Divulgation Cosmique

Les extraterrestres utilisent notre planète « comme un supermarché »


Un ancien employé de la CIA révèle la raison pour laquelle certains extraterrestres continuent de visiter notre planète.

Les échelons les plus profonds du gouvernement américain dirigent un certain nombre d’entreprises très sombres connues collectivement sous le nom de programmes d’accès secrets.

En 1997, le Sénat américain a publié un rapport décrivant les SAP comme étant « si sensibles qu’ils sont exemptés des exigences de déclaration standard au Congrès ».

L’un de ces tristement célèbres SAP était axé sur les personnes dotées de « capacités spéciales », le programme de visualisation à distance de la CIA :

« En juillet 1995, la CIA a déclassifié et approuvé pour publication des documents révélant son parrainage dans les années 1970 d’un programme du Stanford Research Institute à Menlo Park, en Californie, pour déterminer si des phénomènes tels que la visualisation à distance « pourraient avoir une utilité pour la collecte de renseignements ». . C’est ainsi qu’a commencé la divulgation au public d’une implication de plus de deux décennies de la communauté du renseignement dans l’enquête sur les soi-disant phénomènes parapsychologiques ou psi. (source)

L’un des participants à ce programme d’accès secret était Ingo Swann et son histoire en est une qui vous fera vraiment considérer ce qui est publiquement rejeté comme un vœu pieux.

En utilisant son pouvoir inexpliqué, Ingo Swann a pu voir et décrire le mince anneau autour de Jupiter avant que les astronomes n’aient eu la chance de le détecter. L’année suivante, le vaisseau spatial Pioneer 10 de la NASA a effectué un survol autour de Jupiter et les photographies qu’il a renvoyées ont confirmé l’existence de l’anneau vaporeux.

Fort de ce succès, la CIA est allée plus loin dans sa formation et le programme de vision à distance a été jugé intéressant d’investir. D’après les fichiers déclassifiés, le programme s’est poursuivi pendant encore deux décennies et demie, une période au cours de laquelle l’armée américaine a été le principal bénéficiaire des renseignements acquis par le biais de plusieurs participants.

La raison de l’arrêt du programme n’est toujours pas claire et un débat est en cours concernant la quantité d’informations qui ont effectivement été déclassifiées.


L’un des incidents les plus notables impliquant ce SAP particulier a été raconté par l’un des plus grands partisans du programme, le général de division américain Albert Stubblebine. Selon son aveu, les voyants à distance ont découvert des structures sur Mars – à la fois à la surface de la planète et sous sa façade apparemment déserte – qui ne semblaient pas avoir été construites par des humains.


Des fichiers déclassifiés de la CIA révèlent l’existence des anciens géants de Mars

L’histoire d’Ingo Swann est introuvable parmi les dossiers déclassifiés. Bien qu’il ait participé au programme, les particularités de son implication sont venues d’un livre qu’il a publié plus tard — Penetration . Le livre explore le sujet des extraterrestres et des ovnis (à la fois artificiels et extraterrestres) et est l’une des lectures les plus étranges qui soient.

À une occasion particulière, Swann décrit un incident impliquant un agent secret appelé M. Axelrod .

Swann a rencontré Axelrod alors qu’il travaillait avec des scientifiques du Stanford Research Institute à Menlo Park, en Californie.


Un jour, malgré la politique stricte d’interdiction des aliens, M. a réussit à entrer dans l’Institut et à convaincre Swann de l’accompagner dans une mission sanctionnée par l’État.

Axelrod était en bonne compagnie de « deux assistants aux cheveux blonds, aux yeux bleus et à l’allure militaire » qui étaient exceptionnellement grands et dégageaient un air de mystère.

Le groupe est monté à bord d’un Learjet quelconque et banalisé et s’est envolé vers la côte ouest.

La meilleure supposition de Swann était qu’ils avaient atterri quelque part dans l’arrière-pays de l’Alaska.

Dans la nuit du 13 mai 2016, en Alaska, un agent de sécurité a filmé une étrange lumière qui semble se diviser en plusieurs objets distincts.

Le témoin, qui travaille dans le secteur de la sécurité, précise qu’il était « en patrouille » au moment de l’incident mais ajoute qu’il ne peut pas donner le nom de la société qui l’emploie.

Il a aussitôt commencé à filmer ce phénomène avec son smartphone: « J’était très excité d’assister à ça. Malheureusement, l’appareil ne rend pas justice à l’intensité de la lumière qui a même troublé ma vision et m’a donné mal à la tête.

La partie la plus intéressante de la vidéo est entre 1’03’’ et 2’30. Mais, à 3’20’’ je suis si impressionné que je lâche un ‘wouah’. L’objet se déplace soudainement à toute vitesse avant de regagner sa position initiale. Puis, à la fin, il disparaît. »

L’Alaska est un haut lieu des observations d’ovnis, des enlèvements et des rencontres extraterrestres.


Pourquoi ces visiteurs de l’au-delà sont-ils attirés par la dernière frontière de l’Amérique? C’est ce qu’explique la série Alien In Alaska… disponible sur Prime Vidéo.



Que pensez-vous de cet article...? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation

Merci de votre soutien

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'expansion de la conscience planétaire. Amour, Confiance et Gratitude... Miléna



(Vu 17 fois, 1 visites aujourd'hui)

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :