LE FICHIER OMEGA : Gris, nazis, bases souterraines et nouvel ordre mondial

Introduction

ATTENTION À TOUTES LES PERSONNES ENLEVÉES !!!


Veuillez télécharger et étudier ce document et le distribuer le plus largement possible, en particulier à tous les « kidnappés » que vous connaissez. Si, comme le prétendait feu J. Allen Hynek, plus d’une personne sur 40 a été enlevée et « traitée » dans le cadre du programme « alien/gouvernement secret » – ou une sur 10 selon des sources plus récentes – alors vous devez connaître QUELQU’UN qui est une personne enlevée et le SAVOIR. Cette information est pour eux.

Pour ceux qui ne sont pas des « personnes enlevées par des OVNI », les informations contenues dans ce dossier sont néanmoins vitales et applicables, et pourraient un jour vous sauver la vie !

Si vous pensez que les informations sur les « Aliens » sont uniquement destinées à ceux qui ont perdu tout contact avec la réalité, alors S’IL VOUS PLAÎT acceptez les informations de ce document que vous POUVEZ accepter, et passez sur le reste, au moins pour l’instant. Votre avenir peut en dépendre. Comme je l’ai dit, ces informations peuvent vous sauver la vie.

Ce dossier contient les détails les plus complexes et les plus intimes d’une conspiration mondiale qui semble être enracinée dans une collaboration alien, militaire et industrielle visant à mettre sous son contrôle tous les peuples de ce monde épris de liberté, par la mise en place d’un gouvernement mondial communément appelé « Nouvel ordre mondial ».

Nous n’avons rien fait et nous mettons tout sur la table en ce qui concerne le programme du nouvel ordre mondial tel que je le perçois et tel que ceux qui ont contribué à ce document le perçoivent. Si vous êtes de ceux qui se sentent facilement offensés, alors soyez avertis. La plupart d’entre vous qui lisez ce document réaliseront que vous avez peut-être personnellement soutenu sous une forme ou une autre – bien qu’à votre insu – certaines organisations religieuses, économiques ou politiques qui sont, à divers niveaux, contrôlées par les forces qui œuvrent à la mise en œuvre du Nouvel Ordre mondial.

Ceux qui ont contribué à ce dossier n’ont pas compromis ni retenu ce qu’ils perçoivent comme étant la vérité sur cette conspiration. Nous ne nous excusons pas, car nous pensons que ce programme a déjà causé des dommages à la République américaine d’une manière que la plupart ne peuvent même pas commencer à comprendre, et qu’il continuera à être une menace pour son existence et sa prospérité jusqu’à ce que cet « ennemi » soit à jamais purgé de notre nation et que les traîtres responsables de la violation de notre sécurité nationale et de la « vente » de cette République constitutionnelle des États-Unis d’Amérique soient traduits en justice.

Considérez ceci comme une déclaration de guerre contre ces forces écopolitiques et leurs soutiens draconiens qui détruiraient notre prospérité et notre liberté pour leur propre gain matériel éphémère.

Sans autre introduction, nous répétons donc les paroles de James Garrison, procureur de Louisiane et enquêteur sur l’assassinat de JFK, qui a déclaré avec audace avant de quitter ce monde…

« QUE LA VÉRITÉ SOIT DITE, MÊME SI LES CIEUX TOMBENT ! »]


Le Commencement

« …Une autre figure a un visage de MAL…
IL RESSEMBLE À UN NAZI ALLEMAND. C’EST UN NAZI…
SES YEUX ! SES YEUX. JE N’AI JAMAIS VU DES YEUX COMME ÇA AVANT !!! »

La citation ci-dessus a été faite sous hypnose régressive par l’un des premiers abducté par les OVNIs, Barney Hill, qui – avec sa femme Betty – a déclaré avoir été enlevé par des entités à la peau grise d’un vaisseau spatial apparemment originaire du système Zeta II Reticuli.

Les ravisseurs extraterrestres à peau grise travaillaient manifestement avec un officier militaire humain que Barney a rencontré. Cet officier militaire était apparemment un nazi à part entière, bien que cet incident ait eu lieu plus de 15 ans après que l’Europe ait été « soi-disant » dé-nazifiée.

Cette citation se trouve dans l’encyclopédie paranormale « MYSTERIES OF THE MIND, TIME & SPACE – MYSTÈRES DE L’ESPRIT, DU TEMPS ET DE L’ESPACE », p. 1379.

Ceux qui connaissent bien les liens entre les nazis et les OVNI trouveront peut-être le document suivant plus facile à accepter que ceux qui n’ont jamais eu connaissance des rapports sur les expériences secrètes des nazis en matière de disques aériens, et encore moins des rapports sur leur collaboration secrète avec les soi-disant « extraterrestres gris » des années avant que les infiltrateurs et sympathisants des entreprises fascistes au sein des agences de renseignement américaines ne commencent à conclure leurs propres traités avec ces mêmes « extraterrestres » serpentesques.

De nombreuses informations ont été publiées sur une base souterraine de 8 niveaux située sous Camp Hero près de Montauk Point, à Long Island, où des agents nazis et de la CIA à part entière ont apparemment travaillé sur des expériences de manipulation spatio-temporelle sophistiquées, ainsi que sur des expériences de contrôle mental par micro-ondes destinées à de larges populations, qui sont – selon les chercheurs Al Bielek et Preston Nicholes – menées à un degré plus élevé que jamais sous le couvert du projet « HAARP » en Alaska.

Témoignage de Al BIELEK impliqué dans le contrôle des « tunnels du temps »

 

Il a été déclaré que des émissions de fréquence inhabituelle ont été détectées dans tout Los Angeles avant les émeutes de 1992 à Los Angeles, peu avant que les émeutes n’éclatent, et il a été déduit que les émeutes de Los Angeles faisaient partie d’une « opération Garden Plot » menée à titre d’essai pour établir la loi martiale en Amérique sous le prétexte de prévenir une guerre raciale potentielle dans tout le pays.

The Los Angeles Shoot, Loot & Scoot Triathlethon: aka The 1992 L. A. Riots (Photo credit: ATOMIC Hot Links)

Les projets Montauk, en collaboration avec Brookhaven National Labs ; l’I.T.T. corp. [qui appartient en grande partie à la famille allemande Krupp qui a construit des usines de munitions pour Adolf Hitler et qui, selon Al Bielek, dispose d’un accès terminal au « réseau souterrain à budget noir Alternative-2 » sous certaines de ses principales installations] ; et la société bavaroise THULE [qui a fourni la plus grande partie du soutien financier pour les projets « Montauk » ou « Phoenix »]… ont – selon de nombreuses sources, y compris des personnes enlevées – travaillé très étroitement avec des « Reptiliens » et des « Gris » orionites et draconiens basés dans une installation souterraine aux alentours de DULCE, au Nouveau Mexique.

Voir les DULCES PAPERS

Ces informations proviennent de Preston Nichols, Duncan Cameron, Al Bielek et Peter Moon… qui affirment tous avoir eu un lien quelconque avec les projets de Montauk, bien que dans la plupart des cas, la technologie de contrôle mental de la CIA ait été utilisée pour induire une personnalité alternative chez les travailleurs sur place, afin de s’assurer que les activités secrètes restent cachées.

De l’expérience de Philadelphie à la colonisation de Mars

Les Reptiliens d’Alpha Draconis et de Rigel Orion affirment qu’ils sont originaires de la Terre à l’époque préhistorique et qu’ils faisaient partie d’une race bipède reptilienne ou saurienne [comme les vélociraptors rusés ?]  Aujourd’hui, ils sont ici pour reprendre « leur planète » à la race humaine.

Pour ce faire, ils ont recours à la tromperie et à la propagande à plusieurs niveaux – principalement par le biais d’informations « canalisées » et d’informations transmises aux « personnes enlevées » – pour convaincre les humains de capituler devant des « guides » extraterrestres et permettre ainsi aux extraterrestres d’accéder à leur esprit et, par conséquent, à notre société en général.

Cette même tactique, selon divers interlocuteurs [Billy Meier, Jefferson Souza, Israel Norkin, Maurice Doreal, George Andrews, Thomas Castello, Alex Collier, etc…, a également fonctionné sur ce monde dans la mesure où ils ont pris le contrôle d’une grande partie de « l’empire noir souterrain du budget » – un vaste réseau de bases et de villes militaires-industrielles souterraines interconnectées qui ont été construites avec l’aide de TRILLIONS [oui, j’ai bien dit TRILLIONS] de dollars siphonnés de l’économie américaine via les taxes, la drogue, le crime organisé, etc, de l’argent qui a littéralement disparu, laissant notre économie dans un état de chaos.

À partir de ce moment et tout au long de ce dossier, lorsque le terme « complexe militaro-industriel » est utilisé, nous ne faisons pas référence à l’armée américaine dans son intégralité. En fait, on pourrait dire qu’il y a un conflit certain et violent qui se développe entre ce que l’on pourrait appeler le complexe « Militaire-Industriel-Exécutif » et le complexe « Militaire-Congrès-Electorat »…

Les Américains sont soigneusement préparés en tant que société d’esclaves économiques pour servir la « race maîtresse » clandestine SANS qu’ils aient accès à leurs connaissances.

Les prix continuent d’augmenter, mais les revenus continuent de diminuer de plus en plus. Le changement est presque imperceptible, comme la proverbiale grenouille dans la marmite [vous savez, si l’on jette une grenouille dans une marmite d’eau bouillante, elle en sortira immédiatement, mais si on la met dans une marmite d’eau froide et que l’on augmente progressivement la chaleur, elle restera dans la marmite jusqu’à ce qu’elle meure d’ébullition].

La résistance alien-fasciste continue de compter sur notre crédulité et notre ignorance pour maintenir son escroquerie d’empire. L’un de leurs secrets les plus gardés, et qu’ils doivent protéger à tout prix, est que les nazis n’ont pas vraiment perdu la Seconde Guerre mondiale.

Je sais que cela peut paraître incroyable, mais continuez à lire.

L’empire clandestin commun reptilien-fasciste, avec ses immenses « camps de concentration » qui font pâlir l’Allemagne nazie en comparaison, a choisi l’Amérique comme cible principale parce que les Amériques sont le dernier bastion de la liberté sur terre.

La « prise de contrôle » est plus ou moins complète au sein des systèmes souterrains, mais de nombreuses tentatives pour mettre en place une dictature conjointe draconienne-fasciste en Amérique ont échoué en raison d’une forte résistance et du soutien à une forme constitutionnelle de gouvernement.

Dieu et le deuxième amendement sont les seules forces qui s’opposent à une prise de pouvoir complète. Cela a empêché le « monde extérieur » de succomber à cette invasion draconienne.

Maintenant que leur secret commence à être révélé dans les médias par des séries télévisées telles que « DARK SKIES« , ils sont désespérés.

Leur fenêtre d’opportunité se referme et ils doivent agir rapidement, avant que le complexe militaro-industriel manipulé par les extraterrestres ne tombe sous le contrôle des « patriotes » et que la technologie « extraterrestre » en leur possession ne soit réquisitionnée par les VRAIS Américains.

Cela signifierait que tout le monde – et pas seulement l' »élite » contrôlée par l’esprit – aura accès à la technologie interplanétaire, ce qui signifierait que les Américains épris de liberté finiraient par prendre la défense des cultures interstellaires qui sont tombées sous l’oppression et le contrôle des impérialistes draconiens et orientaux.

Beaucoup de ceux qui vivent sur d’autres mondes dans ce secteur de la galaxie descendent de colons qui, à l’origine, ont eu leur ancienne genèse ici, sur la planète Terre ! Je sais que cela semble incroyable, mais la raison en sera expliquée plus tard.

Nombre d’entre eux sont d’origine pré-scandinave ou « nordique » et sont pour la plupart des êtres pacifiques et éthiques. Permettez-moi de répéter que je n’essaie pas d’insinuer que TOUS les « nordiques » que l’on rencontre dans les « vaisseaux spatiaux » [ou les OVNI] sont des non-interventionnistes et qu’ils nous souhaitent tout le succès possible. De nombreux collaborateurs ont rejoint les forces interventionnistes-collectivistes draconiennes et orionites, et beaucoup d’autres sont sous le contrôle psychologique direct d' »extraterrestres » plus malveillants.

Je n’essaie pas non plus d’insinuer que TOUS les Reptiliens sont là pour nous détruire. Il est peut-être plus réaliste d’utiliser le terme INTERVENTIONNISTES par opposition aux NON-INTERVENTIONNISTES, en dépit de l’espèce dont un « extraterrestre » fait partie.

Il y a un troisième groupe que nous pourrions appeler les COLLECTIVISTES qui, en raison de leur nature globale, sont déchirés entre les interventionnistes et les non-interventionnistes.

Plusieurs personnes contactées ont déclaré que les non-interventionnistes sont centrés dans une alliance de cultures essentiellement humanoïdes dans les constellations des Pléiades et d’Andromède, tandis que les interventionnistes sont centrés dans une alliance de cultures essentiellement réptiloïdes dans les constellations de Draconis et d’Orion. Le fait est que la plupart des principaux interventionnistes sont des reptiloïdes, tandis que la plupart des principaux non-interventionnistes sont des humanoïdes.

Si nous appliquons cela au troisième chapitre du livre de la Genèse, il semblerait que la race « serpent » soit une race « sauvage » de reproducteurs qui est dirigée par des instincts de prédateurs ou d’animaux. Comme les reptiles ont ou ont eu dans le passé un degré limité de choix individuel et comme ils sont liés à la « mémoire raciale », c’est dans une certaine mesure leur faute collective.

Cependant, l’humanité doit accepter une partie de la responsabilité parce que – étant créée à « l’image » de Dieu [en possédant une conscience] et possédant une âme, ce qui manque aux reptiliens eux-mêmes [à l’exception de certains « hybrides » ou « hu-brids » génétiques] – l’humanité a été créée à l’origine spirituellement supérieure à la race des serpents, ou du moins ils/nous ÉTAIENT spirituellement supérieurs à eux au début.

En d’autres termes, l’homme a été chargé de la création physique, ce que les anges eux-mêmes ne pouvaient pas faire parce qu’ils n’avaient pas été créés en tant qu’êtres matériels. Et oui, ils ont également été chargés de la plus rusée et la plus intelligente de toutes les « bêtes », la race des « serpents » [Genèse 3:1].

Si nous devons accepter l’interprétation symbolique et/ou littérale du chapitre 3 de la Genèse, alors ce sont les anges rebelles qui se sont déplacés sur la race du serpent et ont agi à travers eux pour tromper et détruire le lien de l’humanité avec le Créateur ou la Source de toute VIE.

Une fois ce lien rompu, le flux surnaturel divin a été interrompu au niveau humain, et une création qui avait autrefois joui de la perfection et de l’harmonie a commencé à devenir sauvage. Les Lucifériens ont peut-être fait appel à la jalousie que la race des serpents nourrissait envers l’humanité, considérant que l’humanité avait reçu un statut plus élevé dans l’ordre des choses que celui de leur propre race, et une fois que les Lucifériens ont proposé de leur donner le pouvoir sur l’humanité [la sorcellerie] et sur la création [la technologie] en échange de permettre aux anges rebelles de s’incarner à travers leur race, les reptiliens ont accepté.

Mais ce faisant, la race des serpents a pour la plupart perdu leur identité individuelle et est devenue la « marionnette » physique absolue des anges déchus.

Les descendants de ces êtres dégénérés [Genèse 3:15, qui, je crois, a une interprétation physique ET spirituelle du duel] constituent une grande majorité des manifestations technologiques occultes que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de « rencontres OVNI ». Ce n’est qu’aujourd’hui que le « serpent » se présente sous la forme d’un « Alien gris » et que le « fruit défendu » est offert sous la forme de promesses grandioses et de technologies occultes qui sont censées donner aux « élites » humaines qui les reçoivent des pouvoirs « divins » sur leurs semblables.

On pourrait dire que j’ai perdu le contact avec la réalité, que j’ai lu trop de science-fiction, ou que je suis allé trop loin dans la spéculation théologique et eschatologique. Eh bien, réfléchissez à ceci. SI une force étrangère hostile existe, ne serait-il pas logique qu’elle infiltre de puissants organismes sur terre et utilise l’influence de ces organismes pour faire croire sans relâche aux masses que ceux qui croient aux extraterrestres et aux vaisseaux spatiaux sont des fous, des imbéciles et des paranoïaques qui ont perdu tout contact avec la réalité et qu’ils devraient être consignés dans des établissements psychiatriques ? C’est EXACTEMENT ce qu’ils essaieraient de faire, malgré les preuves MASSIVES du contraire qu’une telle réalité existe.

L’une des principales tromperies que les « Draconiens » ont utilisées pour subvertir l’humanité, en particulier les agences de renseignement, est l’idée qu’ILS – les extraterrestres – ont créé génétiquement la race humaine et nous ont placés sur cette planète, et qu’ils sont donc nos « dieux ».


Ainsi, les individus puissants avec lesquels les extraterrestres interagissent – et qui ont reçu des promesses qui semblent trop belles pour être vraies, car ils SONT, en échange de leur coopération – ont ouvert la porte à l’infiltration et à l’infestation d’extraterrestres à tous les niveaux de notre société. C’est-à-dire l’infiltration de notre société par des entités collectivistes et interventionnistes basées sur les reptiles, connues sous le nom de « gris » et de « reptiloïdes ».

Et les anciens « cultes du serpent » gnostiques noirs de Bavière, en Allemagne, étaient prêts et disposés à conclure un « mariage de convenance » avec ces draconiens parce que, comme les extraterrestres eux-mêmes, ils souhaitaient également diriger la planète.

Les extraterrestres avaient besoin des connexions économiques et fraternelles mondiales des sociétés secrètes « bavaroises », tandis que l' »élite » humaine avait besoin de la technologie de contrôle de l’esprit des extraterrestres. Les élitistes bavarois ont accepté un certain pourcentage de la planète une fois le « Nouvel ordre mondial » mis en place.



Certains « contacts », comme Maurice Doreal, affirment que les reptiloïdes vivaient dans la région de l’Antarctique à l’époque préhistorique, lorsqu’elle était une zone subtropicale, et qu’ils ont ensuite été chassés de la planète par une race ou des humains pré-nordiques dont la civilisation perdue et oubliée depuis longtemps est maintenant enfouie profondément sous les sables du désert de Gobi.

Certains de ces « nordiques » scientifiquement avancés ont migré vers l’ouest et ont finalement donné naissance aux tribus qui, au fil du temps, ont jeté les bases des nations scandinaves, tandis que d’autres sont allés sous terre dans un royaume souterrain appelé « Agharti », situé généralement en dessous de l’Asie centrale et du Gobi.

Des millions de bouddhistes connaissent la légende de l’Agharti, mais ils la considèrent comme un savoir sacré et se gardent bien de révéler le « secret des secrets » aux Occidentaux sceptiques. Des voyageurs du monde entier comme Nicholas Roerich dans son livre « SHAMBHALA » et Ferdinand Ossendowski dans son ouvrage « BEASTS, MEN AND GODS – BÊTES, HOMMES ET DIEUX-  » ont gagné la confiance de ces indigènes et ont détaillé les légendes de l’Agharti d’une manière humble et respectueuse.

D’après les anciens enregistrements holographiques en cristal d’Agrarian que les amis « Blond » de Doreal – d’une colonie souterraine située sous le Mont Shasta, en Californie – lui ont montré dans une ancienne chambre forte sous l’Himalaya, ces anciens « pré-Nordiques » ont mené une guerre pour la surface de la planète et plus tard une guerre souterraine contre les races « serpent » qui avaient élu domicile dans un système de cavernes souterraines massives à plusieurs niveaux sous les pentes sud-ouest de l’Himalaya et du sous-continent indien.

Ces cavernes étaient et sont connues par les hindous comme le royaume de « Patala », ou « Snakeworld », où les « Nagas« , ou peuple serpent, vivent dans leur capitale, Bhoga-vita. De nombreux hindous considéraient les « Nagas » comme des « démons », tandis que d’autres étaient enclins à les vénérer.

La légende aryenne et hindoue raconte qu’il existe au moins deux entrées dans le « monde » souterrain des Nagas, l’un des trois mondes dont parle la cosmologie hindoue.

L’une de ces entrées serait le puits de Shesha à Bénarès, en Inde, et l’autre serait située dans les montagnes entourant le lac Manasarovar, au Tibet. Les « Reptiliens » et les « Nordiques » ont fini par quitter la planète, laissant dans les cavernes souterraines les anciens vestiges et les ruines de leurs cultures.

Des ruines similaires ainsi que des bases opérationnelles actuelles existeraient sur et sous la surface de la lune et de Mars, avec des signes des anciennes guerres que les humanoïdes et les reptiliens ont menées pour le contrôle du système solaire avant que les deux espèces ne découvrent comment manipuler l’hyperespace et commencent à envoyer des explorateurs et des colons dans d’autres systèmes stellaires proches.

Les humanoïdes ont fini par coloniser les constellations de la Lyre, des Pléiades et d’Andromède, entre autres, tandis que les reptiliens ont colonisé les constellations de Draconis, d’Orion et de Reticulum, entre autres systèmes.

Les récits qui se succèdent sur les batailles dévastatrices et les massacres galactiques – dans presque tous les cas initiés par les reptiloïdes/gris interventionnistes collectivistes – entre les deux superpuissances galactiques sont des éléments intégraux bien que controversés dans les annales de l’Ufologie. Aujourd’hui, la « guerre » revient « à la maison », pourrait-on dire, dans la mesure où la « Terre mère », en plus d’être le monde d’origine, est peut-être aussi le monde le plus stratégique de la galaxie, si l’on considère sa situation centralisée et la profusion de matériel génétique, d’eau, de produits chimiques, de minéraux, de flore, de faune, etc. en grande abondance et variété.

Les agents de l’Empire « Draco-Orion » – qui, selon certains contacts, opèrent au sein de la comète-planète « Hale-Bopp » et d’autres nombreux « astéroïdes » de ce système afin de dissimuler leurs activités – sont ici pour construire une armée de serviteurs de l’esprit humain [via des enlèvements, des implants de contrôle de l’esprit, etc. Ils se rendent compte que les Terriens possèdent un instinct de guerrier inhérent – la passion – et un puissant « facteur métagène » résultant d’un mélange de nombreuses lignées raciales qui peuvent produire des capacités génétiques spécialisées chez les individus… des instincts et des capacités qui, selon les interventionnistes gris-réptiloïdes, seraient mieux exploités et subvertis que remis en question.

Ils ont l’intention d’utiliser ces ravisseurs programmés comme « boucliers humains » ou comme armes dans la guerre ancienne contre leurs ennemis de la Fédération « Andro-Pléiade », qui, soit dit en passant, maintiennent un énorme système de bases souterraines centré sous la région de la Vallée de la Mort en Californie.

Cette « base » a été établie vers 2500 avant J.-C. par d’anciens navigateurs de Grèce et d’Inde qui ont découvert de vastes cavernes dans les montagnes du Panamint. Selon les légendes amérindiennes Paiute, ces « Hav-musuves » étaient habillés comme des Grecs et avaient construit de vastes villes d’une « beauté de marbre » dans de vastes systèmes de cavernes au fond des régions du désert de Mojave, villes que certains chefs Paiute avaient vues de leurs propres yeux.

Voir les SECRETS du MOJAVE

Les « Havmusuvs » ont ensuite développé une technologie aérienne une fois que la mer intérieure qui remplissait la Vallée de la Mort dans l’Antiquité – et la reliait à l’océan Pacifique – a disparu.

Au début, ces « canoës volants argentés » qui sont apparus dans le ciel vers 1000-2000 avant J.-C. étaient petits, possédaient des ailes et se déplaçaient avec un fort bruit de « ronronnement ». Les modèles ultérieurs étaient plus grands, sans ailes et plus silencieux. Des embarcations plus sophistiquées sont apparues, capables de voyager entre les mondes, et plus tard entre les étoiles, et grâce à la découverte des secrets du « voyage dans l’hyperespace », elles ont pu coloniser d’autres mondes et systèmes stellaires.

La manipulation de l’hyperespace faisait d’ailleurs partie des projets Philadelphia/Rainbow des années 1940 et Phoenix/Montauk des années 1980.

La création d’un champ hyperspatial n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le penser, et implique essentiellement la génération et la manipulation électromagnétique de champs magnétiques et antimagnétiques. C’est la « focalisation » concise de ces champs afin d’accomplir certaines tâches sans effets secondaires désastreux qui rend les choses complexes.

Les forces de la Fédération andro-pléiade basées dans la Vallée de la Mort auraient été en contact avec Nikola Tesla – grâce à qui elles ont guidé les expériences de la Marine à Philadelphie en coulisses.

Quarante ans plus tard, les forces draco-orientales basées à Archuleta Mesa avaient établi un contact avec le Dr John von Neumann, qui était directeur des projets Montauk pour le compte de la société Thulé [nazie].

La trahison de la technologie Philadelphia/ Arc-en-ciel de la marine aux projets Phoenix/Montauk de la société de Thulé a été accomplie par une « double agence » conjointe CIA/NSA-SIRIEN-DRACONIEN appelée les « Moines noirs« , qui ont participé aux projets Philadelphia ET Montauk. Cette agence a été placée sous le contrôle psychologique de la collaboration draconienne – bavaroise et est devenue un instrument d’infiltration de ces forces extérieures dans les agences de renseignement américaines, et en fait à tous les niveaux de la société américaine.

Quant aux projets Phoenix [Montauk] et Philadelphie [Rainbow], ils auraient été menés séparément par les services de renseignement « nazis » et de la marine américaine, respectivement, jusque dans les années 1990, ce qui a entraîné ce que l’on pourrait appeler une guerre spatio-temporelle entre les agents « philadelphiens » soutenus par les Andro-Plétoliens et la marine et les agents « phéniciens » soutenus par les Draconiens et les Orions-Nazis.

Il y a même des rumeurs selon lesquelles la mort de Nikola Tesla aurait été simulée, et qu’il se serait échappé pour rejoindre une colonie scientifique clandestine secrète « Marconi » quelque part en Amérique du Sud. Si ces rumeurs sont fondées, leur interaction éventuelle avec les bases secrètes « nazies » en Amérique du Sud reste un mystère.

En plus de ce qui précède, selon le contact Israel Norkin, des agents draconiens et orionites ont infiltré les loges collectives dites « Ashtar » basées à Sirius-B, et ont apparemment réquisitionné un segment de l' »esprit de ruche » électronique collectif basé sur des implants pour leur propre usage, se faisant passer pour des « Maîtres Ascensionnés » afin de faciliter l’assimilation des adeptes de la culture sirienne dans leur programme. D’autres Siriens ont pu voir clair dans cette tromperie et, en s’associant à la « Fédération » [Andromèdes, Pléiades, Tau Cetians, Procyonais, Koldasiens, etc.], ils ont commencé à se détacher de l’emprise cultuelle du collectif Ashtar et à développer leur souveraineté personnelle perdue et ont entamé une guerre civile implacable contre la collaboration Orion-Sirienne, les chassant du système.

La résistance des Siriens à cette collaboration a peut-être pris racine parmi les Siriens patriotes qui se souvenaient des guerres dévastatrices qui avaient été menées dans le passé contre les Orionites et pour lesquelles ils étaient les maîtres de ce secteur immédiat de l’espace [21 systèmes stellaires, dont Sol].

Aujourd’hui, l’épicentre de la bataille galactique entière gravite vers le système Sol, alors que les Draconiens, les Orionites et leurs collaborateurs humains arrivent ici en masse pour soutenir un programme de Nouvel Ordre Mondial qui servira de base de pouvoir grâce auquel ils pourront à nouveau regrouper leurs forces.

Apparemment, la planète Terre, le « monde d’origine », est la Clé.

Si les Draconiens et les Orionites peuvent imposer un Nouvel Ordre Mondial fasciste sur la planète, dirigé par une élite humaine qui est complètement à l’abri de leur programme, ils croient qu’ils peuvent utiliser la planète terre et le Nouvel Ordre Mondial comme base à partir de laquelle ils peuvent détruire à jamais leurs ennemis dans la Fédération.

Selon Preston Nicholes, des agents de la Fédération de la constellation d’Andromède et des Pléiades se sont « téléportés » dans la base de Montauk sous Camp Hero à l’extrémité nord de Long Island, sacrifiant leur vie pour tenter de saboter les projets qui s’y trouvaient et d’empêcher ce qu’ils croyaient être un désastre spatio-temporel très réel et potentiel aux proportions apocalyptiques, qui était précipité par des scientifiques fascistes et extraterrestres qui jouaient à Dieu en expérimentant les forces élémentaires de l’univers.

Ce désastre aurait pu être de la même ampleur, voire pire, que le désastre spatio-temporel qui a été précipité par une ancienne race antédiluvienne…, laissant une « brèche » dans le continuum espace-temps dans ce qui est connu sous le nom de Triangle des Bermudes. Plusieurs milliers de jeunes, selon Preston Nicholes, Peter Moon et Al Bielek, auraient été enlevés par la collaboration CIA-Nazi-Grey et emmenés à la base de Montauk pour y être « programmés » et libérés.


Plusieurs milliers d’autres enfants qui faisaient partie des projets de Montauk – avant qu’ils ne soient sabotés en 1985 pour être ensuite rétablis par la CIA/NSA – ont été enlevés définitivement et utilisés dans des expériences de contrôle de la fenêtre dimensionnelle de l’espace-temps et de l’esprit. La plupart de ces enfants, qui étaient généralement des « enfants des rues » ou des « enfants sans abri » qui ne « manqueraient » pas autant que les enfants de parents plus riches, ont été « perdus » dans les autres dimensions à la suite de ces expériences.

Ainsi, selon certains, il ne fait aucun doute que – comme ils l’ont fait dans les installations souterraines de l’Allemagne – les « Nazis » et les « Gris » collaborent encore aujourd’hui à partir de bases souterraines situées sous le Camp Hero [Montauk Point, Long Island], la zone 51 [base aérienne de Nellis, Nevada], Dulce [Archuleta Mesa, Nouveau-Mexique] et d’une énorme installation souterraine sous l’aéroport international de Denver.

Cette dernière installation, selon des sources « internes », est en cours de préparation pour être utilisée comme centre de contrôle du Nouvel Ordre Mondial pour l’Amérique. Outre les nombreuses histoires anormales qui ont fait surface au sein de la DIA, il existe des récits bizarres de tunnels étranges et d’équipements apparemment inutiles à l’aéroport – « inutiles », c’est-à-dire à moins que l’on n’ait l’intention de confiner et de transporter un grand nombre de personnes dans des camps de concentration souterrains profonds qui, selon la rumeur actuelle, sont actifs et occupés par des hommes, des femmes et des enfants malheureux qui ont mystérieusement « disparu » de la société extérieure.

De nombreux Américains savent inconsciemment ou intuitivement que quelque chose a terriblement mal tourné dans leur pays, et les étrangers/fascistes essaient désespérément de retourner cette frustration vers l’intérieur afin de déstabiliser davantage la société américaine.

Une société maltraitée évacuera ses frustrations sur ce qu’elle « perçoit » comme étant la source de la maltraitance. Et dans de nombreux cas, les véritables abuseurs ou oppresseurs échapperont à la justice en créant soigneusement des « boucs émissaires » qui seront « piégés » afin de recevoir la colère collective de la nation… que ce bouc émissaire soit un Lee Harvey Oswald, un Sirhan Sirhan, un Tim McVey, un Aldrich Ames, etc. Bien que ces hommes aient pu être « programmés » pour faire ce qu’ils ont fait, ce ne sont certainement pas eux qui sont responsables en dernier ressort.

Allons-nous vers une guerre imminente avec un « empire souterrain » établi conjointement par des aliens et des nationaux-socialistes qui ont trouvé refuge dans le complexe militaro-industriel après la fin de la Seconde Guerre mondiale? 

La zone 51, la base de Montauk, la base de l’aéroport international de Denver et la base de Dulce semblent être les principaux centres d’activité nord-américains pour la collaboration entre les agents des cultes de la noblesse noire bavaroise [qui ont dirigé de vastes empires financiers en Europe pendant plus de 1500 ans] et les « gris » extraterrestres – bien qu’il y ait d’autres bases situées dans d’autres parties du monde comme nous le verrons… l’une d’entre elles étant un réseau nazi allié qui existerait sous les montagnes du Neu Schwabenland, en Antarctique – probablement la base d’opérations des « extraterrestres » qui ont enlevé Betty et Barney Hill.

Une autre – la base « M.A.L.T.A » ou « Montauk Alsace-Lorraine Time Archives » – serait située dans les Mts. d’Alsace-Lorraine près de la frontière franco-allemande, et une autre base de type « Dulce » existerait près d’Alice Springs / Pine Gap Australia.

A suivre….

Rédigé et édité par BRANTON

Voir tous les article de la sous-catégorie : Fichier OMEGA


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :