TVDivulgation Cosmique

Les chinois découvrent un monde intraterrestre avec des créatures jamais vues

Vidéo VOSTfr

Les scientifiques ont découvert tout un « nouveau monde » au sud de la Chine à l’intérieur d’un immense gouffre.

Celui-ci a environ 230 mètres de profondeur et possède des arbres très grands et anciens, un sous-bois dense et, très probablement, une vie inconnue de la science.

UN « PUITS CÉLESTE » GÉANT

Le plus impressionnant de ces 19 gouffres reste sans conteste celui situé près du village de Ping’e dans le comté de Leye, qui mesure près de 190 mètres de profondeur et plusieurs centaines de large (de quoi engloutir un pâté de maisons de Manhattan, gratte-ciels compris). En mandarin, de telles formations géologiques sont appelées « tiankengs », ou « puits célestes », et un tel nom semble dans ce cas on ne peut plus approprié.

À la suite d’une longue descente ayant impliqué un rappel de 100 mètres suivi d’une marche éprouvante jusqu’au fond du gouffre, les chercheurs y ont découvert une forêt primitive luxuriante, dont certains arbres atteignent 40 mètres de haut, qui pourrait bien abriter de nouvelles espèces végétales et animales.

Ce nouvel écosystème étonnant fait partie d’une série de dolines reliées par une rivière souterraine et un réseau de grottes, ce qui en fait le plus grand groupe jamais découvert au sud du tropique du Cancer, selon Zhang Yuanhai, de l’Institut de géologie karstique de la Commission géologique chinoise.

UNE RÉGION PROPICE À LA FORMATION DE DOLINES

Au total, on dénombre 30 dolines dans le seul comté de Leye, ce qui s’avère évidemment étroitement lié à la géologie et la topographie de la région, mondialement connue pour ses formations karstiques (roches tendres composées de calcaire se dissolvant par conséquent facilement dans l’eau).

Lorsque l’eau de pluie s’infiltre, elle absorbe du dioxyde de carbone et devient légèrement acide, ce qui entraîne la lente érosion de la roche. Avec le temps, si suffisamment de fissures et de petits galeries se forment dans le socle rocheux, le sommet peut s’effondrer, créant un trou pouvant atteindre des proportions gargantuesques, comme cela a été le cas récemment en Chine.

« Certaines de ces dolines se sont formées sur un plateau situé à 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, et les autres se sont développées en chaîne le long de rivières souterraines », explique Jiang Zhongcheng, qui dirige l’Institut de géologie karstique chinois. « Ces découvertes seront importantes pour notre compréhension de l’évolution des dolines. »

Cet giuffre spécifique n’est pas le seul « nouveau monde ». Il y a une grotte dans l’ouest du Texas qui regorge de fougères tropicales, grâce aux chauves-souris migratrices qui transportent avec elles des spores de fougères d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale.


Aux États-Unis, 25 % du territoire est karstique, creusé par l’eau, ou pseudokarst, creusé par les volcans ou le vent. Environ 20% de la masse terrestre mondiale est constituée de paysages karstiques, et pourtant la Chine a le gouffre plus grand gouffre du monde.

Tous les scientifiques s’accordent à dire que le gouffre chinois est quelque chose de jamais vu auparavant et qu’il s’agit d’un nouveau monde sous la Terre.


Pendant des centaines d’années, on a cru qu’il y avait un autre monde sous la surface. La communauté scientifique soutient que la Terre est une série ininterrompue de couches et de magma liquide entourant un noyau chaud et dense composé principalement de fer et de nickel.

Cependant, tout le monde n’est pas convaincu. Au 17ème siècle, certains des plus grands esprits scientifiques ont proposé la théorie de la Terre creuse . Aujourd’hui encore, cette hypothèse a des défenseurs qui tentent de la prouver avec des livres, des pages web et même des expéditions organisées.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 21 491 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page