Secrets révélés

Encore un Kennedy qui se lève contre le Nouvel Ordre Mondial

Kennedy s'adresse aux déchus et dénonce Trudeau... Il dit que dit que s'il est élu, il protégera le peuple contre la censure financière normalisée.

Le candidat démocrate à la présidence, Robert F Kennedy Jr., a déclaré que s’il était élu président, il protégerait les gens de la censure financière.

« La capacité d’épargner et de dépenser sans ingérence politique est une condition préalable à l’exercice d’une dissidence significative, et je la défendrai en conséquence », a tweeté Kennedy. « Ce n’est pas une question de droite ou de gauche. Il s’agit de protéger la démocratie des puissants intérêts établis. La numérisation de la monnaie a donné au gouvernement des pouvoirs sans précédent pour surveiller et contrôler la vie économique.

Il a accusé les gouvernements occidentaux de « censure financière des ennemis politiques ».

Il a noté comment le gouvernement canadien a imposé des sanctions financières aux participants aux manifestations du Freedom Convoy et a comparé les actions du premier ministre Justin Trudeau au gel des avoirs du chef de l’opposition Alexeï Navalny par le russe Vladmir Poutine.


« Il n’est pas étrange d’imaginer que même ici en Amérique, votre compte bancaire pourrait un jour être gelé à cause de votre politique ou des commentaires que vous avez faits sur les réseaux sociaux », a écrit Kennedy.

« Après tout, en 2010, Paypal, Visa et Mastercard ont suspendu WikiLeaks, à la demande du Département d’État américain. GoFundMe a empêché les comptes américains d’envoyer des fonds aux camionneurs canadiens et a prévu de donner l’argent à leurs propres organismes de bienfaisance préférés à la place, ne reculant que face à une poursuite. PayPal a modifié sa politique d’utilisation acceptable pour infliger une amende de 2 500 $ aux utilisateurs pour avoir diffusé ce qu’ils considéraient comme de la désinformation, un changement qu’ils ont annulé sous la pression. Néanmoins, des milliers de clients poursuivent actuellement PayPal pour la saisie arbitraire de leurs comptes.

« Ce sont les décisions d’entreprises privées, mais souvent ces entreprises privées agissent par peur du Congrès ou des régulateurs, ou directement à leur demande », a déclaré Kennedy.

« Leurs décisions empiètent directement sur nos droits. »

David Sacks, co-fondateur de PayPal, a publiquement exprimé son mécontentement face à la trajectoire actuelle de l’importante organisation de traitement des paiements.

Sacks, un entrepreneur et investisseur distingué avec une carrière prospère dans le secteur de la technologie, soutient que PayPal s’est éloigné de sa mission initiale. Autrefois service financier voué à la démocratisation du domaine monopolisé par les grandes institutions bancaires, il est désormais censé exclure les particuliers, parfois sur la base d’appréciations portées par des organisations non gouvernementales à forte inclinaison idéologique et politique.

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.




Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 343 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page