Développement spirituel

Le début d’un nouveau départ

par Suzanne Lie, PhD

Bonne année à nous tous alors que nous entrons dans une nouvelle version plus étendue de notre réalité !

Bien sûr, chacun de nous doit définir notre propre rythme pour quand et où nous choisissons d’étendre notre conscience dans la fréquence supérieure de la quatrième et de la cinquième dimension de la réalité.

Tout comme il existe différentes versions de la façon dont nous percevons la réalité, nous commençons à nous rappeler que NOUS sommes les créateurs de notre réalité ! Nous sommes les créateurs de notre réalité par ce que nous choisissons de penser, ce que nous choisissons d’apprendre, ce que nous choisissons de faire et comment nous choisissons de nous souvenir de nos rêves, de nos souvenirs de petite enfance, de nos communications intérieures et de ce qui ne peut être perçu de l’intérieur de notre âme.

Ce qui se trouve dans notre Âme est la composante de notre moi physique qui est en fait notre propre Être Intérieur Galactique. Notre Être Intérieur Galactique résonne avec les nombreuses fréquences différentes de la réalité qui nous traversent, ce que nous choisissons d’incorporer comme notre « SOI » et les fréquences de Lumière et d’Amour que nous choisissons de rechercher et de conserver dans notre corps physique et notre corps en constante évolution. Aura.


Notre Aura coule autour de nous tous. Certains sont conscients de ce flux d’énergie et d’autres ne sont pas conscients de cette fréquence en constante évolution de notre Corps de Lumière inné qui est toujours à l’intérieur, au-dessus et en dessous de nos expressions physiques du SOI.

Ce sont ces fréquences invisibles de notre corps visible de troisième dimension qui travaillent dans notre forme physique pour nous aider à nous rappeler que nous sommes bien plus que ce qu’on vous a dit ou même ce dont vous vous souvenez.

Ces versions de la réalité changent à mesure que notre vie intérieure change et que nous permettons à notre SOI supérieur d’entrer en contact avec notre propre SOI physique. Ensuite, alors que nous commençons à autoriser nos pensées, nos désirs, nos souvenirs et nos perceptions de fréquence plus élevée dans notre conscience tridimensionnelle, notre corps physique et le monde extérieur qui nous entoure commencent à changer.


Cependant, en réalité, ce n’est pas le monde extérieur qui a changé, mais notre propre capacité à percevoir les fréquences supérieures de la réalité qui existent dans les fréquences supérieures de la lumière ! Nous pensons souvent à la lumière comme à quelque chose que nous allumons lorsque nous entrons dans une pièce sombre, puis que nous éteignons lorsque nous quittons cette pièce ou que nous souhaitons nous endormir !

Cependant, seul notre moi physique « s’endormira », car notre Soi Supérieur vit éternellement dans la Lumière des fréquences supérieures de la réalité. Bien sûr, de nombreuses personnes ne sont peut-être pas ENCORE prêtes à se souvenir qu’elles ont un SOI de dimension supérieure qui résonne à la fréquence de la troisième dimension supérieure, de la quatrième dimension, de la cinquième dimension et au-delà.

Seul notre SOI Supérieur est capable d’être pleinement conscient de notre capacité à interagir avec la « connaissance » des fréquences supérieures de notre moi physique. En fait, le moi physique résonne à une fréquence de lumière bien inférieure à la fréquence de la lumière qui existe dans notre moi de quatrième dimension, et particulièrement différente de la lumière de notre moi de cinquième dimension.

Chacune des différentes fréquences de notre corps physique remplit une fonction différente pour le corps physique. Par exemple, notre lumière tridimensionnelle représente toutes les activités neurologiques qui maintiennent notre corps physique en vie dans la troisième dimension.


De nombreux humains ne sont conscients que de leur corps en troisième dimension. Par conséquent, beaucoup d’entre nous ne sont peut-être pas encore conscients des fréquences plus élevées de lumière intérieure qui vivent dans notre corps. Quand on passe un mauvais moment, qu’on se sent triste ou victimisé, notre corps ne peut « allumer » que les basses fréquences de la Lumière du corps.

D’un autre côté, quand on a élargi sa conscience, notre conscience de nos propres capacités intérieures, la mission que nous avons choisi de remplir au sein de cette incarnation, vient à notre conscience. Ensuite, notre corps est de plus en plus capable de percevoir davantage des nombreuses fréquences de lumière plus élevées dans notre vie physique et dans notre propre forme physique.

Très souvent, cette Lumière peut être considérée comme l’humeur dans laquelle nous nous trouvons. Par exemple, si l’on est dans une humeur très déprimée, voire victimisée, sa lumière intérieure peut devenir assez faible. D’un autre côté, si cette même personne ressent de l’amour, de la force, ou même simplement recherche et/ou vit dans une vie qui se sent bien, puissante, heureuse et utile, cette personne peut plus facilement s’éveiller et reconnaître le SENS de sa propre personne. propre Lumière Supérieure.

L’une des premières choses que cette « lumière supérieure intérieure » partage avec votre corps est que vos émotions, vos pensées et vos aspirations se concentrent sur l’assistance aux autres êtres ainsi qu’au corps vivant de la Terre, souvent appelé Gaïa.

À l’époque où les humains étaient «primitifs», certaines sociétés croyaient qu’il y avait une forte force vitale sur la planète et dans de nombreuses autres formes de vie. Ce sont les « humains modernes » qui ont commencé à penser à la Terre, à l’Air, au Feu et à l’Eau comme des choses qu’ils pouvaient utiliser à volonté pour eux-mêmes !

D’autre part, de nombreux « humains primitifs » pensaient à Gaïa et à tous ses éléments planétaires comme des êtres vivants de leur vie quotidienne et se concentraient sur l’assistance et la protection du SOI planétaire vivant de Gaïa !

Comment les « humains modernes » ont-ils oublié ou ignoré que Gaïa est un ÊTRE VIVANT et qu’il était un être vivant bien avant que les humains n’évoluent ?

Pouvons-nous, les humains, commencer à nous souvenir de nos propres connaissances anciennes qui ne sont PAS attachées à la fierté, à la propriété ou à d’autres limitations humaines ?

Quand tous les humains évolueront-ils pour se rappeler que nos vies sont soutenues par le corps planétaire de Gaïa ?

En fait, nous, les humains, ne sommes PAS les propriétaires ; nous, les humains, ne faisons qu’une partie de la vie sur la Terre de Gaïa. La seule et cruciale chose dont Gaïa a besoin de nous est que nous aimions Son Corps Terrestre autant que Gaïa Nous Aime !

En cette nouvelle année 2023 – ET AU-DELÀ,

ENGAGEONS-NOUS TOUS à AIMER et à prendre soin de Gaïa de la même manière que

Gaia a TOUJOURS aimé et protégé ses humains !

Bénédictions,

Suzanne Lie

Origine


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 113 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire