Divulgation CosmiqueTV

Les dossiers manquants de l’affaire Roswell interpellent

Pendant des décennies, les théoriciens et les chercheurs ont raté un développement intrigant sur l’affaire Roswell ; un rapport du Government Accountability Office a montré que tous les enregistrements de l’aérodrome de l’armée de Roswell qui ont été générés, non seulement pendant l’incident, mais des années avant et après, étaient manquants.

Le 28 juillet 1995, le GAO a déposé un rapport montrant le manque de fichiers, de documents et d’images de l’aérodrome de l’armée de Roswell de 1945 à 1950. Le temps entourant l’incident.

Affaire Roswell Le gouvernement savait-il déjà ce qui allait se passer?

Selon la version officielle, l’OVNI s’est soudainement écrasé lors de l’incident . Cependant, de nouvelles preuves montrent que cela ne pourrait pas être le cas.

Pourquoi était-il nécessaire d’extraire des fichiers de mars 1945 pour cacher quelque chose qui s’est passé sans aucun avertissement préalable?


Certains disent que le gouvernement ne voulait pas laisser de côté. Et s’il y avait la moindre preuve qu’un OVNI survolait la zone, ils ne voulaient pas qu’il y ait fuite.

D’autre part, il est également possible que les fichiers manquants ne soient pas liés à l’événement, mais il est également possible qu’ils aient eu un autre but.

Le GAO a fait ce point dans son rapport en 1995 :

« En plus des rapports historiques de l’unité, nous recherchons également d’autres documents gouvernementaux sur l’accident de Roswell. À cet égard, l’archiviste en chef du Centre national des dossiers du personnel nous a fourni des documents indiquant que (1) les dossiers de la RAAF tels que les finances et la comptabilité, les fournitures, les bâtiments et les terrains, et d’autres questions administratives générales de mars 1945 à décembre 1949 et ( 2) les messages sortants de la RAAF d’octobre 1946 à décembre 1949 ont été détruits. »

Lorsque le GAO a demandé à connaître les raisons de cette décision, on lui a répondu que le formulaire « n’indiquait pas de manière adéquate pourquoi cette décision avait été prise « .

Masquer les expériences précédentes?

C’est vraiment intrigant qu’il manque une demi-décennie de fichiers de l’ancien terrain d’aviation de l’armée de Roswell. Ils auraient facilement pu effacer toute existence de l’incident .

C’est une trop grande coïncidence que tous les fichiers manquants ne couvrent qu’une période de 5 ans et que, juste au milieu, le crash de l’OVNI se soit produit.


Bien que d’autres théories suggèrent que ce qui a été tenté de cacher était une série d’expérimentations humaines qui ont commencé en 1945 et se sont terminées à la fin de la décennie.

La fuite de ces fichiers aurait nui à un grand nombre d’expériences antérieures à Roswell.

Il ne fait aucun doute que la suppression de tous ces documents est extrêmement étrange, ce qui pourrait signifier qu’il existe une longue liste d’événements dont le gouvernement ne veut pas que le public soit informé.

Ironiquement, le fait que les dossiers qui ont disparu (dossiers qui ne peuvent toujours pas être trouvés) couvrent la période de 1945 à 1950, ajoute du poids à l’idée que Roswell était une expérience militaire.

Presque toutes les personnes ont dit que l’expérimentation humaine a commencé en 1945 et s’est terminée à la fin des années 1940 – avec quelques tests supplémentaires au début des années 1950. Extraire des dossiers datant de 1945 pour un événement unique qui n’a pas eu lieu avant l’été 1947 n’a aucun sens.


En revanche, le retrait de certains dossiers datant de 1945 qui auraient pu compromettre les quelques expériences antérieures à Roswell – s’ils étaient tombés dans le domaine public, bien sûr – est parfaitement logique. Il en va de même pour la décision de faire disparaître les dossiers de 1948-1950.

Le fait est que six années de fichiers ont disparu, et pas seulement les fichiers de l’époque du crash de Roswell. C’est le signe d’une série assez longue de tests en cours qui devaient être cachés – et non le crash soudain d’un vaisseau spatial extraterrestre solitaire au milieu de l’année 1947.

Eddy Louchez est historien et spécialiste des ovnis du passé, il ne croit pas à un crash de soucoupe, mais selon lui il reste des zones d’ombre à Roswell.

 » J’admets qu’effectivement il y a un comportement de l’armée américaine qu’on pourrait qualifier de pas net… Deux rapports différents, ça renforce les théories du complot, ça peut se comprendre comme ‘On ne vous a pas dit la vérité au départ’… Ce qui pourrait vouloir dire que le deuxième rapport ne dit pas la vérité non plus. Mais le problème, c’est que le crash d’un ovni avec des entités extraterrestres est fortement remis en cause par tout ce qui s’est passé après, par tout ce que les ‘témoins  » ont raconté ultérieurement. A partir du moment où les témoins ne sont plus crédibles, à partir du moment où les documents déclassifiés ne renforcent pas cette hypothèse, on doit bien admettre que l’hypothèse extraterrestre ne tient pas, mais que peut-être il y a encore un secret inavouable à Roswell. Les historiens le révéleront peut-être dans quelque temps, quelques années, quelques siècles… « 

Bref, l’affaire de Roswell, sera toujours entourée de doutes… Qu’on y croit ou pas d’ailleurs… C’est sans doute le côté le plus étonnant de cette histoire…

Lire aussi :


L’incident de l’Ovni de Roswell pourrait s’avérer être le plus grand cauchemar du gouvernement Américain


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 239 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire