Aller à la barre d’outils

Les cycles cosmiques, la fin du monde tel que nous le connaissons, les guerres temporelles extraterrestres et la vue d’ensemble de ce que tout cela signifie.

Suite de la série Gnôse

Armes démiurgiques dans la mythologie indienne

Après les cataclysmes atlantes et ultérieurs, les survivants technologiquement avancés se sont fracturés en diverses populations qui ont colonisé des régions distinctes du monde entier. Partout où ils allaient, ils réquisitionnaient la population autochtone locale. Il était typique pour un petit nombre d’élite à la peau claire de régner sur une vaste population de primitifs à la peau plus foncée.

Un groupe de survivants a colonisé le nord de l’Inde et est devenu les Indo-Aryens, dont le symbole était la croix gammée. Ils ont imprimé aux indigènes les fondements de la culture védique, qui comprenait le système des castes, une métaphysique compliquée, des instructions technologiques et des mythes codant l’histoire antédiluvienne de leur peuple. Ils ont assumé des rôles d’élite en tant que prêtres-scientifiques, connus sous le nom de Brahmanes, et étaient les premiers rois brahmanes. Le même schéma s’est reproduit ailleurs avec les cultures chinoise, celtique, méso-américaine, sumérienne et égyptienne.

La culture indo-aryenne a contribué de manière significative à ce qui a ensuite été tissé dans les deux grandes épopées indiennes, le Mahabharata et le Ramayana.


Comme dans l’Ancien Testament, il y a une couche d’information technologique intégrée dans ces mythes. Comme on le sait, les épopées indiennes contiennent des informations détaillées sur les véhicules volants appelés Vimanas . Un autre exemple est l’armement divin utilisé dans leurs guerres, qui sont fondamentalement démiurgiques en fonctionnement.

Le professeur Jarrod Whitaker a écrit un article intéressant systématisant l’utilisation de l’énergie démiurgique dans l’armement divin:

En aucun autre corpus mythologique n’est le concept des armes divines plus développé et plus complexe que dans les deux épopées indiennes.

Les armes divines ne peuvent être correctement comprises sans un examen approfondi du concept de tejas ou «énergie ardente». Parce que les tejas régissent la manière dont les armes divines opèrent dans la mythologie, le but premier de l’article suivant est de décrire ses «lois intrinsèques» et de les codifier systématiquement dans un modèle de travail.

Le feu des armes divines n’est pas l’élément lui-même, mais les tejas de substance énergétique plus subtiles ou «énergie ardente». Ce ne sont pas des armes de feu en soi , mais des armes d’énergie.

Le mot sanskrit dérive de la racine tij- qui signifie «être vif». […] À l’époque des Upanisads , les tejas surpassent les autres substances énergétiques tout en incorporant leurs divers rôles. Il devient le principe créateur central du dieu suprême et, en outre, l’énergie de tout mouvement et activité ( rajoguna ) dans l’univers. Il est en outre attribué à l’essence subtile de l’atman hindou ou «âme», et donc «est l’énergie toujours changeante qui s’est transmise le long du courant descendant de l’évolution et est ramenée dans l’évolution».

(Whitaker, Divine Weapons and Tejas in the Two Indian Epics . Indo-Iranian Journal , 2000. Volume 43 # 2, pp. 87-113)

Apparemment, tejas était leur terme pour l’énergie éthérique.

C’est ce qui comprend la partie inférieure de l’âme, imprègne la création et tisse finalement le temps et l’espace linéaires. C’est l’énergie démiurgique dans tous les sens. Whitaker cite ensuite Magnone:

«En tant qu’énergie, le tejas est éminemment transférable, et les effets de son transfert sont différents selon que la notion plus large ou plus étroite de tejas est appliquée. Dans le premier cas, l’octroi des tejas est coextensif à la création et sa confiscation à la dissolution.

L’énergie éthérique est le substrat de la réalité, et la matière n’est que sa condensation ou son épiphénomène. C’est le solvant universel, le principal agent impliqué dans le dicton alchimique «Solve Et Coagula» ou «Dissolve and Coagulate». Ce que crée le Démiurge, le Démiurge le détruit.

La signification de ceci sera développée plus loin dans l’article. Magnone continue:

«Lorsque le tejas est conçu dans un sens plus étroit, c’est-à-dire comme la cause de la simple excellence, et non généralement de l’existence, alors son acquisition et sa perte n’impliquent pas une création ou une cessation absolue, mais simplement une promotion ou une rétrogradation vers ou depuis un supérieur niveau d’existence. »

C’est précisément l’autre fonction de l’énergie éthérique dans l’organisme humain, pour permettre la perception des royaumes supérieurs et la transsubstantiation ou la traduction en ceux-ci. Les cycles de concentrations d’énergie éthérique plus élevées et plus basses sur Terre dictent la proximité cyclique de notre environnement par rapport aux cycles supérieurs habités par des humanoïdes inter-dimensionnels.

Whitaker commente:

Au niveau grossier, tejas conserve ses anciennes connexions avec le feu et la chaleur, et lorsqu’il est possédé par des personnes ou des objets, il suggère les mots anglais «gloire», «majesté», «ardeur» et «splendeur». Au niveau subtil, en tant qu’énergie, le tejas est responsable de la connaissance et, lorsqu’il est en excès, il est extrêmement destructeur.

L’Arche d’Alliance était associée à un vortex plasmatique brillant connu sous le nom de Shekhina, signifiant «Gloire du Seigneur». Comme expliqué, la Shekhina était la véritable «âme» du dispositif, la forme-pensée autorisée ancrée à la pierre de l’Arche. Le champ d’énergie rougeoyante lui-même était un vortex éthérique intense qui précipitait des charges électriques et ionisait donc l’air. L’Arche conférait l’illumination aux initiés préparés mais la destruction aux autres. L’Arche était donc un exemple dans la tradition sémitique du même type d’armement divin mentionné dans les épopées indiennes.

Ce qui est central, c’est la relation mentale qu’entretiennent les armes divines avec leur porteur lorsqu’elles résident dans l’esprit. De plus, les armes divines sont étroitement liées à des émotions telles que la rage et la colère. Lorsqu’ils se déchaînent, ils invoquent toute la puissance brute de la fureur d’un guerrier, imprégné des tejas des dieux, et sont ainsi capables de gaspiller des centaines d’adversaires en un seul acte de violence concentré. […]

La plupart des armes divines portent le nom des divinités qui les président et, en général, elles manifestent les phénomènes naturels associés aux pouvoirs particuliers qu’elles reflètent. […]

Les armes divines sont également des êtres sensibles, qui apparaissent souvent anthropomorphiquement. Ils peuvent même prendre des formes thérianthropiques qui, dans une fureur bestiale, déchirent leurs victimes. La personnification des armes divines se développe au point dans la littérature puranique où le discus Sudarsana , par exemple, est non seulement «capable de suivre les instructions de Visnu et d’agir indépendamment de lui, mais il est également capable de ressentir des émotions comme la colère et l’insatisfaction.  »

Ultimes, toutes les divya astras sont des armes d’une seule énergie divine – les tejas . Cette énergie est canalisée dans le monde physique par leurs détenteurs, qui, avec les bons mantras et, plus important encore, leurs propres réserves de tejas , contrôlent l’énergie en l’unissant avec une arme plus tangible, le plus souvent une flèche, ou l’énergie peut être simplement libéré seul.

Les armes divines sont bien plus destructrices et efficaces que les armes ordinaires ( sastras) et leur utilisation améliore les prouesses naturelles du guerrier au combat. Cependant, ces armes représentent une puissance immense et souvent volatile, et sont réservées au plus grand des héros, les mettant en communion directe avec les dieux, car tout guerrier possédant une arme divine peut libérer l’énergie des dieux dans le royaume humain.

Encore une fois, la technologie démiurgique peut utiliser des formes-pensées autorisées pour automatiser les tâches. Dans l’article précédent, cela a été dit à propos des automates extraterrestres gris et des vaisseaux extraterrestres qui exécutent les commandes qui leur sont déléguées.

Dans le cas de l’Arche d’Alliance, l’entité habitante Yahvé était précisément celle de la colère et de l’insatisfaction. Yahweh n’était pas localisé dans la pierre de l’Arche comme une sorte de CPU éthérique , mais était plutôt une intelligence cosmologique que la pierre de l’Arche exploitait comme un terminal informatique dans un serveur distant, tout comme dans les épopées indiennes les armes étaient souvent possédées par les tejasde divers dieux.


Le guerrier combinant son énergie éthérique avec un mantra pour activer l’arme et canaliser «l’énergie des dieux» est précisément ce que les prêtres mosaïques ont employé. Rappelez-vous que la Grande Pyramide fonctionne comme un résonateur vocal tandis que la forme elle-même concentre l’énergie éthérique. La pierre de l’arche dans la chambre du roi a dû être utilisée pour «libérer l’énergie des dieux dans le royaume humain» et a ainsi permis à Yahweh, alias le démiurge corrompu, d’entrer dans le royaume humain beaucoup plus profondément qu’auparavant.

Whitaker décrit les principes de base de la guerre éthérique:

Premièrement, les tejas sont exploités, absorbés, neutralisés et contenus par d’autres entités qui possèdent elles-mêmes des tejas . Tejas est la substance active nécessaire pour traiter les tejas . Deuxièmement, diverses qualités des tejas affectent le résultat du processus de neutralisation. Ici , d’un prêtre de Tejas est supérieur à d’un guerrier de Tejas . De plus, ces qualités définissent la hiérarchie des tejas . Ainsi, non seulement on a besoin de plus grandes quantités de tejas , mais pour vaincre un adversaire de tejas supérieuril faut une énergie plus puissante, ce qui est illustré par le souci de Visvamitra d’atteindre la brahmanité pour accéder aux brahmatejas .

Différentes qualités d’énergie éthérique existent. Comme expliqué, l’énergie de qualité inférieure peut être récoltée à partir de plantes et de céréales fraîchement bouillies, de qualité supérieure d’animaux sacrifiés, et encore plus élevée d’humains sacrifiés.

Une énergie émotionnelle de joie ou de colère extrême peut également la produire. Mais rien ne se compare à la qualité, la quantité et la vibration de l’énergie éthérique canalisée directement à partir du Logos, d’où la pierre du Graal, activée par ceux qui sont initiés à la conscience du Christ, était plus puissante que sa fonction plus brute antérieure en tant que pierre d’arche, qui était alimentée. par des sacrifices d’animaux et un culte aveugle. Ce n’est pas seulement la quantité ou l’amplitude de l’énergie qui compte, mais la qualité ou la fréquence.

Lorsque Vasistha absorbe et contient le Brahma astra , ses tejas sont si intenses que le brahman se transforme, le rendant plus violent et une menace pour l’univers. L’énergie ardente entrante est si excessive que des flammes jaillissent de sa peau. Dans un verset qui englobe le processus de neutralisation, le texte implique même que le brahman pourrait perdre le contrôle de lui-même. On dit à Vasistha: « Vous devez contenir les tejas avec vos propres tejas ! » […] Un apport excessif d’énergie peut provoquer une rage incontrôlable ou une auto-annihilation. […] De toute évidence, il faut posséder des tejas adéquats pour gérer un apport d’énergie nouvelle.

Frank Joseph souligne dans l’ouverture de l’arche d’alliance que la pierre de l’arche a induit la mégalomanie chez plusieurs de ses opérateurs, le tyran pharaon Akhenaton en étant un exemple. Les prêtres lévites ont suivi une formation spéciale qui a élevé leurs propres niveaux d’énergie éthérique et leurs qualités avant même de pouvoir manipuler l’Arche. La fonction de l’équipement spécial qu’ils portaient, comme la mystérieuse cuirasse portée par Aaron (le frère de Moïse), est révélée par ce que Whitaker dit ensuite:

Divers types d’amulettes ( mani ) apparaissent dans la littérature védique, qui confèrent à l’usure de nombreuses substances énergétiques différentes, y compris des tejas , lorsqu’elles sont liées à une partie du corps. […] C’est également le cas d’autres objets et matériaux, comme une plaque en or, qui confère au porteur ses tejas innés . Ainsi, l’énergie innée de ces objets est utilisée pour augmenter sa propre réserve d’énergie.

Quant à l’énergie excessive provoquant des décharges ardentes, l’Arche était connue pour cela, mais elle évoque également la combustion humaine spontanée causée par l’activation prématurée de la kundalini.

Il concerne en outre les anciens guerriers de la Gaule qui sont allés au combat sans vêtements combustibles. Ils ne portaient que des torcs de cou en métal, des anneaux métalliques ouverts montés autour de leur cou, dont la fonction était identique aux bobines de Lakhovsky, ou des résonateurs électromagnétiques qui élèvent les niveaux d’énergie éthérique chez le porteur. Les Celtes / Gaulois étaient parmi les derniers vestiges de la culture surhumaine post-atlante, et les druides étaient leur équivalent des brahmanes indiens.

Ce qui précède illustre simplement l’utilisation de la technologie démiurgique dans le combat commun. Mais ses effets ne se limitent pas au champ de bataille. Le thème central de cet article sur la Gnose est que la technologie démiurgique peut avoir des effets globaux ou universels.

Whitaker cite un exemple:

Le mal cataclysmique ( sumahan dosah ) des armes divines est si dévastateur qu’il peut détruire l’univers. C’est une déclaration frappante compte tenu de l’importance des armes divines. À son plus fort, dosa se traduit par «mal», mais signifie au moins une «faute», une «carence» ou un «effet nuisible». Par conséquent, quel est «l’effet néfaste» qui peut provoquer la fin de l’univers?

[…]

En s’inspirant de thèmes déjà rencontrés avec les principes des armes divines, la réponse peut être simplement énoncée: si une arme divine a frappé un être de tejas ( alpatejas ) insuffisante , ses tejas inhérentes ne seront pas neutralisées; de plus, l’arme divine prendra les tejas de sa (ses) victime (s), la faisant grossir, et après de nombreux incidents de ce type elle possédera suffisamment d’énergie pour menacer l’univers. C’est le danger cataclysmique des armes divines! Cela se produit dans l’un des plus longs épisodes d’armes divines. Le Narayana astraest dirigé vers les fantassins humains et commence à gonfler à de telles proportions que l’univers est presque détruit. Ce n’est que grâce à l’invention de Krishna et à son souci direct de couper l’accès de l’arme divine à toute source potentielle de carburant que le Narayana astra est finalement contré.

L’analyse précédente suppose qu’une arme divine s’appropriera les tejas d’une cible inadéquate. Cela peut être vérifié à mesure que le texte en révèle davantage sur la nature des armes divines dans l’avertissement qui identifie leur utilisation abusive comme une dosa ou un «mal».

Ce n’est qu’un exemple de l’utilisation abusive de la technologie démiurgique, dans ce cas une réaction en chaîne éthérique qui consommerait le monde entier si l’occasion se présentait. Wilhelm Reich a expliqué comment l’énergie de l’orgone passe de faibles concentrations à des concentrations élevées; les orages le font intrinsèquement en le rassemblant du milieu environnant dans une réaction en chaîne jusqu’à la décharge de l’énergie par la foudre et les précipitations.

Le fait est que si un afflux extrême d’énergie éthérique rencontre un récepteur insuffisamment préparé, le flux d’énergie faible à élevé peut signifier que le receveur est annihilé lorsque son fondement éthérique est aspiré. Comme nous le verrons ci-dessous, c’est une possibilité à laquelle nous sommes confrontés concernant les phénomènes de type 2012.

Cycles d’énergie éthérique ambiante

Enfin, Whitaker aborde ce qui deviendra le thème principal du reste de cet article:

Le dernier principe concernant les armes divines est la perte par Arjuna après la guerre de Kuruksetra. Il y a deux facteurs centraux liés à la perte des armes divines; (1) le changement des yugas ou «âges cosmiques», et (2) la perte subséquente des tejas .

À l’époque épique, un système complexe de temps cosmologique s’était développé basé sur les quatre âges du cosmos ( yugas ) qui composent un âge cyclique complet d’existence ( mahayuga ).

Les quatre yugas successifs se caractérisent par une diminution progressive de la durée de vie, des vertus et de la qualité de la vie humaine. Le Ramayana se déroule dans le Treta yuga , tandis que le Mahabharata se déroule à la fin du Dvapara yuga . A la fin de la grande guerre Kuruksetra commence Kali yuga . L’âge actuel de l’univers, Kali yuga , est caractérisé par le déclin final du dharmaet un sentiment général de souffrance et d’impureté. Le monde et les êtres humains sont à leur pire dans tous les domaines.

C’est ce sentiment général de détérioration du Kali yuga qui peut être spécifiquement corrélé à la perte des armes divines en raison d’un déclin intrinsèque des tejas potentiels disponibles pour tous les mortels, y compris les guerriers.

Cela parle d’un grand déclin du champ d’énergie éthérique ambiante qui déclenche le début d’un âge sombre spirituel.

Frank Joseph fixe la fin de la guerre de Kuruksetra à environ 3150 avant JC, date à laquelle la dernière civilisation avancée post-atlante s’est éclatée et a migré dans le monde entier. Ceux qui arrivent en Amérique centrale / du Sud, par exemple, ont établi le calendrier Long Count (alias le calendrier maya) dont le point de départ le plus couramment accepté est le 14 août 3114 avant JC.

Il existe d’autres calendriers dans le monde qui commencent également à cette heure. Le calendrier Long Count est celui qui mesure le temps linéaire, de sorte que les Mayas ont appelé son début le début du temps tel que nous le connaissons maintenant.

Bien sûr, l’énergie éthérique ambiante varie de manière compliquée dans le temps et la localisation géographique, un peu comme des graphiques d’indicateurs économiques qui contiennent des cycles majeurs et de nombreux sous-cycles avec des variables aléatoires ajoutées. Ainsi, ce n’est pas une sinusoïde lisse à quatre étages comme quatre yugas pourraient impliquer.

En bref, le monde était une fois de plus chargé éthériquement, et le sera à nouveau. (Voir mon graphique théorique des cycles d’énergie éthérique basé sur les sous-harmoniques du cycle précessionnel de la Terre. Il s’avère que l’Année Platonicienne est identique au temps qu’il faut à la lumière pour voyager entre la Terre et le Centre Galactique, suggérant une sorte de mécanisme de couplage).

Pour en venir à la perte des armes divines: la guerre de Kuruksetra est résolue et Kali yuga commence.

Arjuna commence à déplorer sa défaite et blâme son incapacité à employer ses armes divines sur la nature du destin. Le divin Vyasa fait ressortir le point lorsqu’il informe Arjuna: «Celui qui était autrefois puissant perd ce pouvoir, et celui qui était autrefois seigneur est gouverné par d’autres. Vos astras , qui ont accompli leur mission, sont partis et ils reviendront à l’avenir dans votre main lorsque le moment [approprié] arrivera. La perte par Arjuna des armes divines est donc due au fonctionnement du destin ( daiva ) et du temps ( kala ), et une manifestation du temps est les yugas .

[…]

La perte des armes divines peut également être corrélée à une perte de tejas . […] Si Arjuna a perdu ses tejas, cela expliquerait la raison de la mystérieuse disparition de ses armes divines. Sans la quantité correcte de tejas, Arjuna sera incapable de contrôler ou d’employer les armes divines avec succès.

[…]

Le sage Vyasa informe Arjuna que sa faiblesse au combat est pour la raison suivante: «Le pouvoir, l’intuition, les tejas et la prévoyance existent en période de prospérité, et ils périssent dans des conditions opposées… Tout cela a sa racine dans le temps, est la cause principale de l’univers… Le temps enlève donc tout à l’improviste. [Le sage] sait en yuga après yugaque le dharma de la loi naturelle est paralysé d’un pied, et que l’espérance de vie et l’énergie des mortels suivent les règles du yuga .

Les auteurs épiques suggèrent que dans le monde dans lequel ils vivent, Kali yuga , personne ne peut posséder ou utiliser des armes divines du calibre décrit dans Dvapara yuga . Ceci est dû à une baisse de la quantité potentielle de tejas qu’un individu donné peut acquérir. Si les armes divines sont laissées en possession d’Arjuna, son état désexcité mettrait l’univers (sans parler de lui-même) en danger, puisque les armes divines ne pourront pas être contrôlées. Ainsi, les armes divines sont retirées de la circulation, pour ainsi dire, et rendues à leurs propriétaires divins.

Et là, nous avons une réponse au mystère de la raison pour laquelle les extraterrestres humanoïdes accordent et récupèrent la technologie démiurgique, y compris la pierre de l’Arche / du Graal, de la sphère humaine à certains moments.

Ils le font de concert avec les cycles d’énergie éthérique ambiante. Ces cycles dictent non seulement quand il est même possible d’utiliser ouvertement de tels appareils dans le domaine terrestre, mais peuvent également déterminer quand il devient nécessaire de les utiliser.

Tout cela sera précisé ci-dessous. Notez, cependant, que le flux et le reflux de l’énergie éthérique au fil du temps s’appliquent davantage à nous «mortels» qui languissons en période de basse énergie comme les poissons flottant sans but à marée basse, tandis que les êtres extraterrestres se retirent dans l’océan et restent complètement immergés mobile.

En résumé, ce que l’on peut tirer des épopées indiennes, c’est qu’il existait autrefois un âge où les niveaux d’énergie éthérique étaient suffisamment élevés pour que la technologie démiurgique soit couramment utilisée pour le bien commun.

Finalement, les germes de la corruption ont pris racine et des factions concurrentes sont apparues qui sont inévitablement tombées dans la guerre. Leurs guerres utilisaient la technologie démiurgique à des fins destructrices, y compris certains abus qui menaçaient l’existence même du monde.

Par la suite, les niveaux d’énergie éthérique ambiante ont diminué et ces armes ne pouvaient plus être utilisées aussi efficacement dans le domaine humain. Leurs propriétaires surhumains ont en grande partie retiré les appareils et les restes humains sans pouvoir ont continué leur chemin comme de simples mortels, dans le puits du temps linéaire et de l’existence limitée. Ainsi commença le début d’un âge sombre spirituel dans lequel nous existons toujours.

Mais comme mentionné, même dans l’âge sombre, il y a eu des pics localisés dans les niveaux d’énergie éthérique, 2300-1100 BC étant un exemple, qui est la période de temps où la pierre de l’Arche est entrée dans l’histoire égyptienne et sémitique, et 450-1300 après JC lorsque le La pierre du Graal est apparue dans l’histoire européenne et arabe.

Selon les épopées indiennes, ces appareils refont surface, comme Excalibur du lac, pour être utilisés en cas de besoin; il se produit lorsque les niveaux d’énergie ambiante atteignent leur niveau antérieur.


Le calendrier Maya Long Count, dont le point de départ coïncide avec le début du Kali yuga , atteint la fin de son cycle de 5124 ans le 21 décembre 2012. Pour cette raison et bien d’autres, on peut s’attendre à ce que les années, les décennies ou les siècles à suivre verra le retour de la marée éthérique, la réactivation des technologies démiurgiques dans la sphère terrestre et la reprise de la communion ouverte avec les êtres d’un autre monde. Le programme de désinformation extraterrestre pour acclimater notre culture ignorante et sceptique à la présence extraterrestre est une préparation préalable.

Évolution alchimique de l’humanité

Cette théorie de la «marée éthérique» amène un parallèle important à l’Alchimie. L’évolution physique et spirituelle de l’humanité a toujours été rythmée par des cataclysmes cycliques. Chaque cataclysme a détruit l’ordre existant et déclenché une période de chaos qui a finalement donné naissance à un ordre plus sophistiqué.

Notre civilisation est maintenant à l’aube d’une autre discontinuité. Comme le cycle de la réincarnation, la mort et la renaissance de la civilisation est un processus alchimique parallèle à la production de la pierre philosophale.

En Alchimie, une solution minérale imprégnée d’énergie éthérique brute est autorisée à se putréfier dans un vaisseau de sorte que l’activité biologique amène la charge éthérique à un ordre supérieur. Le récipient est ensuite chauffé pour distiller un liquide contenant l’essence éthérique vivante. La matière résiduelle est chauffée jusqu’à ce qu’elle soit sèche, puis le distillat y est mélangé; ce qui ne se dissout pas est filtré. La solution résultante est incubée pendant un certain temps avant que le processus de distillation ne se répète. Au fil des répétitions successives, une partie de la matière séchée devient de plus en plus éthérée jusqu’à ce que les étapes finales déclenchent sa transformation quantique en une substance quasi-vivante. Lorsqu’elle est teintée d’or, cette substance transformée devient la pierre philosophale.

Sur Terre, l’énergie éthérique brute entre dans la chaîne alimentaire et monte vers le haut, entraînant la prolifération de la vie, l’évolution de la conscience et la production d’énergies d’âme supérieures chez les êtres sensibles. Lorsque les conditions sont réunies, un processus d’accélération distille le «choisi» du «damné». Ces derniers subissent d’autres tribulations qui déciment leur nombre et libèrent les énergies de leur âme. Les survivants et les énergies d’âme récoltées représentent le distillat, la graine et le nutriment, dérivés de l’ancienne civilisation. Tous deux se déversent dans le monde post-cataclysmique pour initier une nouvelle civilisation d’ordre supérieur; les restes des anciens qui ne peuvent pas s’adapter disparaissent. La civilisation recommence et grandit jusqu’à atteindre à nouveau sa maturité.

A chaque cycle, la population évolue quelque peu en termes de sophistication consciente. Après des répétitions suffisantes, les portions de la population les plus sensibles aux influences spiritualisantes subissent une transformation en existence surhumaine, en particulier dans les étapes finales où des catalyseurs supplémentaires entrent en jeu.

Ces surhumains rejoignent les rangs de la méta-civilisation parallèle cachée mentionnée précédemment qui prospère en dehors du temps linéaire tandis que les civilisations dans le temps linéaire continuent de monter et de descendre.

Ils sont comme le noyau spirituel en développement chez un individu qui transcende et survit à la naissance et à la mort.

Mais autant que l’évolution humaine est parallèle à la production de la pierre, il existe des différences importantes. Alors qu’un individu fabrique la pierre philosophale, de nombreux alchimistes cosmiques sont impliqués dans notre cas, chacun avec sa propre idée de la voie à suivre avec l’évolution humaine:

Dans le cas de la pierre, certains alchimistes la font pour se donner une jeunesse éternelle et une santé parfaite. Pour eux, c’est une source de nourriture éthérique. De même, certains alchimistes cosmiques tirent leur nourriture des énergies de notre âme, et ils ont avancé notre évolution uniquement pour produire un niveau supérieur de cette énergie pour eux-mêmes.

Le récit de Robert Monroe sur la production de loosh dans Far Journeys illustre parfaitement cela.

Et tout comme la Pierre Philosophale devient fatale lorsqu’elle est multipliée au-delà d’un certain ordre de pouvoir et donc inutile en tant que panacée, de même l’humanité deviendrait inutile en tant que source de nourriture éthérique et astrale si nous acquérions un statut surhumain suffisant; par conséquent, les alchimistes cosmiques prédateurs sont profondément investis pour nous maintenir à terre, n’utilisant les cataclysmes que comme une sorte de pressoir à vin pour produire leur précieuse ambroisie.

Certains alchimistes teintent la pierre d’or ou d’argent pour en produire davantage. De même, les alchimistes cosmiques peuvent viser à teinter nos descendants surhumains avec une impulsion à créer plus comme eux-mêmes, pour le meilleur ou pour le pire selon la teinte.

(Un exemple serait les diplômés de la quatrième densité polarisant soit le service à soi, soit le service aux autres en fonction des forces de quatrième densité existantes qu’ils rencontrent et avec lesquelles ils s’alignent. En d’autres termes, les nouveaux surhumains qui rencontrent la méta-civilisation déjà existante seront teintés par les idéologies de ses diverses factions).

Certains alchimistes utilisent les propriétés luminescentes d’une pierre hautement raffinée pour produire des lampes toujours allumées, et de même certains alchimistes cosmiques pourraient viser à potentialiser l’humanité en balises brillantes de puissance divine.

Lorsqu’elle est considérablement augmentée en puissance, en taille et en complexité, la pierre philosophale devient la pierre de l’arche ou la pierre du Graal, des technologies démiurgiques capables de reconfigurations à grande échelle de la matière, de l’énergie, de l’espace et du temps. De même, les surhumains qui atteignent des niveaux encore plus élevés d’évolution spirituelle approchent asymptotiquement les capacités de création du Créateur Infini.

Pourquoi ce parallèle entre l’Alchimie et l’évolution humaine est-il important?

Premièrement, parce que cela dit quelque chose sur ce que cette planète devra affronter dans un proche avenir. Comme mentionné, notre civilisation est à l’aube d’un autre cataclysme. Contrairement aux précédents, c’est peut-être notre finale. Et comme la distillation finale dans l’Alchimie, des catalyseurs éthériques supplémentaires peuvent être impliqués pour stimuler la transformation.

Par exemple, il y a de fortes chances que notre système solaire soit irradié par le raz-de-marée susmentionné d’énergie éthérique.

Les changements psychologiques, spirituels et perceptifs induits par des niveaux d’énergie éthérique élevés, ainsi que l’impact héliophysique et géophysique de ceux-ci, expliquent un large éventail de signes prédits dans de nombreuses prophéties de la fin des temps.

Deuxièmement, parce qu’un dicton d’Alchimie déclare, «Solve Et Coagula» ou «Dissolve and Coagulate». C’est le processus susmentionné de dissolution de l’ordre dans le chaos et de précipitation du chaos dans un nouvel ordre. Il est symbolisé dans le mythe de l’oiseau phénix, qui se brûle en cendres pour émerger comme un ver qui repousse à nouveau dans l’oiseau.

Et il est contenu dans le slogan «Illuminati» «ordo ab chao», ordre du chaos.

Comme je vais le montrer dans cet article, la dernière étape de notre évolution alchimique implique la dissolution de la réalité telle que nous la connaissons et sa reconfiguration dans un nouvel ordre supérieur. La seule question concerne qui forgera le nouvel ordre? Tel est le cœur de cette guerre démiurgique.

Effets de la marée éthérique

Regardons de plus près les effets de l’augmentation des niveaux d’énergie éthérique ambiante.

Premièrement, parce que l’énergie éthérique et l’énergie vitale sont essentiellement les mêmes, la santé et la longévité augmenteront pour ceux qui sont acclimatés à cette quantité et à cette qualité d’énergie.

Mais si le taux d’afflux d’énergie est trop élevé, il y a un risque de submerger les fragiles circuits d’énergie éthérique du corps et de provoquer des blessures. De même, si la qualité de l’énergie est inadaptée, soit le corps ne parvient pas à la recevoir ou bien reçoit le mauvais type à son propre détriment.

Si la marée éthérique est suffisamment graduelle pour que les générations puissent s’y acclimater lentement, ce serait l’idéal. Les chercheurs bibliques croient que nos ancêtres antédiluviens avaient une durée de vie de plusieurs centaines d’années.

Les extraterrestres nordiques ont également une durée de vie au cours des siècles, et les alchimistes qui s’imprègnent de l’élixir de vie peuvent faire de même. Cela deviendrait la norme si l’énergie éthérique ambiante saturait une société acclimatée à elle.

L’âge d’or primordial, un âge révolu de paix et d’abondance sans mort prématurée ni maladie, aurait nécessité de telles conditions.

Deuxièmement, il y aurait activation et croissance d’organes psychiques latents dans le corps éthérique des humains.

Par défaut, les humains naissent actuellement avec des capacités psychiques très limitées car ni notre génétique paralysée ni les niveaux éthériques ambiants ne soutiennent leur développement. Pour de telles personnes, il faut une formation occulte disciplinée pour activer et développer ces capacités.


Comme l’ont expliqué les contactés Fore et Gulf Breeze, les extraterrestres émettent naturellement des niveaux élevés d’énergie éthérique et, par un effet de proximité, peuvent provoquer une activation psychique chez les humains à proximité.

Dans le cas d’une marée éthérique, un phénomène naturel ferait de même pour les membres réceptifs de la population. Le résultat serait une augmentation de l’intuition, de la clairvoyance et d’autres pouvoirs surnaturels. Les niveaux d’énergie éthérique ambiante fournissent un milieu nutritif pour le développement ultérieur des organes psychiques,

Troisièmement, puisque grâce à la projection astrale, aux états hypnopompiques et à la clairvoyance entraînée, il est déjà possible de voir des vaisseaux autrement masqués ou éliminés dans les cieux et des êtres extraterrestres autour de nous, une marée éthérique forcerait leur visibilité à une échelle beaucoup plus large.

Les extraterrestres ne pourront alors cacher leur présence, d’où la campagne de désinformation extraterrestre en cours pour acclimater le public à leur «arrivée» ouverte.

Quatrièmement, un changement de conscience provoqué par l’activation éthérique débloquerait des souvenirs et des perspectives mentales autrement inaccessibles. Cela comprend les enlèvements extraterrestres / les souvenirs de contact et les souvenirs de vies antérieures. Au début d’un enlèvement ou d’un contact, un individu entre généralement dans un état de conscience altéré en raison de l’effet d’induction de proximité.

Cet état de conscience est appelé conscience du côté gauche ou seconde attention dans les livres de Carlos Castaneda. Les souvenirs enregistrés dans cet état deviennent inaccessibles lorsque l’abducté revient à une conscience mondaine normale parce que c’est comme une antenne qui se rétracte et perd le signal.

Une marée éthérique étendrait l’antenne, amenant une personne à basculer de la perspective mentale mondaine à la plus haute alternative. Dans les cas où un individu a été mis en cache avec des connaissances et des instructions cachées, celles-ci s’activeraient à ce moment-là. Ainsi, l’activation de la connaissance implantée par des extraterrestres n’est pas tant causée par un déclencheur hypnotique, mais par une activation éthérique.

Par conséquent, une marée éthérique mettrait en jeu plusieurs programmes extraterrestres concernant leurs mandataires humains.

On dit que l’accès aux connaissances et aux instructions cachées se produit pendant une période de grand chaos, ce qui correspond aux effets caractéristiques d’une marée éthérique.

Cinquièmement, une fois que la perception de l’énergie éthérique et des phénomènes paranormaux devient courante, la technologie démiurgique se développe rapidement et naturellement.

Sans perception clairvoyante, construire des appareils qui utilisent des énergies éthériques est une question de conjecture, mais la perception permet l’observation et la dérivation d’une science. Nous savons également par aliénologie que les appareils électroniques ont tendance à mal fonctionner en présence de vaisseaux extraterrestres; il y a aussi des gens qui ne peuvent pas porter de montres parce qu’ils arrêtent toujours de travailler lorsqu’ils sont portés.

Ce sont les mêmes personnes qui ont tendance à faire frire les appareils électroniques et à éteindre les lampadaires à proximité. Ce sont des exemples de champs éthériques ou de fluctuations spécifiques de ceux-ci provoquant des anomalies électriques. En termes de physique, il fait fluctuer les constantes physiques et affecte probablement les densités d’électrons locales, indiquant une relation entre l’énergie éthérique et la divergence du potentiel du vecteur magnétique. La marée éthérique peut interférer avec nos systèmes électriques, forçant davantage le développement de la technologie démiurgique comme alternative. La perception et la disponibilité accrues de l’énergie éthérique rendent cela inévitable.

Sixièmement, la génération de formes-pensées devient plus facile et plus puissante car il y a plus de matière première ambiante disponible pour leur création, et par conséquent la réactivité de la réalité aux pensées et aux sentiments augmente considérablement.

La réalité deviendrait alors plus plastique, adoucie par le «solvant universel» pour ainsi dire. L’énergie éthérique est le moyen qui traduit les impulsions entre la matière et la conscience. Plus cela signifie que l’esprit a une plus grande maîtrise de la matière.

De plus, ces conditions forceraient une plus grande discipline mentale et émotionnelle chez les personnes, puisqu’elles n’auront plus le luxe d’être un puisard interne tout en maintenant une apparence externe d’équilibre; lorsque l’intérieur et l’extérieur deviennent plus congruents, les conséquences externes de pensées et de sentiments préjudiciables surviennent d’autant plus tôt.

Dans le pire des cas, ceux qui ne peuvent pas se maîtriser seront victimes de leurs propres illusions auto-générées, deviendront fous et périront. Cela se produit déjà chez les personnes dont la paranoïa illimitée crée des formes-pensées et des manifestations physiques qui valident davantage leur paranoïa, créant une boucle de rétroaction fulgurante qui se termine par la schizophrénie et la mort.

Un autre problème serait que les entités paranormales comme les démons, les fantômes et les créatures astrales deviennent plus tangibles, mais cela dépend de leur capacité à absorber la qualité spécifique de l’énergie fournie par la marée éthérique; dans tous les cas, la perception clairvoyante les rendrait malgré tout plus visibles, et cela affectera davantage la santé mentale des gens. Les conditions qui ont autrefois favorisé l’acceptation commune des fées, elfes, élémentaires, djinns, fantômes, etc. reviendront.

Tout cela suppose que les gens ne souffrent pas de maladie et de cancer d’abord parce qu’ils sont incapables d’assimiler correctement la marée éthérique.

Il est déjà vrai que les blocages émotionnels qui produisent une résistance contre la libre circulation de l’énergie vitale peuvent provoquer des maladies et des cancers; une résistance similaire se produit lorsque l’on ne parvient pas à suivre les courants de la marée éthérique, à savoir en s’accrochant obstinément aux anciennes réactions et perspectives du système de contrôle matriciel.

Par conséquent, nous examinons la possibilité d’une psychose et d’une maladie de masse dans certains secteurs tenaces de la population.

Le résultat est un effet de filtrage sur l’humanité, tout comme le filtrage des solides qui ne se dissolvent pas dans le distillat alchimique. Le filtre est encore renforcé par le fait que, puisque les pensées et les sentiments plient la probabilité, c’est en période de chaos que l’on doit le plus compter sur la bonne fortune et la grâce divine pour y arriver, ce qui ne peut être gagné que par l’élévation correspondante du cœur. et discipline d’esprit. Mis à part la pure ingéniosité, la protection synchronique associée à une clairvoyance et une intuition accrues est la façon dont les ancêtres de l’humanité future réussiront.

En passant, que ce soit grâce à la technologie ou à l’activation suffisante de capacités surhumaines, les formes avancées de l’un ou l’autre devraient permettre de sortir progressivement de l’espace-temps régulier au besoin, devenant invisible pour ceux qui y sont encore embourbés. On aurait alors naturellement accès à la méta-civilisation parallèle composée d’êtres qui ont déjà réalisé de même.

Cataclysme physique

Alors qu’une autre vague de cataclysme semble se profiler à l’horizon, le cataclysme n’est pas toujours un catalyseur nécessaire à la croissance. Mais cela ne l’empêche pas de se produire de toute façon. Même ainsi, des obstacles inévitables peuvent encore servir de catalyseurs de croissance s’ils sont utilisés comme tels.

Dans ce cas, le cataclysme pourrait être un effet secondaire inévitable de la marée éthérique, de la même manière que la douleur est un effet secondaire du processus d’accouchement. La Terre et le Soleil sont sensibles à l’énergie éthérique.

Comme Wilhelm Reich l’a découvert, l’énergie de l’orgone affecte les taux de désintégration nucléaire, ce qui signifie qu’elle affecte la réalité au niveau quantique. Mais comme la production solaire ainsi que les activités sismiques, volcaniques et tectoniques de la Terre dépendent des processus de désintégration nucléaire, les changements des niveaux d’énergie éthérique ambiante auraient un impact sur la même chose.

Des études scientifiques récentes indiquent que l’activité solaire affecte les taux de désintégration nucléaire sur Terre, probablement en raison d’un changement du flux de neutrinos, qui lui-même peut être lié à l’énergie éthérique. Dans tous les cas, le résultat d’une marée éthérique serait des éruptions solaires anormales et CMEs ainsi qu’une augmentation massive des tremblements de terre, des volcans et des déplacements des plaques continentales.

La théorie de l’ expansion de la Terre de Neil Adams (et le modèle Expando Planet de Cliff High ) suggère en outre un changement dans la taille de la Terre. Cela est clair du fait que les bords des continents se correspondent de tous les côtés, indiquant que la Terre était beaucoup plus petite. C’est aussi pourquoi les dinosaures étaient si gros, en raison de niveaux de gravité inférieurs.

La question a toujours été de savoir d’où provenait la matière supplémentaire lorsque la planète se gonflait. Eh bien, cela vient du centre de la planète/étoile où l’espace-temps est le plus stressé et un portail dimensionnel existe; l’énergie éthérique semble affecter l’ouverture de ce portail, ce qui détermine dans quelle mesure les énergies de l’autre côté se traduisent en matière de notre côté.

C’est exactement la même chose avec la pierre de l’arche ou la pierre du graal, où un apport d’énergie éthérique (sacrifice animal dans le cas de la pierre de l’arche) permet la manifestation de denrées alimentaires physiques.

En d’autres termes, l’expansion de la Terre lors de l’irradiation par une marée éthérique n’est qu’une version planétaire de ce qui se passe dans la pierre de l’Arche. C’est de la géophysique démiurgique. Cela suggère cependant la possibilité que, tout comme la pierre de l’Arche nécessitait une commande mentale spécifique pour spécifier ce qui devait se matérialiser, la reconfiguration spécifique de la Terre pourrait dépendre des formes-pensées collectives de l’humanité.

En ce sens, la façon dont la conscience répond à la marée éthérique pourrait déterminer la gravité, l’emplacement et la nature des événements constituant le cataclysme qui l’accompagne.

Dissolution éthérique de la réalité

La plus grande menace, ou opportunité bienvenue, serait un «tsunami» éthérique, par lequel le monde est frappé par une onde de choc d’énergie éthérique. Dans The Physics of 2012 , j’ai émis l’hypothèse qu’un horizon d’événement itinérant provenant peut-être du super trou noir du Centre Galactique pourrait nous frapper. Dans cet article, j’ai expliqué comment un horizon d’événements nous éjecterait dans l’hyperespace où la conscience seule déciderait dans quelle ligne temporelle de l’espace-temps nous émergerions.

Eh bien, sinon un horizon d’événements itinérants, alors un champ éthérique suffisamment intense déchirerait tout de même l’espace-temps. Ou en termes de paradigme de la série Gnosis, un tsunami éthérique dissoudrait totalement notre réalité tout comme le solvant universel des alchimistes dissout les métaux en soupe quantique.

Dans cet état malléable de chaos, la conscience agit comme l’agent de teinte déterminant quel nouvel ordre émerge.

Un tsunami éthérique nous déconnecterait de notre chronologie actuelle et fournirait le plus grand de tous les points de pivot sur lesquels non seulement l’avenir, mais aussi le nouveau passé s’articulent.

Mais la nature peut-elle à elle seule fournir une telle impulsion pour dissoudre la réalité? Cela semble tout aussi improbable que la nature créant des explosions nucléaires aléatoires sur notre planète. Seule la technologie concentrant les forces de la nature peut créer des conséquences aussi graves.

Par conséquent, au lieu d’un tsunami éthérique provenant du cosmos, il pourrait s’agir de l’utilisation de la technologie démiurgique lors d’une marée éthérique plus douce qui dissout et reconfigure l’espace-temps. Cela semble être sa fonction principale de toute façon, servir d’axe central d’une région de pivot de la chronologie plus large rendue possible par la marée éthérique.

Encore une fois, ces technologies sont accordées aux humains lorsque les niveaux d’énergie éthérique ambiante sont élevés, car alors de tels appareils sont non seulement plus chargés, mais la réalité elle-même est plus malléable.

Dans l’Égypte ancienne et dans le proto-Israël, la pierre de l’Arche a été impliquée dans la réorientation de notre chronologie vers une chronologie où nous sommes maintenant au bord d’une prise de contrôle extraterrestre manifeste et d’un système totalitaire mondial. Il va de soi qu’une prochaine marée éthérique verrait également la réactivation de la pierre du Graal ou d’appareils similaires.

Même à l’époque de l’Égypte ancienne, lorsque les niveaux d’énergie éthérique ambiante étaient élevés, la pierre d’arche nécessitait une énergie vitale supplémentaire des animaux sacrifiés pour convertir les pensées en aliments, modifier la géographie locale et d’autres actions apparemment miraculeuses.

Ces mêmes exploits de réingénierie de l’espace-temps ont été accomplis par la pierre du Graal sans sacrifice animal, et à la place avec une énergie vibrationnelle plus élevée reçue du Logos par les initiés gnostiques. L’implication est que, si la marée éthérique amorce les conditions pour le déploiement de la pierre, la reconfiguration de la réalité peut alors se produire selon au moins deux lignes:

1) par le massacre cataclysmique de milliards fournissant l’énergie éthérique et astrale nécessaire à une activation de la pierre d’arche, qui reformulerait le monde en une conformité plus profonde avec le Démiurge corrompu,

2) à travers l’éveil Gnostique d’individus suffisants pour fournir l’énergie éthérique et astrale nécessaire à une activation de la Pierre du Graal, qui reformulerait le monde en une harmonisation plus profonde avec le Logos. En d’autres termes, les forces négatives peuvent compter sur l’énergie récoltée par les souffrances et les morts de masse pour alimenter leur reconfiguration de notre réalité dans la leur.


Il est clair que l’utilisation de tels dispositifs permet à un plus petit groupe de décider du résultat du plus grand collectif, d’où la pierre agit comme un levier en quelque sorte. Qui l’emploiera?

Probablement ceux dont les destinées personnelles sont étroitement liées à la guerre du temps extraterrestre et au drame Graal / anti-Graal; la question n’aura pas d’importance pour le reste de la population qui est karmiquement indifférente à savoir si la réalité se réorganise dans une chronologie ou une autre.

Dans l’état actuel des choses, l’humanité a existé pendant des milliers d’années dans l’indifférence totale au fait que son monde est une construction composite de changements effectués par des forces surhumaines engagées dans un match d’échecs cosmique.

En résumé, que ce soit par le pouvoir de la nature, le pouvoir de la conscience ou le pouvoir de la technologie, les principes démiurgiques ont pour fonction de faire tourner ou de plier le monde autour d’un centre choisi. Le centre est un point de pivot qui déplace le monde sans être lui-même déplacé, signifiant quelque chose au-delà de l’espace-temps où résident les commandes archétypales qui déterminent de quelle manière le monde est réorienté.

Par exemple, la conscience seule a ce pouvoir, comme en témoigne la pratique de la création de réalité. La nature a ce pouvoir dans le cas de la marée éthérique induisant des changements physiques du Soleil et de la Terre, ou de la pierre philosophale induisant des changements dans le plomb pour produire de l’or. Et la technologie a ce pouvoir dans des dispositifs comme la pierre du Graal qui peuvent plier la chronologie et reconfigurer la réalité de manière plus grande que l’esprit ou la nature à elle seule. La puissance démiurgique élevée est le pouvoir de déseffondrer et de ré-effondrer intentionnellement la fonction d’onde quantique; c’est le pouvoir de création ultime, celui du Prime Mover.

Aube d’un nouveau jour: l’éveil de l’âme du monde

L’énergie éthérique est le substrat de la réalité physique. Les changements dans l’éthérique induisent des changements dans le physique.

Aux niveaux faibles, le changement est simplement probabiliste, tandis qu’aux niveaux forts, il produit des reconfigurations directes de la matière et de l’énergie. Il s’agit simplement de savoir si la polarisation quantique se produit à l’échelle subatomique ou macroscopique.

Mais on peut également dire – et c’est absolument crucial à comprendre – qu’un certain modèle éthérique soutient un certain modèle physique. Ainsi, chaque configuration particulière de l’espace, du temps, de la matière et de l’énergie est maintenue de cette façon par une forme-pensée sous-jacente de «niveau de base», le dénominateur commun partagé par les éléments de cette configuration, qui perpétue le comportement par défaut de ce système.

Toutes les formes-pensées supplémentaires ne font que dévier le comportement probabiliste du système de cette valeur par défaut.

Dans le cas de la pierre philosophale, c’est la puissance éthérique intense et les qualités teintées d’or de la pierre qui surmontent la forme-pensée du niveau de base qui maintient autrement le modèle de «plomb» en place.

Pour les humains, cette même forme-pensée de niveau de base perpétue les lois de la physique et déplace le corps physique vers la désintégration entropique, alors que le corps éthérique humain est une forme-pensée supplémentaire qui contrecarre cela et permet la poursuite de la vie.

À l’échelle cosmologique, le Démiurge soutient le monde tel que nous le connaissons, il se qualifie donc comme la forme-pensée par défaut définissant notre existence dans l’espace-temps. C’est une forme de pensée mondiale ou une âme mondiale.

Le Démiurge corrompu est une addition ou une extrusion autorisée parasitaire qui oriente le cours des événements vers des fins anti-spirituelles. L’impulsion du Logos divin, via la forme-pensée du Christ, produit une contre-influence poussant les choses vers des fins spirituelles à la place.

Cela nous amène à la doctrine rosicrucienne de l’âme du monde. Un théosophe anonyme écrit sous le nom de Magnus Incognito l’explique le mieux dans La Doctrine Secrète des Rosicruciens (1918):

Le concept rosicrucien de l’âme du monde – la première manifestation – correspond à des conceptions similaires trouvées, sous diverses formes, dans la plupart des anciens enseignements occultes de plusieurs grandes écoles ésotériques de philosophie. Dans certaines philosophies, il est connu sous le nom de «Anima Mundi», ou Vie du monde, âme du monde ou Esprit du monde. Dans d’autres, il est connu comme le Logos ou la Parole. Dans d’autres, comme le Démiurge. L’esprit du concept est le suivant: que de l’essence inconditionnée de la non-manifestation infinie a surgi une âme élémentaire et universelle, revêtue des vêtements de la forme élémentaire la plus ténue de la matière, qui contenait en elle-même la puissance et la possibilité latente de tous les univers futurs du nouveau cercle cosmique, ou jour cosmique.

[…]

Le concept de l’âme du monde, sous une forme d’interprétation et sous l’un des nombreux noms, peut être considéré comme pratiquement universel. Parmi beaucoup des anciennes écoles de philosophie, on enseignait qu’il y avait une Anima Mundi, ou âme du monde, dont toutes les âmes individuelles n’étaient que des unités apparemment séparées (mais pas réellement séparées). La conviction que la vie était une s’exprime à travers presque toutes les meilleures philosophies anciennes; et, en fait, sous des formes subtilement déguisées, on peut dire qu’elle repose à la base de la meilleure des philosophies modernes.

[…]

Le Démiurge était la Vie du Monde, ou Vie Universelle, dont toutes les vies innombrables de créatures finies ne sont que des étincelles dans la flamme ou des gouttes d’eau dans l’océan. Et pourtant, dans son vrai sens, le concept du Démiurge n’était pas identifié avec celui de Dieu, mais était plutôt un concept de la Première Grande Manifestation de Dieu, au moyen de laquelle Il crée et soutient le Monde.

[…]


Mais il faut toujours noter que dans la Doctrine Secrète des Rosicruciens, l’Âme Mondiale n’est pas considérée comme la Réalité Infinie, mais simplement comme la Première Manifestation de celle-ci, à partir de laquelle toutes les manifestations ultérieures procèdent et dans laquelle elles sont finalement résolues. L’âme du monde n’est pas éternelle, mais au contraire apparaît et disparaît au rythme des Nuits et Jours Cosmiques.

Cela est lié aux cycles yuga , aux variations de densité et de qualité de l’énergie éthérique imprégnant notre monde, à la marée éthérique imminente et à l’influence de formes-pensées supplémentaires comme Yahweh et Christ injectées dans le système. Tous ces éléments peuvent être interprétés comme des fluctuations de l’état de la Forme-Pensée Mondiale, et donc du monde lui-même. De plus grandes fluctuations produisent de plus grands changements dans le monde.

Dans la terminologie rosicrucienne, l’afflux d’une marée éthérique représente un réveil de «l’âme du monde» et de «l’aube d’un nouveau jour cosmique». Comment est-ce un réveil?

Comme l’a observé Rudolf Steiner, lorsque nous nous endormons, le corps éthérique se dilate et se dissocie du corps physique et plane à proximité. Il en reste juste assez dans le corps pour maintenir les processus de vie, mais pas assez pour permettre la perception ou le mouvement induit par l’esprit.

Le corps éthérique se retire largement du physique, forçant ce dernier à un état végétatif pendant la durée du sommeil. L’éveil consiste en un retour du corps éthérique dans le corps physique et en un couplage complet avec lui, permettant à la conscience de reprendre le contrôle du corps physique.

Le même processus s’applique à notre monde. Comme cela sera expliqué plus en détail dans le prochain article, à un moment donné, la Forme de Pensée Mondiale a subi un processus analogue à notre entrée en sommeil. Son corps éthérique s’est retiré du physique et par conséquent, les niveaux d’énergie éthérique ambiante ont considérablement baissé.

La matière, l’énergie et l’espace-temps tels que nous les connaissons sont laissés à l’état végétatif, par défaut insensibles aux caprices de la conscience. Par conséquent, l’éventuelle marée éthérique représente le retour du corps éthérique mondial et l’éveil de la forme de pensée mondiale, qui permettra à la conscience de reprendre le contrôle de la matière, de l’énergie et de l’espace-temps. Les différents cycles d’énergie éthérique de l’histoire sont analogues aux stades du sommeil: divers REM cycles interrompus par des périodes d’inactivité ou des périodes intermédiaires.

Jordan Maxwell, Goro Adachi et d’autres chercheurs synchromystiques ont suivi le symbolisme omniprésent dans les médias, la culture, la politique, l’ésotérisme, etc. concernant «l’aube d’un nouveau jour», «le retour du roi», «la naissance de Lucifer», «Le Soleil Vert», «un Nouvel Ordre Mondial» et d’autres allusions voilées à quelque chose de profondément nouveau et qui change le monde à l’horizon.

Mais peu de gens soupçonnent qu’il pourrait s’agir d’une marée éthérique réveillant l’âme du monde.

Ce n’est pas seulement la montée d’un nouvel ordre politique, pas seulement l’établissement d’une religion mondiale, pas même simplement la réinitialisation de la civilisation à travers des cataclysmes physiques, mais un événement cosmologique capable de transformer notre réalité à partir du niveau quantique.

Le sommeil cosmique

Selon la psychologie conventionnelle, ce qui se joue dans les rêves sont des représentations symboliques de la dynamique subconsciente. Mais le terme «subconscient» n’est qu’un terme générique signifiant ce qui se trouve au-delà de la connaissance immédiate de l’esprit conscient.

Considérez-le comme une porte d’ascenseur, une porte d’entrée vers tous les autres étages du bâtiment, du toit le plus ensoleillé au sous-sol le plus sombre. À travers le subconscient, nos rêves peuvent être influencés par des êtres positifs supérieurs, des nourrisseurs opportunistes négatifs, des souvenirs résiduels non triés de la veille, des problèmes de santé qui perturbent la conscience somatique du corps, des formes-pensées éthériques et des déséquilibres énergétiques de l’âme.

L’environnement de rêve met en scène symboliquement ces influences devant nous, dans notre inconscience puisqu’en entrant dans le sommeil nous avons tendance à perdre conscience que nous dormons même.

Il en est de même de notre monde lorsque les niveaux d’énergie éthérique ambiante ont changé, lorsque nous sommes entrés dans le soi-disant Kali Yuga. Non seulement l’âme du monde s’est endormie et l’éthérique du monde s’est largement retiré du monde physique, mais nous vivons maintenant dans une sorte de rêve du monde.

Que signifie même un rêve du monde? Cela signifie un état d’existence illusoire séparé de la véritable existence, du royaume au-delà de notre bulle spatiale limitée. Cela signifie un état où la conscience est inconsciemment et impuissante soumise à des dramatisations symboliques de dynamiques provenant au-delà de cette existence limitée.

N’est-ce pas ce que nous savons de notre réalité en ce moment, que des forces au-delà de notre royaume orchestrent ce qui se passe ici, que nous sommes comme des poissons dans un aquarium pour ces êtres?

Lorsque nous faisons l’expérience de synchronicités, de présages ou d’observations de nombres, ne semble-t-il pas que les intelligences au-delà du voile de la physicalité insèrent des messages codés dans notre environnement?

Comment peuvent-ils faire cela s’ils ne le font pas depuis l’extérieur de l’espace-temps? L’espace-temps tel que nous le connaissons n’est autre que l’environnement de rêve mondial. Il y a des êtres en dehors du World Dream qui influencent ce qui se passe ici.

Le sommeil et le rêve ne sont pas seulement des métaphores commodes dans ce cas, mais des phénomènes impliquant l’interaction entre les mêmes éléments physiques, astraux, éthériques et spirituels. Ces interactions et éléments sont aussi valables à l’échelle humaine qu’à l’échelle cosmologique. Comme ci-dessus, donc ci-dessous.

Et tout comme notre propre structure psychologique reflète la structure cosmologique, comme expliqué dans le premier article sur la Gnose, l’éveil de l’Âme Mondiale sera reflété par notre propre éveil potentiel grâce à une augmentation des niveaux d’énergie éthérique ambiants.

Le résultat final sera un état d’existence où la conscience individuelle exerce un contrôle supérieur sur la matière, l’énergie et l’espace-temps. Cette condition est appelée «quatrième densité» par les matériaux Ra et Cassiopéen.

Ce à quoi nous sommes peut-être confrontés avec la marée éthérique est le réveil de la forme de pensée du monde ou de l’âme du monde de son état languissant, comme le roi du Graal malade Amfortas qui est rétabli en pleine santé par le Graal, ou la Belle au bois dormant se réveillant avec le baiser d’un prince qui fait aussi sortir le Royaume de son sommeil criblé d’épines.

Magnus Incognito conclut:

On peut dire que l’âme du monde, à l’aube du jour cosmique, est comme un rêveur fraîchement réveillé d’un sommeil profond et s’efforçant de reprendre conscience de lui-même. Il ne sait pas ce que c’est, ni ne sait que ce n’est qu’une idée du Parent éternel. S’il pouvait exprimer sa pensée avec des mots, il dirait qu’il a toujours été, mais qu’il a dormi avant ce moment. Il ressent en lui-même le besoin d’expression et de manifestation, le long de lignes inconscientes et instinctives – ce besoin faisant partie de sa nature et de son caractère et implanté en lui par le contenu de l’Idée du Parent éternel qui l’a fait naître.

Comme le nouveau-né, il a du mal à respirer et commence à bouger ses membres. Et à mesure qu’il se débat et se déplace, il lui vient une réponse de toute sa nature, et sa vie active commence. Et ici nous quittons l’âme du monde,

Les ennemis de l’éveil

Malheureusement, il y a des antagonistes qui ont grandement profité de notre coma spirituel; le Rêve du Monde leur a offert un environnement éloigné de la plus grande Création, un environnement maintenant peuplé d’âmes sombres, impuissantes comme des poissons à marée basse. Les pouvoirs archoniques règnent en rois sur un empire de rêves.

Le principal antagoniste de la lucidité spirituelle est le Démiurge corrompu. Grâce à son influence, le rêve du monde est devenu un cauchemar mondial qui ne veut pas relâcher son emprise; le genre humain est devenu son prisonnier.

Dans le premier article de la Gnose, j’ai expliqué comment la physicalité imprimée sur le Démiurge donne naissance à une extension prédatrice engagée dans les idéaux du matérialisme, tout comme le monde qui s’imprime sur notre âme crée l’ego.

La corruption du Démiurge

Pour récapituler, imprimer signifie influencer, programmer, façonner ou conditionner. Alors que le Démiurge peut créer l’univers physique, l’univers physique, à son tour, peut influencer le Démiurge. La loi de la jungle, le survivalisme, le déterminisme, la recherche de soi, la survie du plus apte, manger ou être mangé – ces idéaux enracinés dans le domaine de la matière peuvent déteindre sur le Démiurge, créer une extension vivante «forme-pensée» du Démiurge qui se consacre à ces mêmes idéaux.

De même, à travers les rituels occultes, l’énergie émotionnelle et la technologie démiurgique, les êtres négatifs peuvent également conditionner le Démiurge. S’ils le font pour des raisons anti-spirituelles, alors il en résulte une extension anti-spirituelle du Démiurge. Dans les deux cas, le Démiurge est influencé ou «imprimé» par l’univers physique, par ce qui sert la matière et s’oppose à l’esprit.

La même chose peut être expliquée en termes de veille / rêve, où le rêve du monde a donné le pouvoir à une entité dédiée aux idéaux du sommeil spirituel.

Bien que l’on puisse penser que la marée éthérique mettra fin à tout cela, gardez à l’esprit que les agents du démiurge corrompu – des tromperies extraterrestres négatives à leurs cohortes militaires de l’ombre humaine – se sont préparés à endurer et à capitaliser sur les changements à venir au lieu d’essayer de les arrêter.

Ils visent à maintenir et à sécuriser leur contrôle dans un environnement de quatrième densité. Ou en d’autres termes, le Démiurge corrompu cherche à étendre sa tyrannie au-delà de la bulle spatiale actuelle, au-delà de la chronologie provisoire actuelle, dans ce qui vient après et au-delà. Il vise la transsubstantiation de notre monde de rêve actuel dans le monde réel – quatrième densité et plus – afin qu’il puisse y régner également.

L’éveil de l’âme du monde ne garantit pas à lui seul ce qui se réveillera et régnera. Le Logos original et légitime reprendra-t-il le contrôle, ou le Démiurge corrompu étendra-t-il sa domination?

Pour dessiner une autre métaphore, le Demiurge est comme un ordinateur, le Logos le système d’exploitation, le  Demiurge corrompu est le virus, Christ le programme antivirus et les formes-pensées moins importantes sont divers exécutables. Notre sommeil cosmique actuel est équivalent au «mode sans échec», dans lequel la réalité fonctionne désormais à une résolution inférieure avec des fonctions supérieures désactivées.

Lorsque nous sortirons enfin du mode sans échec après un redémarrage, quel sera le contrôle – le système d’exploitation ou le virus?

Dans ce dernier cas, l’éveil entraînerait simplement un somnambule ou un zombie plus élevé, pleinement animé mais mentalement et spirituellement défunt. Alors l’humanité ne deviendrait rien de plus que des instruments de l’ego éthériquement améliorés, à la fois le leur et l’Ego mondial, par conséquent ils deviendraient des vaisseaux surhumains pour le Démiurge corrompu; après tout, c’est déjà ce que sont les forces négatives supérieures.

Le principal danger auquel nous sommes confrontés est que notre renaissance spirituelle devienne un avortement spirituel, qu’au lieu de passer à un environnement positif supérieur, il se produit une transition vers un environnement négatif supérieur.

En d’autres termes, le principal danger est que la Terre devienne une planète de service à soi de quatrième densité; c’est le but ultime de l’agenda extraterrestre négatif.

Comment peuvent-ils y parvenir?

Puisqu’ils ne peuvent pas arrêter la marée éthérique, ils auraient besoin d’assurer le contrôle des deux autres facteurs: la conscience humaine et la technologie démiurgique.

La marée éthérique dynamise, la conscience humaine module et la technologie démiurgique se reconfigure. Une reconfiguration suffisante leur donnerait une domination totale.

Dans le contexte du mythe de la rébellion de Lucifer, cela reviendrait à Lucifer de réacquérir le joyau tombé de sa couronne et d’achever la rébellion pour devenir le roi du monde. C’est ce que signifient les sociétés secrètes négatives quand elles parlent du «retour du Roi Soleil» et des autres phrases occultes suivies par les synchromystiques. Ils attendent le triomphe total de leur premier bienfaiteur démiurgique.

Siège de l’âme du monde

La métaphore du sommeil se poursuit lorsque l’on considère comment la glande pinéale fonctionne comme régulateur de l’éveil et du sommeil via sa libération périodique de mélatonine et de DMT . La mélatonine établit des conditions propices au sommeil tandis que la DMT déclenche la projection finale dans l’état de rêve.

Quel est l’analogue technologique de la glande pinéale? Nul autre que la pierre du Graal. La mélatonine et le DMT sont vaguement analogues à la marée éthérique et au tsunami éthérique; le premier a une fonction d’amorçage, le second une fonction de découplage.

La glande pinéale a traditionnellement été considérée comme le siège de l’âme, tandis que la pierre du Graal est le siège de l’âme du monde ou Démiurge.

La Pierre du Graal peut reconfigurer la réalité physique via son «accès racine» au Démiurge. De plus, la pierre du Graal est oraculaire, permettant la communication d’intelligences hyper-dimensionnelles tout comme le troisième œil, associé à la glande pinéale, permet la perception visuelle des informations au-delà de l’espace-temps. Le joyau de la couronne de Lucifer est représenté dans la mythologie indienne comme un bijou incrusté dans le front et est assimilé au troisième œil.

Il existe donc des connexions symboliques et des analogues fonctionnels entre la pierre du Graal, la glande pinéale et le troisième œil. On peut le voir partout.

Considérez comment la Grande Pyramide avec ses résonateurs de voyelles et le placement de la pierre d’arche imite le placement des voies vocales humaines et de la glande pinéale; Le fonctionnement de la Grande Pyramide peut avoir mis en parallèle le processus de stimulation de la glande pinéale par des chants harmoniques.

Le chant sur ton à des fréquences de résonance du crâne produit des ondes stationnaires sphériques qui convergent vers la glande pinéale, située au centre géométrique précis du crâne. Tout comme la stimulation de la glande pinéale ouvre à d’autres royaumes, le fonctionnement de la Grande Pyramide peut avoir ouvert l’accès à d’autres intelligences démiurgiques telles que l’entité Yahweh.

D’autres liens qui méritent d’être mentionnés sont l’obsession de la société secrète pour le symbolisme de la pomme de pin et le fait mathématique que la géométrie de la pomme de pin est un type de vortex; le symbolisme du vortex figure en bonne place dans le sujet du Graal et sera discuté dans le prochain article.

Le parallèle le plus important entre la pierre du Graal et la glande pinéale est que, tout comme cette dernière régule le réveil et le sommeil, la pierre du Graal peut avoir joué un rôle déterminant dans la transition entre le réveil cosmique et le sommeil cosmique. L’utilisation ou l’abus de la pierre du Graal est ce qui peut nous avoir plongés dans le rêve du monde en premier lieu. C’est juste une autre façon de dire que l’abus de la technologie démiurgique a corrompu la chronologie.

Ce n’est qu’une question d’interprétation de savoir si nous sommes entrés dans le Sommeil Cosmique, avons subi une Chute dans ce royaume obscur ou avons été déviés sur une chronologie corrompue. Ce sont toutes des manières différentes de formuler le même problème. Pour mieux expliquer comment la technologie démiurgique a pu corrompre notre chronologie, une discussion sur la dynamique de la chronologie s’impose.

Guerres du temps

Comment les formes-pensées sont-elles liées à la dynamique de la chronologie? Une fois créés, ils poursuivent sans cesse leur programmation jusqu’à ce que les archétypes astraux délimitant leurs objectifs se manifestent pleinement dans le physique.

Telle est leur fonction démiurgique, prendre un modèle archétypal et le réaliser dans le physique. Habituellement, ils le font en exerçant une pression sur la chronologie aux points de bifurcation quantique, la pliant vers les futurs probables où leurs objectifs sont atteints.

Les formes-pensées peuvent être interprétées comme d’étranges attracteurs situés dans le futur, attirant diverses voies temporelles vers elles, comme des aimants attirant des particules de fer le long de leurs lignes de champ magnétique.

Le premier objectif du Démiurge est de façonner l’Univers, de générer et de perpétuer la physicalité. Cet objectif est atteint chaque seconde lorsque le Demiurge ou World Thoughtform regroupe les fonctions d’onde quantique en configurations tangibles, comme une fermeture à glissière coulissante engrenant ensemble des brins séparés en une seule ligne. Par conséquent, le temps linéaire s’écoule avec ou sans notre participation.

Le démiurge est responsable du temps lui-même, tout comme un auteur est responsable du temps dans l’intrigue d’un roman, ou du subconscient du temps dans un rêve.

Les formes-pensées moindres, qui ne sont que des extrusions du Démiurge, modulent respectivement les propriétés du temps en fonction de leur impulsion archétypale. Les formes-pensées plus faibles ont simplement une influence probabiliste, poussant le cours des événements vers un avenir probable plutôt qu’un autre, tandis que des formes-pensées plus fortes pourraient en théorie reformuler la chronologie entière. Un auteur peut ressentir une faible impulsion et simplement changer la direction de l’histoire, ou une forte impulsion et la réécrire à partir de zéro.

Christ et Yahvé signifient les extensions primaires diamétralement opposées du Démiurge enracinées dans des futurs probables divergents. Dans un futur probable, la forme-pensée du Christ a accompli son objectif de spiritualiser la matière, de restaurer toutes les âmes déchues et de remettre la physicalité sous le règne du Logos. Dans l’autre futur probable, Yahweh a pleinement matérialisé l’esprit, enchaîné les âmes supérieures dans les conditions les plus sombres et s’est ainsi assuré la source d’énergie la plus exquise.

Chacun exerce son influence sur la chronologie, chacun représente un état, un aspect ou une extrusion particulier de la Forme de Pensée Mondiale, et chacun envoie son flux de rétroaction dans le présent à partir de notre futur perçu. À notre tour, nous envoyons notre flux de rétroaction dans le futur via les conséquences causales de la façon dont nous réagissons physiquement, mentalement et émotionnellement. Notre réponse augmente ou diminue la force du futur / forme-pensée via la boucle de rétroaction passé-futur.

Alors que le Logos est au-delà même du Démiurge et est une intelligence éternelle au-delà du temps, l’impulsion du Christ semble être une forme-pensée provisoire active dans le temps linéaire comme un courant de probabilité s’écoulant vers le meilleur de tous les résultats possibles. Pendant ce temps, Yahvé est celui qui coule vers le pire.

Personne ne peut nier que ces mondes existent en tant que futurs probables; il découle du simple fait que tous les futurs ne sont pas égaux, donc certains sont meilleurs que d’autres, et il existe le meilleur et le pire parmi eux.

Le Christ et Yahweh sont complètement orientés vers un but comme toute forme-pensée, travaillant sans cesse pour atteindre leurs objectifs, l’un vers l’équilibre ultime et la spiritualisation de la matière, l’autre vers le déséquilibre ultime et l’amortissement de l’esprit. Par conséquent, notre chronologie est mise en concurrence par deux boucles temporelles opposées primaires, ou de manière équivalente, notre monde est l’intersection entre les royaumes supérieurs et inférieurs. Cette dynamique est représentée dans le symbole chrétien gnostique de la vesica piscis , deux cercles se croisant.

Le regretté Philip K. Dick, auteur de science-fiction et gnostique moderne, a spéculé sur la question comme suit:

Le Logos n’est pas une forme de vie énergétique rétrograde, mais le Saint-Esprit, le Parakletos , l’est. Si le Logos est en dehors du temps, empreinte, alors le Saint-Esprit se tient à la fin droite ou lointaine ou achevée des temps, vers laquelle le flux de champ se déplace (le flux du temps). Il reçoit du temps: le terminal négatif, pour ainsi dire. Lié au Logos en termes d’incarnation des directives du monde et des pouvoirs organisateurs du monde, mais à un niveau très faible, il peut progressivement à un plus grand degré surmonter le champ temporel et refluer contre lui, en lui, en empiétant et en pénétrant. Il se déplace dans la direction opposée. C’est l’anti-temps.

Il est donc correct de le distinguer du Logos, qui pour ainsi dire atteint l’écoulement du temps de l’extérieur, de l’éternité ou de l’univers réel. Le SH [Saint-Esprit] est dans le temps et est en mouvement: rétrograde. Comme les tachyons, son mouvement est temporel; opposé au nôtre et à la direction normale du mouvement causal universel.

L’équilibre est atteint par le Logos opérant dans trois directions: de derrière nous comme pression causale-temps, d’en haut, puis la forme finale, le très faible HS attirant vers la perfection chaque forme. Mais maintenant l’équilibre tel que nous le connaissons se perd au profit d’un rapport croissant de la téléologie rétrograde. Cela implique que nous entrons, sommes entrés, dans un temps unique: presque l’achèvement des formes multiples. Les dernières pièces se mettent en place dans le modèle d’ensemble.

La tâche ou le mode du SH est terminé. Ne pas commencer, ne pas renouveler ou maintenir, mais amener à la fin, à la fin. Une analogie serait le transit d’un véhicule d’une planète à une autre; la première étape est la gravité de la planète d’origine; puis équilibre des deux planètes en fonction de leur attraction; puis l’attraction croissante du champ de gravité de destination au fur et à mesure qu’il prend le relais et achève le voyage. Début, milieu, fin. Enfin, on sent le champ de réception s’engager, puis on corrige. (Philip K. Dick, «À la poursuite de Valis», p. 64-65)

La corruption de la chronologie découle de la corruption du Démiurge, car le Démiurge est le temps. Tant la qualité du temps que le tissu de l’histoire ont été affectés par cette corruption. Si le démiurge est responsable du temps en général, le démiurge corrompu est responsable du temps  linéairel en particulier, car les limitations imposées par le temps linéaire sont favorables à son agenda.

Ceux qui ont succombé au Démiurge corrompu ont subi une Chute dans la bulle d’espace-temps limitée à laquelle nous sommes maintenant habitués, un royaume où le temps marche sans cesse vers l’entropie, l’atrophie et la décomposition et les sens sont confinés au domaine de la matière et de l’énergie électromagnétique. Ces conditions, qui définissent le Sommeil Cosmique, servent à nous isoler de plus en plus de la vraie réalité. Sans l’influence de l’Esprit / Logos, chacun de nous serait des marionnettes matricielles.

D’où l’influence du Logos, qui est intervenu à travers les formes-pensées du Christ ou du Saint-Esprit comme contre-réaction directe à la menace du Démiurge corrompu, peut être considérée comme agissant «par-dessus et contre» le temps linéaire. Il contredit le temps linéaire non pas en créant un flux temporel linéaire inversé, mais un type de temps non linéaire harmonisé avec le Logos.

(Dans le temps imaginaire. Les tachyons ne reculent pas dans le temps, mais se propagent dans le temps imaginaire. Le contraire de la causalité n’est pas la causalité inverse, mais l’acausalité).

Il fonctionne grâce à une intervention de point critique synchroniste, non déterministe au lieu d’un calcul mécaniste à froid. Cela fonctionne grâce à l’effet papillon. Beaucoup de paraboles attribuées à Jésus se rapportent à cela.

La dissolution du temps linéaire

Comme pour la matière transmutante de la pierre philosophale, une énergie éthérique suffisante peut également remplacer le temps linéaire. La méta-civilisation peut exister en dehors du temps linéaire parce qu’elle possède une quantité et une qualité d’énergie éthérique qui les place au-delà de la portée de la forme de pensée mondiale particulière qui nous tient toujours fermement dans le temps linéaire. L’implication est que la marée éthérique irradiant la Terre peut relâcher cette emprise.

En d’autres termes, l’aube d’un nouveau jour cosmique, qui représente une transformation majeure du Démiurge, signifierait également une transformation majeure de la nature du temps.

Le temps pourrait changer vers la non-linéarité: taux de temps variable, emplacement sélectionnable le long de la chronologie et plus grande malléabilité dans le temps de cap directionnel.

À l’heure actuelle, le temps linéaire avance régulièrement comme des mouvements musculaires involontaires pendant le sommeil, comme la respiration, tandis que le temps non linéaire est comme le retour de la conscience dans le corps et la reprise du contrôle volontaire.

La marée éthérique pose à la fois un dilemme et une opportunité pour le démiurge corrompu. Alors que la dissolution du temps linéaire minerait le contrôle dont il a bénéficié jusqu’à présent dans notre histoire, il peut encore régner par la suite si le temps non linéaire était harmonisé avec succès avec ses objectifs parasites.

Cela s’est déjà produit dans certains futurs probables, futurs dont proviennent les voyageurs temporels négatifs.

Ces manipulateurs extraterrestres sont entièrement imprégnés de temps non linéaire, car ils utilisent le voyage dans le temps librement, mais malgré cela, ils sont aux prises avec des limitations qui les obligent à compter sur des calculs froids pour poursuivre leurs programmes. Même avec leurs capacités non linéaires et démiurgiques, il semble qu’ils soient déconcertés et minés par les manœuvres encore plus subtiles, synchronistes et incompréhensibles du Logos.

Guerres du temps et formes de pensée

Le temps non linéaire rend le passé accessible et reconfigurable.

Ainsi notre réalité est accessible et reconfigurable par des êtres qui opèrent au-delà du temps linéaire. Cela inclut nécessairement les forces de nos propres futurs probables qui ont déjà subi la marée éthérique et se sont libérées du temps linéaire, qu’elles soient positives ou négatives.

Si le voyage dans le temps est possible, cela se produira tôt ou tard, donc cela s’est déjà produit à un moment donné dans le futur, c’est pourquoi nous sommes visités par des voyageurs dans le temps de notre futur perçu.

Ce serait purement philosophique s’il n’y avait pas de recherche d’aliénologie confirmant que les voyageurs dans le temps constituent effectivement une partie de la présence extraterrestre.

Les autres parties se composent de méta civilisations qui transcendaient auparavant le temps linéaire. Peu importe où dans l’histoire linéaire le moment de transcendance a été atteint, une fois au-delà, on «rejoint le club» pour ainsi dire.

La guerre entre les factions de méta-civilisation a l’apparence d’une guerre du temps.

Alors qu’ils tentent de reconfigurer le passé en leur faveur, nous ferions l’expérience d’un bras de fer qui ajuste continuellement notre trajectoire vers l’avenir.

Plus notre trajectoire pointe vers leur futur probable particulier, plus elles deviennent fortes et tangibles pour nous. C’est un fait mathématique en physique quantique. Cette boucle de rétroaction ressemble à des formes-pensées acquérant énergie et tangibilité et est intimement liée à ce processus:

Les meilleurs futurs probables sont ceux qui ont davantage l’impulsion du Christ définissant leur forme de pensée mondiale, les pires futurs probables ont l’impulsion de Yahweh ou Démiurge corrompu qui sous-tend le leur. Le meilleur de tous les futurs possibles est entièrement de Christ / Logos, le pire entièrement par Yahweh / Démiurge corrompu. Ce sont les résultats «chat vivant» vs «chat mort» dans notre expérience cosmique de Schrödinger. Actuellement, les deux états sont superposés, les deux résultats existent dans un état mixte, c’est pourquoi les deux influences sont simultanément actives dans notre monde.

L’indétermination quantique est ce qui permet même aux futurs probables d’influencer rétroactivement les choix qui leur ont donné lieu. Plus un choix a un impact significatif sur l’avenir, plus il subit des flux de rétroaction concurrents de ces futurs probables.

C’est une autre raison pour laquelle l’Arche / Pierre du Graal était capable d’accueillir les intelligences de Yahvé ou du Christ, car son pouvoir de changer la chronologie était si immense que les futurs probables issus de ces changements avaient un degré tout aussi immense de flux de rétroaction, permettant ainsi une pleine manifestation et communication soufflées.

On peut en dire autant de personnages historiques comme Jeanne d’Arc qui ont changé le cours de l’histoire en réponse aux visions qu’elle a reçues. Il faut donc mentionner que certaines personnes, certains lieux, certaines époques et certains événements ont un plus grand impact sur l’avenir que d’autres, et le flux de rétroaction futur est d’autant plus important sur eux. Ce flux s’accompagne non seulement de biais probabilistes, émotionnels, intuitifs et mentaux, mais peut également attirer l’intérêt et l’influence directe des voyageurs dans le temps des futurs affectés.

Les voyageurs temporels sont intrinsèquement alignés sur la forme de pensée mondiale définissant leur chronologie. Il existe une relation symbiotique entre eux et leur forme de pensée mondiale. Même s’ils n’appellent pas ces forces ainsi par leur nom, il semble que certains voyageurs du temps servent finalement le Christ / Logos, d’autres Yahvé / Démiurge corrompu. Ils exploitent les courants de probabilité démiurgiques de la même manière que les flottes de voile utilisent les courants océaniques pour atteindre leurs destinations.

C’est juste une autre façon de dire que les agendas extraterrestres s’inscrivent dans les agendas cosmologiques.

Cela signifie également que la technologie extraterrestre est adaptée à différents courants démiurgiques, d’où le fonctionnement de la pierre d’une manière si elle est accrochée au courant de Yahweh et d’une autre lorsqu’elle est couplée au courant du Christ, dans chaque cas servant à renforcer la boucle de rétroaction entre le présent et le meilleur / pire futur. en modifiant l’histoire en conséquence.

La relation symbiotique entre les extraterrestres et leur bienfaiteur démiurgique peut être vue dans certains exemples tirés de l’aliénologie où les types très positifs semblent fonctionner comme des émissaires du Logos en mission pour rétablir l’équilibre et assister notre éveil gnostique, tandis que les types plus lucifériens ou plutôt panthéistes (Nordiques et Reptiliens négatifs par exemple) vénèrent à peu près le Démiurge corrompu puisque son «sang» alimente leur technologie démiurgique et soutient leur gagne-pain.

Comme cela sera mentionné à nouveau dans le prochain article, ce dernier est représenté métaphoriquement dans le film Dark City où les étrangers se tournent rituellement vers une machine souterraine géante portant un visage métallique et s’interfacent psychiquement avec elle afin de «syntoniser» le monde humain de surface en une configuration alternative.

Conclusion

Apparemment, la marée éthérique ne fait qu’augmenter les enjeux du conflit cosmologique entre Logos et Démiurge corrompu au lieu de le résoudre. Cela a du sens si la marée éthérique a simplement une fonction d’amorçage. Ensuite, la fonction de découplage appartiendrait à la technologie démiurgique, qui atteint son pic de puissance pendant une marée éthérique pour une reconfiguration maximale de la chronologie et de la réalité.

Par conséquent, la pierre du Graal peut être le «dispositif apocalyptique» ou le «drapeau capturé» qui met fin à cette phase du conflit. Le fait que l’appareil nécessite une marée éthérique pour atteindre son plein potentiel expliquerait pourquoi la guerre du temps ne s’est pas terminée plus tôt, à l’époque où elle était entre les mains de la prêtrise mosaïque ou des chevaliers du Graal, puisque la marée éthérique n’est pas encore arrivée.

Les meilleurs et les pires futurs probables sont toujours en superposition quantique.

La «pierre tombée du ciel» a été amenée ici exprès (par les «anges neutres» selon la tradition du Graal), abaissée dans notre bulle d’espace-temps comme un mince jim ou un cintre pour verrouiller / déverrouiller la porte de l’intérieur. Pour être plus précis, le Graal est le verrou et la clé de notre réalité.


Dans l’ensemble, on pourrait dire que son rôle principal est de commencer et de terminer les chronologies, tandis que son rôle secondaire est de plier la chronologie en cours de route en fonction de qui la contrôle.

Le prochain article de Gnosis montrera comment les idées précédentes sont omniprésentes dans les mythes anciens et la fiction moderne. Les mythes et la fiction sont l’équivalent collectif des rêves individuels, et comme ces derniers peuvent contenir des messages symboliques d’au-delà. Je vais approfondir le symbolisme démiurgique, éclaircir davantage la discussion qui précède et plonger au fond de ce qui se passe avec notre soi-disant réalité.

https://montalk.net/


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation




Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
lectus amet, diam felis velit, dapibus eleifend
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :