Divulgation Cosmique

Des signaux FM en provenance de Ganymède

Moins d’une semaine après que la mission Juno a été officiellement prolongée de 5 ans, elle a de nouveau fait la une des journaux avec une découverte explosive.

Cette fois, cependant, il ne s’agit pas de Jupiter. Les dernières nouvelles sont liées à la plus grande lune de la géante gazeuse – Ganymède.

Selon le rapport, Juno a intercepté un signal radio FM provenant de la lune de Jupiter.

Après avoir vu toutes les nouvelles récentes sur les signaux radio de l’espace, ne pouvons-nous pas, pour une fois, ne pas entendre la confirmation que le signal est d’origine extraterrestre et qu’il signifie réellement quelque chose…

Malheureusement, ce signal de Ganymède ne sera pas non reconnu et divulgué, puisque les responsables de la NASA sont convaincus qu’il est d’essence naturelle.


Si vous avez besoin du nom scientifique, le signal était une « émission radio décamétrique » mais nous le connaissons en fait sous son nom beaucoup plus répandu – Wi-Fi.

La gamme de fréquence correspond à celle utilisée par nos signaux terrestres.

²

Le signal radio FM a été détecté lorsque Juno était en orbite près des régions polaires de Jupiter proches du champ magnétique qui se connecte à Ganymède. Quant à la source réelle, les scientifiques pensent qu’elle a été causée par des électrons qui oscillaient plus lentement que leur rythme normal. Ce processus est appelé instabilité maser cyclotron.

On sait depuis longtemps que des ondes radio existent sur Jupiter , mais jamais auparavant elles n’ont été interceptées depuis ses lunes. Même s’il ne soit pas d’origine extraterrestre, le simple fait qu’il s’agisse du premier signal radio de Ganymède ne le rend pas moins significatif.

Une fois de plus, Ganymède prouve qu’il s’agit de l’un des objets les plus mystérieux du système solaire. Au cours de la dernière décennie, les scientifiques ont fait plusieurs découvertes importantes sur la plus grande lune de notre système, ce qui la place en tête de liste scientifique des cibles d’exploration.


Par exemple, le télescope spatial Hubble a repéré des signes d’un océan souterrain, enfoui sous plus de 150 kilomètres de glace. Selon des estimations scientifiques, cet océan pourrait également être 10 fois plus profond que nos océans sur Terre.

Puis, en 2018, le vaisseau spatial Galileo Probe a découvert des ondes électromagnétiques extrêmement puissantes et inhabituelles autour de Ganymède. Connues sous le nom d’ondes Chorus, de telles ondes ont été détectées autour de la Terre, mais celles autour de Ganymède ont surpris les scientifiques par leur puissance.

Quoi qu’il en soit, des découvertes comme celle du signal radio FM provenant de Ganymède prouvent l’importance de la mission Juno et pourquoi elle devrait rester opérationnelle aussi longtemps que possible. Pour l’instant, la mission a été prolongée jusqu’en 2025 ou avant en cas de défaillance des systèmes.

De nombreuses missions similaires se sont poursuivies pendant de nombreuses années après les estimations initiales et il est possible que Juno continue à fonctionner même après 2025.

Dans chaque cas, le dernier jour de la mission, chaque fois qu’il arrivera, sera une énorme perte pour l’astronomie et la science et il faudra des années avant qu’une mission similaire puisse atteindre l’orbite de Jupiter.

Source Brooks Agnew février 2022


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 157 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page