Futur cosmique

La révolution Starlink pour 2025

Que vont changer les nouveaux satellites Starlink ?

Bientôt nous serons connectés partout. Fini les zones blanches, fini les opérateurs régionaux et les surtaxes pour appel à l’étranger. Starlink va créer le nouvel ordre mondial de la connexion internet.

Le lancement de nouveaux satellites Starlink va permettre à l’entreprise de lancer son offre « direct to cell ». La promesse est impressionnante : connecter les smartphones aux satellites en basse orbite comme à des antennes relais.

Dans la nuit du 2 au 3 janvier 2023, SpaceX a réalisé un nouveau lancement de son Falcon 9, avec à son bord des satellites à haut débit habituels. Mais la cargaison comportait également des satellites d’un nouveau genre, les Starlink Gen2, comme l’a précisé SpaceX dans un message sur X (ex-Twitter).


Il ne s’agit pas de n’importe quel nouveau modèle. Les six satellites Starlink Gen2 envoyés doivent, à terme, permettre à Starlink d’atteindre un but très précis : le lancement de son service direct to cell. Starlink revendique avec cette offre un but bien précis : « mettre fin aux zones blanches ».

C’est quoi le direct to cell ?

Les satellites Starlink Gen2 sont différents de leurs prédécesseurs de plusieurs façons. Comme Frandroid l’expliquait en 2023, les nouveaux modèles sont plus lourds, mais plus puissants que les anciens : ils doivent permettre d’atteindre un débit quatre fois supérieur. Surtout, ils embarquent une importante nouveauté : une antenne d’environ 25 mètres carrés. C’est cette antenne qui doit permettre au direct to cell de fonctionner.

Le direct to cell désigne le fait de pouvoir faire communiquer directement smartphone et satellite, et, surtout, de pouvoir connecter les téléphones portables au réseau grâce à Starlink, sans passer par des antennes relais terrestres.

Ainsi, « les satellites Starlink Direct to Cell permettent un accès continu aux SMS, aux appels et à la navigation, où que vous soyez sur terre, sur les lacs ou dans les eaux côtières », explique Starlink sur son site.

Un des nouveaux satellites Gen 2 de Starlink // Source : SpaceX

La technologie est rendue possible grâce au positionnement des satellites de Starlink, qui sont situés en orbite basse, à 550 kilomètres du sol. Leur faible altitude leur permet d’agir directement comme des antennes relais depuis l’espace, ce qui « permet une connexion au réseau similaire à celle en itinérance classique », indique Starlink. La technologie doit ainsi permettre de connecter toutes les zones, même les plus reculées.


Direct to cell est disponible pour tous les smartphones équipés de puces et d’antennes pour la 4G, ce qui concerne tous les smartphones actuellement sur le marché, rappelle également Frandroid.

Pour l’instant, le service est encore en déploiement, et seuls les SMS seront accessibles aux utilisateurs de direct to cell en 2024. Cependant, les appels et la navigation internet doivent arriver dès 2025


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 272 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page