Conscience

Gnose: L’Esprit Divin (1)

par Ariel Glad et Wes Penre

Qu’est-ce que l’univers physique?

Cet univers est constitué de matière. C’est un univers matériel, et lorsqu’il a été créé, il était le seul de son genre, et il est constitué d’énergie. L’esprit, par contre, n’est pas quelque chose qui pourrait être comparé à l’énergie, car l’énergie n’existe que là où il y a de la matière, et vice versa.

L’esprit provient de cet « espace » qui préexistait à la création de l’univers matériel (ou du Démiurge), l’esprit doit donc être non-physique.

La plupart d’entre nous divisent cet univers, le Kenoma, en ce qui est physique et ce qui ne l’est pas. Cependant, tout dans cet univers est physique, même les dimensions astrales. Elles sont juste sur une longueur d’onde différente de la réalité que nous expérimentons lorsque nous sommes dans nos corps physiques. L’énergie existe dans l’astral, elle fait donc partie de l’univers physique.


La division fondamentale de l’esprit

Dans les termes les plus simples auxquels nous pouvons penser, cet univers est représentatif de notre esprit, et notre esprit a été fragmenté en au moins deux facettes de création – une de conscience et une d’ignorance.

Nous nous percevons comme ayant un esprit conscient – la CONSCIENCE – et un esprit subconscient – l’IGNORANCE. On nous dit aussi que nous avons un esprit inconscient, mais c’est un sujet à discuter une autre fois.

L’esprit, cependant, fonctionne sur une échelle de conscience allant d’une conscience considérablement élargie à l’ignorance totale, bien que l’on puisse débattre de l’existence d’absolus dans l’une ou l’autre direction.


Nous pourrions également dire que le Christ est l’esprit conscient, et que le Démiurge est l’esprit subconscient ou le VIDE/les ténèbres. Et tout cela, de l’Ignorance la plus profonde à la Conscience la plus élevée, est le Mental Divin.

Ceci peut être plus facilement démontré dans le diagramme suivant :

Nous pouvons monter et descendre sur cette échelle de conscience, de l’oubli (à droite) à une conscience de plus en plus grande (à gauche). Un être humain peut se trouver n’importe où sur cette échelle, en augmentant ou en diminuant sa conscience, en fonction de ses choix (voir l’exemple ci-dessous).

L’orbe implique la gamme de conscience d’une personne imaginaire.

La conscience et l’ignorance sont toutes deux des espaces pour la création, et toutes les choses peuvent être classées et mises dans l’une ou l’autre colonne – l’amour (conscience/conscience) et la peur (ignorance/subconscient).


La création de nous et du mental qui nous a été donné, qui existe dans le Mental Divin de l’Eon Sophia (ou Esprit) était dans le but d’apprendre à déplacer les choses de la colonne subconsciente à la colonne consciente. C’est ainsi que le Démiurge est « défait » et que Yaldabaoth est « racheté ». Nous le faisons, et nous le faisons en nous-mêmes parce que les deux aspects de l’Aeon Sophia sont en nous, et nous sommes dans Son Esprit, c’est-à-dire Son « espace » ou zone de création.

Qu’est-ce que l’Esprit et qu’est-ce que le Mental?

En parcourant et en réfléchissant vraiment à la signification des textes gnostiques, et de Sophia en particulier, nous nous sommes demandés : « Qu’est-ce que l’Esprit, en réalité ? ». Qu’y a-t-il en nous qui, selon les textes gnostiques, a la capacité d’être  » perfectionné  » ? Une conclusion est que l’Esprit qui nous est transmis par notre Mère Divine est son Esprit.

Si la perfection est ce qui, en nous, peut être transformé et atteint (ce qui est possible), alors ce serait certainement l’Esprit.

Est-il possible que nous soyons des créations dans l’esprit de Sophia? Si nous pensons encore à Sophia comme quelque chose de moins qu’une Source de Création et un Eon, nous ne comprenons vraiment pas l’ampleur et la portée de Sa personne, telle que nous la comprenons.

Elle est Sagesse et Elle est Création. Elle est ce Mental Universel dans lequel nous sommes créés. Nous existons en Elle en tant que créations de son esprit, tout comme nous et Sophia existons dans l’esprit de la Monade, alias Tout ce qui est.

Sophia peut-elle se tenir devant nous sous une forme physique? Absolument. Pouvons-nous nous imaginer dans notre propre esprit? Oui. Pouvons-nous créer des scénarios que nous imaginons vivre dans notre propre esprit comme des rêves éveillés ou des cauchemars, selon l’aspect de notre esprit qui crée le jeu? Existe-t-il dans votre propre esprit ? Oui.

Et si cette création, qui existe dans l’ignorance, était littéralement la manifestation du subconscient de Sophia, et à plus petite échelle, ce qui est caché dans notre propre esprit humain, c’est-à-dire le subconscient humain, est en même temps le subconscient de Sophia? Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

Pourquoi le travail de l’ombre?

Que faisons-nous lorsque nous pratiquons le « travail de l’ombre »? Nous sommes confrontés à tous ces aspects négatifs et à faible vibration que nous cachons dans notre esprit subconscient, et nous en devenons donc ignorants.

Nous, en tant que créations dans le propre subconscient de Sophia, avons été créés pour exister dans son côté obscur afin que nous puissions faire son « travail de l’ombre ». Est-ce possible? Le Kenoma est « l’ombre » de Sophia ; la partie d’elle-même qu’elle ne voulait pas reconnaître, et qui est donc devenue cachée.

Le retour à la maison est simplement un passage de ce qui était autrefois ignorant d’un côté à l’autre ; tout comme ce qui nous arrive lorsque nous travaillons à résoudre nos propres ombres. Une fois que nous en prenons conscience ( » en les éclairant « ), elles ne sont plus cachées, et une plus grande partie de nous-mêmes nous est connue.

Cependant, pour que cela fonctionne, l’âme-groupe humaine a dû descendre jusqu’aux couches les plus profondes du subconscient de Sophia pour répandre la Connaissance dans cette profondeur de l’obscurité cachée. Nous faisons cela en explorant et en guérissant notre propre subconscient, c’est-à-dire que nous transformons notre propre ignorance en connaissance, et c’est là que la gnose entre en jeu.

De nos jours, il est assez courant de penser que nous vivons dans une sorte de simulation, comme un jeu vidéo. Eh bien, quel est le modèle d’un ordinateur? Un esprit. Ce jeu Sims auquel tant de gens comparent cette réalité, je pense qu’en comparaison, il serait plus juste de le décrire comme l’imagination de Sophia.

Nous savons que notre réalité et toutes les réalités de cet univers sont sensibles à la pensée. D’où viennent les pensées? De l’esprit. Nous utilisons l’esprit de Sophia pour créer dans son esprit et dans tous les aspects imaginables ; chaque chose qui existe dans cet « espace » est à l’intérieur de Sophia.

Cela diffère d’une personne à l’autre lorsqu’il s’agit du niveau de conscience. Cela signifie-t-il que seules certaines personnes ont un Mental Divin? Non, l’esprit est le même dans tous les humains spirituels, et nous avons tous la capacité de nous ouvrir à des échelons plus élevés de l’esprit divin.

Mais cela se produit sur une échelle graduelle, et cela se produit au fur et à mesure que nous guérissons intérieurement et que nous échangeons l’Ignorance contre la Connaissance/Gnose.

Nous utilisons notre Esprit Divin, que nous soyons extrêmement ignorants ou relativement conscients – c’est le même Esprit Divin, qui travaille à différents niveaux de fréquence ou dans différentes densités, pour ainsi dire.

Ce n’est que lorsque le Kenoma est dissous ou intégré et que nous retournons au Plérôme que notre esprit peut être complètement perfectionné comme il l’était au départ. Cependant, même ceci est un paradoxe car le plus ignorant d’entre nous n’est pas moins parfait que s’il opérait dans le Plérôme – c’est le même esprit qui est utilisé pour accomplir différentes tâches, et selon la tâche que l’esprit est en train d’accomplir, cela déterminera le stade de conscience.

Yaldabaoth versus Sophia

Yaldabaoth est Sophia, mais Sophia dans l’ombre ou l’Ignorance. Nous pourrions également dire que nous, les humains, sommes Yaldabaoth parce qu’il est un archétype et une manifestation de l’Ignorance. Lorsque nous sommes descendus au Kenoma, nous sommes devenus une partie de l’esprit de Yaldabaoth, c’est-à-dire de son ignorance.

Seul l’esprit a la capacité d’acquérir la sagesse. Cet univers est sensible à la pensée et l’aspect de nous qui produit des pensées est le mental. Si le mental est Esprit, alors nous avons le mental de la Source.

Pour ceux d’entre vous qui ressentent de la résistance ou de la colère à l’idée que leur « ennemi » perçu (Yaldabaoth) est en fait Sophia, et si vous pensez qu’ELLE est responsable de votre souffrance, permettez-nous de vous aider à voir cela d’un autre point de vue.

Sophia, l’Aeon, n’est pas responsable de notre souffrance ; le subconscient est responsable de notre souffrance.

Veuillez revenir en arrière et revoir les articles et les vidéos que nous avons publiés sur le narcissisme, le critique intérieur, l’enfant intérieur, et comment l’abus émotionnel crée la fragmentation de l’esprit. C’est la raison pour laquelle nous souffrons, et lorsque nous guérissons notre esprit, nous perfectionnons notre esprit, et puisque notre esprit est le Mental/Esprit de Sophia, nous résolvons et corrigeons l’ignorance de ce schisme.

Les Archontes disparaissent, les Ténèbres sont maintenant dans la Lumière, et nous (en tant que créations dans le Mental de Sophia et dans le mental de Yaldabaoth) perfectionnons cette création – et tout cela se passe dans notre propre mental parce que c’est la Source en nous. C’est finalement le Plérôme, Dieu, la Source, tout cela à l’intérieur de nous.

Nous avons vu des interprétations selon lesquelles la Création de Sophia était une « erreur » parce qu’elle n’a pas créé ensemble avec son consort, entrant dans sa propre Création, ce qui n’était jamais arrivé auparavant, mais si nous lisons vraiment les textes gnostiques, il n’est pas vrai que c’était une erreur.

L’Æon que nous appelons Sophia, qui signifie simplement Sagesse, a été émané par la Monade en Perfection. Ainsi, sa création dans sa tentative de « connaître Dieu » était prévisible et en quelque sorte prédestinée par la Monade – elle a agi conformément à ses attributs et caractéristiques. Nous devons nous rappeler que la Monade a émané les Eons pour faire son expérience à travers la séparation perçue, et pour que cela fonctionne, il doit y avoir des parties de la Monade qui sont inconnues, ou rien ne pourrait jamais être créé. Sophia, dans son aspiration à la sagesse divine, a réalisé une grande partie du plan de la monade. Elle a créé un univers entier basé sur l’Ignorance.

Faites-vous partie du problème ou de la solution?

Au fil de nos lectures sur l’émanation des Eons, nous avons visualisé à tort ces aspects de Dieu comme des projections vers l’extérieur, alors qu’il s’agit plutôt de réflexions et d’extensions vers l’intérieur.

Nous avons en nous un esprit à la fois conscient et subconscient. Nous sommes uniques !

Si nous voulons en savoir plus sur nous-mêmes, nous ne regardons pas à l’extérieur de nous, mais à l’intérieur de nous-mêmes. Ce qui est en haut est donc en bas, et ce qui est en dehors est donc en dedans ; c’est ce que la Source a fait.

C’est un léger changement par rapport à nos conclusions précédentes sur les projections et les émanations, mais pas entièrement, car les deux existent. Cela dépend de la perspective à partir de laquelle nous voyons tout cela, et nous n’aurions pas pu arriver à ce point sans la première partie.

Dans toutes nos intentions, nos croyances, nos souhaits, nos colères et nos reproches, avons-nous jamais considéré qu’en faisant cela, nous maintenons l’espace ouvert dans cette Création Divine subconsciente et empêchons Sophia de guérir Son subconscient dont nous faisons partie?

Pensez à ce qu’il faut pour guérir nos ombres. Ce que nous faisons pour nous-mêmes, nous le faisons aussi pour ELLE et c’est ce qui « défait » cette fracture de l’Esprit Divin. Cela fonctionne aussi en sens inverse ; ce que nous faisons envers nous-mêmes et les autres qui diminue notre conscience, nous le faisons aussi à Sophia.

Si nous voulons VRAIMENT faire disparaître toute cette souffrance, une fois pour toutes, alors nous devons guérir notre propre esprit, car notre esprit est SON esprit est l’esprit de la Monade. Comment est-ce que cela s’accorde avec la responsabilité personnelle…?

Je lui ai dit : Seigneur, comment celui qui voit la vision la voit-il, par l’âme ou par l’esprit ?
Le Sauveur répondit : Il ne voit ni par l’âme ni par l’esprit, mais c’est l’esprit qui est entre les deux qui voit la vision…
L’Évangile selon Marie-Madeleine

Dans l’évangile ci-dessus, il nous est clairement dit que c’est le mental, et non l’esprit ou l’âme, qui reconnaît la Vérité et atteint la Gnose. La façon dont je le vois, ce n’est pas que les humains ont différents esprits – c’est un seul esprit, que nous parlions de notre propre conscience, de la conscience de Sophia, ou de la conscience de la Monade/Source/Tout ce qui est. Il n’y a pas de mental en dehors ou à côté de celui de la Monade – nous faisons tous partie de SON mental, opérant dans différentes réalités manifestées et à partir de différentes perspectives.

Lorsqu’elle est manifestée dans un corps physique humain solide sur cette planète, la personne moyenne ne fonctionne qu’avec une fraction de son esprit divin. Nous l’appelons l’esprit conscient. En plus de cela, nous divisons l’esprit en subconscient et inconscient, comme s’ils étaient séparés de l’esprit divin, alors qu’ils sont simplement différents aspects du même esprit, fonctionnant dans des conditions différentes. C’est également là que la manipulation entre en jeu :

Ils nous ont donné leur esprit ! Vous m’entendez ? Les prédateurs nous donnent leur esprit, qui devient notre esprit. L’esprit des prédateurs est baroque, contradictoire, morose, rempli de la peur d’être découvert à tout moment.
Carlos Castañeda

Ceux d’entre nous qui ont lu Castañeda savent qu’il savait de quoi il parlait. Du point de vue de Yaldabaoth et de ses Archontes en chef, il s’agissait d’une manœuvre astucieuse pour profiter de notre amnésie, reprogrammer notre Mental Divin et le « remplacer » par leur mental.

Comme je l’ai écrit dans les « Wes Penre Papers » (WPP), ce n’est pas tant qu’ils nous mentent – ils veulent simplement que nous voyions les choses de leur point de vue. Et nous voilà, en tant qu’espèce humaine, à penser et à agir comme les prédateurs, comme les appelle Castañeda.

Au sens littéral du terme, ce n’est pas que nous ayons perdu l’esprit dans ce processus, nous avons simplement échangé la plupart de nos pensées et de nos croyances avec les leurs. En d’autres termes, nous avons mal orienté notre pensée et notre concept de la réalité pour qu’ils correspondent aux concepts que les Archontes veulent nous faire adopter. Nous, qui nous réveillons, sommes maintenant en train de reprogrammer une fois de plus notre esprit afin de retrouver l’accès à notre mental divin supérieur, que nous avons tous encore à notre disposition.

Nous savons que c’est la partie de l’esprit que nous appelons le subconscient qui contient les traumatismes, les déclencheurs et les souvenirs cachés auxquels nous ne pouvons pas accéder facilement – des pensées et des émotions qui nous affectent encore, souvent négativement, sur une base quotidienne, ne contribuant pas exactement à notre progrès et à notre bien-être.

Notre subconscient personnel et collectif est en même temps une partie du subconscient de Sophia, qui est Ténèbres/Ignorance, comme nous l’avons vu plus haut. Ainsi, en faisant notre propre travail intérieur de l’ombre, nous aidons également Sophia à faire le sien – nous pouvons peut-être nous considérer comme ses « sondes », qui sont envoyées dans ce domaine de l’obscurité pour aider à l’éclairer. Nous ne sommes pas séparés de Sophia dans ce sens – nous sommes tous elle et une partie de son esprit, de même que Sophia est une partie de l’esprit de la Monade. En fin de compte, nous sommes tous la Monade, mais seulement des expressions différentes de celle-ci.

Ensuite, nous avons l’esprit conscient, qui est la partie de notre esprit que nous appelons l’ego. Il n’y a rien de mal à avoir un ego, car sans lui, nous ne pourrions pas exister ici. Ce n’est que lorsque l’ego devient super gonflé qu’il devient malsain, comme dans le narcissisme malveillant et la psychopathie.

Cependant, nous, les humains, considérons à tort que l’esprit conscient que nous utilisons dans notre vie quotidienne est le cœur de notre être, ce qui n’est pas vrai. La partie du Mental Divin que nous, les humains, appelons l’esprit conscient fait également partie, du moins dans une large mesure, de la programmation que nous avons reçue au cours de notre vie/de nos vies ici sur cette planète. Elle se forme en fonction de notre éducation, de notre vie d’adulte, de notre environnement, de notre culture, de notre éducation et de divers types de manipulation que nous avons adoptés comme vérité et fortes croyances personnelles et communes, qui, combinées, créent notre réalité collective. L’identité ou la personnalité que nous développons est presque entièrement basée sur les facteurs que nous venons de mentionner. Pourtant, le subconscient et le conscient font tous deux partie de l’esprit divin.

Peut-être qu’une bonne façon de voir les choses est de les considérer comme un spectre avec deux extrémités ouvertes ; d’un côté nous avons l’ignorance profonde et de l’autre côté la connaissance profonde/Gnose. Tout le monde opère quelque part sur ce spectre.

Par exemple, l’esprit subconscient se situe dans une gamme du spectre, l’esprit conscient dans une autre gamme, tandis que l’esprit « cosmique » existe dans une autre gamme encore, et l’esprit « le plus élevé » dans la gamme supérieure accessible. Il s’agit de différents niveaux de programmes, jusqu’à ce que nous quittions complètement le Kenoma.

Pour ceux qui ont l’intention de quitter le Kenoma, atteindre la Gnose telle qu’elle nous a été présentée il y a 2 000 ans peut aider l’individu à voir ce qui peut être atteint dans les états supérieurs du Mental Divin.

Ce n’est qu’en ouvrant notre esprit à un degré tel que nous sommes prêts à nous poser les questions suivantes :  » Qui suis-je? « Quel est mon but? » et « Où vais-je? » et en commençant notre voyage pour trouver les réponses à ces questions, nous pouvons nous connecter aux aspects supérieurs de l’esprit divin en nous. C’est ce qu’on appelle la gnose en grec, et les textes gnostiques sont conçus pour nous aider à réfléchir sur nous-mêmes afin de trouver les réponses à ces questions.

Le mental est une chose puissante, et les Archontes le savent. Ils sont jaloux et effrayés par nous en même temps, bien que nous ayons été programmés pour avoir peur d’eux. Ils savent que l’humanité peut potentiellement se réveiller à tout moment si on la laisse tranquille, et si nous le faisons, ils comprennent qu’ils sont vaincus – ils n’ont plus personne pour se nourrir, sauf eux-mêmes, et ils s’auto-détruiront.

De leur point de vue, il faut éviter cela. Ils sont d’accord pour que quelques personnes se réveillent ici et là parce que les Archontes ont un contrat avec le Divin pour nous laisser  » évoluer « , mais ils ne veulent pas que nous nous réveillions en masse ! Par conséquent, ils ont besoin de nous distraire constamment pour que nous détournions nos pensées de l’exploration de notre esprit à un niveau plus profond, et au lieu de cela, ils essaient de nous forcer à porter notre attention sur les problèmes du monde qu’ils ont eux-mêmes créés avec beaucoup d’aide de leurs serviteurs – les lignées de l’Elite et notre conformité.

Ainsi, nous avons tout le chaos que nous voyons autour de nous. Le chaos vient de l’obscurité, et les Archontes et l’Élite sont des représentants manifestés de l’ignorance/l’obscurité. C’est là qu’ils existent – ils ne peuvent pas exister ailleurs, ils doivent donc s’accrocher aux Ténèbres.

Yaldabaoth, les Archontes et l’Élite humaine sont tous des manifestations de l’obscurité et de l’ignorance de Sophia et de nous-mêmes. S’ils ne peuvent pas maintenir cette obscurité dans cette partie de l’Univers, ils cessent d’exister, et ils le comprennent. Par conséquent, ils doivent être intelligents lorsqu’ils nous manipulent.

Alors, comment font-ils? Eh bien, ils ont créé tellement de problèmes dans le monde, qu’ils essaient de nous forcer à nous engager, ce qui fait que nous avons peu ou pas de temps pour réfléchir à notre propre spiritualité.

Vous êtes-vous parfois demandé pourquoi le gouvernement et d’autres institutions sont parfois si directs lorsqu’il s’agit de leur propre comportement criminel et de leurs tentatives de contrôle de la population? C’est comme s’ils voulaient que nous voyions ces comportements pour que nous soyons bouleversés et engagés.

En conséquence, les gens sortent dans les rues pour manifester et protester. Certains participent à des émeutes qui sont souvent, à leur insu, planifiées et dirigées par des agents provocateurs travaillant pour les agences de renseignement. Cela crée encore plus de chaos et de distractions pour nous empêcher de nous concentrer sur notre voyage spirituel intérieur, comme les questions existentielles impératives et notre processus de guérison intérieure.

D’autres mettent leur énergie à essayer de renverser le gouvernement, soit en le remplaçant par des personnes dignes de confiance, soit en l’abolissant complètement, soit en faisant tomber l’élite mondiale, en pensant que cela nous apportera la paix sur Terre.

Ce que l’humanité ne réalise pas, c’est que nous ne pouvons pas obtenir la paix sur Terre parce que ce royaume n’est pas conçu pour être pacifique. C’est une construction où tout meurt, quoi que nous fassions, parce que, par conception, c’est là qu’existe la véritable obscurité/ignorance.

Bien que beaucoup de gens comprennent cela, ils pensent qu’en faisant les changements ci-dessus dans le monde physique, cela remplacera les Ténèbres par la Lumière. Cela ne se produira pas tant que l’humanité n’aura pas atteint la Gnose à un niveau collectif. C’est CELA qui illuminera ce royaume – rien d’autre ne le fera.

L’endroit où les gens obtiennent leur gnose les regarde, tant qu’ils l’obtiennent, mais elle doit être atteinte collectivement avant que des changements majeurs puissent être apportés à ce monde. Sinon, les choses reviendront rapidement au «  business as usual « , parce que Yaldabaoth et les Archontes – les manifestations des Ténèbres – sont toujours là, tant que nous, les humains, avons les Ténèbres et l’Ignorance enfouies en nous.

Si, hypothétiquement, la majorité de l’humanité se réveille et commence à apporter des changements dans la société, en remplaçant les Ténèbres par la Lumière, ce serait toujours la même chose que la Gnose, menant à la destruction de ce royaume – le Kenoma.

Commencer par faire des changements majeurs dans le monde physique, en y mettant la plus grande partie de notre énergie, c’est comme lire un livre de la fin au début, au lieu du début à la fin.

Ainsi, si nous voulons vraiment faire un changement qui affecte finalement la plupart des gens sur cette planète, nous devons tous faire notre travail intérieur afin de nous connecter aux aspects supérieurs de notre Esprit Divin – c’est la seule façon de le faire. Ce n’est pas une chose égoïste ou lâche à faire – en fait, c’est la chose la plus courageuse que nous puissions faire dans cette réalité – de confronter notre obscurité intérieure et de la transformer en lumière.

En faisant cela, nous affectons la conscience de masse de l’humanité. Plus nous serons nombreux à le faire, plus les progrès seront rapides, et plus de gens se réveilleront. C’est là que nous devons nous concentrer, ou nous sommes condamnés en tant que groupe d’âmes humaines. Nous ne pouvons pas le faire dans l’autre sens.

La paix sur Terre n’est pas réalisable dans un royaume de mort et d’obscurité, car si et quand elle sera réalisée, le kénome entier s’effondrera de toute façon. Nous ne pouvons pas créer un paradis sur Terre et le maintenir dans cette réalité.

En nous concentrant sur la réparation du monde extérieur, nous empêchons les vrais changements de se produire, car les vrais changements se produisent de l’intérieur.

Lorsque nous changeons de l’intérieur, ce que nous percevons comme le monde extérieur change également en conséquence. C’est ce qu’on appelle l’apocalypse ou la révélation – ce qui est caché sera révélé. Ainsi, lorsque Gandhi a dit que nous devons ÊTRE le changement que nous voulons voir dans le monde, il avait raison.

Nous devons également apprendre à devenir des observateurs plutôt que des participants du chaos qui nous entoure.

L’ordre à partir du chaos doit d’abord venir de l’intérieur de nous-mêmes. Nous ne pouvons pas apporter de changements significatifs dans le monde extérieur si le chaos et l’obscurité règnent à l’intérieur de nous en tant que conscience collective – nous ne ferons que répéter les mêmes mauvais comportements, même si, pour l’argument, nous serions capables d’apporter des changements qui comptent vraiment.

Ce n’est qu’en travaillant sur nous-mêmes que nous pourrons envisager la situation dans son ensemble et trouver une véritable solution, car nous ne ferons plus partie du problème. Et encore une fois, un problème ne peut être résolu au même niveau où il a été créé.

En résumé, la seule façon de changer les choses est de se connecter à l’aspect supérieur de l’esprit divin et de commencer à faire notre travail intérieur, c’est-à-dire le travail de l’ombre.

Nous devons faire remonter à la surface ce qui est caché (obscurité/ignorance), ce qui crée la connaissance. À partir de la connaissance, nous pouvons atteindre la gnose, si nous réfléchissons à la connaissance intérieure que nous acquérons et si nous commençons à l’utiliser dans notre propre vie, en relation avec nous-mêmes et avec les autres.

Pourtant, c’est exactement là que la plupart des gens ont le plus grand problème – lorsqu’ils regardent à l’intérieur d’eux-mêmes. Comme mentionné ci-dessus, c’est la chose la plus courageuse que vous puissiez faire dans votre vie. Ce n’est pas facile, mais nécessaire.

Voici une façon de commencer, si cela vous semble juste :

Apprenez à reconnaître ce qui vient de votre subconscient/esprit réactif et, au lieu d’agir en conséquence, arrêtez-vous et réfléchissez tout en le faisant remonter à la surface. Regardez bien ce qui vous est révélé et reprogrammez-vous. Ne combattez pas ce qui remonte de l’intérieur ; au contraire, remplacez simplement la pensée ou l’attitude négative par une attitude positive qui vous aidera à progresser et répétez ce processus encore et encore chaque fois qu’une pensée réactive remonte.

Après environ 21 à 30 jours de constance, la reprogrammation d’une émotion réactive et d’un modèle de pensée répétés sera terminée, et vous commencerez à agir d’une manière que vous avez consciemment choisie. Les pensées réactives ne disparaîtront pas, mais elles diminueront de manière significative, et vous deviendrez plus fort qu’elles et apprendrez à neutraliser efficacement l’ancienne programmation.

Comme nous l’avons mentionné, il s’agit d’une façon de commencer le processus – il existe de nombreuses autres façons. Nous vous suggérons de trouver celle qui vous convient le mieux. Si vous avez des doutes, faites des recherches. Lisez des articles et regardez des vidéos de coachs de vie en ligne – les informations peuvent être très utiles et sont souvent gratuites. Trouvez ensuite des procédures qui fonctionnent pour vous.

A suivre …


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 325 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire