectoniques et l’érosion qui en résulte pourraient détruire toute preuve restante de la vie d’une civilisation antérieure.

Cependant, les «techno-signatures» pouvaient toujours être reconnus, même si les preuves physiques étaient détruites. Les structures enfouies sous la surface de la Terre, Vénus, Mars – pourraient être préservées et peuvent être découvertes. Même si ces structures ont souffert de catastrophes, cela les a rendues non fonctionnelles, mais elles peuvent toujours être technologiquement avancées de manière reconnaissable.

On pourrait supposer que des colonies ou des bases sur Terre, Vénus, Mars, ainsi que leurs satellites, ont été construites sous terre pour diverses raisons, et peuvent donc encore être trouvées aujourd’hui.

Une option pourrait être de rechercher des traces sur des surfaces tectoniques plus calmes sur d’autres corps cosmiques du système solaire.

La raison la plus évidente de la disparition de la race extraterrestre serait un cataclysme mondial, qu’il s’agisse d’un événement naturel, comme la chute d’un astéroïde qui a causé l’extinction d’espèces ou comme une catastrophe climatique mondiale. Mais dans le cas d’une espèce qui s’est installée ailleurs dans le système solaire, un tel événement détruirait à jamais l’espèce exotique s’il y avait de nombreux cataclysmes à travers le système solaire étroitement espacés dans le temps (un essaim de comètes ou une guerre interplanétaire, éventuellement), ou si les colonies n’étaient pas complètement autosuffisantes.

De plus, un sursaut proche de rayons gamma inattendu ou une supernova peut provoquer un cataclysme dans tout le système solaire. Même sans cataclysme, une espèce peut tout simplement disparaître, ou devenir définitivement non technologique à un moment donné, ou quitter le système solaire pour toujours pour une raison quelconque.

Théories intéressantes d’un scientifique respecté qui, pour une raison quelconque, ne veut pas attirer l’attention du public. En effet, l’étude confirme en réalité les nombreux faits disponibles, prouvant qu’avant l’apparition des hommes sur Terre, une civilisation très développée existait déjà.

En témoignent les découvertes d’artefacts dans des couches de charbon, qui datent de centaines de millions d’années. En témoignent les structures mégalithiques, les pyramides du monde entier, dont le but n’est pas connu jusqu’au bout et de nombreuses légendes, légendes, documents historiques textuels décrivant les contacts des terriens avec des extraterrestres.

Les scientifiques continuent leur mantra – nous sommes les plus développés, nous sommes les seuls rationnels de tout l’univers. Vraiment? Mais qu’en est-il du fait que des centaines d’avions non identifiés volent dans le ciel, dans la basse et la haute atmosphère, en orbite, et même dans l’espace, à qui appartiennent-ils?


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 652 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.